The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- & he was saved by an angel -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Duncan Donhadams
membre du conseil | The Haven
Duncan Donhadams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 couteau de chasse (porté au ceinturon, côté gauche), 1 cran d‘arrêt (dissimulé dans une de ses bottes) et 1 hache de pompier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/07/2016
Messages : 1743
Age IRL : 43
MessageSujet: & he was saved by an angel    & he was saved by an angel  EmptySam 1 Déc 2018 - 23:52
1er décembre 2018

Cela faisait, maintenant, quelques semaines que les gens du ranch et les membres de Messiah s’étaient unifiés et avaient emménagé à Fort Nisqually. Et ça faisait, également, tout autant de semaines que Duncan s’affairait à faire diverses tâches sur leur nouveau camp. Premièrement, pour tenter d’oublier que sa compagne l’avait quittée pour toujours. Deuxièmement, pour se punir de ne pas avoir été là pour lui venir en aide. Et troisièmement, pour passer ses nerfs sur quelque chose.

Le magasinier était donc relativement distant des autres, pour le moment. Surtout parce qu’il était encore en deuil. Et puis, aussi parce que les rires et les discussions du quotidien lui minaient le moral. Sans oublier qu’il ne souhaitait pas commettre d’impaire, en cognant sur une personne qui oserait lui dire quelque chose qu’il pourrait mal interpréter. Après tout, il avait les nerfs à vifs et un tempérament sanguin qui pouvait le faire sortir de « ses gonds » très rapidement. Défauts qui ne s’arrangeraient d’ailleurs certainement pas puisqu’il n’y avait quasiment que Sarah qui pouvait le calmer, quand il était dans cet état ?

Quoiqu’il en soit, le viking tentait donc de se faire à sa nouvelle vie. Car, en définitive, elle était censée être maintenant plus tranquille, plus agréable et plus idyllique que les anciennes qu’il avait vécu ? Mais, ce nouveau départ, il n’avait pas du tout prévu de le vivre seul. Et encore moins seul avec un enfant en bas âge sur les bras. Cette nouvelle vie était donc, cruellement, différente de celle qu’il avait imaginé dans ses rêves les plus fous. Et ce, en grande partie parce qu’il ne cessait de se demander comment il allait bien pouvoir faire pour élever et éduquer cet enfant tout seul. Car finalement, il n’avait strictement aucune expérience dans ce domaine. A part quelques connaissances lues dans des bouquins, bien sûr mais rien qui ne pourrait réellement l’aider. Et ce qui lui faisait le plus peur c’était tout simplement de ne pas être à la hauteur de la tâche qui lui incombait ?  

Toujours est-il qu’au début, c’est Selene et les autres mères de leur nouveau foyer, qui s’occupèrent de l’enfant. Prioritairement parce que Duncan préférait bien souvent broyer du noir seul dans un coin. Mais, Selene ne tarda pas à lui montrer comment il faudrait qu’il s’y prenne avec l’enfant. Et c’est exactement ce qu’il tenta de faire en se débrouillant comme il le pouvait. Mais, il devait admettre, qu’il était maladroit et avait des lacunes dans bien des domaines. Notamment quand il s’agissait d’essayer de l’endormir, de le nourrir, de le laver, ou de changer ses couches. En définitive, il était nul dans chaque domaine. Et quelles en étaient les causes ? Principalement, son manque d’attention quand la brune lui avait indiqué, ce qu’il faudrait qu’il fasse. Ou sans doute la peur de lui faire mal avec ses grandes et grosses mains ?

Le musicien était donc un peu pataud quand il s’occupait de l’enfant. Pataud et peut-être même franchement ridicule à voir dans ce rôle ? C’est pourquoi quand il avait à le faire, il s’arrangeait toujours pour essayer de se retrouver seul avec lui. Chose qui n’était pas vraiment facile à réaliser mais qui était tout de même faisable, de temps à autre. A ce sujet, Duncan venait justement de nourrir le petit. Et maintenant, il devait passer aux choses sérieuses : la toilette, moment qui était, entre parenthèse, un véritable calvaire pour lui. Délicatement Duncan positionna donc le petit dans l’eau du bac prévu à cette intention. Et puis, il commença à le badigeonner d’eau. Mais sans doute  maladroitement puisque l’enfant gesticula dans tous les sens, tout en ne tardant pas à pousser des petits cris aigus.

Ne comprenant pas vraiment ce qu’il avait fait de mal, Duncan bougonna alors quelques mots dans sa barbe. Et puis, après quelques secondes de réflexion, il se décida finalement à reprendre sa tâche, tout en espérant y arriver cette fois-ci ? Mais, une voix féminine l’interpella. Sans doute parce qu’il faisait tout de travers ? Alors, il stoppa net ses mouvements avant de se retourner vers la personne qui souhaitait très certainement lui venir en aide ?


& he was saved by an angel  683688aca386f837b802d873741f0100
Aujourd'hui le sang et les balles sont l'unique loi. Si t'es une personne responsable tu comprendras que le recours à la violence est inévitable.
Awards:
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Shawna J. Clarke
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un petit couteau
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 19/01/2016
Messages : 1474
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: & he was saved by an angel    & he was saved by an angel  EmptyMer 12 Déc 2018 - 23:20

Liam enfin couché, Shawna avait décidé de s’octroyer un petit moment de calme. En effet, son fils lui avait donné pas mal de fil à retordre depuis le début de la journée. Maintenant qu’il marchait, le petit garçon semblait bien décider à découvrir le monde qui l’entourait. Pas de répit pour sa mère donc, vu que le petit Kennedy-Clarke passait son temps à trotter dès qu’il le pouvait. Et ce n’était pas les chutes qui lui faisaient peur, tant il semblait déjà téméraire…

La métisse avait donc mis de l’eau à chauffer. Un thé chaud, installée dans l’un des fauteuils du salon, lui ferait le plus grand bien. C’était devenu une habitude chaque après-midi, lors de la sieste du petit ange. Patientant que l’eau frémisse, elle ouvrit l’un des placards pour attraper une tasse et d’y glisser le sachet de thé.

Le calme de la maison fut soudainement perturbé par les pleurs d’un enfant. Relevant la tête, la coiffeuse se demanda un instant s’il s’agissait de Liam. Non. Ça ne ressemblait pas aux cris de son fils, elle en était sûre. Coupant le petit réchaud alors que son eau commençait tout juste à bouillir, la jeune femme se dirigea vers l’origine des pleurs. Visiblement, ils venaient de la chambre de Duncan. Poussant doucement la porte, elle remarqua alors le grand bonhomme essayer désespérément de donner le bain à son fils. Malheureusement, Wyatt ne semblait pas tellement apprécier ce moment… Le musicien, quant à lui, semblait perdre patience.

« Duncan ?! Tout va bien ? » Croisant le regard du géant, elle se permit d’entrer dans la pièce avant de reprendre. « Attends ! Laisse moi t’aider. » Dit-elle d’une voix calme et douce.

Le pauvre papa semblait complètement perdu, faisant de son mieux pour prendre soin de ce petit gars qui, il fallait l’avouer, n’était pas très coopératif. Néanmoins, l’homme ne s’y prenait pas vraiment comme il le fallait. Et c’était normal après tout. S’occuper seul d’un bébé, ce n’était pas une mince affaire, Shawna ne pouvait que le comprendre ! Tout comme elle, Duncan avait perdu l’être qui partageait sa vie, la personne qu’il aimait le plus au monde… Il aurait très bien pu baisser les bras, laisser l’enfant aux bons soins d’une autre personne. Mais non, il essayait de faire de son mieux, et ça, la métisse ne pouvait qu’être touchée…

Approchant du bac où l’homme baignait son fils, Shawna passa doucement l’une de ses mains dans le dos du bébé. « Oh mais… L’eau n’est pas assez chaude, il a froid. C’est pour ça qu’il pleure. Reprends le et enveloppe le bien dans une serviette, je reviens. » Laissant l’homme récupérer son fils, la jeune femme se hâta jusqu’à la cuisine pour récupérer la casserole d’eau qu’elle avait mis à chauffer quelques instants plus tôt.

Une fois de retour, elle versa une partie de l’eau chaude dans la bassine, vérifiant plusieurs fois la température de l’eau. « Voilà, ça devrait être bon là. Donne le moi, je vais te montrer comment faire. » Attrapant délicatement l’enfant, elle le berça doucement avant de venir lui mouiller légèrement les pieds et les jambes. « Il faut y aller progressivement. Tu le trempes petit à petit, jusqu’à l’asseoir dans la bassine. Il est suffisamment grand maintenant pour tenir assis tout seul. Néanmoins, je te conseille de garder une main dans son dos, et avec l’autre tu viens arroser doucement son ventre, ses épaules, son dos, puis quand tu le sens suffisamment à l’aise, tu peux venir mouiller sa tête. » La jeune femme montrait les gestes à faire, tout en parlant. Wyatt la regardait avec de grands yeux, et la métisse vint lui caresser la joue. « Alors ? C’est mieux comme ça non ? » Le bébé commença à agiter les bras, éclaboussant les deux adultes au passage. Cela fit rire Shawna qui releva les yeux vers le musicien. « Tu vois, tu peux le laisser bouger, éclabousser, c’est pas grave. Tout à l’heure, je pense que tu le maintenais trop et qu’il n’avait pas envie qu’on le force à prendre son bain. Ça doit être un moment de détente et de jeu pour lui, et pour toi aussi d’ailleurs. C’est normal de ne pas bien s’y prendre au début, mais tu verras, ça viendra. Tu veux essayer ? » Finit-elle par demander. Maintenant qu’elle lui avait montré comment faire, il allait y arriver, elle en était persuadée !



•••
There's something in the way I wanna cry. That makes me think we'll make it out alive  ▬ Walk me home in the dead of night. I can't be alone with all that's on my mind
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Duncan Donhadams
membre du conseil | The Haven
Duncan Donhadams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 couteau de chasse (porté au ceinturon, côté gauche), 1 cran d‘arrêt (dissimulé dans une de ses bottes) et 1 hache de pompier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/07/2016
Messages : 1743
Age IRL : 43
MessageSujet: Re: & he was saved by an angel    & he was saved by an angel  EmptySam 22 Déc 2018 - 20:54
Perdu dans ses sombres pensées, le magasinier ne réalisa pas, immédiatement, qui l’interpellait de cette manière. Pourquoi ? Sans doute parce qu’il n’arrêtait pas de se triturer les méninges à tenter de trouver quelles seraient les solutions miracles qui pourraient lui permettre de s’occuper convenablement du petit ? Ou alors parce qu’il ne connaissait pas encore toutes les intonations des voix de ses nouveaux compagnons ? Ou c'était peut-être, tout simplement, un mélange des deux ?

Toujours est-il que le musicien ne tarda pas à se retourner. Son regard, quand à lui, se dirigea directement vers la dénommée Shawna qui s’empressa d’ailleurs de lui demander ce qui n’allait pas. Alors, celui-ci souhaita lui répondre. Mais, il resta bouche bée ne sachant pas vraiment lui expliquer ce qui n’allait pas. En fait, ce n’est qu’une fois la jeune femme à ses côtés, qu’il lui déclara finalement : - « Je ne sais pas, il n’arrête pas de gesticuler et … » Il ne termina pas sa phrase, puisque Shawna ne tarda pas à lui révéler que la cause du problème n’était simplement que l’eau trop froide.

Embarrassé par la situation, le viking se gratta donc le front. Et puis, il resta sans voix. Sans voix, parce qu’il devait très certainement paraître idiot aux yeux de la brune ? Après tout, il aurait quand même dû s’apercevoir que l’eau n’était pas à une température suffisante pour y faire la toilette d’un enfant. Pestant intérieurement, contre lui-même, Duncan ne tarda toutefois pas à obtempérer aux demandes de Shawna. Il attrapa donc l’enfant puis l’enveloppa dans une serviette, juste avant de le regarder dans les yeux et de lui dire bêtement mais calmement : - « Oui, bon bah me regarde pas comme ça ! Je ne savais pas que c’était trop froid ! » Avant de s’apercevoir que Shawna revenait avec de l’eau chaude et qu’elle l’avait très certainement vu parler à l’enfant.

Une nouvelle fois gêné, par rapport à cette situation, le magasinier souhaita, alors, se justifier auprès de la brune. Mais, celle-ci s’empressa de lui prendre l’enfant des bras avant de le bercer et de lui expliquer, la procédure exacte pour lui faire la toilette. Alors, le musicien ne préféra rien dire, préférant se concentrer, sur chaque mouvement que pratiquait la jeune femme. Voyant Wyatt se calmer et prendre ainsi plaisir à être dans cette eau, le musicien commença alors à esquisser un sourire. Et puis, quand Shawna caressa la joue de l’enfant et que celui-ci commença à bouger et à les éclabousser, Duncan rigola doucement avant de jeter un coup d’œil vers Shawna et de lui répondre : - « Oui, tu as tout à fait raison. Je ne le tenais pas dans cette position, tout à l’heure »

Le viking fixa ensuite pendant quelques secondes l’enfant, jusqu’à ce que la jeune femme lui demande finalement s’il souhaitait tenter de faire la toilette lui-même à « son fils ». Hésitant, le barbu déclara toutefois : - « Oui, je veux bien essayer » Avant de lui faire un sourire et de reprendre : - « Mais, j’aimerais bien que tu restes à proximité, parce que je ne suis pas vraiment sûr d’avoir tous les mouvements en tête » Sans attendre, le magasinier commença alors à faire comme la jeune mère lui avait indiqué. Et puis, au bout d’un moment, il se risqua à lui demander : - « Est-ce que ça te dérangerais de rester avec moi, après sa toilette ? En fait, ce serait juste pour m’aider à le langer, le nourrir et le coucher »

Haussant les épaules, l'homme s’empressa ensuite de reprendre : - « Ça fait beaucoup de demandes pour un seul homme alors, tu n’es pas obligée de me dire oui » Il lui esquissa un sourire avant de finalement poursuivre : - « C’est juste que j’aimerais bien que tu me montre quelques trucs qui pourraient m’être utiles à l’avenir. Mais, je me répète, encore, tu n’es pas obligée de dire oui » Gêné par rapport à ses nombreuses demandes, le musicien demanda ensuite à la jeune mère : - « Et sinon, tu te plais ici ? Enfin, je veux dire tu arrives à te faire à ce nouveau lieu et cette nouvelle vie ? Parce que moi, j'ai un peu de mal à m'y habituer »


& he was saved by an angel  683688aca386f837b802d873741f0100
Aujourd'hui le sang et les balles sont l'unique loi. Si t'es une personne responsable tu comprendras que le recours à la violence est inévitable.
Awards:
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Shawna J. Clarke
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un petit couteau
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 19/01/2016
Messages : 1474
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: & he was saved by an angel    & he was saved by an angel  EmptyJeu 17 Jan 2019 - 22:49

Duncan voulait bien faire, la jeune femme ne pouvait pas nier ce fait. Se retrouver seul avec un bébé de quelques mois n’était pas simple, Shawna ne pouvait que comprendre. En plus du chagrin et de la peine que devait ressentir cet homme, il se retrouvait maintenant responsable d’un petit être qui demandait énormément d’attention et de soin. Alors forcément, ce n’était pas étonnant que l’homme paraisse perdu et totalement démuni. Trouver les bons gestes, gagner en confiance, arrêter d’avoir peur de mal faire, cela prenait du temps.

Le magasinier avait donc besoin d’être un peu aidé. La métisse n’avait donc pas hésité, prenant le relais auprès de Wyatt pour le bain. Après quelques conseils, elle avait laissé le père du petit faire, sans pour autant quitter la pièce. Durant plusieurs minutes, elle garda un œil sur l’homme et son fils, intervenant quelquefois pour rectifier ses gestes et même le ton de sa voix. « Tu te débrouilles bien ! Tu vois comme il s’est calmé, il s’amuse même c’est super ! » Félicita alors la jeune femme, attendrie par ce qui se tramait sous ses yeux. Duncan avait encore beaucoup à apprendre mais il avait très bien retenu les conseils de la jeune mère. D’ailleurs, il ne tarda pas à lui redemander son aide.

Mais avant même que la coiffeuse ait pu lui répondre, l’homme haussa les épaules, visiblement embêté de lui demander autant de choses. Certes, cela faisait beaucoup, néanmoins Shawna était prête à lui donner un coup de main pour la soirée. Cela lui permettrait sûrement d’être plus serein et de rapidement se débrouiller seul avec Wyatt. La métisse s’empressa de lui répondre « Et pourquoi est-ce que je te dirais non ? Il est trop craquant ton petit gars. » Dit-elle en venant caresser la joue du bébé en lui faisant un grand sourire. « Et puis tu as besoin d’aide. Ne t’en fais pas, ça ne m’embête pas du tout Duncan. »

« Il va être temps de le sortir. As-tu préparé sa couche ? Ses vêtements pour le coucher ? » La jeune femme regarda brièvement autour d’elle. Visiblement, il n’avait pas pensé à tout ça. C’était normal après tout. « Si tu ne veux pas être dépassé par les événements, il faut que tu sois or-ga-ni-sé. » Découpa-t-elle avant de rire doucement. « Sors le de l’eau et sèche le doucement, je vais te montrer tout ce que à quoi tu dois penser avant de lui faire sa toilette. » Il ne lui fallut que peu de temps pour préparer la couche et les vêtements du petit.

« Alors, il faut une serviette propre sur le lit. A côté, tu mets la couche et les vêtements. Comme ça, tu as tout à portée de main, et tu n’iras pas courir partout pour trouver ce qu’il te faut. Surtout s’il se met à pleurer, si tout est prêt, ça sera moins stressant pour toi aussi. Je te filerai un ou deux petits jeux de Liam, ça l’occupera pendant que tu le changes comme ça pourra le calmer s’il est grognon. » Laissant Duncan déposer son fils sur la serviette, elle l’écouta alors se confier sur ce qu’il pensait du fort. Shawna releva alors les yeux vers le magasinier, avant d’afficher une mine désolée. Ses lèvres s’étirèrent timidement. Elle comprenait son ressentiment, sa difficulté à s’adapter à ce nouvel endroit, à cette nouvelle communauté…

Attrapant une petite couverture, elle la déposa doucement sur Wyatt pour éviter qu’il attrape froid. « J’ai vécu tellement de choses horribles au ranch que… Même si ça a été difficile de partir, ça… Je crois que ça m’a fait du bien de m’éloigner de tout… Tout ça… Là-bas, les derniers mois, j’avais peur. Ici… C’est différent, je n’arrive pas encore à me dire que c’est chez moi, mais… Je… Je pense que je finirais par me sentir bien ici… » S’occuper des enfants était une véritable bouffée d’air frais pour elle. Réentendre leurs rires à l’intérieur de leurs murs lui faisaient un bien fou chaque jour et elle commençait à se sentir bien parmi ce nouveau groupe. Mais elle pouvait comprendre que ce soit plus compliqué pour Duncan. La mort de Sarah était trop récente, sans compter tout le travail que représentait la garde de son fils. Mais sûrement que ça viendrait, Shawna en était persuadée. « C’est normal que tu aies du mal. Vous aussi, Selene et les vôtres, vous avez dû quitter votre maison. Tu… Tu as perdu… » La jeune femme marqua une pause, embarrassée. Pouvait-elle la nommer ? Prononcer son prénom devant Duncan ? Elle jeta alors un regard au bébé qui gazouillait avant de reprendre d’une voix plus basse. « Vous l’avez perdue, tous les deux… Tu te retrouves seul avec ton fils, et forcément c’est difficile. Tu sais… Quand… Quand Axel est mort… Je ne savais plus quoi faire, les premiers temps ça a été très compliqué, souvent l’idée de disparaître, de tout abandonner m’a traversé l’esprit. » C’était d’ailleurs pour cela qu’elle avait rejoint la prison pour quelques semaines. « Mais c’est pour eux qu’on doit continuer à vivre, pour eux qu’on doit se battre. Wyatt, Liam, tous les enfants ici. Je pense que l’on peut construire de bien ici, et sûrement que toi aussi, tu t’en rendras compte quand ça ira mieux. » Elle ne savait pas trop quoi dire de plus, cependant elle espérait que ça remonterait un peu le moral de l’homme. « Tu peux compter sur beaucoup de monde ici, pour t’aider à t’en convaincre. Je… Je sais que c’est pas facile pour toi, mais si tu as besoin de moi pour t’aider avec Wyatt, ou n’importe quoi d’autre, il ne faut pas hésiter. D’accord ? »



•••
There's something in the way I wanna cry. That makes me think we'll make it out alive  ▬ Walk me home in the dead of night. I can't be alone with all that's on my mind
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Duncan Donhadams
membre du conseil | The Haven
Duncan Donhadams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 couteau de chasse (porté au ceinturon, côté gauche), 1 cran d‘arrêt (dissimulé dans une de ses bottes) et 1 hache de pompier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/07/2016
Messages : 1743
Age IRL : 43
MessageSujet: Re: & he was saved by an angel    & he was saved by an angel  EmptyDim 20 Jan 2019 - 15:01
Duncan n’était pas vraiment le genre d’homme à être intimidé ou à être mal à l’aise face à certaines situations délicates. Mais là, il devait pourtant admettre qu’il ne cessait de s’inquiéter de faire un mauvais geste en s’occupant de l’enfant. Surtout parce que Shawna venait de lui montrer ce qu’il devait faire et ne pas faire. Et que là, elle était justement à ses côtés. Dans ces conditions, faire une « boulette » en sa présence ne pourrait être que néfaste pour Duncan.

Mais les encouragements de la jeune femme semblèrent confirmer que le magasinier s’y prenait plutôt bien ? En tout cas, c’est vrai que l’enfant semblait prendre beaucoup plus de plaisir à jouer, maintenant avec l’eau, qu’avant l’arrivée de la jeune mère ? Chose qui amusa d’ailleurs fortement le barbu. Esquissant un sourire à Shawna le magasinier lui déclara alors : - « C’est sûr que tout à l’heure, il ne rigolait pas comme ça ! » Avant de sourire à nouveau et de continuer : - « Oui, il est trop mignon. C’est vrai que c’est agréable de le voir ainsi »

Et de rajouter quasiment aussitôt : - « C’est juste que je ne voudrai pas abuser de ta gentillesse. Après tout, on ne se connait pas vraiment. Et puis, tu as également à t’occuper de ton fils » S’amusant avec le petit, Duncan s’enthousiasma toutefois que la métisse ne refuse pas de l’aider. Par contre, quand celle-ci lui annonça clairement qu’il fallait qu’il soit organisé, tout en lui demandant s’il avait préparé la couche et les vêtements de l’enfant, le musicien sembla complètement perdu ?

Fixant la jeune femme, il lui déclara d’ailleurs instinctivement : - « La couche ? Les vêtements ? Euh, … non je n’ai rien préparé » Cette fois-ci, il marquait clairement un mauvais point auprès de Shawna. Ne sachant pas quoi dire de plus, le barbu resta donc silencieux. Par contre, il ne tarda pas à obéir aux instructions de la jeune mère. Primo en séchant l’enfant et secundo en opinant positivement de la tête à la suite à ses déclarations. Déclarations qui commençaient, d’ailleurs, à être nombreuses et de plus en plus précises. C’était à se demander s’il fallait que Duncan prenne un calepin  pour y prendre des notes ?

Quoiqu’il en soit, la jeune femme sembla se douter qu’il n’avait rien préparé ? En tout cas, elle commença directement à lui expliquer comment il fallait qu’il s’y prenne. Alors, le magasinier obtempéra jusqu’à ce que finalement la jeune femme ne commence à se confier quelque peu à lui. Notamment en lui disant ce qu’elle ressentait sur ce nouveau lieu par rapport au précédent. Tout en lui dévoilant également quelques indices sur son passé et sa vie personnelle.

Attentif, le musicien écouta donc chacun des mots de la jeune femme. En fait, ce n’est que quand celle-ci termina ses propos que Duncan se décida finalement à reprendre la parole : - « Je me doute bien que ça n’a pas dû être facile tous les jours de vivre sous le joug de ces hommes. Mais heureusement maintenant tout est terminé  » Enfin ça, il le souhaitait sans vraiment savoir si ça pourrait réellement se réaliser ? Faisant ensuite une courte pause l’homme ne tarda pas à reprendre : - « Oui, ici c’est très différent de la prison. Et puis, nous sommes bien plus nombreux » Chose qui n’était pas spécialement pour lui plaire. Notamment parce qu’il semblait avoir été pris « en grippe » par certaines personnes du nouveau groupe ? Ou alors c’était son esprit qui lui jouait des tours ? En tout cas, le musicien avait toujours aimé vivre en comité restreint. Chose qui n’était désormais plus le cas.  Mais, il s’y ferait, parce que finalement, il n’avait vraiment pas d’autre choix.

- « Mais oui, je suis certain que tu t’y plairas » S’empressa-t-il alors de poursuivre tout en souriant à la jeune femme. Parce que ça, il en était persuadé. Surtout parce que ce lieu avait tout pour devenir un véritable havre de paix, loin de tous les conflits imaginables. Sans oublier qu’il était sécurisé et bien dissimulé dans la forêt. Et puis, Shawna semblait avoir le don de sympathiser facilement avec tout le monde ? Il était donc très probable qu’elle se plaise dans ce lieu ?

La suite de la conversation s’orienta ensuite sur un sujet plutôt sensible et délicat car il s’agissait de la mort de Sarah. D’ailleurs, Shawna n’osa pas prononcer son prénom. Mais, elle lui confia qu’elle aussi avait été dans la même situation que la sienne suite à la mort de son conjoint. C’était d’ailleurs pour cette raison qu’elle avait séjourné quelque temps à la prison. Visage sérieux, le barbu fixa alors l’enfant. Puis, il leva les yeux vers la métisse en lui déclarant : - « C’est vrai que c’est difficile, par moment » Avant de soupirer un instant et de reprendre : - « Oui, j’ai appris pour Axel. Et j’ai aussi appris qu’ils vous avaient enlevés vos enfants pendant un temps »

Duncan marqua ensuite une courte pause mais continua presque aussitôt : - « En tout cas, je suis désolé de ne pas être venue te voir pour te présenter mes condoléances » Il est vrai qu’à cette période les membres de la prison étaient constamment sur le qui-vive et en déplacements en dehors de leurs murs. Dans ces conditions, il était difficile de sympathiser avec les membres du ranch qui venaient de temps à autre. Soupirant à nouveau, le viking continua ensuite : - « Je ne connaissais pas Axel mais je suis sûr qu’il devait être un bon leader, un bon père et un bon mari ? J'aurai d'ailleurs bien aimé le connaitre »

L’homme esquissa ensuite un nouveau sourire à la jeune femme avant de reprendre : - « Moi aussi, j’ai bien connu cette envie tout d’abandonner et de mourir » Il repensa instantanément au visage de sa première femme avant de continuer : - « C’était quasiment au début de l’épidémie. En fait, ma première femme était enceinte quand tout a commencé » Il stoppa ensuite soudainement sa phrase parce qu’il tentait de mettre la couche de l’enfant correctement mais n’y arrivais vraiment pas. Grognant un instant dans sa barbe, il continua finalement : - « Mais tu as entièrement raison. On ne doit pas s’apitoyer sur notre sort. Pour le bien de nos enfants, on ne doit pas baisser la tête et on doit rester forts »

Après être parvenu à mettre cette satanée couche à l’enfant, Duncan s'empressa alors de reprendre : - « Je crois que la première étape est réussie. Passons à la suivante » Souriant mais curieux Duncan demanda ensuite à la jeune femme : - « Etais tu déjà domicilié au ranch, quand l’épidémie a commencé ? »


& he was saved by an angel  683688aca386f837b802d873741f0100
Aujourd'hui le sang et les balles sont l'unique loi. Si t'es une personne responsable tu comprendras que le recours à la violence est inévitable.
Awards:
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Shawna J. Clarke
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un petit couteau
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 19/01/2016
Messages : 1474
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: & he was saved by an angel    & he was saved by an angel  EmptyJeu 24 Jan 2019 - 22:17

L’atmosphère s’était faite plus détendue dans la pièce, enfin père et fils partageaient un beau moment de complicité. Duncan le souligna d’ailleurs, visiblement soulagé de pouvoir faire la toilette du petit sans aucun cri, ni pleurs. L’homme reproduisait les gestes qu’on lui avait montré avec beaucoup d’attention et de soin. L’homme souriait, il était bien plus à l’aise, ça faisait plaisir à voir ! « Arrête de t’en faire, ça ne me dérange vraiment pas ! Ça me fait plaisir de te donner un coup de main, et puis Liam dort pour l’instant. » Et puis il était tous là pour s’entraider non ? Tous ici avaient subi les événements récents, tous avaient perdu des proches, des amis… Sûrement aurait-il proposé son aide si la métisse en avait eu besoin ? Le magasinier semblait être un homme bien, en tout cas, c’était ce que la jeune femme semblait penser. Alors l’aider à s’occuper de Wyatt, était aussi une occasion d’apprendre à se connaître. Il n’y avait plus qu’à espérer qu’il arrive à supporter les bavardages de la jeune femme, qui une fois lancée, pouvait passer des heures à discuter !

Voyant qu’il n’avait rien préparé, comme elle l’avait présagé, elle avait repris ses explications. Cela faisait certainement beaucoup de détails à retenir mais c’était important. Elle savait que Duncan ne retiendrait pas tout du premier coup, et c’était normal, néanmoins elle voulait surtout qu’il prenne conscience qu’il était nécessaire de prévoir pas mal de choses, de s’organiser pour que tout se passe au mieux. Alors oui, elle semblait exigeante mais à force de le faire, le papa finirait par trouver ça routinier, à le faire sans aucun mal. Et il y arriverait, forcément, vu sa bonne volonté !

Laissant à Duncan le soin de langer le bébé, la coiffeuse resta à ses côtés, gardant un œil avisé sur sa façon de faire. Prête à intervenir si besoin, la conversation se fit plus sérieuse. Evoquer les événements récents était toujours compliqué pour la jeune femme. Mais comme le précisa le géant, tout ça, était terminé à présent. Ici, ils allaient pouvoir se reconstruire, reprendre une vie « normale », bâtir un monde meilleur pour leurs enfants. Malheureusement, les personnes qui leur étaient chères, n’était plus de ce monde. Axel, Sarah, Jonathan… Jamais ils ne verraient tout ça. Et forcément, la jeune Clarke ne pouvait s’empêcher de se sentir amère, coupable presque, d’être toujours là alors que d’autres avaient payé de leurs vies, l’espoir d’un monde meilleur dont ils ne profiteraient jamais. A ce titre, écouter Duncan parler d’Axel lui serra le cœur. Un sourire triste se dessina sur ses lèvres, elle resta néanmoins digne, heureuse d’entendre autant de compliments sur celui qu’elle avait aimé et qu’elle aimait toujours passionnément.

Parler de lui faisait à chaque fois ressurgir ce poids que représentait son absence, la douleur que provoquait le vide qu’il avait laissé. « C’était quelqu’un de bien, oui. » Se contenta-t-elle de dire, sentant le chagrin la gagner. Ce fut à ce moment que Duncan se confia à son tour, évoquant la disparition de sa femme au début de l’épidémie. « Je suis désolée Duncan. » Ajouta-t-elle alors, se sentant également obligée de répondre aux excuses de son vis-à-vis.

« Et… Tu n’as pas à t’excuser. Vous aviez des choses plus importantes à faire, et je le comprends tout à fait. Sans toi, sans Selene, sans vos amis, nous ne serions pas là. Je ne peux qu’être reconnaissante de tout ce que vous avez fait pour nous. Je sais que ce n’est pas forcément le cas de certains de mes amis, ici, mais je pense qu’il nous faut du temps pour apprendre à nous connaître, à vivre ensemble… Tu sais, Axel était quelqu’un de très solitaire quand je l’ai connu, il aurait certainement eu du mal à se faire à tout ça aussi. Mais il aurait cru en tout ça, il aurait tout fait pour que ça fonctionne, comme il l’a fait pour le ranch… » Oui, Axel avait été un bon leader, un bon mari, un bon père. Malgré ses défauts, son fichu caractère, il avait été quelqu’un d’important, quelqu’un qui avait marqué leurs existences, et c’était en parti grâce à lui qu’ils étaient là…

« Etape réussie ! » Clama-t-elle alors en voyant qu’il était parvenu à mettre la couche de Wyatt. « Tu t’y prends bien. » Pour les couches, il se débrouillait bien. Certes, il prenait un peu plus de temps qu’elle, mais ça viendrait. « Maintenant il faut lui passer ça ! » Reprit-elle en lui tendant le pyjama du petit. L’homme attrapa le vêtement avant de lui poser une nouvelle question. « Non. Je vivais à Seattle. Au début de l’épidémie, je suis allée chercher ma mère, on s’est réfugié chez moi. Mais il a fallu qu’on parte quand l’eau et la nourriture ont commencé à manquer. Elle a été attaquée par plusieurs rôdeurs quelques minutes à peine être sorties. C’est un voisin qui m’a sauvé. On a parcouru la ville quelques temps à la recherche de ma sœur aînée, elle était enceinte aussi… Mais je ne l’ai pas trouvée. » Shawna ignorait si elle avait survécu, si elle avait réussi à mettre son enfant au monde… « Je me suis finalement installée seule dans mon ancien salon de coiffure, en espérant que mes sœurs me chercheraient là-bas si elles étaient dans les parages… » Malheureusement, seul son petit ami de l’époque avait refait surface… Leroy lui avait promis de revenir la chercher la fois où ils s’étaient recroisés. Mais finalement, lui aussi, elle ne l’avait jamais revu depuis. « J’avais de quoi tenir plusieurs semaines, une grille protégeait le salon… Puis un jour j’ai aperçu quelqu’un dehors, c’était Axel. Il… Il m’a proposé de le suivre, de rejoindre le petit groupe qu’il formait à l’époque… Et puis on a fini par atterrir au ranch. C’est là aussi, que j’ai connu Ashley et Hope… » Il y avait eu aussi Jack, Carmen, Jasper, Erik, Nola… Tous disparus aujourd’hui… « Et toi ? Tu faisais quoi avant tout ça ? Comment est-ce que tu as rencontré Selene ? »



•••
There's something in the way I wanna cry. That makes me think we'll make it out alive  ▬ Walk me home in the dead of night. I can't be alone with all that's on my mind
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Duncan Donhadams
membre du conseil | The Haven
Duncan Donhadams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 couteau de chasse (porté au ceinturon, côté gauche), 1 cran d‘arrêt (dissimulé dans une de ses bottes) et 1 hache de pompier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/07/2016
Messages : 1743
Age IRL : 43
MessageSujet: Re: & he was saved by an angel    & he was saved by an angel  EmptyDim 27 Jan 2019 - 0:31
Entendre la jeune femme lui dire que cela lui faisait plaisir de l’aider soulagea fortement le barbu. En tout cas, la réaction de la jeune femme avait été spontanée et pleine d’altruisme. Réaction qui démontrait toute la bonté de cette femme. Alors, Duncan la remercia à nouveau : - « Je te remercie Shawna » Avant de rajouter quasiment aussitôt : - « Ton aide et tes conseils comptent beaucoup pour moi » Et c’était véridique, notamment parce que le magasinier était brouillon, désordonné et pas vraiment efficace pour s’occuper d’un enfant de cet âge.

Quoiqu’il en soit, Duncan devait maintenant langer le petit. Autre tâche délicate pour le barbu mais qui n’était pas infaisable. Surtout avec les conseils que venait de lui souffler Shawna. Alors, l’homme s’attela à la tâche. Concentré, il commença donc à faire tous les mouvements que la jeune mère lui avait montrés précédemment. Bon, il lui arrivait toutefois de faire quelques mauvais gestes. Alors la jeune femme le corrigea, mais toujours avec gentillesse et pédagogie. Et puis la discussion s’enchaîna rapidement entre les deux adultes. Au début, ils évoquèrent leur nouveau camp ainsi que leur avenir. Et puis, les événements marquants qui avaient troublé leurs vies. Et ceux-là, ils étaient nombreux. Nombreux et également plus ou moins similaires. En tout cas, en ce qui concernait la mort de leurs conjoints respectifs.

Duncan écouta donc attentivement la jeune femme se confier à lui sur le père de son enfant. Et d’après ses mots, l’homme ne devait en effet qu’être bon et protecteur. Songeur, le viking imagina alors un instant comment toute cette histoire aurait bien pu se dérouler si leurs ennemis communs n’étaient jamais venus au Ranch ni à la prison. Aurait-il été alors possible que leurs deux camps respectifs se rencontrent ? Et dans ce cas, auraient-ils fusionnés ? Auraient-ils réussi à s’entendre ? Et à faire du troc ? Impossible à dire mais maintenant, ils faisaient cause commune. Cause commune qui ne pourrait effectivement que les aider à tous s’améliorer. La preuve en était Shawna qui venait au secours de Duncan.

Toujours est-il que la couche venait d’être enfilée convenablement. Heureux de cette réussite, le barbu le déclara d’ailleurs haut et fort à sa partenaire. Mais le travail était loin d’être terminé pour aujourd’hui. Alors quand la métisse lui donna le pyjama de l’enfant, l’homme ne tarda pas à s’en emparer et à tenter de l’enfiler au petit. Shawna, quand à elle, commença à répondre à la question du magasinier. Et son histoire était triste. Comme la plupart d’entre eux certes mais triste parce que cette épidémie avait morcelé la famille de la jeune femme.

Silencieux, le musicien écouta donc chacune des paroles de la jeune femme, tout en imaginant ce qu’elle avait dût vivre et subir. En fait, ce n’est que lorsque cette dernière lui demanda comment il avait rencontré Selene et comment il avait fait pour réussir à survivre, qu’il se décida à reprendre le parole : - « Moi ? » Il ricana un bref moment avant de reprendre : - «  J’étais magasinier dans un magasin d’alimentation. Le boulot n’était pas très gratifiant mais il payait les factures » Il esquissa un sourire en repensant à cette ancienne vie avant de continuer plus sérieusement : - « Suite au décès de ma femme et de mon enfant, j’ai brûlé notre ancienne demeure. Ensuite, j’ai erré plusieurs jours sur les routes »

Il marqua ensuite un temps d’arrêt mais continua presque aussitôt : - « A cette période, j’étais emplis de rage et de colère. En fait, j’étais un autre homme qui n’avais qu’une envie, tuer ou être tué » Il fixa ensuite la métisse en continuant : - « Selene, je l’ai rencontré à peu près à cette période.  Et c’était dans un hall immeuble et je peux te dire qu’il faisait terriblement froid ce jour-là » Il s’en rappelait effectivement encore. - « En fait, je venais d’ouvrir la remorque d’un poids lourd pour y chercher quelque chose à manger quand plusieurs macchabées enfermés à l’intérieur en sont sortis. Comme il gelait, j’ai glissé et j’ai failli me faire mordre. Les morts tombaient tout autour de moi et j’essayais de m’enfuir mais, je glissais sur le gel ! »

Souriant, il continua : - « Mais, je me suis relevé et puis, j’ai filé directement vers le premier bâtiment. Ensuite, j’ai défoncé la porte, je suis entré dans le hall et je me suis bientôt retrouvé pris en tenaille par plusieurs macchabées. A ce moment, j’ai cru que j’allais y passer mais subitement, Selene est sortie de nulle part et elle m’a aidé » Cette fois-ci, il esquissa un sourire tout en boutonnant le pyjama du petit avant de reprendre : - « Ce jour-là, elle m’a sauvée d’une mort certaine. Ensuite, on s’est entraidé et puis on s’est retrouvé à nouveau pris au piège sur le toit d’un immeuble de plusieurs étages. Je me souviens même que Selene était frigorifié ce jour-là »

Boutonnant le dernier bouton du pyjama, Duncan s’empressa ensuite de continuer : - « On est donc entré dans cet immeuble pour se réchauffer mais les morts étaient légion à l’intérieur. On a donc été forcé de se séparer. Chacun croyant que l’autre était mort. En fait, ce n’est que plusieurs mois plus tard qu’on s’est retrouvé. Et depuis, on ne s’est plus quitté »

Fier d’avoir complètement habillé le petit, Duncan s’exclama alors : - « Et voilà qui est fait ! » Avant de faire une chatouille à l’enfant et de questionner à nouveau Shawna : - «Tu as eu de la chance, de rencontrer Axel alors ! Mais, ça n’a pas dû être facile pour toi d’être séparé de tes sœurs ? En tout cas, c’est triste pour ta sœur aînée. Mais, elle a peut-être trouvé un refuge ailleurs ? » Et c’était peut-être vrai ? Après tout, la jeune femme avait peut-être rencontré une âme charitable qui aurait pu lui sauver la vie ? Ne souhaitant pas vouloir plomber le moral de la métisse, Duncan l’interrogea donc à nouveau mais sur un sujet totalement différent : - « Tu étais donc coiffeuse ? »

Tenant le petit entre ses grandes mains, le musicien s’empressa ensuite de continuer : - « Et tu n’as jamais eu l’envie de retourner là-bas ? Enfin, je veux dire dans ton salon de coiffure, tu n’as jamais eu l’intention d’y retourner ? Juste pour y récupérer quelques babioles ou quelques souvenirs ? » Faisant  une nouvelle chatouille au petit il lui déclara finalement : - « En tout cas, si jamais tu souhaites y retourner je pourrais t’y emmener. Ça pourrait être bien pour toi ? »


& he was saved by an angel  683688aca386f837b802d873741f0100
Aujourd'hui le sang et les balles sont l'unique loi. Si t'es une personne responsable tu comprendras que le recours à la violence est inévitable.
Awards:
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: & he was saved by an angel    & he was saved by an angel  Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- & he was saved by an angel -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Angel découvre la bibliothèque
» Angel Summers [Validée]
» i'm an angel with a shotgun ⊹ elisa.
» [MISSION] Escort Boy
» Your guardian angel {pv Thomas of Norfolk}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: