The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -39%
Prix cassé sur le Smartphone Samsung Galaxy ...
Voir le deal
479 €

Partagez
- Tell me it's a place where I can feel good -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruben West
Administratrice
Ruben West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 2376
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Tell me it's a place where I can feel good   Tell me it's a place where I can feel good - Page 2 EmptyMer 2 Jan 2019 - 13:29
Oh et tu sais ça comment ? Fit-elle, une main sur la hanche en le questionnant du regard. Si les filles pleuraient plus que les garçons ! Voilà une remarque un peu sexiste, qui ne manqua pas de la faire rire : Parce que je suis une fille tu sais, et on ne me connait pas pour être une pleunicheuse.

Et puis, peut-être que si ça en était une - elle n'était pas sûre de vouloir savoir mais c'était forcément une éventualité - alors sa fille aurait son caractère. Et peut-être qu'elle parviendrait à l'aimer un peu. Peut-être aussi que ça serait un garçon, et qu'il ressemblerait beaucoup trop à son père pour qu'elle n'en souffre pas.

Pinçant les lèvres, la brune fit un geste à Murphy : rester debout commencer à lui tendre le dos, et elle avait mal. Le poids qui pesait sur son ventre n'était clairement pas là pour la ménager, et elle avait hate que tout ça se termine :

Viens t'installer, pose ton sac. Se retournant, elle vérifia que l'adolescent la suivait toujours, avant de le mener vers là où elle se dormait pour sa part. Une petite pièce un peu à l'écart, ou un simple drap tendu servait de porte. Personne ne venait la déranger, et elle avait une minuscule fenêtre pour aérer. C'était même relativement propre : Un an ? Tout seul ? S'enquit-elle.

Cet enfant était fort. Et dans les faits, il n'était même plus un enfant ! Pour autant, ça ne l'empêchait pas de le couver du regard, ou de ressentir en elle un instinct qu'elle n'avait jamais éprouvé pour quelqu'un d'autre que Lily. C'était particulier, et un peu désarçonnant pour tout dire, mais ça, Olivia préféra le passer sous silence.

Il en allait de même que la culpabilité qu'elle éprouvait à l'instant en ne pouvant donner au jeune homme les réponses et l'espoir qu'il attendait.

Je suis vraiment désolée Murphy, mais ça ne me dit rien du tout. Avoua-t-elle avec une petite moue gênée. Se posant sur le bord de son lit militaire, elle poussa un soupir.

Elle aurait vraiment aimé avoir plus à lui donner pour qu'il retrouve les siens, mais il fallait croire que ça n'était pas si simple. Pinçant les lèvres, elle reprit cependant rapidement pour ne pas qu'il soit déçu trop longtemps :

Je suis... Toute seule aussi, depuis quatre mois bientôt. Alors, le temps que ça passe, fit-elle en désignant son ventre déjà tellement rond. ... On peut rester tous les deux. Proposa-t-elle tout simplement. Ou si tu ne veux pas t'installer ici, mais qu'à l'occasion tu passes, tu pourras venir me voir et me donner des nouvelles de l'extérieur. Parce qu'elle ne forçait rien. Ca fait quelques semaines que je n'y ai pas mis le bout du nez.

Là, un sourire perça sur les lèvres d'Olivia, comme un trait d'humour qu'elle lui devait pour détendre l'atmosphère.





The hate you give
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Tell me it's a place where I can feel good   Tell me it's a place where I can feel good - Page 2 EmptyVen 4 Jan 2019 - 13:47
Il se mit à sourire. «Comment je le sais ?» il répétait en passant une main derrière sa tête, retirant au passage son bonnet, faisant semblant de réfléchir. «Ben ma sœur était sacrément pleurnicheuse quand elle était bébé.» il continuait en commençant à se remémorer certains souvenirs. Ça datait tellement. Et il se rendait vraiment compte qu'il n'avait pas plus cherché à savoir que ça où était l'autre partie de sa famille, à savoir sa mère et sa sœur. Il y pensait parfois, c'est tout. Les paroles de Liv le sortirent de ses pensées comme quoi on ne la connaissait pas pour être une pleurnicheuse. «Franchement ça se voit que t'es forte. J'sais pas comment gérer un aussi gros ventre avec la fin du monde.» il disait avec un petit sourire. Lui aurait été le genre pleurnicheuse s'il avait été une fille, déjà qu'il se plaignait dès qu'il le pouvait et que l'apocalypse n'avait pas arrangé ça.
Elle lui fit finalement signe de la suivre, ce que Murphy fit sans trop réfléchir. Il regardait tout autour de lui avant d'être conduit pae Liv vers ce qui semblait être son espèce. «C'est cozy.» il avait dit en regardant un peu tout autour de lui avant de retirer son sac et le poser.

Elle lui avait finalement demandé depuis combien de temps il était seul. Il n'avait pas eu de mal à réfléchir. Moins d'un an. «Un peu moins quand même.» il s'était senti obliger d'ajouter. «J'étais avec des gens avant. Mais oui, ça fait longtemps que j'suis parti.» il disait sans aucune émotion perceptible sur son visage, si ce n'était un peu de tristesse et une pointe de culpabilité. Il regrettait toujours, surtout maintenant qu'il se rendait compte que tout ça n'avait mené nulle part. «J't'ai dit, j'ai un peu perdu le compte des jours alors je fais avec mes souvenirs.» il avait dit en tapotant son crâne avec son index. Et après ça il avait haussé les épaules, ne regardant pas Olivia, se contentant d'observer un peu tout autour de lui.
Et soudain l'idée que sa famille soit passé par là était apparue dans son esprit alors il avait automatiquement demandé à Liv. Ses descriptions n'étaient pas trop précises mais en même temps il ne pouvait pas vraiment savoir à quoi ils ressemblaient maintenant. Ça faisait longtemps qu'il ne les avait pas vus alors... Il s'imaginait seulement. Et il espérait. Mais il ne put pas cacher sa déception quand Liv lui annonçait que ça ne lui disait rien, alors que quelques secondes avant ses yeux étaient de nouveau pétillants. «Ils sont peut-être morts.» il avait lâché avec une petite voix. Mais sans doute n'arrivait-il pas encore à se faire à cette idée. La preuve en était, il avait quitté son groupe pour ça.

Il avait relevé le visage vers Liv quand elle avait repris la parole, un sourire apparaissant progressivement sur son visage à sa proposition de rester ensemble. Ça faisait tellement longtemps... «C'est vrai ?» il avait demandé avec cet enthousiaste qui appartenait autrefois à sa façon d'être courante. «J-J'aurais bien besoin de me poser un peu... Des mois sur les routes c'est chaud.» il avait continué en haussant les épaules. «Peut-être qu'en restant un peu ici ma famille pourrait passer ? L'espoir fait vivre après tout.» enfin, c'était ce qu'il avait autrefois pour habitude de penser. Mais la fin du monde lui avait quand même foutu un bon gros coup. «Merci Liv. J'promets de me tenir à carreau.»
Revenir en haut Aller en bas  
Ruben West
Administratrice
Ruben West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 2376
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Tell me it's a place where I can feel good   Tell me it's a place where I can feel good - Page 2 EmptySam 5 Jan 2019 - 12:49
Oh tu as aussi une petite sœur ? Fit-elle sans cacher sa surprise sur le moment. Une petite sœur qu’il ne recherchait visiblement pas, puisqu’il avait parlé de son père et de son frère. Autant dire que les options se réduisaient à ce propos : soit elle n’était pas ici, soit elle était morte. Et sur ce point, Olivia préféra ne pas insister davantage pour éviter de lui faire mal, on ne pouvait jamais savoir ce que les gens ressentaient en réalité : Et… Tu ne peux pas retourner avec ces gens ? S’inquiéta-t-elle ensuite.

Ces gens qu’il avait quitté pour retrouver sa famille. Il souffrait désormais de la solitude, du mal-être que ça procurait. Peut-être que, comme elle, il se parlait tout seul, et endurait l’absence des siens comme jamais. Un sourire triste sur le visage, Olivia fit de son mieux pour ne pas laisser ses pensées se centrer sur Calvin, même si elle mourrait d’envie de se laisser aller. Comme à son habitude, de s’isoler, d’écouter l’album de David Bowie que Lily lui avait ramené, et pleurer silencieusement dans son coin.

Être tout seul c’est… Difficile. Ce n’est pas le plus dur dehors, mais c’est quand même… Pesant, à force. Admit-elle avec un air triste.

Beaucoup lui disait qu’elle n’était pas seule, que l’enfant qu’elle portait était sa dernière famille, et que de fait, elle serait forcément à deux d’ici quelques semaines. Mais tout n’était pas aussi simple, et c’était une angoisse qu’Olivia vivait sans pouvoir l’exprimer. Des signes ne trompaient pas, d’autres étaient plus discrets, mais du plus gros de cette peur folle qui régnait en son sein, personne ne voyait rien.

Oui bien sûr, répéta-t-elle quand il lui demanda si c’était vrai. Elle ne disait pas ça pour lui donner de faux espoirs ! T’en fais pas, c’est normal. Fit-elle enfin quand il lui promit de se tenir à carreau.

_______________________


Shit, mes piles sont mortes. Déposa à côté d’elle son baladeur CD, elle poussa un petit soupir agacé.

Au moins, celles-ci avaient duré plus longtemps que les dernières. Préparant ce qu’il fallait pour le repas du soir, Olivia jeta un petit regard vers Murphy. Le garçon s’était en effet installé avec elle, et depuis son arrivée, les choses étaient plutôt calmes. Eddy était venu la questionner sur lui, et il en allait de même pour Jacob, mais en règles générales, tous s’étaient laissés dire que l’adolescent était plus que correct. Et sans doute que sa présence était bénéfique à la future maman. Au moins se sentait-elle moins seule :

Oh, tu es réveillé ? Capta-t-elle soudainement, avec un grand sourire. Sur son réchaud, une boite de conserve qui bouillait doucement. Je commençais à faire à manger, si tu veux. Ajouta-t-elle en sortant son couteau pour couper quelques pommes de terre qu’Eddy lui avait ramené.

Elle ne pourrait pas en faire un grand plat, ni une belle présentation, les laver ou les assaisonner, mais c'était toujours mieux que rien. Et ça commençait à sentir bon en plus de ça !





The hate you give
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Tell me it's a place where I can feel good   Tell me it's a place where I can feel good - Page 2 EmptyDim 6 Jan 2019 - 21:31
À sa question sur sa petite sœur, Murphy lui offrit un regard un peu triste. «Demi.» il rectifiait avant de lancer un petit sourire. «La fille de ma mère.» puis il haussait de nouveau les épaules, à croire que c'était devenu une habitude maintenant. «J'étais pas spécialement proche d'elle donc bon...» il annonçait sans vouloir trop rentrer dans les détails. Pas que ça le dérangeait de parler de sa famille, au contraire même, il aimait bien parler, surtout que ça faisait des mois qu'il était seul. Juste qu'il se disait que Liv en avait sûrement pas grand-chose à faire de sa famille. De toute façon il n'était même pas sûr qu'ils étaient encore là. Quoique ? Tant mieux s'ils avaient survécu bien sûr, mais il estimait être resté optimiste assez longtemps pour pouvoir y croire encore. Il ne pensait pas qu'il y croyait encore. Le monde était devenu un peu trop cruel pour croire aux miracles.
Il haussait encore une fois les épaules à sa question sur l'ancien groupe. «Je voudrais bien mais... Ils sont loin et j'suis pas sûr de retrouver le chemin.» il avouait sans mentir. «J'ai pas trop le sens de l'orientation pour t'avouer.» il continuait avant de se frotter l'arrière du crâne, gardant un petit sourire sur les lèvres. «Puis j'suis parti sans rien leur dire... J'crois que s'ils me reverraient ils m'enverraient bouler profond.» même s'il rêvait secrètement de les retrouver. Jamais il ne s'était aussi bien avec des gens pendant cette fin du monde. Une sorte de foyer.

Il était quand même bien content de savoir qu'il pouvait rester ici et surtout avec Liv qui avait l'air de quelqu'un de confiance. Son opinion se forgerait avec le temps, il le savait mais au moins il avait trouvé des gens et pour avoir été un peu trop seul pendant des mois, c'était une bonne chose. Et il aimait le principe de cet endroit et de se dire que même après l'apocalypse, certains rester assez soudés pour bâtir ce genre d'endroit.

~~~~~~~~~~~~~~

Voilà qu'il dormait tranquillement. Il avait un peu récupéré de ce long voyage qui avait duré plusieurs mois maintenant. Le No Man's Land était quand même un endroit sympa et il avait limite trouvé une amie ou du moins une bonne connaissance en la personne de Liv. Parfois il se sentait un peu de trop mais au moins il n'était plus seul et c'était un gros avantage. Il avait émergé au moment où il avait entendu la brune jurer concernant.. il savait pas trop quoi. Se redressant, un peu mal au dos, quand bien même il s'était habitué à avoir un lit pas très confortable c'était toujours la même chose en se réveillant le matin.

«Ouaip.» il avait lancé en se frottant les yeux. La bonne odeur de ce que préparait Liv lui rappelait les week-ends matins, avant la fin du monde, quand son père se mettait derrière les fourneaux pour faire un bon petit déj'. C'était pas la même qualité mais c'était mieux que rien. Il se levait, un peu difficilement, un peu comme l'ado qu'il était. «Ça a l'air bon.» il disait en approchant du plat qui était en fait une boîte de conserve. «Ça me rappelle avant la fin du monde... On pourrait presque croire que tout va bien.» il lançait en enfilant son gros pull. Prenant place sur une chaise, il remarquait le baladeur CD. «C'est à toi ?» il demandait en le prenant dans les mains, l'examinant de tous les côtés. «On dirait une antiquité maintenant. C'est chelou hein ?»
Revenir en haut Aller en bas  
Ruben West
Administratrice
Ruben West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 2376
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Tell me it's a place where I can feel good   Tell me it's a place where I can feel good - Page 2 EmptyDim 6 Jan 2019 - 22:11
J’aurais une vraie cuisinière et des aliments de première fraicheur, je te ferais un petit dej du tonnerre. Souffla Olivia avec un grand sourire amusé.

Ça lui manquait. Depuis plusieurs mois, elle rêvait de pouvoir faire quelque chose de ses dix doigts. De se mettre derrière un vrai fourneau, de faire mijoter des légumes, de découper une viande avec expertise. Saler, relever, poivrer le tout, le plonger dans l’huile d’olive venue du sud de la France ou des champs d’Italie. Elle était prête à beaucoup pour sentir l’odeur d’une cuisine bien entretenue et les diverses saveurs qui y venaient. Même une pizzeria ferait l’affaire !

Ses yeux vairons se posèrent sur Murphy, qui venait de se mettre à côté d’elle. Soigneusement, elle lui fit un geste de la main pour lui signaler une mèche rebelle qui donnait l’impression qu’il venait tout juste de se réveiller justement. Après un petit rire, elle lui arrangea sa coupe, avant qu’il porte son attention sur son baladeur :

Oh, oui. Murmura-t-elle. C’était bien à elle : C’est Lily qui me l’a échangé, après un accord. Ça m’aide à passer le temps, mais les piles sont à plat. Malheureusement : Toujours plus pratique que les iPod vu qu’on ne peut plus les connecter à rien.

Elle devrait s’arranger avec Jacob pour qu’il trouve une voiture pour brancher son chargeur à piles dessus. Le vieux ferait bien ça pour elle, surtout qu’il avait déjà accompli davantage juste pour lui rendre service. Dieu savait ce que l’homme avait a rattrapé comme culpabilité, mais au moins, il l’aidait quand elle en avait besoin, et elle ne manquait pas de lui en être reconnaissante. Peut-être que ce dernier se joindrait à elle et Murphy dans la journée pour discuter, ça ne ferait pas de mal :

Mais tu as raison, c’est clairement une antiquité. Plaisanta-t-elle : Tu connais David Bowie, pas vrai ? C’est le CD qu’il y a dedans. J’ai aussi un Best Of de Queen quelque part dans ce bazar.

Olivia tenta de se retourner pour essayer de dénicher le boitier quelque part, mais incapacité par son énorme ventre de femme enceinte, elle renonça tout simplement. La petite brune avait clairement hate que ça se termine, et vite ! Même si elle n’avait encore aucune idée de ce qu’elle ferait une fois que l’enfant serait à sa charge.

Mon mari les adorait. Soupira-t-elle en mélangeant méthodiquement sa préparation. Tiens, goûte et dis moi si ça te convient. Tendant la cuillère, elle laissa l’adolescent goûter : Assez salé ? S’inquiéta-t-elle avec un air tout à fait sérieux.

La cuisine était toujours une question très sérieuse pour elle.

Tiens d’ailleurs je ne t’ai pas demandé. Tu étais au lycée quand tout a commencé, c’est bien ça ? Tu comptais faire quoi ensuite ? Des études, ou travailler quelque part ? Fit-elle, avec curiosité.





The hate you give
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Tell me it's a place where I can feel good   Tell me it's a place where I can feel good - Page 2 EmptyLun 7 Jan 2019 - 11:02
Il souriait à ce qu'elle disait. Apparemment elle aimait bien cuisiner. «Une vraie maman ! J'suis sûr que le petit que t'attends sera bien content d'avoir des bons petits déj' le matin.» il lançant avec enthousiasme. «C'est pas partout qu'on peut avoir ça. J'ai d'la chance apparemment.» il continuait avec un sourire. Oui, la cuisine aussi avait disparu. C'était dingue de voir les dégâts qu'avait fait la fin du monde. M'enfin plus de retour en arrière possible et Murphy arrivait à se contenter de ce genre de petit plaisir qui lui offrait encore la vie. «J'aimerais bien savoir cuisiner après la fin du monde... Tu penses que tu pourrais m'apprendre ? J'regardais pas mal de tuto sur internet avant alors ça devrait pas être bien plus compliqué.» il disait déjà excité à l'idée d'apprendre de nouveaux trucs. Il se souvenait des leçons mécaniques de Duncan quand il était chez les Messiah. Il avait adoré ça en plus de connaître quelques trucs en mécanique qui pouvait toujours être utile. Sans oublier les leçons de conduite aussi !  Il avait presque l'impression d'en avoir plus appris avec la fin du monde plutôt qu'avant.
Il s'était rapidement intéressé au baladeur CD de Liv. Un vieux truc mais qui semblait encore en bon état malgré tout. «Ouais, c'est vrai.» il disait en tournant le truc de tous les côtés. «La musique me manque vachement... T'aurais pas un moyen de le recharger de nouveau ?»

Son visage s'éclaircit quand elle lui annonçait les CDs qu'elle avait à sa disposition. «Sérieux ?!» il lançait tout enthousiaste. «J'écoutais du Bowie avant l'apocalypse ! Oooh... Ce serait tellement bien de pouvoir en réécouter de nouveau. Tu penses que j'pourrais ?» il continuait en retrouvant un véritable esprit de gamin. Nan mais jamais il n'aurait cru pouvoir réécouter de la musique dans ce monde, c'était ce genre de truc qui avait disparu et que les vivants ne pourraient sûrement pas ramener de nouveau. Il regardait Olivia chercher le CD sans succès. «J'le trouverais plus tard si tu veux.» il comprenait bien que son ventre devait être gênant. Quand elle aurait accouché ce serait encore différent. Il espérait juste que le bébé survivrait. Il n'avait pas vraiment de doute là-dessus, son optimisme légendaire prenait le pas sur le reste mais malheureusement il savait aussi que parfois la réalité était bien plus dure.

«Je..J't'ai jamais demandé mais le bébé... C'est celui de ton mari ?» il questionnait après qu'elle ait dit que son mari adorait les CDs. C'était peut-être un peu trop curieux de sa part et il avait légèrement baissé les yeux, regardant dans le vide. Elle lui fit finalement goûter le plat. «Mmh... Un tout petit peu plus et ce serait molto bene.» il lançait avec un petit rire en imitant un accent italien fortement exagéré. «J'aurais bien aimé apprendre l'italien...» ce qui amenait sur la prochaine question d'Olivia concernant le lycée. «Question difficile...» disait Murph' avec un petit rire. «Je savais pas trop en fait. Je m'étais pas encore trop posé la question. Et avec la fin du monde j'y ai pas trop réfléchi puisque ça arrivera jamais. Mais j'aimais pas trop les études alors...» il haussait les épaules en pinçant ses lèvres. Son regard se déposait sur la préparation de Liv. «Peut-être que j'aurais été cuisinier ? J'aimais bien ça. Ou dans le sport... Mais j'étais pas assez bon élève pour ça.» il expliquait avec un ton amusé.
Revenir en haut Aller en bas  
Ruben West
Administratrice
Ruben West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 2376
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Tell me it's a place where I can feel good   Tell me it's a place where I can feel good - Page 2 EmptyLun 7 Jan 2019 - 12:17
Bien sûr que je peux t'apprendre ! S'enthousiasma-t-elle sans parvenir à ne pas le faire. On a qu'a dire que tu prépares le prochain repas.

C'était bien une chose qu'elle adorait : qu'on soit motivé à apprendre en sa compagnie. Qu'on soit curieux de nature. Olivia encourageait ces qualités, avec un certain plaisir, et l'impression de retrouver des marques qu'elle avait longtemps perdues à l'extérieur. Murphy disait peut-être cela pour lui faire chaud au coeur - ou peut-être pas ! - mais elle comptait bien lui transmettre ce qu'elle savait pour qu'il puisse s'en sortir. Ca ne serait pas forcément du grand art, mais l'adolescent saurait cuisiner de quoi survivre, peut-être même reconnaitre quelque un aliment comestible et préparable pour l'être.

Quoi que ce dernier semblait davantage intéressé par son lecteur CD actuellement. Olivia afficha un regard amusé, le scrutant être aussi joyeux à ce propos. Elle avait davantage l'impression d'être avec un enfant actuellement qu'un adulte, mais c'était rafraichissant qu'il soit aussi léger. Mélangeant toujours sa préparation, elle fit mine de rien, de peur d'interrompre cette joie avec un mot de trop :

Si on trouve des piles, tu pourras, bien sûr. On pourra même trouver d'autres cds à écouter. Si jamais tu as un groupe préféré, confia-t-elle à son voisin.

Parce qu'elle n'avait pas l'apanage des bons goûts musicaux. Olivia était même assez restreinte sur ses choix, sa vie n 'avait été consacré qu'à une seule de ses passions, mettant entre parenthèses le reste. La musique, le cinéma, la danse, le théâtre, elle adorait ça sans pour autant avoir une expertise pointue à ce sujet. Au moins, ça lui permettait de découvrir d'autres choses, de rester curieuse et éveillée.

Comme Murphy, actuellement.

Oui, c'est le sien. Répondit-elle sobrement : Il voulait qu'on le garde, malgré les circonstances et les risques.

Il le voulait. Pas elle. C'était ce qui lui tournait en tête, depuis le début de cette grossesse. ça n'avait jamais été son choix de la mener jusqu'au bout, d'en vouloir. Parce qu'Olivia n 'était pas aussi sereine et courageuse qu'elle le disait, ou qu'elle le voulait. Pas comme Calvin, en tout cas.

Buona idea, lo faro ! Répondit-elle en sortant un sachet de son sac, ainsi que quelques grains de sel : Ahah, tu verrais ta tête ! J'ai passé quelques années en Italie, c'est là-bas que j'ai rencontré mon mari d'ailleurs. Raconta-t-elle à l'adolescent : Mais je ne suis pas si douée en Italien, donc ne t'emballe pas trop sur ça. Souffla-t-elle avec un sourire amusé.





The hate you give
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Tell me it's a place where I can feel good   Tell me it's a place where I can feel good - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Tell me it's a place where I can feel good -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: