The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Just something I can turn to. -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ashley Good
membre du conseil | The Haven
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta, couteau de chasse, machette, matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 3347
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Just something I can turn to.   Dim 25 Nov 2018 - 10:44
Quelques mois avec son mari. Ashley raccrocha rapidement les wagons, Olivia était là, son mari non. Elle ne s’était pas attardée sur la question de sa solitude avec un bébé, parce que les chemins parcourus par chaque survivants étaient douloureux, parsemés d’embuches, de fichus nids de poule dans lesquels il était facile de tomber. Mais là, elle la comprenait cette douleur dans son regard, même si ce n’était sans doute pas la même chose, pas le même chagrin, parce que la peine était comme toute émotion, propre à chacun. La jeune mère n’en demanda pas plus, si Olivia était comme elle, au moins un peu, alors en parler serait sans doute trop douloureux.

Au lieu de cela, elle l’avait questionnée sur Chicago. Peut-être était-ce plus simple de parler de tout autre chose même si cela voulait dire se replonger dans ce passé qui semblait si lointain. Grand, vivant, violent. Ash’ hocha la tête, un sourire discret aux lèvres, parce qu’Olivia semblait plus enjouée en évoquant tout cela. Elle avait aimé cette ville et elle l’aimait encore, cela se sentait dans ses mots, cela se voyait dans la nostalgie qui traversait son regard. La brune continua même, lui apprenant qu’elle avait vécu à Paris et Rome. Là, Ashley ressentit une pointe de jalousie, elle qui n’avait jamais quitté Seattle et Renton. « Rome et Paris … ça tient de la carte postale pour moi … J’ai cette image idéalisée peut-être de l’Europe … Enfin j’ai jamais voyagé pour ma part, Issaquah c’était le plus loin que j’ai été de la maison. » C’était tout de même un peu ridicule maintenant qu’elle y pensait.

Olivia continua encore de parler de ces villes, Ash’ n’était pas décidée à l’interrompre, au moins là elle pensait à autre chose en imaginant ce qu’elle lui décrivait. Mais la toute jeune maman s’excusa. « Oh non t’excuse pas, tu peux continuer d’en parler. C’est … rafraichissant. » Inspirant un long moment, la plus jeune reprit à son tour. « J’ai jamais trop quitté Seattle, enfin si … pour Renton, tu parles d’exotisme … » Les souvenirs étaient là, tous plus lourds les uns que les autres, mais Ashley tentait de les soulever, de les laisser passer. « Mais … j’ai aimé Seattle … j’adorais l’agitation sur la jetée, la grande roue et tous les bateaux qui traversaient la baie … » Elle l’avait adorée cette jetée, autant avec ses parents quand elle était gamine, qu’avec Jon quand elle était adolescente.

« Tu crois que si on trouve tous les ustensiles, tu pourrais nous préparer des pizza ? Enfin bon faudra aussi qu’on trouve tous les ingrédients, je sais même pas ce qu’il faut pour préparer une pâte à pizza. » Comment rester très loin de tous les sujets qui sans doute les blessaient toutes les deux ? Parler de la recette de la pâte à pizza et d’ustensiles de cuisine. Pourtant c’était quelque part douloureux d’éviter autant tous les sujets qui fâchaient, douloureux mais salvateur en même temps. Tout referait surface un jour ou l’autre, mais pour l’instant, discuter comme si de rien n’était, c’était sans doute le mieux.


   
Fighting through grief
So it’s true, when all is said and done, grief is the price we pay for love. (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 207
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Just something I can turn to.   Dim 25 Nov 2018 - 11:42
« Et à quoi ça ressemble, Issaquah ? » S’enquit-elle avec un sourire, venant poser ses coudes sur la table pour se rapprocher d’Ashley et s’imprégner de cette discussion. C’était incroyablement ordinaire, rafraichissant. L’espace d’une seconde, elle eut presque l’impression que plus rien ne pourrait être douloureux : « Tu as vu des choses que je n’ai pas eu le temps de voir, on a tous nos expériences. » Différentes, mais entières cependant : « Je suis sûre que la jetée vaut totalement les rues de Rome. »

Il y avait ceux qui avaient choisi de partir de loin, et ceux de découvrir ce que cette ville avait à offrir. Olivia aurait pu rester sur Chicago toute son existence que ça ne l’aurait pas dérangé. Mais elle avait fait l’expérience du voyage, de la découverte, sans jamais connaître vraiment les villes où elle avait atterri. Cette relation était superficielle au fond. Ashley avait à Seattle bien d’avantage encore :

« Et puis tu sais, j’ai fait des endroits moins touristiques. Bruxelles par exemple : très vivant, artistique, mais… Moche. La Belgique n’est pas exactement réputée pour sa beauté. Il y a quelques exceptions, et on y mange un chocolat extraordinaire, mais le tourisme là-bas est culinaire plus que visuelle. » Après, c’était peut-être qu’une question de goûts et de couleurs. Elle n’avait pas vraiment aimé cette ville, mais ses habitants lui avaient été agréables, accueillant. Ils étaient les Canadiens d’Europe, finalement. « C’est sûr que ça va être compliqué. Quoi qu’avec un bon bateau et quelques provisions, tu peux peut-être viser Hawaii. » Encouragea-t-elle.

Et en matière d’Exotisme, on ne faisait pas mieux qu’Hawaii, finalement. Il faudrait cependant supporter la mer à perte de vue, et l’espace restreint du navire. Ça prendrait des jours, des semaines mêmes, au risque de se perdre ou de couler. Pas sûre que l’île soit finalement un objectif.

« J’ai travaillé à l’Aqua, sur le front de mer. Durant quasiment deux ans. Ce n’est pas loin de la jetée, non ? » Elle eut un sourire amusé : « Tu dois mieux connaître Seattle que moi, si tu y as passé ta vie. »

Ça, Olivia lui enviait. Parce que c’était le même sentiment qu’elle avait à l’égard de Chicago, et qu’elle ne retrouverait plus jamais. Mieux valait parler de Pizza, en effet :

« Tu veux rire ? Si on trouve des solutions et de quoi cuir, je pourrais faire toutes les pizzas du monde. » Ca faisait très longtemps qu’elle n’en avait pas fait, mais le coup de main se reprenait. « Même des gâteaux. Tu sais à quel point le dressage de certains desserts peut être pénible ? Je suis prête à le refaire juste pour vous. » Même si elle risquait de s’énerver si son caramel ne prenait pas ou si sa mousse n’était pas assez dense. Elle ne manqua pas d’en rire, avec légèreté. « Tu faisais quoi, avant tout ça ? »


I don't wanna be alive
I've been on the low. I been taking my time. I feel like I'm out of my mind. It feel like my life ain't mine. I want you to be alive, you don't gotta die today now lemme tell you why by astra
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Good
membre du conseil | The Haven
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta, couteau de chasse, machette, matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 3347
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Just something I can turn to.   Dim 25 Nov 2018 - 15:56
« Issaquah ? C’est … juste une petite ville, près de l’Interstate, entourée de bois. J’aimerais te dire que c’était super vivant mais … c’était déjà mort quand j’y ai mis les pieds … et le ranch c’est … c’était un superbe domaine. » Son sourire se voila un instant, aujourd’hui le ranch n’était plus qu’un tombeau, hanté par les fantômes de tous ceux qu’ils avaient perdu, tous ceux qui étaient morts là-bas. Les leurs, les autres. Olivia se voulut rassurante quant au fait qu’elle n’avait jamais quitté l’état, lui arrachant un nouveau sourire. C’était certainement vrai, chaque individu avait sa vie, ses expériences bonnes ou mauvaises, c’était ce qui faisait de chacun un individu à part entière.

Bruxelles, elle n’en connaissait que le nom, peut-être aussi qu’elle avait cette idée qu’on y buvait une bonne bière ? C’était loin pour elle. « Hawaii … tu penses que c’est pire ou mieux là-bas ? Je veux dire on est pas l’état le plus ensoleillé du pays … la pluie, le froid, est-ce que la fin du monde est plus douce au soleil ? » Sans doute pas, la chaleur et la soif devaient être terribles là-bas, dans tous les endroits autrefois paradisiaques. Les paradis sur terre n’existaient plus, aucune forme d’optimisme ne subsistait dans l’esprit de la brune.

L’Aqua sur le front de mer ? Ashley pensait vaguement s’en souvenir, ça n’avait jamais trop été le genre de restaurants où elle se rendait, faute de moyens, mais elle se rappelait. « C’était au-dessus de la grande roue, je suis pas persuadée d’y avoir déjà mangé, mais on se serait peut-être croisées. » Le hasard aurait bien fait les choses, pour une fois, car en trois années si Ashley avait appris quelque chose c’était qu’il savait faire aussi bien que mal. Retrouver Selene et Jon étaient les deux plus beaux des hasards, quant à Zack et Morgan, ils équilibraient la balance avec ce hasard désagréable dont elle se serait passée. « Je connaissais pas mal oui, enfin surtout les bars, cafés et restaurants. »

Olivia semblait en revanche prête à relever le défi de la pizza et de la pâtisserie dans un monde en ruines. Ashley esquissa un sourire. « Les enfants seraient sans doute ravis d’avoir des gâteaux, on pourrait fêter les anniversaires, et avec cette glacière là dehors si on trouvait de la bière, on pourrait se faire des soirées pour nous autres adultes. » Elle y croyait presque, à cette vie normale, cette vie d’avant mais aujourd’hui. Presque. Avant tout ça ? Ash’ grimaça. « Je vivotais avec Hope, on habitait chez ma mère à Renton et … je bossais à droite à gauche comme serveuse … Jamais trop longtemps au même endroit. » Elle avait voyagé à sa manière, d’un bar à un café, d’un café à un restaurant, d’un restaurant à un autre.

« En fait on aurait carrément pu travailler ensemble, enfin peut-être que c’est pas plus mal que ça soit jamais arrivé. » Une grimace moqueuse envers elle-même et Ashley inspira longuement, elle se sentait presque bien là, à discuter de tout de rien, comme si ne s’était passé. « T’as toujours su que tu voulais travailler dans le milieu de la cuisine ? »




   
Fighting through grief
So it’s true, when all is said and done, grief is the price we pay for love. (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 207
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Just something I can turn to.   Dim 25 Nov 2018 - 17:27
« Quand est le prochain anniversaire ? » S’enquit-elle avec un sourire amusé.

Elle aurait été prête à beaucoup pour ce plaisir. Repenser à l’Aqua, et à sa carrière là-bas, au plaisir qu’elle avait eu à suivre ses équipes, à les former et à les pousser vers le haut tous les soirs. Les recettes qu’elle faisait de chez elle certaines nuits à la place de rejoindre Calvin dans leur lit. Olivia avait investi énormément dans sa passion et son métier, et pas une fois elle s’était dit que sa vie aurait dû être autrement. Tout le monde ne parvenait pas à comprendre, mais pour elle, ça avait été un besoin viscéral !

« Si je dois m’entrainer, autant m’y mettre au plus vite. » Confia-t-elle ensuite.

Car oui, il lui faudrait forcément des ajustements. Avec tout ce qui leurs manquait, des ajustements ne seraient pas de trop. Il faudrait trouver certains ingrédients précises, éventuellement se tourner vers des outils dont ils n’avaient pas l’habitude. Rien qu’en parler et Olivia avait hâte d’être remise et de pouvoir s’y mettre pour de bon. Ça lui donnait une motivation supplémentaire ainsi.

« Le service en salle n’était pas à ma charge, et j’avais très peu de contact avec les serveurs de toute façon. » Confia-t-elle à Ashley. Elle ne se souvenait pas des noms des gens qui se chargeaient de ça. De ses collègues en cuisine, sans soucis ! Mais des autres, absolument pas.

Ça n’était sans doute pas très sympathique de sa part, mais Olivia n’y pouvait pas grand-chose. Si elle s’enfermait dans une cuisine, c’était pour ne pas avoir directement à faire à un client. Et si en général, peu avait eu l’occasion de se plaindre de ses plats, elle savait également que certaines critiques qu’elle avait pu recevoir des plus mécontents n’étaient pas forcément constructives, juste une perte de temps. Elle laissait ça à celles et ceux capables de garder patience et le sourire.

« Oui, toujours. » Répondit-elle sans une once d’hésitation : « En fait, c’est ma grand-mère qui m’a donné ce goût pour la cuisine. Et après ça, il n’y a pas une fois ou je me suis vu faire autre chose de ma vie. Je n’ai jamais voulu être une princesse, ou une infirmière, ou une star peut-être. Je voulais ma cuisine, mes recettes, peut-être même mon restaurant un jour. »

Et puis, l’administration et la gestion de celui-ci l’avaient largement refroidi sur ces ambitions. Instagram avait fait le reste :

« Donc, être serveuse n’était pas ta vocation. » Déduisit-elle dans la foulée, surtout au vu de la réaction d’Ashley : « Tu aurais fait quoi, si tu avais eu l’occasion ? N’importe quoi, peu importe ce que c’est. » L’invita-t-elle avec un sourire amusé.


I don't wanna be alive
I've been on the low. I been taking my time. I feel like I'm out of my mind. It feel like my life ain't mine. I want you to be alive, you don't gotta die today now lemme tell you why by astra
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Good
membre du conseil | The Haven
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta, couteau de chasse, machette, matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 3347
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Just something I can turn to.   Lun 26 Nov 2018 - 7:08
Le prochain anniversaire ? Son regard se teinta d’une lueur triste. « Liam, le bébé de Shawna … il va avoir un an. » Axel n’était plus là pour le voir mais il était tellement beau son fils, tellement aimé aussi. « C’est qu’un bébé encore mais … ça ferait sans doute plaisir à Shawna … enfin c’est surement dans quelques jours alors ça te laisse pas beaucoup de temps. Le petit David doit suivre d’ici un mois ou deux, sa mère pourrait nous le confirmer. » Honte à elle, elle n’avait pas retenu toutes les dates, certaines l’avaient marquée plus que d’autres. Au pire il y aurait Thanksgiving et Noël. « Ou alors peut-être … on pourrait faire un genre de repas ou goûter tous ensemble pour … notre arrivée ici. » Elle ne pouvait pas la fêter, la célébrer, parce que ce serait fêter le fait qu’elle avait dû quitter ses rêves là, qu’elle l’avait perdu lui, mais ils étaient ici, c’était important aussi. Du moins Ash’ tentait de s’en convaincre chaque jour un peu plus.

Hochant la tête aux propos d’Olivia, elle se rappela que les cuistots dans tous les restaurants où elle avait bossé étaient du genre râleur, enfermé dans leur cuisine. Ça ne la dérangeait pas, au final c’était souvent ses collègues ou les clients le problème, et les raisons pour lesquelles elle ne restait pas. Ca et son caractère. La jeune mère écouta les paroles d’Olivia, un mince sourire aux lèvres. C’était beau d’avoir un rêve, une vocation. Et quand elle lui retourna la question, Ash’ resta muette un instant, affichant une moue pensive avant de hausser les épaules.

« J’en ai franchement aucune idée … A l’époque j’étais pas très douée pour me projeter dans quoique ce soit … La seule chose que j’ai réussi dans ma vie c’est Hope alors … Je pense que j’aurais rien changé. » Elle avait ce sourire triste parce que ce rien changé, ce n’était pas la première fois qu’elle y pensait. Elle y avait pensé en retrouvant Jon, car elle aurait aimé passer plus de temps avec lui, qu’il puisse voir Hope grandir, faire ses premiers pas, mais dans le fond, si elle n’avait pas fait agi comme elle l’avait fait tout aurait été différent. « Ou alors … peut-être que j’aurais pu être nounou … Parce que vraiment, y’a qu’avec les gosses que je réussis à me débrouiller. » Et puis elle avait jamais vraiment été douée à l’école, ou simplement attentive. Ce n’était pas son truc.

« Et toi alors ? Tu l’as eu ton restaurant ? » Parce que c’était son rêve, nourri par une grand-mère visiblement aimante, et c’était un grand rêve, beaucoup de boulot sans doute, plus qu’Ash l’imaginait. Mais dans quelle mesure Olivia avait-elle réussi à atteindre cet idéal qu’elle semblait avoir.


   
Fighting through grief
So it’s true, when all is said and done, grief is the price we pay for love. (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 207
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Just something I can turn to.   Lun 26 Nov 2018 - 11:57
Donc ça va être sa première bougie ? Fit-elle en fronçant les sourcils, avisant la jeune maman - sans doute plus jeune qu'elle - d'un regard curieux : On est pas obligés de faire un énorme gateau. Pourquoi pas un muffin avec une petite bougie. Et avec, on fait juste un goûter. Proposa-t-elle.

Avec des biscuits, des confitures, des trucs comme ça. ça pouvait être sympathique pour tout le monde, de quoi réunir les gens et leurs permettre de se remettre progressivement de ce qui était arrivé avant sa venue au campement. Oh, elle n'avait qu'une vague idée de tout ça, elle se doutait que des gens étaient morts, mais les précisions ne lui étaient pas transmises du tout. Pouvait-elle en tenir rigueur aux autres ? ça n'était ni sa vie, ni ses affaires après tout...

Je me dis... ça détendra peut-être un peu l'atmosphère au campement. Et ça ne prendra pas énormément de temps à tout le monde. Précisa-t-elle.

Olivia aurait voulu soulager tout le monde des problèmes du quotidien, ceux plus ou moins anodins. Mais elle se doutait que ça prendrait du temps, pour tous ici. Elle pinça les lèvres, écouta Ashley et lui sourit lorsqu'elle lui confia ne rien vouloir changer. C'était tout à son honneur. Et lorsqu'elle parla du fait d'être nounou, un petit rire la prit. Les enfants et elle, ça faisait quinze. Même avec son fils, tout compte fait...

Vraiment ? Je ne sais pas comment tu fais alors. Ajouta-t-elle avec un petit sourire. C'était sincère, elle ne voyait pas l'intérêt de s'en cacher. De toute façon, ceux du conseil avaient commencé à se rendre compte qu'il y avait un problème... Non... J'étais trop jeune encore pour ça, j'aurais dû attendre mes quarante ans, et peut-être d'avoir une meilleure réputation. Expliqua Liv à Ashley : Je ne l'aurais pas fait à Seattle ; peut-être que je serais retournée à Chicago pour ça.

Construire là où elle s'était construit. Peut-être que c'était un peu fou de s'imaginer y retourner juste pour ça, mais il y avait toute une vie là-bas qui l'avait rendu vraiment heureuse. De toute façon, c'était désormais du passé. Rien de plus... Mais elle se redressa à nouveau et offrit à Ashley son plus beau sourire sincère :

Que tu sois déjà debout, ça me permet de te remercier d'avoir accepté qu'on vienne ici. Vous n'étiez pas obligés de prendre cette responsabilité, ça aurait pu être un poids pour vous. Fit-elle. Je veux faire de mon mieux pour que vous ne le regrettiez pas.

C'était dit comme une promesse qu'elle comptait bien tenir.

Et s'il faut vous acheter à l'aide de bons petits plats, j'hésiterais pas. Plaisanta la petite brune. Tiens, tu as qu'à me dire c'est quoi ton préféré ! Ca sera un bon début pour t'exprimer ma reconnaissance.


I don't wanna be alive
I've been on the low. I been taking my time. I feel like I'm out of my mind. It feel like my life ain't mine. I want you to be alive, you don't gotta die today now lemme tell you why by astra
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Good
membre du conseil | The Haven
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta, couteau de chasse, machette, matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 3347
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Just something I can turn to.   Mar 27 Nov 2018 - 12:01
Ashley hocha simplement la tête à la question d’Olivia, ce serait effectivement la première bougie du petit Liam. Sans doute que cela ferait plaisir à Shawna de célébrer cela, pour gommer tout le reste, l’absence d’Axel auprès d’elle. « Ça pourrait permettre de calmer les esprits et de … oui, peut-être de resserrer un peu les rangs. » Elle pensait à voix haute mais ce pourrait effectivement être l’occasion de souder un peu cette nouvelle famille qui pour l’instant peinait à trouver sa forme. Ash’ la première. « Je suis sûre qu’il y aurait plusieurs personnes prêtes à t’aider. »

La réaction de la jeune maman à cette potentielle vocation qu’elle aurait pu avoir, Ashley esquissa un sourire. C’était assez cocasse de se dire qu’effectivement il n’y avait qu’avec les enfants qu’elle était peut-être douée, ce n’était pas dans ses boulots de serveuse, ce n’était pas dans ce rôle de leader. Ash’ en était convaincue. « Tu pourras toujours faire un petit restaurant ici, à l’ancienne. » répondit la plus jeune pour lui éviter de peut-être se sentir trop triste, déçue. Les occasions manquées, elle connaissait, les regrets et les remords aussi, alors autant faire son possible avec ses moyens pour aider.

Olivia la remercia finalement, lui arrachant un sourire. Elle les remerciait aussi d’avoir accepté son fils, il comptait pour elle malgré tout, malgré cette distance qu’elle avait mis entre eux. « La pizza, et le pop-corn, et … les pancakes. » Un petit air désolé traversa ses traits, ce n’était pas vraiment des plats, ce n’était rien de sorcier, mais c’était ce qu’elle aimait, des petites choses qui la rattachaient à une époque où tout était plus doux. « C’était la seule chose que je savais préparer, pour moi, pour Hope. » Pour lui aussi, elle s’en rappelait de ses pancakes, et de son café imbuvable, qu’il avait quand même bu sans ciller. Un sourire nostalgique étira ses lèvres.

« Hope adore les muffins. Tous les muffins. » Elle aurait plus vite fait d’acheter sa fille, la blondinette était gourmande, très gourmande, avec un goût certain pour le sucré. Son regard clair passa d’Olivia à l’extérieur, suivant le mouvement des quelques silhouettes qui trainaient déjà dehors. Elle hésita un instant, mordillant sa lèvre avant de reposer ses iris azur sur la jeune maman. « Si tu souhaites, un jour, rester avec lui, tu n’as qu’à demander. » Ils se débrouilleraient pour qu’elle ait une place avec eux dans la maison qui accueillait les bébés. « C’est effrayant au début … quand on est seule. C’est … normal de préférer s’éloigner. » Mais rien n’était figé, et l’adolescente qu’elle était encore à l’intérieur le savait, elle avait failli la confier aux sages-femmes, la laisser à d’autres personnes qui seraient mieux taillées pour l’élever. Mais finalement, que serait-elle aujourd’hui sans Hope ?


   
Fighting through grief
So it’s true, when all is said and done, grief is the price we pay for love. (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Just something I can turn to.   
Revenir en haut Aller en bas  
- Just something I can turn to. -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» And what's small turn to a friendship. [pv Aaron]
» (aria) a queen will always turn pain into power
» Thousands of Haitians turn out to call for Aristide's return
» India helps Haiti slum dwellers turn trash to cash
» Guitare, quand tu nous tiens ! {PV Evan}[Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: