The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Le lendemain de l'orage. -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivia Cooper
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 723
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Le lendemain de l'orage.   Le lendemain de l'orage. - Page 4 EmptySam 19 Jan 2019 - 12:54
J’ai juste dit qu’il était gentil, pas que j’avais des… Sentiments pour lui, réctifia Olivia avec un rire clairement amusé.

Tout allait si vite, et même la légèreté ambiante la dérangeait maintenant qu’on parlait de sentiments justement. Entre Daniella qui avait eu quelques histoires échouées depuis, Romy qui disait ne jamais avoir connu le grand frisson, et elle qui ne s’était concentrée que sur un seul homme, le fait de mettre Ludwig sous ce qualificatif avait ce quelque chose de dérangeant. Pas parce qu’il n’était pas à son goût, ou digne de ce terme, mais parce qu’elle n’imaginait pas qu’une vie soit possible après Calvin. Et qu’au fond, l’affection qu’elle avait pour le rouquin était biaisé aussi par la douleur et le manque.

Je ne le connais même pas vraiment, c’est juste… Je suis sensible à sa candeur, j’ai envie qu’il se porte bien parce qu’après tout ce qu’il a traversé, ça serait injuste qu’il soit malheureux. Admit-elle.

Les conversations avec le rouquin pouvaient durer des heures, et ça ne la dérangeait jamais. Elle trouvait toujours des choses à lui dire, à lui confier, elle se trompait parfois en lui donnant un surnom. Dans les faits, il lui faisait oublier le mal qu’elle éprouvait à l’intérieur, sans qu’elle n’ait besoin de lui dire qu’elle souffrait. Ludwig la ramenait à une tranquille normalité qu’elle n’imaginait plus connaitre, et elle lui en était reconnaissante. De là à admettre que ses pupilles brillaient en le voyant, ou qu’elle cherchait la discussion avec lui, c’était encore trop énorme.

Et d’une certaine manière, elle remercia intérieurement Romy pour changer de sujet. Même si ce dernier n’était pas vraiment très joyeux, et que les pincettes que prit l’égyptienne pour en parler l’interpela. Olivia baissa le regard, consciente qu’elle avait à faire à un pan d’intimité qui ne la concernait pas, et eut honte d’y avoir accès et encore plus de se sentir chanceuse d’avoir évité ça. Un frisson remonta son échine, et sans trop savoir pourquoi, elle serra les jambes en portant ses mains sur ses genoux comme pour se protéger de toute intrusion.

D’accord, souffla-t-elle à la fin du discours de Romy : Je ne te juge pas si c’est ce qui t’inquiète…

Elle avait envie de la remercier pour son honnêteté. Mais se garda de le faire, sans savoir ce qui serait mal placé ou non dans ce genre de situations :

On est beaucoup à avoir conscience qu’y échapper n’est qu’une question de chance. Souffla-t-elle. Si je n’avais pas été enceinte, au No Man’s Land, je… Je sais que ça aurait pu être bien moins facile à vivre. Ses pupilles se relevèrent finalement vers la jeune femme, avec un sourire qui se voulait bienveillant, et des mots maladroits : Et ça va ? Je veux dire… Tu n’as pas trop été… Agressé ?



I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Daniella Offman
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Couteau de Chasse et un Pistolet automatique .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/05/2018
Messages : 1124
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Le lendemain de l'orage.   Le lendemain de l'orage. - Page 4 EmptyMar 22 Jan 2019 - 11:45
    Dani écoutait ses nouvelles amies avec intérêt . Pas un intérêt pervers ou malsain non vraiment elle appréciait ces deux filles et cette petite discutions digne d'une soirée pyjama qu'elle n'avait jamais eu lui faisait un grand bien . Elle s'étonna de mentionner Fred. Mais à y réfléchir c'est vrai qu'ils étaient amis et qu'il était vraiment fortement attirant . Mais elle n'en dis pas plus à ces deux copines . Elle n'avait pas envie de passer pour la fille qui drague tout le monde non plus . Ce n'était clairement pas elle !

    Dani observa Romy quand elle avoua ne jamais avoir été amoureuse ou émoustillé et une phrase lui sortit comme une balle Peut être qu'en faite tu préfère les filles ! elle avait haussé les épaules avec un sourire. Roza étant son amie elle n'avait jamais eu de mauvais jugement sur les homosexuels puis se serait bien mauvais de sa part sachant qu'elle avait elle même été clairement attirée par Roza. Mais cela serait assez réaliste pour Romy qui n'avait jamais été émoustillée ; elle se trompée peut être juste de cible.

    Puis ce fut au tour d'Olivia d'avoir l'attention de la brunette ; elle essayait de se justifier et cela fit sourire Dani ; ça l'amusait elle semblait tellement mignonne et fragile . Vous vous ressemblez beaucoup je trouve . C'est pour ça que je te taquine . Je pense que vous iriez vraiment bien ensemble ... Vous êtes des petits anges tout mignons tout les deux ! dis elle avec un sourire pleins de douceur . Si tu avais rencontré Mike ... tu saurais que moi c'est tout l'inverse ..; enfin tu vois mon genre .. tu connais Duncan dis elle en passant sa main sur sa propre nuque . J'ai toujours aimé les mauvais garçons ... peut être un peu trop mauvais même. dis elle en se souvenant soudainement de la violence de Mike .

    Heureusement elle fut sortie de ses pensées par les phrases de Romy qui avouait clairement avoir été prostitué au No Man's Land . Dani avait entendu ce genre de choses mais elle n'avait pas su qui était la fameuse fille . Elle posa une main amical sur l'épaule de la lionne . C'est gentil à toi de nous confier ça . C'est pas rien . Mais aujourd'hui c'est fini . Ici tu aura tout ce qu'il te faut ... toujours ! Tu fais partie de la famille ! ... elle lui offrit un sourire doux puis continua On a toutes fais des choses pas vraiment cool pour s'en sortir ... J'ai eu la chance de ne pas avoir à passer par là mais .. je l'aurais certainement fait aussi si j'avais pas eu le choix . Je te juge clairement pas Romy ! son sourire était clairement emplis de sympathie et Olivia posa les bonnes questions . N'avait elle pas eu de problème grave et d'agression ? De toutes façon elle était en sécurité maintenant !


Sourire malgré les morts.
Il es temps de retrouver le sourire et la joie de vivre. On ne peux pas changer le monde d'aujourd'hui mais on peut se changer soi sans se ramollir pour autant. by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Romy Sednaoui
Fiche de personnage
Survit depuis le : 15/01/2018
Messages : 343
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Le lendemain de l'orage.   Le lendemain de l'orage. - Page 4 EmptySam 9 Fév 2019 - 18:55
Un rictus s’était dessiné sur les lèvres de l’égyptienne quand Daniella évoqua la possibilité qu’elle soit davantage attirée par les femmes. Elle l’avait envisagé aussi à une époque, mais non vraiment ce n’était pas ça… D’ailleurs les avances félines de Roza sur sa personne n’avaient jamais débouché. Elles auraient pu si seulement la russe avait daigné payer…

- Je ne pense pas, avait-elle ainsi simplement répondu. Elle ne jugeait pas non plus, même si ce précepte n’était pas vraiment très ancré dans sa religion, sa culture.

Par la suite, elle se sentit soulagée en vidant son sac et en partageant avec ces deux femmes l’expérience qu’elle avait pu avoir pendant de longs mois. Évidemment, derrière ses rapides allusions, les autres ne pouvaient réaliser pleinement ce qu’elle avait pu endurer. Au mieux frôlaient-elles la surface de tout ce que cela pouvait sous-entendre. Les premières mains étrangères sur son corps. Le dégout se transformant progressivement en résignation.

- C’est arrivé, répondit-elle à Liv en minimisant pourtant tout ça. Les profiteurs, les vrais vicieux. Je crois que c’est inévitable, puis les circonstances sont tellement compliquées pour tout le monde… Mais la nature humaine est tellement bien faite qu’avec le temps, les choses deviennent toujours… vivables. Le choix de l’adjectif n’était pas anodin. Tu finis même par trouver un sens à tout ça. Je n’en ai pas honte, se défendit-elle alors qu’Olivia et Daniella insistaient bien pour affirmer qu’elles ne la jugeaient pas. Au contraire, elle pensait sincèrement en avoir réellement aidé plus d’un ! Je ne suis pas une combattante. Je ne m’en serai jamais sortie sans les autres, je le sais bien. Les morts là dehors, je… Son regard partit une seconde vers une des fenêtres du dortoir. Son esprit voyait au-delà des remparts de leur nouvel abri. Je ne m’y ferai jamais, je le sais… Je préfère la compagnie du plus rustre des hommes, plutôt que la présence d’une de ces créatures près de moi, ajouta-t-elle en forçant un sourire.

Elle haussa les épaules. Elle était profondément humaniste et cherchait toujours à voir l’enfant, le père, le mari, dans chaque bourreau qu’elle pouvait croiser. En quoi était-elle réellement différente de ces derniers ? Elle avait trahi. Elle avait tué. Alors non, elle ne cherchait nullement à attirer la pitié de ses nouvelles amies. C’était une simple confession à cœur ouvert.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Olivia Cooper
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 723
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Le lendemain de l'orage.   Le lendemain de l'orage. - Page 4 EmptySam 9 Fév 2019 - 21:55
Je crois que je suis mal à l’aise à l’idée d’avoir sérieusement cette discussion. Un rire nerveux lui échappa tout en disant cela, et les compliments de la jeune femme ne manquèrent pas de la faire rougir : Je suis mariée, rappela-t-elle à Daniella en lui montrant son alliance.

Et c’était pour l’instant une certitude pour elle. Calvin existait toujours, dans sa tête, dans son esprit, dans son cœur. Est-ce qu’à un moment, elle parviendrait à moins l’aimer ? Est-ce que son manque se ferait moins violent ? elle en doutait à chaque fois, comme si la douleur était trop forte pour qu’elle ne puisse plus un jour s’en rappeler.

Et j’ai l’impression que tu les attires aussi, répondit-elle à la brune à propos des mauvais garçons. Après tout, n’avait-elle pas parlé de ses conquêtes et des points communs qu’ils avaient entre eux. C’est dommage d’aimer ceux qui nous blessent le plus.

Olivia donnait l’impression d’être amère alors que ça n’était pas son but. La jeune mère tritura ses doigts, le regard plongé dans le vide en songeant à tout ça. La situation de Romy, à ce qu’elle aurait pu vivre aussi, à l’absence de Calvin. La vérité, c’était que Nicolas l’avait sauvé de la prostitution, que Calvin l’avait préservé du pire, que Caroline l’avait aidé au bon moment. Elle avait été seulement chanceuse : ni talentueuse, ni compétente. Et c’était injuste de voir que toutes n’avaient pas eu cet avantage :

Ouais… Vivable… Répéta-t-elle pour elle. C’était sans doute ça le pire dans l’histoire : qu’une tolérance s’installe, que ça devienne même un quotidien acceptable. Ou alors c’est nous qui devenons moins sensibles à force. Pour nous blesser, il en faut tellement, qu’on passe les agressions « anodines » sous prétextes qu’on a déjà vu pire.

Ça allait avec cette peur d’être violé ou violenté dehors, tout comme avec celle des rôdeurs qui était l’acabit des survivants au tout début :

Ils sont terrifiants. Les premiers temps, je ne parvenais pas à dormir. Au Stade notamment. Expliqua-t-elle aux deux autres. Et dehors, si tu es seule, il vaut mieux ne pas fermer l’œil. Mais je crois qu’à force, tu finis par apprivoiser cette peur. Elle haussa les épaules et un sourire prit place sur ses lèvres : Elle devient… Vivable, du coup. Fit-elle, comme si elle bouclait une boucle, avec un regard complice vers Romy. Ce n’est pas ton cas ? S’inquiéta-t-elle.

De ce qu’elle laissait entendre, pas vraiment.



I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Daniella Offman
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Couteau de Chasse et un Pistolet automatique .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/05/2018
Messages : 1124
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Le lendemain de l'orage.   Le lendemain de l'orage. - Page 4 EmptyJeu 21 Fév 2019 - 15:32

    La discution devenait un peu moins agréable. Ou du moins beaucoup moins amusante. Chacunes avaient vécus des choses vraiment difficile et Dani n'était pas exclus à cela . James ...son visage déformait et pourtant si reconnaissable ; son grognement et sa démarche de mort ... jamais elle ne pourrait retirer ces images de son esprit. Elle les revoyait parfois la nuit et s'était dans ces moments là qu'elle se réveillait ; sortait au dehors pour se changer les idées et pour réaliser qu'elle était en sécurité. Enfin pour le moment. L'attaque du Ranch avait parfaitement montré que les horreurs pouvaient arriver tout les jours.

    Les jeunes femmes semblaient avoir du mal avec les rôdeurs et la brunette haussa ses épaules avant de dire d'un ton las. On n'a pas le choix malheureusement il faut se faire une raison. Perso j'ai appris à me défendre parceque ... et bien il n'y avait personne pour le faire. Le tout est de s'entrainer encore , encore et encore ... On pourra aller ensemble au dehors un de ces quatres si vous voulez. Il faudrait vraiment que vous vous entrainiez à les supporter et à les tuer. Malheureusement ce n'est pas demain la veille qu'ils auront disparue puis .. tuer un survivant est encore plus diffiicle je trouve. Les rôdeurs sont déjà mort en réalité mais pas les survivants... là on retire vraiment une vie. dis elle avec calme mais mélancolie.

    Elle avait toujours du mal à tuer les survivants pourtant elle avait du le faire à de nombreuses reprises et encore aujourd'hui elle le ferait pour défendre ce camps et ses occupants. Dani était une battante ; depuis toujours. Pourtant elle avait un peu lachée l'affaire pendant un moment mais les baguarres elle y prenait toujours part et la douleur physique ne lui faisait pas peur - se battre lui manquait même un peu à vrai dire - . Mais aujourd'hui s'était différent ; elle avait une maison , une "famille" et un lieu de vie. Elle n'était plus une toxico et elle avait des buts mêmes ci ce n'était pas follichon survivre et protéger les autres restaient un but en soit . Elle regarda les deux jeunes femmes après un long moment sans parler totalement perdue dans ses pensées. Elle n'avait pas eu à se prostituer et c'était très bien comme ça car elle n'aurait certainement pas survécu sobre dans ce cas là. Elle n'aurait peut être même pas survécu tout cours. Elle se montrait comme forte mais s'était au final qu'une jeune fille à l'intérieur tout comme Olivia ; elle avait simplement appris à le cacher pour ne pas avoir de problème.



Sourire malgré les morts.
Il es temps de retrouver le sourire et la joie de vivre. On ne peux pas changer le monde d'aujourd'hui mais on peut se changer soi sans se ramollir pour autant. by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Romy Sednaoui
Fiche de personnage
Survit depuis le : 15/01/2018
Messages : 343
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Le lendemain de l'orage.   Le lendemain de l'orage. - Page 4 EmptyMer 6 Mar 2019 - 14:41
Est-ce que sa peur était vivable ? Les yeux sombres de l'égyptienne se mélangèrent à ceux d'Olivia. Elle fit une moue peu convaincue. Comme pouvaient l'être les vraies phobies, pour Romy, ce n'était effecivement pas vraiment le cas. Ici entre ses murs, elle l'était bien sûr, la peur, le dégout, tout cela restait à distance. Mais là-bas au dehors, elle ne répondait plus de rien ! L'idée même qu'un rôdeur puisse surgir, elle sentait ses muscles se contracter, son rythme cardiaque s'accélérer. Elle avait appris en partie à se contrôler mais elle en ressortait toujours autant secouée.

- Je ne sais pas s'il y a vraiment quelque chose à faire, murmura-t-elle, défaitiste. Car elle avait bien entendu essayer. Avec Leila, elles avaient essayer d'apprendre à se défendre. Elles avaient répété des gestes, dans le vent, encore et encore, fut un temps, pour « être prêtes ». Mais la réalité les rattrapait toujours d'une manière qu'elles n'avaient pas anticipée ! Sa cousine s'en sortait néanmoins, quand la bouclée restait une quiche, rien de moins ! Je ne sais pas, répondit-elle alors simplement à la proposition de Daniella. Pourtant elle savait qu'elle ne voulait pas. Elle avait définitivement baisser les bras de ce côté-là !

La grande brune évoqua au passage à quel point il restait difficile pour elle d'arracher la vie d'un vivant. Elle faisait certainement référence au carnage du ranch et de Renton, où tant de gens avaient perdu la vie. Une nouvelle fois, Romy se crispa. Elle serra les dents une seconde, regardant à tour de rôle les deux femmes.

- Il faut que ça reste difficile, déclara-t-elle alors. Je crois. Faire tout même pour ne jamais plus y voir une nécessité... vous ne croyez pas ? Faire en sorte que ce qui s'est passé... là-bas, elle regarda notamment Dany qui était présente lors de l'attaque, ne se reproduise pas. Cela ne dépendait pas uniquement d'eux, elle pouvait le concevoir, mais un peu d'eau dans le moulin de chacun et les relations pouvaient s'améliorer elle en était persuadée. Une part d'elle restait même convaincue qu'ils pourraient faire un jour la paix avec le groupe de Brainbridge. S'ils survivaient du moins tous encore pour voir ça... Vous savez, j'ai rencontré un homme qui a survécu à une morsure, ajouta-t-elle alors, en changeant de sujet. Avant de leur évoquer Clayton, sa force brute et sa légende.

Elles pouvaient choisir de ne pas la croire ou de la penser bêtement crédule. Ou d'y voir l'espoir dont ils avaient tous besoin pour croire purement et simplement au lendemain.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Le lendemain de l'orage.   Le lendemain de l'orage. - Page 4 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Le lendemain de l'orage. -
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Orage sur Le Havre
» Lendemain de fête
» Présentation de Lune d'Orage
» L'orage gronde au loin, la porte s'ouvre... Gully07 entre...
» Lendemain de veille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: