The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- We can agree on something, right ? -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: We can agree on something, right ?    We can agree on something, right ?  EmptyLun 19 Nov 2018 - 18:24
7 novembre 2018

Il venait de terminer certains documents pour de prochaines expéditions, Donovan tentait de faire le minimum même si la tête et le cœur n’y étaient pas. Pourquoi continuer à faire son boulot ? Pour s’éviter les remontrances des uns et des autres sous peine d’exploser et de risquer des jours au trou. Ça serait pire non ? Putain ouais carrément pire. Il écrasait sa clope sous sa semelle avant d’entrer dans le dispensaire, imaginant passer des jours sous la responsabilité d’Arizona parce qu’il avait été un vilain sergent Floyd qui faisait pas son boulot juste parce que Collins était entre la vie et la mort. Pour un peu, il aurait entendu June lui dire que tout le monde était entre la vie et la mort.

Alors ouais, il prenait sur lui, se montrait dispo pour les uns et les autres afin d’éviter que ces mêmes uns et autres lui déstructurent trop les gonades. Ca le tuait, parce que pendant ce temps-là, il était pas près d’elle, mais c’était moins risqué de pas pouvoir être près d’elle du tout. En entrant il croisa Zhou, elle aurait pu tenter de se montrer rassurante, mais la toubib était honnête, Evy se remettait d’un point de vue physique mais elle était affaiblie et elle savait pas dire si et quand elle se réveillerait. Tu parles d’un truc utile ce diagnostic de mes couilles.

Là, il était plutôt en colère, inquiet et en colère. Clairement. Mais auprès d’elle, sa belle au bois dormant au moins il se sentait utile. Enfin c’était vite dit, aucun baiser l’aiderait à se réveiller, juste le temps. Sauf que le temps lui manquerait peut-être, en attendant ils la nourrissaient avec cette solution qui devait être dégueu’ si on avait pensé la boire directement. En attendant, Donovan voulait y croire, mais en attendant il avait du mal à y croire. La vérité ? Le tatoué était au fond du seau, et s’il s’était pas collé une mine aussi mémorable qu’à son départ, c’était pour pas rater son réveil.

Bref, Evelyn était mal, Donovan était plus que mal. La blonde lui manquait, et la culpabilité le rongeait. Beau tableau, ça pouvait pas être pire non ? Non ? Hein ? Putain de merde. Evidemment que ça pouvait toujours être putain de pire quand l’autre personne qui comptait dans la vie de la blonde c’était ce grand macaque de Richardson. Donovan inspira en le voyant assis près du lit, pour un peu il l’aurait dégagé de là, mais Evy elle aimait pas les voir se battre. Et là à l’heure actuelle, c’était peut-être la dernière image qu’elle garderait d’eux si elle partait. Elle va pas partir. Putain, non, elle avait pas intérêt de partir.

Tirant une chaise, de l’autre côté du lit d’hôpital, Donovan posa son cul dessus, grimaçant pour contenir sa colère contre son pseudo frère qui avait été aussi mauvais que lui en la laissant partir à Renton. En même temps, ils auraient pas pu prévoir, non ? « Ca fait un bail que t’es là ? » Pas bonjour, mais pas merde non plus, c’était un progrès, non ?
Revenir en haut Aller en bas  
Lucas Richardson
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: MP5 - Hache
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/10/2017
Messages : 931
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: We can agree on something, right ?    We can agree on something, right ?  EmptyJeu 22 Nov 2018 - 17:13

Bella était venue me voir pour la deuxième fois. Dans la nuit, je me suis levé parcourant la maison entière a tenter de me vider l'esprit. Dans ma tête c'était le chaos. Encore une autre épreuve, encore une merde qui nous tombait sur la coin de la gueule. J'en avais marre plus qu'assez. La seule chose que je voulais à cet instant c'était de veiller sur elle. Je souhaitais être là lorsqu'elle ouvrira les yeux. Alors je pris quelques affaires pour me retrouver quelques minutes plus tard à côté de son lit. On m'avait fait chier avec un putain de protocole et de visite, mais ils avaient compris mon mal être et sans faire de vague, je m'étais installé dans sa chambre. Elle était paisible, pourtant au fond elle se battait pour sa vie.

Jen' vînt pour rester un moment avec moi. Tôt le matin, elle m'apporta quelque chose à manger mais je ne pouvais rien n'avaler. J'avais l'impression de me replier sur moi même comme auparavant. Le naturel revenait au galop. J'appréciais ce silence lorsque j'étais seul avec Evy. Je me risquais quelques fois à lui prendre la main de mes doigts rêches. J'essayais de lui parler comme si elle m'attendait. A quoi bon, je n'étais pas du genre à croire à ce baratin. Merl m'aurait dit le contraire. Mais à cette pensée, je me raidis et lâcha Evy car tous mes nerfs étaient en ébullition. Ils avaient vécus le pire, étaient revenus avec la douleur et des hémorragies. Le reste étaient restés pour se battre jusqu'au bout. J'aurais dû y aller, j'aurais du être là. J'en voulais à Jenna et à sa grossesse. Mais réagir ainsi était de la folie pure. Comme si je fuyais mes responsabilités ... et puis Donnie. Lui aussi n'aurait pas dû la lâcher. Et je m'étais bien fait comprendre la dernière fois ...

Je ne sais pas combien de temps il s'était passé, peut-être quelques heures après m'être assoupis. En ouvrant les yeux, je vis le loup entrer.
Lorsqu'il s'assit face à moi de l'autre côté du lit, je n'avais qu'une envie : lui foutre sur la gueule. Déjà que j'aimais pas l'avoir à proximité d'elle, là c'était la cerise sur ce putain de gâteau. Je pinçais les lèvres, je tentais de réprimer ma colère. Penser à Evy, rien qu'à elle. J'aimerais qu'elle se réveille, même pour une dispute. On avait un caractère de merde c'était une chieuse de première catégorie et j'étais le pire des connards sur cet île. Mais même nos engueulades me manquait. Oui, elle me manquait terriblement. Et d'y penser fit baisser ma tension.

Alors je lui répondis par politesse devant la jeune fille endormie "Oui ça fait un bail". Avant de la regarder elle, voir si ses traits avaient changés ... mais rien. Je collais mon dos à la chaise, m'étirant un minimum avant de lui lancer dans un ton dur mais calme "T'as pas autre chose à foutre toi ?" Genre j'étais bien seul avec elle. Véritablement, qu'est ce qu'il cherchait ? A lui faire encore plus de mal ? Mon gars t'es pas prêt de la toucher après tout ce qui s'est passé !



I just needed time alone, with my own thoughts Got treasures in my mind but couldn't open up my own vault My child-like creativity, purity and honesty is honestly being crowded by these grown thoughts || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: We can agree on something, right ?    We can agree on something, right ?  EmptySam 24 Nov 2018 - 11:06
Woohoo super ambiance top délire méga groove. Fallait s’y attendre, Donnie aurait préféré qu’il y ait personne là, mais il allait pas gueuler sur Richardson d’être là pour elle, près d’elle. Ouais ça faisait un bail aussi qu’ils s’étaient pas parlé, sans doute parce que les deux dernières fois ça avait fini par une pommette et une arcade ouverte, un cocard, un hématome, bref ça finissait toujours mal quand ils parlaient parce qu’ils savaient pas parler sans gueuler ou s’envoyer leurs poings dans la tronche. Ego de merde, tempérament de merde. Ils se ressemblaient pas mal finalement, c’était pour ça que Collins tenait autant à eux deux ?

T'as pas autre chose à foutre toi ? Donovan leva le nez vers lui, haussant les épaules. « Non. » Il avait d’autres choses à foutre ouais, sans doute d’autres nanas aussi, mais c’était le cadet de ses soucis parce que son souci principal c’était la belle qui dormait depuis trop longtemps déjà. Le tatoué soupira avant de détourner le regard. « Et toi ? T’as personne à aller cogner donc tu t’es dit que t’allais rester ici en attendant que j’arrive ? » Super façon de demander si ça allait, pire ou mieux, depuis leur dernière discussion.

Inspirant longuement, Donovan reprit. « Ça lui fait sûrement plaisir que tu sois là, et qu’on se soit pas encore tabassé la gueule à coup de chaise. » Si elle entendait quoique ce soit, mais ça, il en était pas certain. C’était pas qu’il voulait pas y croire, c’était juste que là, elle dormait et pour lui quand on dormait on entendait rien, sauf quand on dormait mal mais c’était pas son cas là. Ah putain ça le faisait chier de penser à tout ça.

« Hokulani a l’air plutôt confiante quand même … Elle guérit bien. » C’était déjà ça non ? Si elle guérissait bien, si ses blessures cicatrisaient, si elle reprenait des forces avec cette perfusion, alors elle se réveillerait, elle irait encore mieux. Bordel. Son cœur se serra, Evy elle était trop importante pour lui, il avait pas réussi à lui dire, à lui faire comprendre, il avait même fait tout l’inverse en la repoussant. Et là, si elle restait comme ça, ça serait foutu. Si elle se réveillait pas, alors il pouvait être sûr que Lucas lui referait le portrait et l’enterrerait cette fois, ça ferait pas un pli. Comme ça ferait pas un pli qu’il le laisserait faire. Putain.
Revenir en haut Aller en bas  
Lucas Richardson
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: MP5 - Hache
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/10/2017
Messages : 931
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: We can agree on something, right ?    We can agree on something, right ?  EmptyMar 27 Nov 2018 - 21:38

J'aimais pas sa gueule. Il avait la figure d'un homme qui battait sa femme. Peut-être qu'avec Beatriz c'était le cas. Fallait que je me sortais ces idées affreuses de ma tête, je devenais grave. J'aimais pas sa voix, son style genre le mec il peut protéger Evy. Belle tentative. Ducon. Elle était là, étendue, respirant, attendant le bon moment pour se réveiller ... ou le mauvais. J'avais envie d'un café. Si je lui demandais, il irait m'en chercher un ? De la merde. Manière s'il me le tendait j'aurais été capable de le cramer avec son contenu.

Il me retourna la question alors que je le fixais d'un air dédaigneux. Personne à qui cogner ? Mais bien sûr connard ! Maintenant que t'es arrivé je vais pouvoir de péter la gueule, sale enfoiré ! Sans déconner, celui à qui je voulais faire mordre la poussière était sur l'île. J'aimerais le voir disparaître une bonne fois pour toute. Mais pour le moment, seul comptait pour moi l'état de santé d'Evy. Alors je répondis à l'autre gigolo "Me tente pas ..." Passer par dessus pour le cogner, non merci. S'il voulait me foutre les nerfs il n'aura pas le dernier mot.

Et puis, pour une fois je l'entendis parler sans vraiment me donner de haine. Il avait l'air très inquiet. Il tenait à elle. A la méthode Floyd. Après il avait sûrement raison. Evy détestait que je m'emporte contre elle et le monde entier. On était deux bonnes têtes têtues. Je mis mes coudes sur les genoux, me prenant les cheveux devenus un peu plus longs avec le temps. Je m'exprimais en les relâchant Elle ne voit rien. Elle me voit même pas. T'es la première personne qu'elle appelera à son réveil, alors que tu l'as bien démoli ..." Chose que je ne comprenais pas. Je ne connaissais pas vraiment la nature de leur relation. Mais Evy était sacrément amoureuse de lui ... de son bourreau.

Quand il repris avec Hokulani, j'étais vert "Ouais, mais ses yeux s'ouvrent pas. Son coeur bat mais son esprit est ailleurs" Quelque part perdu. Entre la vie et la mort. Mais plus proche de nous selon l'espoir de Donnie. Ce qui me travaillait, c'était cette jalousie. Evy se faire mal pour lui ... pas pour moi. Impulsivement, je le questionnais "Qu'est-ce que t'as foutu avec elle ?" Je me redressais sur ma chaise "Ok je suis bon qu'a répondre à mes pulsions et à l'envie de te refaire le portrait indéfiniment, mais t'es pas un mec pour elle". Je repris ma respiration, fixant la blonde, baissant encore d'un ton "Combien de fois je l'ai vu pleurer et souffrir. Je l'ai jamais vu autant se défoncer pour quelqu'un. Même Swann il avait une petite bite à côté". Il se reprend "Joue pas avec elle, j'te l'interdis. C'est fini".



I just needed time alone, with my own thoughts Got treasures in my mind but couldn't open up my own vault My child-like creativity, purity and honesty is honestly being crowded by these grown thoughts || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: We can agree on something, right ?    We can agree on something, right ?  EmptyDim 2 Déc 2018 - 15:56
Pas le tenter ? Oh c’était pas l’envie qui lui manquait de coller un pain à Richardson à lui non plus. C’était stupide, ils avaient su s’entendre pour la retrouver quand Homer l’avait abandonnée en forêt en pleine nuit, alors pourquoi là ils savaient pas mettre leurs différends de côté-là ? Donovan décida d’essayer d’oublier le fait qu’il voulait cogner cette face de cul qui lui servait de frère d’adoption pour se rassurer, pour le rassurer, parce que Collins aurait préféré ça à les entendre se tirer dans les pattes. Mais pourtant il pensait un peu comme lui, elle entendait sans doute rien là, elle voyait rien. Evy était loin d’eux, si près mais si loin.

Et heureusement peut-être qu’elle entendait pas les paroles de Lucas, parce que ça l’aurait blessée, autant que le comportement du tatoué. A eux deux, alors qu’ils se vantaient de tenir à elle, ils avaient réussi à la faire souffrir assez pour des années, champions toute catégorie confondus en terme de connerie. Encore un point commun. Le militaire encaissa, il était d’accord avec Lucas dans tous les cas, ça lui faisait mal d’être d’accord avec lui surtout là-dessus, en sachant qu’Evy le voyait que lui avant de sombrer, même avant ça malgré tout ce qu’il lui avait fait subir depuis quelques mois. Ouais tu mérites pas ce qu’elle peut ressentir pour toi et t’as eu raison de laisser Têtedenoeudson ici présent te refaire le portrait.

« C’que j’ai foutu ? J’en sais rien … Peut-être que je suis le premier qui l’a pas considérée comme une gamine incapable … » Elle était adulte, dans ce monde c’était une adulte, elle pouvait prendre ses propres décisions, faire ses propres erreurs. « Mais t’as pas besoin de me le répéter, je sais bien que j’suis pas le type qu’il lui faut. J’suis pas là pour ça … j’suis là parce que j’veux juste pas qu’elle se réveille toute seule. » Ou qu’elle parte seule. Ca, il le supporterait encore moins, ça lui bouffait les tripes.

Le tatoué se frotta l’arrière du crâne, nerveux, avant de reposer son regard sur la blonde endormie, un instant. Soupirant, il logea ses deux billes grises sur le brun de l’autre côté du lit. « On est deux abrutis et malgré tout elle tient à nous, pourquoi ? Toi tu fais quoi là ? T’attends quoi ? » S’excuser comme lui ? Essayer d’arranger les choses ? Juste s’assurer qu’elle était pas seule ?
Revenir en haut Aller en bas  
Lucas Richardson
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: MP5 - Hache
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/10/2017
Messages : 931
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: We can agree on something, right ?    We can agree on something, right ?  EmptyLun 24 Déc 2018 - 11:55

J'attendais sa réponse comme le Messie. Pourquoi il lui a fait mal ? Pourquoi il revient toujours ? Est-ce que ça l'amuse ? Va t-il changer ? Bien évidemment je n'étais pas con. Evy ira toujours courir derrière lui s'il ne met pas catégoriquement un terme à leur "relation toxique". Si je voyais ne serais-ce une nouvelle fois ma blonde en larmes, je pourrais lui arracher les yeux. Encore faudrait-il qu'elle se réveille ... J'en avais la boule au ventre.

En vérité, c'était le moment des explications. Inconsciemment, Evy était là pour ne pas que l'on se mette sur la gueule. Se lit qui nous séparait et son corps endormie était quelque chose en plus pour qu'on la respecte. Cela avait le don de m'agacer au plus haut point, mais également de m'adoucir. Pour elle, seulement pour elle.

Aux mots du connard, je lâchais un soupir faisant non avec ma tête "Tu es le second, après Swann, à avoir profité de cet aspect de là de sa personnalité. Au fond, peut-être, tu savais qu'elle tomberait amoureuse de toi". Je me radoucis pour dire "Tu l'avais sûrement pas préparé mais c'est tout comme. Je vois comment tu fais. Je suis pas seulement con pour coller des baffes, je suis observateur aussi". Il y avait un sacré bordel derrière nos deux sales gueules " Et moi, oui je la considérait peut-être trop comme fragile".

Au fond, est-ce que j'avais raison ? je pensais que oui. Je m'adossais à ma chaise, regardant son doux visage d'ange. Je repris ma respiration "Je lui ai promis que je la laisserai souffler mais pas tant que je la verrais souffrir. C'est plus fort que moi". Mon manque de sommeil se faisait cruellement ressentir dans mes mots. J'étais plus tranquille, mais tellement sincère.

Donnie ne perdit pas de temps pour rebondir. Je fixais ses yeux sévère avant de surenchérir "J'attends qu'elle se réveille aussi abruti. J'attends qu'elle me voit peut-être en premier ! Mais la connaissant, elle voudra voir ta face de drogué" Toujours assez raide au niveau des épaules, je continuais "Qu'elle drogue tu lui as donné ?" Je grattais l'arrière du crâne tout en évacuant "Tout ça me dépasse ..." carrément.



I just needed time alone, with my own thoughts Got treasures in my mind but couldn't open up my own vault My child-like creativity, purity and honesty is honestly being crowded by these grown thoughts || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: We can agree on something, right ?    We can agree on something, right ?  EmptyMar 1 Jan 2019 - 12:01
Juste le second ? Lucas se comptait dans le lot d’abrutis congénitaux qui gravitaient autour de la blonde, tous ceux qui auraient jamais dû faire partie de sa vie et qu’elle persistait à vouloir garder près d’elle malgré tout ? Donovan en esquissa un sourire mauvais, secouant la tête. Aucun des deux était là pour se battre, ils avaient tous les deux plus importants à penser, comme Collins qui jouait toujours les belles au bois dormant, sauf que le tatoué était pas con au point de croire qu’un baiser la réveillerait. Rien pouvait la réveiller à part elle-même, sa propre volonté de s’en sortir. Et Evy, elle en avait à revendre de la volonté, preuve était leur présence à tous les deux là. « J’ai pas voulu la préparer … à rien d’autre qu’à savoir se démerder, survivre. Swann était qu’un manipulateur … » T’as été différent ? Il l’espérait, parce qu’il tenait à elle, depuis le début sans doute, sans se l’avouer.

Haussant les épaules aux mots du brun, Donovan soupira. « Bah au moins, à défaut d’être un abruti, tu tiens à elle. » Comme ça, ils étaient deux, finalement plus semblables qu’ils l’auraient cru au début. Deux types qui avaient eu une vie de merde, déjà avant tout ça, des caractériels à la con, incapables de parler calmement, de réellement s’exprimer autrement qu’avec des conneries, des poings. Incapables de s’éloigner d’elle alors qu’ils lui apportaient rien de bon.

La grande question, parce qu’ils savaient tous les deux pourquoi ils étaient là, c’était de savoir quand la blonde ouvrirait les yeux. Quand est-ce qu’elle leur reviendrait ? « Hey ! J’ai une panoplie de vices, mais pas la drogue mec, mélange pas tout. » Bon, l’alcool ça se rapprochait, mais les autres drogues, Donnie y avait jamais touché, fallait bien qu’il se soit préservé un peu. Juste un peu. « Je sais pas pourquoi elle tient à moi, pourquoi elle est si patiente … pourquoi elle a été si patiente. » corrigea-t-il finalement avant de soupirer, calant ses coudes sur ses genoux avant de se frotter l’arrière du crâne de ses deux mains.

« T’sais, ça me dépasse aussi … » confia le tatoué avant de fixer le sol. Ils avaient l’air con là, deux abrutis comme eux, à se poser des questions existentielles en attendant que Collins daigne rouvrir les yeux. « Elle est loin d’être fragile, ou bête, Evy elle a … » Un sourire étira un instant ses traits. « Elle manque juste de confiance en elle, j’pense que c’est juste ça, ce que je lui ai donné. » Sa confiance, sur le terrain, concernant ses doutes, ses maux.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: We can agree on something, right ?    We can agree on something, right ?  Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- We can agree on something, right ? -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Where Hugo Chavez and William Baldwin agree.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: