The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- This is acting -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event ; Beretta, Fusil à pompe, couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/04/2017
Messages : 514
Age IRL : 26
MessageSujet: This is acting   This is acting EmptyJeu 22 Nov 2018 - 11:51
C’était un nouveau départ, une nouvelle vie dans un nouveau lieu. Ou presque. Après tout, Lisandro avait accompagné Selene pour mettre les enfants à l’abri. Il avait même été convenu que le chilien les rejoignent avant l’attaque. Sauf que le Jour J était venu les trouvés avant. Tout avait été si vite et voilà qu’à présent, ils étaient plus d’une vingtaine de personnes à poser leurs bagages. Lisandro avait trouvé le chemin de l’infirmerie tôt ce matin, pour profiter d’y être un peu seul, avant de ne plus l’être jamais vraiment. Messiah n’était venu seul, les Ranchers avaient eux aussi leur médecin. Il avait eu l’occasion de rencontrer et de collaborer avec Addison, mais celle-ci n’avait pas voulu suivre. Ne restait donc plus que Caroline, qu’il appréciait pour les échanges d’autrefois. Mais il n’avait réellement travaillé avec elle, ni même travaillé tout court avec quelqu’un. Ce n’était pas une question d’arrogance, mais plus… De manque de confiance en lui. Contrairement à l’ex-véto, Lisandro ne venait pas vraiment du milieu médical. Pas directement.

Deaglan avait fait de son mieux, mais l’aménagement de l’endroit n’était pas encore vraiment fait pour plusieurs blessés. Il suffirait pourtant de retourner à la prison… Récupérer quelques lits…Mais Selene ne l’accepterait pas. C’était trop dangereux pour la nouvelle position qu’était la leur. Mais ça le frustrait. Il avait déjà demandé, Deaglan acceptait que lui et Caroline remanient un peu les lieux… A leur image. Qu’était-elle d’ailleurs ? Il n’en savait trop rien, il espérait que le temps passé avec la jeune femme l’aiderait à trouver leur façon de travailler ensemble. Au centre de la pièce, les mains fourrées dans ses poches, il évaluait la situation. Il imaginait l’agencement du mobilier existant, il cherchait des idées aussi. Il y aurait du travail pour tout reconstruire, mais c’était pour ça qu’ils étaient là. Non ?

Quelques minutes plus tard, la porte se poussa et Caroline entra. Perdu dans ses pensées, Lisandro sursauta avant de se retourner vers elle, avec un sourire aux lèvres. « Caroline ! Tu es là. » Il était un peu gêné, elle aussi sans doute. Ce n’était pas vraiment une rencontre habituelle, avec des échanges d’expériences. C’était plutôt le début d’une relation de collaboration, non ? « Deaglan nous donne carte blanche pour investir les lieux, ‘fin… Carte Blanche… C’est comme ça que je l’ai interprété. » Dit-il avec nonchalance. « Je me suis dit que ce serait une bonne façon pour nous deux de voir comment on pourrait travailler ensemble, tu en penses quoi ? » Il essayait, à sa façon, d’être accueillant. Dans l’histoire, c’était probablement elle la plus mal à l’aise. Lisandro était préparé depuis longtemps à abandonner la prison… Issaquah ne l’avait encore jamais envisagé.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: This is acting   This is acting EmptyVen 23 Nov 2018 - 15:18

Alors qu’elle appréhendait tout ce changement soudain, Caroline découvrit de jour en jour le Fort, les loisirs et les bénéfices qu’ils pouvaient en tirer. Jeff était près d’elle, encore plus amoureux que jamais après des mois d’absence à se demander s’il était toujours en vie. De jours en jours, cette guerre s’éloignait de leur quotidien et de leur vie, sans pour autant oublier le sang versé et les nombreux décès. Des cauchemars et rêves éveillés subsistaient encore mais ils étaient réunis et plus fort que jamais. Chacun se relevait à sa manière, pensant ses blessures avec le temps. La douleur était encore présente dans les esprits mais il fallait vivre et avancer avec ça.

Connor était revenue avec Ashley. Au plus grand soulagement de tous. Par contre, Addison était bel et bien parti. Elle ne reviendrait pas, au plus grand regret de Caroline … Aujourd’hui, Lisandro avait proposé à la vétérinaire de le rejoindre sur les lieux qui servirait d’infirmerie. Elle ne le connaissait que peu. Mais au premier abord c’était une personne agréable et souriante. Elle regrettait déjà son ancien « cabinet ». Elle avait pris ce qu’elle pouvait emmener dans la limite du raisonnable. Le départ état si précipité … Elle se sentait presque comme à l’essai. Comme si elle devait faire ses preuves. Elle n’avait pas oublié que lors des choix impossibles à faire entre les blessés et les otages, Caroline avait choisit la vengeance et donc les prisonniers. Jeff, en l’occurrence. Et cela avait déplu à Addi. Elle s’était remise en question plusieurs fois, mais le choix aurait été toujours le même.

Alors qu’elle marchait en direction de son nouveau lieu de vie pour subvenir aux besoins du Fort, elle se sentit un peu stressée. Avait-elle toujours sa place ? Deux ce serait de trop ? Lisandro avait autant sa place ici qu’elle. Elle doutait d’elle, même après 3 semaines à se reconstruire. Alors qu’elle poussa la porte de l’infirmerie, agissant comme si elle était sûre d’elle, elle vit l’élan et le grand sourire de Lisandro, la mettant à l’aise immédiatement. C’était nouveau ici, comme une nouvelle tournure un nouveau challenge à apprécier. Cependant, elle ne sentit pas vraiment à sa place comme si son instinct lui disait qu’ici, ce n’était pas son monde et que ça n’allait pas le faire …

« Mmh … oui. Ça me semble une bonne idée ». Elle regarda autour d’elle, pour prendre conscience que c’était réel mais ce mal être la touchait davantage à mesure qu’elle effectuait sa ronde pour prendre ses marques. Elle se tourna vers son binôme pour lancer « T’es sûr que … ça va pas être embêtant ? C’est que j’ai pas envie de m’imposer. »
Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event ; Beretta, Fusil à pompe, couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/04/2017
Messages : 514
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: This is acting   This is acting EmptyVen 28 Déc 2018 - 5:34
Lisandro faisait de son mieux pour se sentir à l’aise, lui aussi. C’était spécial pour tous les deux, et probablement plus pour lui qui n’avait jamais dû partager son infirmerie qu’avec une Juliet qui apprenait, en même temps qu’il apprenait à être un professeur pour elle. C’était moins impressionnant que de partager les lieux avec quelqu’un qui avait bien plus de légitimité dans le domaine que lui. Ça lui rappelait surtout qu’il n’était que croque-mort, à l’époque. Avec des bases en médecine, bien sûr, mais ce n’était que des bases, il en savait suffisamment sur Caroline pour savoir qu’elle avait bien plus sa place ici que lui, même s’il jouait les fanfarons pour détendre l’atmosphère.

Sa bonne humeur ne semblait pourtant pas si communicative que cela. Car malgré le sourire de la vétérinaire, elle remit en cause sa présence ici. Ce qui surprit le chilien. « S’il y en a bien un qui doit remettre en cause sa présence ici, ce serait plutôt moi, Carolina. » Il s’était permis, c’était naturel chez lui. Puis il lui désigna un siège et l’invita à s’assoir un peu, avant de commencer. Il était un peu nerveux, et c’est vrai, c’était différent d’avant. Pour les quelques fois où il était venu au Ranch, Lisandro était toujours venu pour un échange d’expérience. Personne n’empiétait sur le ‘territoire’ de l’autre, aujourd’hui les choses étaient différentes. Aujourd’hui, ils vivaient ensemble et allaient devoir travailler ensemble. De ce qu’il avait compris, la jeune femme travaillait déjà en binôme avec quelqu’un d’autre. « Ca ressemble à un bordel sans nom, hein ? » Lui demanda-t-il avec un petit sourire. De ce qu’il en savait, elle avait tout perdu, et en même temps, elle avait aussi récupéré son compagnon dans cette guerre sans nom. Mais comme tout le monde, elle devait se reconstruire. « Tu as une longueur d’avance sur moi, tu as déjà travaillé avec quelqu’un d’autre… Nous n’étions pas aussi nombreux à la prison, il n’y avait que Juliet pour supporter ma compagnie. » Dit-il avec un sourire.

Assis sur une chaise à côté d’elle, il regarda la pièce dans laquelle ils allaient exercer à l’avenir. C’était différent, et puis surtout rien n’était vraiment fait pour qu’ils exercent en toute sérénité. En même temps, il ne fallait pas espérer qu’en arrivant ici, ils trouveraient une infirmerie déjà toute faite. Cela prendrait du temps et de l’investissement de la part de chacun, pour faire de ce lieu, leur endroit. Comme l’infirmerie de la prison avait pu être, son refuge à une époque. Elle lui manquait, c’est vrai. Mais il y avait autre chose d’un peu plus important à faire en cet instant. Il regarda Caroline, avec sérieux cette fois-ci – ça lui arrivait de temps en temps. « J’ai appris aussi, que dans les personnes que vous avez sauvé, il y avait ton compagnon. Comment ça se passe le retour à la maison ? » Parce que malgré tout, ça ne devait pas être simple. Il ignorait bien comment ils avaient été traité à Renton, et les dégâts psychiques que cela pouvait causer. Certainement que lui, ne serait pas revenu complètement indemne d’une telle épreuve, aussi loin des siens, et de sa famille.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: This is acting   This is acting EmptyDim 24 Fév 2019 - 7:10

Lisandro avait l'air surpris. Caroline n'était pas du genre à se sentir mal à l'aise. Mais lorsqu'il s'agissait de changement les débuts pouvaient être compliqués. Neanmoins, ici il y avait des caractères sincères et amusantes. Des personnalités qu'elle découvrait au jour le jour et qui lui permis de se sentir un peu mieux. Son attention était plus reporté sur son compagnon. C'était son objtectif : qu'il reprenne le cours de sa vie avec le plus de simplicité possible. Même si le souvenir ne panser pas toutes les blessures et ce traumatisme.

Le chilien prononça Carolina ce qui fit sourire la jeune femme, étonnée d'entendre ce surnom pour la première fois. Elle ne connaissait pas vraiment la personne face à elle. Juste qu'elle était droite et que lors de cette guerre il était à la hauteur. Ce que la trentenaire ne pensait pas d'elle même. Alors elle s'avança en lui disant Mmh ... je ne pense pas mais on va voir ça. Elle pris place sur un siège que lui présenta le brun. Ses yeux se posèrent sur plusieurs rangements et meubles qui pourraient servir. C'était un débarra, rien de tel pour trouver beaucoup de choses qui pourrait faire l'affaire afin de bâtir cette infirmerie. Oui, en espérant qu'il y ait des trésors cachés, fit-elle avec un fin sourire. Lisandro avait l'air adorable et elle se détendit à mesure que les minutes défilaient.

Il se permis de parler de son binôme de l'époque. Caroline fit de même en lui répondant Au début, j'ai appris avec un ancien ami qui m'a donné beaucoup de conseils. Ensuite, Erika est arrivée mais lorsqu'il s'agissait d'urgence extrême toute le monde m'aidait. Son ancien ami n'était plus ... Et Erika avait fait des études en médecine. Elles apprenaient et s'entraidaient. Ludwig aussi était là pour tout ce qui était plante et arôme pour les pansements et médicaments. Caroline était très bien entourée auparavant. Je suis de formation vétérinaire. Je gagnais ma vie avec cette fonction. Beaucoup de choses sont similaires avec l'organisme de l'homme mais pas tout. Je parie que toi comme moi, l'expérience on l'a gagné avec ces années d'horreur. Ce ton était un peu plus serieux cela ne restait pas moins une invitation à échanger leur savoir.

Lorsque son futur partenaire parla de Jeff, elle se renfermit un peu Ca a été très dur. Surtout pour lui. Je n'en dormais plus ... mais il n'était pas seul c'était au moins ça. Ashley a eu beaucoup plus de mal que nous tous, sa fille ... c'était très compliquée à vivre ... on ne savait en rien s'ils les torturaient. Elle s'en était rendu malade ... Chaque mois, un otage venait quelques minutes le temps que l'équipe énnemi prenne leur dû. Je l'ai revu et il m'a beaucoup soulagée. On préparait notre vengeance ... malgré les morts, et le sang ... Ils étaient venus les provoquer. Caroline en garda une sacrée marque dans sa mémoire et physiquement aussi par quelques petites cicatrices. Et aujourd'hui, Depuis qu'il est revenu, il s'est un peu renfermé. Il était beaucoup plus ouvert, enjoué avec une tonne d'humour avant tout ça. Ce n'est plus trop comme avant mais il guérit vite. C'est un homme fort. Elle finit par un sourire.

Désormais il fallait avancer. Mais curieuse comme elle était, elle retourna le propos à son futur collègue Et pour pour toi ? Comment ça se passe ces prises de marques pour toi et ton groupe ?
Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event ; Beretta, Fusil à pompe, couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/04/2017
Messages : 514
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: This is acting   This is acting EmptyVen 1 Mar 2019 - 5:40
« Des trésors sans doute, en espérant que cela nous serve… » Partir dans la précipitation, c’était aussi laisser un confort qu’ils avaient eu tous les deux du mal à installer dans leur infirmerie respective. Recommencer à zéro c’était… Eh bien il ne s’y mettait vraiment de gaité de cœur. Mais il faisait de son mieux. C’était nouveau, pour tous ici. Mais avec le temps, les choses s’arrangeraient et chacun trouverait ses marques. C’était important pour lui que cela se passe bien avec Caroline, tout simplement que c’était grâce à son infirmerie qu’il avait trouvé sa place, et du sens à sa survie. Il s’était reconstruit grâce à ce rôle que Selene avait accepté de lui confier, il n’était pas vraiment prêt à céder cette place. Il n’était peut-être pas vraiment médecin, mais aujourd’hui il savait qu’il pouvait être réellement utile. Que ferait-il d’autre, sinon ? Andrea ne le supporterait plus s’il tournait en rond autour d’elle.

L’écouter lui parler de son expérience le rassura un peu. Caroline était une personne sans prétention, modeste – peut-être un peu plus que lui, avec sa tendance à faire l’imbécile – et d’humble, il la respectait pour ça. « J’ai fait des études de médecine, assisté un des médecins de mon premier groupe et quand j’ai rencontré Selene … Eli m’a fait passer pour un médic’. Alors que de profession, je suis croque-mort. Je tenais un funérarium dans Seattle. » Dit-il, avec honnêteté. « Oh, je l’ai annoncé directement à Selene, mais je… Oui, disons que ce n’est pas mon expérience passée qui m’a formé. » Puis il haussa les épaules. « Je ne sais pas si j’ai vraiment quelque chose à t’apprendre, Carolina, mais je suis content de partager ce que j’ai appris avec toi ! » Là aussi, il était sincère. S’il était un peu mal à l’aise de partager l’endroit, c’est par manque de confiance en lui et en son savoir-faire. Il ne se sentait pas légitime. Il espérait juste ne pas être écarté, mais Caroline ne semblait pas être ce genre de personne. D’autant plus que… de leurs jours, toute aide était bonne à prendre.

Puis la conversation tourna beaucoup plus sérieusement, plus personnelle. Ce qu’ils avaient vécu… En tant qu’otage – que ce soit au Ranch ou au District même – Lisandro ne l’imaginait pas vraiment. Au moins, elle et son compagnon avait pu s’en sortir. Contrairement à d’autres. Il l’écouta en silence, respectueusement. C’était ses douleurs, son expérience. Il préféra attendre qu’elle termine avant de prendre la parole. « Ces gens nous ont enlevé beaucoup de choses… Beaucoup trop de personnes aussi. » Comme Alma. Son regard se baissa, humblement. Et parce que le souvenir de la femme qu’il avait aimé n’était que pour lui. « Je suis content qu’au moins, vous ayez pu vous retrouver. Ça va être dur de vous reconstruire, mais au moins, vous êtes ensemble. » Et à deux, on peut survivre à tout, n’est-ce pas ? C’était ce dont il se persuadait, aux côtés d’Andrea. Se reconstruire n’avait rien eu de facile, ses débuts avec Andrea n’avaient pas été simples non plus. Mais aujourd’hui, ils étaient un. Et c’était tout ce qui importait.

Il s’appuya contre son siège à la dernière question de la brune. « Oh… On s’y fera. Comme tout le monde. Mais nous passons d’un petit groupe de dix personnes à plus d’une quarantaine. Je suppose que nous aimions bien notre intimité… Je dois dire que de loger dans un dortoir commun… Ça ne facilite pas vraiment les relations de couples… Vivement que l’hiver se termine pour régler cette question. » Trouver un peu d’intimité pour Andrea et lui, était devenu plus compliqué. Mais ils s’en remettraient. « Mais nous partons tous de zéro, après tout. Nous avons tous perdus notre maison… Nous nous en remettrons tous ensemble, non ? »
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: This is acting   This is acting EmptySam 2 Mar 2019 - 6:25

Lisandro avait l’air d’être un homme sincère. Il s’exprimait avec honnêteté. Il avait du bon sens et il était du genre enthousiaste. Ce qui contrastait étrangement avec son ancien métier. Le rapport avec la mort, Caroline auparavant ne voulait pas y avoir à faire. Cela lui faisait peur. Avec l’infection et cette fin de l’existence humaine, elle a dû apprendre comme tous les autres à se familiariser avec la mort. Elle était devenue si proche qu’auparavant elle en avait une trouille énorme. Aujourd’hui, cela faisait partie intégrante de leur vie.

Ces personnes qui n’avaient pas peur de la mort, elle les trouvait fortes Croque-mort … ces personnes qui travaillaient, entouraient de défunts et de peine … pour moi elles étaient courageuses. Tu dois donc être un homme avec une force mentale en acier. Elle le pensait réellement. L’expérience de la médecine, il l’avait acquise avec le temps. Il avait sûrement des conseils et des infos croustillants à lui communiquer. Elle ferait de même, ça va sans dire. Ne plus travailler seule avait quelque chose d’angoissant mais aussi de très excitant. Etant farouche par le passé, elle n’aurait pas imaginé une seule seconde faire un jour une sorte de « cabinet » avec un confrère. Surtout en ces temps et ce qu’il s’était passé. Mais aujourd’hui elle avait confiance en elle et elle pourrait avoir confiance en lui. Il avait l’air motivé malgré tous ces changements. Ce qui était un gros point..

Alors qu’elle prit la parole pour répondre à l’interrogation de Lisandro, elle fit de même à son égard. Il répondit avec simplicité. Son regard se perdit un instant pour revenir ensuite à ‘instant présent. C’était difficile de continuer à vivre alors d’autres avaient donner leur vie pour eux. C’était un échec pour eux mais il ne fallait pas se focaliser sur le négatif. Vivre dans le passé était quelque chose de vicieux et s’y perdre serait la pire des choses à faire. Pour cela qu’avec Jeff, elle faisait son nécessaire pour mentionner le présent et l’avenir. Même si parfois c’était dur.

Il avait raison. Le groupe avait évolué et les habitants multipliés. Peut-être encore plus de travail pour eux. Oui, deux ne seraient pas de trop pour mener à bien la mission : guérir les habitants que ce soient maladies ou blessures. Tu à tout à fait raison, fit-elle en se levant Il faut recommencer à zéro et je pense qu’on a pas mal de pain sur la planche. Et nous ferons de ce lieu, un lieu de vie agréable où on pourra travailler ensemble. D’ailleurs, reprit-elle je tiens un carnet avec quelques notes sur mes découvertes, des plantes qui m’ont aidé à soigner et quelques histoires et expériences sur ma dernière année. Je te le donnerais avec plaisir si tu veux y jeter un œil.

Elle lui sourit, prête à retrousser les manches et à explorer les environs. Je commence de ce côté si tu veux, on va essayer de ranger un peu cette pagaille et de trouver des meubles ou accessoires qui pourraient nous convenir. Ce stress ressentit en début s’était évaporé. Elle était prête à remettre de l’ordre ici accompagné de son futur collègue.
Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event ; Beretta, Fusil à pompe, couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/04/2017
Messages : 514
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: This is acting   This is acting EmptyLun 11 Mar 2019 - 13:39
Une force mentale d’acier. Ou une fascination morbide pour la Grande Faucheuse et son plein pouvoir sur leur pauvre espèce mortelle. Mais il ne se fatigua pas à lui expliquer la nuance, elle n’avait pas besoin de savoir. Et puis ce n’était pas vraiment une chose dont il se vantait au jour d’aujourd’hui. Il avait une vie, une femme, une famille. Respectueux de la Mort ou non, il la craignait aujourd’hui. Car si Elle décidait de lui prendre la vie de ceux qu’il aimait… Il n’était pas certains de pouvoir se relever. Il était ce qu’il était grâce à eux, et ne se sentait pas de pouvoir continuer à l’être sans.

L’échange qu’il avait avec la jeune femme était toute en simplicité, et toute en sincérité également. C’était bon signe, travailler avec quelqu’un avec qui le courant ne passait pas, c’était rarement une bonne chose. Caroline semblait être une personne droite, avec du cœur. Il n’avait pas besoin qu’ils soient comme culs et chemises tous les deux, il suffisait de partir sur de bonnes bases. Et le temps ferait le reste. Il avait de la peine pour son compagnon, il était rentré, mais le chemin serait long pour qu’il retrouve cette joie de vivre qu’elle lui décrivait il y a un instant. Au moins, elle et Jefferson affronteraient cette épreuve ensemble, et c’était tout ce qui comptait.

Emportée par son entrain, Lisandro se leva juste après elle. « Je serai très intéressé de lire ses notes. J’en ai également, et j’ai celle de mon… prédécesseur à la prison aussi. On dirait que la fin du monde nous réapprend un peu toutes nos certitudes. » La vision de la médecine avait changé en ces temps difficiles. Ils avaient dû s’adapter, et ça… Aucun livre de médecine, aucune année d’étude ne pouvait les y préparer. « Je te ramènerai mes notes tout à l’heure si tu veux. » Elles étaient encore dans leurs affaires au dortoir. L’attribution de ces lieux en infirmerie était encore assez récente. Il la sentait plus détendue qu’à son arrivée, et ça, ça lui arracha un sourire plus détendue. Il s’étira alors qu’elle commençait s’occuper d’une étagère. « Ouais, je pense qu’on en aura pour la journée. J’ai ramené d’anciennes tentures que j’ai mis au centre, ce dont on n’a pas besoin, on peut toujours les empiler dessus, on les amènera dans la réserve après. Il ne faut pas que l’infirmerie soit trop encombrée… » C’était probablement à cause de tout ce qu’ils avaient vécu ces derniers mois, mais il fallait que cet endroit soit aussi pratique qu’efficace. Tout devait être réglé comme une horloge, parce que dans la précipitation, il n’y avait pas de place pour le désordre. « Alors… C’était quoi ton cas le plus difficile au Ranch ? » Demanda-t-il, mi-figue, mi-raisin. Ça ne pouvait pas être un sujet totalement léger, car les cas difficiles – comme il disait – étaient souvent celui de leurs amis.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: This is acting   This is acting Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- This is acting -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: