The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Partagez
- First come, first served -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julian Foster
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de précision Winchester Model 70 30-06, pistolet CZ 75, un piolet et une fronde de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 558
Age IRL : 33
MessageSujet: Re: First come, first served   First come, first served - Page 5 EmptyJeu 13 Déc 2018 - 17:49
First come, first served


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Foster logea les coudes au sol, du moins un, pour glisser le poing à sa tempe le temps qu'elle s'installe face au bordel. Peut-être que si les nerds avaient le crâne suffisamment mou, elle aurait la chance d'en flinguer quelques uns. T'es optimiste petit ! La voix de Zed le poussa à rouler des yeux en tirant sur la tige de nicotine entre ses lèvres. Fallait voir le bon côté des choses, c'était pas en broyant du noir qu'on arrivait à quelque chose, pas vrai ? Bien sûr que c'était vrai, prouvé même, mais ouais, il était optimiste, elle y arriverait même si ça prenait du temps. Après tout lui en avait chié à mort et, encore, il avait pas eu droit de toucher un fusil, pas même un jouet comme celui devant lequel elle était étalée, avant de savoir se servir de la fronde. Si ça l'avait fait copieusement pester les premiers temps, à l'heure actuelle, et en la voyant sursauter à son premier tir, qui le fit redresser le nez pour voir la bille rose éclatée contre le panneau en contrebas, l'étudiant pigeait pourquoi. Y avait pas que le boucan d'enfer que faisait le CZ ou le Winchester, y avait surtout le fait que les balles c'était pas illimité alors que la caillasse, elle, on en trouvait partout dans les bois où Zed lui avait appris à se démerder mieux.

- C'cool pour un premier jet. Le Rodriguez en lui en eut un rictus tien, y avait bien mieux que « jet » pour définir ce premier essai. Tu t'y connais en premier jet Juju. Le rouge s'empara de ses lobes et du dessous de ses pommettes. C'était rien, le froid avait bon dos finalement, le plus chiant ce serait quand le bon temps reviendrait en fait. Ouais bon, d'ici là l'eau aurait coulée sous les ponts. Le temps qu'elle coule pas ailleurs, hein ? Rohhhh merde hein. Le jeune homme se racla la gorge, s'étranglant de rire avec la fumée de sa clope, quand elle lâcha un petit cri à son second tir. T'as pas le recul en plus là, 'fin y en a moins qu'avec un vrai, mais tu triches. Ouais c'est d'la triche de tirer dans une poubelle pour tous les amasser dans l'même coin. Lâcha-t-il, le sourcil arqué, en croisant son regard après qu'elle ait demandé à viser du mobile puis choisi le nerd sur lequel il dévia les yeux.

C'était une technique comme une autre ouais, cependant quand elle passerait aux vraies armes, Lily devrait éviter de tirer dans une poubelle pour attirer tous les charognards dans le même coin. Là, même celui avec la salopette affreuse s'approchait de la benne qu'avait grincé en se mangeant la bille fluo. Se collant à genoux, il reposa à nouveau la clope contre le fusil, glissa le bras droit à coté de sa joue droite, puis colla le poing au sol pour se baisser et voir ce qu'elle voyait par delà la lunette. Dimples avait à peine reculé, sans doute contorsionnée pour le laisser jeter un coup d’œil à la visée. L'odeur de pomme le fit sourire puis pincer les lèvres avant de baisser les cils vers elle, tout proche, trop proche encore. Proche à donner des idées et des envies de …. Toc toc toc ? « Qui est là ? » A ton avis Dumbass, tu devais pas lui apprendre un truc ? Si, ouais …. si, si. L'étudiant recula légèrement, sans pour autant virer son bras de l'endroit où il se trouvait.

- Y a pas beaucoup d'vent, enfin ici ouais y en a parce qu'on est en hauteur, mais en bas avec les bâtiments, c'pas la même chose. Tu ... Elle buguait ? Julian passa la langue au cœur de ses lèvres et l'invita, d'un petit haussement de sourcil, accompagné d'un sourire de coin, à se replacer pour liquider le vautour choisi. Quasiment au dessus d'elle, le jeune homme pris appui sur le bras gauche et dressa l'autre au dessus d'elle pour bidouiller le viseur tout en lui parlant à l'oreille. Tu vois qu'ça zoom là ? Petit ….. Plus gros … Là, plus gros c'est mieux si tu veux viser un point précis. Elle le voyait pas, mais il esquissait un sourire là, la bouche toute proche de son oreille. Si t’arrive à voir les asticots qui sortent d'son conduit auditif, alors tu peux tirer, tu l'auras en pleine tête. Il mordit sa lèvre, intérieurement mort de rire avant de caler son air dégoutté et de rouler sur le flanc pour se marrer sans pudeur. Elle était drôle. God, she's cute. Oh ouais elle était chou, vraiment beaucoup. Il la trouvait pas crédule une seconde, juste rafraîchissante. Julian voulait pas se moquer et c'était même pas se foutre d'elle, juste profiter de ce petit air là, ce nez retroussé et ce regard quasi blasé qu'elle lui balançait. LOL, j'déconne y a pas d'asticots, mais faut limite décaler un peu l'tir, même si tu penses qu'en collant le viseur pile au milieu du crâne tu l'plomberas direct à ce même endroit, ce sera pas l'cas.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
I'm a dead man walking, hell's at my door, i'm a shadow of the man I was before. I'm a dead man walking, before I die, i'll take every soul I can into the night and kill till I die
I'm a dead man walking
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Lily E. Thomas
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau et Beretta
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 498
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: First come, first served   First come, first served - Page 5 EmptyJeu 13 Déc 2018 - 21:14
C’est cool ? C’était carrément dément, Julian manquait de jugement, il réalisait pas combien elle avait pris sur elle pour presser une première fois la détente. Nelson en avait usé des heures pour qu’elle daigne presser la détente du Beretta, même avec toutes les sécurités du monde, même avec l’assurance que ça lui exploserait pas au visage. « Je triche ?! Il faut bien que je m’habitue ! C’est facile pour toi ! » Ouais, c’était lui qui trichait. T’sais il a dû s’entrainer aussi lui. Ouais … Et alors ? Lily leva les yeux au ciel avant de les poser sur lui, ses yeux. La gamine se figea lorsque Julian se redressa, la tête dans les épaules, pour disparaître parce qu’il se rapprochait encore. Elle s’était un peu décalée, mais pas assez pour pas sentir qu’il était tout près. Son odeur, son souffle, les mochetés en bas existaient plus. Lily le regardait juste, faire tout ce qu’il savait faire, parler de ce qu’il connaissait.

Il parlait de vent, de bâtiment, mais il aurait pu lui déclamer un poème de Shakespeare que ça aurait été pareil. C’était peut-être l’accent, son accent différent du sien, différent de tous ceux qu’elle avait entendu jusqu’à le connaître. Y’a quelqu’un ? Lily tu rêves … Ouais, elle rêvait, comme une idiote alors qu’il lui expliquait comment zoomer et dé-zoomer avec la lunette de visée. « Petit. Gros. D’accord. » Sa conscience soupira, secouant la tête jusqu’à la réveiller, la faire émerger de sa contemplation, mordillant sa lèvre dans un sourire parce qu’elle avait juste besoin de l’entendre pour imaginer qu’il souriait lui aussi. Puis Julian parla d’asticots. Hein ? « Hein ? » La gamine afficha une moue dégoûtée, une grimace de gosse à qui on avait fait manger des épinards contre sa volonté.

Et en plus il se fichait d’elle ? « Pfffff … t’es nul … » Menteuse. Julian se foutait copieusement d’elle là, Lily secoua la tête avant d’esquisser un sourire, parce qu’à l’entendre rire, même si c’était à ses dépens, finalement elle parvenait pas à lui en vouloir vraiment. Elle savait plus lui en vouloir, comme si sa simple présence suffisait à excuser toutes ses bizarreries, toutes ses moqueries, toute cette différence qui naissait simplement du fait que lui c’était un garçon et elle une fille. « Ouais c’est ça … j’vais t’écouter ? Alors que tu racontes que des bêtises et que tu te fous d’moi ?! » Evidemment qu’elle allait l’écouter, il maitrisait bien qu’elle à ce sujet-là, sans doute dans d’autres. Comme lesquels, hein Lily ? Aucune idée. C’était pas la question, là.

Là, il était question de tirer, hinhinhinhin, et Lily comptait bien pas rater son coup. Sans coller son œil au viseur, la brunette chercha la meilleure façon de viser, fermant son autre œil, puis le rouvrant, non là elle louchait et devait avoir l’air idiote. Elle visait le front du monstre, alors elle allait viser … son œil ? Celui qui pendait pas sur le côté de son visage. Oh la vache c’est horrible. Lily déglutit avant de presser la détente. Splash ! « Ah ! J’ai réussi ! » Fière comme pas deux, Lily manqua d’envoyer l’arme factice par-dessus le toit en se jetant sur Julian avec dans l’idée de le prendre dans ses bras, ou de lui sauter dans les bras, en guise de victoire, de célébration. Enfin, un truc bien plus réussi dans sa tête. Affalée sur lui, Lily se redressa finalement, roulant presque un peu plus loin. « Désolée … Mais j’ai réussi regarde … » Quelle idiote Lily franchement … Mais c’était un joli tir quand même, le monstre avait la tronche peinte en rose, un peu comme Lily.

Pourquoi elle faisait que des trucs bizarres quand elle était proche de lui ? Comme lui offrir une boite à musique ou l’embrasser sur la jetée ? Le souvenir fit virer à nouveau ses joues au rose. Oh misère. Et en plus elle avait envie de recommencer, parce qu’elle le méritait, elle avait réussi. Cherche pas d’excuse, personne t’accuse. Mordillant nerveusement sa lèvre, Lily reporta son regard sur la rue en contre-bas et que les macchabées qui déambulaient. Ouais mieux valait se concentrer sur l’entrainement. L’entrainement. L’entrainement … Son regard glissa à nouveau vers le brun, un sourire idiot rivé aux lèvres. Brrrrrr elle s’agaçait, mais c’était plus fort qu’elle …


   
What doesn't kill you, makes you wish you were dead
“It comes in waves, I close my eyes. Hold my breath and let it bury me.I'm not okay, and it's not alright.Won't you drag the lake and bring me home again?” (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Julian Foster
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de précision Winchester Model 70 30-06, pistolet CZ 75, un piolet et une fronde de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 558
Age IRL : 33
MessageSujet: Re: First come, first served   First come, first served - Page 5 EmptyJeu 13 Déc 2018 - 22:08
First come, first served


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


- C'est toi pfffffff... Rit-il encore. Au moins y avait du mieux, bha ouais, il aurait pu lui dire « c'est toi la nulle », comme quoi, finalement à la côtoyer, s'habituer à elle, commencer à piger un peu mieux comment elle fonctionnait, il s'améliorait l'étudiant. D'autres esclaffes filèrent ses lèvres avant qu'il y passe la langue pour se tempérer. S'il se marrait encore, même en lui conseillant des choses véridiques, les mêmes que Zed lui avait inculqué avant, elle allait pas le croire et faire n'importe quoi. J'dis pas que des conneries, j'suis sérieux là. Si tu vises là où tu veux tirer, tu vas t'planter.

T'en sais quelque chose petit, tu l'as fait avant elle. Ouais, il avait voulu faire à sa sauce à l'époque, et le nerd avait fini avec un bras en moins plutôt qu'un cerveau en moins. Bon, silence, fallait qu'elle se concentre et il venait de lui montrer comment régler la molette pour le zoom. Lily faisait comme elle désirait, après tout fallait se faire la main soi même, et si elle avait besoin de merder pour le croire, alors elle merderait pour ça. Y avait pas mort d'homme, enfin, façon de parler puisque que tous les types en bas de l'immeuble, à s'exciter près de la poubelle couverte de rose, étaient raides dead depuis un sacré bail. Avant qu'elle tire, et tandis qu'elle se concentrait, Foster agrippa sa tige de nicotine puis l'apporta à ses lèvres pour ensuite l'écraser sur le rebord de bitume avant de froncer les sourcils et d'ouvrir grand la bouche, souffle coupé, quand il entendit le psssuit puis vit le le Luigi déglingué se manger la bille de peinture en pleine trogne. Woooooow, du premier coup, sérieux ?

- God, damn'it, Lily tu ….... Il était fier là, peut-être aussi fier que l'avait été le vieux quand il avait calé un headshot au bout de cinq essai. C'trop cool, première fois et tu m'colles un headshot !

Jul était ravi mais, en voyant la tronche du nerd, un éclat de rire quitta sa bouche avant que le fusil et le reste manque de valser par dessus bord parce que Dimples se jetait sur lui. Trop près, trop proche trop... Trop de trop et de tout. Pourtant il riait encore, tempérant mal son fou rire, jusqu'à dégager une mèche de ses cheveux pour frôler sa pommette aussi chaude qu'elle était rouge. Elle aussi elle souriait, euphorique d'avoir réussi et là, c'était pas compliqué, moins peut-être, ou plus parce qu'elle lui échappa d'un coup d'un seul. En un clignement de cils Lily était plus là, roulant sur le côté, un peu plus loin, à l'en faire froncer les sourcils. Finalement c'est pas si simple, hein Julian ? Ouais, à croire que lorsque lui trouvait ça plus facile, moins complexe et bien plus évident, c'était elle qui se sauvait. Dur d'être sur la même longueur d'onde. Parce qu'elle était une fille, lui un garçon et qu'il avait jamais eu de copine, ou de semblant de truc qui y ressemblait et aurait pu lui donner un filon, enfin un truc pour l'aider. L'aider à pas se planter dans ses réactions ou ce qu'il lui disait.

- Bha c'est rien... Est-ce que c'était vraiment rien ? Nope, parce que dans sa tête ça avait bousculé pas mal de trucs encore et qu'il avait cessé de rire mais souriait désormais comme un demeuré. Tu peux …. t'peux recommencer si tu veux, j'ai embarqué plein de billes de peinture.

Elle s'en fout peut-être. Julian haussa une épaule, puis glissa la main dans sa poche de jeans pour y replacer le briquet avant de froncer les sourcils quand autre chose rejoignit le bout de ses doigts. Tien il l'avait quasi oublié ce truc, mais ça lui filait une idée. Là c'était plutôt simple de tirer des nerds qui bougeaient presque pas puisqu'elle avait logé un tir plus bruyant dans une poubelle mais, s'ils s'activaient un peu. L'air de rien, il extirpa le tube de métal de son fronc et appuya sur l'interrupteur. Le faisceau pointa un mur, tout proche d'une créature qui tarda plus à râler, alpaguant ses potes au passage tandis que le jeune homme faisait courir le laser. Foster en étouffa un rire dans son écharpe avant d'y éclater de rire. Ils étaient vraiment demeurés, le pire c'était sans doute de les agiter à sa guise, comme s'ils étaient plus que des marionnettes.

- C'est plus dur hein ? Rit-il avant de lui tendre le laser. Fais le et j'tire, c'est juste de la concentration, cap que j'en tire trois en dix secondes ? Après tu fais la même ? T'as juste a pointer ceux qu'tu veux avec. Sûr de lui, le jeune homme attendit qu'elle agrippe le laser, s'empara du fusil, se colla accroupit et vira le trépied pour viser. Trois …. deux ….. un. Premier pointeur, il pinça les lèvres en balayant la zone pour voir le point rouge. Blam, encore un qui se faisait tartiner de rose, en pleine bouche en plus, au point de le faire rire. Pas évident pour continuer mais, c'était plus simple là. Peut-être juste parce que t'aimes quand elle te regarde comme un super héro. Pffffff, non.... si, ou non ou.... Woooww il aurait pas dû la regarder là, parce qu'un tir partit tout seul pour se loger dans l'oreille d'un nerd qui fit un strike sur son pote et termina par terre, englué dans une masse de mélasse rose boueuse. Pas la première fois que tu tires sans prévenir, hein Juju ?

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
I'm a dead man walking, hell's at my door, i'm a shadow of the man I was before. I'm a dead man walking, before I die, i'll take every soul I can into the night and kill till I die
I'm a dead man walking
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Lily E. Thomas
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau et Beretta
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 498
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: First come, first served   First come, first served - Page 5 EmptyVen 14 Déc 2018 - 7:09
Non il dit pas que des conneries, hein Lily ? Il raconte les choses les plus intéressantes et intelligentes de la terre ? Sa conscience leva les yeux au ciel, et Lily avec. Mais ouais, elle avait raison dans le fond, tout ce que Julian disait c’était comme la seule vérité, le seul intérêt. De pire en pire. Parce qu’il y avait que lui avec elle, parce que ça la dérangeait pas finalement. En revanche, la gamine, déjà fière d’elle, le fut encore plus quand le brun la félicita, visiblement soufflé par sa performance pour un premier vrai faux tir. Vrai tir mais fausse arme. Le rôdeur avait la gueule toute rose, et bientôt Lily fit de même mais pas à la peinture. Stupide, idiote, naïve. C’était gênant mais c’était bien quand même, cet instant rapide, où elle s’était pour ainsi dire vautrée dans ses bras.

Lily Eva Thomas, reine des moments gênants. Bah vous vous êtes bien trouvés alors ? Oh la ferme ! Pourquoi c’était gênant au juste ? Elle en savait rien, son esprit tenta d’y réfléchir, entre ce premier baiser surprise, ce vrai premier baiser wahou, ce baiser juste extra wahou et celui qu’elle avait choisi de lui donner sur la jetée … Julian … lui … plaisait ? Mais carrément que oui ma fille ! Ouvre un peu tes yeux. Il lui plaisait, elle l’aimait bien. Plus que bien ? Difficile à dire encore, parce que finalement même bien ça lui paraissait énorme. Lily l’aimait pas comme ses parents, elle l’aimait pas comme Nelson, elle l’aimait bien et comme personne d’autre encore dans sa jeune vie. Clap, clap, réveille-toi.

Julian avait récupéré dans sa poche, sans doute, elle avait complètement décroché, un petit pointeur laser et il jouait à faire marcher les marcheurs moches. « Plus dur ? » Les cibles en mouvement Lily ! Ah oui, bien plus dur, oulalala trop difficile. Pourtant, la gamine pouffa juste de rire en voyant les mochetés agir comme de gros matous humanoïdes décharnés – cette image fut aussitôt regrettée par son instigatrice – avant de récupérer le laser entre ses doigts, frôlant ceux du brun au passage. Oh misère. Ca faisait bzzzz bzzzz à chaque fois. « La même … on verra. » Parce que lui savait se démerder avec une arme, avec n’importe quelle arme sans doute, alors qu’elle … sortie du couteau à beurre …

Mais Lily s’exécuta, collant son bras gauche sur le bord du toit, le pointeur dans sa main droite. Le point lumineux rouge se colla sur un rôdeur qui tarda pas à manger sa petite dose de peinture rose, littéralement. La gamine en pouffa de rire, portant sa main gauche à ses lèvres. Son regard clair passa de la peuplade en haillons en contrebas à lui. Ouais … Il lui plaisait, et elle l’aimait bien. Lily jeta un coup d’œil vers les monstres prête à coller le pointeur sur une nouvelle cible, mais visiblement, c’était raté. « J’avais pas encore donné le signal ! » pesta-t-elle en riant avant de se redresser, une moue taquine rivée aux lèvres. « Vos dix secondes sont écoulées mon cher, c’est à moi. » Dix secondes, un tir réussi, un strike réussi mais c’était pas l’objectif, donc elle avait juste à faire deux tirs réussis pour le battre, c’était bien ça ? Ouais … t’es cuite Lily. La petite voix dans son crâne le captait bien ce regard, et si la gamine avait une chance de le battre au tir aux pigeons, pour tout le reste, elle était cuite, pire qu’un homard plongé dans l’eau bouillante.

« Allez à moi ! » Parce que c’était qu’un jeu, Lily se sentait moins frileuse à l’idée d’utiliser cette arme, s’il lui avait collé une vraie arme, elle aurait sans doute flippé un peu plus. Beaucoup plus. La gamine saisit le fusil dans les bras du brun et galéra un minimum pour le réinstaller sur le pied, mais elle l’avait vu faire – et bien vu hein vu le temps que tu passes à le reluquer – et donc elle parvint à l’installer finalement. Tant bien que mal. « Dix secondes, pas une de plus. Trois, deux, un … » Elle lui avait rendu le pointeur, alors pourquoi y’avait aucune lumière rouge sur les marcheurs roses en bas ? « Julian ? » Lily quitta la rue des yeux, enfin de l’œil à travers la lunette, et tourna son regard clair vers Julian.


   
What doesn't kill you, makes you wish you were dead
“It comes in waves, I close my eyes. Hold my breath and let it bury me.I'm not okay, and it's not alright.Won't you drag the lake and bring me home again?” (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Julian Foster
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de précision Winchester Model 70 30-06, pistolet CZ 75, un piolet et une fronde de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 558
Age IRL : 33
MessageSujet: Re: First come, first served   First come, first served - Page 5 EmptyVen 14 Déc 2018 - 11:15
First come, first served


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Pas encore donné le signal. Ouais, il avait ripé, enfin un truc du genre finalement parce qu'il avait dévié les yeux vers elle, parce qu'il avait fait un brain fuck. Elle riait et à rire elle était belle encore. Bblblblblblblbl. C'était à peu de chose près ce qui se passait dans son cerveau en la toisant comme ça, loin de la peur et loin du monde dans lequel elle avait survécu par ses propres moyens. Mais ses dix secondes étaient écoulées ouais. Heureusement Foster était pas mauvais joueur, même si, à l'évidence, il aurait dû relever le défi sans encombre. S'il l'avait pas regardé surtout. Deux nerds, enfin un et demi. Ça faisait trois charognards qui se baladaient avec de la peinture plein la trogne, suffisamment drôle pour qu'il en étouffe un rictus, encore, en lui rendant le jouet.

- Yep à toi. Lèvres pincées, l'étudiant l'observa manipuler le faux fusil, le replacer sur le trépied, sans avoir à lui dire quoi que ce soit. Elle avait l’œil Lily, elle faisait attention à ce qu'il faisait et lui disait. Même quand il disait rien, Dimples le regardait agir et faire pour reproduire les mêmes gestes ensuite. C'était cool ça, parce qu'il était pas obligé de jouer le rôle que le vieux lui avait imposé en imaginant qu'il rêvassait la plupart du temps. Laser entre les doigts, Jul esquissa un sourire en la voyant coller l’œil derrière la lunette. Deux minutes plus tôt elle se jetait sur lui, euphorique. Il aurait dû se laisser prendre au jeu, hein, ouais il aurait dû l'embrasser plutôt que de buguer comme un abruti. Au lieu de ça, il avait juste caressé sa joue pour ensuite la voir rouler sur le flanc pour lui échapper. Bha, peut-être qu'elle avait pas envie, peut-être qu'elle avait plus envie, peut-être que.... Julian ? …. Ouais ? Son œillade particulière l'invita à froncer les sourcils et à suivre son regard, qui pointait l'outil entre ses phalanges, pour enfin caler ce qu'elle désirait. Oh ouais, s'cuse …. J'réfléchissais. Dumbass, pourquoi t'as dit ça ? Elle va te demander à quoi tu réfléchissais triple andouille !

Merde ouais, ou pas. Ou pas s'il faisait ce qu'elle lui demandait et qu'il l'occupait autrement. Ça marchait pour lui, l'étudiant savait faire qu'un truc à la fois. De toute l'être humain savait pas faire dix mille machins en même temps, surtout pas se concentrer et poser des questions en même temps, pas vrai ? Ouais, c'était vrai pour les garçons en général, pas pour les filles, mais puisqu'elle était la première avec laquelle il restait, discutait et s'attachait même un peu, beaucoup même, un peu beaucoup oui, le jeune homme savait pas forcément que les filles étaient bien plus polyvalentes que les gars. Encore un truc qui faisait que les deux genres étaient vraiment différents, pas de la même planète ou une connerie dans ce style là. Un sourire couillon fila le coin de ses lèvres avant qu'il s’attelle, la langue au cœur de la bouche, à viser un premier vautour au bas de l'immeuble. Le cœur là, fallait qu'elle sache viser les points stratégiques qui tuaient sur le coup, ou empêchait d'agir encore. Pas les rôdeurs, viser le cœur ça servait à rien, mais les hommes ça...

Y songeant, alors qu'elle visait puis tirait, l'invitant à sourire parce qu'elle avait encore tiré juste, l'étudiant sentit un frisson désagréable lui hérisser l'échine. Les gars qu'avaient essayé de faire du mal à Yulia. C'était à ce genre de gens qu'il pensait, et même si ces trois là pourraient jamais plus toucher qui que ce soit, ils étaient pas les seuls à avoir pété une durite. C'était la merde qui les avait rendu comme ça ? Peut-être pas, peut-être qu'ils étaient déjà cinglés, mauvais même, avant. Sourcils froncés, il pointa ensuite la jugulaire d'un des nerds. C'était moins simple là, mais si elle arrivait à viser la carotide, si jamais elle se retrouvait dans une sale situation, le type pourrait plus rien lui faire. A nouveau il frissonna parce qu'il imaginait des trucs pas clairs, pas nets, sombres et pas reluisants du tout. Tant pis pour le tir, tant pis pour le troisième qu'elle avait pas encore atteint, ni même le deuxième il avait pas fait gaffe, Julian cessa d'appuyer sur le bouton et rempocha le laser avant d'agripper le fusil derrière lequel elle se trouvait. Ça lui foutait les jetons même si c'était que dans sa tête, que c'était juste son imagination trop débordante qui l'invitait à penser à des trucs qu'arriveraient pas parce qu'il ferait attention, qu'il la protégerait.

- Fait plus assez jour. Excuse toute trouvée là, dans cinq minutes la luminosité serait plus suffisante. Presque fermé, il démonta le trépied, rouvrit le boîtier qui contenait l'arme factice avant qu'il l'en ôte, et la replaça dedans pour mieux refermer. Tu vas attraper froid en plus comme ça par terre, on va rentrer, hein. Elle va se demander ce qui te prend Julian ! Ouais, ouais, peut-être pour ça qu'en croisant ses billes interrogatives, il passa la langue sur ses lèvres. Tu pourras essayer la fronde après, 'fin demain ou …. on a l'temps de toute, t'inquiète pas tu te débrouilles déjà super bien Dimples.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
I'm a dead man walking, hell's at my door, i'm a shadow of the man I was before. I'm a dead man walking, before I die, i'll take every soul I can into the night and kill till I die
I'm a dead man walking
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Lily E. Thomas
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau et Beretta
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 498
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: First come, first served   First come, first served - Page 5 EmptyVen 14 Déc 2018 - 16:25
Finalement elle s’amusait bien, c’était pas si effrayant, soit parce que cette arme faisait moins de bruit, ou alors parce que les munitions éclataient en gerbe rose fuschia, ou encore parce que Julian était là pour l’aider, la soutenir, la guider. Mais Lily avait pas peur, plus peur. Pourtant le brun avait pas l’air concentré sur l’exercice, et la gamine attendit patiemment qu’il daigne pointer la cible de son choix. Il réfléchissait ? « J’espère que tu réfléchissais pas à choisir la cible la plus compliquée à viser hein … » Sourire taquin, la brunette se prépara, jusqu’à voir le point rouge brillant. Bang ! Elle se la racontait là, elle s’y croyait grave, grave, pourtant c’était que des billes de couleurs, les rôdeurs étaient encore debout, mais plus gais.

Lily contint sa joie, concentrée pour viser une nouvelle cible. C’était moins évident là, la zone ciblée était presque cachée, la gamine tirait la langue presque, mordillant sa lèvre au comble de la concentration. Prête à presser la détente, Lily vit la lumière disparaître. Bah et ta cible alors ? Son regard clair se tourna vers le brun, prête à râler, encore plus alors qu’il remballait le fusil qu’elle fut forcée de lâcher. Plus assez jour ? « T’as peur que je te ridiculise avoue ! » Pour un peu, elle en aurait été vexée, mais elle était surtout perplexe. Julian semblait encore être passé en mode automatique, il agissait mécaniquement là, il rangeait.

« Mais je suis bien couverte … » répondit Lily quand il argumenta qu’elle allait attraper froid. Elle avait vécu pire en trois années qu’être couchée sur un toit, sans pluie, en fin de journée. Une moue déçue étira ses traits, remplacée finalement par un petit sourire alors qu’elle se redressait, époussetant ses vêtements. « J’me débrouille bien alors ? Y’a un espoir ? Nelson il … Il avait pas trop d’espoir, pour ça qu’il voulait pas … enfin que je restais enfermée et … Bref. Tant mieux. » Pour ça qu’elle vivait enfermée et qu’elle se cachait, fuyait, parce que la bagarre, c’était pas son truc à elle.

Mais s’il préférait rentrer alors, elle allait pas faire le pied de grue ici sur le toit toute seule. « On pourrait faire une soirée DVD avec des chips, t’en penses quoi ? » Par soirée DVD, Lily entendait lire les jaquettes de chaque DVD présent dans l’appartement, faute de pouvoir les regarder. Pouffant de rire derrière ses doigts en soufflant pour les réchauffer, la gamine vint finalement enrouler son bras autour de celui de Julian. Son regard clair se posa sur lui, elle fronça un instant les sourcils avant de poser son index entre ses deux yeux. « Avoue t’es juste jaloux parce que je suis trop douée hein ? » Elle se moquait, et avant de se détacher pour rejoindre l’intérieur, Lily lui tira la langue.

Pire qu’une gosse, elle trottina jusqu’à l’appartement, retrouvant finalement avec plaisir la chaleur relative à l’intérieur. Son manteau regagna le porte-manteau près de l’entrée et ses boots volèrent à travers la pièce avant qu’elle vole vers la cuisine pour récupérer le fameux paquet de chips. Super repas, équilibré, consistant. « Si quelque chose allait pas … tu me dirais hein ? » souffla-t-elle finalement lorsqu’elle entendit les pas de Julian dans son dos, de retour dans l’appartement. Les chips dans un bol, le bol entre les mains, Lily se retourna pour lui faire face, les yeux plissés.


   
What doesn't kill you, makes you wish you were dead
“It comes in waves, I close my eyes. Hold my breath and let it bury me.I'm not okay, and it's not alright.Won't you drag the lake and bring me home again?” (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Julian Foster
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de précision Winchester Model 70 30-06, pistolet CZ 75, un piolet et une fronde de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 558
Age IRL : 33
MessageSujet: Re: First come, first served   First come, first served - Page 5 EmptyVen 14 Déc 2018 - 22:25
First come, first served


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


C'était pas pour rire ça, enfin si un peu parce que les voir la trogne pleine de peinture fluo ça l'avait fait marrer, elle avec, mais y avait un truc derrière, un truc qu'il avait pris comme une belle gifle dix secondes plus tôt. Il s'était refermé encore, et c'était pourtant pas contre elle, pas une seconde, mais déjà Julian se réfugiait dans ses gestes familiers, quasiment mécaniques. Souvenir du vieux qui, lorsqu'il y pensait encore, lui pinçait le cœur parce que là aussi, il avait dû le tuer. Alors si ça lui arrivait à elle, hein, qu'est ce qu'il ferait ? Est-ce qu'il le ferait au moins ? Méticuleux, noyant ses pensées désagréables dans le rangement du fusil de paint-ball, Julian pinça les lèvres sans vraiment l'entendre. Il l'écoutait ouais, mais il entendait pas vraiment. Les deux loquets de laitons refermés, l'étudiant se redressa en jetant un dernier coup d’œil aux nerds en contre bas. Il devrait peut-être revenir pour les liquider, histoire qu'ils en attirent pas d'autres...

Finalement non, semblait même que les charognards étaient plus intéressés vers la jetée de sable. Bah, au moins il économiserait caillasses et balles s'ils se barraient plus loin. Debout, il fronça les sourcils, lèvres entrouvertes, en l'entendant parler d'espoir et de ce gars qu'avait été vieux toute sa vie. Muntz lui avait pas appris à tirer, parce qu'il était sûr de pouvoir la protéger, lui ….. Lui là, en pensant encore à ce qu'avait subi Yulia, il avait la trouille que ça lui arrive à elle, qu'on la lui arrache.

- Tant mieux ouais …. Lâcha-t-il sans vraiment faire attention avant de sentir une décharge lui traverser le bras quand elle s'y suspendit avec euphorie.

Soirée DVD ? Les yeux ronds une minutes, il esquissa un sourire qu'était pourtant pas à la joie qui transpirait d'elle. Mais si elle voulait, ils liraient les jaquettes des films qu'étaient pas à eux et se goinfreraient de chips, se raconteraient ce qu'ils se rappelaient des blockbusters qu'ils avaient eu l'occasion de voir, ou imagineraient ceux qu'ils avaient jamais vu. C'était pas mal ouais, ils l'avaient déjà fait en plus, et fallait bien passer le temps. Passer le temps et surtout lui virer les sales images, qu'existaient même pas, qu'il avait dans le creux de la tête. Adios le toit donc, de retour vers l'appartement il émit un petit rictus, pas vraiment joyeux non plus, en la voyant jouer les cabris pour enfin disparaître dans le logement. A pieds de plomb et moral pas au top, Julian la suivit puis déposa la mallette dans le couloir avant de faire péter les verrous. La rejoignant dans la cuisine ouverte, le jeune homme jeta un coup d’œil à la baie, fermée elle aussi, puis retira sa veste avant de l'observer. Hein ? Ouais, elle venait de lui parler mais il était ailleurs, à imaginer des tas de machins pas agréables en rapport avec le fait de lui apprendre à se démerder toute seule. C'est bien, pour elle, si un jour t'es plus là. Foster en déglutit. Même s'il paraissait pas, qu'il semblait blasé de la vie et du reste, le jeune homme avait pas envie de claquer. La faucheuse lui faisait peur, et elle lui faisait plus peur encore depuis qu'il la connaissait elle.

- Si …. si, ça va. Mensonge, mais qu'est-ce qu'il pouvait lui dire au juste ? « Je t'imagine morte, ou toute seule, et ça me fait mal. » C'était pas logique en plus, y avait rien de plus entre eux que quatre baisers. Ils s'entendaient bien, mieux de jour en jour, mais Julian savait pas vraiment, il savait plus comment penser ou comment agir, s'il avait le droit d'agir encore depuis que ça avait dérapé ce fameux soir. Un soupir quitta ses lèvres sur lesquelles il passa la langue. 'Fin nope, ça va pas parce que …...... J'sais pas comment j'dois être ….. comment j'dois être avec...

Elle va pas te manger petit. Ouais, il savait mais y avait le risque qu'elle se foute de lui, qu'elle veuille pas, qu'elle ait pas envie. Son cœur battait de travers, il avait chaud d'un coup et il s'enfonçait tout seul en sachant pas quoi faire de ses mains, ou même ou regarder jusqu'à ancrer son regard à ses yeux. Il savait leur couleur maintenant, bleus gris, comme l'un des siens. Jul connaissait l'odeur de ses cheveux, il savait quelle douceur avaient ses lèvres et là, juste là, peut-être qu'il y avait pas besoin de mots. Julian avança vers elle et logea les doigts, phalanges gelées, sous les mèches brunes qui cascadaient contre sa nuque. Y avait pas besoin de mots, c'était plus simple comme ça, même si ça lui foutait la trouille. T'as la trouille de mourir aussi, pourtant t'es debout devant la mort tous les jours. Ses lèvres fondirent sur les siennes, peut-être maladroitement, trop brusquement, trop vite au point que, sans le vouloir, en rentrant quasiment le cou entre ses épaules pour demeurer à sa hauteur, l'étudiant lui imposa de reculer, de s'appuyer contre le plan de travail juste derrière elle. C'était pas du n'importe quoi, c'était en lui, ancré, même si c'était rapide, même si ça allait vite et qu'il avait jamais connu ça, qu'il avait les miquettes pas permis de faire mal, de faire juste ce qu'il fallait pas, il sentait les chenilles grouiller dans son ventre à lui en arracher un souffle plus court entre deux baisers. Son corps réagissait, se réchauffait, tout ce qu'il espérait c'était pas lui faire de mal, qu'elle le repousse pas, qu'elle lui rende ce qu'il lui tendait sans vraiment savoir où ça allait les mener.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
I'm a dead man walking, hell's at my door, i'm a shadow of the man I was before. I'm a dead man walking, before I die, i'll take every soul I can into the night and kill till I die
I'm a dead man walking
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: First come, first served   First come, first served - Page 5 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- First come, first served -
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: