The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- I miss our talks. -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaycee Barnett
Overlook Hotel
Trader
Kaycee Barnett
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/10/2014
Messages : 1785
Age IRL : 17
MessageSujet: Re: I miss our talks.   I miss our talks. - Page 2 EmptyVen 3 Mai 2019 - 14:52
Par réelle conviction, ou simplement pour se justifier, Kendale trouva quelques excuses au groupe de Frances et à la relation qu'ils avaient établie ensemble. Au final, on ne pouvait reprocher intégralement aux membres de Recovery Glove cet équilibre – enfin ce déséquilibre - qu'ils avaient trouvé avec les survivants de la maison de retraite. Après tout, ils n'avaient probablement fait que profiter d'une opportunité. Quand des braves pigeons vous ouvrent les bras et vous donnent gracieusement sans rien demander en retour, ce serait être idiots de refuser ! Aussi Kaycee savait que le seul moyen de changer les choses était de les aborder d'abord sous un autre angle avec ses parents. Une fois convaincus, ils seraient bien assez grands pour réclamer leur dû sans se faire marcher dessus ! Les mois filants et leurs futures activités au No Man's Land lui donneraient justement raison... Finie l'aumône !

- Je ne dis pas qu'on devrait leur tourner le dos, se défendit-elle par la même occasion. Mais c'est l'occasion de juger de leur bonne foi. Si on leur explique qu'on veut un peu de contrepartie en échange des services qu'on leur a rendus jusqu'ici, s'ils sont raisonnables et dignes de confiance, ils ne pourraient pas refuser, si ? Et certainement ne pourraient-ils pas faire la sourde oreille si la requête venait de Ken plus que de sa fille, qui était déjà cataloguée comme une gamine exigeante. Ce n'est pas une question de ne pas aider les gens. C'est juste de ne pas le faire gratuitement. Pas quand on ne peut pas affirmer qu'on réussira à tenir l'hiver, tu vois. Si on n'est pas un tout petit peu égoïste, on meurt. Tu l'as dit toi-même, avec les ressources qui diminuent, on doit s'adapter. C'est peut-être notre crédo. Avec les compétences de maman, on a un savoir-faire qui a de la valeur ! Pourquoi les choses pour lesquelles elle se faisait payer avant, elle devrait les faire gratuitement maintenant ?...

Et c'était toute la notion du commerce qui résidait là-dessus. C'était ce qui avait construit la civilisation précédente. C'était ainsi qu'ils s'en sortirait dans cette vie aussi. Certainement gagneraient-ils d'ailleurs tous à se former davantage aux gestes médicaux d'ailleurs. Pour ne pas se reposer entièrement sur une seule personne.

- Enfin tu pourrais peut-être leur en toucher deux mots. Leur soumettre l'idée. J'suis sûre que dans ta bouche, ça aurait plus de poids que dans la mienne. Elle haussa les épaules. Ils finiraient pas recevoir ce versement et réaligner les compteurs, mais de nouveaux sacrifices seraient encore nécessaires pour ça. Comme la vie de Zelef...

L'adolescente se figea alors que quelques rôdeurs apparurent au coin de la rue à une cinquantaine de mètres de là. D'abord trois ou quatre cadavres clopinant, suivis hélas par d'autres et encore d'autres. C'était ainsi une petite horde qui se dressait devant eux. Jusqu'ici ces derniers ne les avaient pas « vus » et continuaient leur progression sur une voie perpendiculaire à celle qu'ils empruntaient, mais ça ne saurait probablement tarder... Le duo père-fille se translata derrière un abri pour se cacher. Pendant une seconde, Kaycee ne dit rien. Elle réfléchissait. A ce que cela impliquait de laisser le groupe de morts-vivants passer et poursuivre son chemin dans les rues de Mercer et potentiellement autour de leur refuge.

- L'île est trop grande tu crois pour essayer de maitriser la présence de ce genre de regroupement ? Demanda-t-elle ainsi à son père. Le sous-entendu était clair : s'il le désirait, elle voulait bien envisager avec lui de trouver une solution pour éliminer ce groupe ! Ce serait indéniablement une menace en moins dans le paysage autour de leur foyer. Après tout, ils vivaient sur une île, ne devaient-ils pas en profiter ?


~ Kaycee,

Easy as a kiss we'll find an answer
Put all your fears back in the shade
Don't become a ghost without no colour
Cause you're the best paint life ever made
Revenir en haut Aller en bas  
Kendale J. Barnett
Bras Droit | Overlook Hotel
Kendale J. Barnett
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau - M16a4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 31/10/2015
Messages : 962
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: I miss our talks.   I miss our talks. - Page 2 EmptyJeu 30 Mai 2019 - 2:10

Fourrant les mains dans les poches de ma veste, nous continuons notre route. Mais visiblement, Kaycee n’a pas l’intention de lâcher l’affaire. Elle reprend de plus belle et ne manque pas d’arguments. Je soupire doucement avant de l’écouter avec attention. Et finalement, je me surprends à sourire légèrement, face à cette maturité dont elle sait faire preuve. Plus elle parle et plus je prends conscience qu’elle a grandi. L’enfant insouciante qu’elle était n’est plus, elle est devenue adulte – bien trop vite peut-être – et je dois avouer que ça m’impressionne. Cette vie si difficile, si dangereuse, si chaotique, elle semble s’y être adaptée, mieux que moi… « Je leur parlerai… » Finalement, ma fille me fait prendre conscience de certaines choses. Sûrement que tous ces mois passés dehors lui ont donné une bonne raison de m’éclairer sur comment le monde fonctionne à présent. « Tu as raison… Les talents de ta mère sont bien trop précieux… Les médecins ne courent plus les rues. Je pense qu’Ethan et les siens le comprendront. T’en fais pas pour ça… Et… » Je n’ai pas le temps de terminer ma phrase.

Un groupe de rôdeurs apparaît au bout de la rue. « Viens ! » Je lui désigne une voiture garée un peu plus loin, derrière laquelle nous nous mettons rapidement à l’abri. Caché derrière l’habitacle, je jette un coup d’œil vers l’amas de silhouettes décharnées qui avance vers nous. Puis mon regard se tourne de nouveau vers Kaycee quand elle m’interroge sur ce que nous pouvons faire… « On essaie de faire le ménage régulièrement et on a barré certains axes pour les détourner de la maison de retraite… Mais ils finissent toujours par se rassembler en groupe assez conséquent. C’est rare d’en croiser autant. » Je peste intérieurement. Nous ne pouvons pas laisser autant de morts déambuler aussi près de notre camp. Peut-être qu’il serait préférable d’aller chercher des renforts ? Puis finalement, je reprends. « On peut essayer quelque chose… Y’a une maison entourée par une clôture en bois un peu plus loin, si on parvient jusqu’au jardin, on pourrait les attirer pour les éliminer. J’sais pas si elle s’ra suffisamment solide mais on pourra toujours passer par l’arrière du jardin si ça tourne mal. Par contre, va falloir courir, si on veut y être avant eux… » Je laisse entendre une légère pointe de défi dans ma voix. Je pense que nous pouvons nous débrouiller tous les deux, à Kaycee de choisir si elle se sent prête à le faire…




•••
Don’t try me I’m untouchable. Surviving like an animal. Its almost like I’m flammable ▬ I was built for this time

Revenir en haut Aller en bas  
Kaycee Barnett
Overlook Hotel
Trader
Kaycee Barnett
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/10/2014
Messages : 1785
Age IRL : 17
MessageSujet: Re: I miss our talks.   I miss our talks. - Page 2 EmptyLun 24 Juin 2019 - 15:35
Ok le sujet des membres de Recovery Glove était certainement clos. Kaycee avait fait entendre ce qu'elle pensait à son père et celui-ci venait de capituler. Qu'importait que les rôdeurs soient venus couper court à cette conversation, ils n'aborderaient plus ce sujet de la journée. Elle fit un simple hochement de tête.

Alors qu'ils observaient à distance la horde, le pompier pesta avant de décider de tenter quelque chose en compagnie de sa fille. Cette dernière se ragaillardit. Satisfaite qu'il pense qu'ils pouvaient s'en sortir tous les deux. Car c'était un fait : ils pouvaient s'en sortir tous les deux ! Elle opina du chef tout en écoutant la proposition de son paternel. Ok il n'était visiblement pas question d'éliminer un par un ces macchabées mais le plan restait simple : attirer les monstres dans un jardin grillagés pour les parquer.

- Tu n'crois pas qu'on devrait plutôt les tuer ? Murmura-t-elle en affichant rapidement une moue perplexe. Hum elle doutait effectivement qu'une simple palissade de bois pourrait réellement résister à une petite armada de rôdeurs surexcités. Mais elle n'insista pas devant la mine de Kendale. C'était visiblement à prendre ou à laisser ! Ok ok, ça me va, courir je sais faire... N'était-elle finalement pas une ancienne atlhète en herbe ? Je te suis, ajouta-t-elle alors.

Sans attendre, le duo quitta l'arrière de la voiture derrière laquelle ils s'étaient camouflés. Et ce fut au pas de course – soutenu – que l'homme les guida vers la maison qu'il avait en tête. En dépit de leur nouveau régime alimentaire, bourré de carences diverses, le père et la fille atteignirent leur objectif une bonne cinquantaine de mètres avant les mort-vivants. Ils avaient encore tous les deux la forme... c'était aussi grâce à ça qu'ils s'en étaient sortis jusque là !

- Facile ! S'exclama la gamine enthousiaste à l'idée d'avoir remporté ce petit défi. Elle échangea un sourire complice avec son père. Tu tiens encore la cadence, malgré tes vieux os, le taquina-t-elle d'ailleurs en passant. Pourtant l'ambiance ne resta pas légère si longtemps. Mine de rien, la troupe de rôdeurs était tout près. Kaycee savait qu'elle devrait avoir peur, mais seule l'excitation primait. Ils attendirent ainsi le moment propice pour attirer le gros des troupes vers eux, pour s'assurer qu'ils passeraient dans le bon jardin, sans se coincer comme des abrutis du mauvais côté de la barrière. Alors ils firent du bruit. Hey ho les malades, par ici ! Appela ainsi l'adolescente, tout en tapant avec sa batte.


~ Kaycee,

Easy as a kiss we'll find an answer
Put all your fears back in the shade
Don't become a ghost without no colour
Cause you're the best paint life ever made
Revenir en haut Aller en bas  
Kendale J. Barnett
Bras Droit | Overlook Hotel
Kendale J. Barnett
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau - M16a4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 31/10/2015
Messages : 962
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: I miss our talks.   I miss our talks. - Page 2 EmptyMar 30 Juil 2019 - 15:31

« On pourra les tuer à travers la clôture, une fois qu’ils y seront tous entrés. » Dis-je alors avant de me mettre à courir jusqu’au jardin que je viens de lui indiquer. Les parquer là, pour ensuite les éliminer est sûrement plus prudent, vu leur nombre. Accélérant la cadence sur les derniers mètres, je jette un coup d’œil derrière moi, Kaycee me talonne de près. Une fois arrivés près de la barrière, elle me fait part de son enthousiasme, visiblement satisfaite d’avoir couru aussi vite jusqu’ici. Cela me fait sourire, tout comme la petite réflexion qu’elle me lance concernant ma forme. « Qu’est-ce-que tu crois ?! J’suis pas encore rouillé ! Je m’entraîne tous les jours ! » Je n’ai pas perdu de ma condition physique. Et heureusement ! C’est sûrement ça qui m’a sauvé à plusieurs reprises… Et ce moment que nous partageons, me rappelle les weekends passés avec elle, sur les terrains de baseball ou les footings du dimanche matin que nous faisions ensemble, parfois.

Je reprends d’une voix un brin nostalgique, surveillant le groupe de rôdeurs qui s’approche du coin de l’œil. « T’sais, si y’a bien un truc que j’regrette… C’est de ne pas avoir pu courir un marathon une fois dans ma vie… » C’est un truc que j’aurais aimé faire, on en avait parlé avec Sean, plusieurs fois. Et c’est sûrement un défi qu’on aurait pu se lancer tous les deux, avec Kaycee aussi. Aujourd’hui… Il faut pouvoir courir pour échapper aux morts qui se baladent autour de nous. Si quelqu’un m’avait dit que je ferai ça un jour… Qu’importe, je suis content de voir que nous pouvons toujours passer du temps avec Kaycee. « Attire-les, pendant que j’ouvre la barrière. Tu pourras ressortir de l’autre côté. Pendant c’temps j’ferme la porte derrière eux ! » Sur le papier ça a l’air simple mais nous ne sommes pas à l’abri d’un imprévu…

Je ne m’en fais pas trop pour ma fille. Elle sait se débrouiller dans ce genre de situation, peut-être mieux que moi. L’époque où je m’en faisais pour elle – pour un rien – est passée depuis bien longtemps. Pendant que Kaycee fait un boucan pas possible, j’ouvre la barrière. « Tu me feras signe quand ils seront tous rentrés ! Vas-y ! » Préviens-je alors avant d’aller me planquer rapidement derrière l’une des voitures garées près de l’entrée du jardin.

La petite blonde disparaît alors de mon champ de vision, je n’entends plus que le bruit de sa batte tapant contre la barrière et le râle des morts. De mon côté, quelques retardataires semblent m’avoir repéré. Ils sont trois. Je les laisse approcher. Contournant la voiture, je scrute l’entrée du jardin, la plupart de nos « invités » ont suivi le mouvement. Kaycee ne tardera pas à m’appeler. Avant, je dois me débarrasser des gêneurs. J’avance alors vers le premier, avant de l’attraper par le cou et lui enfoncer la lame de mon couteau dans le crâne. Retirant d’un coup sec, mon arme de la boîte crânienne, je laisse le corps retomber à mes pieds. Les deux autres sont déjà là, près à m’attraper. J’envoie un coup de pied dans la poitrine de l’un d’eux avant de frapper l’autre avec mon couteau, direct dans la tempe. Celui que j’ai déséquilibré juste avant a néanmoins le temps d’agripper mon bras. Sa mâchoire claque près de mon coude, mais je me débats quelques secondes avant de le repousser et de lui asséner un dernier coup. J’espère que Kaycee a réussi à sortir du jardin… Je me rapproche doucement de la barrière, espérant entendre son signal...




•••
Don’t try me I’m untouchable. Surviving like an animal. Its almost like I’m flammable ▬ I was built for this time

Revenir en haut Aller en bas  
Kaycee Barnett
Overlook Hotel
Trader
Kaycee Barnett
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/10/2014
Messages : 1785
Age IRL : 17
MessageSujet: Re: I miss our talks.   I miss our talks. - Page 2 EmptyJeu 1 Aoû 2019 - 23:33
Kaycee ne doutait pas de la condition athlétique de son père. Depuis son plus jeune âge, elle l'avait adulé pour la force physique qui émanait de lui. Il était pompier. Ça voulait dire que non seulement il maîtrisait le feu et sauvait des gens de bâtiments enflammés, mais aussi qu'il était drôlement baraqué ! Il ne faisait aucun doute que son amour du sport, c'était à lui qu'elle le devait. Elle échangea un sourire complice avec lui. Il était fou de voir à quel point leur relation avait évolué depuis que l'adolescente avait fugué du lycée. Alors qu'ils ne parvenaient jadis qu'à communiquer au travers d'engueulades mémorables, ils s'étaient tous deux assagis. Ken prenait moins sa fille pour une gamine - ou du moins il n'osait plus le faire - et Kaycee avait indéniablement mûri aussi.

Elle ne put toutefois s'empêcher de se moquer gentiment de son paternel et de sa confession sur le marathon.

- Tu trouves vraiment rien de plus sexy à regretter que courir un marathon ?! Moi j'en ai des idées si tu veux ! Elle les avait d'ailleurs toutes notées sur son cahier et elles formaient aujourd'hui cette fameuse liste des choses qu'elle voudrait encore faire avant de mourir. Comme un objectif pour vivre.

Mais déjà les morts déboulaient et le duo père/fille se séparait. Kaycee continua à attirer les monstres à l'intérieur de l'enceinte du jardin.

- Petits, petits, les appela-t-elle comme elle l'aurait fait avec un chaton. Elle progressait en reculant, s'assurant en jetant des coups d'oeil réguliers derrière elle, de ne pas trébucher au passage. Par ici, les vilains ! Les macchabées s'avançaient gauchement en râlant. Elle en aurait bien dégommé un ou deux pour la route, mais ils étaient trop nombreux et si Kaycee ne ressentait pas réellement la peur, elle restait toutefois consciente du danger. Alors elle ne prenait pas de risques insensés ! L'instant d'après, elle se hissait par dessus la palissade du jardin pour se mettre à l'abri. Est-ce qu'ils étaient vraiment tous entrés ? Elle n'en était pas sûre et sa seule option fut de faire le tour de la propriété pour s'en assurer et rejoindre son père de l'autre côté. Elle l'aperçut avec quelques cadavres à ses pieds. Elle attira son attention et lui fit signe de loin. Ils purent ainsi refermer le portail pour cloisonner les rodeurs comme du bétail.

- Ils sont bien excités comme il faut !... constata-t-elle alors que le volume sonore semblait avoir encore augmenté. On se les fait ? Demanda-t-elle ainsi à Kendale en haussant un sourcil, prête à agir au quart de tour s'il le lui autorisait. Dis oui, dis oui !


~ Kaycee,

Easy as a kiss we'll find an answer
Put all your fears back in the shade
Don't become a ghost without no colour
Cause you're the best paint life ever made
Revenir en haut Aller en bas  
Kendale J. Barnett
Bras Droit | Overlook Hotel
Kendale J. Barnett
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau - M16a4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 31/10/2015
Messages : 962
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: I miss our talks.   I miss our talks. - Page 2 EmptySam 31 Aoû 2019 - 12:18
Kaycee prend un air moqueur quand je lui explique mes regrets de ne pas avoir pu courir un marathon. Et si mes lèvres s'étirent légèrement, c'est un sourire amer que j'affiche. Ouais, ça me vexe, un peu. C'est con, je sais, mais je n'y peux rien. C'est plus fort que moi. Il est rare que je me confie de la sorte, faut dire que je n'ai jamais été doué pour communiquer avec ma fille. Alors forcément je le prends un peu mal. Mais je ne montre rien, ne voulant pas gâcher ce moment passé avec elle. Je prends sur moi et je me contente de reprendre. « Quand même ! Courir à New-York ou à Paris ! Ça pourrait être franchement pas mal. Mais je suis curieux d'entendre tes idées. »

Mais elle n'a pas le temps de me répondre. Déjà les décérébrés sont déjà là. Nous nous séparons. Kaycee se charge de les mener à l'intérieur du jardin. Moi, j'élimine les retardataires. Bientôt la silhouette fine de ma fille réapparaît, un jeu d'enfant ! Nous refermons le portail dans un grincement  sourd. A l'intérieur du jardin, les morts font demi-tour, mais ils se retrouvent bloqués ! Bientôt des mains décharnées passent à travers la grille, des grognements gutturaux s'élèvent, faisant un beau vacarme. Kaycee se tournent vers, visiblement décidé à se débarrasser de cette vermine. Alors d'un signe de la tête, j'approuve son idée. «   On sera plus tranquille si on se débarrasse d'eux pour de bon... Je ne suis pas certain que la grille tienne longtemps, vu le nombre qu'ils sont. » Et ça fera déjà une menace de moins, pour nous.

Avec une pointe de défi dans la voix, je me tourne alors vers elle. «  C'est parti ! J'parie que j'en tue plus que toi ! » Je m'avance alors vers le portail, sans lui laisser le temps de réagir. J'attrape un premier bras putride afin de tirer la créature contre les grilles, puis d'un coup sec, je frappe son crâne avec ma lame. Le corps s'effondre de l'autre côté. Et de un ! Je refais la même chose avec la tronche défigurée du type à côté. Rien de plus simple, finalement. « Et de deux ! Alors ? Qu'est-ce que t'attends ? »



•••
Don’t try me I’m untouchable. Surviving like an animal. Its almost like I’m flammable ▬ I was built for this time

Revenir en haut Aller en bas  
Kaycee Barnett
Overlook Hotel
Trader
Kaycee Barnett
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/10/2014
Messages : 1785
Age IRL : 17
MessageSujet: Re: I miss our talks.   I miss our talks. - Page 2 EmptyMer 4 Sep 2019 - 14:25
Elle était d'accord. Les morts étaient trop nombreux pour la qualité de la barrière qui protégeait le jardin de cette maison. Excités comme ils étaient, il ne leur faudrait peut-être même pas deux ou trois heures pour fragiliser tout ça et s'échapper de là. S'ils laissaient les choses comme ça, ce serait retour à la case départ et la maison de retraite serait toujours potentiellement menacée. L'adolescente acquiesça donc à son paternel. Si elle avait toujours été fascinée par les rôdeurs, elle adorait tout autant les détruire. Cela lui offrait un petit plaisir qu'elle ne savait pas toujours masquer. Ses lèvres s'étirèrent sur un sourire en coin au défi que lui lança alors Kendale.

- Hé tricheur ! Lui lança-t-elle alors qu'il était déjà parti à l'action, alors qu'elle n'était même pas prête !

Elle mit sa batte de côté – clairement pas l'arme idéale pour la situation – pour s'emparer du couteau que lui avait remis Emerson au lycée, un siècle auparavant. Elle se jeta ensuite dans la masse... enfin façon de parler, puisqu'elle n'était pas du même côté du grillage. Elle imita alors le pompier et planta son couteau dans un premier mort, puis un second. Un troisième. A chaque corps qui tombait à leurs pieds, ils donnaient leurs scores à voix haute.

- Sept. Huit. Elle réussit en jouissant d'un accès plus grand au grillage à rattraper son père. Son visage s'éclaira d'un sourire quand ce fut le cas. Elle ne cachait pas son excitation, quand bien même la situation ne s'y prêtait peut-être pas tant que ça. Pourtant Ken semblait aussi s'amuser, peut-être simplement heureux de partager ce moment avec sa fille. C'était comme s'ils retrouvaient une complicité qu'ils avaient perdue depuis trop longtemps déjà. Bien avant même le début de l'épidémie. Tu as peur, hein ! Le chercha la gamine, et quelle ne fut sa satisfaction quand dix bonnes minutes plus tard, c'était elle qui achevait le dernier macchabée, avec deux points de plus que son père. Elle leva les bras au ciel, comme si elle venait de taper un Home Run et libérait toutes les bases de son équipe. Oui le baseball, sa référence, toujours ! Trop facile, le nargua-t-elle comme la fillette immature qu'elle était.

Mais l'homme ne semblait pas vexé. Peut-être l'avait-il même volontaire laissée gagner. Kaycee put lire dans son regard une certaine fierté. De voir sa fille aussi battante et dégourdie. Et comme si elle n'en demandait pas davantage, elle se sentit comblée. Oubliant pendant un temps, toutes les galères et les déceptions qu'elle avait traversées. Exit toutes ces déconvenues ! Elle avait retrouvé ses parents et vivait des moments d’allégresse avec sa meilleure amie, que pouvait-elle demander de plus?

- FIN -


~ Kaycee,

Easy as a kiss we'll find an answer
Put all your fears back in the shade
Don't become a ghost without no colour
Cause you're the best paint life ever made
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I miss our talks.   I miss our talks. - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- I miss our talks. -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Miss [Libre]
» Pardon Miss Teigne ? [Pv]
» Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris
» i miss you, honey. » ft. dylan.
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: