The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -51%
SanDisk Carte Mémoire Ultra 200 Go + Adaptateur ...
Voir le deal
25.54 €

Partagez
- Straight roads does not make skillful drivers. -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Straight roads does not make skillful drivers.   Straight roads does not make skillful drivers. EmptyMar 20 Nov 2018 - 21:23
Le départ du ranch avait été plus précipité que prévu. Elle ne s’était pas mêlée - volontairement - aux discussions, estimant qu’elle n’avait pas vraiment sa place, et n’ayant pas particulièrement envie de la prendre. C’était en revanche avec un sourire non feint et une légère accolade qu’elle avait accueilli le ralliement de Markus à leur petit groupe dépenaillé, l’invitant à embarquer avec elles une fois qu’elle eut interrogé la Russe d’un regard voulant dire “Maintenant ?”.

_____________________

Si le début du trajet avait été relativement silencieux pour sa part, concentrée sur la route devant elle, s’éloigner du Ranch, des tensions et des interrogations paraissait la libérer d’un poids important. Ce relâchement se lisait sur son visage. Elle ne fit que hausser un sourcil lorsque Roza laissa filer un “Ma moto !” alors que le souvenir lui revenait subitement en tête. Un bref sourire amusé plus tard, quelques “On a pas l'temps pour ça” et autres “On te trouvera une autre moto !” pour la laisser mariner et voilà que le groupe avait pris le chemin de Fox Hollow Farm pour récupérer le précieux véhicule. Elle leur donna également la localisation d’un point de chute qu’elle avait pu repérer au fil de ses pérégrinations autour du campement temporaire du groupe de la prison, avant de lancer les clés à l’ingénieur sur un “A toi le volant !” et un clin d’oeil, filant ensuite vers la cachette du deux-roues.

______________________

Le trajet avait été court, quelques minutes tout au plus, sans événement notable. Ils parvinrent finalement à l’usine évoquée plus tôt. Le bâtiment semblait à l’abandon, pipelines et autres cuves ayant perdu leur éclat, en même temps que leur peinture, plusieurs entrepôts ponctuaient le paysage d’une platitude impressionnante sur plusieurs centaines de mètres à la ronde, elle ne doutait pas d’en trouver un ouvert et leur fit signe depuis sa monture d’y faire entrer le blindé. Descendue en avance de phase pour vérifier le dit-entrepôt, pistolet et couteau en main, elle ne trouva rien de plus que des épaves de remorques à l’odeur désagréable, vidées de tout leur contenu d’importance depuis belle lurette pour ne plus contenir que de la taules et quelques détritus décomposés. Les poids lourds qui devaient les tracter absents, elle en déduisit qu’ils devaient avoir été volés, ou utilisés pour fuir dieu seul sait où. Ce n’est qu’une fois leur groupe de nouveau au complet, et les remarques de la tatouée assez imagées sur l’odeur qui régnait dans le bâtiment qui heureusement n’allait pas être l’endroit de “repos” qu’elle finit par glisser l’air de rien : “Au fait, tu connais la blague préférée de Roza, celle des saucisses dans un micro-onde ?”

Si son objectif était évidemment de profiter de la “faiblesse” relative de la tornade russe pour la narguer, elle cherchait également à lui rappeler des souvenirs un peu plus joyeux, comme les retrouvailles avec Connor peu après les leurs. “Ah et si elle te propose de monter un business à base de camping-car et de méthamphétamine, te laisse pas embobiner.” son ton était “léger”, elle semblait envisager sereinement la suite des événements, et espérait peut-être que ce serait contagieux.

Les invitant à l’aider à refermer le rideau de fer, elle montra l’usine à gaz, à quelques mètres de là. “Ca vous convient le temps qu’on récupère et qu’on prévoit la suite ?”
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 3464
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Straight roads does not make skillful drivers.   Straight roads does not make skillful drivers. EmptyMar 20 Nov 2018 - 22:21
Le ranch n'était plus qu'une silhouette qui disparaissait peu à peu des rétroviseurs. Les adieux n'avaient pas été une partie de plaisir, surtout avec un bras en moins, ça en rendait les étreintes maladroite mais le cœur y était ! Duncan eut le droit à une tape sur l'épaule et une promesse de retrouvaille au No Man's Land sous peu, Lisandro, un calin, Selene, une poignée de main ferme au même tire qu'Issac, si ce n'est que la musicienne eut le droit à un regard appuyé, fin mélange de rivalité et de compassion. Pour le ranch, Jazz se mangea à un ébouriffage de tignasse et quelques tacles verbales, elle l'aimait bien cette petite. Romy et sa cousine, une courbette et un clin d’œil en signe de son éternelle reconnaissance. Elle fit la promesse à Caroline de prendre soin de son bras et lui souhaita bon courage pour la suite, quant aux autres c'était de nouveaux encouragements qu'elle distribuait à la pelle et des promesses d'avenir meilleur, loin de sa guerre. C'était qu'ils allaient tous lui manquer... Aussi, elle en oublia son deux roues fétiche jusqu'à ce que le ranch ne disparaisse de son champ de vision et ne lui revienne d'un coup. "Ma moto !" Réparée par Monroe, trouver une autre moto en état de marche s'en relevait être une tache difficile et la russe chouina auprès de la militaire, prétextant que son engin avait son histoire et qu'une tonne de souvenir lui était liée, et le pire, c'est qu'elle le pensait ! Un acharnement conséquent qui lui donna raison, Riley allait prendre la conduite du deux roues et confia les clés du blindé à Markus.  "Fais la rrrronrronner doucement hein ! Ikorrra est très sensible !" Ikora, c'était bien le petit nom de sa moto, une puérilité bien digne de la russe et dont le prénom sortait tout droit d'un jeu vidéo. Pour le chemin, la slave profita de son intimité avec Markus pour lui vendre ses talents de tatoueuse post-apocalyptique : "Ça te tente pas un petit ange surrr la fesse ? Je fais ça bien tu sais, c'était mon ancien taff' ! J'ai le panneau solairrre et tout le matos pourr tatouer à l'arrrrière du blindé !" Elle ne perdait pas le nord, si ce n'était qu'avec son bras en vrac, elle n'était pas prête de pouvoir tatouer de si tôt, ça laissait au moins le temps au brun d'y réfléchir !

Arrivée à l'usine, la russe glissa son sac à dos sur son épaule valide et dégaina son couteau. Le trio s'avança pour découvrir cette fameuse usine. L'odeur n'avait rien de bien accueillante et les remarques crues et ironiques fusaient en conséquence. Pas de quoi s'enchanter car la militaire en profita pour piquer la tatouée et la couper dans son élan tout en connerie. "Ah non ! Je veux plus jamais entendrrre parrler de cette blague ! NEVERRRR !" Connor lui avait répété cette idiotie non stop pendant des semaines lorsqu'ils voyageaient en duo, saucisse et micro-onde ne faisaient plus bon ménage mais l'intervention lui arracha tout de même un sourire, mission réussie. "Pfff.. Tu exagèrrrres ! Elle est trrrès bien idée de devenirrr des dealerrrs en camping-carrr." Si ce n'était qu'elle ne visait pas la méthamphétamine mais le cannabis, bien plus facile à produire, mais ceci était une autre histoire, une histoire sans Remnants.  "Un jourrr... un jourrr.. !" Quand les pillards ne seront plus de ce monde, peut-être !

Le rideau refermé, elle dévisagea leur nouveau toit pour la nuit et désigna du menton quelques palettes en bois à l'abandon dans un coin. "C'est nickel ! On se fait un petit feu ? J'ai quelques conserrrrves dans le sac et un peu de whisky." Le fond d'alcool était à l'origine réservé pour les cocktails Molotov, mais un petit sacrifice ne ferait pas de mal, surtout maintenant. Pour sa part, elle aura aimé participé mais avec un bras en moins casser de la palette, ça allait être difficile. Galérant, elle y mis tout de même du sien et se tortilla dans tous les sens en écrasant son sac du pied pour l'ouvrir et en sortir deux conserves d'haricots on ne peut plus basique ainsi que les deux fameuses bouteilles d'alcool. "On a pas mal de chose à voirrr..." Retour au sérieux, pas le choix. "Dans un premier temps, j'vous propose qu'on traîne un peu vers le No Man's Land pour attendre des nouvelles de Connor et prendre un peu la température là bas." Nombreux était les vagabonds qui traînaient dans cette zone, une source d'informations précieuse. "Tu as déjà été là bas Markus ?" Qui dit sérieux dit zéro accent, ses roulements de "r" n'étaient plus, elle parlait là dans un anglais parfait et bien américain et ce avec un naturel déconcertant pour qui n'était pas habitué à l'entendre ainsi. Comme quoi, elle se jouait bien de son accent et de l'image qu'elle pouvait renvoyer en conséquence. Markus avait donc enfin le droit à la vraie Roza, celle sans masque et sans rôle, une réalité qu'elle ne gardait que pour les proches.


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Straight roads does not make skillful drivers.   Straight roads does not make skillful drivers. EmptyJeu 22 Nov 2018 - 3:34
L'ingénieur était presque parti en sauvage, mais c'était plus ou moins dans sa nature. À peine avait-il remercié Selene pour son hospitalité, qu'il avait déjà tourné les talons pour disparaître et attendre les deux autres jeunes femmes près du véhicule blindé. Détrompez-vous, il avait apprécié son séjour à la prison, et Selene, Juliet ou même Andrea lui manquerait probablement un peu, mais il n'avait tout simplement pas les capacités pour le démontrer. Le duo "R" le rejoignit enfin et ils laissèrent le ranch, la prison, les gens derrière eux. Qui sait s'ils allaient les revoir un jour. Il laissait derrière lui de nombreux outils, mais il avait apporté avec lui son harmonica, ses lunettes de vision nocturne et son fusil de précision, le nécessaire pour la survie quoi.

Ils ne tardèrent pas à faire un détour alors que la Russe semblait avoir eu un éclair de dernière minute concernant son véhicule fétiche. Il nota pour la première fois la complicité entre les deux jeunes femmes, elles semblaient se connaître depuis un moment pour en être à de telles taquineries. Markus les connaissait à peine, il ne savait réellement pas à quoi s'attendre, mais il avait une certaine confiance en elles, plus qu'avec quiconque avant. Il avait un bon pressentiment. Il fut tout de suite surpris et flatté par la confiance que lui accorda Riley lorsqu'elle lui balança les clés de la voiture. Un sourire un brin intimidé marqua son visage alors qu'il était excité à l'idée de conduire un bolide tel que celui-ci. Il lui rappelait un peu un Warthog, en deux fois plus blindé et, malheureusement, avec une absence de tourelle. " Ikora hein ? M...M... Moi aussi je jouais à Destiny... Avant... " Jouer à des jeux vidéo, c'était un plaisir du passé, mais c'était plutôt agréable de s'imaginer faire quelques parties. Roza n'attendit pas bien longtemps pour lui faire part de ses talents de tatoueuse, et bien qu'il n'en doutait pas, il s'imaginait mal les fesses à l'air devant elle. " Je... J'sais pas trop... Ça fait mal ? " C'était la seule excuse qu'il trouva sur le coup, quoi qu'il n'avait aucune intention de se faire tatouer un ange sur l'endroit où il s'assoyait.

Le bouclé suivit donc les indications de la brune, et fit entrer le blindé à l'intérieur pour finalement le mettre à l'arrêt. Il sauta du véhicule, attrapant son sac pour le glisser sur ses épaules puis s'arma de son arme de précision. Il devait lui rester trois balles dans ses poches, plus une dans le chargeur, mais ce serait amplement suffisant pour éliminer un rôdeur qui marcherait dans leur direction. Il assistait de nouveau à un moment de complicité entre les deux jeunes femmes, les regardant tour à tour avec un sourire un peu bête, un brin intimidé ou gêné, espérant ne pas être la troisième roue d'un vélo qui roulait très bien sans lui avant. " J.. J'dois dire que j... J'suis pas super bon avec les blagues... " Il admettait enfin qu'il avait cette sorte d'incapacité social, et bon, personne ne s'était jamais vraiment amusé avec lui et lui avait fait de l'humour, à part Aélia. " Vous vous connaissez depuis longtemps toutes les deux ? " Finit-il par demander à la va-vite. Ça n'était pas le genre de chose qu'il faisait en général, poser des questions, mais là, la complicité entre elles le rendait curieux.

À la question, ou plutôt à l'affirmation de Roza, il se dirigea directement vers les palettes de bois pour venir les saisir et les placer pour faire un feu. La température avait baissé drastiquement pour un mois de novembre, et une source de chaleur ne serait certainement pas de refus. Alors qu'il s'installait, il remarqua le soudain changement d'accent de la Russe. Était-elle simplement une vraie Russe? Il doutait qu'elle puisse avoir menti sur le sujet, mais certainement l'accent appuyé était une façon de s'affirmer comme faisant parti de la mère patrie. Une vraie de vraie communiste. Il n'avait même pas de mal à l'imaginer plus jeune faire des graffitis ANARCHIE! sur les murs de briques. Il secoua simplement la tête négativement à sa question, haussant les épaules. " N... N... Non... J'y suis jamais allé... Il nous faudra des vivres... Et... u... Une planque plus stable, j'crois... Enfin... J'ai jamais vécu sur les routes comme vous... Vous avez plus d'expérience... " Markus savait admettre quand il ne connaissait pas quelque chose, et ça restait plutôt rare, car il connaissait à peu près tout.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Straight roads does not make skillful drivers.   Straight roads does not make skillful drivers. EmptyJeu 22 Nov 2018 - 17:52
Fronçant légèrement le nez alors que le groupe entrait dans l’usine, par mesure de prudence en cas d’émanation de gaz, la militaire aida le presque trentenaire avec les palettes, tandis que leur blessée s’occupait d’installer le minimum vital pour le repas futur. “T’en fais pas pour ça, Roza s’occupera du quota blague pour nous deux !” elle trouvait le petit génie rafraîchissant. Pour une raison qu’elle ne s’expliquait pas, ou qu’elle n’avait pas cherché à s’expliquer, elle avait accepté de faire une entorse à ses règles avec un naturel assez déconcertant en ce qui le concernait, et ce malgré l’absence de passif commun. Qu’à cela ne tienne, elle aurait largement le temps de retourner le sujet dans tous les sens, pour le moment, elle appréciait le sentiment, autant que le bouclé et hocha la tête à sa seconde question. “On s’est retrouvée en avril… On se connaissait “d’avant”. Je l’ai rencontrée en rentrant dans son salon de tatouage, du côté des docks.” Avant. Il se doutait certainement à quel “avant” elle faisait référence, avant même qu’elle ne précise le lieu et les circonstances. Elle lui offrit un sourire en poursuivant. “Faudra nous parler un peu de toi, aussi ! Enfin, si ça ne te gêne pas.” question renvoyée et promesse d’autre discussion, comme une façon de lui signifier qu’il aurait sa place autant de temps qu’il le désirerait. Elle avait connu les intégrations multiples dans des groupes déjà constitués, pas forcément toujours évidente, elle lui souhaitait plus formellement la bienvenue, en quelque sorte.

Complétant leur combustible par un baril vide trouvé là, qu’elle avait entrepris de percer de plusieurs trous à la base de façon à disposer d’un foyer permettant d’obtenir la même chaleur pour une dépense moindre en bois, et surtout, de dégager moins de lumière elle avait laissé ses deux comparses entamer les discussions plus sérieuses et pressantes. “Je rejoins assez l’idée des vivres et d’un abri en priorité.” laissant son regard aller de l’un à l’autre, elle pris quelques secondes pour poser ses idées, avant de reprendre. “Tu as encore le bras en compote, et faudra un certains temps avant que tu sois de nouveau opérationnelle. Avant tout… Il faut une planque plus stable. Un endroit ou on pourra se reposer, récupérer. Stocker des choses, aussi.” Elle se doutait que le fait de vouloir temporiser en priorité allait lui attirer les remarques grognon de son homologue féminin, mais vouloir mettre la charrue avant les bœufs était le meilleur moyen de se faire tuer. “Je sais ce que tu vas dire. Qu’on a pas le temps, et tout ça. Mais c’est pas au moment de se prendre une balle ou après s’être pété quelque chose en échappant à des rôdeurs qu’il va falloir réfléchir à où se reposer, j’suis assez d’accord avec l’idée de se poser, et de là-bas, planifier la suite.” Elle lança un regard en direction de Markus, toujours sur sa lancée. “Et une fois installé en sécurité, on pourra aller prendre la température tous les deux pour réfléchir à nos options ensuite.”

Après avoir ajouté quelques morceaux de papiers délavés et sorti son allume-feu, elle dû batailler quelques instants pour faire prendre quelques flammes. “T’en fais pas pour l’expérience. Ca viendra. Et… L’essentiel est d’anticiper, se préparer à parer à tout. De ce côté là, je me fais pas trop de soucis.” Restant à proximité du baril pour s’assurer qu’ils bénéficieraient bientôt de sa chaleur, et après quelques secondes de silence, elle avait lâché : “On peut aussi lancer une reconnaissance du côté de Renton dans les jours qui viennent.” Le choix du lieu n’avait pas été fait par hasard. Elle voulait rester près de l’endroit ou l’affrontement s’était déroulé. “Ils doivent avoir des armes, des vivres, du matériel médical, ils soutenaient une population de presque une quarantaine d’individus, et sont partis sans rien emporter.” Ce serait risqué, mais il ne fallait pas qu’ils laissent ce matériel aux mains des pillards.
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 3464
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Straight roads does not make skillful drivers.   Straight roads does not make skillful drivers. EmptyDim 25 Nov 2018 - 15:57
Oh oh ! Alors Markus était un joueur de Destiny par le passé ? Sacré nouvelle ! L'ange sur la fesse n'était donc plus au goût du jour, un petit spectre en revanche, le fidèle compagnon des gardiens, ça, c'était déjà bien plus dans le contexte. Pour la douleur d'un tatouage, la russe lui rendit alors une mimique bien polissonne en retour, elle était habituée à cette question et la réponse en restait toujours la même, encore fallait-il bien vouloir l'entendre. "Ok on fera un petit spectre alors ! Et nan, ça fait pas mal, ça picote juste, fais pas ta chochotte !" C'était qu'il fallait le secouer le bouclé, chaque chose en son temps pensa alors la russe qui décida enfin de le lâcher avec ses tatouages.

Arrivés sur le prochain lieu de repos, le chauffage fut rapidement assuré par le duo Markus/Riley, la slave n'avait plus qu'à mettre les pieds sous la table, tout du moins, c'était ce que voulait la logique mais elle s'acharna à tenter d'ouvrir une conserve avec une seule main tout en écoutant leurs retours. Elle n'ajouta rien concernant leur rencontre, celle d'avant, Riley ayant apporté tous les éléments, inutile de perdre d'avantage le nouveau dans les contes d'un ancien temps. Après quelques essais infructueux et sans doute comique d'un œil extérieur, elle poussa rageusement la conserve et l'ouvre boite aux pieds de Riley dans un léger grognement, assumant difficilement sa défaite. Foutu tepu à la batte de baseball.

"Mais ... !" Ça, c'était son retour concernant le repos et le stockage à venir pour leur survie et pour l'hivers qui approchait à grand pas. Elle ne pouvait en dire plus sur le sujet, Riley l'avait déjà remise à sa place avec des arguments de poids et aucunement dénués de logique. Si la tatouée pouvait être tête brûlée sur les bords, elle n'en possédait pas moins un peu de bon sens et dut finalement valider le plan de la militaire et du bouclé. Quant à Renton et l'idée d'y faire un tour, ça, c'était accepté avec plaisir ! Le seul hic là dedans restait son état, elle ne pourrait pas faire grand chose et l'avant poste dézingué se devait d'être vite vidé avant que d'autres n'aient la même idée. "Ok ok, va pour le repos, l'installation sécu', le ravitaillement et le pillage de Renton..." Les fesses vissés au sol, juste face au baril, elle poussa un fin soupir et reprit aussitôt. "La prio reste Renton quand même, faut qu'on mette la main sur ce qu'ils ont laissés derrière, ça ne pourra que nous être utile. Par contre va falloir la jouer fine, il doit y avoir pleins de rôdeurs là bas." Et elle repoussa ensuite le sujet d'un geste de la main devant elle, pour l'heure, place à la détente. Elle releva alors son museau vers le bouclé, bien curieuse de ce qu'il pouvait leur apporter.  "Dis nous tout Markus, tu as des skill en particulier ?"


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Straight roads does not make skillful drivers.   Straight roads does not make skillful drivers. EmptyJeu 10 Jan 2019 - 14:45
Il avait un peu hoché la tête, surtout aux "explications" de Riley. La Russe s'occuperait du quota de plaisanterie, il n'aurait qu'à apprendre un peu d'elle, ça éviterait peut-être les malaises ? Il en doutait un brin. Il avait ensuite ajouté un sourire un brin gêné à l'idée qu'il doive parler de lui, mais pourtant ça allait de soi. Elles n'allaient certainement pas traîner un boulet sans qu'il n'indique jamais un peu de son passé. À vrai dire, même si la timidité récurrente y était, il se sentait un brin plus à l'aise avec les deux jeunes femmes. Comme s'il était quasiment certain qu'elles ne jugeraient pas. Pourtant, elles étaient ensemble depuis longtemps, et elles se connaissaient même d'avant, elles n'avaient pas particulièrement de raison d'accepter l'ingénieur parmi elles

Il laissa d'abord les deux jeunes femmes effectuer leur tirade. Quelque chose lui disait que cette discussion devait être répétée chez elles. Si l'une d'elles était blessée, elle devait toujours veiller sur l'autre, et elles avaient probablement toute deux suffisamment d'orgueil pour refuser de rester assis. Quoi qu'il avait l'impression que la tatoueuse devait être la pire des deux. Surtout vu la manière qu'elle avait eue de jeter son goûter sans vraiment demander son reste, elle n'allait certainement pas demander poliment que quelqu'un le fasse pour elle, c'était certain et c'est ce qu'il aimait chez elle. Elle était totalement transparente.

Puisque la deuxième était toujours occupée à alimenter le feu, il se pencha, se saisissant de la boîte de conserve et de l'ouvre-boîte. Son estomac criait famine aussi, et il se demandait combien de vivres, elles avaient en stock. Ils devraient probablement trouver quelque chose d'autre rapidement. Il entama d'ouvrir la dite conserve, qu'il posa près de Roza une fois ouverte, écoutant les diverses idées de ses deux interlocutrices. Retourner à Renton ne lui plaisait pas particulièrement étant donné la charge émotive que l'endroit avait laissé sur tout le monde, mais il était clair qu'elles avaient raison, l'endroit devait être encore rempli des vivres que l'ancien groupe avait laissé dans leur fuite.

" R... Renton... Va falloir faire attention aux rôdeurs oui... Mais aussi faire bien attention qu'on n'a pas de la compagnie... Nous ne sommes pas les seuls au courant de la présence de vivres là... " Reprit-il aussitôt après Roza. S'ils avaient besoin de vivres, il se disait que ça devait être aussi le cas du groupe avec lequel ils étaient en guerre. À vrai dire, Markus ne connaissait que très peu la politique complète de cet affrontement, mais il savait que les "méchants" étaient constitués d'une petite faction et d'un groupe plus gros alliés. Même si le gros groupe saurait les assistés, la présence de ressources dans leur ancien campement serait probablement une valeur intéressante pour eux aussi.

Alors que la conversation changeait totalement de direction, il se tourna vers la Russe qui lui adressait une question qu'il attendait. C'était la première question la majorité des gens posaient en premier, avant même d'être accueilli dans un groupe, mais les deux jeunes femmes avaient attendu que l'ingénieur soit "intégré" avant de la poser, ce qu'il trouvait plutôt rafraîchissant. Un sourire lui vient alors qu'il rit intérieurement d'une blague qu'il s'apprête à faire... "J'ai pas encore le niveau pour débloquer l'arbre de talents..." Avait-il fini par dire. Il se disait qu'il s'agissait exactement du genre d'humour que ses nouvelles amies appréciaient, puis il reprit un brin son sérieux, bien qu'il était amusé par sa propre plaisanterie. " J'étais ingénieur électrique avant, et technicien en électromécanique..." Puis il marqua une légère pause, venant taper de son index contre sa tête. "Et j'ai un très gros QI... Je suis pas un combattant, mais je sais me servir de mes doigts et mon cerveau..." Ajouta-t-il avec un calme différent de son rythme de parler habituel. S'il avait confiance en une seule chose, c'était bien son intelligence, et lorsqu'il en parlait, il ne bégayait plus.

" Et vous deux ? Je veux dire... À l'exception d'être des valkyries ?" Un surnom amical qu'il leur donnait, mais qui leur allait si bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Straight roads does not make skillful drivers.   Straight roads does not make skillful drivers. EmptyVen 11 Jan 2019 - 17:04
Le foyer prenait rapidement, elle s’assura que celui-ci continueraitsur cette lancée, non sans jeter un coup d’oeil amusé, presque attendri à Roza et sa conserve, le temps des provocations était passé. Elle savait combien son handicap temporaire devait peser à la Russe et lui infliger ses moqueries plus que de raison n’était pas très loyal de sa part. Remerciant le bouclé d’un petit hochement de tête, elle glissa dans le baril un morceau de bois plus volumineux avant de rejoindre ses camarades.

“Toute la région a du être alerté d’affrontements dans la zone… Oui, faudra faire attention autant aux morts qu’aux vivants quels qu’ils soient.” Elle ne savait pas encore à quoi s’attendre en plus des rôdeurs, mais craignait moins leurs adversaires déclarés qu’un petit groupe isolé. Ils avaient perdu cinq ou six des leurs à la prison. Une vingtaine au ranch. Quelques autres individus lors de l’attaque de Renton, et avaient encaissés par mal de blessures. C’était un coup dont il était difficile de se remettre aussi rapidement sans disposer d’une troupe de voltigeurs prêt à partir au plus tôt. Sans compter qu’il peut y avoir des dissensions sur les moyens à investir pour récupérer ces ressources. Si cette menace était grande, son esprit la mettait au même rang que les différents charognards - Bien portant, ceux là - qui peuplaient la cité. Elle en avait elle même été une par le passé.

Un petit rire quitta ses lèvres à la mention d’arbre de talents, sur l’instant, on aurait presque dit une conversation banale autour d’un feu de camp, après une journée de marche. Le petit relent de nostalgie vite chassé, elle pris bonne note des compétences que Markus annonçait avoir, se permettant d’ajouter : “Ange gardien, génie, ingénieur… Va falloir nous laisser des trucs à faire quand même, j’risque de passer pour une nulle et Roza a une réputation à tenir !” ses mots étaient accompagnés d’un sourire autant taquin qu’amical. “Pour le fait de pas être un combattant… Ce sont pas eux qui survivent le plus longtemps. Tu sais utiliser tes doigts et ton cerveau ? C’est ce qu’il faut. Tu peux avoir confiance en toi de ce côté là.” Elle ne le savait que trop bien. Les armes se vidaient, les corps se fatiguaient, même le plus doué des tireurs, et le meilleur combattant avaient besoin d’abri, de nourriture, d’eau potable. La nature se chargeait de rappeler qu’un fusil d’assaut ne corrigeait pas l’idiotie de boire à une source contaminée.

Elle nota le changement de ton dans la façon de s’exprimer du troisième membre de leur petit groupe. Changement sur lequel elle avait déjà tiqué, qui avait le don de l’intéresser au plus haut point. Puis vint le moment du retour de la question. Un coup d’oeil à la tatoué, et elle pris l’initiative d’ouvrir le bal. “J’étais, à la surprise générale, militaire. Je bossais dans l’Air Force dans la logistique et la projection de force. A la base un peu au sud de Tacoma. J’aurai du partir pour Fort Benning quelques semaines après que ça ai pété un peu partout. J’baroudais pas mal, et j’allais intégrer le 75e Rangers. Alors je sais me démerder, survivre en forêt. Et j’étais la meilleure tireuse de mon unité.” Son sourire revint naturellement. “Désolée, ça fait un peu bourrine comme ça. Mais on aura l’occasion de discuter bouquin et série télé une autre fois !” Laissant la parole à sa compagne, elle pris une bouteille d’eau, et quelques gorgées à celle-ci, profitant que ses pensées cessent un instant de fuser dans son esprit.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Straight roads does not make skillful drivers.   Straight roads does not make skillful drivers. Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Straight roads does not make skillful drivers. -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: