The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
- Feel so close -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une dague
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2016
Messages : 830
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: Feel so close   Mer 28 Nov 2018 - 21:51
Il étouffa un baillement dans le creux de sa main, avant de papillonner des paupières, sans vraiment se rendre compte qu'il commençait doucement à fatiguer.

- Oh … pleins de trucs. De textes jamais finis. Des histoires fantastiques au roman d'horreur. J'ai … je suis jamais parvenu à trouver un style. Je me calquais beaucoup sur les dernières œuvres lues, et du coup, j'avais l'impression de faire du copier-coller.

Olivia était curieuse. Et si, en premier lieu, ça aurait pu être quelque chose de dérangeant pour Ludwig, étrangement, il ne se sentait pas brusqué. Gêné, comme toujours, mais il n'avait pas envie de se braquer comme il le faisait d'habitude.
Son poids le fit s'enfoncer un peu plus dans le canapé, dans une position qui était bien moins raide et coincée qu'au départ. La chaleur de l'endroit, la lumière tamisée, la couverture, leur voix calmes et chaudes … ça avait un effet particulièrement apaisant.

- Un peu. Mais … tout est décousu. Mauvais, très mauvais. Y'a un peu de tout. Du journal intime à des passages de fictions. Vraiment. Même moi, je ne relis jamais ce que j'écris.

Et en règle général, il ne gardait rien. Ce n'était pas précieux. C'était juste un moyen de décharger un peu le trop-plein qui peuplait sa tête. Un peu comme ses dessins, même s'il s'efforçait de les garder, pour conserver un ultime souvenir des proches qui n'avaient pas eu de chance.
Il soupira doucement et écouta la jeune femme parler des films qui l'avaient marquer. Un rire faible lui échappa à sa réplique. Lui, était doué pour balancer des dialogues entiers de livres et de pièces de théâtre. Alan, quand il était encore de ce monde, en avait souvent été – et contre son gré -, spectateur. C'était l'époque où le norvégien était encore du genre enjoué et détaché de tous les drames. Douce époque.

- Ah, maintenant que tu le dis … Quand j'étais petit, mon frère avait le DVD d'un western comme ça. C'était … hm … Billy the Kid ! J'aimais beaucoup.

Sa voix s'était faite un peu plus traînante, encore moins portante que d'habitude.
Il eut un vague froncement de sourcils à la mention d'un film. La Ligne Verte. Il sourit. Oui, il connaissait, ça lui disait quelque chose. C'était agréable de se dire qu'il n'était pas si mauvais sur le sujet.

- Un jour on trouvera un moyen de pouvoir regarder des films, souffla-t-il rêveur. On fera une salle de cinéma. Avec un drap blanc étendu … un vidéoprojecteur … et un générateur pour faire marcher tout ça.

Il cala sa tête contre le dossier et remonta un peu plus la couverture sur lui, faisant de même sur Olivia, soucieux qu'elle soit bien installée.
Il réfléchit une seconde et considéra visuellement les deux livres qu'il lui avait apporté.

- Stephen King est le plus simple à lire
, marmonna-t-il. Si t'es pas trop bouquin, c'est peut-être le mieux pour toi.


"Apart we are alone...
Together we are infinite"


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 538
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Feel so close   Jeu 29 Nov 2018 - 10:48
On en a tous des histoires jamais terminées. Des recettes qu'on a commencé mais qu'on a pas retravaillé alors qu'on s'en était fait la promesse. Souffla-t-elle avec un sourire amusé. On est tous un peu dans le même cas. L'inachevé est pas si mal en fin de compte.

Ca donnait l'idée qu'une suite était possible, c'était ce qu'elle aimait là-dedans. L'image d'une fin qui n'était pas encore là. Que le point qui permettrait de tourner la page, boucler le livre, terminer l'histoire, n'arrivait pas encore. Il y avait ainsi encore de la place pour l'imagination, suffisamment pour se créer un autre espoir. Un cocon. Un espace pour mieux faire encore, ou pour voir tout simplement les lendemains avec moins d'angoisse. Sans doute était-ce un fonctionnement pathologique, mais il y avait des fois où la fin n'engageait en rien.

Ses paupières se fermèrent alors. Olivia poussa un soupir satisfait, se disant que ça n'était que pour une poignée d'instants. Elle n'imaginait pas qu'elle ne parviendrait plus à les rouvrir pour ce soir, ni que la discussion avec Ludwig parviendrait à autant l'apaiser. Sous cette couverture, elle se sentit comme à l'abri de tout, libre définitivement de pouvoir être sereine. Brièvement, c'était comme s'il n'y avait aucun mort à l'extérieur de cette maison, aucune angoisse à avoir. Juste le caractère ordinaire de l'existence.

Encore un peu, et Calvin franchirait la porte en soupirant de la voir assoupie sur le canapé. Il la prendrait dans ses bras et la ramènerait se coucher dans leur chambre, avant de la rejoindre. Dès lors, rouvrir les yeux lui fut tout bonnement impensable. Liv avait besoin de cette apparition, de cet espoir indiscible. Elle prit une profonde inspiration, eut même un petit rire en laissant couler sa tête sur l'épaule de Ludwig.

Bonne idée, on devrait faire ça au plus vite. Admit-elle, jusqu'à ce qu'il lui conseille le Stephen King avec une expertise appréciable : Je t'écouterais alors... Souffla la petite brune.

Ses bras se croisèrent sur sa poitrine, et en un rien de temps, dans ce silence rassurant et enveloppant, elle se sentit partir. Même la présence de Ludwig à côté se confondait dans son esprit avec une autre qu'elle avait connu avant. Peut-être que le grain de sa peau avait une légère odeur différente, mais ça ne fut pas assez pour la troubler. Ni le rythme de sa respiration, ni finalement le feu qui se tassa dans le poêle à bois. Ni les premiers rayons du soleil qui percèrent à travers la vitre de la pièce. Olivia se renfrogna davantage, se cachant presque sous la couverture lorsque l'horloge désigna les quasiment sept heures du matin. Elle n'eut aucune idée sur l'heure à laquelle elle s'endormit.

Mais qu'importait, elle se sentait bien.




I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une dague
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2016
Messages : 830
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: Feel so close   Sam 15 Déc 2018 - 19:00
- Vu sous cet angle …

L'inachevé, c'était laisser place à l'imagination. À une petite frustration aussi, également. Il aimait bien cette vision des choses.
Ludwig ne le sut pas, mais il ferma les yeux quelques secondes après Olivia. Bercé par leurs douces rêveries, engourdi par la chaleur agréable qui émanait des deux corps, sous la grosse couverture. Ça faisait longtemps, bien longtemps, qu'il ne s'était pas senti si bien. Si bien qu'il n'eut même pas de mouvement de recul au contact de la tête de la jeune femme se posant sur son épaule. À vrai dire, c'était à peine s'il l'avait senti.

Il eut un petit sourire ainsi qu'un infime hochement de tête aux derniers mots de la jeune mère, avant d'écouter avec un plaisir indéchiffrable le tendre silence qui venait de les envelopper avec douceur. Durant une seconde, il chercha quelque chose à dire, mais finit par se complaire dans cette situation. Quelques instants après, il s'était endormi, et sa tête à lui s'était vaguement baissée vers son buste.

Ce fut le fait de sentir une présence remuer à côté de lui qui le tira doucement de son sommeil. Papillonnant des paupières, il essuya le mince filet de bave qui s'était frayé un chemin entre ses lèvres entrouvertes. Il avait l'impression que ses yeux étaient collés, et que tout son corps n'était plus qu'un immense coton. Il en avait presque du mal à sentir le bout de ses doigts.
Il lui fallut tout de même quelques instants pour situer la situation et pour se tirer définitivement des bras de Morphée. Son regard, une seconde, se focalisa sur Olivia. Mince, à quel moment s'étaient-ils endormis ? Ça ne lui était pas arrivé depuis … depuis probablement beaucoup trop longtemps.

Doucement, doucement, il tenta de s'extirper de la couverture. Pour ne pas déranger la jeune femme. C'était étrange, cette sensation. À vrai dire, c'était peut-être la première fois de sa vie qu'il dormait avec quelqu'un. Avec quelqu'un, dans le sens … Si près. Il se sentait un peu mal à l'aise et avait l'impression d'avoir fait quelque chose de mal.

En grimaçant un peu, il se mit sur ses jambes endolories. Dormir assis, ce n'était tout de même pas le plus confortable … Mais il avait dormi. Il avait même vraiment bien dormi.
Il se frotta les yeux du dos de la main et vint ébouriffer un peu sa tignasse en considérant Olivia. La discussion qu'ils avaient eu, cette atmosphère calme et intime … il n'y avait pas ça au dortoir.

Craignant de la réveiller, il rejoignit la sortie. Il faisait à peine jour, au-dehors, et peut-être que certains des siens le cherchaient. Ils avaient encore du travail, aujourd'hui.


"Apart we are alone...
Together we are infinite"


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 538
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Feel so close   Dim 16 Déc 2018 - 16:16
Olivia ne sut dire vraiment vers quelle heure elle émergea difficilement, seule. Blottie dans cette couverture qui la préservait d’une certaine fraicheur – le poêle à bois ne chauffait plus depuis peu visiblement – elle eut toutes les peines du monde à sortir de là, d’affronter la fraicheur ambiante. Le corps meurtri par la nuit difficile et loin d’être aussi reposante qu’on pouvait l’espérer, elle parvint à se remettre sur ses jambes en titubant un peu. Récupérant les affaires, elle pouvait sentir ses muscles la tirer, avec les courbatures et le reste. Un soupir lui échappa.

Malgré la douleur et l’impression d’être totalement ankylosée, elle n’avait pas mal dormi. Certes, sa nuque était raide, ses épaules nouées, mais elle avait encore une sensation de satisfaction. Le retour à la normale était piquant, mais pas si déplaisant. En tête, les souvenirs d’une soirée avec une personne qu’on découvrait, qu’on apprenait à connaitre, et qui se prêtait au jeu. Un sourire prit place sur ses lèvres alors qu’elle repliait la couverture. Et sans parvenir à la ranger convenablement, elle la plaça sur l’assise du canapé, avec l’impression tout de même de ne pas avoir assez de force pour faire mieux.

Ce fut ainsi que la découvrit Jeff. Les cheveux hirsutes, les petits yeux, mais un sourire aux lèvres. Ses yeux bleus la sondèrent quelques secondes, l’interrogeant d’un regard curieux. N’était-elle pas censée dormir dans sa chambre ? S’était-elle déplacée seule jusqu’à ce canapé ? Olivia le salua, et attrapa ce qu’il lui tendait : son petit déjeuner. Une infusion bien sucrée et deux clémentines qui lui tiendraient le ventre pour peu qu’elle prît bien la peine de les manger. Ils s’installèrent et discutèrent tous deux. Jeff ne manqua pas de la questionner sur tout ça, mais la brune garda le secret…

Sans trop savoir pourquoi. Il y avait-il besoin de faire des mystères ? Pas vraiment. Mais elle voulait garder ça pour elle : se dire que ça lui appartenait au moins un peu. En relevant les yeux brièvement, alors qu’elle trempait ses lèvres dans sa tasse chaude, elle croisa les pupilles clairs de son époux. Il portait sur lui un air doux, presque satisfait. Alors, ça allait.

FIN




I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Feel so close   
Revenir en haut Aller en bas  
- Feel so close -
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Sahara ▬ I feel so close to you right now, it's a force feel [DONE]
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» Close to the Edge ou le nouveau Floral Fascination
» Bug de close combat
» Close to my fire [Keane]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: