The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- /!\ Dare you to find me -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julian Foster
Modératrice
Julian Foster
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de précision Winchester Model 70 30-06, pistolet CZ 75, un piolet et une fronde de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 506
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: /!\ Dare you to find me   Dim 16 Déc 2018 - 20:34
Dare you to find me


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


A couvert dix secondes, parce qu'il l'entendait la vieille morue qui s'égosillait dans le wagon. C'était ça hein ? Lily était là dedans et déjà Ma' Dalton demandait à c't'imbécile d'Avrel d'aller voir ce qui se passait dehors. Okay, Julian ferma les yeux dix secondes en reprenant lentement son souffle. Il avait eu du bol avec le vieux plus tôt, parce que ses mains tremblaient et que c'était juste un sacré pot d'avoir fait exploser la théière de ce gars en étant aussi peu calme. DOUG !!!!!!!!!!!!!!!!

- S'pèce de sac à vin ... De ce qu'il se rappelait d'elle, lorsqu'il l'avait croisée la première fois, cette grognasse avait peut-être plus de quoi mâcher ses repas, mais elle savait picoler. Peut-être qu'avec un peu de chance elle était ronde et qu'il la ferait fuir comme un vieux tonneau duquel on retirait le bouchon. Des tas de choses lui passaient par la tête, mais en voyant l'ombre de Doug sortir du Wagon, que limite le châssis remonta de quelques centimètres quand il dût plus supporter le poids de ce débilos, Julian remarqua parfaitement que, dans sa course d'asmathique graisseux, Gras Double Junior venait de rapprocher un truc vers lui. Sa fronde ! Perfect.

Foster se détacha de sa cache, alerte et sur le qui vive, pour agripper le lance pierre et un chouette petit caillou là. Ça ressemblait plus ou moins à un silex, avec un peu de chance et le bon angle, ça ferait mal à l'autre ravagée. BLAM ! Figé sur place, l'étudiant déglutit, le sang paraissait cesser de filer là, et malgré le bins et les premiers râles qui se mêlaient aux cris d'horreur d'Avrel, qui devait sans doute être tombé sur le cadavre de son frère, Julian n'entendit que les battements sourds de son cœur. C'était la vieille qui venait de faire feu ? Pourquoi il entendait plus rien, pourquoi il..... Un grognement guttural le tira de ses pensées en l'agrippant par le sweat, faisant choir la moitié des douilles dans la poche tandis qu'il se défaisait des fibres pour que le nerds, qu'il avait pas venu venir, s'étale la trogne en trébuchant sur les rails. D'autres cris retentirent, c'était pas Lily là, mais la morue. Elle était en vie ! Pouvait pas y aller juste avec trois balles, pas quand autour, encore assez dispersés, les charognes s'invitaient à la partie. Jul ramassa précipitamment quelques cartouches avant de coller la manche du sweat, qu'il serait forcé de lui léguer, dans la gueule du vautour, puis fouilla le reste de la poche sans se faire croquer. Le tout dans celle de son jeans, il dût cesser de s'agiter après avoir achevé le charognard en lui fracassant le caisson sur les rails.

- Putain .... Il chialait ? Ouais, enfin c'était pas ça le pire, le pire c'était le bruit entre ses mains grasses là. Même s'il voyait pas, Julian savait ce que c'était. T'as tué mon frangin, t'l'as buté ….. Julian déglutit dressant ses mains chargées de la fronde et du winchester. Tournes toi sale bâtard, j'veux voir ta face d'rat avant d'te flinguer. Lèvres pincées, Foster obéit, les yeux dardant déjà contre l'arme au point qu'un sourire étira finalement sa bouche. Tu t'marres en plus.... p'tit enfoiré, on aurait dû t'tuer la dernière fois.

- Sauf qu't'as ramassé tes gencives la dernière fois, Dougy-Dog. Ce mec il tirait comme un pied, il le savait il l'avait vu faire. Il aimait pas les flingues, c'était plutôt le genre à faire du mal aux filles et à pas réfléchir beaucoup. Fallait juste qu'il l'invite à perdre patience, s'il tirait avec ça, ça allait lui faire tout drôle. Dougy-Dog à sa m'man... Allez vas y t'es une gonzesse ou quoi ? Mother fucker... Dickead, y en a plein qui t'vont super bien, consanguin aussi et.... Il savait pas viser, vraiment pas, parce que lorsqu'il pressa la détente, ce fut une bille rose qui s'étala dans la paroi du train tout proche.

- C'te merde qu'est-ce que...... L'arme factice rejoignit le sol et Julian lui, venait de filer en entendant l'autre morue hurler. Pas pour autant que son fils allait obéir à sa mère parce que ce gros lourdot le suivait. Déglingue le petit ! A l'angle du wagon, le cœur lui brûlant la poitrine à force de cogner comme un taré, Julian glissa le silex dans la bande extensible, arma et, une fois Doug en ligne de mire, lâcha prise pour voir la pointe de la caillasse se ficher direct dans son œil droit. Un cris de goret explosa aux alentours. Ça pissait le sang, la rétine crevée, comme un vieux pneu qu'avait fait son temps. Mômannnnnnnnnn !!! Un rictus, parce que même si c'était dégueulasse, l'entendre appeler sa mère, qui venait elle aussi de gueuler plus tôt, c'était drôle. Julian !!! Il l'entendit cette fois, rassuré même si elle venait de hurler. Foster revint sur ses pas en repoussant l'autre tâche agonisante, récupéra le fusil de air soft qu'ils avaient dû chopper à l'appart' en croyant à une arme à feu, et se magna le train jusqu'à elle.

- God, t'es où ? Là, petit ! Deux nerds s’empressaient de grimper dans le train. Le premier se mangea une balle, mais le deuxième lui échappa en se faufilant après avoir galéré avec les marches. Dumbass ! Fuck! S'il hélait la miss ? Nope, ça ferait qu'attirer plus de nerds sur eux, vers elle.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
I'm a dead man walking, hell's at my door, i'm a shadow of the man I was before. I'm a dead man walking, before I die, i'll take every soul I can into the night and kill till I die
I'm a dead man walking
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Lily E. Thomas
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau et Beretta
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 460
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: /!\ Dare you to find me   Dim 16 Déc 2018 - 21:29
Son cœur battait trop fort, trop vite, elle en entendait plus rien sinon ce bruit persistant à ses tempes. Pour un peu Lily aurait entendu ses os s’entrechoquer à chaque sursaut, à chaque bruit. Elle devait juste traverser pour rejoindre ce wagon, elle pourrait se cacher là-dedans. Dans le chaos, elle l’avait pas vu, pourtant elle savait que Julian était là, il était forcément là. La gamine pouvait pas croire que c’était pas lui, qu’il était mort. Non, le british était là, et il débarquerait pour la sortir de ce merdier, avec son air sûr de lui, avec son sourire, avec ses cheveux. Ses cheveux ? C’est le moment Lily ? Non, ça l’était pas, mais la jeune fille avait besoin de se concentrer sur quelque chose de rassurant, comme lui qui la rassurait en étant juste là, pour trouver la force de traverser ce joyeux bordel.

Elle approchait enfin du premier wagon quand des râles trop reconnaissables se mêlèrent au concerto des pulsations de son cœur dans chacune de ses veines. Cours Lily ! Vite ! La brunette pressa le pas, les armes du brun toujours en main sans savoir s’en servir, le piolet ça pourrait aller mais là sa main était surtout tétanisée autour du manche, son regard évitant soigneusement le sang de la vieille sur les crans de l’arme. Les monstres sur ses talons, Lily se faufila dans le wagon avant de se jeter sous les premiers fauteuils.

Elle rampa sur quelques centimètres avant de sentir des doigts enserrer sa cheville. Un cri d’effroi, de surprise, fila ses lèvres avant que Lily parvienne à dégager son pied de la prise du vautour décharné. Pressant le pas elle rampa plus loin, tentant de semer le monstre qui tentait de ramper à sa suite, le coup de chance c’était qu’ils étaient moins dégourdie qu’une gamine de dix-huit ans. A grand renfort de coups de pied dans la gueule pourrie du monstre, Lily parvint à mettre un peu de distance entre elle et lui, remarquant plus loin son manteau au sol pour le trainer vers elle, c’était rien, juste un morceau de tissu usé par le temps, mais elle y tenait.

Les râles s’étaient rapprochés pendant ce temps, fichu cadavre qui était d’une patience à toute épreuve. Lily se décida à s’arrêter, elle avait l’arme de Julian, elle pouvait essayer de le tuer, de viser avant qu’il la croque. Wow, wow, wow … t’es sûre de toi ? Au pire ? Elle allait mourir dévorée ou tuée par les cinglés partout autour, alors tant valait-il tenter le tout pour le tout, et chaque seconde de plus rapprochait le cadavre d’elle. La gamine tremblait en roulant sur le flanc pour tendre l’arme vers le monstre qui rampait vers elle. Fermer un œil ou pas ? Elle en savait rien, Lily tenta de viser comme elle le pouvait mais y’avait pas de lunette sur ce truc, et Julian lui avait appris à viser avec un truc plus pratique.

Inspirant longuement, Lily qui tremblait de tout son être, secouée par la peur, la douleur dans chacun de ses membres, pressa la détente. Ou pas. Ça marchait pas, ça marchait pas. « Putain ! » Et il se rapprochait. Lily dégage de là ! Elle tenta de ramper plus loin mais arrêta ses gestes lorsque des pas se firent entendre dans le wagon, lorsque quelqu’un se chargea de neutraliser le cadavre rampant qui la poursuivait sans faillir. Immobile, figée, tétanisée par la peur là, Lily arrêta de respirer un instant, tenant l’arme pointée droit devant elle, ça marcherait pas encore une fois elle le savait, mais ça ferait peut-être suffisamment peur pour qu’on lui foute la paix. Bouge de là Lily. Elle y arrivait pas, comme si le sol l’engloutissait.


   
What doesn't kill you, makes you wish you were dead
“It comes in waves, I close my eyes. Hold my breath and let it bury me.I'm not okay, and it's not alright.Won't you drag the lake and bring me home again?” (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Julian Foster
Modératrice
Julian Foster
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de précision Winchester Model 70 30-06, pistolet CZ 75, un piolet et une fronde de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 506
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: /!\ Dare you to find me   Lun 17 Déc 2018 - 16:30
Dare you to find me


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


- Chier... Mâchoires serrées, Julian baissa le canon et se magna en direction du wagon que venait de rejoindre le nerd.

Il espérait qu'il y en avait qu'un. Déjà que l'endroit se transformait peu à peu en réunion de charognards, s'il pouvait les sortir d'ici avant que la peuplade zombie soit trop importante, et avant que d'autres consanguins leur tombent sur le coin de l'oreille, se serait pas négligeable. Son cœur battait encore comme un dingue, hallucinant que l'organe ait pas encore lâché d'ailleurs parce qu'il imaginait parfaitement sa peau vibrer là, juste sous les fibres grises. Les pulsations se réverbéraient comme un écho en lui, des tempes à sa carotide, de sa gorge au creux de ses doigts. Douloureusement supportable, la seule chose de positive là dedans c'était qu'à se remuer de la sorte, l’étudiant n'avait plus conscience de la faible température extérieure. Et même les doigts gelés, couverts d'engelures, il n'aurait pas abandonné. Seul sans doute aurait-il fui, dès que l'occasion s'était présentée, et peu importait les armes et biens qu'il aurait abandonné à ces débilos, mais là y avait Lily. En un rien de temps, il gravit les trois marches qui menait au wagon et visa à peine eut-il foulé la moquette poussiéreuse de l'habitacle. Sur le palier, il braqua premièrement à gauche, puis à droite dès qu'il vit les membres inférieurs du vautour, croisé plus tôt, avancer entre les sièges. BLAM Le coup de feu lui fit instinctivement coller le dos à la paroi avant d'arrondir grands les billes. C'était à un pet de mite là, la balle venait d'arracher l'encadrement puis de se ficher dans le sous bassement de bois du mur face à celui derrière lequel il s'était planqué. Pourtant les râles tonnaient encore, plus forts, plus audibles.

Fusil épaulé, il ravala sa salive, passa la langue contre ses lèvres et avança en espérant que quiconque venait de tirer cesserait. Il ignorait si c'était elle, si c'était pas l'autre vieille morue qui tentait de se sortir des griffes du nerds qui rampait mais, quand il la vit là, les paupières closes et l'arme, son arme même, braquée sans vraiment viser, Julian pressa la détente. Le projectile siffla et traversa l'arrière du crâne du vautour pour terminer sa course à quelques centimètres du visage de la jeune fille. Elle était tétanisée, comme s'il était l'un d'eux, comme si l'un d'eux venait quasiment de lui tirer dessus. La tempe du nerd retomba mollement sur la moquette, soulevant une nuée de poussière. S'il disait rien, s'il se taisait encore, elle allait le plomber, ou du moins essayer, parce que son dernier essaie avait pas été très concluant. Doucement Jul, la brusque pas. Ouais, ouais, pas la brusquer.

- Li.... D'instinct il replaça la bandoulière de l'arme sur son épaule et se décala du canon encore braqué vers lui. Mieux valait éviter le pire. Dimples, c'est juste moi. Ses mains tremblaient encore mais il glissa lentement les doigts sur le sommet du CZ pour l'inviter à le baisser. A genoux là, blême malgré le sang qui devait lui consteller la trogne, Julian lui offrit un sourire rassurant, aussi rassurant qu'il pouvait être, en la voyant rouvrir les yeux. Faut pas rester ici, y a...... j'ai dû tirer plusieurs fois et ….... Il agrippa sa main pour l'aider à se relever. Ils …..... il t'as …. Ça sortait pas et pourtant il avait besoin de l'entendre, qu'elle lui dise que Flinch avait menti, mais pas le temps, un cri de rage le fit dévier les yeux vers l'allée entre les sièges. La vieille se tenait là, prête à lui bondir dessus, mauvaise comme une teigne, une large coulure pourpre contre le bras, les doigts serrés à craquer sur l’armature de laiton d'une des banquettes. Il attendit pas plus, et puisqu'il avait pas envie d'effrayer la jeune fille dans son dos, Foster agrippa le fusil factice, visa la sale pomme de la morue et pressa la gâchette. SPLASH ! La bille rose lui éclata en pleine trogne et la fit vaciller directement sur le siège de velours, jusqu'à coté d'elle, en lui arrachant d'autres feulements de tarée. Grouilles ! Sa main agrippa celle de Lily. Fallait fuir, rapidement, avant que le reste de ce groupe leur tombe dessus, avant que les nerds les empêchent de quitter les lieux.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
I'm a dead man walking, hell's at my door, i'm a shadow of the man I was before. I'm a dead man walking, before I die, i'll take every soul I can into the night and kill till I die
I'm a dead man walking
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Lily E. Thomas
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau et Beretta
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 460
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: /!\ Dare you to find me   Lun 17 Déc 2018 - 21:19
Babam babam babam. Ca cognait dans sa poitrine, dans ses tempes, Lily en tremblait. Prête à faire feu, ou du moins essayer. Des pas se rapprochaient, en même temps que le monstre qui rampait. Le coup de feu la fit sursauter, elle allait mourir cette fois, ils allaient pas la garder vivante. Pire, ils avaient sans doute des plans pour elle, avant de la tuer ou peut-être de la laisser là pour morte. Y penses pas trop Lily, ça aidera pas, respire, calme-toi. Se calmer, elle était drôle elle, elle était drôle elle-même. Comment se calmer là ? Fébrile, la brunette vit une silhouette se dessiner entre l’assise d’un côté et les dossiers de l’autre. Prostrée, il lui fallut quelques secondes pour assimiler les mots qui parvenaient difficilement à ses oreilles.

De la poussière, du sang, et Julian. C’était Julian hein ? C’est lui Lily. Pourtant elle parvenait pas à baisser l’arme, ses muscles répondaient plus, la peur était la seule aux commandes, est-ce que son crâne lui faisait pas voir ce qu’elle voulait voir pour rendre la mort plus douce ? Lily écoute … C’était sa voix. Dimples. C’était lui, y’avait que lui pour l’appeler comme ça. Mollement d’abord puis d’un geste plus vif, la gamine abaissa le canon de l’arme, avant de se mettre à pleurer encore davantage en se relevant, ses doigts rivés aux siens. Elle entendait pas ses questions, elle entendait sa voix mais elle comprenait rien. Tout ce qu’elle voulait c’était lui dire qu’elle était désolée de lui attirer encore des problèmes, c’était pleurer sur son épaule et oublier tout ça mais y’avait aucun son qui sortait, rien d’autre que des sanglots saccadés par sa respiration.

Le cri de la vieille moche lui vrilla les tympans, la forçant à se reculer un peu, par peur que tout soit finalement bel et bien une hallucination aussi bien visuelle qu’auditive. Fermant les yeux en se préparant à la détonation quand elle vit le brun saisir l’arme à son épaule, Lily reconnut le bruit de cette arme-là avant de rouvrir ses billes claires sur le visage de la vieille, maculé de peinture rose. Un gloussement, purement nerveux, fila ses lèvres trop pâles. Grouilles ! Oui il a raison Lily vous devez partir là ! Silencieuse, hésitant encore entre ces sensations qu’elle était en train d’y rester et celle qui lui soufflait qu’elle était bien vivante, Lily se mit à courir à la suite de Julian, sans lâcher sa main.

Au dehors de ce wagon, c’était le chaos, des rôdeurs, des gens qu’elle avait vu debout transformés en monstres. Et ce type. Ce Doug qui lui avait volé sa gourmette. La gamine s’arrêta, pressant la main de Julian pour qu’il reste avec elle. Les larmes baignaient toujours son visage alors qu’elle approchait de l’homme qui se roulait par terre de douleur, tenant son visage entre ses mains ensanglantées. L’idée la rebutait, mais elle voulait son bijou. Accroupie, Lily fouilla rapidement ses poches pour en tirer la petit chainette qu’elle glissa dans la poche de son jean à elle avant de le surplomber … « Sale … » Aucun mot de plus, au lieu de ça, elle se contenta de lui coller un coup de pied dans les parties, à l’en faire hurler davantage.

Ce furent des râles tous proches, trop proches qui la forcèrent à pas continuer. Son regard clair encore rouge de larmes se porta sur Julian, fallait partir, il avait raison et elle le suivrait, n’importe où. La voie par laquelle les voitures semblaient être arrivées était déjà gorgée de cadavres. « Là-bas. » Elle désigna, d’une voix plus faible qu’elle l’aurait cru, enrouée, une porte à l’arrière du bâtiment, impossible de savoir où elle menait, mais entre la peste et le choléra, il fallait bien faire un choix.


   
What doesn't kill you, makes you wish you were dead
“It comes in waves, I close my eyes. Hold my breath and let it bury me.I'm not okay, and it's not alright.Won't you drag the lake and bring me home again?” (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Julian Foster
Modératrice
Julian Foster
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de précision Winchester Model 70 30-06, pistolet CZ 75, un piolet et une fronde de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 506
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: /!\ Dare you to find me   Mar 18 Déc 2018 - 16:44
Dare you to find me


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Elle réagissait, enfin à moitié, mais juste ses doigts qui serraient les siens le rassuraient. Il savait rien finalement, il savait pas si cet abruti de Doug lui avait fait du mal, et il avait pas le temps d'y accorder du temps justement. La vielle morue venait de rappliquer, se faire tapisser la trogne à coup de rose pétant, et ils avaient sûrement pas quinze piges avant que ses yeux cessent de brûler. L'acrylique en plein dans les mirettes ça faisait pas du bien ouais, mais c'était pas mortel, tout comme le fait de se manger un silex dans le globe oculaire retiendrait pas longtemps le fils qu'il avait abandonné plus tôt. Julian se figea à l'extérieur du wagon. Le chaos, des charognards un peu partout, même assez frais pour quelques uns, visiblement y avait pas que cinq personnes dans ce campement de fortune, plus ouais, et ils avaient pour eux le fait que les nerds se soient jetés sur eux. Mais ça durerait pas ça, parce que quand y aurait plus de viande fraîche ennemie, c'était eux qui seraient au menu des vautours décharnés.

Abruti par le spectacle macabre, ses yeux dardèrent un instant sur l'autre gras de panche encore en pleine complainte douloureuse et, quand Lily relâcha sa main, qu'il voulut l'en empêcher, Foster se ravisa en comprenant qu'elle voulait juste récupérer quelque chose puis… Lui broyer les trois mages. Il en grimaça de douleur mais fut ramené sur terre par la fraîcheur qui, cette fois, et parce que son cœur reprenait lentement le fil ordinaire de ses pulsations, que le sang ne bouillait plus tant dans ses veines et muscles, lui cingla l'épiderme.

- La botte secrète. Lâcha-t-il sans être certain qu'elle ait entendu avant d'aviser l'endroit qu'elle lui pointait du doigt. Foster glissa la langue au cœur de ses lèvres en jetant un dernier regard aux lieux bondés de charognards. Ça craignait, fallait profiter que les bestioles soient de leur côté encore pour quelques minutes, et filer. Sa main ré-agrippa la sienne pour la faire cavaler à sa suite, slalomer entre les divers machines, et enfin parvenir au battant indiqué par Lily. Immédiatement sa main libre fila à la clinche qu'il saqua comme un malade. Verrouillée. Putain !

Okay, c'était rien, enfin rien durant le temps où ils furent seuls au milieu de la merde là, parce qu'il l'entendit bien m'man, elle s'était sûrement essuyée les yeux et râlait déjà sur son fils. Elle grognait de les rattraper, de les tuer. Pas le temps donc, sans lui demander, en la brusquant même un peu, Julian agrippa le piolet encore entre les mains de Dimples et flanqua plusieurs coups dans le bouton de porte. Manque de bol, tout ce qu'il récolta fut que le boxon s'étala à ses pieds, sans malgré tout leur offrir l'accès à l'intérieur de ce qu'était sans doute une ancienne gare. Une ancienne gare métamorphosée – pré infection – en musée. C'était noté là, sur le bardage dessous le toit. Il recula, grimaçant déjà avant de sentir le choc, mais tenta d'ouvrir en filant un bon coup d'épaule. Rien de rien, même le coup de latte qui suivit fit pas bouger le battant. Tant pis, déjà il entendait des pas, trop rapides pour être ceux des charognes, plus loin, qui approchaient dans leur direction. Fusil épaulé, pour être sûr que ça soit plus efficace que du neuf millimètres, Julian reprit un lourde inspiration et pressa la détente pour voir voler un morceau du cadre. Voilà, y avait plus qu'à.....

- Cours, tu cours et tu t'arrête pas ! Le duo traversa l'espèce de gare, le jeune homme balançant ce qu'il trouvait derrière eux avant de passer l'autre battant pour enfin voir la route. Coup d’œil à droite, puis à gauche... Ce serait la gauche donc, pour la simple et bonne raison qu'il voyait la chaussée bifurquer vers l'espèce de lac, ou étang – peu importait – plus loin face à eux. Y avait sûrement un pont, au pire des cas ils se jetteraient à l'eau s'ils parvenaient pas à rejoindre l'autre rive sans être iniquités. Lily par ici ! Ses poumons brûlaient de nouveau, au moins le froid ressenti plus tôt n'était plus qu'un vague souvenir.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
I'm a dead man walking, hell's at my door, i'm a shadow of the man I was before. I'm a dead man walking, before I die, i'll take every soul I can into the night and kill till I die
I'm a dead man walking
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Lily E. Thomas
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau et Beretta
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 460
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: /!\ Dare you to find me   Mar 18 Déc 2018 - 21:45
Son corps tremblait sans qu’elle puisse contrôler quoique ce soit, ses machoires claquaient, ses doigts étaient figés sur les armes de Julian. Lily était rien d’autre qu’une boule de nerfs là, pétrifiée, mais vibrante, pire encore devant la porte close. La gamine sursauta quand il cria de colère contre ce pauvre verrou qu’avait pas demandé à être fermé. Essaie de l’aider, de trouver une solution, allez Lily ! Mais y’avait rien à faire, la gamine savait pas, elle savait plus. Les vêtements tâchés de sang, le sien, celui des tarés. Le piolet glissa de ses doigts sans qu’elle rechigne, sans qu’elle réalise vraiment avant de sursauter à chaque coup des crans contre la poignée, sans le moindre résultat.

Finalement ce fut la détonation du fusil qui sonna leur sortie. Dans le hangar suivant, un courant d’air qui s’immisça à travers ses vêtements lui rappela le froid de l’hiver qui était là. Son manteau toujours sur le bras, Lily courut quand le brun lui hurla de le faire, suivant ses pas du mieux qu’elle le pouvait, manquant de s’étaler une fois ou deux sur des morceaux de métal qui jonchaient le sol, se rattrapant à chaque fois au bras de Julian pour pas perdre le rythme. Chaque inspiration la brûlait, le froid lui mordait la peau, et quand finalement ils gagnèrent l’extérieur, la gamine s’arrêta une seconde. « Juste … je … » Elle se sentait pas bien, sa tête tournait. C’était le choc, le froid, l’impression que son corps brûlait de l’intérieur et se congelait à l’extérieur. Lily se plia en deux, les mains posées sur ses cuisses, mais rien à faire, son estomac était juste noué.

Lily faut que tu bouges allez ! Ouais, fallait bouger, sa main libre chercha celle de Julian avant de se remettre en route, au moment où un monstre saisissait son autre bras. La créature s’accrocha au manteau que la brunette avait réussi à sauver. C’est pas grave Lily, t’as pas besoin de ce manteau, c’est toi le meilleur souvenir d’eux. Une nouvelle larme parmi tant d’autres roula sur sa joue alors qu’elle pressait le pas derrière Julian. Ils allaient y arriver là, ils s’éloignaient tant bien que mal de ce fichu musée des horreurs. Ils y étaient presque, Lily remarqua un pont qu’elle tenta d’indiquer au brun mais impossible de prononcer le moindre mot.

Encore un effort. Juste un petit effort. Ils étaient près du but, près du milieu de ce pont. Pourtant quand Lily jeta un coup d’œil en face d’elle, tout ce qu’elle vit ce fut l’espèce de barricade dressée là, sans doute pour protéger l’un ou l’autre des côtés de la rive. « Julian … » Sa voix était rien de plus qu’un souffle, sa tête tournait de cette course, de la peur. Allez vous allez trouver une solution, vous allez sortir de là. Un bruit de l’autre côté du pont, à l’opposé de l’attroupement attira son attention. Son regard se porta dans cette direction avant que son sang se fige. « Julian ?! Ils … ils sont là … » Ce même van que celui qui l’avait embarquée ici.

Des morts d’un côté, les tarés de l’autre. Lily voyait aucune solution là. Son regard clair se posa sur le brun, elle était désolée encore une fois de lui attirer des ennuis, persuadée que si elle était pas sortie ce matin-là, ils en seraient pas là.


   
What doesn't kill you, makes you wish you were dead
“It comes in waves, I close my eyes. Hold my breath and let it bury me.I'm not okay, and it's not alright.Won't you drag the lake and bring me home again?” (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Julian Foster
Modératrice
Julian Foster
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de précision Winchester Model 70 30-06, pistolet CZ 75, un piolet et une fronde de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 506
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: /!\ Dare you to find me   Mar 18 Déc 2018 - 23:17
Dare you to find me


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Ils avaient pas le temps, pas le temps de reprendre leur souffle, pas le temps de faire une pause. Julian avait même pas le temps de l'écouter là, focalisé sur ce qu'il devait faire, de grosses œillères contre les yeux qui le menaient simplement à l'objectif à atteindre et nul par ailleurs. La survie, la sienne même avant tout. Elle avait pas choisi ça, elle avait rien à voir avec ces types et cette ravagée qu'il entendit débouler dans le hall de marbre derrière eux. C'était à lui que ces abrutis en voulaient, c'était lui qui devait rendre des comptes pas elle. En sentant sa main glisser dans la sienne, Julian jeta un dernier coup d’œil vers l'intérieur et claqua la porte avant de tirer une caisse, à bout de bras, pour bloquer l'accès avant de tirer Dimples à sa suite. Le nerd qui la choppa, le jeune homme l'avisa avant de la voir se débarrasser de son manteau. C'était rien que des fibres, exactement comme lui l'avait pensé plus tôt. Le matériel, dans ce monde ou l'ancien, ça se remplaçait tandis qu'une vie, ils en avaient qu'une et que désormais, c'était peut-être le truc le plus précieux qu'ils possédaient, le plus rare aussi étant donné le nombre de gens changés en charognards. Ici y en avait pas mal, pas mal qui s'amassaient vers les arrières du musée. Au moins ça occuperait la famille de Redneck le temps qu'ils filent.

Y avait bien un pont, y avait plus gros efforts à fournir, pourtant le feu dans sa poitrine lui marbrait désormais la trachée. Respirer par la bouche quand on courait c'était con, pire que con. Les profs de sport le disaient, et le vieux barbu ex soldat aussi, pas pour autant qu'il les avait pris aux sérieux mais là, son nez était gelé et avec le froid il lui semblait que respirer enfonçait mille lames dans ses voies respiratoires. C''était rien, ça passerait, et ça allait passer s'ils parvenaient sur l'autre rive. S'ils rejoignaient les divers quartiers résidentiels ou des bois, n'importe quoi ferait l'affaire pour les semer mais... Quand Lily se figea, Foster fronça les sourcils et braqua les yeux sur elle avant de suivre la ligne que pointait son regard rougi par les larmes.

- Damn, bullshit ! Une  barricade sérieux ?

Ouais, c'était pas un mirage, c'était juste là et déjà il envisageait la passer, peu importait s'il fallait enjamber le garde corps et le longer, en équilibre, pour rejoindre l'autre berge. Mais ça allait pas être possible, pas quand un moteur, lancé à toute blingue, vrombissait à l'autre bout du pont et que Lily lui indiquait ce qu'il redoutait. L'étudiant passa la langue au creux de ses lèvres et relâcha sa main pour croiser les sangles des deux fusils, contre son torse, avant de loger ses doigts gantés sur le métal gelé de la balustrade. Ça craignait là. Dessous c'était des remouds, du courant, c'était peut-être le truc le plus risqué qu'il lui demanderait de faire, mais si elle le faisait pas, même si y avait que peu de chance de sortir de la flotte ensuite, elle allait assurément mourir. Le van fonçait, les pneus crissaient déjà pour engager le véhicule sur le pont. Ils allaient pas s'arrêtaient ces débiles, là ils voulaient juste leur foncer dessus et les encastrer dans la barricade plus loin. Julian réfléchit à peine, juste ce qu'il fallait, puis enjamba la balustrade avant de ramener Lily vers lui.

- Saute …. Elle paniquait, il le sentait dans le creux de ses mains logées à sa taille, forcé de les ramener contre ses épaules et finalement à sa nuque pour qu'elle le regarde droit dans les yeux. Faut qu'tu saute, y a pas d'autres moyens là, j'ai pas l'temps de .... Dimples saute, j'te promet qu'ça ira si tu lâche pas ma main, la lâche pas, surtout pas. Mensonge, mais nécessaire Juju. Ouais, pas le choix. Fallait qu'elle réagisse, vite, le van était plus qu'à quelques mètres, et si les tarés parvenaient pas à leur foncer dessus, ils allaient sûrement canarder. Lily !!!

Il criait jamais, mais là, fallait qu'elle l'écoute, pas qu'elle se perde ailleurs, pas qu'elle ait peur même si lui avait la trouille que plonger les précipite là où, de toute évidence d'autres les enverraient s'ils agissaient pas. Quitte ou double...

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
I'm a dead man walking, hell's at my door, i'm a shadow of the man I was before. I'm a dead man walking, before I die, i'll take every soul I can into the night and kill till I die
I'm a dead man walking
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: /!\ Dare you to find me   
Revenir en haut Aller en bas  
- /!\ Dare you to find me -
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» (akhésa) ✚ those who don't believe in magic will never find it.
» EDGAR ✖ he said if you dare come a little closer.
» Will you come find me if I crash and burn? — Siobhán
» LILY ❝ easy as a kiss we'll find an answer.
» Una • ❝People don't change, they just find new ways to lie.❞

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: