The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Mi-chemin. -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jimmy Clint
Island Freedom
Jimmy Clint
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Python 357 Magnum, Machette, Fusil de précision M40A1 avec silencieux, Couteau de chasse Wartech Ground
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/01/2018
Messages : 554
Age IRL : 19
MessageSujet: Re: Mi-chemin.   Mar 11 Déc 2018 - 13:14

Elle hésitait toujours, et elle tournait en rond, toujours autant gênée. Elle peinait à trouver ces mots.
Il la regardait hésitait encore, jusqu’à finalement proposer quelque chose: aller chercher un appareil photo et un walkman. Il y avait une fnac à proximité. Il ne pouvait dire que oui !
C’était Noël avant l’heure, si ils trouvaient.

- Oui ça me tente ! J’aimerai bien avoir un appareil photo !
Il y a surement des magasins dans le coin, mais on devrait trouver pas mal de chose à la fnac du coin je pense. Des pièces détachées peuvent se ramasser sur des beaux appareils numériques, qui servent à rien maintenant.


On pouvait même démarrer un feu avec une loupe dans un objectif, mais il fallait démonter le tout, sans le briser. Ils devraient trouver des choses intéressantes.
Jimmy alla chercher son sac, et son fusil, toujours près de son matelas, pour se préparer à partir.

Ils attendirent le lever du soleil une bonne heure ou deux, puis se mirent sur le chemin. Il la suivait jusqu’à la boutique, à ses côtés, Derry devant, comme d’habitude. Ils formaient un beau trio maintenant.

- Tu cherches quoi comme objets toi ? Moi un polaroïd et de quoi écouter de la musique je pense. Et puis je demande qu’à être surpris !

Ils continuèrent leur discussion, jusqu’à arriver devant la boutique, assez grande, aux vitres brisées. Jimmy sorti son couteau de son étui, et regarda Yulia tenir sa masse.
Le soleil était assez bas, et éclairait la boutique de plein fouet, laissant de grandes tâches d’ombres derrière les étalages qu’on percevait du dehors. Le magasin avant l’air vide.

Ils entrèrent chacun leur tour par la porte, les sens aux aguets. Pas un bruit, pas de mouvement. Tout avait l’air tranquille.

Jimmy tapota avec sa lame sur une étagère en métal. Toujours rien. Ils pouvaient avancer, en restant attentifs. Derry ne grognait pas, mais avançait doucement dans l’inconnu.

- Ça à l’air tranquille. Fouillons un peu quand même. Y’a un étage, peut être que là haut c’est différent.

Après un l’inspection du rez-de-chaussée, vide de danger, ils commencèrent à fouiller.
Jimmy regarda tous les appareils photos sur les étalages, ainsi que certains téléphones toujours présents. La plupart avaient été arrachés, et avaient disparus. Pourquoi voler un téléphone lorsqu’il n’y a plus, et il n’y aura sûrement plus jamais de réseau ? Bonne question.
Au moins, tous les appareils étaient là. Ils ne servaient plus à rien, mais ils étaient là. Il regardait les modèles devant lesquels il avait longtemps bavé, bien trop chers pour lui.

- Ah là il y a des papiers pour Polaroïd ! Ça devrait plus être très loin !
Tu trouves quelque chose ?



In your darkest hour
When demons come Call on me brother,
and we will fight them together

- blackheart & crédits.
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1366
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Mi-chemin.   Mar 11 Déc 2018 - 16:33
D'tout, tant que ça s'échange. Troqueuse dans l'âme faut croire, j'me laisserais pas impressionner par le lieu, malgré les éclats d'verres sur le sol ou la vitrine défoncée. Et puis, ça sera forcément utile à un moment donné, donc...

L'intérieur a droit à une vieille odeur de renfermé. La poussière aide pas, il y fait sombre en plus de ça. J'déniche ma lampe et la coince dans une main quand l'autre tient fermement la masse qui me sert d'arme. On avise les alentours, sans qu'un bruit nous tire d'notre inquiétude. On peut dire que c'est calme, dans un silence quasiment pesant. J'regarde autour de moi, retourne certains trucs des étagères, en essayant de dénicher un truc qui vaudrait le coup. Y'a pas. Jimmy finit par m'adresser la parole en trouvant dans un coin douteux des papiers d'polaroïd comme il veut. J'me redresse et m'avance vers lui :

Alors si ça c'est ici, on va trouver le reste j'suis sûre... J'me baisse, et j'retourne avec lui le même désordre qu'il y a. Les étales sont en bordel évidemment, c'est pire que ça. Le chaos a imprégné toutes les étagères du monde, qu'ça soit dans les maisons qu'dans les magasins comme celui-ci. Les stores de ce genre ont subi comme le reste, et d'la vie qui grouillait avant, l'en reste rien. La !

J'bondis presque de joie, trouvant sous l'un des présentoires le modèle qui m'chantent. Emballé avec soin dans une boite, j'la montre à Jimmy pour avoir sa confirmation :

C'est bien c'qu'on cherche nan ? Que j'demande dans la foulée. Mon couteau défait les attaches et j'déballe avec soin l'appareil. ça semble être le bon, ouais. J'avise le tout, essayant de comprendre. Ma main s'tend vers Jimmy pour qu'il me file les papiers à polaroïde : Hm, ça, ça va là...

J'trifouille un peu, coinçant les photos dans le bon endroit, avisant le tout.

Et ça, là... Faut des piles! Ah. J'me défais d'mon sac pour dénicher c'qu'il faut. Des rechargeables seraient l'idéales, mais j'en ai pas. Alors j'sacrifie deux du fond : On ferme ça et !

Je lève l'appareil, capture l'image de Jimmy sur le moment. Le flash apparait, l'aveugle peut-être, et moi j'me marre :

J'espère que t'as fait ton plus beau sourire, ça m'fera un souvenir de toi. Le polaroïd sort d'lui même, j'le rattrape et le secoue pour le sécher. Il finit dans la poche de ma chemise pour bien prendre le noir.



Sur la longueur, t'économises des pleurs. Ensuite, t'auras peur de t'investir, tu t'diras qu'c'est mieux ailleurs qu'chez toi, tu vas rater l'meilleur de c'que t'as déjà.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Jimmy Clint
Island Freedom
Jimmy Clint
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Python 357 Magnum, Machette, Fusil de précision M40A1 avec silencieux, Couteau de chasse Wartech Ground
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/01/2018
Messages : 554
Age IRL : 19
MessageSujet: Re: Mi-chemin.   Jeu 13 Déc 2018 - 11:32

Jimmy avait trouvé la moitié de ce qu’il cherchait, Yulia le reste. Ils avaient un Polaroïd entier maintenant. Elle avait sorti deux piles de son sac pour les mettre dans l’appareil. Elle l’avait surprit en le prenant en photo d’un coup. Il devait avoir une sale tête, ébahi par le flash et la surprise.

- Je garantis pas ma plus belle tête là-dessus. Préviens la prochaine fois !
Bon allez à moi !


Il se saisit de l’appareil, et regarda Yulia prendre la pose. Elle lui fit un grand sourire forcé en sortant toutes ses dents. Il prit la photo, et la vit cligner des yeux devant le flash. Il secoua un peu la photo qui en sortait, et la glissa à son tour dans sa poche, en attendant qu’elle se révèle totalement.
Il regarda Derry tourner en rond à côté d’eux.

- T’en veux une aussi mon grand ? Bouge pas !

Comme s’il avait compris, il s’assit sur ses pattes arrières, rentra la langue et regarda droit dans l’objectif. C’est qu’il était majestueux l’animal !
Il répéta la manoeuvre pour sa photo.

- Bon ! Allons faire un tour à l’étage ? On sait jamais, on peut trouver des trucs intéressants. Et puis on a le temps.

Ils se dirigèrent doucement vers les Escalators en panne, qu’ils gravirent petit à petit. Pas un bruit à l’horizon.
Une fois en haut, Derry se mit à grogner. Il sentait quelque chose, mais ça ne bougeait pas. Jimmy craignait de tomber sur d’autres humains mal intentionnés. Pire que des rôdeurs probablement.

Mais il fit vite rassuré. Trois rôdeurs sortirent de derrière un étalage, probablement réveillés par leurs bruits.
Ils avançaient dans un râle triste et grave.

- Bon, je prends les deux sur le côté ?

Sur ces mots, il se dirigea vers eux, plantant son couteau sous le menton du premier, repoussant le deuxième légèrement. Il s’effondra au sol, rapidement suivi du deuxième.
Il regarda Yulia se débarrasser du sien, sans soucis.
Mais un quatrième fit irruption derrière elle, la forçant à se retourner rapidement. Trop rapidement.
Son pied heurta un débris, et elle perdit l’équilibre.
Jimmy s’élança pour neutraliser le dernier monstre, en saisissant Yulia avant qu’elle chute.
Il envoya le corps mort du rôdeur contre un étalage, qui s’effondra au passage.

Il avait rattrapé Yulia, et ils se tenaient maintenant dans les bras l’un de l’autre. Les visages très proches. Jimmy la regarda gêné, ne sachant pas vraiment quoi faire, bloqué par la surprise. Il ne s’attendait pas à se retrouver aussi poche d’elle après cette action.
Il la regardait dans les yeux.

- Heu…


In your darkest hour
When demons come Call on me brother,
and we will fight them together

- blackheart & crédits.
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1366
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Mi-chemin.   Jeu 13 Déc 2018 - 12:41
J'lui avais pourtant dit qu'j'étais pas mannequin et qu'je faisais pas la couverture des magazines. Bah ça l'arrête pas pour autant, et même mon sourire l'plus forcé qui montre toutes les dents blanches l'empêche pas d'appuyer sur le déclencheur et d'capturer l'instant. J'verrais pas le résultat tout d'suite, mais j'en ai mal aux joues d'avoir souri si fort. On s'reconcentre rapidement t'façon sur le pourquoi d'notre visite, on a quand même la satisfaction d'cocher l'appareil polaroïde sur notre p'tite liste.

Alors certes, son stock de polaroïd est pas énorme, mais au moins il sait qu'il peut en trouver dans les grandes enseignes comme celle-ci. Puis, il a assez pour faire quelques captures intéressantes, ça lui fera des souvenirs de ses voyages. J'ris un peu en l'imaginant, et r'prend mon sérieux quand on parvient à l'étage. Les étagères sont pleines de disques poussiéreux. J'suis pas une grande fan de musique faut bien l'dire, mais j'suis persuadée que ça fera la joie d'certaines personnes. On a b'soin de vérifier quand même qu'on est seuls avant d'piller salement l'endroit.

Mes yeux peuvent pas s'empêcher d'parcourir les rangées qui s'étalent devant moi. Jusqu'au bout du magasin, ou le grognement de Derry et l'odeur de putréfaction viennent me réveiller. J'me raidis, m'concentre et attrape ma masse pour bien la tenir à deux mains. Jimmy se charge des deux sur l'côté, il m'en reste un. J'le fais marcher un peu pour obtenir un espace dégagé, et que l'allonge de mon arme m'handicape pas. C'est suffisant au milieu d'une allée pour que j'lui fende le crâne sans qu'il ait l'temps de dire ouf... Mais pas assez pour qu'une main décharnée s'agrippe à mon épaule.

Chier ! Quand j'me retourne, c'est une gueule béante que j'vois très proche d'mon visage. J'ai à peine le réflexe d'me dégager que mes pieds s'prennent dans dieu sait quoi et que j'me sens basculer en arrière.

J'attends l'choc, le moment ou j'me rétame et qu'il vient en faire autant sur moi. Mais une prise m'enserre, et l'odeur de cervelle pourrie éclatée qui s'dégage ensuite m'annonce que tout s'est pas passé comme ça. Quand j'rouvre les yeux, c'est Jimmy qui m'tient, et le mort s'est explosé le crâne contre le présentoir. Le corps est étalé par terre, et moi...

Moi je... J'suis dans les bras d'Jimmy, à m'demander comment foutre dieu j'ai pu m'retrouver là.

On se fixe, je l'interroge du regard sans trop comprendre. Et j'sens mon souffle s'faire la malle. C'est pas tout à fait une proximité que j'm'attendais à vivre, même si j'm'entends bien avec lui. J'ose pas parler. Et il ose pas non plus. Il m'faut du courage pour décrocher un mot :

Tu... peux me lâcher, j'pense... C'est murmuré. Presqu'intime. J'vais pas tomber. Et ça, j'le promets.



Sur la longueur, t'économises des pleurs. Ensuite, t'auras peur de t'investir, tu t'diras qu'c'est mieux ailleurs qu'chez toi, tu vas rater l'meilleur de c'que t'as déjà.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Jimmy Clint
Island Freedom
Jimmy Clint
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Python 357 Magnum, Machette, Fusil de précision M40A1 avec silencieux, Couteau de chasse Wartech Ground
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/01/2018
Messages : 554
Age IRL : 19
MessageSujet: Re: Mi-chemin.   Sam 15 Déc 2018 - 15:41

Ils s’étaient regardés une bonne minute bien longue, sans savoir quoi dire. Ils s’étaient sondés les yeux au plus profond. Jimmy ne savait même pas pourquoi il avait bloqué en la serrant contre elle, il cherchait à comprendre. Elle lui fit gentiment comprendre que la situation devenait vraiment gênant, et il fut très heureux qu’elle prenne l’initiative de le sortir de ses pensées et de sa contemplation.

- Oui pardon.

Il desserra son étreinte en la laissant faire un pas en arrière. Il lui fit un sourire timide en regardant un peu le sol, faisant mine de vérifier que les autres imbéciles étaient bien mort. Ça n’allait pas faire illusion très longtemps.
Jimmy regarda Derry sortir de derrière un étalage, une main putréfiée dans la gueule, qu’il laissa tomber devant eux.

- Bon bah, le boucan aurait attiré les autres si il y en avait. On est bons. Et Derry a fait du boulot de son côté aussi !

Il caressa la tête du husky tout content. Il regardait les étalages qui tenaient encore debout. Ils étaient au rayon CD. Pratique pour trouver de quoi écouter sur un lecteur portable. Il se dirigea vers la partie country/rock dans l’espoir d’y trouver des choses intéressantes. Du Shawn James peut être.

- T’écoutes quoi comme musique toi ? On va peut-être trouver notre bonheur.

Il fouilla un peu, et sorti quelques CDs des étagères, en les enfournant dans sa poche. Shawn James, AC/DC et Queen. Des classiques, mais qu’il serait bien content de redécouvrir. Après des années de silence, autant se faire plaisir.

Il changea de rayon, passa du côté des baladeurs, dans l’espoir d’y trouver une antiquité de lecteur CD portable. Il prit deux paquets de piles au passage et ignora tous les petits mp3 qui ont besoin de batterie et d’ordinateurs.

- Ah voilà !

Il sorti du fin fond du bas d’un meuble deux boîtes bien conservées de lecteurs CD. Il en ouvrit un, glissa des piles dedans ainsi qu’un CD.

- T’as trouvé des écouteurs ?

Avec un casque excellent hors de prix avant, ils allaient pouvoir apprécier le monde tranquillement en musique.


In your darkest hour
When demons come Call on me brother,
and we will fight them together

- blackheart & crédits.
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1366
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Mi-chemin.   Dim 16 Déc 2018 - 19:46
Il m’relâche et j’peux reprendre mon souffle. C’comme si jusque-là, l’air passait plus du tout mes poumons. J’m’éloigne sans doute plus vite que j’devrais, mais c’est pas une proximité dont j’ai l’habitude. Et j’sais pas trop c’que ça signifie au fond. J’sais pas non plus si ça vaut l’coup de se prendre la tête pour ça. Il s’excuse, j’lui dis que y’a pas d’mal, et on en parle plus non ? Y’a pourtant toutes les chances pour qu’ça me tourne dans la tête sans que j’puisse rien y faire. Mes yeux peuvent pas s’empêcher d’revenir vers lui, l’cœur battant à tout rompre dans ma poitrine, et la mine un peu perdu faut bien l’admettre.

J’fais mine de zieuter les cd encore sur les étagères, pas certaine de c’que je dois prendre. Y’a heureusement Derry qui s’repointe pour nous montrer sa prise, et un vague rire plus tard, j’me repenche sur la question en pinçant les lèvres. Celle de Jimmy m’arrache une œillade. J’sais pas quoi lui répondre.

J’écoutais pas de musique, enfin… J’me stoppe. C’est techniquement pas trop la vérité : Enfin, c’est cool mais… Pas trop mon truc… Et j’me suis jamais laissée trop aller à écouter les paroles ou un truc du genre. Comme si ça m’touchait pas. Mes parents étaient pas trop musique non plus faut dire : P’t’être… P’t’être plus du rap peut-être ?

C’est c’que Jack m’a fait découvrir de son côté. Ça changeait des soirées électro, et dans l’appart où j’vivais, mes voisins écoutaient qu’ça. Faut dire qu’c’est clairement la musique des gens qui ont qu’ça pour survivre. Moi, j’avais la drogue, une dose quand il l’fallait et on en parlait plus. C’sûrement pour ça que j’me suis jamais laissée aller à m’faire plaisir sur le reste. Y’a des trucs qui font pas vibrer tout le monde, et j’aurais pas la prétention d’avoir une culture là-d’ssus. Un peu comme avec le cinéma.

Tu dois en connaitre plus qu’moi là-dessus. Sur l’art en général. Qu’est-ce que t’aimes ? Y’a une pancarte qui m’dit que j’suis sur les valeurs sûres, du vieux rock des années quatre-vingt par exemple. AC/DC ? Rolling Stones ?

J’fourre quand même les albums dans mon sac, ça s’échangera toujours. Ah ouais, les écouteurs ! Il fait bien d’me le rappeler, encore un peu et j’oubliais vraiment. Faut dire qu’après ça, c’est difficile de reprendre le fil d’ses pensées, et j’en perds mes priorités.

Ouais attend… J’contourne l’une des étagères et reviens vers Jimmy. J’me perds un instant avant d’ressortir et m’avancer vers l’homme, lui tendant une boite qu’j’ouvre après avoir dégainer mon couteau pour en défaire les attaches. Là, j’lui file un casque qui vaut le détour, apparemment confortable. Tiens… Et voilà qu’c’est branché et mis sur ses oreilles. Y’a plus qu’à ?

Le lecteur CD s’met en route, on peut sentir le CD tourner quand on l’tient. J’dois dire que j’aime bien la sensation, elle est… Apaisante, p’t’être bien.



Sur la longueur, t'économises des pleurs. Ensuite, t'auras peur de t'investir, tu t'diras qu'c'est mieux ailleurs qu'chez toi, tu vas rater l'meilleur de c'que t'as déjà.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Jimmy Clint
Island Freedom
Jimmy Clint
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Python 357 Magnum, Machette, Fusil de précision M40A1 avec silencieux, Couteau de chasse Wartech Ground
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/01/2018
Messages : 554
Age IRL : 19
MessageSujet: Re: Mi-chemin.   Lun 17 Déc 2018 - 17:03

- Pas de musique ? Alors on va remédier à cela !

C’était bien la première personne qui lui disait ne pas écouter de musique. Entre les galas des riches qui ne jurent que par la musique classique et ces collègues par le rap, il en côtoyait des gens aux goûts bizarres. Mais ils pouvaient toujours parler de musique lorsque la conversation s’essoufflait. Il était passé expert dans l’illusion de connaître un sujet, surtout en musique. Il suffisait de sortir deux ou trois compositeurs assez connus et d’en faire une structure constructive ou non, avec des jolis mots. Dans la poche.
Mais pas de musique…
Il allait lui faire découvrir.

- Oui j’adore AC/DC. Je vais te chercher quelques CD qui devraient te plaire !

Elle allait passer sûrement par plusieurs styles différents, mais s’il y avait de bon CDs de Jazz, ça ne devrait pas louper. Qui peut rester insensible à ça ? Et ceux qui disent que c’est pour les vieux sont dans l’erreur. Ou alors Jimmy est très vieux.

Elle lui tend un casque, qu’il enfile, glisse un CD dans le lecteur. Il entend les premières notes de Stiff Upper Lip. Il ferme les yeux, et se sent à nouveau chez lui. La voix de Brian Johnson qui parle, puis chante, ou hurle, sur l’explosion de batterie et de guitare.
Il se sent chez lui, assis dans son fauteuil, en écoutant ses vinyles. Le casque est sacrément bon.

- Bon allez à toi maintenant !

Il retira son casque, et lui rendit, contre le lecteur. Il changea de disque: Joe Bonamassa. Rien de mieux que No Good Place for the Lonely pour commencer. Il pouvait presque entendre les notes de guitare sous la voix.
Il la regardait les yeux ouverts pleins de curiosité. Elle avait le regard d’un enfant, qui ne sait pas trop si il aime ou non. Elle était concentrée sur la musique. Jimmy ne put s’empêcher de sourire en regardant son visage perdu dans le vide.
Il n’entendait pas la musique, mais l’idée de la réécouter après tout ce temps lui rappelait l’instant de proximité qu’ils avaient eu. Pourquoi pensait-il à ça maintenant ?

La musique était vraiment longue. Allait-elle se lasser ou l’écouter jusqu’au bout, bon public ? Il espérait toucher juste. Possible qu’elle se lasse au solo de guitare.
Il stressait de la voir quitter son casque et dire qu’elle n’aimait pas.


In your darkest hour
When demons come Call on me brother,
and we will fight them together

- blackheart & crédits.
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Mi-chemin.   
Revenir en haut Aller en bas  
- Mi-chemin. -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» AU Creux du chemin noir
» Sur le dernier chemin
» Circule de mon chemin. [Tom]
» Se perdre est un art, trouver son chemin en est un autre [PV Valtameri]
» Passe ton chemin ou fait demi-tour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: