The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Counting Sheep -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2350
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Counting Sheep   Counting Sheep - Page 2 EmptyVen 4 Jan 2019 - 11:08
Morgan se révéla silencieuse et attentive, alors que Stanley lui déblatérait son pamphlet sur les mérites de Phelbs ou de leur groupe. Ce qu’elle en pensait réellement restait un mystère. Sa dernière question entraina une longue réflexion, au cours de laquelle le jeune homme ne lâcha pas l’ancienne barmaid des yeux, soutenant son regard. Elle ne pensait pas trahir le fond de sa pensée, mesurant toujours ses propos, pourtant le garçon ne s’y trompa pas. Il voulait de la spontanéité, un peu d’enthousiasme. Mais elle réfléchissait trop à ce qu’elle disait. Elle mettait trop de temps à répondre. D’autant que le « change » comme elle le lui disait, elle en connaissait déjà la valeur.

- Tu as déjà une idée de ça, non ? Répondit-il alors rapidement, histoire de la secouer un peu. Ce « si », utilisé comme une possibilité inconnue, lui paraissait clairement décalé. Elle répondit évoquant la sécurité qu’ils pouvaient leur offrir et le fait que parce qu’ils les avaient accueillis, elle et les siens pouvaient bien les aider. Stan plissa les yeux, continuant à dévisager la rousse avec attention. Ce fut à son tour de se taire un moment.

Il devinait le détachement de Morgan, sans se douter de son animosité profonde envers les habitants de Brainbridge. Pour tout dire, cela lui paraissait bien trop injustifié pour l’appréhender. Mais une chose était claire : elle ne se sentait clairement pas faire corps avec les membres des Remnants. Il ne parierait pas à ce jour un kopeck sur sa loyauté. Et c’était bien ce que craignait aussi ses hauts dirigeants. Maintenant, elle donnait toutefois l’image d’une jeune femme docile, drôlement secouée par tout ce qu’elle avait vécu jusqu’ici.

- C’est quoi ta version de c’qui s’est passé à Renton, au District, si j’peux t’poser la question ? Enchaina-t-il finalement, refusant de coller le bras droit de Zack dos au mur pour le moment. Il voulait croire que le sentiment d’appartenance au groupe se ferait progressivement… quand bien même ils officiaient ensemble depuis de longs mois déjà. Aussi décia-t-il de poursuivre sa conversation innocente, pour capter mieux la personnalité et les ressentis de la jeune femme. Et notamment son sensément traumatisme, suite à ce qui s’était passé quelques semaines plus tôt. J’connaissais beaucoup des gars qui étaient là-bas, et y a tellement de zones d’ombre. Tu crois qu’on aurait pu l’éviter ? Le fond de sa voix trahissait une certaine amertume. Perdre des gens - et qui plus était : des amis - cela lui collait systématiquement les boules !


Counting Sheep - Page 2 1536421343-stan-sign
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Glock 17 Gen4 - des fléchettes pro métalliques
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 9232
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Counting Sheep   Counting Sheep - Page 2 EmptyJeu 10 Jan 2019 - 23:03
Pour le moment Morgan ne savait quoi penser réellement de cette situation. Elle Restait à l'écart, l'envie de sociabiliser ne se faisant pas, n'étant plus innée depuis des années. La rousse mesurait ses propos mais n'en pensait pas moins, elle savait qu'elle leur devait leur survie, les soins prodigués étaient important, ils avaient donc une dette envers ce groupe et ça lui déplaisait fortement. Mais elle jouerait le jeu, ferait en sorte de donner le change. Elle en connaissait en effet le prix, mais la question du brun face à elle, elle ne put qu'hausser une épaule. Une épaule l'air de dire qu'en effet elle avait bien une idée de ce "change". Les bons traitement en contrepartie d'une aide dans le camp et hors du camp. Les American Dream avaient pour eux la connaissance du monde extérieur sous plusieurs aspects et peut-être plus poussées que côté Remnants et leur militarisme à la noix. Militarisme qui au final avait fait un sombre échec lors de l'assaut surprise au Ranch. Ils en avaient payé le prix en retour. Mais dans la vie tout se paie, d'une manière ou d'un autre et lorsque l'on parle de territoire et de vengeance le prix à payé est la vie. Une vie pour une vie, et si l'on peut en prendre plus où est donc le mal ?

Le bien et le mal, elle savait faire la différence même si certains pouvaient bien penser le contraire. En attendant Morgan savait aussi ce qu'elle faisait et elle espérait que personne ne verrait clair dan son jeu. Elle pouvait être fourbe, elle pouvait être détestable et en même temps avec le temps elle avait su aussi manipuler un peu les gens, mais ce n'était guère sa nature première. Zack était bien meilleur dans cette discipline. Morgan, ne faisait que petite joueuse à ses côtés, mais là elle devait s'y risquer pour se protéger, surveiller ses arrières et espérer un avenir dans ce camp, mais surtout hors de ce camp. Elle y était mal à l'aise, elle n'y serait pas à sa place malgré ses "efforts". C'était un fait, et si l'on venait à découvrir ses réelles intentions, alors peut-être causerait elle du mal. Mais ainsi allait la vie, une vie pour la survie.

Stanley, l'observait, elle le sentait, elle n'appréciait pas cela, ç'avait souvent tendance à l'agacer, la rendre agressive, menaçante. C'avait tendance à pouvoir la rendre violente. Lui coller une beigne pour qu'il lorgne ailleurs. Mais non, elle prenait encore et encore sur elle. L'ancienne bras droit faisait preuve de self-control, cela pourrait étonner certains de son vrai groupe d'appartenance. La dernière fois qu'elle avait été aussi calme était lors de la première rencontre avec les bouseux du Ranch. Elle n'avait pas bronché, pas élevé la voix à un seul moment. Elle avait gardé le contrôle et replacer avec froideur cette poissonnière roturière de Victoria. Le type était mort certes, mais au moins avait elle prolongé sa vie avec souffrance. Un peu de descence avant de mourir la tête dans la boue sûrement. Morgan savait être calme, glaciale aussi. C'était un fait, cela faisait parti d'elle : la froideur.

L'homme parla, l'interrogeant alors et elle ne s'attendait pas à cette réponse, son visage toujours aussi neutre se tendit un peu, elle déglutis difficilement avant de froncer les sourcils et soupirer légèrement. Il voulait en venir où ? Savoir où ç'avait merdé ? Partout. Depuis le jour où leur cul-de-nonne de leader les avait empêché de rentrer chez eux tranquillement et avait négocier avec le grand blond. C'était à partir de là. Du moins pour Morgan. Mais elle voyait bien qu'il désirait parler de ce jour à Renton.

"On aurait pu éviter ça. Ma version sera ce qu'elle est, même si je suppose le peu de valeur qu'elle aura vis-à-vis de vos dirigeants."

Marquant une pause, elle inspira alors profondément et observa sa jambe abîmée cachée par le jean un peu trop grand qu'elle portait. Elle retira l'élastique entourant son poignet et s'attacha les cheveux tout en reprenant.

"Je pense que l'on aurait du être en plus grand nombre à la prison, mieux évaluer le terrain. E,voyer des visages neutres, j'ai eu vent de certains de vos actes avec un grand groupe. Vous voyez trop grand, trop vite. Mais à la prison ils n'étaient pas non plus prêt à établir un dialogue, ils ont attaqué directement. A partir de ce moment, on aurait due être plus nombreux, les tuer un point c'est tout, ou bien en prendre un ou deux en otages à nouveau. Montrer un nouvel exemple."

Nouvelle pause, Morgan n'avait pas autant parlé depuis un très long moment, mais autant lui dire sa façon de voir les choses et leur montrer leurs failles.

"Ensuite, la vengeance, la leçon donnée de bon matin, elle était préparée, mais avons nous bien estimé l'esprit et l'envie de vengeance ? Peut-être pas. Puis la découverte de la position. Par qui ? Pour quoi ? Les otages seulement ou juste pour dire stop et faire une révolution ? ... On a été aussi pris par surprise, juste le temps de prévenir, pas de retour de vos troupes mais la barricade qui saute."

Morgan s'arrêta, le récit deviendrait compliqué mais c'était normal, la culpabilité vibrait encore fortement en son fort. Et puis cela appuierait le fait qu'elle était désormais "docile et fragilisée" par les événements. La balle était une fois de plus dans son camp.

"Il n'y a eut aucun mots, ils ont tiré, on a tenté de riposté, mais une dingue ans réflexion a fait exploser la maison. Et ça a canardé de partout sans cible précise, sans formation. On était trop peu, ils étaient trop armés, l'échec était donc plus ou moins prémédité."

C'était sa version, sa vision des choses, certes bien édulcorée parce qu'elle ne se voyait pas tout raconter dans les détail mais au moins il pouvait se faire une idée de la nouvelle force armée que possédait ce groupe et le fait qu'un truc avait merdé dès le début. Elle vint alors poser son regard sur celui du type et haussa de nouveau les épaules, elle n'en dirait sûrement pas plus.


Rock'n'roll
is dead
Jut like mama said, I'm not good at making friend. ▬ By anesidora

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2350
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Counting Sheep   Counting Sheep - Page 2 EmptyVen 8 Fév 2019 - 18:41
Oh oui ils pouvaient certainement tous se remettre en question sur les prises de décision à Renton. Cependant si Stanley se pensait relativement loin de ces dernières – du moins après l’annexion du ranch, car il était alors présent – les membres des American Dreams étaient certainement tout aussi responsables que leurs compères sur cette affaire. Ils avaient merdé ensemble. De quoi souder… ou de quoi diviser !

- C’est pas mes dirigeants qui te d’mandent, c’est juste moi, répondit-il à la rousse quand celle-ci minimisa ce qu’elle s’apprêtait à dire. Et c’était la stricte vérité. Si on lui avait demandé d’évaluer les intentions de la jeune femme, il était parfaitement libre de la manière dont il comptait s’y prendre pour cela. Et quitte à faire ami-ami avec elle, autant en profiter pour se renseigner en même temps sur ce qui présentait encore pour lui de sacrées zones d’ombre.

Morgan évoqua alors l’attaque de la prison, affirmant ainsi que tout avait découlé de cette attaque ratée. Stanley n’en pensait pas moins. Ces pseudo-rebelles leur avaient posé des soucis par deux fois, consécutivement : ça n’avait aucun sens ! Qui était directement responsable de ce fiasco ? Ela ? Zack ? Ça n’avait plus d’importance. Après la guérilla que le militaire avait montée contre Donovan l’année passée, il n’avait parfois plus le cœur à lutter.

- Ouais, j’suis d’accord, on n’aurait pas dû laisser cette chance passer, commenta-t-il alors sans couper pour autant l’ancienne barmaid. Il la laissa ainsi enchainer pour évoquer le jour J. Son discours perdit en clarté, clairement elle ne jouait pas avec ces souvenirs compliqués. Le jeune homme se tut, se contentant pendant quelques secondes d’acquiescer à ses propos. Honnêtement, il n’y voyait absolument pas plus clair. Il pinça les lèvres. Depuis l’début, ils ont jamais eu l’intention d’avancer avec nous. Souvenons-nous de l’accueil qu’ils leur avaient réservé le premier jour. Atkins avait alors même été légèrement blessé. On s’est retrouvé directement l’cul entre deux chaises… trop cléments et en même temps trop durs. C’est notre approche avec eux qui a pêché, tout de suite. La cause de ses craintes initiales et qu’il avait remontée à l’époque. Leur attaque à Garfield y était pour une chose. Mais Morgan et Zack avaient aussi un historique avec quelques membres du ranch, et cela les avait tout autant desservis. Après comme tu l’as dit, on n’a pas su frapper assez fort. Quand ils avaient réalisé que les autres leur mentaient ouvertement. Au final, ils leur avaient laissé le temps de s’organiser, de s’armer. Et même de les trouver. Une belle connerie. Il soupira et secoua doucement la tête. Tu t’sens comment au final vis-à-vis d’ça ? T’as pas la haine ?

Une part de lui l’avait et pourtant… l’éloignement apaisait en partie ces sentiments. Il n’avait pas été témoin de cette débandade, n’avait pas craint pour sa vie directement, comme ça avait été le cas après le séisme. Alors sa hargne était moins forte. Elle pourrait presque ressembler à de la résignation ?


Counting Sheep - Page 2 1536421343-stan-sign
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Glock 17 Gen4 - des fléchettes pro métalliques
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 9232
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Counting Sheep   Counting Sheep - Page 2 EmptyMer 13 Fév 2019 - 1:17
Morgan restait un peu distante, c'était dans sa personnalité, ne pas être expansive. Mais en effet, les mots prononcés par Stanley face à elle, avait quelque chose d'étonnant et de compréhensifs. Oui, ses mots dégageaient une sorte de compréhension, et la rousse avait l'espace de brèves secondes la sensation qu'une personne extérieure de son groupe été peut-être un peu plus lucide que leur paires de dirigeants aveuglés par la grandeur et ce vague espoir de vaccin. Fallait vraiment être idiot pour croire à un possible traitement. Ca prendrait des années, ça ne se faisait pas en un claquement de doigts. Morgan soupira brièvement avant de revenir planter son regard sombre dans celui du jeune militaire. Ils avaient merdé, elle le savait. A la prison, Zack avait agité appuyé sur une sorte de détonateur. C'était à cause de ça que le dialogue n'avait pas pu être établis, que cette bande de débile avait attaqué directement. Et a bien y repenser, peut-être en voulait-elle un peu à son meilleur ami. Peut-être aurait-il due révéler cela à la timbrée, plus tard, après avoir eu sa parole sur ce qu'il souhaitait. Mais à l'instant précis où tout cela s'était passée, elle avait elle aussi agit sous l'impulsivité. C'était fait, on ne pouvait désormais espérer un retour en arrière.

L'homme en face d'elle, parlait encore, d'un ton calme, et malgré son récit à elle, flou, approximatif, dans sa tête elle revivait chaque minutes. Elle sentait sa peau la brûler encore un peu, le souffle de l'explosion, et à force d'y repenser, elle parvenait aussi à sentir ce moment, ce dixième de seconde où Kyle lâche sa main, pris dans les feux de l'explosions. Elle se sent projetée plus loin, la jambe cuite, un peu déboussolée, l'ouïe absente, avec pour seul son ce bip strident et déroutant. La poussière, la chaleur... Le visage de Zack, la voix lointaine de ce dernier, la voix de Will. La douleur irradiant dans ses membres quand il la soulève pour la sortir de là, obéissant à l'aîné. La protéger, encore et toujours.
Puis celui comptant le plus pour elle, aller faire face à eux. Avoir la trouille qu'il meurt abattu sous ses yeux, sans qu'elle puisse faire quoi que ce soit. Lui crier dessus, hurler son prénom, le ramené sur terre, le sauver comme elle le pouvait. Mourir d'inquiétude pour lui, brailler sur Will, insulter Ansel tentant de la soigner avant de voir d'autres arriver blessés. Se sentir étouffée par l'angoisse de ne pas le voir.

Tout ça, elle le visualisait dans sa tête, dans les moindres détails, et elle devait afficher un air perdu, lointain. Morgan était encore habitée par les souvenirs désastreux de tout cela. La voix masculine parvint néanmoins à la ramener ici, maintenant, à Fort Ward. "Pas sut frapper assez fort". Oui. Ils avaient pêché à ce niveau là. Et un mystère restait encore à éclairer, comment avaient-ils fait pour les repérer ? Est-ce que l'un d'eux ceux du district n'avait pas fait attention et s'était fait suivre ? Morgan n'en savait strictement rien, et en y pensant ça la rongeait aussi.

"Peut-être aurions nous due suivre votre manoeuvre lors de l'écrasement du premier grand camp. Ils ne suivent pas, ne croient pas en une certaine entre-aide, alors ils ne méritent pas de continuer ici."

La rousse haussa de nouveau les épaules. Son ton était encore plus neutre, comme encore perdu dans ses pensées, ses souvenirs. Et puis elle n'état pas non plus idiote, elle savait bien qu'en revoyant certains visages, elle avait été étonnée de les voir encore en vie, alors eux aussi l'avait ressenti, avant de laisser place à cette rage animal. A cet instinct défensif. Morgan avait l'habitude que cela soit de sa faute, alors oui, elle le reconnaissait dès le début, si elle avait sut peut-être n'aurait-elle pas due montrer son visage. Mais elle ne pouvait pas non plus s'octroyer toutes les failles du système, elle avait suffisamment foiré en lâchant Kyle au moment de l'explosion. Un nouveau soupir fila entre ses lèvres un peu gercée. Et elle détourna un petit temps les yeux. Si elle avait la haine. Putain que oui ! Si elle pouvait retrouver un seul des ces fils de chienne, elle lui ferait la peau, et le tuerait avant de traîner son corps dans tous l'état jusqu'à trouver ce groupe et leur laisser en décoration, devant leur porte. Toc toc toc, le facteur est passé. Mais la rouquine ne pouvait se laisser aller à la colère, la rage bouillonnant dans le creux de son ventre.

Alors se retenant toujours, elle se contenta de simplement froncer ses sourcils.

"Je l'ai. Mais il faut aussi voir les choses en face, être capable de se remettre en question. Et espérait que la prochaine fois, s'il y en a une, se soit différent. On a merdé, ils auraient pas due nous trouver, j'ai aucune idée de comment ils ont fait. On a fait attention pourtant, on a contrôlé les entrées, les sorties, les lieux de ravitaillements ou autres."

Doucement elle donnait un peu plus d'eau au moulin. Essayant par la même occasion d'y voir aussi plus clair, de voir où ils avaient raté un truc. Sans pour autant y parvenir encore, et ça la bouffait. Ca passerait avec le temps, et elle devait aussi surtout se concentrer sur le fait de ne pas devenir imprévisible, violente. Ne rien laisser paraître, juste montrer une femme trentenaire marquée par les événements et un peu à bout. Ne pas changer de tactique, pas encore.


Rock'n'roll
is dead
Jut like mama said, I'm not good at making friend. ▬ By anesidora

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2350
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Counting Sheep   Counting Sheep - Page 2 EmptyMer 6 Mar 2019 - 14:20
Stanley se demandait souvent comment ils auraient réellement du appréhender cette situation et ce qu'il conviendrait de faire dans l'avenir. De toute évidence, Phelbs souhaitait mettre le hola pendant un temps. Pour réflechir peut-être à une stratégie plus fine la prochaine fois. Envisagerait-elle enfin de l'écouter et de faire preuve de patience ? Le jeune homme ne croyait plus aux manières brutales depuis longtemps, et encore moins aujourd'hui, après toutes ces mésaventures. Ils devaient se rendre à l'évidence : s'ils étaient puissants, ils n'étaient pas surpuissants. D'autres gens pouvaient leur tenir tête, ils l'avaient appris à leurs dépends. Et cela ne ferait probablement que se renforcer aujourd'hui. Parce que les survivants qui s'en sortaient encore dans les ruines de leur monde n'étaient pas des faibles. Ils étaient coriaces, rongés par des insctincts primaires qui leur prodiguaient une tenacité sans faille. Il pinça les lèvres, évitant de se confier à la jeune femme sur ses théories. Après tout, s'il s'était approché d'elle, ce n'était pas pour se confier lui, mais bien espérer glaner quelques confidences.

- Ouais, se contenta-t-il de souffler, convaincu que l'entre-aide était effectivement la clé de leur salut.

Ses yeux bleus se posèrent alors sur Morgan, quand elle se confiait sur ce qu'elle ressentait. Mine de rien, cette entrevue lui avait fait découvrir une nana plus « sage » que ce qu'on lui avait rapporté. Peut-être était-elle bipolaire, et pouvait changer d'humeur du tout au tout, mais de ce qu'il observait, elle avait tout de même la tête sur les épaules. Qui savait, la vie en communauté l'assagirait peut-être réellement ?

- ça sert sûrement à rien de ruminer, ajouta-t-il ainsi. Une phrase qui pouvait sonner comme un comble venant de lui, alors qu'il était l'exemple-même de l'herbivore ruminant. Faudra seulement faire en sorte de pas tomber dans les mêmes pièges la prochaine fois... Car il en était persuadé, il y en aurait d'autres : des groupes, des gens à rallier. Phelbs a sûrement raison, faut commencer par penser à nous, consolider ce qu'on a. Peut-être qu'avec de vraies preuves, ça s'passera mieux quand on s'ra de nouveau dans c'cas là. Et pour cela il devait trouver leur vaccin, rétablir l'électricité. Pour faire pavaner des mecs comme Clayton, morsure à l'appui, ou ne serait-ce que l'écran allumé d'un vieux portable... Des démonstrations chocs, ça, ça pourrait fonctionner ! Merci de cette rapide conversation, Morgan, affirma-t-il alors, je vais t'laisser finir ta balade. Sauf si tu veux un coup d'main pour t'raccompagner ? Il fit un rapide mouvement de la main vers sa blessure. J'te l'ai pas encore dit, mais officiellement : bienv'nue ici. Il planta son regard dans le sien et lui fit un sourire.

Ils se recroiseraient, rediscuteraient pour sûr. Cette approche n'avait été qu'une amorce. Stan apprendrait à connaître l'animal, parce qu'elle l'intriguait, mais aussi parce qu'il se disait qu'il pourrait, si ce n'était l'apprécier, la respecter, qui savait ?

- FIN -


Counting Sheep - Page 2 1536421343-stan-sign
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Counting Sheep   Counting Sheep - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Counting Sheep -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» ☆ We'll be counting stars ☆ » Gabriel Devlin •
» Counting Stars ~ Loreleigh
» Lysithéa Calliope Porter - We'll be counting stars
» Counting Stars |Privé-> Dow'|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: