The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Partagez
- How can I help ? -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Casey Summer
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 2379
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: How can I help ?   How can I help ? - Page 2 EmptyDim 16 Déc 2018 - 20:54
J’aime bien ta manière de penser. Admit-elle soudainement, en le regardant de haut en bas. Pourquoi on s’est pas croisé quand j’suis passée à Renton, hein…

Ça n’était pas vraiment une question, plus de la rhétorique sur l’instant. Elle fit le signe à Will de la suivre jusqu’à l’intérieur de sa maison, ou les colocs n’étaient pas. Tous en vadrouille ou de garde. Maddie, de son côté, était plutôt occupée avec Valentine, dans le but de l’aider avec ses cultures à priori. Mais avant de partir, la petite blonde avait pris le temps de cuisiner un peu : sur le plan de travail de la cuisine, il y avait des sablés ainsi qu’un pot de pâte à tartiner, et de la configure faite maison. Parfait pour le goûter.

Tu peux t’servir si tu veux, c’ma sœur qui a fait ça. Fit-elle en désignant le tout. Elle-même prit un des gâteaux, et le fourra entièrement en bouche.

Il n’y avait pas à dire : sa cadette avait un véritable don pour la cuisine ! Il n’y avait pas un seul instant où ce qu’elle cuisinait était mauvais. Dehors, c’était juste plus vétuste, mais ainsi, il n’y avait pas à chipoter là-dessus.

On l’a déjà fait ouais. Fit-elle, la bouche à moitié pleine, avant d’avaler. Ce n’était apparemment pas très polie, mais Casey n’était pas connu pour son éducation distinguée… Au grand désarroi de ses parents : Qu’est-ce que tu sais de cet endroit en fait ?

Pile le temps de sortir d’un tiroir deux cuillères pour en tendre une à Will, qu’il puisse se servir comme il fallait. La petite blonde en avait des questions à poser pour le coup, beaucoup sans doute, mais fit l’effort de les mettre dans l’ordre :

Le grand blond avec un balai dans le cul, c’est Zack, c’est ça ? Demanda-t-elle en essayant d’être le plus juste possible dans sa description : Will verrait forcément de qui elle parlait : Il vous a dit quoi sur ici ?

Probablement à peine ce qu’il savait, et pour peu qu’il ne sache rien, son vis-à-vis avait à peu près tout à apprendre. Qu’importait : elle ne serait pas avare en informations. Dire la vérité ne disait pas clairement si oui ou non elle était pour la mentalité du groupe, ou autre chose. C’était juste un état de fait.

Ouais, ça veut tout et rien dire ça. Enquilla-t-elle à sa réponse. Les tiens, ils en pensent quoi ? Poursuivit-elle avant de rajouter : Et puis quoi, t’es pas capable de prendre tes décisions tout seul ?

Et là, elle prit une grande cuillère de nutella, qu’elle mit en bouche sans faire attention à si elle s’en étalait au passage sur les lèvres.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Will E. Mayfield
American Dream
Will E. Mayfield
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 1092
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: How can I help ?   How can I help ? - Page 2 EmptyMar 18 Déc 2018 - 7:50
« Parce que j’suis un fantôme … » Ou la nuit et Batman, mais Will garda le reste de la plaisanterie dans son crâne, avant d’ajouter plus sérieusement. « J’ai passé pas mal de temps au repos à cause d’une malencontreuse rencontre avec une barre de fer. » Quand il y pensait, il avait encore des fourmillements là où le tube de métal l’avait traversé de part en part, comme si les cicatrices sur son abdomen et dans son dos pouvaient se déchirer d’un moment à l’autre. C’était sympa, il n’avait déjà pas assez d’angoisses à supporter en plus de celle-ci, au moins Will était certain de ne pas s’ennuyer quand la nuit tombait.

Casey l’invita à la suivre à l’intérieur, pas contre se couper de la fraicheur de l’hiver, Will la suivit. C’était vide ici, il n’y avait personne, ou alors elle vivait seule ? Ah non, Casey avait une sœur. Et cette dernière avait préparé des biscuits. Hésitant d’abord, le blond en prit finalement un. « Merci, à toi et à elle. » Des biscuits, préparés maisons, c’était genre le truc qu’il n’avait pas vu depuis des lustres avant d’arriver ici, comme l’électricité, comme l’eau courante, et une douche chaude. Ce genre de confort qui manquait plus qu’on ne voulait bien le reconnaître mais qui ne parvenait pas à lui faire oublier comme ce genre d’endroit l’angoissait.

« Pas grand-chose. La rousse c’est votre chef, Ela elle gérait le district, et le type qui a l’air de s’en foutre royal, il gère les scientifiques ? On a pas eu de vrais historiques de l’endroit mais j’ai cru comprendre en discutant avec des gars de chez vous qu’il y avait eu du mouvement ici quand même en trois ans. » Alors qu’un deuxième biscuit trouvait le chemin de sa bouche, Will écouta la question de Casey et manqua de recracher le gâteau ou de s’étouffer. « Ouais, l’autre grand blond c’est Zack. » Quant à ce qu’il leur avait dit … Finalement pas grand-chose, Will était arrivé durant les balbutiements de cette entente, peu ou prou. « De mon côté, je savais juste ce que j’avais besoin de savoir, parce que j’aime pas me mêler de ce qui me regarde pas. » Zack avait recueilli son avis sur tout ça, mais Will n’avait pas cherché à en savoir davantage, ce qu’il voyait au district lui suffisait.

Le californien grimaça en voyant la blonde dévorer ce qu’il restait de ce Nutella comme une gosse. « J’suis pas connu pour prendre les meilleures décisions du monde tout seul. D’où la rencontre avec la barre de fer. » C’était qu’une miette de mauvaise décision, mais ça permettait de noyer un peu le poisson avant qu’il ne reprenne. « Mais pour répondre à ta première question, on est tous en train de digérer, certains de se remettre, difficile de se faire vraiment une idée. Mais vous auriez pu nous laisser crever de l’autre côté du lac. » Donc une part de lui au moins était reconnaissante, pour le reste, ce serait le temps qui jouerait.



Hell or High Water
“Life's for the the livin', I won't be givin' up”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Casey Summer
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 2379
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: How can I help ?   How can I help ? - Page 2 EmptyMar 18 Déc 2018 - 11:32
Un fantome ? Tu sors que la nuit ? Elle rigola bêtement : Ou comme Batman, en plus survivaliste.

Elle imaginait le truc avant de se marrer de plus belle. Toujours passionnée de Comics et de pop culture, elle n'avait pas la langue dans sa poche quand il s'agissait d'étaler ce genre de connaissance. Parce que Casey en avait peu : elle n'avait jamais été une élève assidue à l'école, se moquait bien de ce savoir à l'époque, et en souffrait parfois de se sentir diminuée ou idiote comparée à d'autres plus avisés. Swann avait été le premier à la faire se sentir bête, même s'il avait reconnu ensuite qu'elle pouvait s'avérer surprenante.

Ouais, y'en a eu. Admit Casey avec un sourire en coin.

Et finalement, Will était bien en deça de tout ce qu'il s'était produit. Quand il disait savoir le minimum, il ne blaguait pas. Et d'un côté, Casey avait tendance à trouver ça dangereux. Notamment parce qu'elle était depuis suffisamment longtemps dans ce bassin à piranha pour savoir comment les éviter :

Avant, il y avait le Sénateur Chambers à la barre, ou tout du moins c'est c'qu'on croyait pendant longtemps. Expliqua-t-elle : Puis les décisions des têtes pensantes ont amené plein d'problème. J'veux dire... Faire en sorte qu'les civils se mêlent pas des décisions des militaires, qu'ils sachent pas comment s'défendre, tout ça.

C'était que les grandes lignes, et Casey n'avait probablement pas toutes les cartes en main pour peindre un tableau clair à son vis-à-vis. Au pire, il poserait les questions qu'il aurait en tête, mais son groupe avait le droit de prendre les décisions en toute connaissance de cause :

J'suis arrivée sur le tard, et comme j'te disais, y'en avait qui avait jamais vu d'mort avant qu'un d'entre eux s'foute en l'air et revienne crevé. Expliqua-t-elle ensuite : Du coup, les Chambers sont morts après une... Sorte de révolte ici, en gros. Les militaires en avaient plein l'dos d'se faire surexploiter pour le p'tit confort de quelques uns, et les civils de s'voir cacher des trucs aussi importants.

Elle haussa les épaules, un peu par dépit :

Du coup, les premiers temps de June et Ela ont fait bousculé tout ça, puis y'a aussi le truc du vaccin qui aide pas mal là-dedans. Encore des points qui lui échappaient, en réalité. Sans doute pour ça qu'elle n'avait pas été aussi enthousiaste lors du discours après la chute de Renton : Mais tu l'vois, c'est pas encore totalement ça. Et la conclusion se posait d'elle-même.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Will E. Mayfield
American Dream
Will E. Mayfield
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 1092
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: How can I help ?   How can I help ? - Page 2 EmptySam 22 Déc 2018 - 13:47
« Exactement, comme Batman, mais en blond, sans la Batmobile aussi. » plaisanta Will, même si la réalité était moins amusante, la réalité c’était cette blessure qui aurait pu le tuer si Morgan n’avait pas fait tout son possible pour le ramener à Renton, si Ansel ne l’avait pas recousu. Ouais, Will y serait passé à coup sûr, sa survie il ne la devait qu’à eux cette fois-ci. Le blond laissa finalement Casey présenter rapidement l’histoire de cet endroit, Fort Ward, ce groupe et ce qu’il avait déjà vécu d’épreuves. Avant il ne s’y était pas vraiment intéressé, parce que ces gens n’étaient que ceux qui avaient investi le reste du lotissement à Renton mais là, c’était différent, ils avaient intégré ce groupe. Que ce soit temporaire ou définitif.

Chambers, le nom n’évoquait rien à Will, en même temps il n’était pas de la région donc c’était sûrement logique. Ces gens ici, ils avaient été tenus hors de portée de ce monde, de la chute, des morts, le blond comprenait que ça soit une inquiétude pour Casey même si les choses s’étaient arrangées, par la force des choses. L’histoire de ce groupe, c’était l’histoire du monde, en modèle réduit, et quand on voyait comment avait fini le monde, ça laissait peu de place pour l’optimisme.

« Je suppose que c’est comme tout, il faut du temps pour trouver … le bon équilibre, sans trop tanguer d’un côté ou de l’autre, sans … risquer la chute. » Le blond haussa les épaules avant de reprendre. « J’ai pas vu de camps de survivants aussi grands que celui-ci en trois ans, pourtant j’suis venu depuis Los Angeles, donc t’imagines un peu. » Will les avait évités les groupes de survivants aussi importants, parce que quelque chose lui soufflait que ça ne se passait jamais bien, que ça pourrait jamais se passer bien. L’être humain était ainsi, il créait lui-même ses propres bourreaux, il n’y avait qu’à voir le sort du district.

Les otages, les agressions, il aurait fallu être sacrément stupide pour penser que jamais les ranchers ne se relèveraient pour venir leur coller la raclée de leur vie. Le blond avait principalement gardé pour lui cet avis, finalement ce n’était qu’un travers de la nature humaine. « Tout se fait plus rare, j’suppose que c’est normal qu’on … que tous les comportements humains, bons comme mauvais, soient poussés à l’extrême. Et de la même manière on en attend sans doute plus des autres … J’sais pas, j’dis sans doute de la merde. » Il pensait à voix haute, pas sûr qu’il y ait le moindre sens dans ses propos. Mais pour lui ce groupe serait toujours un work in progress, la construction en pourrait jamais atteindre cette stabilité, la reconstruction était une utopie. Mais encore une fois, le californien était du genre pessimiste.


Hell or High Water
“Life's for the the livin', I won't be givin' up”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Casey Summer
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 2379
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: How can I help ?   How can I help ? - Page 2 EmptyDim 23 Déc 2018 - 22:51
Qu’est-ce que tu penses des gâteaux ? Demanda-t-elle soudainement.

Ça sortait un peu de nulle part, comme toujours avec Casey. Il ne fallait jamais s’en formaliser, parce que la petite blonde avait ce genre de pensées décousues qu’il était difficile de suivre. Stanley était peut-être le seul à y parvenir, avec Maddie quand elle cherchait à l’apaiser. Elle ne s’attendait pas à ce que Will essaie de son côté, surtout pas au milieu de sa propre explication un peu fuyante :

Ma sœur est la MacGyver de la cuisine. Fit-elle. J’te jure, avec un fond d’farine et trois groseilles, elle te fait une pièce montée comme ça ! Fit-elle en claquant des doigts.

Bon, Casey exagérait sûrement, mais c’était une autre histoire. Il y avait une vraie fierté dans son regard clair, une lueur vivante qui trahissait toute la tendresse qu’elle éprouvait pour sa dernière famille en vie.

Et puisqu’elle avait une réputation de pile électrique à tenir, elle ne manqua pas dans la seconde de bondir sur tout autre chose encore une fois :

T’es parti de Los Angeles dès que ça a commencé à puer du cul ou t’as zoné un peu là-bas ? Questionna-t-elle.

Il y avait trois ans d’épidémie, depuis le temps, beaucoup d’histoire à raconter dans la foulée. Comme elle lui avait dit : elle-même n’avait pas toujours été dans le coin, et de la même manière, elle n’était même pas de la région. Lui avait fait la route depuis loin visiblement, et avait peut-être vu une autre façon de faire les choses. Est-ce que Los Angeles était tombée en même temps que Seattle ? Avant ou après peut-être ? C’était intéressant de voir si ça avait tenu le coup ailleurs.

Ouais, t’as pas tort. Soit on en attend trop, soit on en attend rien. C’est une flamme qui s’rallume et qui s’souffle sans cesse, une boucle ou un cercle vicieux j’crois. Fit-elle en reprenant une cuillère de nutella, et la bouche encore pleine, elle continua à y penser – elle avait toujours zero éducation, décidément : J’ai jamais été passionné par la psychologie ou la politique, et c’est ça qui fait encore tourner ce semblant d’monde en papier mâché.

L’analogie était parlante. Pour autant, elle ancra son regard dans celui de Will, et esquissa un sourire fripon :

Et donc dans ton clan, y’a des gens à éviter et d’autres à connaitre absolument ? Demanda-t-elle. Il devait bien en fréquenter la majorité, ils n’étaient qu’une petite dizaine après tout ! J’ai déjà croisé Victoria, elle est pas si pire. Admit-elle.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Will E. Mayfield
American Dream
Will E. Mayfield
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 1092
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: How can I help ?   How can I help ? - Page 2 EmptyMer 26 Déc 2018 - 7:51
« Carrément réussis. » répondit le blond à propos des gâteaux, il n’était même pas certain d’avoir remangé des biscuits préparés maison depuis que tout ce merdier avait démarré. Des biscuits secs, ultra secs, dans des boites oui, mais du fait maison, ça c’était clairement moins sûr. Entendre Casey parler de sa sœur comme ça lui arracha un sourire, ça devait être sympa d’avoir une sœur, de ne pas l’avoir perdue dans tout ce monde-là. Elles avaient encore l’autre pour trouver leurs repères, Will ne pouvait qu’imaginer ce que c’était vu que ses repères à lui lui avaient été enlevés dès le début. « Elle voulait en faire son métier ou c’est juste un passe-temps ? » demanda-t-il, sincèrement intéressé.

Déjà la blonde enchainait sur autre chose, cette gamine était intenable, du moins là Will le voyait, il avait l’impression de retrouver sa version plus jeune à lui. Et en fille aussi. A cette époque où il passait son temps à sauter d’un loisir à l’autre, entre autre, pour passer le temps, combler le vide. Réfléchissant finalement à sa question, le californien secoua la tête. « J’suis parti relativement tôt … quand tout s’est vraiment barré en sucette. J’avais pas le courage de rester et de voir … tout ce qui faisait ma vie finir en cendres, les restes laissés aux macchabées. » C’était vraiment la peur qui l’avait poussé à partir, cette peur qui faisait qu’il n’avait même pas eu le courage d’aller s’assurer que ses parents allaient bien, parce que pour lui, ils étaient morts comme les autres. Sauf à de rares moments où il se disait que peut-être, ils avaient survécu. « C’était comme retirer un pansement d’un coup sec tu vois ? »

Il s’en rappelait encore, du merdier ambiant, de l’armée dans la cité des anges. « C’était encore la fin de l’été quand tout a commencé à se casser la figure je pense … je me rappelle plus … Enfin si, on venait de rentrer de la Barbade, ça devait être mi-septembre peut-être ? » Le dernier voyage avant la fin du monde. Un rire amer fila ses lèvres. « J’suis passé à ça de vivre la fin du monde au soleil sur une plage de sable fin. » Ça lui aurait fait une belle jambe mais là, ça le faisait surtout sourire. « Partout où j’ai été depuis c’était la même chose, morts, morts, morts, vivants bientôt morts. » Pessimisme, bonjour.

Casey continuait de s’enfiler les cuillères de Nutella, une autre chose qu’il n’aurait pas cru revoir, répondant à ses réflexions précédentes sur ce qui faisait tourner le petit monde rond, et sans doute ce qui le ferait encore une fois chuter. Parce que pour lui c’était clair, l’Humain n’apprenait jamais de ses erreurs. Pas une seule fois en des milliers d’années d’existence. « En fait, peut-être que les rôdeurs sont les nouveaux habitants de la planète, comme à l’époque préhistorique quand les premiers hommes se sont faits jeter par les deuxième hommes. » Ses livres d’histoire et de biologie remontaient trop loin dans son crâne pour qu’il soit capable de les nommer, mais Casey comprendrait, même si ça s’éloignait de la discussion. Lui aussi, il pouvait jouer à ça, sauter du coq à l’âne, c’était même un de ses jeux préférés puisqu’il permettait d’éviter facilement les questions dérangeantes.

Comme celle qu’elle venait de poser. « Evite Nate. » commença-t-il d’un air sérieux qu’il maintint une fraction de seconde avant d’éclater de rire. Will haussa finalement les épaules. « Non franchement … on est tous des êtres humains, des survivants, comme vous ici, j’pense pas que certains soient plus à éviter que d’autres. Certains sont plus causants que d’autres c’est sûr, mais on est tous cools. » Cool n’était sans doute pas le mot le plus adapté, surtout quand il pensait à Zack ou Morgan, mais eux aussi avaient leurs bons côtés, appréciables. « Et dans ton groupe ? Vous êtes quoi ? Deux cents ? Trois cents ? Des têtes à éviter ? »


Hell or High Water
“Life's for the the livin', I won't be givin' up”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Casey Summer
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 2379
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: How can I help ?   How can I help ? - Page 2 EmptyMer 26 Déc 2018 - 12:23
Elle a plus appris ça après... Expliqua-t-elle à Will la bouche encore pleine. T'sais, quand ça a commencé, elle était pas encore majeure. Elle venait d'terminer son diplôme et comptait partir en italie. Maddie n'avait pas vraiment de l'ambition, plutôt de grandes idées pour le monde et sur comment le rendre meilleur : Mais son but, c'était d'apprendre les langues, pas la cuisine. Genre, pour bosser dans les ambassades et tout ça, être une grande dame quoi !

Ce que elle n'aurait jamais été quoi qu'il arrive. Et ça lui allait ! Casey avait que trop conscience de la différence entre sa cadette et elle, et du poids qu'elle représentait pour sa famille. Sa maladie avait éclipsé l'intention qu'on aurait dû porter cent fois sur Madisson au lieu d'elle ! Aujourd'hui, sa soeur pouvait s'épanouir autrement, et elle était douée.

Ecoutant toujours, elle referma le pot de nutella pour ne pas le finir en une fois - elle en aurait pourtant été capable ! - Il y avait des plaisirs qu'il fallait faire durer. Et réagit alors vivement à la remarque de Will, comme si elle s'y trouvait et qu'elle le plaignait au passage :

Rah putain... J'sais pas si à force ça aurait vendu du rêve mais au moins t'avais la chaleur et les palmiers. Pas de bol cette histoire, tout de même ! Qu'est-ce que t'es venu foutre à Seattle, ça c'est la question à un million par contre ! Parce que plus loin de LA, et plus froid, ça s'pose là !

Elle même n'aurait pas dit non à quelques degrés en plus. Et pourquoi pas à pouvoir profiter de cette plage merveilleuse à côté de laquelle ils vivaient tous ! Un rêve éveillé, ça n'arriverait pas. Surtout si le système de protection des côtes n'était pas amélioré, et s'ils ne s'y mettaient pas sérieusement pour le perfectionner.

Hmmm... Si j'te donne ma liste d'ennemis, t'en as pas fini. Avoua-t-elle avec les sourcils froncés : J'te dirais d'avoir dans ta poche les militaires plutôt, question d'pragmatisme. Comme c'est avec eux qu'tu vas dehors, vaut mieux qu'ils t'aient pas dans l'nez pour qu'tu finisses pas empalé quelque part ou avec une balle dans l'crâne. Haussant les épaules, elle ajouta : Les scientifiques sont des nerds en blouse blanche et ils sont louches, garde tes distances avec eux. Y'a que la meuf de NCIS qui valait l'coup et elle est pas ici. Elle prit le temps de la réflexion : Du reste, Lucas est un gros sanguin, a qui il faut faire gaffe. Et j'te conseillerais d'pas être dans le collimateur de Phelbs.

A nouveau, elle haussa les épaules :

J'suis toujours persuadée qu'elle a pas d'âme. Et pas seulement parce qu'elle était rousse.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: How can I help ?   How can I help ? - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- How can I help ? -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: