The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- To be tamed. -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivia Cooper
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 752
Age IRL : 26
MessageSujet: To be tamed.   To be tamed. EmptyJeu 22 Nov 2018 - 11:35
Elle avait fait au mieux et en silence. Sur cette table qui lui servait de plan de travail, assise pour soulager la douleur dans son dos, la jeune femme avait fait de son mieux pour ne pas faire de bruit. Sur ce qui aurait pu être un semblant de cuisine, ou ce qui y ressemblait le plus, Liv avait quitté son infirmerie de fortune, ce lit presque confortable, sans pouvoir gagner un brin de sommeil. Elle tournait dans sur son matelas depuis plusieurs heures déjà, incertaine de ce qu'il se passait.

Il y avait tellement de choses qui s'étaient retrouvées bouleversées dernièrement. Son arrivée ici, notamment, qui avait été difficile. Après l'accouchement, ces gens avaient pris le risque d'avoir deux bouches à nourrir supplémentaires, dont une qui pouvait s'avérer bruyante. Son fils avait du coffre, beaucoup de souffles. Et ses hurlements ressemblaient à une torture à ses oreilles. Dans son fort intérieur, il n'y avait aucune agitation maternelle, seulement un son insupportable qui la heurtait.

Et pour s'en distraire, Liv avait pris le large. Loin de tout ça, elle s'était refugiée dans cette grande pièce à vivre ou personne ne l'attendait, pour s'y poser une heure entière. Là, à ne rien faire de plus que ruminer pour tuer le temps. Les mains sur les genoux, en essayant de faire passer la douleur qui lui sciait encore les hanches. Ce transport s'était fait éprouvant, bien que nécessaire. Et maintenant, après avoir fouillé dans des réserves maigres, la brune avait déniché de quoi se distraire.

A la force du poing, elle malaxait une patte qui prenait forme. Large, massive, prête à gonfler lorsqu'elle la laisserait de reposer. Mais pour l'instant, l'essentiel était de paré au plus pressé. D'occuper ses doigts au risque de s’essouffler. Méthodiquement, elle se concentra sur ce qui parvenait à la détendre. Alors que sa pâte à pain prenait doucement forme et consistance, elle se sentait redevenir enfin sereine, comme si tout prenait du sens en un rien de temps.

Tu penses que ça va le faire...? Demanda-t-elle en levant le regard brièvement de l'autre côté de la table. Calvin croisa son regard, lui adressant un sourire. Elle était la seule à pouvoir le voir... Parce qu'elle était la seule à l'aimer au point de le vouloir. Il lui glissa qu'il faudrait trouver comment la chauffer ensuite. Un feu, et une casserole qui se fermait. Bon sang, elle n'en avait pas vu en arrivant... Pour dénicher quelque chose ici, c'est... Impossible ?

Elle ne termina pas sa phrase, soupirant bruyamment.



I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
membre du conseil | The Haven
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6557
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: To be tamed.   To be tamed. EmptyVen 23 Nov 2018 - 23:51
Aller. Quand faut y aller, faut y aller. C’était ce qu’elle se répétait depuis un moment. Obtenir le fait qu’Elizabeth résiderait avec elle et qu’Eli soit dans une autre maison, c’était autant une bonne qu’une mauvaise chose. Le graffeur venait de passer trois semaines entières à s’occuper du bébé et bien entendu, il avait vu d’un mauvais œil une si longue absence. Autant parce qu’il s’inquiétait pour la mère que parce qu’il estimait, sans doute à juste titre, qu’elle n’était pas à sa place. Sauf que maintenant qu’elle était rentrée pour s’approprier la garde, le climat était de nouveau glacial. Discuter partage n’avait pas encore porté ses fruits mais ils allaient bien devoir parvenir, n’est-ce pas ? Ils n’allaient pas s’ignorer éternellement alors qu’ils vivaient dans le même camp et partageaient la responsabilité d’une petite vie. Déterminer à aller s’entretenir avec son ex, Selene pénétra dans la maison qu’il occupait et sursauta en découvrant Olivia dans la pièce commune. Ses sourcils se froncèrent légèrement.

- Qu’est-ce que tu fais là ? S’étonna-t-elle certainement plus sèchement qu’elle ne l’aurait voulu.

La musicienne n’était pas vraiment jalouse mais… sachant qu’Eli vivait avec Isaac, Juliet et Joachim, le calcul était vite fait, non ? Si la nouvelle était dans leur cuisine, c’était qu’elle se rapprochait de quelqu’un ? Et qui d’autre que le graffeur ? Pfff. Voilà qu’elle devenait paranoïaque. Son expression se détendit légèrement et elle s’approcha de la table sur laquelle travaillait l’ancienne cuisinière. Ça sonnait stupide, mais ça faisait des années que la pianiste n’avait pas vu ça : quelqu’un en train de malaxer une pâte.

- Tu as trouvé de quoi faire…

Elle ne finit pas sa question. En rétrospective, elle réalisait qu’à son arrivée, son aînée était en train de discuter avec quelqu’un. Selene était trop absorbée dans ses pensées pour comprendre le contenu du discours mais le fait est que désormais, la pièce avait l’air complètement vide. Les yeux clairs de la pianiste sondèrent le décor inspiré de la guerre de sécession, comme si quelqu’un allait subitement surgir de derrière le poêle en fonte.

- A… à qui tu parlais ? Demanda-t-elle lentement.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Olivia Cooper
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 752
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: To be tamed.   To be tamed. EmptySam 24 Nov 2018 - 15:02
Olivia releva le regard en entendant cette question qui perça à travers la fenêtre. Un peu surprise d’abord, elle se stoppa dans ses mouvements avant de reprendre méthodiquement. C’était une évidence, elle était belle et bien dans cette cuisine, et vu comment sa pâte prenait forme, elle n’en bougerait pas avant quelques longues minutes.

« Oui… » Fit-elle, sans trop savoir quoi lui répondre. C’était plus des déclarations que des remarques, elle s’en doutait. Mais Selene avait ce quelque chose d’impressionnant qui la désarmait un peu. A la fois, elle se demandait si c’était des reproches, ou si elle établissait juste un fait sans émettre d’opinion à ce sujet. « Je vais essayer de faire du pain, comme avant. Si c’est concluant, je pourrais tenter d’autres choses. » Se sentit-elle obligé de raconter en pinçant les lèvres.

Pour l’instant, elle avait gardé son expertise pour faire. Cuir était une autre histoire, qui ne serait pas forcément concluante si elle n’improvisait pas plus justement. Ses yeux verrons cherchèrent une solution sans la trouver, avant que la question de la brune ne la sorte de sa torpeur. Elle se figea un instant, et sans doute eut-elle l’occasion de sentir son malaise à cet instant précis. L’avait-on entendu ? Apparemment. Elle allait passer pour une folle si elle ne se reprenait pas. Et un groupe n’avait aucune envie de gérer ce genre de cas, pas avec la survie qui prévalait sur le reste :

« Personne… Je parle toute seule. » Fit-elle avec une pointe de précipitation.

Le souci qu’elle afficha sur son visage était sincère. Mais les raisons qu’elle avança cachaient la vérité :

« Je devrais pas être ici, c’est ça ? » S’inquiéta-t-elle soudainement.

Peut-être que cette cuisine était privée. Peut-être n’avait-elle pas l’autorisation pour pénétrer dans ces lieux de vie. Après tout, elle était arrivée depuis peu, et à part l’infirmerie qu’elle connaissait désormais sous tous les angles, elle n’avait pas vraiment eu l’occasion d’en voir davantage. Sans doute pour une bonne raison : et si ça ne lui était pas encore autorisé ?

« Tu cherches quelqu’un ? » Fit-elle en essayant de changer de sujet. Ses doigts étaient encore moites à cause de la pâte, cette dernière ne prenait pas. Elle remit un brin de farine pour la solidifier. « Je n’ai pas encore tous les noms, mais… Juliet, c’est ça ? Elle n’est pas là. Et son père non plus. » Elle parlait d’Isaac. Sans savoir qu’il n’était pas le père de Juliet. Les liens entre chaque étaient encore obscures pour l’instant.



I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
membre du conseil | The Haven
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6557
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: To be tamed.   To be tamed. EmptySam 24 Nov 2018 - 20:12
La jeune femme plissa un instant les paupières mais n’insista pas. A une époque pareille, ce serait un peu hypocrite de blâmer quelqu’un qui parlait tout seul. La vie sur les routes était déjà atroce au début, ça devait être cent fois pire maintenant. Se parler à soi-même pour éviter de perdre la raison devait sans doute compter parmi les échappatoires les plus sains possibles. L’inquiétude sincère d’Olivia face à son intrusion dans la maison acheva de détendre la musicienne. C’était vrai qu’elle venait d’arriver et que de toute manière, personne n’avait trop pris ses marques sur le camp. Elle lui laissait le bénéfice du doute et fit un geste de la main pour souligner qu’il n’y avait rien de grave.

- C’est bon, t’en fais pas. Surtout si tu es là pour la bonne cause.

Elle voulait détendre l’atmosphère avec une allusion à la pâte qu’elle travaillait mais ça ne dû pas être très clair. Selene hésita entre s’en aller ou poursuivre son chemin pour aller trouver Eli. Disons qu’elle n’avait pas trop envie d’avoir une discussion avec son ex, potentiellement houleuse, qui pourrait être entendue par une inconnue – aussi gentille semblait-elle être. Aux premiers abords en tout cas, mais la pianiste ne faisait plus confiance aux apparences depuis belle lurette.

- Ce n’est pas son père, corrigea-t-elle avec un petit sourire, mais… enfin, c’est tout comme maintenant. Ils survivaient déjà ensemble quand on les a… rencontrés.

La jeune femme avait marqué une hésitation parce qu’elle ne savait pas si son aînée était au fait du passif de cette communauté. La réunification récente, leurs origines respectives, ce qui les avait rassemblés ici. Ce n’était pas la peine de s’y attarder. Elena avait parlé de constituer un « nous », pas vrai ? Ils n’en seraient pas un tant qu’ils raconteraient leur histoire séparément. Par ailleurs, la musicienne sauta sur l’occasion pour se dégonfler :

- Mais c’est elle que je venais voir. Du coup… merci, elle verrait Eli plus tard ; ce n’était pas de la procrastination « plus tard », si ? Tu es la maman de… je suis désolée, j’ai oublié son prénom, son expression navrée était sincère, son père est… c’est récent ?

Elle prenait des pincettes mais ne pouvait laisser le sujet de côté. Ce serait un peu son rôle ici de pouvoir se porter garante de chacun des survivants, cela passait par connaître les principales bribes de leur histoire. Selene avait remarqué que Caroline s’occupait du bébé avec une attention touchante ; d’ailleurs elle s’était installée avec eux dans la maison réservée aux enfants de bas-âge. Quelle était la place d’Olivia dans tout ça ? Était-ce la perte du papa qui l’empêchait de revenir vers son fils, comme Shawna avait pris de la distance après la mort d’Axel ?


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Olivia Cooper
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 752
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: To be tamed.   To be tamed. EmptyDim 25 Nov 2018 - 10:31
Olivia se redressa, affichant une mine confuse l’espace d’un instant en scrutant Selene. Est-ce qu’elle se jouait d’elle ? Parce qu’elle était vraiment persuadée pour Juliet et Isaac. C’était presque comme si un château de cartes s’écroulait, des certitudes qui n’en étaient plus. Et ça lui mit un affreux doute dans l’esprit, alors qu’elle fronçait les sourcils :

« Mais… Lisandro est tout de même le père d’Eli ou pas du tout ? » Demanda-t-elle sans cacher sa confusion devant la jeune femme : « Janessa et Shawna sont bien sœurs, rassure-moi ? » A priori, c’était Shawna qui lui avait annoncé ça, alors… ça devait être la vérité non ?

Depuis l’apocalypse, les liens entre les personnes s’étaient soit étiolés, soit complexifiés. Des personnes totalement inconnues à la base s’étaient mutuellement acceptées pour construire une famille ensemble. C’était beau – et il n’y avait qu’à voir la relation qu’entretenait déjà Caroline avec Nicolas pour vérifier cette affirmation. Mais du coup, il fallait admettre que tout était bien plus compliqué pour tout le monde, difficile de comprendre pourquoi et comment, seulement d’admirer la force de ces relations.

« Il va vraiment falloir que je me mette à la page, et que je retienne tous ces noms… » Soupira-t-elle avant de reprendre son geste, presque boudeuse contre elle-même de ne pas avoir compris plus tôt ce qui était désormais évident.

Mais elle n’eut pas le temps de faire ce point avec elle-même et de remettre tout le reste en doute, puisque la question de Selene s’imposa à elle. D’abord dans un moment un peu obscur où Olivia n’était pas sûre de comprendre de qui elle parlait. Elle était la maman de qui ? Elle manqua de poser une main farineuse sur son ventre recouvert, avant de se raviser. Mais le mot « maman » la mettait mal à l’aise. Et le fait de mentionner Calvin, même de loin, lui donna la chair de poule :

« Oh, Nicolas. » ça n’était pas elle qui lui avait donné ce nom. Elle aurait pu ne jamais l’appeler de toute sa vie que ça ne lui aurait pas paru fou. Caroline lui avait donné des propositions, elle en avait accepté une en essayant de voir ce que la vétérinaire préférée le plus. « Juillet. » Fit-elle un peu plus sèchement qu’elle ne l’aurait voulu. Mais c’était pour ne pas mettre d’émotion dans sa voix. Sans doute cependant que ses gestes se firent plus violents sur cette pâte, pour cacher le fait que ses mains tremblaient : « A cause des rôdeurs, il m’a… Supplié de m’enfuir. C’est lui qui voulait cet enfant, donc… »

Donc elle n’était pas la mère de Nicolas. Elle en était physiquement et psychologiquement incapable sans lui. Déjà parce qu’elle n’en avait jamais vraiment voulu, qu’elle aurait voulu que Calvin de son côté tienne sa promesse, et ne pas être contrainte à affronter ça seule. Olivia se retrouva debout finalement, même si son corps rechignait à la tâche, pour continuer à malaxer ce qui devait l’être. Coupée du monde, elle recapta le regard de Selene quelques secondes :

« Tu veux essayer ? C’est extrêmement satisfaisant, ça peut même défouler un peu. » Proposa-t-elle dans la foulée, pour essayer de changer de sujet.



I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
membre du conseil | The Haven
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6557
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: To be tamed.   To be tamed. EmptyDim 25 Nov 2018 - 18:37
Un petit rire lui échappa malgré elle. Il y avait une candeur rafraichissante dans la façon avec laquelle Olivia s’emmêlait les pinceaux dans les relations qui unissaient les gens ici. Impossible de lui en vouloir, c’était vrai que la fin du monde avait ce don indiscutable pour brouiller les pistes. Des gens qui venaient de milieux diamétralement opposés se rencontraient, s’aimaient et cohabitaient. Lisandro et Eli étaient deux exemples parmi des dizaines d’autres.

- Janessa et Shawna sont bien sœurs, oui, confirma-t-elle avec un sourire, sous entendant par là même la confusion au sujet des sud-américains.

L’hilarité de la pianiste s’était vite estompée quand la cuisinière mit une date sur la perte de son compagnon. C’était encore frais. A peine quelques mois. Le pauvre Nicolas n’aura alors jamais l’occasion de connaître son père… comme certainement de nombreux enfants désormais. Liam n’aura aucun souvenir d’Axel, Wyatt n’aura jamais le visage de Sarah en mémoire. A ce titre, Elizabeth était réellement chanceuse… et ses parents trouvaient encore stupidement matière à se disputer.

- Je suis désolée…, souffla Selene.
Elle craignait d’avoir ravivé un profond traumatisme à voir le surplus de force que mettait désormais son aîné sur la pâte qu’elle malaxait. Prête à prendre congé en traversant ce léger moment de flottement, elle fut silencieusement reconnaissante à Olivia de trouver une façon de changer de sujet. Si elle voulait essayer ? Un sourire timide et un brin gêné ourla à nouveau les lèvres de la musicienne.

- Bien sûr.

Après la couture, l’équitation et le jardinage, voilà qu’on lui proposait de s’essayer à la cuisine. Elle avait chaque fois ce sentiment d’avoir été une jeune adulte inachevée, qui n’avait alors pas eu le temps d’apprendre les choses essentielles de la vie. Elle savait utiliser un fusil militaire mais pas faire cuire autre chose que le contenue d’une conserve… c’était à la fois absurde et triste. Une preuve vivante de la façon dont la survie avait influencé les plus jeunes.

- Je vais me laver les mains, je reviens, ça ne lui prit qu’une minute avant qu’elle ne se présente devant la brunette, manches retroussées et prête à en découdre avec la pâte, qu’est-ce que… je dois faire ?


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Olivia Cooper
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 752
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: To be tamed.   To be tamed. EmptyDim 25 Nov 2018 - 19:45
« Non, ce n’est pas de ta faute. » L’interrompit-elle bien vite. Elle haussa les épaules, comme pour signifier à Selene qu’elle n’y pouvait pas grand-chose. Encore aujourd’hui, Olivia était incapable de déterminer s’il y avait un responsable : « Ne t’en fais pas pour ça. »

Elle avait eu des jours et des semaines pour y réfléchir justement. Pour se demander si elle aurait pu mieux faire, si elle aurait pu rester pour lui, empêcher qu’il se sacrifie. Et avec des « si », elle se rendait d’autant plus malade. Après sa mort, Olivia était prête à se laisser mourir à son tour, de faim, de tout ce qui pourrait suffire. Et puis, des gens l’avaient trouvé, ramassé, et amené jusqu’au No Man’s Land pour qu’elle puisse y dénicher ce qu’elle voulait. Le fait sans doute que son ventre soit déjà bien rond avait beaucoup joué. Cette grossesse avait été autant une malédiction qu’un avantage dans les faits. Mais dans la tête d’Olivia, seulement un poids dont elle ne voulait pas.

Elle hocha simplement la tête quand Selene lui annonça revenir pour se laver les mains – bon réflexe ! – et lui laissa la place lorsqu’elle fut de retour. Amusée devant son air perplexe, elle eut un rire en lui désignant son outil de travail :

« Alors, c’est simple, mais un peu énergique. Tu prends, tu étires, et tu ramènes sur le milieu. » Et tout en expliquant, elle le fit pour bien montrer à la jeune femme ce qu’il en était. Prendre, tirer, ramener. C’était très simple mais il fallait prendre un peu le rythme : « L’intérêt est de travailler la pâte jusqu’à ce qu’elle n’accroche plus tes doigts. »

Ça n’était pas encore tout à fait le cas pour l’instant. Olivia y avait mis d’elle-même, mais elle était à quelques minutes supplémentaires d’obtenir la texture parfaite. Pour l’instant, elle était toujours un peu gluante, le genre qui ne donnait pas tout à fait envie.

« Là, il y a assez d’eau, mais tu peux rajouter de la farine pour la rendre un peu plus dense et faire en sorte qu’elle accroche moins. » Elle lui laissa sa place, mais resta à côté pour vérifier qu’elle s’en sortait bien. « Surtout, n’aie pas peur d’y mettre les deux mains, et de la force. Tu peux jouer avec, l’enrouler, la tordre, la malaxer autant que tu veux. »

Olivia se pencha légèrement pour regarder les doigts de la brune. Vérifier qu’elles étaient bien propres avant de noter pour elle-même :

« Tu as de très belles mains. Avec des doigts aussi longs, tu aurais pu faire des dressages très subtiles sur les desserts. » Analysa-t-elle avec un sourire. « Tu faisais quoi avant ça ? »

Bon sang. Reprendre contact avec cette partie d’elle, son métier, ça lui donnait l’impression que rien n’était arrivée.



I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: To be tamed.   To be tamed. Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- To be tamed. -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: