The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Let's say sushine for everyone -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selene Sweetnam
membre du conseil | The Haven
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 5898
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Let's say sushine for everyone   Lun 26 Nov 2018 - 11:01
C’était vrai ça, qu’elles ne l’avait pas supportée dès le début. La Selene de 13 ans l’avait trouvée futile, superficielle et un brin stupide même. C’était sur le coup, avant qu’elle ne la tire d’un traquenard destiné à la faire venir à une soirée et qu’elles sympathisent dans un bar où elles n’avaient très certainement pas le droit d’être. Depuis ce jour, la pianiste non plus n’avait pas eu d’amis pareils. Il y en avait eu d’autres, pour lesquels elle avait ressenti – ou ressentait encore puisqu’Andrea était en vie – des sentiments autrement aussi intenses. Mais Ashley resterait Ashley. Dans un monde aussi triste, certains liens ne se désagrégeaient pas.

Son visage, radouci jusque là, se renfrogna immédiatement lorsqu’il fut question d’Addison et Damian. Elle se doutait que le sujet allait retomber sur la table un jour mais espérait naïvement qu’il serait repoussé indéfiniment. Quel espoir de toute façon ? Ils étaient partis désormais, cela signifiait qu’ils pouvaient être n’importe où. De préférence très loin, espérait silencieusement la cadette, mais elle ne pouvait décemment pas dire cela à la brune.

- Je ne les aime pas, trancha-t-elle avec une dureté sans équivoque, si leur place était ici, ils ne seraient pas partis.

Son jugement était ferme et têtue comme elle l’était, ce n’était pas près de changer. Selene se détacha de sa complice peut-être plus brusquement qu’elle ne l’aurait souhaité mais retourner se concentrer sur l’horizon, c’était une façon de ne pas se défouler sur la jeune mère. Le couple lui avait laissé un goût amer sur la langue mais pour autant ce n’était pas la faute de celle qui essayait de prendre leur défense.

- Ils n’étaient même pas là quand je suis venue au ranch la première fois, ni après, quand… vous avez été attaqués, elle le savait grâce à Shawna, notamment, techniquement, ça veut dire que l’intérêt du ranch m’a concerné avant elle, elle parlait au féminin car c’était bien Addison contre qui elle avait le plus de rancœur, alors… je vois pas pour qui elle se prend quand elle se permet de me prendre de haut ou de me traiter d’arriviste manipulatrice, parce qu’en substance, c’était ce que lui avait dit la quasi-quarantenaire, je ne lui dois rien, appuya la musicienne, ni mes secrets, ni mes décisions, ni ma confiance.

Certaines personnes avaient mis énormément de temps avant de se voir intégrées dans son cercle très fermés. Il n’y avait bien qu’Andrea en qui elle avait suffisamment foi pour lui confier les moindre ressors de ses stratégies quand il s’agissait de défendre le camp. C’était faire preuve d’une insolente arrogance que de débarquer comme une fleur et croire que tout allait lui tomber facilement dans le bec. Maintenant qu’elle avait vidé son sac, Selene accorda une œillade contrariée mais résignée à son aînée.

- De toute façon, c’est plus à moi toute seule de décider, et au fond, ça l’embêtait dans ce genre de cas, mais je plaiderai pas en leur faveur, et Ashley devait savoir à quelle point elle était bornée quand elle avait quelqu’un dans le nez, et ils auraient intérêt à se faire oublier.

Sinon, conseil ou pas, elle les dégagerait personnellement et définitivement. Mais ça, inutile de le préciser ; ça ne ferait que relancer une discorde alors que… c’était simplement hypothétique.

- Désolée, maugréa-t-elle sans vraiment l’être.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Good
membre du conseil | The Haven
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta, couteau de chasse, machette, matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 3342
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Let's say sushine for everyone   Mar 27 Nov 2018 - 7:15
Bien sûr Ashley s’y attendait à cette réaction de la part de la musicienne, mais elle devait évoquer ce sujet malgré tout. Sans rien dire, la jeune mère laissa son amie se reculer et éviter son regard. On aurait réellement dit une dispute d’adolescentes, surtout aux premiers mots de Selene. Elle ne les aimait pas ? Bien, Ash’ encaissa, la laissa vider son sac sur le compte de deux personnes qu’elle avait, elle, considéré comme des amis, des alliés. Qu’à cela ne tienne, l’aînée la laissa parler, enregistrant chaque parole, pas pour pouvoir lui bondir dessus en les brandissant comme une arme quand la situation deviendrait à nouveau plus tendue. Simplement pour savoir exactement où elle avait fait fausse route en imaginant, quelques semaines ou mois en arrière, que ce serait simple de faire cohabiter leurs deux groupes, quand elles avaient évoqué ce futur ensemble, dans les prémices de cette alliance.

« T’excuse pas … Tu as tes raisons, et j’ai les miennes. Tu leur dois rien, mais moi … je leur dois beaucoup. » Elle inspira longuement, parce que ce qu’elle devait à Addison, c’était le respect donné à Jon pour cette dernière fois où elle avait pu poser les yeux sur lui. « Ils n’étaient pas là, et ils auraient pu décider de passer leur chemin face à tout ce merdier, pourtant ils sont restés, ils se sont battus. Damian … il me l’a ramené. Addison … Elle m’a permis de le voir partir … tel qu’il était » Ses yeux s’embuaient à nouveau de larmes, scintillants alors qu’elle détournait à son tour le regard. « Tout le monde est pas obligé de s’aimer ou de s’apprécier, mais j’ai besoin d’essayer de faire en sorte que tout le monde se fasse confiance. » Finan ne lui faisait pas confiance, encore au début du mois de septembre quand les choses avaient dérapé et que l’emplacement de la prison avait été révélé. Pourtant aujourd’hui, Ashley espérait qu’il commençait à revoir son avis.

Soupirant, Ashley revint vers son amie, posant sa main sur son épaule. « Peut-être … qu’ils auraient pas réagi comme ça si moi j’avais pas réagi comme ça … Connor … il m’a fait prendre conscience de ça et … c’est ma place ici, mon rôle. Je suis pas comme Elena ou comme toi. » Et ça l’avait travaillée un moment de pas être ce leader rigide, droite dans ses bottes. Ashley restait Ashley, elle ne savait pas être autrement que comme elle était, trop humaine sans doute. Laissant sa main retomber le long de son corps, la jeune maman esquissa un sourire triste.

« Ce soir-là … Damian, il fait partie des seuls qui ont essayé … d’avoir les mots justes. Et c’est pas un reproche, parce que de toute manière je voulais et je veux toujours rien entendre mais … pour Hope, il a essayé. » Comme Selene, la gamine lui avait dit, alors Ashley espérait que son amie comprendrait. Addison et Damian étaient une partie de cette famille, peu importait quand ils étaient arrivés, peu importait où ils étaient aujourd’hui. Connor était parti des mois, pourtant il avait eu la réaction de ce grand-frère colérique mais protecteur en l’amenant contre sa volonté, mais pour son bien. Cette famille qu’ils avaient tous créée, elle dépassait le sang, Ashley l’avait compris désormais.


   
Fighting through grief
So it’s true, when all is said and done, grief is the price we pay for love. (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
membre du conseil | The Haven
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 5898
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Let's say sushine for everyone   Mer 28 Nov 2018 - 11:01
Selene écouta silencieusement, serra les dents même, pour ne pas laisser échapper quelque chose qu’elle risquait de regretter. Comme par exemple le fait que si on lui avait demandé, ça avait été stupide d’empêcher sa meilleure amie de voir le corps de Jon tel qu’il était. Ils n’étaient plus à une époque où la mort était édulcorée et maquillée pour faire jolie dans un cercueil en acajou. Elle était violente, brutale et sans concession. Avait-elle eu le droit d’être épargner quand Flann avait été tué ? Quand Abigail avait été tuée ? Quand Breann avait été tuée ? Peut-être était-ce une forme de jalousie mais ça ne changeait. Elle estimait que de pas voir le décès des êtres chers en face, c’était une façon de se défiler. Alors même si elle voulait contredire Ashley en lui certifiant que si, elle était comme elle et Elena, les mots restèrent coincés dans sa gorge.

Elle avait frissonné en sentant la main de la jeune mère sur l’épaule et se fit violence pour ne pas attraper ses doigts à nouveau. La pianiste avait la sensation que faire montre d’affection maintenant, c’était céder ; alors que c’était tout bonnement hors de question. L’enjeu était bien trop important pour que quelques belles paroles rattrapent un comportement qu’elle désapprouvait totalement.

- Ça ne change rien, trancha-t-elle en forçant la froideur de son timbre pour ne pas trembler, s’ils tenaient vraiment à ce groupe, ils ne seraient pas partis, car c’était tout ce qu’elle voyait là : un caprice ; et comme des enfants qui n’avaient pas ce qu’ils attendaient, ils étaient partis bouder, je comprendrais si tout le monde partageait leur avis, mais je te rappelle que même parmi les gens du ranch, d’autres avaient compris. Connor avait compris et il a expliqué mieux que moi les raisons qui m’ont poussé à compartimenter les choses comme ça, elle espérait que parler de l’homme qui avait aussi réussi à faire Ashley revenir à la raison aurait un impact sur ce qu’elle essayait de faire appréhender, mais Addison n’a rien écouté. Elle est juste restée braquée sur sa frustration personnelle et n’a même pas essayer de… de faire l’effort d’entendre.

Selene haussa les épaules et se détourna de l’horizon pour reporter toute son attention sur sa meilleure amie. C’était étrange d’avoir ce genre de discussion, elle le réalisait maintenant. Ce n’était plus seulement la sœur qui parlait, c’était la cheffe, cette facette de sa personnalité qui cherchait à verrouiller toutes les failles dans sa stratégie pour protéger les autres. A défaut d’avoir l’habitude de travailler en groupe, elle parlait en son nom propre et en ce qu’elle aurait décidé si elle était toujours la seule aux commandes.

- Et ne me dis pas que c’était « normal » parce qu’elle a été… contrariée, ou je ne sais quoi. Tu l’as été aussi, je sais que d’autres n’ont pas beaucoup aimé la tournure des événements, à commencer par Elena, puisqu’il fallait prendre un modèle, autant prendre le top du top, mais ils sont tous venus, même Finan. Elena est venue, parce qu’elle tenait vraiment au groupe et à son avenir. Parce qu’elle croyait que ça pouvait marcher ! Addison, c’est…, son visage se tordit en une moue méprisante, rien qu’une égoïste qui pense qu’on l’écoutera parce qu’elle gueulera plus fort que tout le monde.

Elle ne cilla pas en rencontrant le regard d’Ashley. C’était sans doute le précédent à d’autres désaccords car elles ne pourraient pas imaginer la gestion d’un groupe de la même façon. Elles n’avaient ni les mêmes expériences, ni les mêmes attaches, ni les mêmes attentes. Et la pianiste avait ce défaut de savoir mettre ses émotions en bernes quand il s’agissait de défendre l’intérêt de tous. Dussent-ils la détester pour ça.

- Et Damian… c’est juste un cinglé qui lui colle aux basques, jugea-t-elle non moins sévèrement, alors… je ne pense pas que ce soit des gens fiables. Et c’est ce que je dirais à tous les autres si la question venait à se poser.

Elle chercha un instant, n’importe quoi, pour ne pas terminé cette réconciliation sur un nouveau point d’accroche, mais elle ne trouvait pas. Ce n’était pas si simple, d’être dans le même bain pour les prises de décisions…


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Good
membre du conseil | The Haven
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta, couteau de chasse, machette, matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 3342
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Let's say sushine for everyone   Jeu 29 Nov 2018 - 15:01
Ashley le savait que le sujet ne ferait pas l’unanimité, elle savait qu’elle courrait le risque de faire imploser une situation encore tendue. L’amitié n’excuserait pas tout, ne passerait pas tout, mais elle avait besoin d’en parler, de faire connaître à son amie son avis là-dessus. Aussi, l’aînée laissa la musicienne vider son sac à propos de ces deux personnes qui aujourd’hui n’étaient pas là, pour des divergences d’opinion, des tempéraments trop fiers, trop forts. Evidemment, ce jour-là les discussions étaient parties trop loin, les cœurs s’étaient enflammés, parce qu’ils étaient encore blessés de plaies trop fraiches, à vif.

« La question se posera. Je ne te demande pas de l’accepter, tu as le droit d’avoir ton avis sur eux, on est pas obligé d’apprécier et d’accepter tout le monde, mais que ça te plaise ou non, pour moi, ils ont été là. Tous ceux qui se sont battus pour qu’on survive, pour qu’on retrouve les nôtres, pour offrir un minimum de dignité à … Je te demande pas de comprendre, si la situation avait été différente, s’il avait fallu que j’aille te chercher toi par la peau du cul, je l’aurais fait aussi. »

La brunette soupira, elle comprenait son amie, elle comprenait cette réaction. Elle ne tenterait pas de la convaincre, mais elle ne pouvait pas non plus laisser Addison et Damian disparaître de sa vie comme ça. « On a déjà trop perdu … ce groupe, cet endroit, c’était supposé être une seconde chance, une nouvelle vie … Roza, Markus, Riley, comme Addison et Damian, leur place était ici. Pas dehors à faire on sait pas quoi … On s’est tous battus pour ça et on a … j’ai déjà trop perdu. » Oui, l’absence de la russe lui pesait aussi. Tout comme cela lui avait pesé de la laisser partir à l’époque. Tout comme elle ne comprenait pas que Connor puisse vouloir repartir. Pas après ça.

« Vous avez voulu que je vienne ici, alors que j’aurais préféré rester là-bas. J’compte pas lâcher les autres, si Connor a réussi à me faire entendre raison, et si on est prêtes toi et moi à avancer en dépit des opinions divergentes, alors on peut encore construire quelque chose avec eux aussi. » C’était bien ça non son rôle ? Elle n’était pas Elena, elle n’était pas Selene, elle était elle-même et elle était cette âme qui se voulait optimiste. Ils avaient voulu qu’elle soit là avec eux, pour sa sécurité, pour celle de sa fille, pour ce groupe, alors Ashley ne lâcherait pas.  


   
Fighting through grief
So it’s true, when all is said and done, grief is the price we pay for love. (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
membre du conseil | The Haven
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 5898
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Let's say sushine for everyone   Ven 30 Nov 2018 - 21:12
La musicienne avait soufflé en levant les yeux au ciel. L’obstination de sa meilleure amie lui semblait irrationnelle. Si elle avait de l’énergie à dépenser pour retrouver une aiguille dans une meule de foin, elle ferait mieux de faire revenir Roza, Riley et Markus. Au moins ils avaient une vraie valeur ajoutée ! Addison et Damian, ce n’était que deux emmerdeurs. Alors à savoir si on pouvait construire quelque chose avec eux…

- On verra, trancha Selene avec une pointe d’agacement, je ne suis plus toute seule pour décider comment se passent les choses, mais toi non plus, certes, dans l’absolu, elle ne l’avait jamais été, mais le rappel lui paraissait de rigueur, la question d’essayer de les retrouver ne se posera pas mais celle de savoir si on les accepte va se poser.

Il n’était pas question qu’il entame la relation du conseil par un quelconque droit de veto ou un passage en force, ce serait la mort prématurée d’un fonctionnement qui se voulait équitable et collégial. En ce qui la concernait en tout cas, parce que son affection pour Ashley était aussi grande que ses convictions profondes en tant que leader. Qu’elle soit la plus jeune de la bande ne changeait rien. Elle ne se plierait qu’à une décision de groupe. La pianiste poussa toutefois un soupir en essayant de retrouver un timbre plus propice au dialogue.

- Je me souviens d’une fois où j’ai voulu faire ça : faire confiance à l’amie d’un ami, elle haussa les épaules avec une petite moue pour accompagner son récit, ça aurait pu marcher, c’était le premier hiver de l’épidémie. On s’est tous réunis, on avait des blessés… ça commençait bien et tout est parti en vrille. Je t’épargne les détails, écourta-t-elle en chassant la version longue de la main, mais ça s’est fini en impasse mexicain et tout le groupe a été éclaté. Je me suis retrouvée toute seule et je serai morte sans rencontrer Duncan deux mois après ; une autre fille a dû voir mourir sa sœur dans un local à poubelles pour se retrouver à vivre dans les bois…

Le temps à endurer cet enfer avait sans doute rendu la perception de l’histoire d’Abigail moins tragique qu’elle ne l’était au départ. L’étudiante avait été profondément traumatisée par cet hiver et ne s’en était jamais véritablement remis. Le regard de Selene se porta sur l’horizon, à nouveau, comme si elle y cherchait les yeux intensément tristes de l’amie la plus gémellaire de sa survie. Elles avaient été comme les deux doigts de la main, jusqu’à ce que la mort les jalouse.

- Tout ça à cause de l’amie d’un ami, termina-t-elle, alors depuis… je ne fais confiance qu’aux gens dont j’ai pu avoir les preuves qu’ils ne représentent pas un risque de tout foutre en l’air. Je le fais pas pour moi, précisa néanmoins la jeune femme avec un ton qui pointait l’évidence, je le fais pour que tous les autres soient en sécurité.

Ce n’était visiblement pas un point qu’elles boucleraient tout de suite. Ce n’était pas tellement le but au final. Un vague sentiment de nostalgie macabre troublait la musicienne. Elle n’avait pas parlé de cet épisode depuis des années… Ziggy, Julian, Harriet… qu’avaient-ils bien pu devenir ?


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Good
membre du conseil | The Haven
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta, couteau de chasse, machette, matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 3342
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Let's say sushine for everyone   Dim 2 Déc 2018 - 9:38
« Et contrairement à toi, c’est pas une nouveauté pour moi. » De ne pas être seule à décider, et c’était tant mieux, Ashley n’aurait pas voulu prendre de décisions et toute responsabilité seule. Il n’y avait qu’un seul sujet sur lequel elle serait désormais seule à prendre les décisions, c’était l’éducation et la protection de Hope, car Jon n’était plus là. Il était le seul qu’elle aurait écouté, qu’elle laissait décider avec elle-même si malheureusement leur rôle partagé de parents n’avait été que trop court à son goût. La pensée lui fit ravaler un sanglot, cette plaie encore ouverte dans son cœur saignait toujours silencieusement. Elle pouvait remercier son amie, cette discussion et cette façon d’aborder les sujets d’un ton condescendant l’aidaient à ne pas penser à son chagrin.

Ashley soupira, écoutant malgré tout Selene. Evidemment qu’elle comprenait ce qu’elle voulait dire, elle comprenait pourquoi elle le disait. Mais quelque chose la dérangeait profondément dans ses paroles, c’était cette impression de sens caché, comme si elle-même ne prenait pas à cœur la sécurité de tout ce groupe. « Tu penses que mon choix est égoïste ? Que je suis pas capable de prendre des décisions pour ce groupe ? Que j’ai pas été capable de le faire jusqu’ici ? Pendant six mois, je n’ai fait que ça, penser au groupe, à tous les autres, plutôt que foncer tête baissée pour suivre ces enfoirés et récupérer ma fille. En risquant la vie de tout le monde. Je voulais rester au ranch oui … mais finalement je suis là, pas parce que j’en ai envie, mais parce que c’est sans doute le mieux pour Hope, parce que Connor a réussi à me convaincre qu’ici on aurait besoin de moi. » Elle avait encore à l’idée de partir, parce qu’elle n’aimait pas ce lieu, elle n’aimait pas avoir dû tout laisser derrière elle, parce que l’absence de fantôme était quelque part pire que leur présence.

« Ils se sont battus à nos côtés, ils n’étaient pas obligés de rester en connaissant notre situation. Je te demande pas de lui faire confiance, je te demande même pas de me faire confiance là-dessus. Je te demande rien. Ils font partie de ce groupe, ils ont souffert avec ce groupe, et si vous m’avez forcée à débarquer ici, alors la seule chose que je demande, c’est qu’on me laisse tenter ce que je veux tenter sans me parler comme à une gamine. On a pas la même expérience de ce monde Selene, mais c’est pas pour autant que tu sais mieux, si on est tous là, c’est pour travailler ensemble non ? » A nouveau un soupir fila ses lèvres, plus dur à retenir, teinté d’un sanglot qui faisait chevroter sa voix quelques secondes auparavant.

Son regard resta figé sur l’horizon. « J’en veux au monde entier, j’aime pas cet endroit, et je sais pas ce que va devenir ce groupe. Laisse-moi … me raccrocher à ce que je peux encore tenter de sauver. Notre amitié y compris. » Parce que c’était bien ce qu’elle ressentait depuis cette foutue journée. L’univers s’était désagrégé sous ses pieds, au creux de ses paumes. Elle l’avait perdu lui, elle avait perdu en même temps tous les projets qu’ils avaient fait, même en plaisantant, elle avait perdu ce ranch et tous les souvenirs qui y étaient rattachés, elle avait perdu des amis partis sur les routes et elle était en train de perdre la seule qui la rapprochait encore de son ancien moi.


   
Fighting through grief
So it’s true, when all is said and done, grief is the price we pay for love. (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
membre du conseil | The Haven
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 5898
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Let's say sushine for everyone   Dim 2 Déc 2018 - 12:51
Elle avait secoué la tête tout le long de m’argumentation de son aînée et avait fini par se pincer les lèvres. Une fois encore, Selene se sentit effroyablement seule. Sa manière de concevoir la protection de ceux dont elle était responsable de façon si entière, si absolue, la mettait toujours en porte-à-faux vis-à-vis de ses proches. C’était ce qui lui avait fait perdre Eli et quelque part, Ashley était en train de lui dire que ça pourrait les séparer de la même façon. La jeune femme ne pouvait pas changer pourtant, c’était physiquement impossible. Revenir sur son opinion reviendrait à s’arracher une partie de ses entrailles.

- Tu n’es pas venue ici sous la contrainte, objecta-t-elle la gorge nouée, tu ne peux pas conditionner le fait que tu sois avec nous à l’intégration de deux personnes qui ont ouvertement fait le choix de ne pas nous suivre.

Elle préférait regarder partout ailleurs que dans les yeux de sa meilleure amie, même si son sanglot étouffé était atrocement douloureux. L’impasse était étroite et il faudrait certainement l’intervention de forces extérieures pour trancher dans la position à adopter. La pianiste avait la sensation qu’une lourde boule de billard était coincé dans sa trachée chaque fois qu’elle déglutissait.

- Les règles doivent être les mêmes pour tout le monde, poursuivit-elle à mi-voix, si tu les retrouves, c’est le… conseil qui décidera, c’est tout. Ni toi, ni moi toute seule, ses lèvres se pincèrent à nouveau alors qu’un voile de tristesse blanchissait ses traits, je suis désolée Ashley, je ne peux pas laisser ça passer… mais j’aurais pensé que notre amitié valait plus que ça.

Selene était profondément blessée que la jeune mère ait mis leur relation dans la balance à ce moment-là, comme s’il y avait un lien direct. Une façon, au mieux, d’instrumentaliser leur amitié pour la prendre par les sentiments et au pire, de carrément la conditionner au résultat de ce conflit. La musicienne écrasa bien vite les deux larmes muettes qui roulèrent sur ses joues et elle renifla le plus discrètement possible. Si telle était la façon dont son aînée voulait considérer leur sororité, elle n’en serait pas à un sacrifice près.

- Je devrais peut-être te laisser à ta garde, souffla-t-elle d’une voix lasse et teintée de chagrin, je…, je t’aime Ash’, c’était ce qu’elle mourrait d’envie de dire à cette amie de toujours, je dois aller récupérer Elizabeth, Shawna va se demander ce que je fabrique.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Let's say sushine for everyone   
Revenir en haut Aller en bas  
- Let's say sushine for everyone -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: