The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Look to the time with you to keep me awake and alive. -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivia Cooper
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 723
Age IRL : 26
MessageSujet: Look to the time with you to keep me awake and alive.   Look to the time with you to keep me awake and alive. EmptyJeu 22 Nov 2018 - 9:41
Olivia se retourna difficilement sur sa couchette. Son dos lui faisait mal et elle avait besoin de s’étendre. Mais enroulée dans ses couvertures avec ce poids sur son ventre, ça lui semblait totalement impossible. Elle ne savait plus ou donner de la tête, ou elle avait le plus mal. Aux jambes a force de ne plus bouger ? Aux bras sans savoir ou les mettre ? Aux hanches, endurées par le poids qu'elles portaient depuis des semaines ?  Cette grossesse était un cauchemar en fin de compte, un rêve éveillé qui n'avait plus aucun sens dans son esprit mutilé par les événements.

Son baladeur lâcha dans la foulée. La voix de David Bowie se stoppa d'elle-même au pire moment. Ce fut presque immédiatement que le cours de ses pensées reprit en fanfare, avec la même violence indicible. Comme une baignoire qui déborde en même temps que ses yeux s’embuaient de larmes. Liv aurait probablement pu se mettre a pleurer a cause de ça : d'une pile a plat. Il n'y avait rien de plus absurde que ça. Elle renifla, ravalant son chagrin épouvantable avant de sursauter :

« Les hormones encore ? » Demanda Eddy en franchissant le drap tendu devant elle.

Qu'avait-il entendu ? Liv se retourna difficilement, essayant de se redresser sans trop y parvenir. Elle se sentait tellement grosse et douloureuse. Ankylosée de partout. Il y avait-il seulement un seul de ses membres qui fonctionnaient ? La gorge nouée, elle poussa un soupir avant de tendre la main vers le vieil homme pour qu'il l'aide :

« Je t'ai trouvé quelqu'un pour le bébé… » Fit-il en venant se mettre au bord de son lit.

Liv dégagea des cheveux de son visage, perturbée. Elle aurait du s'habituer aux attentions de beaucoup a son égard, surtout avec cette grossesse qui arrivait a son terme. Mais ça la mettait toujours autant mal a l'aise. Eddy ne s'inquiétait pour elle que parce qu'elle allait mettre au monde un enfant :

« Tu n'étais pas obligé… tout va bien… » Mentit-elle.

Mais le regard courroucé de l'homme la fit taire :

« Tu es presque au terme, Olivia. Et crois-moi que les mots que tu cherches actuellement, ça n'est pas « tout va bien »… tu es épuisée, affamée, ce lit est inconfortable a souhait et tu dois avoir mal absolument partout. » Ajouta-t-il. « Alors tu vas laisser cette personne s'occuper de toi et arrêter de faire ta tête de mule. »

Difficilement, elle déglutit avant de hocher la tête. Ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas été traité comme une enfant. Était-elle aussi irresponsable ? Il sortit, et de dehors, elle put l'entendre s'adresser a une femme :

« Je viens de la prévenir. Elle est presque au bout et n'a pas vu un foutu docteur depuis des mois. Je te laisse t'en occuper, mais… » Il soupira : « Bref. Bon courage avec elle. »



I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Caroline Menfins
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92 - Couteau Récupéré : mitrailleur MP5 et gilet pare balle
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/04/2017
Messages : 1062
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Look to the time with you to keep me awake and alive.   Look to the time with you to keep me awake and alive. EmptyVen 23 Nov 2018 - 20:42

Voilà 3 semaines que le pire était passée. Le pire avec les décès, les blessées, leurs erreurs et cette revanche qui désormais avait été assouvie. Une guerre terminée au goût amer. Les cris envahissaient leur cauchemar. Caroline voyait certaines nuits le sang versé et le bruit des impacts de balles sur les voitures, les murs, les fenêtres et dans la peau. Elle s’était soignée mais une marque subsistait. Trace de leur passage au District et de cette revanche que la vétérinaire voulait exploitée à tout prix.

Heureusement, ces nuits agitées étaient soulagées par son compagnon revenu vivant de ce massacre. Le perdre aurait été invivable. Elle se mettait souvent à la place d’Ashley. Clignant des yeux pour revenir à la réalité et toucher son rouquin pour voir s’il était bien réel. A ses côtés, sain et sauf. Aujourd’hui, ils étaient en sécurité. Et cette nouvelle vie, ces nouvelles habitudes, ce nouveau cadre était un challenge et une expérience de plus. Les premiers jours, la trentenaire se méfiait des nouvelles têtes. Elle a pu avoir l’occasion de parler avec plusieurs d’entre eux, ceux qui avaient bien voulu d’habitants supplémentaires au sein de leur camp. Ils avaient l’air sincère et apprenait à les connaître. Rassurée d’un point de vue sécurité, ils avaient pas mal de choses au Fort qui leur permettrait de vivre tranquillement. Même un peu trop. Plus qu’au Ranch. En y pensant, impossible de ne pas se souvenir de cet endroit qui l’a vu changer et devenir une personne plus forte et sociable …

Ce matin, elle était partie en binôme. Cela lui faisait un bien fou après 3 semaines à arpenter et appréhender cette nouvelle vie. Alors qu’ils étaient en pause, elle leva son flingue vers un homme qui les avaient trouvés. Après plusieurs minutes de méfiance et de discussion, Caroline accompagna Eddy qui avait besoin d’un médecin, donnant des instructions à son partenaire d’expédition avant de suivre l'individu.

C’est alors qu’elle arriva au No man’s Land, toujours à se demander si Eddy était sincère. Il avait l’air quelque peu perdu et dans le besoin. Il rentra pour ressortir cinq minutes plus tard lui donnant quelques détails. Caroline fit un signe de tête à Eddy assez confiante pour le rassurer. La brune rentra à son tour pour découvrir allongée sur une couchette une jeune femme. Elle vit d’abord son ventre avant d’apercevoir son visage. D’après les dires de son ami, elle arrivait à terme.

Elle s’approcha d’elle pour se présenter tout en rangeant son arme « Je m’appelle Caroline », elle lui sourit doucement avant de s’accroupir « Si … ton ami s’inquiète, je pense que c’est pour une bonne raison. C’est quoi ton nom ? » Elle observa la jeune femme, essayant de déterminer si elle était en bonne santé, si elle souffrait, si elle était malade et si elle allait bientôt accoucher. Pour la dernière interrogation, elle aura besoin de l’examiner « Je peux te demander si tu manges régulièrement et si tu as mal quelque part ? »



Help me understand what, I've given in to all the years, And this darkness I have known, Disconnect and self destruct one woman at a time || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Olivia Cooper
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 723
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Look to the time with you to keep me awake and alive.   Look to the time with you to keep me awake and alive. EmptySam 24 Nov 2018 - 14:52
« Olivia. » Se présenta-t-elle à Caroline avec un regard fuyant.

Elle eut le temps de voir cette femme : ses cheveux propres, coupés au même niveau qu’elle, d’un brun plus clair que le sien, mais surtout ses yeux bleus et perçant, tirant sur le gris par moment. Ses pensées se tournèrent vers Eddy alors, et sa démarche de lui trouver quelqu’un. Elle avait l’impression de n’avoir besoin de personne pour l’instant : après tout, elle ne bougeait pas depuis des jours, incapable de toute façon vu le poids qui pesait sur son ventre depuis quelques semaines. C’était l’idée de ne pas avoir le contrôle ou le choix qui la travaillait le plus. Sa gorge se noua, et elle sentit une pointe d’ingratitude percer dans sa gorge :

« Il s’inquiète parce que je suis pleine comme un ballon. » Expliqua-t-elle avec une pointe de condescendance. « Si je meurs en couche, il devra se débarrasser de mon corps avant que je revienne. » et si elle accouchait seule, si elle mourait seule, alors le bébé serait condamné de toute façon. « Tu te trouves dans un endroit ou personne n’est l’ami de personne. »

Peut-être était-ce un jugement violent, dur, ou virulent. Olivia se moquait totalement de passer actuellement pour une personne méchante, elle avait juste envie qu’on la laisse tranquille tout compte fait. Si cette Caroline ne pouvait pas mettre fin à cette torture, elle ne voyait pas ce qu’elle faisait là actuellement. Au mieux, sa compagnie la distrairait quelques minutes avant de passer à autre chose. Au pire, elle perdrait juste du temps. Mais Liv était persuadée de n’avoir besoin de personne.

« Je mange mieux que lorsque j’étais sur les routes toute seule, Eddy… Eddy m’aide pour ça. » Expliqua-t-elle à la femme en face d’elle. Elle était médecin, du coup ? Il serait toujours temps de lui demander de précipiter l’accouchement. Elle avait vraiment besoin de ne plus le porter. « Si je te disais ou je n’ai pas mal, ça serait plus simple. »

Elle ne comprenait toujours pas les femmes qui disaient que leurs grossesses avaient été le plus beau moment de leurs vies. Elle, elle détestait ça. Le poids supplémentaire, le fait de ne plus être libre de ses mouvements, la condescendance des gens à son égard, ou le fait qu’on l’infantilisait sans arrêt dans ses choix. Déjà durant son sixième mois de grossesse, on lui reprochait d’être debout, ou de tout faire pour survivre encore un peu. Bientôt, elle devrait s’excuser d’aller aux toilettes.

« Je le sens bouger, et… » Elle haussa les épaules. La respiration lourde : « Depuis quelques semaines, c’est parfois très douloureux. Enfin… ça me coupe le souffle mais on m’a dit que c’était normal à l’approche du terme. » Avoua-t-elle.

Comme des contractions, mais une de temps en temps qui ne se répétaient pas encore. Vu la douleur, elle appréhendait ce qui viendrait. Et à la fois, elle n’attendait que ça.



I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Caroline Menfins
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92 - Couteau Récupéré : mitrailleur MP5 et gilet pare balle
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/04/2017
Messages : 1062
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Look to the time with you to keep me awake and alive.   Look to the time with you to keep me awake and alive. EmptyLun 26 Nov 2018 - 10:53

Les mots d'Olivia étaient forts et empreint d'amertume. Comme si son sort ne comptait pas. La détresse d'Eddy était palpable. Durant le chemin, Caroline était restée sur ses gardes mais elle pouvait ressentir rien qu'au ton de sa voix, qu'il était alarmé. Soit, Caroline posa ses affaires pour se préoccupait de celle qui devenait sa patiente. La première impression n'était pas toujours la bonne. Est-ce qu'Olivia voulait de cette grossesse et de cet enfant ? En l'observant, on pourrait penser qu'elle cachait une douleur plus profonde. Mais ce n'était pas ses affaires. Physiquement, elle avait besoin qu'on l'examine. Elle répondit à la jeune femme "On va éviter ça". Elle ne mourra pas. Pour chaque grossesse et accouchement depuis l'infection, elle s'était répétée ça. Et jusqu'à maintenant, tout s'était bien passé pour les parents et l'enfant.

Elle se retourna pour demander à Eddy de quitter la pièce, afin de rester seule avec Olivia "Je ne viens pas en ami, je viens en tant que médecin" répondit-elle avec calme. Première chose : voir comment se sentait la maman. Alors que la patiente s'exprima, d'un coup d’œil expressif, elle demanda à Olivia la permission de la toucher. Après sa réponse, elle découvrit un minimum la jeune maman, enlevant le draps et les matières qui la protégeait du froid pour placer ses doigts de part et d'autre de son ventre. Olivia poursuit son récit, la vétérinaire resta attentive. Le bébé était dans une bonne position, prêt à sortir. Ces douleurs l'alerta cependant "Ce sont des douleurs comme des crises qui reviennent plusieurs fois dans la journée en les sentant arriver ou ça dépend des jours ?"

Selon la réponse, le cas pouvait être différent. Les douleurs pouvait être des contractions répétées mais vu qu'elle était faible, pas moyen pour le corps de mettre au monde un enfant. La mère souffre et cela lui pompe toute son énergie. Le bébé était prêt à sortir mais plus elle attendra et plus elle souffrira "Ta réponse est importante. La bonne nouvelle c'est que ton enfant à l'air d'aller bien et est bien positionné pour sortir. La mauvaise, c'est que ton hygiène de vie et la fatigue te permets pas d'accoucher dans de bonne conditions ... Si tu attends davantage ... cela pourra devenir dangereux pour toi et ton enfant".

Au terme, elle y était arrivée du moins tout portait à le croire. Difficile de donner une réponse valable mais Caroline en avait l'habitude désormais. "Quand as-tu su que tu étais enceinte ?" La réponse lui donnera un ordre d'idée sur l'âge de la grossesse. La trentenaire devait savoir si accoucher maintenant n'était pas dangereux pour l'enfant. Ensuite, elle se positionna en bas tout en rassurant la maman "Je vais devoir, t'examiner d'un peu plus près si tu m'y autorise. Mais c'est pour ton bien." Elle attendit son verdict, cherchant un peu d'eau et dans son sac pour se laver les mains.



Help me understand what, I've given in to all the years, And this darkness I have known, Disconnect and self destruct one woman at a time || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Olivia Cooper
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 723
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Look to the time with you to keep me awake and alive.   Look to the time with you to keep me awake and alive. EmptyLun 26 Nov 2018 - 11:18
Hm, ça dépend des jours. Expliqua-t-elle à la femme en face d'elle, en pinçant les lèvres. Ca lui faisait si bizarre de se retrouver face à une personne qui pouvait vraiment faire un truc pour sa condition. Peut-être faire en sorte qu'elle n'ait plus ce poids sur la conscience. Avant, c'était peut-être une fois par semaine, pas plus. Mais c'est devenu... Plus réguliers. Aujourd'hui a été pire. Admit-elle d'une petite voix.

Oh, ça n'était qu'une fois toutes les deux heures à peu près, rien d'incroyable. Et elle n'avait pas perdu les eaux sur son matelas - elle s'en serait rendue compte sinon ! - et ne souffrait pas le martyr non plus. C'était une douleur qui lui coupait le souffle, quelques secondes à peine, et ça passait l'instant d'après comme si de rien n'était. Eddy lui avait dit que c'était son corps qui faisait ça, et tant que ça n'était pas plusieurs fois dans la même heure, alors ça ne voulait probablement rien dire. Juste que le terme approchait. Et forcément, ça l'angoissait un peu.

Mon accouchement est proche, c'est ça ? Mais proche... A quel point ? Demanda-t-elle à Caroline, en pinçant les lèvres.

Les déclarations de cette dernière sur le danger de sa situation lui arrachèrent un soupir. Elle aurait aimé que tout se passe dans de meilleures conditions à l'évidence, mais avait-elle le choix ? Depuis la chute du campement, la mort de Calvin, c'était comme si elle avait laissé tomber.

Je vois. Souffla-t-elle en détournant les yeux. Je ne peux pas faire mieux. Les autres ici s'investissent beaucoup pour moi, je mange... Presque à ma faim. Elle pouvait remercier Eddy, Jacob, et d'autres qui donnaient beaucoup pour elle. Elle se sentait tellement redevable envers tout le monde... Je n'ai pas d'autres endroits ou me rendre de toute façon. Quand au début de sa grossesse : En Avril.

Ca faisait déjà si longtemps. Olivia souffla, sans trop savoir comment se mettre pour que Caroline fasse son travail. Elle se devait de collaborer, d'être sympathique même. Certes, elle n'avait pas l'air particulièrement aimable - le fait qu'elle avait perdu du poids y était pour beaucoup - mais elle ferait un effort.

Euh... Bien... Fais comme tu veux... Fit-elle en se redressant.



I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Caroline Menfins
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92 - Couteau Récupéré : mitrailleur MP5 et gilet pare balle
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/04/2017
Messages : 1062
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Look to the time with you to keep me awake and alive.   Look to the time with you to keep me awake and alive. EmptyLun 26 Nov 2018 - 14:00

"C'est rassurant", elle n'était pas seule ici tout le monde avait l'air d'être à ses soins. Dans le même temps, la vétérinaire découvrez cet endroit. Qui lui n'était guère rassurant. D'après les dires d'Olivia, ici personne n'était l'ami de personne. On pouvait l'interpréter de différente manière. Celle que retînt la trentenaire, était qu'ici c'était chacun pour soit. Les hommes n'étaient pas devenus tous des bêtes (pourtant la guerre lui avait particulièrement interprété cette pensée dans le sens inverse). Mais de voir une femme enceinte pouvait amener des personnes à devenir bienveillant. Peut-être le cas d'Eddy. A moins qu'il ne soit son ami de longue date.

Avril. Elle était tombée enceinte en avril. Mais c'était trop abstrait pour avoir une précision. Elle aurait pu tomber enceinte depuis plus longtemps... A 7 mois, il était formé mais pas complètement viable. Les risques existaient toujours, et dans ce monde, ils étaient incontrôlables. A voir son ventre et le placement du bébé, elle arrivait probablement à son terme. Mais pour cela, Caroline devait pousser son examen.

Olivia n'était pas très à l'aise. Caroline préférait d'abord lui dire la vérité avant de la rassurer. Sur la question de son accouchement proche, la médecin attendit d'en savoir un peu en l'examinant d'un peu plus près "Il va falloir que tu écartes les jambes et que tu essaies de te détendre. Si quelques chose ne va pas, dis moi le d'accord ?" Elle se devait d'être prévenante. En ayant palpé son ventre, Olivia n'avait pas ressentit de douleur mais cela pouvait venir d'autre part. Et en effet, Caroline n'eut pas de mal à discerner ce qui n'allait pas.

Elle se releva face à la brune, les traits un peu plus sérieux et moins serein "Je vais appuyer au niveau de ton bas ventre, si tu sens une douleur quelconque dis-moi le". La vétérinaire palpa alors le bas ventre de la jeune maman afin de pouvoir se rendre compte si la douleur était intense ou non. Si elle l'était, c'était une infection. Et si infection il y avait ... il faudrait qu'elle accouche sans plus tarder, au risque d'y passer ...



Help me understand what, I've given in to all the years, And this darkness I have known, Disconnect and self destruct one woman at a time || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Olivia Cooper
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 723
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Look to the time with you to keep me awake and alive.   Look to the time with you to keep me awake and alive. EmptyLun 26 Nov 2018 - 15:18
On ne pouvait pas dire que c'était la situation la plus confortable au monde, mais au moins elle était seule à vivre ça. Des gens n'étaient pas en train d'admirer la chose, ou lui tenir la main. Si ça avait été Calvin, Olivia n'aurait pas été dérangé en soi. Il l'avait vu dans des positions sans doute pire que ça, et peut-être que sa présence aurait au moins soulagé la peur de ce qu'elle apprendrait. Fixant le plafond, dans cette intimité toute précaire, la petite brune essaya de se changer les idées. De ne pas avoir l'air plus gênée qu'elle ne l'était. Caroline connaissait son métier, plus encore : elle devait lui faire confiance.

Tu n'es pas d'ici, pas vrai ? Demanda-t-elle pour essayer de changer de sujet, ne pas se focaliser seulement sur ses soucis. Le fait qu'elle ne pouvait pas bouger comme elle l'entendait, qu'elle dépendait totalement de la générosité et de la gentillesse des autres. Oh, Olivia avait bien essayé de se faire un stock pour voir au plus loin, mais au bout de trois semaines, ses réserves avaient fondu comme neige au soleil. Et elle se restreignait pourtant. Je ne t'ai jamais vu avant, et dans ma situation, ça serait anormal. Ajouta-t-elle avec une petite moue.

Elle sentit la pression sur son ventre, les gestes de la brune, la position du bébé dans son ventre aussi. Tout ça lui pesait vraiment, elle se sentait inutile, comme un poids dont il fallait se débarrasser. A la place d'Eddy, Jacob, même Lily qui était passée la voir plusieurs fois ces dernières semaines, elle ne se serait pas encombrée de cette générosité. Olivia était coincée entre le fait qu'elle était redevable envers tout le monde à cause de cette grossesse, et ensuite que cette grossesse lui permettait de ne pas se mettre en danger pour rien. Sauf que c'était les autres qui le faisaient.

Tu viens d'arriver, c'est ça ? Demanda-t-elle soudainement. en se redressant. Juste avant que Caroline s'appuie sur son bas ventre en lui demandant de se concentrer dessus et de lui parler : Ca ne fait pas si mal... C'est juste... Je pense que j'ai le poids du bébé sur la vessie.

Non, clairement. Les douleurs qu'elle éprouvait ressemblaient plus à ce qu'elle se faisait comme idée des contractions. Rien de grave dans son esprit, même si le visage fermé et sérieux de Caroline avait désormais le don de l'inquiéter. Que devait-elle faire ?



I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Look to the time with you to keep me awake and alive.   Look to the time with you to keep me awake and alive. Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Look to the time with you to keep me awake and alive. -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» All Time Low
» 07. It's Coffee Time !
» In my Time. Dick Cheney.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: