The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- People are strange -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: People are strange   People are strange EmptyLun 10 Déc 2018 - 17:43
10 Décembre 2018

Cela fait un moment qu'on bouge avec Addison, on est pas vraiment resté sur place ad vita aeternam. Du moins dans la baraque abandonnée dans la forêt, rapidement l'idée d'aller à Seattle s'est imposée à nous comme une sorte d'évidence. Et là, on a préféré faire un détour par le nord, ça sert à quedal de passer par Renton après ce qu'il s'y est passé, puis si cela se trouve y'a peut-être une équipée des connards qui repasse de temps en temps vérifier qu'on y repasse pas non plus. J'en sais rien, mais tout ça pour dire que Renton c'était un putain de massacre, que je comprends toujours pas certaines choses, mais qu'on a bien fait de répliquer aussi. M'enfin, tout ça pour au final déguerpir d'un groupe qu'on apprécie, mais où les alliés sont des péteux.

je soupire et regarde Addison avant de passer une main dans mes cheveux blanc et les ramener en arrière, va falloir rafraîchir cette coupe. Dommage que Shawna ne soit pas là. Enfilant ma veste en cuir par dessus un gros pull je souris à la belle et mets mon sac sur mon dos et m'approche de la rousse pour la rassurer et lui promettre que je reviens vite. Je me permets aussi de lui voler un baiser, chaste, et m'en vais pratiquement en sautillant.

Je ne sais pas vraiment où je vais mais j'y vais, et je pense que je me dirige vers le nord de Bellevue. J'avance tranquillement, observant autour de moi, j'ai juste l'arme d'Arleen, ça sert à pas grand chose les armes à feu en plus, mais bon ça va que je sais un peu frapper, puis, si je croise un mort-vivant bah je vais courir, un peu de sport ça ne fait pas de mal, même si j'ai froid, même si on a pas trop grailler depuis un petit temps. J'ai la dalle.
J'avance encore et encore, sans m'arrêter, je me dis que je devrais peut-être me trouver aussi une écharpe.

Puis en allant dans le centre de Bellevue, je vois une épicerie qui me fait de l'oeil. Un petit sourire satisfait orne alors mon visage et je bifurque dans sa direction. Collant mes mains en œillère sur la vitrine, je colle ensuite mon visage entre mes mains et observe à l'intérieur, abandonné, en bordel, mais on dirait que c'est safe... J'espère, je croise les doigts.

Je vais vers la porte et la force pour entrer dedans avant de remonter le col de mon pull sur mon nez tellement ça fouette. Putain, même ma grand-mère sent meilleur ! Ca me pique les yeux en plus cette merde. Je cligne de ces derniers et regarde autour de moi, c'est quoi ces hiéroglyphes !? Je m'approche un peu plus, mh de l'asiat'. M'enfin c'est original, puis je pourrais bien trouver des pattes instantanées, ça fait à manger ça et ça doit pas se périmer bien vite, hein ? J'en sais foutre rien, mais j'ouvre mon sac et commence à faire un tour tout en observant autour de moi et allant même dans la réserve. C'est calme, trop calme peut-être mais au moins ça me permet de me servir et c'est ce que je commence à faire, avant d'entendre un son. Merde ! Un mort-vivant !!

Aux aguets je me recule et me tapis un peu dans l'ombre tout en essayant de voir ce qu'il se passe.
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Halloween King 2018
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: une matraque teléscopique - un pied de biche - des lames de rasoirs .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/09/2018
Messages : 353
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: People are strange   People are strange EmptyLun 24 Déc 2018 - 12:22
Milow et sa sœur avaient rejoint le camp d'Eleanor en fin octobre, et contre toute attente, ils y étaient encore à ce jour. Eux qui pensait disparaître du jour au lendement en étaient les premiers surpris. Au final, ils s'étaient mis d'accord : passer l'hiver – qui s'annoncer difficile -, avec eux n'était pas une mauvaise idée. Ils se débrouillaient assez en survie – contre toute attente -, avaient un coin sécurisé et surtout, les Lewis ssavaient que le nombre était tout de même gage de sécurité. De plus, ils étaient bonne poire. Les jeunes survivants étaient tombés sur les perles rares.

Mais il leur fallait malgré tout mettre la main à la pâte, ce qui n'était pas pour leur déplaire. Au moins pouvaient-ils sortir et se retrouver un peu loin de ses joyeux lurons, sympathiques, mais ô combien épuisants.
Ryan et lui s'étaient ce jour bien éloignés, sac sur le dos, dans l'optique de rentrer le soir ou le lendemain en les ayant remplis.
Ils s'étaient séparés d'une rue après une rapide observation pour constater qu'ils étaient bien seuls, et Milow avait jeté son dévolu sur une épicerie, sans vraiment y croire. C'était bien les premiers lieux qui se faisaient vider jusqu'à l'os, en début de crise. Enfin … on était jamais à l'abri d'un trésor.

Après avoir tenté la porte d'entrée en vain – elle bloquait, ça lui donnait une excuse pour passer par les hauteurs -, il contourna le bâtiment et se retrouva rapidement sur le toit. L'aération lui servit de porte d'entrée, il glissa dans les conduits et trouva bien vite une sortie. Il se retrouva en équilibre sur les fondations en métal, à quelques mètres du sol, dans l'ombre.

- Pouah …

Il remonta son foulard sur son nez pour filtrer un peu l'odeur nauséabonde et remonta sa capuche sur sa tête. Vêtu tout de noir, il avait tout l'air d'un pseudo-ninja d'un mètre soixante-cinq. Lui aimait bien se comparer à un personnage d'Assassin's Creed, ou même à Spiderman, parfois.

En un bond, il se retrouva sur une étagère, qui manqua de se renversa sous son poids. Il sauta pour rejoindre le sol et commença immédiatement à fouiner un peu partout, osant plonger sa main gantée dans le bordel au sol, fouillant comme un rat. Il trouva un sachet de nouilles encore intact qu'il plongea dans son sac à dos, ainsi que, caché entre deux morceaux de plafond, un gros sac de chips aux crevettes. Intactes, aussi. C'était inespéré. Ça lui donnait envie d'en manger de suite, mais il resta focalisé sur sa mission et commença à rôder, le dos courbé en avant, attentif au moindre bruit, prêt à sortir sa matraque ou à bondir sur les étagères.




I just wanted to live
by Laxy Dunbar

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: People are strange   People are strange EmptySam 29 Déc 2018 - 21:10
Le bruit m'intrigue, je suis courageux, je me méfie, mais on va surtout dire, que depuis les désastreux événements de novembre je n'ai pas franchement envie de me retrouver face à des dingues, ou des gars sans pitié. Je me dis que je préfère presque me retrouver face à des morts-vivants. Mais bon ça c'est ce que j'imagine dans ma caboche désordonné. Parfois je dois avoir l'air d'un dingue, d'un toxico, d'un mec échappé de l'asile. Un gars pas franchement rassurant, mais je suis rien de tout ça moi ! J'vis juste parfois sur la planète Disney ! C'est beau y'a des méchants qui finissent pendus à des lianes. M'enfin bref.
Avançant toujours avec prudence, ouais c'est une nouvelle copine, on s'entend pas trop mal. J'aime pas trop trop ça, mais je dois faire avec si je ne veux pas me faire prendre par surprise par un mort-vivant ou un vrai vivant et le sentir passer. Ca doit faire mal de se faire croquer comme une pomme bien mûre. Pour ce qui est de se faire trouer la peau par balle, ça je connais, j'ai donné de ma personne.

J'observe encore autour de moi, posant un pied après l'autre le plus discrètement possible. J'entends de nouveau du bruit, je serre les dents. J'aime pas ça ! Ca ne me dit rien qui vaille. Mais bon quand faut y aller, faut y aller ! J'avance toujours, un peu plus vite et voit une ombre passer. Merde ça pue ça ! J'inspire à fond et me jette pratiquement en saut sublime digne d'une danseuse pas étoile du tout et dégaine le flingue d'Arleen et le pointe vers je ne sais quoi. "On bouge pas !" J'observe et plisse les yeux découvrant une silhouette humaine, ça ne grogne pas, ça ne bave pas du sang, ça ne semble pas "fonctionner" au ralenti. Alors j'en conclu qu'il s'agit d'un humain. L'arme braqué sur l'inconnu j'avance encore et fronce les sourcils en m'apercevant que c'est un gosse. Il doit avoir dans la quinzaine, pas plus. Je soupire et le fixe longuement tout en scrutant les étalages : oh des chips ! Bref, je ne me laisse pas plus déconcentré. "Descend de ton perchoir, où sont tes parents ?" Je me renseigne on ne sait jamais, il a la tronche d'un mineur. C'est rare de croiser des gosses, et puis en fait, j'me demande aussi pourquoi le plafond est ouvert ? Il se la joue spy kids ? J'avoue être un peu surpris par cette situation mais je tente de ne pas relâcher le peu de vigilance  que j'ai. J'ai faim et lorgner sur des paquets de chips ne fait qu'accroître le gouffre qu'est devenu mon estomac.
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Halloween King 2018
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: une matraque teléscopique - un pied de biche - des lames de rasoirs .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/09/2018
Messages : 353
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: People are strange   People are strange EmptySam 29 Déc 2018 - 22:32
Rapidement, il était parvenu à choper deux-trois autres trucs pas trop mal, sans qu'il ne sache de quoi il s'agissait à cause des écritures asiatiques. Dans le doute, il avait tout embarqué, et avait gardé son sachet de chips aux crevettes, qu'il avait calé entre ses dents pour remonter, en deux-temps trois mouvements, sur l'une des poutres. Il se sentait plus à l'aise en hauteur.

Accroupi, il s'apprêtait à ouvrir son trésor quand un type sortit de nul part. Merde, pour le coup, il ne l'avait vraiment pas entendu, celui-là !
Mais Milow ne cilla pas. Il ne bougea pas, comme l'autre le lui demandait, et n'eut même pas de sursaut. Au bout de trois ans d'apocalypse, il était parvenu à s'endurcir et à toujours s'attendre à tout.

Ses prunelles néanmoins, louchèrent une seconde sur l'arme à feu qu'il pointait vers lui. Ça, il n'aimait pas vraiment. Il en oubliait presque la tête décolorée du mec qui la tenait et le menaçait avec. Il s'avança vers lui, et laissa au garçon une seconde pour l'analyser de la tête aux pieds. Il n'avait pas l'air d'un grand survivant. Ça se trouve, son arme n'était même pas chargée. C'était un stratagème que lui-même faisait, de temps en temps, et qui marchait presque à chaque fois. Mais il ne savait pas s'il était prêt à parier là-dessus pour s'échapper.

Pas vraiment à son avantage, Milow se redressa sur ses jambes, son paquet de chips serré entre ses doigts. Tout en se mordillant la lèvre, il scruta autour de lui, analysant l'endroit. En vrai, il pourrait rentrer dans l'aération. Mais il était quasiment sûr qu'elle n'était pas pare-balle.
Malgré l'ordre du blondinet, il ne bougea pas de son perchoir et ne répondit pas à sa question. Il n'était pas encore assez à l'aise pour provoquer délibérement, surtout quand un canon était pointé dans sa direction.

Merde, merde, merde, quoi faire ?

- Morts, répliqua-t-il après de looongues secondes à dévisager l'inconnu.

Est-ce qu'il tentait le coup de la ruse … ?

- Par contre y'a des mecs avec moi, dehors. S'ils entendent le moindre coup de feu ils vont rappliquer et t'auras même plus tes yeux pour pleurer. Alors tu me fous la paix okay ?

Et pour donner du corps à son mensonge, il choisit d'utiliser la même stratégie qu'il avait employé avec Ely à leur rencontre. Lentement, il leva la main qui ne tenait pas ses chips et attrapa le sifflet qui pendouillait par-dessus son sweat. Il se sentait nerveux, mais ne laissait rien paraître. Il suffisait que le mec en bas soit un peu un facile de la gâchette et qu'il vise bien pour que son petit numéro soit terminé. C'était quitte ou double.

- Et si tu me fais du mal, j'ai qu'à siffler très fort là-dedans, et ils rappliqueront. Alors tu me laisse faire mes courses, d'accord ? Doit y'avoir pleins d'autres trucs pour toi, dans tout ce bordel qui pue.

Oui, il se permettait très clairement de lui-même négocier alors qu'il était le menacé. On ne savait jamais, sur un malentendu.





I just wanted to live
by Laxy Dunbar

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: People are strange   People are strange EmptyJeu 3 Jan 2019 - 21:40
J'étais un peu surpris, un peu inquiet aussi. Merde gamin, t'es tout seul dans un magasin, et de plus j'apprenais la mort de ses parents. Dur. Dur à entendre, dur d'être orphelin aussi. Et ça je sais ce que c'est et ça m'amène à doucement baisser mon bras. J'suis pas un gars méchant, j'suis pas un type à la gâchette facile, oh que non. J'suis plus du genre, un peu loin de la réalité, mais suffisamment organisé pour survivre, suffisamment courageux pour faire face à l'ennemi. Suffisamment charmeur pour parfois embobiner mon petit monde, ça aide pour survivre encore. Les vielles techniques. Ca fonctionnait encore un peu. Mais lorsque le môme lui parla d'un groupe au dehors, je passais la tête entre deux étagères d'un rayon, rapidement, et me retournait vers le type. Et puis il continuait de m'agresser, mais c'était quoi ? Une crise d'ado ?

Je soupirai à nouveau et baissais mon arme avant de la ranger et observer les lieux. "Bah tes potes dehors je les connais aussi." Ouais je bluff aussi, j'ai bien vu, y'avait personne, mais autant jouer le jeu de ce gosse. J'peux être aussi menteur et immature qu'un ado par moment. Ca m'arrive, ça agace Addi autant que ça l'amuse. Puis moi ça me fait marrer intérieurement. Et là on pourra voir sa réaction au petit. Je lui fais donc signe de poser son paquet de chips aux crevettes. On peut peut-être négocier ce petit plaisir. Je souris donc et prend des trucs à manger et le met dans mon sac, le remplissant doucement, laissant sans vraiment le vouloir apparaître le contenu. Des bricoles et de la bouffe. Pas pour une personne ces emplettes. "Bien, donc pose ces chips, j'aimerai savoir un truc. Un gamin tout seul avec cette bande de mec, t'as pas la flippe ? C'est pas des types très clean tu sais ?" Et je sors les violons, je joue même du pipeau. C'est moche de mentir, surtout aux enfants mais là son histoire m'intrigue aussi et ses foutus chips aussi. Rah que c'est laid de penser au racket. Mais j'ai la flemme de les chercher dans cette semi obscurité poussiéreuse et puant le durian.

Tendant le bras vers des boissons, je les glisse dans mon sac, et des courses en plus. La Cougar Canon pourra rien dire, j'aurai ramené de la bouffe. Certes on mangera asiatique pendant plusieurs jours de suite, mais au moins on aura de quoi se mettre sous la dent, puis avec les débuts de chutes de neige, on pourra même faire fondre et bouillir de la neige, l'eau peut-être la plus pure au monde, tant qu'on ne déniche pas planqué en dessous un mort-vivant. J'inspire donc et le regarde à nouveau avant de siffloter doucement et me stopper et hausser les épaules tout en levant les mains vers le plafond. "Ah mince ! J'ai sifflé, tes amis vont arriver, non ?"
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Halloween King 2018
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: une matraque teléscopique - un pied de biche - des lames de rasoirs .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/09/2018
Messages : 353
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: People are strange   People are strange EmptyJeu 3 Jan 2019 - 23:22
Milow observa le bras de l'inconnu se baisser. Sérieusement, c'était si simple que ça ? À croire qu'effectivement, il n'y avait pas que des connards, dans ce monde pourri. Ça ne l'empêcha pas de hausser un sourcil et de rester méfiant et prêt à bondir au moindre geste brusque.

Et il eut un vrai et bref éclat de rire quand le type annonça qu'il connaissait les mecs dehors.

- Ca m'étonnerait, sinon tu serais mort ! Cracha-t-il cependant.

En fait, la situation pouvait être presque amusante. En tout cas, il avait le mérite de l'avoir surpris.
À son signe, il resserra sa prise sur son paquet de chips. Pas question de se séparer de ces merveilles même en étant menacé par une arme à feu. Un peu provocateur, il entreprit même de le secouer un peu.

- Je garde les chips.

Non mais, il allait pas les lui voler, quand même ? Il le prenait pour qui ? Pour un gosse à qui on pouvait subtiliser sa sucette ?
D'un bond, comme tout à l'heure, il atterrit sur une étagère, avant de faire un autre bond pour arriver par terre, cinq mètres face à l'inconnu.

- C'est pas moi qui décide, répondit-il à ses interrogations. J'ai pas le choix, c'est tout.

L'homme était plus grand que lui, mais il ne s'en inquiétait pas : c'était normal pour lui, et ça ne lui faisait pas peur.

- Et d'abord qu'est-ce que ça peut te foutre, hein ?

Il roula des yeux et pinça l'extrémité du paquet, tira un petit coup sec et l'ouvrit. Tant pis, il les mangerait ici-même, devant les yeux de l'autre. Il le suivit du regard alors qu'il remplissait son sac, un peu agacé quand même de ne pas être seul ici. Il aurait bien aimé pouvoir manger et boire tout ce qu'il trouvait, jusqu'à s'en faire péter le ventre, sans être importuné.

Et il sifflota. Et se moqua allégrement de Milow. Un 'gneeeh' un brin immature répondit à sa provocation.

- Tu te crois marrant ? Cracha-t-il.

Sa main se plongea dans son paquet, et il enfourna une belle poignée de chips dans sa bouche. Et quel délice ! Elles avaient à peine un goût avarié après ces trois années à patienter ici.
Glissant derrière le mec, il se hissa rapidement sur la pointe des pieds pour récupérer un soda asiatique, en haut d'une étagère, qu'il ouvrit aussitôt. Il avala de grosses gorgées en reculant, pas vraiment enclin à ce que l'homme décide de l'attraper.
Et, franchement, c'était dommage. Non, vraiment dommage, de ne pas pouvoir déguster ces trésors. Face à ce type, il n'avait qu'une envie, tout renverser au sol et tout piétiner pour que ça ne soit plus comestible. Juste parce que sa tête ne lui revenait pas.

- Tu rigolerais moins s'ils t'entendaient, vraiment !

Il cala le sachet de chips contre son buste pour pouvoir piocher dedans sans lâcher sa canette. Ainsi, il avait tout de l'ado prépubère à l'alimentation douteuse. Il ne manquait plus que le téléphone portable dépassant de sa poche et des écouteurs sur les oreilles pour que le tableau soit parfait.

- J'sais pas ce qui me retient de les appeler, continua-t-il, la bouche pleine.




I just wanted to live
by Laxy Dunbar

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: People are strange   People are strange EmptyJeu 17 Jan 2019 - 22:29
Mince ça ne prenait pas on dirait. Tant pis j'aurai l'air un peu crétin, mais ça ne m'empêche pas d'afficher un léger sourire. C'est vraiment rare de croiser des mômes dans le coin, ou même de façon générale. D'habitude ils sont souvent fourrés avec leur parents, leurs frères ou soeurs, après tout j'en sais trop rien. Mais là ça m'étonnes puis ce petit con, sûrement aussi petit con que moi, doit essayer de se la jouer ou bien de m'emberlificoter comme je tente de le faire avec lui. J'ai de sacrés doutes et je le suis des yeux en le voyant sauter comme un cabri, non comme un macaque d'étagères et étagères. Mais en fait je suis surtout des yeux ce putain paquet de chips qu'il a ouvert devant moi et a commencé à dévorer. Petit merdeux !

Si un jour j'arrive à conclure avec Addi, je jure qu'avant tout je trouve des capotes, j'veux pas avoir à faire avec un môme aussi chiant que ça ! Et étrangement il me fait penser à moi, plus jeune, ado en somme. Je soupire ensuite et me tourne vers lui. Sérieux !? Il se la jouait pas un peu là ? Mec le monde crève et tu te la joues gosse de merde qui se croit encore tranquille pour jouer aux jeux videos dans son salon !? Wow Naruto descend de ton arbre - et file moi ces chips - ! "Rire ou pas, c'est comme être ou ne pas être non ?" Wouhou ! J'me bluffe moi-même ! Je pensais pas caler cette phrase un jour dans ma vie. Wow ! J'me surprends encore ! Et pas seulement en connerie en tout genre, non parfois j'peux vraiment ne pas jouer à l'imbécile non stop, ou du moins avoir un peu de culture. Je suis fier de moi ! Mai ça n'est pas tout, ce jeune me tape aussi un peu sur les nerfs, j'ai faim, je louche farouchement sur les chips, il me nargue, je soupire.

En fait à ses mots je croise les bras sur mon sac et le fixe longuement sans rien dire avant de sourire en coin. "Je ne sais pas non plus ce qui te retient ! Peut-être parce que comme moi, tu bluffes. Et sinon elles sont comment tes chips ? On partage ?" J'essaye, je tente si je peux avoir le sachet non loin je lui fauche et je déguerpis en courant, je suis plus grand que lui, je cours peut-être plus vite... Mais je suis aussi assez immature parfois, et je me le prouve une nouvelle fois avec cette pensée stupide. La faim me fait penser de façon bête, ça doit pas changer de d'habitude mais tout de même ! "Sinon t'as pas de famille ? Tu les cherche peut-être non ? Ca fat un bail que j'suis sur les routes je les ai peut-être croisé." Je hausse les épaules, j'essaye de me la jouer sympa, de comprendre ce que fout un ado dans son âge con ici tout seul, sans famille avec des sois disant potes dehors.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: People are strange   People are strange Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- People are strange -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» PEOPLE AND CAE' ▬ « Come with me, yaaay ! »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: