The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- To be tamed. -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivia Cooper
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 752
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: To be tamed.   To be tamed. - Page 3 EmptyMer 5 Déc 2018 - 11:01
Olivia écouta avec attention les explications de Selene. Comme une histoire que l'on raconte à un enfant, sur un chemin de vie très différent. Elle ne pouvait s'en cacher : elle était curieuse de connaitre d'où venait toutes ces personnes qui l'entouraient désormais. Leurs espoirs, leurs peurs, les attentes. Et elle voulait aussi se faire accepter d'eux pour contribuer à la commaunauté. C'était sans doute stupide de vouloir s'investir aussi vite, mais puisqu'elle ne se raccrochait plus à rien, elle s'agrippait à quelque chose qui comptait vraiment.

Oh non, ne t'inquiète vraiment pas pour ça... Répondit-elle à la brune avec un air tout à fait sérieux : elle n'était pas gênée le moins du monde. Au contraire ! C'est paradoxal, mais ça me fait du bien d'entendre ces histoires-là. D'être au milieu d'un tout ou je trouverais à me rendre utile.

Elle esquissa un sourire entendu. Olivia ne cherchait pas à donner une bonne image d'elle, de se faire accepter par Selene plus vite en trouvant les bons mots. Elle énonçait tout juste un fait pour elle, un état d'esprit dans lequel elle se moulait. Mieux valait se perdre dans la masse.

C'est vrai, j'ai tout à apprendre de vous, mais ce n'est pas grave. C'est comme partout : quand tu redémarres, tu repars de zero. Haussant les épaules, tous étaient habitués désormais. Ca faisait toujours un coup évidemment, mais certains souffraient depuis plus récemment qu'elle : Et... Je ne suis pas la seule à devoir me familiariser avec tout ça, n'est-ce pas ?

Ses longues discussions avec Ludwig, Jeff ou même Caroline en disaient beaucoup sur la situation du groupe. Même ce qui n'était pas énoncé parlait pour eux aussi. Il y avait des douleurs silencieuses, qui ne s'exprimaient pas encore. A part avec le temps et la cicatrisation :

Vous aussi, vous venez d'arriver au fort apparemment. L'emménagement est récent, vous avez besoin d'aide et de vous créer aussi d'autres souvenirs ici. Sauf que cette fois, j'en ferais partie. Ajouta-t-elle avec un sourire doux. Elle ne s'imposait pas, mais se vouait à faire partie de la suite. Et puis... D'une certaine manière, ça m'aide à vous connaître. Ce que tu as dit d'Ashley, ça ne m'étonne pas trop. Elle a l'air de pouvoir faire son miel de tout. Elle est presque solaire.

Ses yeux se posèrent plus longuement sur la brune. Si différente de son amie. Plus dure, et froide. Torturée peut-être ? C'était en tout cas l'impression qu'elle en avait.

Toi... Tu es sûrement plus en retrait et plus mesurée sur l'approche que tu as des petits nouveaux, pas vrai ? Il te faut le temps de voir si tu les acceptes vraiment. Fit-elle en déduisant cette image de ses observations.



I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
membre du conseil | The Haven
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6556
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: To be tamed.   To be tamed. - Page 3 EmptyJeu 6 Déc 2018 - 20:39
La musicienne se surprit à envier la façon de voir les choses d’Olivia. C’était très positif, même lumineux et optimiste. Au lieu de se plaindre de sa vie perdue, elle se délectait d’avance de sa vie gagnée et de la perspective de faire partie du futur de cet endroit. Peut-être avait-elle la meilleure place en fin de compte. Celle qui n’avait pas à pleurer un ancien refuge, à se dire que « c’était mieux avant ». Selene allait jusqu’à regretter l’austérité des dortoirs inoccupés et le capharnaüm du bâtiment administratif dont elle était en partie responsable. La prison lui manquait, plus encore que l’appartement dans lequel elle vivait autrefois.

Elle ne répondit pas mais approuva l’analyse de son aînée avec un timide hochement de tête et l’ébauche d’un sourire. Ashley était solaire, oui. Le genre de femme qui serait toujours populaire et appréciée dans un groupe – tout son contraire en fait. D’ailleurs, ça devait déjà se voir parce que la cuisinière dressa un portrait de la pianiste qui tapait drôlement dans le vrai. Ses yeux bleus se levèrent brièvement vers son interlocutrice pour retomber sur les bouts de ses doigts. Elle essayait machinalement de retirer des bouts de pâte de sous ses ongles courts.

- J’ai toujours eu plus de mal avec les gens, reconnut-elle, et on a… on a vécu quelques sales trucs, ajouta Selene sans trop chercher à entrer dans le détail.

C’était monnaie courante de toute façon désormais : les gens traumatisés par la survie ; elle ne chercherait pas à se faire plaindre. La cicatrice à son cou qui dépassait du col de son pull était un stigmate visible de tout ce dont elle ne parlait pas ; toutes comme les quelques marques blafardes sur ses avant-bras qui rappelaient de vieilles blessures cicatrisées depuis longtemps.

- Dans le duo, c’était souvent moi le mauvais flic, plaisanta-t-elle pour s’éloigner de la lourdeur du sujet sans parvenir à rire réellement, je pense que tu auras plus de facilité que moi à t’intégrer, supposa-t-elle sans la moindre jalousie, rien que parce que tu sais cuisiner. Savoir remplir le ventre des autres, je crois que ça ouvre toutes les portes, la musicienne rit doucement et ajouta : tu as l’air d’être comme Ashley aussi : de faire ton miel de tout, comme tu disais. Non ?


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Olivia Cooper
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 752
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: To be tamed.   To be tamed. - Page 3 EmptyVen 7 Déc 2018 - 17:12
Tu n'as pas à te justifier, ne t'en fais pas. Fit-elle avec un sourire conciliant à Selene.

En énonçant tout ça, son but n'était absolument pas de lui faire des reproches. C'était juste un état de fait, et tous avaient de bonnes excuses pour se méfier ou pour faire confiance. Elle n'avait pas la science infuse de son côté, et n'avait aucune leçon à donner à qui que ce soit sur les intensions des gens.

On a tous des manières de réagir, c'est propre à chacun. Il n'y a juste pas de bonnes ou de mauvaises manières de le faire, et je ne te jugeais pas. Expliqua-t-elle. Je comprends, c'est tout.

Un haussement d'épaule plus tard justifia le reste. C'était tout de même attendrissant de voir Selene le prendre ainsi : ni mal, ni bien. Avec une pudeur propre aux survivants qui en avaient peut-être trop vue ces dernières années. Et peut-être qu'elle, était comme Ashley. Même si sur ce point, Olivia en doutait. Moins affirmée, moins meneuse de troupe aussi. Elle n'avait pas le respect de tout le monde, et son comportement était relativement discutable.

C'est une question d'habitude : j'ai beaucoup voyagé, je me suis souvent retrouvée au milieu d'inconnus. Alors, oui, savoir me débrouiller, c'est une de mes qualités. Mais devoir partir souvent, ça apprend aussi à ne pas avoir trop d'attentes. C'est très superficiel et il manque tout de même de quelque chose, tu vois ? Elle n'était pas sûre d'être vraiment très claire aux yeux de la pianiste, son point de vue n'était pas fouillée, notamment parce qu'Olivia n'était pas si douée avec les gens qu'elle le laissait penser : C'est venu à la force des choses, et ça m'a été utile. J'ai cependant toujours été plus... Dans mon monde qu'avec les autres en réalité, alors pour ce que ça change...

Elle eut un petit rire gênée de ne pas pouvoir faire mieux pour Selene :

Je crois que le plus important n'est pas d'être aimé. C'est juste d'être respecté par ceux en qui on croit. Le reste, Liv était prête à s'en accomoder : les insultes, les doutes, les peurs, la colère même. Ses yeux se posèrent sur le pain, qui avait pris en volume. Elle posa la grosse casserole sur le poèle à bois déjà bien chaud avant de se tourner vers Selene : On croise les doigts pour que ça marche ?

Elle pinça les lèvres. Dès que le plat serait chaud, elle y mettrait le pain... Mais pour l'instant, c'était du test complet :

C'est la première fois que j'en fais comme ça, alors... Pour tout te dire, je ne sais pas du tout à quoi m'attendre ! Admit-elle dans la foulée.



I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
membre du conseil | The Haven
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6556
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: To be tamed.   To be tamed. - Page 3 EmptySam 8 Déc 2018 - 12:30
- Je vois oui, confirma Selene avec un petit sourire.

Elle entendait sincèrement ce que voulait dire son aînée. C’était même un peu la vie qu’elle s’était imaginée, quand elle pouvait encore rêver à un avenir de pianiste concertiste qui tournait dans tous les Etats-Unis – voire dans le monde. C’était même un tableau qu’ils s’étaient amusés à dépeindre avec Eli : tous les deux devenus des artistes célèbres, peinant à se voir entre deux tournées, tiraillés entre les crises de jalousie et l’amour passionnel qu’ils se vouaient. Eli…

La jeune femme laissa le petit rire d’Olivia la contaminer, pour ne pas laisser visible l’amertume venue voiler ses traits. En guise de réponse à son souhait, elle croisa majeurs et index en posant les yeux sur la pâte à pain. C’était inexplicablement excitant de participer à cette expérience ! Nouvelle preuve que quelque part sous ses apparences de survivante, l’enfant n’avait pas fini de grandir.

- On verra bien ! Je pense qu’après trois ans à manger essentiellement de la bouffe en conserve, notre seuil de tolérance s’est largement amélioré, plaisanta-t-elle gentiment.

Son sourire disparu immédiatement de son visage quand une silhouette débarqua dans la cuisine. C’était le mexicain, sans doute attiré par les rumeurs de voix qui emplissaient la maison depuis un moment. Selene parvint à soutenir son regard mais les mots restèrent bloqués dans sa gorge. De son côté, Eli haussa les épaules et baragouina quelque chose qui devait signifiait qu’il sortait voir s’il pouvait aider. Interdite une seconde, la pianiste s’efforça de reprendre contenance en s’éclaircissant la gorge.

- C’est… c’est super que tu aies voyagé autant. Moi je… je ne suis jamais sortie de Washington… voire quasiment jamais de Seattle. Et avant j’habitais à San Francisco, mais j’étais petite… je ne m’en souviens plus très bien.

Son inconscient devait aussi avoir occulté une grande partie de ces souvenirs, parce qu’ils étaient inexorablement liés à l’incident qui avait coûté la vie à sa mère. De la Californie, la pianiste gardait essentiellement en mémoire qu’une tristesse violente et une profonde incompréhension. Le blanc des hôpitaux et l’odeur aseptisée du désinfectant. Pas le genre de chose qu’on abordait lors d’une première discussion.

- Il y a un pays que tu as préféré ?


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Olivia Cooper
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 752
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: To be tamed.   To be tamed. - Page 3 EmptyLun 10 Déc 2018 - 11:07
Lorsqu'Eli passa brièvement dans la pièce, Olivia lui adressa un sourire pour le saluer. Polie comme à son habitude, sans pour autaant que ça n'ait l'air de toucher le garçon. Et quand ses yeux revinrent sur Selene, l'impression d'être dans une pièce froide lui arracha un frisson. Les yeux glaçants de la pianiste n'aidairent pas à faire passer cette sensation, et elle ne manqua pas d'en faire la remarque :

J'ai l'impression d'être au milieu de quelque chose que je ne comprends pas. Confia-t-elle en tirant sur les manches de son pull pour passer son trouble : Enfin... Pas grave.

Son impression n'était absolument pas importante. Elle n'était peut-être qu'un instant en suspend, quelque chose de faussé par ses analyses. Les liens entre chacun des membres étaient difficiles à discerner la majorité du temps, et ça valait entre Selene et Eli à l'évidence. N'y avait-il pas pourtant une profonde amitié ? Lorsqu'on se connaissait depuis aussi longtemps, est-ce qu'un "bonjour" n'était pas le minimum à offrir ?

Je sais que j'ai été chanceuse de pouvoir autant voyager. Reprit-elle avec un sourire amusé : Très clairement : l'Italie. Il y faisait beau et chaud plus souvent qu'en France. Rit-elle ensuite.

Olivia ne put s'arrêter tout de suite. Comme à chaque fois qu'elle parlait de Rome, elle pouvait humer les odeurs de cuisine dans les rues pavées. Elle voyait également le restaurant où elle exerçait, cette cuisine étroite où Calvin avait sa place. Trop grand pour la majorité des installations... Elle en sourit de bon coeur :

Mais l'endroit où je me sens chez moi, c'est Chicago. Admit-elle finalement en sortant de son souvenir : Même après avoir déménagé à Seattle, avoir décidé que c'était ici qu'on vivrait avec mon mari, ça n'était pas du tout la même chose.

Il n'y avait pas l'activité, l'ambiance de Chicago. Si elle avait pu mettre la mégalopole dans ses valides, elle l'aurait fait à chaque fois pour réussir à retrouver cette impression d'être chez elle partout où elle allait.

Après... Seattle reste une belle ville. Fit-elle un peu précipitemment.

Elle était reconnaissante d'être en vie, même ici. Croisant les bras sur sa poitrine, elle avisa Selene d'un silence entendu. Assourdissant peut-être. Pas comme si les deux femmes n'avaient déjà plus rien à se dire pourtant...

Tout va bien ? Avec... Ton troisième mousquetaire ? Demanda-t-elle finalement avant de reprendre : Pas d'obligation à répondre, c'est juste... Que ça a l'air tendu.



I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
membre du conseil | The Haven
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6556
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: To be tamed.   To be tamed. - Page 3 EmptyVen 14 Déc 2018 - 21:01
L’Italie. La jeune femme se demandait à quoi ressemblait l’Europe car elle n’y était jamais allée. Elle n’en avait eu que des portions forcément déformées voire erronées à travers les films et les reportages tv. Avant, elle voulait surtout découvrir Londres. La grande métropole anglaise qu’elle imaginait encore très imprégnée d’un raffinement monarchique. L’Autriche faisait partie de ses rêves aussi, sans doute pour le grand nombre de compositeur célèbre qui y avaient apposer leur marque. Tout cela ne resterait à jamais que des ambitions mortes dans l’œuf. Elle avait pris l’habitude de ne plus ressentir de peine.

- Tu n’es pas obligée d’aimer Seattle, rassura doucement la musicienne.

Elle-même ne pouvait pas dire qu’elle avait noué une relation très intense avec la capitale d’émeraude. Disons que c’était la seule qu’elle avait connu, de son adolescence à sa renaissance comme jeune adulte. Elle y avait ses repères, ses souvenirs, ses chagrins, ses rires, ses premières expériences de la vie – les bonnes comme les mauvaises. Mais aimait-elle Seattle ? Pas vraiment. Finalement, l’endroit où elle s’était le plus sentie chez elle, paradoxalement, c’était Gig harbor.

- Euh…

Selene n’avait pas vraiment compris la question d’Olivia mais puisqu’elle parlait de tension, elle devait sans doute faire référence à Eli. Elle ne voyait pas trop à qui d’autre autrement. Dommage que la pâte à pain soit déjà en train de cuire, elle aurait adoré pouvoir s’occuper les mains en cet instant ; ou se défouler en tout cas.

- Ça va, c’est juste un peu… délicat, l’adjectif mal choisi la fit grimacer, on est plus ensemble, précisa-t-elle un peu plus sèchement que voulu.

La pianiste ne souhaitait de toute façon pas entrer dans le détail. Elle et les confidences, ça faisait toujours au moins deux. La cuisinière ne connaissait très certainement pas encore son histoire, à moins que Lisandroi n’ait déjà voulu l’intégrer en lui déballant quelques souvenirs de famille. Dans tous les cas, elle n’alimenterait rien de personnel. Si elle s’excusa d’un timide sourire, elle embraya immédiatement en rejetant sa chevelure récemment coupée en arrière :

- Tu as besoin de moi pour autre chose ? Maintenant qu’elle procrastinait son intention première – parler au graffeur – elle avait un peu de temps devant elle.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Olivia Cooper
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 752
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: To be tamed.   To be tamed. - Page 3 EmptySam 15 Déc 2018 - 10:43
Oh… D’accord. Répondit doucement Olivia, consciente que Selene n’était pas si motivée que ça à s’étendre à ce sujet. A l’évidence, c’était normal. Qui avait envie de s’appesantir sur ce qui ressemblait à un échec ?

Même si ça n’en était pas. Parfois, les choses marchaient entre deux personnes, parfois pas. Il fallait juste se faire une raison, ou au mieux, le deuil de ce qui aurait pu être. Au moins avaient-ils la chance d’être toujours vivants. Si c’était pour insister en se blessant davantage, alors ça n’aurait aucun sens. Et s’il s’agissait alors de se faire souffrir sans s’aimer comme il le fallait, alors là, ça serait tout juste une perte de temps. Mais comme disait l’adage, le cœur avait ses raisons que la raison ignorait. Elle comprenait :

Bon courage avec ça, j’imagine. Ajouta-t-elle maladroitement, avec un sourire qui se voulait doux.

Elle n’insisterait pas.

Sauf qu’étrangement, ça compliquait encore plus les relations entre chacun. Il y avait tellement d’histoire ! Pouvait-elle en saisir la moitié ? Un soupir lui échappa, et elle releva ses yeux vairons vers la brune à côté d’elle :

Non, ça devrait le faire. Selene était leader ici. Certes, plus jeune qu’elle, mais son regard trahissait l’expérience de ce milieu. Si tu as autre chose de prévu, je vais regarder, et je t’en garderais un morceau pour que tu le goûtes. Promit-elle à sa voisine.

Après tout, n’était-ce pas elle qui avait contribué à la moitié du travail ? Elle méritait son croc de plaisir, pour peu que ça soit bon. Soulevant doucement le couvercle, elle put voir la patte chauffer en douceur. D’ici une petite heure, elle était persuadée que ça irait, vraiment ! Oh bien sûr, il y avait plus facile pour venir à bout d’une cuisson de pain – et elle ne manquerait pas d’en discuter avec ceux qui pourraient l’y aider – mais à défaut de mieux, elle se contenterait de ça.

Je suis quasiment sûre que ça va le faire. Fit-elle avec enthousiasme à Selene, qui déjà repartait à ses affaires : A plus tard !

Quand elle croquerait là-dedans, Olivia était quasiment sûre qu’elle en serait contente.

FIN



I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: To be tamed.   To be tamed. - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- To be tamed. -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: