The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- How can I help ? -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Will E. Mayfield
American Dream
Will E. Mayfield
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 1092
Age IRL : 32
MessageSujet: How can I help ?   How can I help ? EmptyMer 12 Déc 2018 - 16:13
Will marchait dans les rues et allées de Fort Ward, sans parvenir à se défaire de cette drôle d’impression de déjà-vu. Pour lui, cet endroit était une redite de sa petite vie bien rangée à Los Angeles, le soleil en moins. On leur avait cédé une maison qu’ils occupaient ensemble, comme au district, comme cette maison qu’ils avaient perdue et avec tous les souvenirs fabriqués à l’intérieur. Pour le californien, ce n’était pas tant la merde de la maison et des souvenirs matériels qui était douloureuse, c’était cette sensation de perdre sa liberté, cette sensation d’étouffer, de suffoquer comme à l’époque, sans trouver sa place.

Aider Morgan était sa première occupation chaque jour, mais petit à petit, et parce qu’il fallait bien s’intégrer, le blond tentait de se rendre utile, quand il pouvait, quand on l’acceptait. Les gardes, les rondes, c’était son quotidien, petit à petit. Les expéditions pas vraiment pour l’instant, ils avaient sans doute besoin de tous faire leurs preuves, de tous se faire confiance avant de laisser les vies d’un groupe en expédition entre leurs mains. Compréhensible, même si ça lui manquait de sortir, voir du pays. C’était grand ici pourtant.

Ce jour-là, en début d’après-midi, l’ancien clerc de notaire avait donc quitté la maison pour rejoindre Casey qui préparait visiblement une sortie avec Stanley. Tous les prénoms ne lui étaient pas encore familiers, même si la plus jeune lui disait quelque chose. Elle avait sans doute fait un détour par le district dans les mois précédents ? Quoiqu’il en soit, Will avait juste saisi cette discussion au vol et s’était décidé à aller l’aider, les aider si le militaire était là.

« Casey, c’est ça ? » lança-t-il en guise de salutations lorsqu’il trouva enfin la jeune femme, lui tendant la main pour dire bonjour. « Will, de Renton. J’me suis laissé dire que t’aurais peut-être besoin d’aide pour préparer ton baluchon ? » Attitude détendue, le blond tentait de noyer dans un sourire relax toutes les angoisses que faisaient remonter dans son esprit des images d’une vie passée, révolue. Une vie dont il ne voulait même plus, parce qu’elle lui avait fait plus de mal que de bien. « Vous partez quelques jours pour avoir besoin d’autant de préparation ? »

Will attendit, déjà de savoir si elle voudrait effectivement de son aide ou non, Casey pouvait toujours l’envoyer paître, mais aussi de savoir ce qu’il pouvait faire pour l’aider si elle voulait bien d’un coup de patte. Ce serait l’occasion d’en savoir plus sur le fonctionnement de ce groupe finalement, son nouveau groupe.


Hell or High Water
“Life's for the the livin', I won't be givin' up”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Casey Summer
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 2379
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: How can I help ?   How can I help ? EmptyMer 12 Déc 2018 - 16:35
Son sac était prêt, en tout cas pour ses rechanges et son matériel d'hygiène. Du dentifrice, du savon, même du shampoing sec au cas où. Elle se doutait que ça allait pas forcément être une partie de plaisir, et qu'il y aurait peut-être quelques nuits à passer dans la voiture, mais l'organisation prenait doucement forme. Et puis, ça n'était l'histoire que de quelques jours à l'extérieur, rien de fondamentalement insurmontable. Avec Maddie, Casey avait vécu bien pire que ça. Et le fait de s'enfermer ici lui avait fait oublier la douleur de certaines nuits blanches à la belle étoile, surtout en plein hiver.

Elle en avait d'ailleurs discuté longuement avec Stanley : de sa volonté d'être davantage utile à l'extérieur mais pas avec les hommes comme on l'attendait des militaires. Tuer des vivants n'était pas pour elle, et le couple était profondément d'accord là-dessus. Par contre, en connaissant la nature des morts et leurs fonctionnements, elle voulait être impeccable pour cette gestion, pour que l'histoire de l'été passé ne se reproduise pas à l'avenir. Il fallait être préparé pour ça évidemment, mais surtout plus malin face à cette masse...

Et là dessus, Casey était persuadée que l'entrainement de Stanley lui serait utile. Pour exploiter ce qui l'entourait, s'en servir à son avantage.

Ses pensées se stoppèrent soudainement, alors qu'elle fourrait son sac à dos dans son coffre. Se tournant vers la voix d'homme qui lui parlait, elle papillonna des cils comme une idiote en le scrutant :

Hm ? Fut sa première réponse, un peu perturbée par tout ça. Lèvres pincées, elle analysa sa proposition avant d'esquisser un sourire : Ouais, ça serait pas d'refus.

Will, elle ne l'avait que vaguement croisé à Renton, quelques semaines plus tôt. Et son intervention là-bas avait laissé quelques souvenirs, à tel point qu'on l'avait remise très vite dans un convoi rentrant vers l'île pour la forcer à quitter les lieux. Maintenant que ceux du quartier étaient chez eux, il fallait cohabiter autrement :

On va bouger trois ou quatre jours, on part vers l'Ouest pour trouver d'quoi améliorer les plantations du campement et pour m'apprendre à mieux gérer sur le terrain. Expliqua-t-elle avec un air satisfait. Histoire de joindre l'utile au nécessaire, même si ça n'était pas l'adage commun : Tu m'conseilles de prendre quoi ? Lui demanda-t-elle poliment.

Après tout, Will était presque parmi les derniers arrivants du groupe de Zack, non ? Il avait passé suffisamment de temps seul pour connaitre l'extérieur. Casey, elle, avait rejoint l'ile depuis quelques années maintenant, et n'était plus trop au fait des habitudes qu'il fallait réadopter dehors.

Ca va, pas trop bousculé par la vie ici ? Ça doit t'faire un sacré changement. Commença-t-elle en levant ses yeux bleus vers lui, sourire en coin.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Will E. Mayfield
American Dream
Will E. Mayfield
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 1092
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: How can I help ?   How can I help ? EmptyJeu 13 Déc 2018 - 9:38
Casey était d’accord pour un coup de main, parfait, ça occuperait le blond quelques temps, quelques minutes ou quelques heures, dans tous les cas il ne crachait pas sur la moindre petite occupation. Surveiller Morgan était déjà une activité prenante mais quand la rousse se reposait ou vaquait à ses propres occupations, accompagnée, il fallait bien qu’il meuble sinon … Sinon ça ne manquait pas, il avait cette tentation de s’évader et de s’occuper autrement, mauvais plan donc. La blonde lui apprit donc qu’ils prévoyaient de sortir quelques jours avant pour but de trouver de quoi améliorer les plantations. Mais pas que.

« Hm … J’te conseille de voyager léger, même pour trois ou quatre jours faut pas s’encombrer. Dehors tu rationnes tout, l’eau, la bouffe, tes munitions. Les armes blanches c’est toujours mieux, le bruit ça attire les morts et les morts bah … ça attire davantage de morts. » Lui, la vie dans ce monde hostile il l’avait principalement vécu seul, sur les routes, à se rationner, se contraindre, dans un silence et une solitude morbides. « Et ça caille pas mal, donc pense à prendre une écharpe. » Ca s’était le conseil inutile, parce que Casey se rendrait bien compte toute seule ça pelait sévère, mais Will ajouta un sourire à ses mots, pour marquer la plaisanterie avant d’inspirer longuement à sa question, pensif.

Il haussa finalement les épaules, affichant une mine détendue alors qu’il était tout sauf détendu ici. « De l’électricité et de l’eau chaude ? Tu parles que ça m’change. On avait pas ça à Renton, et autant dire que j’avais pas pris une douche chaude depuis pas loin de trois ans. On oublie vite ce que c’est ce confort, mais finalement on s’y fait vite. » Ca, c’était les points positifs, il n’allait pas mentir, retrouver un mode de vie moins spartiate avaient de gros avantages. Mais il y avait aussi les points négatifs, ce qui le dérangeait ici, ce qui le troublait, le mettait mal à l’aise.

« Mais y’a vachement de monde quand même … Enfin j’veux dire, de là où on était, on savait que vous étiez nombreux mais le voir … C’est pas Los Angeles c’est clair mais depuis trois ans j’ai pas vu de communautés de survivants aussi peuplées. » Et ça l’angoissait, parce que dans toutes ces personnes, il y avait beaucoup de personnes qui ne connaissaient rien au dehors, des enfants, des vieillards, c’était juste la vie, le monde, mais c’était assez flippant de retrouver ça. « Tu pourras m’donner des tuyaux pour préserver des relations de bon voisinage. » ajouta finalement le californien avec un sourire, avant de reprendre plus sérieux. « Ca fait longtemps que t’es ici toi ? »


Hell or High Water
“Life's for the the livin', I won't be givin' up”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Casey Summer
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 2379
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: How can I help ?   How can I help ? EmptyJeu 13 Déc 2018 - 11:45
Ouais, pas con... Nota-t-elle dans un coin d'son esprit avant d'afficher un sourire amusé à Will : Oui papa, j'vais faire ça. Prendre une grosse écharpe, un gros pull et des chaussettes avec ça.

Mais c'était pas plus mal de le savoir : en effet, il faisait froid et les hiver dehors étaient rarement folichons. Casey se doutait qu'ils allaient se peler s'ils ne prenaient pas ce qu'il fallait. Alors, au cas où : des couvertures supplémentaires et des sacs de couchage bien doublés. Il en allait de même pour des vestes en plus. Elle se fit la remarque tout en écoutant son voisin, le scrutant un instant. L'euphorie des premiers instants devant tout ce confort laissait place souvent à l'incrédulité lorsqu'on découvrait un lieu comme celui-ci :

Tu trouves aussi, hein ? Il y avait beaucoup de monde, en effet. La plupart des gens ici comprend pas ce que t'as vu ou vécu dehors. Pour eux, cette chute de la civilisation, c'est genre récent, c'est comme si c'était hier.

Et elle ne disait pas ça pour lui faire peur, encore moins pour le rassurer. C'était juste un fait. Ils avaient de surcroit beaucoup de personnes qui ne pouvaient pas sortir, soit parce que trop jeunes, soit parce que trop âgées. Chacun contribuait à sa manière, se laissait vivre parfois, ou se sacrifiait. Mais il y avait toujours ce coté étrange qu'elle n'encaissait pas : celui du peuple sacré, de la providence peut-être, qui la laissait songeuse.

Et encore, dis-toi que quand moi j'suis arrivée, t'en avais qu'avait encore jamais tué un rôdeur au campement. Et on obligeait pas les civils à savoir s'défendre. Elle eut un petit rire amusé, parce que ça remontait à loin : J'ai failli finir bargeot. Et comme il n'avait aucune idée de la date, elle précisa : Ca doit faire... Un an et demi, un truc comme ça...

Le temps était passé vite. Et des choses étaient arrivées entre temps :

Entre toi et moi, j'y reste parce que ma soeur est là, et Stan aussi. Confia-t-elle en haussant les épaules. Mais j'ai peur d'm'encrouter, tu vois ? D'me dire que c'est acquis et qu'ça changera jamais.

Elle releva ses yeux bleus vers lui, affichant un sourire :

Le confort, c'est la récompense de notre investissement. Vaut mieux l'voir comme ça, sinon tu vas devenir vieux avant l'heure. Fit-elle un brin moqueuse. Il devait bien avoir quinze ans de plus qu'elle, alors c'était de bon ton.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Will E. Mayfield
American Dream
Will E. Mayfield
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 1092
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: How can I help ?   How can I help ? EmptyVen 14 Déc 2018 - 12:01
Elle était fun Casey, il ne l’avait pas vraiment croisée, il avait rarement discuté avec elle, mais rien que là, elle lui apparaissait comme fun. Au moins, elle écoutait ses conseils, c’était valorisant pour Will, finalement ici dans ce camp, ils avaient beaucoup de choses mais ils n’avaient peut-être plus l’essentiel. Cette envie de survivre, cette méthode pour s’en sortir qui faisait que lui était encore là alors que leurs troupes s’étaient fait décimer durant l’attaque. La blonde partageait aussi son avis sur la question, ici les gens étaient enfermés dans une illusion selon laquelle le monde tournait encore rond, ce qui était loin d’être le cas ou qu’il venait à peine de chuter. Pourtant, cela faisait déjà trois ans qu’ils pataugeaient tous dans un bourbier infâme. « Au moins certains se sont réveillés ? C’est sans doute l’essentiel. »

Casey parla de son arrivée ici, le blond en leva les yeux au ciel. « Tu veux dire que certains ont passé plus d’un an sans voir la moindre mocheté, sans être confronté à … tout ça ? » C’était surprenant, plus que surprenant. Le californien l’imaginait mal, parce que lui l’avait pris en pleine face cette fin du monde, elle était violente, brutale, sanglante, douloureuse. Elle était réelle. « On vous laisse sortir, on vous met à contribution, ça permet de pas s’encrouter. Et ceux qui préfèrent vivre dans le déni … Grand bien leur fasse non ? Toi tu sais que tu feras pas dans ton froc au premier macchabée sur ta route. Enfin, t’as pas l’air du genre à te laisser avoir du moins. » Active, bavarde, motivée, voilà de quoi elle avait l’air. Le genre à survivre à tout.

« Il est pas mal ce confort malgré tout, ça fait juste … bizarre de dormir sur ses deux oreilles, enfin de se dire qu’on peut dormir sur ses deux oreilles. J’ai passé du temps dehors avant de rejoindre le groupe de Zack … Les morts, les vivants devenus barges, y’a de quoi fondre un câble. » Ca avait été l’angoisse, mais ça l’avait réveillé, ça lui avait donné envie de vivre. « T’es du coin ? De Seattle j’veux dire ? » demanda-t-il pour continuer la discussion, peut-être aussi pour savoir si ailleurs, partout, c’était autant la merde.

Une part de lui n’en doutait pas, si la Californie était tombée, le Washington aussi, et chaque état entre les deux, alors il n’y avait aucune raison que ça soit différent de l’autre côté du pays. Espoir inutile ? Sans doute. Une curiosité aussi. Une façon de penser à autre chose que l’ici et le maintenant.


Hell or High Water
“Life's for the the livin', I won't be givin' up”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Casey Summer
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 2379
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: How can I help ?   How can I help ? EmptyVen 14 Déc 2018 - 16:06
Ouais, c'est l'essentiel. Mieux valait se concentrer sur le positif, n'est-ce pas ? Casey avait encore du mal à y croire de son côté : que tout le monde s'était enfin réveillé. C'était comme si tous n'étaient tout simplement pas du même monde la majorité du temps. T'as bien compris. Appuya-t-elle ensuite avec un regard vers Will.

Lui était un survivant. Lui avait conscience de l'enfer extérieur. Si Casey n'y avait pas mis les pieds durablement depuis de longs mois, elle savait encore un peu à quoi s'en tenir. Certes, la vie sur l'île était douce comparée au dehors, mais ce dernier avait laissé des traumatismes importants, sinon indélébiles sur sa chair. Elle ne comptait plus les cicatrices, ni les nuits blanches ou sa tête tournait et ou même la présence de Stanley ne faisait rien. Combien de fois s'était-elle retrouvé avec Madisson avec elle, qui ne parvenait pas à fermer l'oeil ?

Sauf qu'être doué dehors veut pas dire qu'la chance sera toujours avec toi. Répondit-elle un brin distraitement, en vérifiant que la roue de secours était bien gonflée : Tu devrais l'savoir, non ? Sinon, tu serais pas ici aujourd'hui.

Oups. C'était peut-etre un peu violent dit comme ça.

Mais Casey en avait gros sur le coeur depuis la chute de Renton. Parce qu'elle savait qu'ils auraient pu y faire quelque chose : éviter ce contre-coup. Elle n'avait pas manqué de trouver ça grotesque, cette violence, cette arrogance, l'avaient rendu folle, elle n'avait aucun sens. Avec Stanley, ils en avaient conclu qu'elle n'était juste pas faire pour les sorties où ils rencontraient d'autres personnes, que la diplomatie n'était pas son truc mais...

Quand même : c'était obligé que ça merde.

J'veux pas être méchante, mais c'est trop facile de se reposer sur ses lauriers et d'se prendre pour les rois du monde. Appuya-t-elle pour se justifier : Y'a des pays où on coupait la tête des rois.

June, elle n'était qu'une hydre supplémentaire. Et la rousse n'était là que parce qu'on la tolérait. Stanley n'avait eu besoin que de faire un tour de table pour se trouver des alliés contre les chambers. Combien en aurait-elle contre Phelbs si elle daignait poser la question ?

Non, j'suis née à Chicago. J'étais chez mes grands parents en vacances quand ça a commencé. Expliqua-t-elle. Et toi alors ? Et même si ça n'avait rien à voir : Vous allez rester ici du coup ? Demanda-t-elle en fronçant les sourcils.

Loin de savoir si la question avait été débattu de leurs côtés, elle était tout de même curieuse d'avoir la réponse.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Will E. Mayfield
American Dream
Will E. Mayfield
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 1092
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: How can I help ?   How can I help ? EmptySam 15 Déc 2018 - 13:21
Ils s’étaient tous réveillés, il fallait l’espérer. Will n’était pas un modèle d’optimisme malgré l’image qu’il tentait de renvoyer, alors une part de lui avait peur de penser que ce n’était qu’une illusion et qu’à la première catastrophe, ils se feraient tous croquer, au propre ou au figuré. Mais il fallait y croire, sinon à quoi bon tenir debout encore ? « Non c’est sûr la chance peut pas tout faire, ça serait moins drôle si tout était laissé au hasard … » Même si dans la distribution des cartes post-épidémie il y avait un côté aléatoire, le voisin mourait, lui restait debout. Pourquoi ? Parce qu’il avait gagné sa maison juste un peu plus tard. Peut-être parce qu’il avait eu un meilleur réflexe ? Celui de fuir. « La chance, c’est juste un coup de pouce. Le reste … c’est de la volonté. » Et la volonté de vivre pour lui, elle ne venait qu’en côtoyant la mort.

Elle avait du caractère Casey, une sorte de violence contenue, pas la violence qui vous faisait cogner les autres, une violence plus dure envers soi-même, envers l’entourage. « Tu prêches un convaincu, j’ai passé la majeure partie de cette merde seul alors si j’suis là j’le dois qu’à moi-même et j’sais jamais trop comment faire quand c’est grâce à quelqu’un d’autre. » C’était aussi grâce à Morgan qui l’avait ramené, qui lui avait sauvé la vie, grâce à Zack qui l’avait accepté dans son groupe, mais sa survie jusque-là et sa survie ce jour-là, Will savait qu’il ne la devait qu’à lui-même. « Vous avez déjà fait ça ici … fait tomber des têtes ? » demanda-t-il, curieux, même s’il lui semblait avoir compris que c’était le cas, que l’organisation du camp avait changé.

« Chicago ? Sympa, j’y ai été peut être une ou deux fois, pas plus mais ça avait l’air cool. Moi j’viens de Los Angeles, m’a fallu du temps pour arriver dans l’état … mais les voyages forment la jeunesse, c’est c’qu’on dit ? » Will esquissa un sourire, la seule raison pour laquelle il était là c’était … sans doute pour y chasser un rêve, un vieux souvenir de quelques mois où il avait été mieux, à sa place. Finalement il n’y avait pas retrouvé son souvenir mais il y avait rencontré des gens avec qui rester, c’était la même chose sans doute. Sa place.

S’ils allaient rester ? Là, le californien haussa les épaules. « J’peux pas parler pour les autres, moi tant qu’ils iront pas mieux, j’resterai près d’eux. C’est bizarre ici, j’vais pas te le cacher y’a une ambiance qui me rappelle trop la vie d’avant … après trois ans de merdier ça a quelque chose de … choquant. Mais tant qu’ils restent alors j’reste. » Belle façon de répondre sans répondre.


Hell or High Water
“Life's for the the livin', I won't be givin' up”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: How can I help ?   How can I help ? Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- How can I help ? -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: