The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-43%
Le deal à ne pas rater :
Souris Gaming sans fil Logitech G903 LIGHTSPEED
84.99 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez
- TeamWork ? -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: TeamWork ?   TeamWork ? - Page 2 EmptyVen 21 Déc 2018 - 22:08




TeamWork?

Moderation is the secret of survival | Manly Hall


Compliquée.
L'est-elle vraiment ? Pragmatique, ne s'attardant pas sur le superflu et s'intéressant peu à ce qui n'est pas primordial certes. Solitaire dans une vie de survivante qui lui coûte chaque jour un peu plus, c'est indéniable. En surface, Monroe est même d'une simplicité déconcertante. Réglo dans ses affaires au No man's land, peu bavarde mais droite dans ses bottes si tenter qu'on ne lui fasse pas à l'envers, faisant sa vie sans emmerder les autres. Une vie difficile mais simple. Sauf pour ceux capables de voir au-delà de la façade froide et détachée de tout. En dessous de ce spectacle d'impassibilité se jouait une pièce plus complexe, elle en convenait. La crainte de s'attacher déguisait une peur d'abandon. La solitude masquait une peur de tout perdre une fois à nouveau en groupe. Et toute la culpabilité qu'elle traînait derrière elle, pour son ex petit ami, pour son oncle... cette même culpabilité qui l'empêchait aujourd'hui de se laisser droit à un peu de bonheur. Masochiste jusqu'au bout dans ce jeu tortueux qui ne punissait qu'elle. Finalement, peut-être qu'elle n'était pas si simple à définir que ça. « Ouais, t'as sans doute raison, j'suis du genre compliquée » Un léger rire pour masquer la réflexion intérieure qui vient de s'opérer et la faire remettre encore un peu plus en question.

Elle a beau tenter de mettre ça dans un coin sombre de son esprit, la conversation entretenue avec Roza lui revient encore et encore en tête, la faisant hésiter sur la stratégie à adopter dans les prochains mois. Ce n'est cela dit pas aujourd'hui qu'elle pourra régler ce problème. Chaque chose en son temps. Maintenant, c'est sur ce camion que la mécanicienne doit focaliser son attention, et sur l'eau qu'il contient, qui lui sera d'une grande aide pour cet hiver, probablement le plus compliqué qu'elle aura à vivre jusqu'ici.

Yulia l'aide grandement à oublier ses nombreuses interrogations avec son discours pour le moins théâtral qui a au moins le mérite de lui changer les idées et d'alléger l'air ambiant. « Pfff t'es con » mais elle ne peut empêcher un nouveau rire de passer ses lèvres alors qu'elle secoue la tête et vérifie les alentours dans une routine devenue habituelle. Reprenant son sérieux cette dernière écoute la suite de son discours, acquiesçant tristement. « S'il existait une chance infime qu'une partie de ce globe n'est pas été touché peut-être que je tenterai ma chance. Mais on sait tous que ce virus ou je ne sais pas trop ce qui nous est tombé sur la gueule s'est infiltré aux quatre coins de cette foutue planète. Dans ces conditions, ouais, à quoi bon aller voir ailleurs ? » Et puis Seattle est tout ce qu'elle connaît, tout ce qu'elle avait jamais connu. Au moins ici a-t-elle l'avantage du terrain.

Quelques mètres plus loin et les deux femmes stoppent leur marche, étudiant la barrière pointée du doigt par Yulia, sans aucun signe pour le moment du bien recherché. En contrebas les traces de pneus continuent, sans visibilité maximale sur l'endroit et ses alentours. « Ouais, avec le reste du corps qui n'est pas accroché ici. » Ce qui fait au moins un de ces enfoirés à dégommer. Ce n'est pas ça qui l'inquiète. « Espérons que le bruit de l'accident n'a pas attiré nombre de ses petits copains dans le coin. » Pesant le pour et le contre, la mécano se conforte dans l'idée qu'elle ne s'est, pour le moment, engagée qu'à de l'observation. Au moins accroc, demi tour et retour à la case départ. « Bon maintenant qu'on est là autant aller jusqu'au bout. Mais s'il y a trop de ces enfoirés ou si c'est trop risqué, on se tire illico. » Cette petite piqûre de rappel effectuée, elle ouvre la voie, se frayant un chemin dans le grillage défoncé et ralentissant la cadence, arme au poing et discrétion de mise. Elle craint les créatures certes, mais pas autant que les humains, c'est autant eux qu'elle cherche hypothétiquement du regard que les morts vivants, bien plus aisés à dominer.



 

☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 3386
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: TeamWork ?   TeamWork ? - Page 2 EmptyMer 26 Déc 2018 - 14:00
T'sais c'que j'crois ? Que j'lui souffle soudainement : Qu'ce virus, c'est l'homme qui l'a créé. Genre, c'est une expérience scientifique d'merde qui a très mal tourné, et on s'retrouve à devoir assumer le bordel d'un autre qu'a probablement crevé avec toutes les solutions pour nous tirer d'là.

Faut avouer qu'mon idée s'tient, non ? Qu'y'a vraiment un truc qui pue le connard dans l'histoire, que c'est forcément une merde du genre qui nous a éclaboussé salement. Et depuis, ça schlingue comme pas possible, et on arrive pas à retirer les taches. J'peux pas croire d'mon côté qu'c'est juste du hasard : ce virus, il vient pas du trou du cul du monde, c'est pas une malédiction égyptienne comme une nuée d'sauterelles venues ruiner nos plantations. Ca, bizarre, j'y crois autant qu'les possessions démoniaques qui sont que d'la psychose mal diagnostiquée. Mais c'que l'Homme peut faire de pire, par contre, c'est juste un truc qui crève les yeux comme jamais :

Qu'y'a qu'des sacrés connards pour mettre un truc pareil au point, c'peut pas être seulement mère nature, tu vois ? Parce qu'elle, elle fait les choses proprement : un séisme, un tsunami, une tornade, c'est une bonne fois pour toute. On a été longtemps les microbes de cet écosystème, la fièvre, on peut la comparer au réchauffement climatique, ou la grande hantise des climatosceptiques. L'reste, c'est de symptôme d'une maladie assez grave pour un être qui a rien d'mandé à personne, encore moins à être : Mais vu la crasse qu'est c'virus, ça peut qu'venir d'nous.

Ouais, c'est sûr.

Et j'affirme ça avec assurance, avant qu'on s'engage dans l'ouverture évidente qu'a laissé l'passage du camion dans l'grillage. Clarke manque pas d'me rappeler son deal, et j'hoche la tête fermement, parce que j'suis pas sûre, et pas trop con, j'avais compris la première fois. En silence, j'sors ma masse qui tenait à mon sac jusque là, et l'enserre fermement pour pouvoir m'en servir au plus vite. Les grands containers ont pas bougé d'puis des années, et sur la voix dégagée, on voit plus loin un virage un peu brusque vers une zone qui devine pas encore. Derrière les mêmes caisses qui s'alignent les unes après les autres, ou les unes sur les autres/

On avance toujours, et un grognement après l'virage attire mon attention. Clarke l'a aussi entendu, c'est obligé. Mais j'prends les devants. D'un pas silencieux, j'vais jusqu'à l'angle pour m'y pencher, et voir par moi-même à quoi on a à faire. A quelques pas, c'est le corps immobile d'un mort, qui s'tient bien debout et qui s'demande sans doute pourquoi il a fait tout ça pour rien.

Deux s'condes... Que j'souffle à Clarke avant d'm'approcher à pas furtifs de lui. Il s'retourne pas quand j'lui envoie violemment ma masse dans le crâne. Le cou s'défait du reste, et la peau s'arrache comme une feuille de papier. Putain...

L'corps s'effondre, et là, on peut voir le camion enfoncé dans un container au bout du quai, presque au bord de c'lui ci. Il est sur ses quatre roues, mais à l'arrêt, et on voit pas la gueule du moteur.

Y'en a trois autres là-bas, c'est bon pour toi ? Que j'demande à Clarke en désignant les trois autres cadavres qui zonent à côté. L'un d'eux nous voit, et s'approche déjà d'un pas trainant.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
- TeamWork ? -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: