The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Make the best of every time -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julian Foster
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de précision Winchester Model 70 30-06, pistolet CZ 75, un piolet et une fronde de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 177
Age IRL : 32
MessageSujet: Make the best of every time   Ven 30 Nov 2018 - 16:09
Make the best of every time


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


25 Novembre 2018

Yulia elle était sympa ouais, mais il avait dû la laisser toute seule, là bas, au truc que Lily appelait le No Man's Land, d'ailleurs ça s'appelait comme ça et s'était franchement con parce que, finalement, y avait une claque de monde dans ce coin là. De tout, et de rien, mais certainement pas la viell... Enfin Kara. Fallait qu'il s'y fasse au prénom de cette femme là, pas l'appeler la vielle ça lui ferait pas plaisir. La brune lui avait dit après l'avoir aidé et lui avoir donné plusieurs autres conseils. Pour une qui se fichait visiblement de son sort, il avait eu de la chance qu'elle soit de bonne humeur. Bon, au début pas vraiment mais lui aussi était pas vraiment très cool juste après s'être énervé, ou juste après avoir refait le portrait à des gens. Bon, ça il l'avait jamais fait, il en avait jamais eu la nécessité mais … Il savait pas de quoi les lendemains seraient fait. C'était un peu carpe diem dans sa tête, un truc du genre. Pas qu'il imaginait pas l'avenir, juste que son optimisme avait des limites, alors certes il broyait jamais de noir mais là, dans ce vieux truc dégueulasse où les odeurs étaient pas terribles, tout comme certaines trognes semblaient pas des plus avenantes, il avait cru y passer ou mal finir.

Donc ouais, heureusement qu'il avait croisé Yulia. C'était un drôle de prénom ça en plus et, comme un débile, qui n'avait qu'un objectif, étant celui de trouver la fabricante de couteaux, Foster avait même pas demandé d'où ça venait son prénom. Bha, c'était rien, il la reverrait non ? Hashtag optimisme justement, ça lui effleurait pas l'esprit qu'il puisse jamais la revoir, enfin si, mais il préférait voir les choses sous le meilleur angle possible pour pas terminer barge, ou triste ou, pire, les deux. L'étudiant avait même pas trop fait gaffe à l'heure, enfin pas après avoir jeté un dernier coup d’œil au cadran avant d'abandonner sa nouvelle amie. Sur le chemin du retour, il avait croisé quelques nerds, ces derniers suffisamment moches et usés pour les avoir à la fronde. Le piolet c'était utile, mais sa lèvre lui faisait mal, elle était ouverte, alors autant pas s'éclabousser le nez avec la mélasse qui leur servait de sang. Manquerait plus que ça, qu'il en oublie les bases de la survie car, même s'il avait pas vu la vieil... Kara, il avait au moins eu quelques informations à son sujet et, god, avait pu se faire une nouvelle amie. Enfin la brune l'était à son regard, certes c'était rapide, peut-être même carrément prématuré, mais quand on avait eu qu'un vieux en compagnon de route, et plus vu de jeunes gens depuis des lustres, de plus qu'on était encore jeune et assez insouciant quant aux relations humaines, fallait pas s'étonner de rapidement tisser des liens.

Après quelques heures, le soleil déclina dans les reflets de la plage qui l'invita à sourire, du moins avant de se raviser car juste ça lui faisait mal. La lèvre, son œil aussi, finalement il s'en sortait pas mal, quoi que, ses côtes aussi tiraient un peu mais ça, en soulevant son t.shirt aux abords de l'appartement de Dimples, Julian se rassura encore. Juste une grosse marque rouge, un peu violette maintenant, qui passerait par toutes les couleurs possibles. C'était pas cassé, sans quoi jamais il aurait pu passer plus de vingt minutes assis devant Yulia, pas vrai ? Ouep ! Quelques cailloux entre les doigts, il jeta un œil au balcon du logement puis passa le premier seuil pour enfin se retrouver face au second. Hep là, tu frappes pour qu'on vienne t'ouvrir ! Ah ouais, la politesse. Le jeune homme s'y plia, profitant du temps que la demoiselle mit pour répondre pour bien regarder son flanc, sous le t.shirt. Il en grimaça un peu en y passant les doigts. Juste un bleu Dumbass, t'as eu d'la chance hein ! Mais la porte qui s'ouvrit le fit redresser le nez en un piteux smile tout aussi douloureux que l'étaient ses côtes et son œil gauche.

- J'suis revenu ! Enjoué, enfin légèrement puisque qu'il termina par remarquer qu'il avait encore le t.shirt retroussé, et sentit sa lèvre le chatouiller au point de l'y faire porter les doigts, Julian ravala sa spontanéité. Aïe ...

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
I'm a dead man walking, hell's at my door, i'm a shadow of the man I was before. I'm a dead man walking, before I die, i'll take every soul I can into the night and kill till I die
I'm a dead man walking
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau et Beretta
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 151
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Make the best of every time   Ven 30 Nov 2018 - 17:22
Assise sur le canapé avec ses écouteurs dans les oreilles, Lily se sentait à nouveau comme un an en arrière, quand Nelson avait disparu. Elle était assise là, et elle attendait. Elle pouvait pas partir, parce que si elle partait et qu’il revenait pendant qu’elle était absente … Tu le savais que c’était une mauvaise idée hein Lily ? Tu le savais que finalement tout le monde disparait, t’abandonne, il a sans doute mieux à faire. Mais Julian avait laissé ses affaires ici, il était juste parti trouver ce fameux No Man’s Land, dont elle-même lui avait parlé en plus. Alors il reviendrait. Oui, il allait revenir, d’un moment à l’autre, il était juste en retard. Il est peut-être juste mort, en retard pour toujours. Non, il allait revenir.

Agacée, angoissée, l’adolescente arracha ses écouteurs pour ramener ses genoux contre sa poitrine. Brrrrr pourquoi il était pas encore rentré hein ? Elle s’inquiétait, ça faisait que trois jours qu’il était là, avec elle, ils s’entendaient plutôt bien même si c’était bizarre. C’était bizarre, mais c’était cool aussi. Cool. Il le disait souvent ça, le Prince Harry. « Raaaah il m’agace, il a intérêt à revenir sinon … » Sinon quoi ? Tu vas le chercher toute seule ? Tu vas à nouveau fuir ? Comme tu as lâché Nelson ? S’il faut il te cherche ce bon vieux Nelson. Bien sûr, quelle brillante idée de culpabiliser comme ça.

Lily soupira, collant son menton sur ses genoux avant de se redresser en entendant des coups sur la porte. Elle déglutit avant de bondir sur ses pieds, enveloppée dans un gilet six fois trop grand, une grosse paire de chaussons aux pieds, parce qu’elle sortait pas alors elle avait pas besoin de ses boots ou de ses Converse, non juste trois paires de chaussettes et une paire de chaussons. Lily la porte ! Son esprit se recala sur les coups à la porte, son cœur tapait lui aussi alors qu’elle approchait son regard du judas pour y voir un Julian occupé à … A quoi exactement ?

Peu importe, c’était lui. Rapidement elle ouvrit la porte, pour le voir terminer ce qu’il était en train de faire, sans doute compter combien de bleus il aurait le lendemain ? « T’es revenu … » Elle répéta comme une idiote, comme si vraiment un instant elle avait cru qu’il allait pas revenir, mais elle remarqua au même moment les marques. Sa lèvre ouverte, son coquard. « Mais qu’est-ce qu’il s’est passé ?! » Elle s’était inquiétée et à le voir comme ça, Lily réalisa qu’elle avait eu raison. Le No Man’s Land était dangereux, elle lui avait dit, c’était autant une aubaine qu’un traquenard. Et lui il avait l’air si détendu …

« Viens par ici … » Relax, il est revenu … Facile à dire, il était revenu mais qui d’autre était revenu avec lui ? Qui l’aurait suivi après lui avoir refait le portrait ? Les morts ils cognaient pas, ils dévoraient, donc c’était des vivants. Sa main saisit le poignet du brun pour l’attirer à l’intérieur avant qu’elle ferme la porte et la bloque à nouveau. Oh elle s’était inquiétée et elle s’inquiétait encore Lily, en le poussant vers le canapé où elle le força à poser ses fesses pour elle aller fouiller dans son sac à dos à la recherche d’un petit étui rose à paillettes.

Assise à côté de lui sur le canapé, pas trop près, pas trop loin, la brunette ouvrit le petit étui pour en sortir un tube de crème cicatrisante. Il était presque vide, mais de toute manière elle l’avait récupéré pour s’en servir non ? Bien sûr nounouille. Mais il fallait désinfecter ça avant … Un coton, de l’alcool et l’adolescente tamponna doucement en grimaçant, ça devait piquer, bien fait pour lui elle s’était inquiétée par sa faute. Lily réalisa pas de suite, la proximité de ce geste, elle y pensa pas en mettant une noisette de crème sur son doigt pour l’étaler sur sa lèvre abîmée. Ding ding ding ! Ah elle venait de réaliser, son index posé là, son regard évitant soigneusement celui de Julian. « Personne t’a suivi ici au moins ? » Oui parfait, change de sujet, détourne l’attention, pense pas à ça.


   
What doesn't kill you, makes you wish you were dead
“It comes in waves, I close my eyes. Hold my breath and let it bury me.I'm not okay, and it's not alright.Won't you drag the lake and bring me home again?” (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Julian Foster
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de précision Winchester Model 70 30-06, pistolet CZ 75, un piolet et une fronde de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 177
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Make the best of every time   Ven 30 Nov 2018 - 18:03
Make the best of every time


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Ouais, C'était ce qu'il venait de dire, alors pourquoi elle répétait, c'était comme quand on demandait si ça allait à quelqu'un et qu'il répétait, pour qu'ensuite l'autre redemande encore ? Le genre de conversation de perroquets qui tournait en boucle ? L'image le fit s'étrangler avec un rictus, oui s'étrangler exactement parce que Lily le tirait déjà par la manche pour le ramener à l'intérieur. Foster en eut un frisson, même si y avait pas de chauffage, faisait meilleur ici que dehors. Ses pommettes en rosirent un moment alors qu'elle faisait péter les verrous derrière lui. Le jeune homme ne pipa mot mais jeta juste un œil au skate et au fusil restés à leur place. Elle y avait pas touché, pas que ça l'emmerderait si elle l'avait fait mais, avec des trucs pareils, elle aurait pu se faire mal. Le winchester était lourd, avec le recul elle aurait pu se péter le nez, quant à la planche à roulettes, fallait pas se planter avec une bordure de trottoir.

Guidé, le regard qui voguait à droite à gauche dans l'appartement, Il se sentit vaciller sans résistance dans le sofa. Ohhh y avait plus de poussière comme l'autre coup tien, elle avait fait le ménage ? L'étudiant haussa les épaules, complètement ailleurs, carrément pas inquiet pour son propre cas. C'était juste une gerçure et une baigne, il aurait un coco quelque temps, rien qui guérissait pas, y avait rien de cassé, c'aurait pu être pire si Yulia l'avait pas aidé. Mais Lily disparut avant qu'il puisse lui dire que ça allait, ou même lui expliquer ce qu'il avait pris là bas et, quand elle revint se poser à côté de lui, il fronça les sourcils avant d'écarquiller les yeux à la vision du truc pailleté, rose en plus, entre ses doigts fins.

- Hey, tu vas pas m'maquiller hein ? Non, parce que ça ressemblait à ce truc que trimbalait sa mère, elle l'avait tout le temps sur elle, y avait de quoi se « poudrer le nez » comme elle le disait. Mais la demoiselle l'ouvrit et, visiblement c'était pas du rouge à lèvres ce qu'elle en sortait, mais de quoi lui lessiver la trogne. Pfffff encore ?

Comment ça encore ? Bha oui oui encore, c'était pas la première fois aujourd'hui qu'une fille décidait de lui ravaler la façade, mais là, c'était pas de l'eau, et le tampon de coton qu'elle lui colla sur la bouche le fit serrer les dents et reculer d'un geste vif. Enfin, au premier essaie, parce que zut c'était juste froid et que ça piquait mais, bien que pas macho du tout, le jeune homme avait pas l’intention de passer pour une tatasse face à elle. Elle allait se foutre de lui en plus. Il prit donc sur lui, ronchonnant le moins possible avant de grimacer en pouvant pas s'empêcher de passer la langue contre son pétale enflé. C'était dégueulasse le désinfectant, mais le plus surprenant sur le coup là, ce fut l'index qu'elle badigeonna de crème pour ensuite le déposer sur sa bouche. Wooooooh, qu'est-ce qu'elle foutait là ? C'était bizarre encore, comme les autres trucs bizarres qu'elle faisait avec lui et auxquels il savait pas comment réagir. Les yeux fixés sur les siens, Julian se retint de reculer avant de caler qu'elle lui demandait un autre truc là. Si quelqu'un l'avait suivi ? Non, enfin il avait pas vraiment fait gaffe mais non. Non.

- Bha non tu m'prends pour quoi ? Elle est juste prudente, t'as vu dans quel état tu reviens ? Rohh ouais, il en roula des yeux avant d'émettre un rictus pour le moins ridicule, bha ouais elle avait son doigt sur sa bouche, valait mieux faire gaffe. Ils ont fui les manants, Et là, il éclata de rire en repensant à ce film Français, mais vu l'air que tirait Lily, elle avait pas la référence donc il se racla la gorge puis passa la langue contre ses lèvres avant de reculer plus rapidement parce que, non content d'avoir avalé un bout de crème apaisante là, il avait touché son doigt du bout de la langue. Shit, god damn'it. Les yeux ronds comme des billes, Foster fut victime d'un putain de brain-fuck là, cogitant déjà pour éviter le malaise et le blanc qui s'étendait au dessus d'eux. God ça faisait pcchhhtttt dans son crâne ou il rêvait là ? Elle allait encore imaginer qu'il pensait à des trucs qu'il pensait pas ou auxquels il était pas en mesure de penser alors qu'elle, elle y pensait peut-être. Nan, Yulia elle leur a cassé la gueule don't worrry. Ouais, c'était vraiment mieux de lui parler de cette fille, non ? Bha certainement, après tout il était pas dans sa tête puis y avait rien de mal, si ?

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
I'm a dead man walking, hell's at my door, i'm a shadow of the man I was before. I'm a dead man walking, before I die, i'll take every soul I can into the night and kill till I die
I'm a dead man walking
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau et Beretta
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 151
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Make the best of every time   Sam 1 Déc 2018 - 19:37
Le maquiller ? Lily aurait pu rire là, si elle avait été au comble de l’inquiétude, dans un gouffre de peur de revivre ce même abandon qu’une année auparavant. Alors non, là, l’adolescente décocha pas un seul sourire, trop inquiète, trop chamboulée. Parce que tout était encore pire à son âge, non ? Nelson il comprenait pas pourquoi elle avait si peur, pourquoi elle était si effacée alors que c’était simple à comprendre. Ses parents l’avaient toujours couvée, protégée du monde extérieur sans qu’elle comprenne pourquoi, même si en côtoyant le garde du corps, elle avait fini par se faire une idée. Le monde était dangereux alors c’était normal qu’ils l’aient protégée, sauf que là ils étaient plus là et que la gamine peureuse avait pas pris la tangente avec la fin du monde, non c’était même pire. Et l’adolescence, terminée avant d’avoir commencé, bah ça avait rien arrangé. Tantôt enfant, tantôt adulte, finalement c’était plutôt l’enfance qui ressortait dans ses traits là.

Encore ? Elle y prêta vaguement attention, mais trop concentrée à désinfecter cette vilaine plaie, Lily chercha pas plus loin à comprendre pourquoi Julian se plaignait d’être encore chouchouté, qui s’en plaindrait normalement en plus ? D’ailleurs, il avait l’air pas très, très à l’aise son altesse le Prince Harry avec tout ça, et s’il y avait pas l’inquiétude, elle aurait eu la même réaction. Pourquoi tu lui as pas juste jeté tout ce qu’il fallait au visage pour qu’il se débrouille tout seul en fait ? Elle savait pas, parce que … parce qu’elle voulait l’aider tout simplement. Parce que … Parce que rien, voilà. « Pour quelqu’un qui est revenu avec un œil au beurre noir … » ronchonna Lily en continuant son geste, bien trop intime même si quand elle le réalisa, c’était déjà trop tard.

Tant pis, elle avait les joues rouges, il aurait qu’à mettre ça sur le compte de l’inquiétude. Les manants ? Mais qu’est-ce qu’il racontait encore … Lily leva les yeux au ciel avant de reculer sa main en un mouvement éclair. Wow wow wow wow wooooooow … C’était carrément bizarre ça … Carrément ouais, et le rouge lui en bouffait que davantage les joues, son regard clair se fit la malle, fuyant loin, très, très loin derrière lui en évitant de croiser ses yeux de deux couleurs différentes. Lily inspira longuement, se mordillant la lèvre nerveusement, avant de froncer les sourcils. Yulia ? C’est qui celle-là ? « Yulia ? C’est qui celle-là ? » Ah … Donc en fait elle l’avait dit comme elle le pensait cette fois, pas de filtre, juste la surprise.

Et autre chose ? Non, rien d’autre, mais ça aurait expliqué qu’il revienne pas, peut-être qu’il avait trouvé quelqu’un de mieux, de plus intéressant, qui savait botter des culs au lieu de se le faire botter. Ouais en somme, il a peut-être hésité à revenir parce que cette Yulia était plus fun, moins bizarre, et qu’elle pouvait réellement l’aider, pas comme toi. Toi, t’es juste trop cute hein Lily ? Oui, en somme, Lily elle servait à rien. « Peu importe, je m’en fiche … Et même tu sais quoi ? Je m’en fiche tellement que …  » Qu’il pouvait repartir, en fait il était revenu pour quoi ? Récupérer ses affaires ? Bah oui quoi d’autre ? Tu crois qu’il est revenu pour toi ? Evidemment que non, il est revenu parce qu’il s’est rappelé qu’il avait ses affaires ici, donc il devait les récupérer avant de partir avec Yulia. Pfffff  n’importe quoi, qu’est-ce que ça pouvait lui faire à Lily de toute manière, elle était pas jalouse non ?

Pourtant son cerveau réfléchissait bien trop vite là, son cœur battait bien trop fort. Elle avait envie de le frapper, simplement parce que … parce qu’elle s’était inquiétée et qu’il revenait comme si tout allait bien alors que tout allait pas bien. Non, Julian s’était battu, avait rencontré quelqu’un de nettement plus intéressant et … Respire Lily. Penser à respirer, oui, ça pouvait être utile. « J’étais inquiète … » confia-t-elle finalement en baissant le regard vers ses mains posées sur ses cuisses.



   
What doesn't kill you, makes you wish you were dead
“It comes in waves, I close my eyes. Hold my breath and let it bury me.I'm not okay, and it's not alright.Won't you drag the lake and bring me home again?” (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Julian Foster
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de précision Winchester Model 70 30-06, pistolet CZ 75, un piolet et une fronde de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 177
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Make the best of every time   Sam 1 Déc 2018 - 21:31
Make the best of every time


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


C'était gênant là, pire que ça encore. Pire encore la crème qu'il avait sur les papilles le forçait à grimacer en la toisant. Tu lui as léché le doigt Dumbass, ouais mais il avait pas fait exprès puis, en fait, pourquoi elle tenait absolument à le faire ? Il était majeur, un grand garçon capable de se soigner tout seul, pas vrai ? Exact, pourtant ça le dérangeait pas, dix secondes plus tôt, avant que sa langue rencontre son doigt. Ça le dérangeait pas parce qu'il avait l'occasion de la regarder de plus près sans que ça paraisse...

- Weird. De mieux en mieux, voila qu'il pensait tout haut et que Lily lui demandait qui était Yulia. C'était quoi l'air qu'elle tirait subitement ? Un peu comme s'il avait fait un truc de travers, ou qu'il lui avait balancé une vacherie. Foster fronça les sourcils, du moins avant d'arrêter parce que ça faisait clairement pas du bien. Elle posait juste une question, lui aussi aurait demandé si elle avait croisé quelqu'un, du moins plusieurs personnes dont une qui l'aurait empêché de servir de puching-ball. Oh non, il aurait pas eu à demander parce que, de sûr de chez sûr, il l'aurait pas laissé aller dans ce No machin bidule toute seule, et encore moins maintenant en y ayant croisé des gens pas très nets. Sauf Yulia. Ouep, sauf elle qui, même sans être là, l'invita à sourire et à ouvrir la bouche dans le but de répondre à la demoiselle. Yuila c't'une fille elle est coo...

Ah bha pas besoin visiblement, Dimples voulait pas le savoir, puis ses gestes précipités, son débit de mots bien plus vif que d'ordinaire, tout ça l'invita à tirer une moue particulière. Qu'est-ce qu'elle avait ? Il avait encore rien dit, il avait rien dit de mal en plus. Réfléhis un peu ! Uhm, réfléchir ouais il voulait bien sauf que... Sauf que rien lui venait sur le comportement soudain de sa copine. Ce mot là, même pensé, le fit plisser le nez. Pourtant elle l'était non ? Lily était une amie, une copine ? Elle était rouge comme une tomate mais il avait rien fait de répréhensible, si ? La demoiselle avait posé une question, il avait juste répondu, enfin essayé puisque, d'un coup d'un seul, elle voulait plus rien savoir.

Elle allait pleurer, encore ? Pas qu'il pensait qu'elle faisait que pleurer mais, au cas ou, il se rapprocha dans le but de lui faire un espèce de câlin maladroit, puisque la dernière fois c'était se qui avait le mieux fonctionné, mais arrondit les billes en l'entendant reprendre. Elle était inquiète. Elle s'était inquiétée. Tu croyais quoi ? Tu t'es tiré sans elle, t'es revenu en retard et en plus tu t'es battu. Hey ça ressemblait à la chute d'une blague qu'il avait jamais trop compris ça,. Tu pars loin Jul, Trop ouais. Le jeune homme secoua la tête avant de déglutir en baissant les traits pour tenter de s'offrir l'accroche de son regard. Il savait déjà plus quoi foutre de ses mains là. En poser une sur la sienne, plutôt sur son épaule, ou alors ses cheveux …. God, c'était compliqué les filles, enfin les filles comme Lily. Les filles filles quoi, pas les filles qui bottaient des culs comme Yulia. C'était même pas péjoratif ce qu'il pensait, pas une seconde. Elles étaient juste pas pareilles, elles faisaient et pensaient sans doute pas les mêmes choses. Rassures la Julian ! Rohh ouais, c'était bon merde, pas besoin de gueuler. Hésitant, il approcha la main de la sienne et la saisit avant de la lâcher quand elle redressa les yeux vers lui. Pour les doigts on échappait au contact malaisant mais, pour le reste, il se prit le front de la miss dans le nez et recula en plissant les paupières.

- Tu m'en veux ou quoi ? J'ai rien fait pis j'suis revenu ! Ça faisait mal. L'impression d'avoir avalé une cuillère de moutarde forte lui prenait les cloisons nasales, mais c'était pas sa faute. Quand j'dis que j'vais revenir bha …. J'le fais. J'vais pas t'laisser toute seule pis …. Il se redressa avant de fixer le fameux index que sa langue avait rencontré plus tôt. Cette fois ce fut lui qui sentit le rose lui grignoter les lobes. Cette honte, autant que de s'être mangé un coup de boule innocent de Dimples mais, finalement, il émit un rictus. Il comprenait pas pourquoi elle était triste, pourquoi elle avait eu peur, peut-être parce que lui avait jamais eu peur que pour lui même, enfin, avant de la rencontrer elle. Un sourire grimaçant – merci la gerçure – étira ses lèvres. Heureusement que t'étais pas là, c'pas grave juste un bleu. Il indiqua celui sur sa trogne puis, sans y penser, sans imaginer la gêner, agrippa l'ourlet de son t.shirt pour lui montrer son flanc. t'vois c'juste des bleus …. J'suis là, ils ont pas eu le temps d'me faire mal, Yulia je la connaissais pas mais elle est cool. Elle a gueulé, tapé, après elle m'a dit que l'autre Karaté était pas là, qu'il faudrait que j'revienne. Mais t'en fais pas Dimples, Reprit-il en espérant la rassurer. J'ai pas parlé d'toi, ni d'ici.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
I'm a dead man walking, hell's at my door, i'm a shadow of the man I was before. I'm a dead man walking, before I die, i'll take every soul I can into the night and kill till I die
I'm a dead man walking
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau et Beretta
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 151
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Make the best of every time   Sam 1 Déc 2018 - 22:17
Yulia c’est une fille, tu vois Lily ? Brrrrr elle voulait pas se taire celle-ci dans le creux de son crâne qui lui rappelait qu’il y avait d’autres filles qui savaient sans doute mieux se débrouiller qu’elle et qui seraient moins problématique ? Puis ça faisait quoi au juste hein ? Qu’il aille vadrouiller et être cool et se battre avec cette Yulia, ça lui était égal à Lily, elle se débrouillait très bien toute seule. Elle avait pas besoin de Julian, pas besoin de lui ça non. Pourtant la seule vérité, c’était qu’elle s’était inquiétée, parce qu’après un an toute seule, à croiser d’autres survivants pour mieux les laisser s’éloigner d’elle, par peur, Lily avait enfin cette sensation de plus être seule. Pourtant ils parlaient à peine, entre deux jeux de société et trois cafés. Mais c’était plus que ce qu’elle avait pu avoir en trois années depuis que tout s’était écroulé.

Le contact de ses doigts sur sa main lui fit relever la tête, trop vivement sans doute puisqu’elle lui colla un coup de boule magistral. Bien joué Lily, c’est vrai qu’il avait pas déjà assez la gueule en vrac avec sa lèvre en sang et son coquard. Confuse, la gamine vira à nouveau au rouge. « Non ! Je … j’ai pas fait exprès, c’est ta faute aussi ! » Sa faute pour s’approcher comme ça, et le fait qu’elle se soit approchée la première avait rien à voir. A ses mots, Lily se mordilla à nouveau nerveusement la lèvre avant de souffler dans un soupir. « Nelson aussi il m’avait dit qu’il allait revenir … » Et il était pas revenu, il l’avait laissée seule, à attendre son retour, à errer dans ce paysage désolé. Pourtant là quand Julian lui redit qu’il la laisserait pas toute seule, elle voulait le croire. Elle savait pas pourquoi mais elle voulait le croire. Parce qu’il est vraiment revenu.

Toujours assise sur le canapé, Lily leva ses yeux clairs vers le brun. Heureusement qu’elle était pas là ? C’était si dangereux ? Elle l’avait prévenu pourtant que c’était pas le paradis sur terre cet endroit, que ça craignait parfois autant que les rues, que les campagnes. Que les vivants, ils étaient souvent plus dangereux que les morts. Elle était prête à s’excuser, mais voilà qu’il … Oh mais non mais il fait quoi lui ? L’adolescente ouvrit grand ses yeux clairs, déglutissant en le voyant relever son t-shirt. Okay bon en fait il réalisait sans doute pas, c’était comme le reste, oui le reste, ils étaient de deux planètes différentes, ils avaient pas les mêmes pudeurs, les mêmes façons d’être et … « Mais ! Ça doit faire mal ! » C’était sale quand même, elle en avait presque pas écouté la suite. Presque.

Encore cette Yulia et il parlait de karaté ? Là, elle comprenait carrément plus rien, et elle se força à regarder ailleurs pour pas le dévisager, enfin pas au niveau du visage mais elle était pas certaine qu’il existe un mot pour ça. « Je comprends pas tout … Tu t’es fait attaquer et Yulia t’a aidé en faisant du karaté ? » Lily afficha une grimace, déjà parce qu’elle savait pas qui était cette Yulia mais elle aussi elle l’avait aidé à Julian, alors voilà, c’était pas parce qu’elle avait un prénom exotique qui lui rappelait certaines gamines qu’elle avait croisé pendant des repas avec des amis à ses parents qu’elle était mieux qu’elle. Elle l’est sûrement. Cruel manque de confiance, mais il restait un point à élucider, cette histoire de karaté, il était pas parti là-bas pour rencontrer Maître Miyagi pour autant qu’elle sache. « Tu voulais pas trouver la dame qui faisait des couteaux là ? » La dame, parce que Lily avait pas retenu son prénom vu qu’elle, les couteaux, elle en avait rien à cirer.

Reposant finalement son regard sur le brun à nouveau, Lily soupira. « Tu peux … ? » D’un geste de la main, elle lui fit signe de remettre son t-shirt comme il fallait, parce que ça la gênait carrément. Pas autant que le reste, mais quand même. « T’as pas parlé de cet endroit alors … pour … » Te protéger sans doute. « Merci Julian … » Là, voilà, elle se sentait idiote de paniquer, de se mettre dans des états pareils, il était revenu, mais bon il était dans un sale état et quelque part ça l’inquiétait encore plus. « Si on avait été en hiver, on aurait pu récupérer de la glace dehors pour ça mais … il a pas encore neigé. » Il devait avoir mal, ça lui arracha une grimace alors qu’elle lui faisait signe de se rasseoir, elle avait fini de le frapper sans faire exprès. Pourtant une question lui brûlait encore les lèvres, autant que ses joues cramoisies. « Elle est comment Yulia … ? Enfin je veux dire que peut-être je l’ai déjà croisée … » Oui, pourquoi d’autre poser la question hein ?


   
What doesn't kill you, makes you wish you were dead
“It comes in waves, I close my eyes. Hold my breath and let it bury me.I'm not okay, and it's not alright.Won't you drag the lake and bring me home again?” (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Julian Foster
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de précision Winchester Model 70 30-06, pistolet CZ 75, un piolet et une fronde de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 177
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Make the best of every time   Dim 2 Déc 2018 - 9:57
Make the best of every time


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


C'était sa faute aussi ? Julian arqua un sourcil, incrédule, dire qu'il avait directement pensé que c'était pas la sienne, qu'il avait rien dit là dessus pour pas la froisser, pour pas l'agacer davantage, et Lily elle, elle se privait pas pour le déclarer coupable. C'était pas son nez qu'avait embrassé son front pourtant, mais bien l'inverse. Bha, c'était si grave ? Non, y avait rien de grave. Il était là, entier, il était rentré, alors pourquoi elle angoissait encore ? Le pire, c'était que ça avait l'air plus anxiogène depuis qu'elle avait posé les yeux sur la marque violacée à son flanc. Baissant les cils sur ce même hématome, l'étudiant passa la langue sur ses lèvres avant de redresser les yeux vers ceux de Dimples. Muntz aussi lui avait promis et, finalement, il était jamais revenu.

- Il est peut-être mo... Toc, toc toc !! Qui est là ? Ta conscience qui t'empêche de dire une grosse connerie qui va lui briser le cœur Dumbass.

Ouais, damn'it, fallait pas lui dire ça. La franchise c'était bien, mais ça dépendait et là, franchement, en la regardant, en capturant une sorte de mélancolie dans ses yeux clairs, Julian pouvait pas être franc. Pourtant il le pensait que ce type était mort, parce que sinon pourquoi l'aurait-il laissée, pourquoi serait-il resté dehors sans la chercher ? Pour lui apprendre une leçon débile, genre la survie en dix leçons, miquettes et larmes inclues ? Ailleurs, enfin à imaginer ce qu'était devenu le fameux bonhomme qu'il connaissait pas, il revint à elle. Si ça faisait mal ?

- Un peu mais c'est pas cassé, sinon j'aurai pas pu r'venir, j'crois. Tu crois Juju ? Bha ouais, il était pas débile bon sang, si c'était pété il aurait même pas pu se relever ou tenir assis devant la brune du No Man's Land. Ses doigts libres glissèrent, comme pour se rassurer encore, contre ses cotes avant que Lily reprenne. Là, après avoir tiré une moue interloquée, le jeune homme éclata de rire. C'était drôle, elle avait pas bien compris mais pour le coup c'était vraiment sa faute. C'est elle, Kara …. Karaté, juste que j'ai pensé à ça quand Yulia m'a dit son prénom à la vieille. Il riait encore, néanmoins forcé de grimacer quand ça tirait dans ses cotes et sa lèvre, mais le regard de Lily l'invita à secouer le minois. Hein ?

Ton t.shirt Jul. Ah, ouais merde … Il lâcha les fibres puis pinça les lèvres avant de lui sourire. Elle était rose, jolie et elle sentait la pomme. Qu'est-ce que tu fous ? Le grand brun haussa les épaules avant de revenir s'asseoir près d'elle. Elle le remerciait de pas avoir parlé d'elle, et s'affligeait qu'il ait pas encore neigé. C'était rien, suffisait qu'il badigeonne avec la crème là. Agrippant le tube abandonné entre ses doigts, Jul lu rapidement le nom et redressa les yeux vers les siens. Voilà qu'il devait décrire Yulia. Ça demandait de la réflexion, ça lui faisait même pas tilt sur une potentielle jalousie en fait, pas du tout, juste que la demoiselle avait mis les pieds là bas, alors peut-être que ouais, elle connaissait l'autre brune. Uhm, c'était pas son truc de décrire les gens, il pouvait la dessiner limite, mais il l'avait déjà fait.

- Elle est grande comme ça, Il jeta un œil à la vieille colonne de Dvd. Jusqu'à la cinquième étagère là, elle a les cheveux bruns, enfin marrons plus. Bon, les garçons étaient pas des pros des couleurs, mais s'il savait que lui avait les cheveux bruns, même noirs, Yulia c'était pas la même chose, pour ça qu'il précisait au mieux sans vraiment dire la couleur qui passerait – supposément - par la tête de Lily. Foster haussa les épaules. Tien il avait même pas fait attention à la couleur de ses yeux, pas comme pour elle tout près de lui. Il s'en foutait des yeux de Yulia, c'était pas important, si ? Elle a des cheveux j'que là, 'fin j'crois ils étaient attachés, j'crois j'sais plus, j'ai pas fait attention. Pure vérité, il avait davantage fait attention à sa façon d'être, de parler, d'agir. Elle gueule beaucoup, pardon .... Elle râle mais elle était fatiguée donc c'normal, et elle a une masse. Mais elle fait pas de karaté, enfin j'sais pas j'la connais pas en vrai. Façon de parler, il la connaissait juste pas assez, suffisamment pour avoir décelé une bonne âme derrière ces attitudes et paroles de dure à cuire mais, ouais, elle était cool Yulia. Par contre j'ai moins aimé quand elle m'a ravalé la trogne, ma mère faisait ça arrrgh, j'aimais pas. L'étudiant grimaça avant de sourire à Lily. Enfin, sourire, ça ressemblait à rien étant donné qu'une simple esquisse des lèvres semblait rouvrir la fissure à son pétale inférieur. Mais c'est pas vraiment une fille …. enfin si forcément mais, … Enfin on dirait un gars comment elle parle et tout pis elle est plus vieille aussi, enfin plus qu'toi, Il aurait pu s'arrêter là. Oui, il aurait pu et ça n'aurait vexé personne, mais quand on avait pas de tact, quand on parlait trop vite, qu'on était trop spontané : c'est pas une gamine.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
I'm a dead man walking, hell's at my door, i'm a shadow of the man I was before. I'm a dead man walking, before I die, i'll take every soul I can into the night and kill till I die
I'm a dead man walking
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Make the best of every time   
Revenir en haut Aller en bas  
- Make the best of every time -
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: