The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Counting Sheep -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Counting Sheep   Counting Sheep EmptyLun 10 Déc 2018 - 19:41
10 Décembre 2018

Un peu plus d'un mois qu'ils étaient là, qu'elle traînait sa jambe gauche brûlée au second degré, de nouvelles cicatrices qui en cachaient d'anciennes. C'était ainsi, leur nouvelle vie, leur nouveau mode de vie. La rousse était sortie du dispensaire trois semaines après leur arrivée sur cette île de merde. Ces gens là, elle ne les aimait pas à Renton déjà, alors se retrouver encerclée par des putains de moutons dirigés par une autre rousse, ça ne passait clairement pas. L'ex-barmaid était tendue, comme un arc, elle le savait depuis le début, elle ne serait jamais, ô grand jamais à sa place ici. Et même si Will lui avait vendu un peu le luxe des lieux, elle préférait encore retourner sur les routes et se débrouiller avec de l'eau froide et des feux de camp. L'eau chaude, l'électricité, elle s'en fichait, c'était un putain d'attrape couillons.

Agacée par son handicap actuel, le fait d'être ici, la défaite et surtout la perte de Renton, Morgan n'était guère souvent de bonne humeur, comme à son habitude dira t'on. Mais autre chose pouvait perturber, elle semblait plus came, moins agressive. A croire que malgré ses réconciliations avec le grand blond, la perte de Kyle restait encore ancré en elle, Morgan avait du mal à se dire que ce n'était pas de sa faute. Elle s'en voulait toujours et ce serait ainsi.
Se traînant hors de la maison de son groupe, elle observa au dehors, et jugea avec froideur tous ces gens. Elle ne le sentait pas ce camp, c'était trop tranquille, comme s'ils vivaient sur une autre planète. C'était n'importe quoi. La vie c'est pas juste saluer son voisin dire oui à la cheffe et continuer d'aller cultiver ses tomates au soleil. Elle soupira et commença à se déplacer en béquilles, allant elle ne savait trop où. Elle ferait du tourisme, irait là où elle le désirait et surtout, elle n'avait aucun ordre à recevoir de qui que ce soit. Elle ne leur appartenait pas.

Toujours avec cet air renfrogné elle claudiquait dans une des allées du camp et se fichait royalement des regards que l'on pouvait lui porter. Morgan était ce qu'elle était, elle venait de Renton, avait en effet échapper au carnage du ranch, mais eux, ces abrutis ne savaient pas non plus à quoi elle avait aussi échapper, et ça l'énervait, ces regards réprobateurs. POurtant, pour le moment la rouquine ne faisait pas de vague, à quoi bon.
Morgan ne causait pas plus que d'habitude, voir même moins, elle ne répondait que lorsqu'elle jugeait ce fait intéressant et qu'elle décidait d'avoir son mot à dire. En attendant elle observait, tout et tout le monde, essayant de comprendre le fonctionnement de camp gigantesque. Ca ne lui plaisait pas, mais alors vraiment pas.

Tournant au coin d'une rue, elle continua d'avancer se retrouvant non loin d'une vaste place avec une estrade, c'était quoi ce délire !? Ils organisaient aussi des bal dansant, soirée musette ! N'importe quoi. Bordel à queue, c'était comme ce que lui avait décrit Will. Ce truc à la Desperate Housewives. Angoissant, c'était ce mot, il avait dit le bon mot. C'était angoissant. Elle continua sa visite alors, péniblement, en s'appuyant sur sa paire de béquilles jusqu'à froncer les sourcils en se sentant observer un peu plus fixement, et suivre un peu. Alors elle ralentit encore plus son pas avant de se retourner pour découvrir un type. Il lui disait vaguement un truc. Elle l'avait sûrement vu au district, mais étant donné qu'elle avait préféré ignorer cette bande de guignols, elle ne se souvenait pas tellement de ce type. Intriguée, méfiante, et agacée, elle fronça un peu plus ses sourcils et l'interrogea du regard sur ce qu'il fichait là, cet abruti.
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2589
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Counting Sheep   Counting Sheep EmptyJeu 13 Déc 2018 - 15:20
Trois semaines. Cela faisait effectivement trois semaines que les survivants de Renton avaient rejoint l’île de Brainbridge. Et parmi eux, le petit groupe de Zack. Presqu’au complet, en dépit de quelques absents. Stan les connaissait assez peu. Il avait sympathisé rapidement avec Nathan et Will, alors qu’il était de la partie en mai, quand ils avaient abordé le ranch. Depuis il n’avait pas remis les pieds au District et n’avait reçu que de simples échos de ce qui se tramait là-bas. Camp de vacances, cour de récréation, c’était les qualificatifs qu’avaient utilisés Joann et Casey quand elles avaient mentionné l’ambiance qui régnait là-bas. De quoi plutôt grincer des dents en voyant le résultat de tout ça…

A bonne distance, le jeune paramilitaire observait Morgan clopiner avec ses béquilles. Comme lorsqu’ils accueillaient de parfaits étrangers, il y avait toujours un temps au cours duquel ces derniers devaient faire en quelque sorte leurs preuves. Prouver leur bonne foi, etc. Les anciens vendeurs de rêve n’échappaient pas réellement à cette règle. A la seule différence près qu’ils partaient avec une étiquette sur le front. Et celle de la rousse n’était pas des plus prestigieuses : imprévisible, antipathique. Alors ils l’avaient particulièrement à l’œil. Et de là où il était, Stan pouvait voir son air réprobateur. Finalement alors qu’il avait réduit la distance entre eux, la femme se retourna vers lui, le toisant avec méfiance. Le garçon venait de sortir un paquet de chewing-gums de sa veste et s’en était collé un en bouche.

- T’en veux ? Demanda-t-il en lui présentant le paquet, alors qu’il commençait tout juste à mâchouiller le sien. Une formule de politesse dont il ne s’embarrassait généralement pas. Quand il était question de ces barres à mâcher, on ne pouvait pas réellement dire que notre homme était prêteur. Mais il venait de renflouer son stock. Puis il avait pour mission d’amadouer un peu la blessée, alors ça se tentait. De ce qu’on lui avait dit, les autres formules d’usage – bonjour, ça va, enchanté – n’étaient pas réellement de mise avec la miss qu’il avait devant lui. Tu fais l’tour du quartier ? T’en penses quoi ?

Il gardait une certaine nonchalance et regarda lui-même autour de lui : l’estrade un peu plus loin derrière eux, les jolies maisons, les jardins. On pouvait aisément oublier ici à quoi ressemblait le monde à quelques kilomètres seulement. Un reproche qu’il avait lui-même fait à l’époque de Chambers. Pourtant, ils avaient changé leurs habitudes. Si tous les habitants de Fort Ward n’avaient pas encore tous mis un pied en dehors de leurs barricades, ils étaient de plus en plus nombreux à s’y initier. Progressivement, avec les entrainements en masse et le poste d’Agate, ils y venaient…

- Ça évolue bien, ta blessure ? Enchaina-t-il, tout en s’approchant enfin de Morgan.


Counting Sheep 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Counting Sheep   Counting Sheep EmptyVen 14 Déc 2018 - 11:29
Morgan observait avec cette méfiance habituelle le jeune homme face à elle. Elle l'avait vu à Renton au tout début, elle ne le connaissait pas, et se demandait bien ce qu'il pouvait faire là, les autres gens ne lui prêtaient pas réelle attention, juste quelques regards sombre, désolés, mais rien de positif, ils avaient survécu là où d'autres avaient péri. La dure loi de la vie, et puis, ça n'était clairement pas son heure, puisque même lorsqu'elle avait essayer de ne plus se nourrir, de rester en dépression, de faire une grève de la faim, on l'avait perfusé et nourrit en intraveineuse. Will avait été présent tous les jours, négociant même avec elle pour qu'elle mange un peu. Et au final les efforts du blond avaient payé, elle avait cédé. Morgan avait même commencer à apprécier un peu plus la présence de Will à ses côtés, elle d'habitude solitaire ou ne se liant qu'à Zack. Elle prenait toujours soin de maintenir les autres à bonne distance. C'était sa façon de se protéger.

L'homme parla lui tendant un paquet de gomme à mâcher. Ca faisait longtemps qu'elle n'en avait pas vu, et le dernier à lui en avoir proposé c'était Will. Mais ce genre de friandises n'étaient pas ce que la rousse appréciait. Elle resta un instant muette avant de regarder autour d'elle, et de reposer son regard noisette sur celui du jeune homme. Il était un peu baraqué mais semblait bien jeune.

"Non merci."

La barmaid avait refusé le chewing-gum avec politesse, autant essayer de bien se faire voir, ou du moins de leurrer ce groupe d'abrutis sur son cas. Même si elle se doutait que sa réputation était déjà toute faite. C'était agaçant, mais la rousse restait toujours calme, sans montrer une once de colère, elle se refermait une nouvelle fois, prenant la décision de se montrer totalement passive, même s'il subsistait dans son regard un peu de méfiance. Elle s'appuyait sur ses cannes, sa jambe gauche la lançant toujours un peu mais c'était bien moins douloureux que quelques semaines auparavant. Elle s'humecta les lèvres de la pointe de sa langue avant de s'adosser un peu contre un poteau, la fatigue pointait doucement son nez mais tant pis elle tiendrait. Et puis autant continuait à faire semblant d'avoir changé à cause des événements du District, de sa dépression...

"Je visite."

Elle marquait une pause, prenant un cours instant de réflexion pour lui dire ce qu'elle pensait de ce lieu. Et Morgan avait envie de dire le fond de ses pensées, mais sa conscience lui soufflait de jouer le jeu. Avait-elle donc le choix ? Pas vraiment.

"C'est calme, une petite ville de campagne on dirait. Puis vous avez du confort."

Il fallait bien reconnaître qu'elle avait apprécié une douche chaude, mais les habitudes ayant la vie dure, elle continuait toujours de se laver à l'eau froide, et puis c'était bon pour la circulation, la peau aussi. Alors certes l'électricité c'était aussi chouette, mais une fois encore, Morgan faisait de la résistance. Mais ça personne ne le savait. Puis elle se demandait aussi régulièrement si ces gens, cette population connaissait réellement la dangerosité du monde extérieur. Will lui avait dit que certains seraient les premiers à mourir, elle n'en doutait pas. C'était même sûr.
Inspirant de nouveau elle vint tenir les deux béquilles d'une main pour remettre des mèches de cheveux en place.

Le gars en face la questionnait sur sa jambe, elle posa un regard dessus et haussa les épaules. Merde ! Il fallait qu'elle cause, qu'elle fasse cet effort, alors elle pris à nouveau sur elle.

"Ca va. Tu es militaire c'est ça ? T'es dans ce groupe depuis longtemps ?"

Beurk, faire la causette et connaissance. Elle avait envie de vomir, mais voilà, sa réputation la précédent, il fallait bien qu'on la voit différemment ici, si elle voulait un jour se barrer de là et reprendre sa survie sur les routes, comme au bon vieux temps. Elle avait cette envie de ne pas rester là, dans cette ville artificielle qui se berce d'illusions, et où on tasse les événements tragiques en les flouant avec des "bonnes nouvelles", ce sérum à la con, et les légumes d'elle ne savait qui. Et bien qu'ils aillent tous se foutre une aubergine dans le cul en s'injectant leur sérum à la noix et n'en parlons plus. Débiles.
Mais tout ça, Morgan ne le dirait pas, puisqu'elle reposa son regard sur le jeune homme, patientant sans air mauvais sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2589
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Counting Sheep   Counting Sheep EmptyDim 16 Déc 2018 - 11:45
Stan se contenta d'un hochement de tête quand Morgan refusa le chewing-gum qu'il lui proposait - bien content au fond de se le garder pour lui - avant de reglisser le paquet dans la poche de sa veste d'hiver. Ils échangèrent quelques platitudes sur les lieux, des évidences. Rien de bien surprenant pour une amorce de discussion. Pour tout dire, le garçon ne savait pas précisément ce qu'il y avait à attendre de cette approche. Ils ne se connaissaient pas et de ce qu'il savait, la rousse n'était pas vraiment du genre expansive. Il ne pouvait donc guère espérer recevoir de véritables confidences. Disons donc qu'il tâtait le terrain !

- La plupart des gens qu'on accueille depuis l'dehors trouvent toujours ça bizarre, presque louche, au départ, affirma ainsi Stan en réponse à la notion de confort. Qu'elle l'accepte ou non, le ressenti de Morgan n'avait finalement rien de bien inédit. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'elle n'avait pas eu besoin de l'exprimer. Statistiquement, le jeune homme n'avait que peu de chance de se tromper. C'est un tellement gros décalage. Plus l'temps là-bas est long, plus le choc est important, j'imagine. Car oui, lui-même n'avait jamais vécu cette apocalypse hors de cet îlot préservé. Mais ils s'y réhabituent bien vite généralement. Enfin vous aviez des conditions tout de même convenables au District. Il planta ses yeux bleus acier dans ceux de son interlocutrice. Ils savaient tous les deux que ce n'était pas le cas de tous les survivants qui vivotaient tant bien que mal loin d'ici.

S'il avait pu s'attendre à se faire rembarrer, étonnamment, la rousse se montra polie et enchaina la conversation. Imprévisible, effectivement. Mais positivement pour une fois, ce qui n'était pas ce qu'Amelia avait pu rapporter à sa hiérarchie. Stanley fit un hochement de tête, baissant le regard vers son blouson avec le logo d'Academi, son ancien employeur. Avec sa coupe courte actuelle, il avait certainement gardé le look ancien des militaires.

- Para-militaire, pour être exact, précisa-t-il toutefois. Ça ne faisait généralement aucune différence pour les civils, mais pour les vrais militaires de profession, ça se devait d'être précisé. Ils ne servaient clairement pas jadis le drapeau de la même manière. Les militaires étaient soumis à des règles strictes... les membres d'Academi étaient envoyés sur le terrain pour faire ce que la bienséance interdisait ! Depuis l'début. On nous a réquisitionné pour gérer la sécurité du camp et de ses protégés. L'intonation qu'il employa sur ce dernier mot était lourd de sous-entendus. Sous-entendus que la jeune femme face à lui n'était probablement pas en mesure de deviner à ce stade-là... Car si elle imaginait un royaume tout rose et édulcoré, elle se trompait. Stan fit un mouvement vers les béquilles. Tu veux continuer à marcher ? Ou tu veux t'asseoir un peu ? Inutile qu'ils restent planter là. Oui il imposait sa présence dans un cas comme dans l'autre, car ça l'arrangeait. T'en as encore pour combien d'temps ? Les cannes, la rééducation. Et toi, t'es avec Atkins depuis longtemps ? Reprit-il ensuite, lui retournant la question.


Counting Sheep 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Counting Sheep   Counting Sheep EmptyDim 16 Déc 2018 - 20:19
Morgan restait maîtresse d'elle-même, tout en pratiquant cette sorte de neutralité. Ne se montrant en rien désagréable et se forçant à bavasser platement avec l'homme en face d'elle. elle l'observait, avait vu son allure, cette insigne. Sa posture aussi. Il lui rappelait sa très ancienne partenaire de galère : September, une militaire. Et puis elle l'avait rapidement vu au district une fois, à donner des ordres à bien tenir la garde, l'arme. C'était presque tatoué sur son front.

Mais en premier lieu il répondit à ses banalités, expliquant le nombre de personne au départ perturbé par ce confort, ce "luxe" soudain. Puis il vantait le fait qu'au final ces gens là se réhabituaient bien vite à reprendre une vie comme avant. Bah voyons, tous des crétins sans aucune once de réflexion. La rousse restait fortement dubitative face à tout cela, et elle n'était pas prête de changer d'avis, loin de là même. Mais ça ne l'empêchait pas de laisser parler le jeune homme face à elle, de ne pas paraître désagréable et ça lui demandait de gros effort. Dans son ancienne vie, ça ne lui aurait rien coûté mais désormais elle avait l'impression que ça n'était plus tellement elle. Il causa aussi du District et son lambeau de coeur se serra. Elle grimaça un peu et haussa une épaule. Du confort tout relatif cela dit, et une fois de plus on avait rasé leur refuge, ça par contre ça ne passait clairement pas. Avant de rencontrer ce groupe, les Remnants, ils étaient tranquille, vivaient bien le fait d'asservir des petits groupe, mais il avait fallu que Zack accepte ce putain de marché.... Elle chassa rapidement ces pensées de son crâne pour rester apte à la discussion calme.

L'homme confirma ensuite en tenant sa veste son métier, para-militaire, elle y était presque. Elle hocha la tête et s'appuya à nouveau sur ses deux béquilles sans le quitter des yeux. Son regard n'était en rien menaçant, en rien noir, juste normal, du moins elle faisait en sorte de poser sur lui un regard neutre, normal et non pas un regard assassin; comme elle avait l'habitude d'en faire. Regard noir qui pouvait en dire long sur ses capacités à haïr les gens et à leur faire du mal. Mais face au para-militaire, Morgan restait neutre, sage, courtoise.

"T'as donc un poste à responsabilités. C'est pas mal."

Elle continuait toujours sur ce petit jeu de la barmaid affaiblie moralement et physiquement, mais chaque mots prononcés lui donnaient des informations qu'elle retenait, enregistrait dans sa mémoire pour savoir comment agir plus tard.
L'homme lui proposa alors de marcher, ou de s'asseoir et la seconde option en cet instant lui paraissait la meilleure, elle commençait à fatiguer un peu. Et puis si Will passait par là, à coup sûr il serait à la fois ravi et mécontent qu'elle soit sortie seule, sans être accompagnée. Mais elle était une grande fille, il fallait bien qu'elle commence à agir et se déplacer seule à nouveau, même si là, elle fatiguait.

Je veux bien m'asseoir un peu, oui."

Politesse, gentillesse, beurk et beurk. Ca ne lui allait pas. Mais elle savait tromper ce petit monde. Morgan avait été muette durant un temps au dispensaire, on l'avait même donné des nutriments en perfusion, les soignants avaient parlé de choc post-traumatique, de dépression. Et elle avait été des plus calme, alors autant continuer à l'être même si elle reprenait du poil de la bête et autant se forcer à parler même si l'envie de faire la causette n'était pas présente.

"Deux semaines encore je crois."

Elle marquait une pause à sa question suivante et déglutis, avant de regarder devant elle et aller vers le banc pour y prendre place. Entendre une tierce personne prononcer le nom de Zack était étrange. Mais c'était aussi normal. Mais penser au blond était encore difficile, car il la ramenait toujours au souvenirs de la perte de Kyle. La rouquine laissa passer un soupir entre ses lèvres et allongea doucement sa jambe blessée devant elle.

"Plus d'un an je crois. C'est une personne juste, digne. C'est un très bon leader."

Morgan en faisait une éloge, quoi de plus normal quand on connaissait son lien avec le blond, mais là elle restait purement "professionnelle", ni plus ni moins.

"C'est June Phelbs votre leader, c'est ça ? Elle est comment en leader ?"

Ton anodin mais interrogations pas si anodines que cela. Et puis au moins elle lui renvoyait une question, banale. Essayant de montrer un temps soit peu d'intérêt à ce camp et à son fonctionnement qu'elle avait du mal à cautionner.
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2589
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Counting Sheep   Counting Sheep EmptyJeu 20 Déc 2018 - 8:57
Stanley ne sut pas réellement ce qui avait pu permettre à la jeune femme de l’imaginer avec des responsabilités – après tout, il avait quand moins de la trentaine ! – pourtant elle ne se trompait pas. Loin d’imaginer aussi toutes les pensées négatives qui lui venaient en tête au même moment, il fit un haussement d’épaules en la dévisageant toujours. Elle ne laissait pas transparaitre grand-chose. Certes rien de négatif, mais rien de follement enthousiaste non plus. Ou elle se contrôlait, ou elle était simplement incapable de la moindre démonstration.

- Viens. Le jeune homme accompagna Morgan vers un banc un peu plus loin pour qu’ils puissent s’y asseoir. Il se tenait dans ce qui était jadis un petit square entre quelques maisons. Sous les arbres, dénudés par la saison. T’en vois bientôt l’bout alors, conclut-il mécaniquement à sa réponse sur sa blessure. Il sentit toutefois que le sujet de Zack était plus sensible. Elle fuya son regard et marqua un temps de silence, comme pour se concentrer.

Il entendit alors ses paroles, toujours exprimées avec ce recul qu’elle employait depuis que Stan l’avait abordée. Ses termes envers Atkins étaient mesurés, tout en étant emplis de respect. Le garçon fit un hochement de tête. Du peu qu’il avait vu le blond, il lui avait effectivement trouvé du charisme. Au ranch, juste avant de prendre les otages, il avait fait preuve de poigne. Pas le style à se laisser marcher sur les pieds. Il avait perdu de sa superbe ici, vraisemblablement secoué par les évènements de Renton, et son cas était aussi inspecté par les responsables avec beaucoup de prudence. De la politique pure, que le militaire laissait volontiers à June et ses sbires !

- Ils sont officiellement trois aux commandes, avec Amrani - que Morgan connaissait - et Davis, un type du labo. Mais ouais, c’est Phelbs qui chapote le tout. Les idées, les décisions, c’est elle. Elle sait c’qu’elle veut et veut faire bouger les choses dans l’bon sens. Pour un groupe de cette taille, c’est une bonne base. Faire l’unanimité, auprès d’une centaine de personnes, c’était impossible. Stanley avait émis quelques réserves sur son cas, car son « amour du pouvoir » ne passait bien entendu pas inaperçu, pourtant il appréciait assez le caractère de la rousse. Quand bien même elle se montrait peu empathique et à l’écoute de tous… Crois pas qu’j’te dis ça pour t’donner une belle image d’ici, ajouta-t-il à l’intention de la blessée. Y a un an, j’ai aidé à secouer l’prunier parce qu’on allait droit dans l’mur. On avait un chef de rang incompétent, qui avait jamais collé l’pied dehors et qui s’faisait manipuler par quelques autres. Pour prendre des décisions aberrantes, qui nous ont menés à perdre un paquet d’gens. Aujourd’hui on s’bouge. Les gens d’ici apprennent ce qu’il s’passe dehors, ils s’y confrontent. Ils s’investissent vraiment.

Évidemment, cela ne concernait pas l’intégralité des habitants de Fort Ward, mais pas loin. Il formait lui-même les gamins, embarquaient les autres pour des séjours au poste d’Agate pour les familiariser avec l’extérieur. Il leur rappelait sans cesse pendant ses entrainements à quoi ressemblait le monde au dehors. Et pourquoi ils devaient se battre et participer ensemble à la reconstruction de quelque chose. Il n’aimait pas entendre certains affirmer qu’ils avaient tous des œillères, et que la plupart de leurs civils restaient une bande d’incapables. Ils avaient certes encore du chemin à parcourir pour être pleinement indépendant, mais en quelques mois, ils avaient fait des progrès énormes !

- Et toi, quand tu seras de nouveau pleinement sur pied, tu s’ras prête à t’investir aussi ? Il plissa le front en dressant ses sourcils. C’était LA question.


Counting Sheep 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Counting Sheep   Counting Sheep EmptyDim 23 Déc 2018 - 21:44
Elle n'en avait plus pour longtemps de rééducation oui et heureusement, se balader en béquille lui tapait doucement sur le système, mais elle se pliait à ce que lui avait dit les médecins d'ici, et surtout aux mots et aux conseils d'Ansel qu'elle estimait bien plus que leurs toubibs à eux. Mais ça elle le gardait pour elle. Morgan gardait bien des choses pour elle, pour tromper son monde. Faire croire que la perte de Renton l'avait véritablement traumatisé. C'était un peu vrai, mais elle culpabilisait surtout. La perte de Kyle, c'était de sa faute, même si on lui avait dit non, c'était du pareil au même pour la rousse. Elle aurait du mieux agir.

Soupirant d'un air las, elle écouta alors le cadet lui conter la hiérarchie de ce camp. Ela Amrani, oui elle l'avait vu "à l'oeuvre". Une genre de sainte Thérèse des Miséricordieux. Aussi douce que lente et inapte à diriger un groupe face à une crise. Ou même tout court peut-être, trop en recul, prenant des décisions lentes. Le charisme de l'huître moyenne. C'était son point de vue. Et Morgan le savait, c'était méchant mais après tout, personne ne savait le fond de sa pensée concernant cette Amrani. Et Morgan avait su taire son avis, elle, toujours aussi franche savait bien que parfois le silence est d'or.
Puis le jeunot parla de ce Davis, un scientifique. Un inconnu, un type qui n'intéressait guère la rouquine, elle ne savait pas à quoi pouvait ressemblait, il pouvait être son genre ou carrément pas, elle s'en fichait comme de sa première paire de chaussettes.
Et enfin Phelbs, la pétasse. Cette nana, elle puait l'opulence et le pouvoir sale. Celui qu'on obtient en faisant des sacrifices. Morgan n'était pas une enfant de coeur, loin de là; mais elle au moins, ne puait pas le pouvoir sale des médiocres comme cette June Phelbs. Et ce que livrait son interlocuteur était exactement ce qu'elle avait observer de cette pince sans rire tirée à quatre épingle. Le genre de gonzesse qui sourit lorsqu'elle se fait mal. Une femme à qui elle n'aurait jamais laissé un animal de compagnie cinq minutes. Elle ne lui faisait pas confiance, sa soif de pouvoir se lisait bien trop sur ce visage constipé. Morgan l'avait mauvaise, très mauvaise, et haïssait cette pute dès qu'elle avait embobiné Zack. C'était de sa faute si Renton avait chuté et ça, elle ne lui pardonnerait jamais.

Morgan saurait pourtant jouer le jeu, du donnant-donnant. Et tout en posant une main sur sa jambe complètement valide elle massa sa cuisse un peu endoloris à force de supporter tout son poids à longueur de journée. Elle aurait une jambe plus musclée que l'autre un petit temps, mais elle saurait rapidement récupérer une force égale. Puis un silence ce fit, la rousse se contentant simplement de hocher la tête aux mots prononcés par le paramilitaire. Un an auparavant il y avait des soucis, un ancien dirigeant incompétent. Intéressant. Ce que ce Stanley lui disait, elle le retiendrait et saurait quoi en faire en temps voulu. Morgan inspira et haussa alors les épaules, aucune réaction, juste ce calme apparent. Juste cette écoute. C'était sa façon de jouer le jeu.

Puis vint alors cette question cruciale. Elle dirigea son visage vers l'homme et le scruta longuement. Si elle était prête à s'investir autant que lui, clairement pas. Elle n'en voulait pas de ce groupe, de cette politique de l'autruche qui cache des drames en balançant des soit disant bonnes nouvelles. C'était pathétique. Et elle ne cautionnait absolument pas ce fait. Alors elle continua à se taire avant de se racler la gorge et remettre des mèches de cheveux roux derrière son oreille.

"Si le change est convenable, je suppose que oui."

Toujours ce ton calme, neutre, toujours cette façon de maîtriser ses pensées, ses dires et de jouer à la pauvrette traumatisée, alors elle décida d'en rajouter une couche.

"J'ai confiance en Zack, mais peut-être qu'un peu de sécurité plus accrue ne nous fera pas de mal. On a beaucoup perdu, mais vous nous avez accueillis alors on peut bien vous aider."

Elle pourrait aller vomir en rentrant ça c'était chose sûre et certaine. Elle pourrait aussi se féliciter concernant ces mensonges grotesques, le fait qu'elle joue ce putain de rôle de la rousse trop en miette pour se rebeller, ce qui n'était pas totalement faux cela dit. Will arrivait à la faire réagir, Zack aussi, mais moins étrangement. Même si elle avait accepté ses excuses une petite chose s'était brisée en elle, et l'ancienne barmaid mettrait du temps à la reconstruire.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Counting Sheep   Counting Sheep Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Counting Sheep -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: