The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Holding on and letting go -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Holding on and letting go   Holding on and letting go EmptyMer 21 Nov 2018 - 18:04
6 novembre 2018 – Fort Nisqually

Quelques heures de voiture, Ashley avait regardé le paysage défiler. Inlassablement morne, terne, mort. Oh elle avait dit à Connor qu’elle essaierait, pour Hope, pour lui, mais il n’y avait aucune joie dans ce trajet, aucune once d’espoir dans ce voyage. La sensation de l’avoir abandonné marquait encore son cœur meurtri, celle de laisser derrière elle tous leurs rêves. Il n’ y avait qu’une seule lueur à l’horizon en ce matin de novembre, ce troisième matin après le pire jour de sa vie. Hope.

Lorsqu’ils étaient finalement arrivés à Tacoma, dans ce fort providentiel qui à ses yeux n’était qu’une prison dans laquelle on la contraignait à vivre son deuil pour sa sécurité, Ashley s’était empressée de retrouver sa fille. Difficile de dire qui de la mère ou de la fille était tombée dans les bras de l’autre, la jeune mère avait également dû aller retrouver Lisandro et Caroline car ses plaies, les blessures physiques qui guériraient plus facilement que les autres, nécessitaient une attention particulière.

Ils étaient tous là, presque tous. Encore une fois, son regard clair en quittant la compagnie des deux soigneurs ne remarqua que l’absence. Son absence, mais parce que la blondinette était avec elle, Ashley ne s’y attarda pas. Au lieu de cela, elle s’attarda à détailler ce lieux où elle ne se sentait pas à sa place, étrangère à chaque murs, chaque grain de poussière sous ses pieds. Ash’ croisa le regard des siens, elle devrait aller se présenter plus longuement à Deaglan, cet homme qui les avait accueilli, elle devrait le remercier. Parce qu’il fallait le faire.

Dans l’ancien musée où elle put revoir les visages des siens, la jeune mère qui tenait toujours la main de sa fille dans la sienne, pour ne pas sombrer, comme un rappel de la raison pour laquelle elle était là, croisa le regard de Serena. Elle vit Jesse non loin, Finan également. Mais ils n’étaient pas tous là. Où étaient Addison et Damian ? Est-ce qu’il leur était arrivé quelque chose ? Avait-elle seulement le droit de s’inquiéter pour eux, pour toute cette famille recomposée qu’elle était prête à abandonner quelques heures auparavant et qu’une part d’elle se sentait encore capable de laisser derrière pour fuir le retrouver ?

« Maman ? » La voix de Hope la sortit de son état second, d’un pas lent la brune se dirigea vers Jesse. Elle serait forte, elle ne craquerait pas parce que sa plus grande force était près d’elle, sa main minuscule rivée au creux de la sienne. Approchant du blond, Ashley ouvrit la bouche mais aucun son n’en sortit, au lieu de cela seul son regard se voila à nouveau de ces étincelles salines. Muette, incapable de formuler la moindre demande, la moindre excuse, Ash se contenta d’un sourire triste. Connor lui avait promis qu’elle pourrait revenir là-bas, dans cet appartement si un jour elle en ressentait le besoin, le besoin de hurler, de pleurer, de faiblir, mais sans doute qu’il n’imaginait pas qu’elle en aurait l’envie si rapidement. Bats-toi comme tu le fais toujours. La jeune femme pressa un peu plus fort la main de sa fille. « Y’avait un peu de circulation pour venir vous rejoindre … » souffla-t-elle finalement de cette voix éraillée, marquée par la fatigue, les sanglots constants.
Revenir en haut Aller en bas  
Jesse O. Lewis
Administrateur
Jesse O. Lewis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau militaire & 1 beretta 92
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 31/10/2015
Messages : 1720
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Holding on and letting go   Holding on and letting go EmptyMar 11 Déc 2018 - 0:21

Ils n'étaient arrivés dans ce nouvel endroit que la veille, ce fort qu'ils devaient désormais s'efforcer de considérer comme leur nouveau chez-eux, parce-qu'ils n'avaient plus que cela, plus que des souvenirs, de l'amertume et de la rage. Certains avaient l'espoir. L'espoir de cette liberté retrouvée, d'un demain peut-être moins sombre qu'hier, de simplement se reconstruire et ne plus risquer de perdre qui que ce soit. Jesse, lui, se retrouvait incapable nourrir cet espoir. Cette guerre qu'ils avaient mené, ils ne l'avaient pas gagné, ni eux ni les autres. Chaque camp avait perdu. Leurs proches, leur abri, leur espoir pour certains. Et le bouclé ne pensait qu'à deux choses : toutes ces pertes à essuyer, et ce sang nouveau qui était venu salir ses mains, ne faisant qu'assombrir d'avantage son être, rendant la menace de ses démons d'avantage étouffante. Deux vies. C'était ce qu'il avait pris quelques jours plus tôt pour sauver cette famille recomposée. Le jeu en avalait-il réellement la chandelle ? Il ne serait pas celui qui s'avancerait à répondre à cette question, principalement parce-que la rage qu'il tentait tant bien que mal de garder en lui était plus dévorante qu'elle ne l'avait été depuis des mois, depuis qu'il avait perdu Milow et Ryan.

Allant et venant dans l'ancien musée qu'ils avaient pour but de reconvertir en dortoir, le réceptionniste apportait son aide là où elle était nécessaire, tâchant de faire au mieux malgré ses blessures. Tout pour s'occuper l'esprit et ne pas laisser une chance à ses démons de gagner d'avantage de terrain. Un bref instant, des draps en main, il s'arrêta et laissa voguer ses prunelles sombres sur les personnes qui s'agitaient tout autour. Ces personnes qui étaient devenus en quelques mois ce qui se rapprochait le plus d'une famille et qui pourtant, en quelques jours à peine, avaient presque l'air d'inconnus aux yeux de Jesse. Comment avaient-ils seulement pu en arriver à ses déchirer de la sorte ? À laisser naître autant de discordes au sein de leur propre clan ? Ils n'avaient pas gagné non, ils avaient tout perdu, jusqu'à leur cohésion et à ce qui faisaient d'eux une famille. Le blond ne reconnaissait plus la plupart d'entre eux, ayant découvert leurs côtés les plus sombres et lourds de folie. Réagiraient-ils de la même manière si un jour ils parvenaient à voir ce qu'il cachait derrière le masque ? Probablement.

L'air relativement grave, son regard s'arrêta sur Serena puis Finan un peu plus loin. Ils étaient là, tous les deux, et même si l'Irlandais avait fait preuve d'une colère furieuse et eu des mots peu acceptables, Jesse était soulagé de le savoir parmi eux. Sans doute que s'ils avaient tous deux pris la décision de poursuivre le route ailleurs, le bouclé n'aurait pu venir ici, dans ce fort, il les aurait suivi, parce-qu'il n'aurait pu se résoudre à imaginer un potentiel demain sans deux de ses plus proches compagnons. Seule Ashley manquait dans ce trio si important à ses yeux mais si Connor n'était pas qu'un sombre connard il la ramènerait bien vivante.

S'étant remis à sa tâche, le boxeur avait alors croisé le regard de la concernée. Si un poids s'ôta instantanément de ses épaules, il ne fut pas suffisant pour l'apaiser totalement mais au moins était-elle là, désormais aux côtés de sa fille. N'avaient-elles pas toutes deux attendu ce moment depuis des mois ? N'avait-ce pas été l'une des raison principale de leur révolte ? Récupérer les leurs, les libérer de l'entrave des autres. Et Jon n'était pas revenu. Voyant Ashley venir vers lui accompagné de sa fille, le bouclé leur adressa à toutes deux un sourire qui se voulait rassurant malgré l'air las qui cerclaient ses yeux. Oh bien sûr, il n'avait pas besoin de faire semblant avec elle, mais il n'avait encore moins besoin d'en rajouter une couche à la souffrance qui devait déjà la tirailler.

Lorsqu'elle pris la parole, il inspira profondément, tâchant de ne pas s'attarder trop sur son ton à la fois éteint et gorgé de peine. Elle essayait de dédramatiser la situation mais Jess ne se leurrait pas : elle souffrait d'être ici, d'avoir laissé derrière elle celui qu'elle aimait, le père de son enfant. « Je commençais presque à croire que vous vous étiez payés des vacances au soleil » avait-il répondu sans grande joie avant de poser ses prunelles sur Hope. Doucement il vint déposer sa main sur les cheveux blonds de la fillette, lui adressant un sourire qui disparu alors qu'il relevait le nez vers son amie. « Tu aurais quelques minutes ? Seuls à seuls » avait-il soufflé à son adresse. Il avait plusieurs choses à lui donne, et mieux valait sans doute préserver un peu Hope du chagrin de sa mère même si Jesse se doutait bien que cette dernière devait vivre chaque seconde loin de sa fille comme une angoisse viscérale.




♪♫
« Don't push me further, don't try to strike me down. You don't wanna dig the monster out, do you ? »
(skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Holding on and letting go   Holding on and letting go EmptyMer 12 Déc 2018 - 21:38
C’était dur, terriblement de rester impassible, de ne pas craquer, de ne pas encore montrer combien elle n’allait pas bien, combien elle n’allait plus bien. Sa main pressa plus fort celle de sa fille qui répondit en conséquence, comme un soutien silencieux, indéfectible, alors que la blondinette souffrait autant qu’elle. Hope était la seule qui partageait réellement cette douleur. La plaisanterie du blond en réponse à la sienne arracha un rire triste, sans la moindre joie à la brunette. Face à Jesse qu’elle ne connaissait que très peu et qui approchait sa main vers elle, la gamine se cacha un instant derrière sa mère. « Tout va bien ma puce, tu te rappelles de Jesse tu l’as rencontré au ranch. » Avant qu’on l’arrache à sa maison, qu’on l’amène loin de sa famille. Hope rentra légèrement sa tête dans ses épaules, sanglotant doucement, lorsque la main du blond se posa sur sa tête.

Jesse voulait quelques minutes seul à seul pour parler. D’un hochement de tête, la jeune mère acquiesça, avisant d’un regard Gregory qui était tout près. « Hope ma puce, tu veux bien aller retrouver Gregory et Julia ? Je dois parler avec Jesse, mais je reste ici, je te laisse plus, okay ? » La gamine hocha la tête, frottant ses yeux embués de larmes avant que sa mère lui colle un baiser sur la joue, la tenant dans ses bras. « Je reviens ma puce. » C’était horrible, même là, même pour si peu de temps, se séparer d’elle, la séparer d’elle, c’était comme revivre ces mois, c’était même pire parce qu’il manquait désormais à leurs existences. Laissant la blondinette marchait jusqu’à l’ancien vendeur et sa fille, Hope glissa son regard triste vers Jesse.

Quelques pas pour s’isoler, s’éloigner des autres voix. « Jesse … » Où sont-ils ? Roza, Addison, Damian. Où étaient-ils ? Mais la question ne franchit pas ses lèvres, au lieu de cela ce ne furent que plus de larmes qui roulèrent sur ses joues pour s’écraser au sol. « Désolée … je … désolée… » Elle craquait, là, parce que Hope ne la voyait pas, parce que Hope était près de sa meilleure amie qui lui racontait sans doute tout un tas d’âneries pour la faire rire. « Ils sont où ? Tout le monde est pas là … pourquoi ? Je suis pas revenue pour … je suis là pour Hope, pour vous tous … ils sont où ? » Ashley lutta, ravalant un sanglot qui lui donnait la sensation d’étouffer.

Elle était là pour les siens, cette famille, parce que Connor l’avait convaincue que c’était le mieux à faire. Mais la seule envie qu’elle avait c’était de prendre Hope avec elle pour repartir au ranch, pour y faire son deuil dans le calme, près de lui. Et encore une fois, de tous les visages qu’elle avait croisé ici, Ash’ ne voyait que les absents. Trop d’absents. A nouveau, un sanglot la força à baisser le nez, collant sa main devant ses yeux comme si cela pourrait l’empêcher de pleurer. C’était impossible de pleurer autant, elle ne pensait pas en être capable, et pourtant.

Revenir en haut Aller en bas  
Jesse O. Lewis
Administrateur
Jesse O. Lewis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau militaire & 1 beretta 92
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 31/10/2015
Messages : 1720
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Holding on and letting go   Holding on and letting go EmptySam 29 Déc 2018 - 12:00

Bien sûr, Jesse pouvait parfaitement comprendre la réaction presque craintive de la fillette. Ils ne se connaissaient que depuis quelques jours et s'il s'était un peu occupé d'elle le temps de réunir les affaires de la famille, ils étaient encore des inconnus, du moins lui l'était pour elle. Dans tous les cas, ce n'était pas de contacts réconfortants dont elle avait besoin, ni même de soutien, ce dont Hope avait besoin était son père, et rien ne pourrait remplacer sa perte. Le bouclé ne lui en tint pas rigueur et se décida à demander à son amie quelques instants seul à seul. Il ne put qu'inspirer profondément en voyant la blondinette hocher la tête, peinée, à la demande de sa mère, essayant de contenir sa propre compassion, cette empathie qui avait tendance à lui retourner l'estomac. Et le regard lourd de peine et de crainte que lui adressa Hope n'arrangea rien à ce sentiment.

Les deux adultes firent quelques pas afin de s'éloigner un peu du reste du groupe et, reportant ses prunelles sombres sur Ashley en percevant son prénom, le réceptionniste eut le cœur d'autant plus lourd. Ces larmes qui roulaient sur les joues de la brune n'étaient que le reflet de ce qu'elle ressentait encore, du deuil et de la déception, de tout ce qu'ils avaient perdu. Et le blond était pertinemment conscient que, si d'habitude il parvenait à trouver les mots, rien de ce qu'il dirait serait suffisant pour l'apaiser. Il y avait de ces situations où les mots étaient vains et où seul le temps parvenait à panser les plaies. Lui-même en savait quelque chose, mais voir cette amie si chère aussi tourmentée était difficile à encaisser. Pire que cela, Ashley n'était pas tourmentée, elle était détruite et se reconstruire lui prendrait du temps, peut-être même l'éternité.

Secouant la tête à ses excuses, il vint presser son bras avec douceur comme pour lui dire qu'elle n'avait pas à être désolée, pas pour ça. Comme pour lui dire qu'il était là, aussi peu réconfortante soit sa présence en cet instant. « C'est rien. » Y avait-il seulement une seule personne parmi eux qui n'avait pas versé de larmes ? Oui, peut-être quelques unes, mais Jesse ne pouvait assurément pas se vanter d'en faire partie même si ses propres larmes n'avaient coulé qu'à l'abri des regards. Déglutissant à ses questions, son expression se fit d'autant plus grave. Inutile de faire comme si tout allait bien, pas avec Ashley, pas maintenant. Elle le connaissait suffisamment pour comprendre que cette obscurité au fond de ses prunelles était le fruit de son empathie, mais également de tout ce qu'il avait lui-même eu à encaisser. « Ils n'ont pas pu rester. Pas après ce déchirement au sein de notre propre groupe » avait-il commencé, le ton grave, bien conscient que ses paroles ne pourraient exprimer toute l'ampleur de ce qui était arrivé.

« Attends là. » Sur ces mots, le boxeur s'était éloigné de quelques pas, grimpant sur son lit superposé pour récupérer l'un des deux sacs qui étaient déposés dessus. Il revint vers son amie en ouvrant la poche avant du sac, en sortant la lettre qu'Addison lui avait donnée juste avant de partir. Celle qu'elle avait écrite pour la brune et qui saurait sans doute lui expliquer bien mieux leur motivation à ne pas les suivre ici. « On a bien essayé de les faire changer d'avis mais... tu connais Addison » expliqua-t-il en un bref sourire qui restait cependant réellement peiné. Gardant le sac dans sa main, ce sac qui contenait les affaires de Jonathan qu'il avait récupéré avant de partir, Jesse laissait à son amie le temps de lire cette fameuse lettre. À moins qu'elle ne préférait la lire seule, plus tard.




♪♫
« Don't push me further, don't try to strike me down. You don't wanna dig the monster out, do you ? »
(skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Holding on and letting go   Holding on and letting go EmptyDim 30 Déc 2018 - 12:34
Une mince pression sur son bras, suffisante pour l’aider à émerger à nouveau, sortir un peu la tête de l’eau, le temps de formuler quelques mots. Une question qui lui brûlait les lèvres et faisait peser son cœur un peu plus lourd. Ashley était revenue parce que Connor lui avait parlé de cette famille, de sa fille, de toutes les personnes ici qui avaient besoin qu’elle soit là, qu’elle soit forte. Pourtant, il y avait bien trop d’absents, même parmi ceux qui avaient survécu à cette journée. L’air que lui adressa Jesse répondit à sa question, si elle savait qu’ils n’étaient pas là, elle comprenait déjà à son regard que tout ne s’était pas passé comme prévu. Cette utopie, ce rêve qu’elles avaient fait avec Selene de vivre un jour tous en paix, dans le meilleur du pire des mondes, n’était finalement vraiment qu’une utopie.

La brunette pinça ses lèvres, ravalant un sanglot en secouant la tête. Ce n’était qu’une vaste blague, ils avaient mené ce combat pour ramener les leurs, ils avaient tant perdu, ils avaient laissé leurs maisons derrière eux, le groupe de Selene comme le leur, et pire, ils n’étaient même pas tous là, tous ensemble. A quoi bon ? Pourquoi avoir sacrifié autant ? Immobile, la brunette resta là, attendant le retour de Jesse qui lui tendit une lettre. Son regard clair tomba sur le morceau de papier, écoutant les paroles du blond en comprenant que les discussions avaient dû bien plus s’envenimer après son départ. Un rictus amer fila ses lèvres, oui, elle connaissait le tempérament d’Addison et elle imaginait assez bien que les choses avaient tourné court.

Dépliant le papier entre ses doigts tremblants, Ashley lut les premiers mots, retenant difficilement les larmes à mesure qu’elle lisait. C’était un échec, ils n’avaient rien gagné à se battre contre ces gens, ils n’avaient pas gagné leur revanche, ils n’avaient vengé personne parce qu’ils n’avaient fait que perdre plus encore des leurs. Un mince éclat de rire lui échappa à cette dernière promesse alors que ses doigts froissaient la lettre entre ses mains. « Elle … elle vous a dit où ils partaient ? Damian est avec elle ? » Elle se voyait déjà emballer ses affaires, partir les chercher, mais la douleur à son abdomen, cette fatigue latente dans chacun de ses membres l’en empêchaient.

« Ils peuvent pas … ils doivent être ici, Jesse … on s’est battus pour ça, ils se sont battus avec nous. Ils doivent … » A nouveau les larmes roulaient plus vivement sur ses joues, s’écrasant sur ses poings serrés qui tenaient toujours la lettre. Ashley était à bout, à bout de force, à bout d’espoir. Parce que tout ce qu’ils avaient bâti s’effondrait comme un château de cartes, parce que cet endroit ne serait jamais sa maison, que ce groupe ne serait jamais son groupe. Parce qu’à cet instant, tout était à refaire et qu’elle n’en avait pas la force. « Je suis … je suis pas revenue pour ça … j’ai survécu pour ça ? » Hope était plus loin, occupée avec la petite Julia qui tentait de lui arracher un sourire, elle n’entendrait pas, elle ne serait pas le témoin de cette faiblesse chez sa mère.

« J’y arriverai pas Jesse … » Ash’ avait promis à Connor d’essayer, si lui aussi il essayait de se refaire une place ici, mais cette lettre, elle ne faisait qu’enfoncer le clou. Elle ne faisait que la conforter dans cette idée qu’elle serait mieux n’importe où sauf ici, tant que Hope était avec elle c’était suffisant.
Revenir en haut Aller en bas  
Jesse O. Lewis
Administrateur
Jesse O. Lewis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau militaire & 1 beretta 92
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 31/10/2015
Messages : 1720
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Holding on and letting go   Holding on and letting go EmptyVen 22 Mar 2019 - 23:14

Silencieux, le bouclé avait glissé les mains dans les poches de son sweat, ces dernières crispées en poings. Difficile d'être ici, d'encaisser tout ce qui était arrivé, et de ne pas pouvoir décharger toute sa colère et sa culpabilité en cognant, tout ça à cause de ces foutues blessures. Bien sûr, les choses auraient pu être pires, ils auraient simplement pu tous y rester, mais le prix à payer pour être encore de ce monde était lourd, autant physiquement que mentalement. S'il avait gardé ses prunelles sombres plantées sur Ashley, il reporta bien vite son attention ailleurs, autant parce-qu'il ne supportait que trop difficilement cette peine dévorante dans ses yeux clairs que parce-qu'il jugeait nécessaire de ne pas s'immiscer dans sa bulle pour l'instant. Sans doute aurait-elle besoin d'un peu de distance pour digérer un minimum ce qui était noté sur cette lettre, pas besoin pour lui de l'avoir lu pour savoir qu'elle secouerait son amie.

Malgré sa tentative de se détacher au mieux de toute l'émotion de la jeune femme, ou du moins de ne pas prendre le risque d'y être trop atteint lui-même, il ne put l'empêcher plus longtemps à peine Ashley eut-elle repris la parole, le poussant à reporter son attention sur elle. Il ne pouvait que la sentir, cette souffrance perceptible dans ses prunelles baignées de larmes, il la ressentait comme si elle était sienne et c'était bien là le plus compliqué : gérer la peine des autres. La sienne était devenue familière, comme un colocataire dont on ne peut se débarrasser, on apprend à vivre avec. Mais les émotions de ses pairs avaient d'avantage d'impact sur son propre mental. Il secoua la tête, inspirant légèrement en serrant d'avantage ses poings, faisant fi de la douleur qui lançait son bras. « Il est avec elle mais ils n'ont rien dit. » Inutile de lui mentir et de balancer une adresse au hasard, autant qu'elle sache la vérité, aussi dure à avaler soit-elle. Bien sûr, ne pas savoir où ils étaient, s'ils allaient bien, était pire que tout, mais le blond ne pouvait qu'espérer qu'ils soient en vie même si une part de lui, la plus sombre et réaliste, immisçait le doute dans son esprit.

« Je sais » rétorqua-t-il en baissant la tête, se mordant nerveusement la lèvre inférieure, ne pouvant s'empêcher de se dire que, peut-être, il aurait pu essayer de les retenir d'avantage. Quitte à les emmener de force eux aussi. Il y avait forcément quelque chose qu'ils auraient pu faire pour leur faire changer d'avis, ou peut-être pas, mais ce qui était fait était irréversible désormais. Addison et Damian n'étaient plus là, quel autre choix avaient-ils que de vivre en respectant leur décision ? La voix lourde d'émotion de son amie lui fit à nouveau relever la tête. Ces larmes qui roulaient sur ses joues, son air impuissant. Et toute la douleur qui animait ses grands yeux qui, avant que leur monde ne tombe, étaient emplis d'une réelle joie. Il ne pouvait que la comprendre cependant. Comprendre sa rage quant au fait d'avoir survécu pour ça. Lui-même s'était demandé à de nombreuses reprises pourquoi il avait continué après avoir perdu Ryan et Milow, pourquoi s'était-il entêté à rester en vie alors qu'il avait tout perdu. Contrairement à lui, Ashley n'était pas seule, elle avait beaucoup perdu, certes, mais Hope était là, et les autres aussi.

N'ayant pas repris la parole jusqu'alors, il serra les dents quand elle affirma qu'elle n'y arriverait pas, sortant une main de sa poche pour prendre la sienne et la serrer doucement. « Tu t'es battue pour ça, on l'a tous fait » répondit-il finalement, l'air grave. Soutenant un instant son regard, il la tira doucement sur le côté, l'intimant à s'asseoir sur une chaise contre le mur avant de s'accroupir face à elle et de prendre ses deux mains entre les siennes. « T'as fait ton maximum mais tu peux pas sauver tout le monde. » Ni même décider pour tout le monde à dire vrai, mais mieux valait qu'il ne dise pas cela quand on voyait la manière avec laquelle Connor l'avait forcée à revenir, ne lui laissant pas d'autre choix. « Laisse leur du temps, ils ont assez d'information pour nous trouver s'ils en ont besoin mais en attendant on a besoin de toi ici, Hope a besoin de toi. » Il resserra un peu sa prise sur les mains de la jeune femme, ne quittant pas du regard ses prunelles claires. « On va se relever, ensemble, t'as pas besoin de tout porter sur tes seules épaules. » Évidemment, le boxeur n'était pas dupe : de simples mots ne suffiraient pas à apaiser sa peine, ni même à lui faire oublier ne serait-ce qu'une once de ses tourments, mais il jugeait important qu'elle sache qu'elle n'était en effet pas seule. Personne ne remplacerait ceux qui étaient partis, encore moins celui qu'elle avait perdu, mais le bouclé ferait son maximum pour ne pas la lâcher. « T'as déjà traversé tellement de trucs, t'es bien plus forte que tu le penses Ash » ajouta-t-il pour appuyer d'avantage ses propos. Essayer de lui faire prendre conscience qu'elle pourrait sortir la tête de l'eau avant de lui donner le contenu de ce sac qu'il avait sur l'épaule, celui qui contenait les affaires de Jon.




♪♫
« Don't push me further, don't try to strike me down. You don't wanna dig the monster out, do you ? »
(skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Holding on and letting go   Holding on and letting go EmptyDim 24 Mar 2019 - 12:18
Ils étaient partis, sans dire où, et ils ne sauraient jamais où les trouver. Ashley sentait à nouveau ce poids peser sur ses épaules, ce poids des liens brisés, perdus, par la mort, par la vie finalement. Certains reposeraient désormais pour toujours sur un sol où ils avaient imaginé bâtir leur existence, leur futur, celui de leurs enfants, et qu’ils avaient dû laisser derrière. Certains étaient repartis sur les routes, certains qui décideraient d’y repartir. A quoi bon ? A quoi tout cela, ce fort, ce groupe, à quoi bon avoir survécu pour voir se désagréger tout ce qu’ils avaient voulu préserver ? A quoi bon s’être battus si vaillamment, jusqu’à la mort des leurs, pour constater que finalement le rêve n’était finalement que cela, un rêve.

Elle ne lui en voulait pas, Ashley ne blâmait cet ami qui lui était encore là. Si elle devait en vouloir à quelqu’un ce n’était qu’à elle. C’était elle qui les avait menés dans ce combat, elle qui n’avait pas été là comme elle aurait dû l’être pour les retenir, elle qui finalement ne parvenait pas à s’en vouloir de ne pas avoir été là. Les derniers mots de Jon venaient se mêler à tous ceux qui traversaient son esprit, les larmes de sa fille semblaient encore baigner son visage lorsqu’elle l’avait retrouvée. La colère la tenait encore entre ses griffes, la poigne de Connor qui l’entrainait loin du ranch se refermait encore sur elle. Un à un, les barrages cédaient, elle était revenue, elle avait promis d’essayer mais cette lettre était un coup de plus à un moment où Ashley n’avait plus la force de tenir debout.

La main de Jesse autour de la sienne lui fit relever son regard clair vers le blond. Elle s’était battue pour ça, mais pour quoi au juste ? Comme une poupée de chiffon, la brune le suivit, se laissant retomber sur une vieille chaise avec le poids du monde sur ses trop frêles épaules. Ses yeux embués de larmes se posèrent sur Jesse qui tentait de la rassurer. Elle avait fait son possible, elle ne pouvait pas sauver tout le monde. Ils avaient besoin d’elle, Hope avait besoin d’elle. Un instant son regard vogua vers sa fille, plus loin avec Julia et Gregory. « Comment je peux … tout ça … c’était pour elle … » Pour elle, pour eux, pour ce futur qui désormais n’existerait pas. Un sanglot souleva à nouveau ses épaules alors qu’elle serrait plus fort les mains de Jesse. « J’y arriverai pas Jesse … » répéta-t-elle, peu persuadée de vouloir seulement y arriver. « Je suis pas si forte … pas du tout. » Son regard revint se poser sur son ami.

Essaie au moins. La voix de Jon dans son esprit, comme pour la rassurer, comme pour la blesser encore plus. Elle ne voulait pas l’oublier sa voix, elle ne pouvait pas. Elle ne voulait rien oublier et pourtant minute après minute, les souvenirs s’effaceraient de son esprit. « J’veux juste qu’il revienne … je m’en fous de ce camp, de ce groupe, tout le monde … tout le monde finit par partir … je veux juste que Jon revienne, près de moi, près de Hope … je voulais juste qu’on soit … ensemble enfin … » A nouveau les larmes roulèrent trop fort sur ses joues, elle n’y arriverait pas, et elle ne pouvait pas fuir. Elle n’en avait physiquement pas la force, condamnée à rester ici, à contempler son absence, le chagrin dans les yeux de sa fille, son propre échec à lui offrir le futur qu’elle voulait pour elle. « Pour ce que j’en sais … peut-être que toi aussi, Elena, Serena, tout le monde partira … » souffla-t-elle dans un sanglot.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Holding on and letting go   Holding on and letting go Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Holding on and letting go -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Filiales, Holding et PME

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: