The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- And our way is on the road again -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 174
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: And our way is on the road again   Dim 4 Nov 2018 - 18:57
Il commençait à prendre son élan, les doigts fermement fermés sur son arme, quand il fut brusquement apostrophe par la blonde. Mais qu’es-ce qu’elle voulait encore ? Il s’arrêta en soupirant alors qu’elle se plantant devant lui, dans le chemin du dîner, du même coup. Me dit pas que ? Bordel, R2D2. C’est pas vraiment le moment de nous sortir ta conscience de merde. Le regard du pilote se planta dans le sien, la jaugeant sans retenue. Il y eut un moment de silence, puis Lance râla en ramenant son fusil vers le bas. Elle avait des couilles, on pouvait pas lui retirer ça.

« Et on se demande pourquoi le district ressemble à un putain de zoo… »

Il roula des yeux en s’appuyant contre le van de merde alors qu’elle attirait la bête à coup de récompenses. Pourquoi tu ne l’attires pas comme tu attires tout le reste, Blondine, c’est-à-dire en agitant ton beau petit cul ? Elle réussit malgré tout, même si Lance se demandait si c’était vraiment un accomplissement. May le ramena dans la réalité. Le van. Ignorant sa pathétique tentative de moquerie, il se tourna vers celui-ci en réfléchissant. Cendrillon posait ses questions mais il se contenta d’hausser les épaules, tu veux bien la fermer et me laisser travailler ? Il se remémora les évènements avant la peine.

« Garde un œil, t’as hurlé tellement fort que les rôdeurs à des kilomètres vont avoir entendu ton orgasme »

Il se pencha sous le van, examinant le sous-chariot visuellement et au toucher, parcourant de l’arbre de transmission jusqu’au système d’injection. Ses doigts touchèrent quelque chose de visqueux et presque… Pointu ? Le pilote se glissa encore davantage sous le véhicule, obligé de faire confiance à la blonde obsédée par son mouton. Il ramena ses doigts à son nez. De l’essence. Quelque chose avait percé la conduite d’alimentation. La baisse de pression avait fait caler le moteur instantanément. Ils avaient dû frapper une pierre pointue ou un truc du genre. Ou bien Morgan avait vraiment saboté le truc. C’était plus ou moins faisable, même si peu probable.

Le vrai problème, c’était qu’il n’était pas certain de pouvoir réparer. Pas que c’était difficile mais il avait pas amené d’outils avec lui, ce n’était pas comme avec la Subaru. Réfléchir… Suffisait de trouver quelque chose capable de garder le tuyau étanche, et au besoin faire augmenter la pression manuellement en resserrant le tuyau. Mais il avait rien de suffisamment solide…Pas le temps de réfléchir plus longtemps que des grognements se font entendre, le genre pas rassurant et Lance se sort de là pour se relever.

Il y a des infectés qui commencent à se pointer dans la rue, devant et derrière eux, probablement ameutés à la fois par le bruit du van, du mouton, et de la Blonde évidemment. Juste une douzaine à proximité mais on pouvait voir d’autres silhouettes plus loin. Ils ne pouvaient pas rester là. La main se Lance se referma sur son fusil, mais ses yeux se posèrent sur May, et il la considéra de haut en bas.

« May, si tu veux que ta putain de chèvre s’en sorte, faut que tu me files ton soutif right fucking now »

Il soutint son regard sans sourciller, il était plus que sérieux.


I press on where others slow down...
I am with many, but I drive alone...
I am the race you cannot win
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de chasse, hachette & couteau de poche suisse avec lampe de poche intégrée (celui de son frère)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1131
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: And our way is on the road again   Dim 4 Nov 2018 - 22:22
Il était clair qu'elle ne pouvait pas nier la ressemblance entre le district et un zoo. Et elle ne parlait pas de bestialité, ici. Des otages derrière une cage, c'était bien ce qui donnait cette allure à Renton, sans aucun doute. Bordel de merde. Pas même une réponse de ce connard pour répondre à ses interrogations pourtant légitimes. Il voulait la paix? Très bien. Il lui servait quand même une mise à garde; celle de faire gaffe pendant qu'il essayait de voir quel était le problème avec ce foutu van à la con. Sérieusement? Elle avait crié son nom si fort? Hors contexte, Nathan en ferait une crise cardiaque. Enfin, n'empêche qu'elle n'avait pas besoin de Lance pour lui dire de surveiller les alentours, putain. May n'était pas si demeurée.

La blonde l'observa un instant, curieuse de le voir porter un éventuel diagnostic, du moins elle espérait qu'il en serait capable. La demoiselle avait confiance en lui, pourtant. Et heureusement, parce que sinon la petite ne serait pas dans cet état relativement calme. Non parce qu'ils trouveraient une solution, si? Ils trouvaient toujours une solution. C'était pas pour rien qu'ils étaient en vie. Mais qui essayait-elle de convaincre, là? Le craquement d'une branche d'arbre au sol, pas trop loin, attira alors son attention. Deux rôdeurs sortaient de leur cachette, depuis le boisé en bordure de la route. Les gloutons avaient probablement suivi l'adorable boule blanche sur quatre pattes. Nouveaux grognements. Au sud de la route, quatre infectés. Sa tête se retourna tout de suite pour comparer avec l'autre côté, au nord, seulement pour constater six autres invités qui voulaient rejoindre la fête. Fuck. "Toi, tu restes là." murmura-t-elle au mouton. Comme s'il allait l'écouter. Cendrillon se rapprocha du van pour cogner un peu sur la carrosserie, avisant Starbuck du danger imminent. Or, il émergeait déjà.

Et Lance la regardait d'un drôle d'air, à vrai dire. Il voulait quelque chose... Son soutien-gorge. Aussitôt, son visage avait traduit ses pensées immédiates. Are you fucking kidding me? Une fois la surprise passée, Liv se mit à rire nerveusement. Okay, il voulait détendre l'atmosphère et - non putain, il était sérieux. Peut-être ne l'avait-elle jamais vu sérieux à ce point, même. C'était presque intimidant. Mais c'était hors de question, qu'est-ce que son décolleté avait à voir avec la bagnole, saloperie?! Les deux morts de la forêt se rapprochaient dangereusement, et elle en entendait déjà d'autres arriver. Elle soupira bruyamment.

La course contre la montre débuta donc. Un nouveau sport olympique, extrême même. Retirer le soutif sans enlever le t-shirt avant que la mort ne vienne la prendre par derrière, sans mauvais jeu de mot. La miss se contorsionnait comme une forcenée, glissant les bretelles de son soutien-gorge sous le tissu avant d'habilement le dégrafer. Non sans un hochement de tête qui témoignait toujours autant de son incrédulité, May le lança vers Lance avant de s'armer du couteau à sa cheville et de se retourner vers les infectés. La bête trottait déjà plus près du véhicule, vers celui qui avait voulu le bouffer, fuyant certainement les râles des morts qui voulaient sa peau.

Quant à elle, ses yeux bleus n'étaient plus rivés sur le pilote mais bien sur les laiderons du moment. Un coup de lame à travers la tempe du premier et c'était réglé, pendant que son copain décomposé tentait de la saisir par les épaules. Non, pas cette fois, pauvre minable! Elle attrapa les mains du concerné pour les détacher de là, alors que quelques morceaux de peau s'arrachaient de sur les os. Glamour. Un coup de pied pour le mettre à terre et May le surplomba pour enfoncer de nouveau son couteau dans le bas de sa nuque. Reprenant son souffle, elle osa un regard vers le van. Merde, ces charognes se rapprochaient trop du pilote à son goût. Et surtout de son mouton, en fait. "Ça avance ton truc, cowboy? J'te cacherai pas que ça risque de devenir un peu la merde, ici." parvint-elle à articuler entre un claquement de dents trop près et une paire de bras trop entreprenants. Sa voix n'était pas alarmante, la princesse était seulement... consciente de ce qui les attendait.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 174
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: And our way is on the road again   Sam 10 Nov 2018 - 5:43
Elle lui fila le soutif. Super rembourré, évidemment. Il secoua la tête, désapprobateur du stratagème millénaire. Ou approbateur, difficile de dire. Le pilote sortit son couteau de chasse de l’étui à sa ceinture et commença à enfoncer la lame dans le morceau de tissu. Ce qui l’intéressait n’était pas la lingerie – Enfin si, ça l’intéressait, mais là c’était comme jouer dans le tiroir à culotte de sa petite sœur, dégueu quoi – mais bien ce qui il y avait l’intérieur, soit les bandes métalliques qui tenait les formes en place. Le fameux truc qui hantait toutes les filles, terrorisées à l’idée du jour inévitable où le fil traversera de lui-même le tissu trop usé pour se planter direct dans un boobs, probablement au pire moment ever, genre un enterrement.

« Joli couleur au moins. J’espère que ce n’est pas ton préféré. »

Toujours est-il qu’il extirpa les deux bandes avant de jeter le cadavre de soutif sur le côté. Le mouton miniature le regardait avec ses yeux bizarres. Bordel, ce truc était flippant, fallait vraiment le laisser en vie ? L’agneau fait un MAYYYYYYYY et Lance fit la moue, retournant sous le véhicule, essayant d’ignorer le fait que les infectés se rapprochaient un peu trop vite.

Les larges mains du pilote se mirent à plier le métal alors qu’il enroulait le tuyau fendu avec, essayant de le rendre le plus serré possible. Il ne fallait pas beaucoup de pression en soi, juste que ce soit étanche et sans bulles d’air. Le pilote pressa le tube à répétition pour faire sortir l’air. Il entendit la blonde s’exclamer, elle n’avait pas l’air très rassurée. Lance regarda son ouvrage, il fallait que ça marche. Fallait juste avoir un peu la foi. Et maintenant, la partie la plus imprévisible de la réparation

« May, faut que tu essaies de démarrer, t’appuies à fond sur l’accélérateur et le frein et tu démarres. Lâche surtout pas le frein ! Mais lâche les gaz dès que ça démarre »

Il omit d’expliquer qu’il se ferait écraser les jambes par le van si elle oubliait. Et si elle lâchait pas les freins, le véhicule allait déraper sur place et probablement le brûler ou lui passer dessus, selon l’état des freins du moins. Le pilote avait besoin de tenir le tube pour voir si la réparation tiendrait une fois le van démarrée. Quelques secondes de silence et les bruits des infectés qui augmentent sans cesse. Elle attendait quoi !? Un truc lui effleura le pied. Silence.

Puis une tête décharnée se présenta sous le van alors que des bras décharnés se fermaient sur sa botte. Il eut un grognement de stupeur

Fuck fuck fuck fuck fuck fuck fuck fuck fuck fuck fuck fuck ffufufufufufufufufufufufufufufuffufufufufuf


I press on where others slow down...
I am with many, but I drive alone...
I am the race you cannot win
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de chasse, hachette & couteau de poche suisse avec lampe de poche intégrée (celui de son frère)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1131
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: And our way is on the road again   Dim 18 Nov 2018 - 18:24
Épidémie de décharnés ou pas, le simple fait de le voir disséquer ainsi son soutien-gorge lui faisait presque mal au coeur. May avait cette drôle d'impression qu'il lui manquait définitivement un truc, dorénavant, mais elle ne pouvait plus rien y faire; la carcasse de tissu reposait déjà au sol, abandonné. Enfin, le pilote récupérait les fils métalliques avant de retourner faire ses trucs sous ce van de malheur. Mais si elle s'était débarrassé de deux infectés sans trop de mal tout à l'heure, la dizaine qui approchait face à elle seule ne l'enchantait pas particulièrement. Et Lance n'avait pas le choix; il devait s'occuper de la mécanique, c'était non-négociable s'ils voulaient se barrer d'ici.

Putain, pourquoi fallait-il toujours que tout dérape au mauvais moment? Un truc chouette ne pouvait pas se produire sans subir un quelconque équivalent négatif, c'était bien ça? Merde. La blonde se dirigea vers le mouton - qui commençait sérieusement à s'affoler - prenant la bête dans ses bras pour le balancer en sécurité, à l'intérieur de la voiture. Une fois cette priorité réglée, elle tenta d'évaluer la situation un brin, mais elle était à chier pour ce genre de truc. Son esprit était encore sur l'animal. Ils allaient réussir à le ramener vivant au district, si? ... À moins d'en avoir besoin en tant que distraction pour les affamés? Chiotte, avait-elle vraiment pensé ça? Non, bien sûr que non.

Starbuck lui gueula ses consignes au même moment. Il voulait qu'elle tente de démarrer. Appuyer sur l'accélérateur, ne surtout pas lâcher le frein. Okay, ce devait pas être si difficile? Ça semblait vachement trop compliqué pourtant, à cette seconde précise, alors que son pauvre petit crâne était plus concentré sur les rôdeurs que sur la manoeuvre. Relâcher le gaz dès que ça démarrait, oui. Mais voilà, ils étaient trop près, maintenant. Elle avait posé les fesses sur le siège conducteur, mais n'avait pas eu le choix de sortir du van à nouveau, n'ayant encore rien tenté, pour se débarrasser d'un peu de charogne.

Et une chance que Cendrillon avait décidé de s'en charger, parce qu'un vorace particulièrement intéressé par le morceau de viande sous le van souhaitait clairement prendre une bouché du cowboy. Elle entendait les dents pourries du mort claquer mollement alors qu'elle s'emparait de la hachette qui reposait à sa taille, non sans quelques jurons. Un coup de lame plus tard, et la main du grognon se détacha de son poignet. L'arme avait cogné sur le gravier juste en-dessous après avoir tranché le membre, à quelques centimètres des pieds du mécanicien improvisé. Bon, ce n'était pas le résultat escompté, mais au moins ça empêchait le monstre de progresser. Nouveau coup de hachette derrière la tête, cette fois, et l'infecté s'immobilisa pour de bon.

La miss se sentait cependant tirée un brin vers l'arrière alors que d'autres décomposés étaient intéressés par ce qui se passait ici. Bande de curieux, va. Liv se retrouva dos contre la route avec un laideron qui la surplombait, sa hache hors de portée. Elle lui planta donc son couteau dans l'oeil, mais un deuxième venait faire le sandwich sur May et le moche qu'elle venait d'achever. "Lance putain j'arrive pas à m'relever!" lâcha-t-elle en s'énervant contre ces connards, tentant d'éviter la mâchoire de celui des deux qui était bien vivant au-dessus de la petite.  
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 174
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: And our way is on the road again   Dim 25 Nov 2018 - 23:36
Il vit la hachette se planter pas loin de son pied et étouffa un juron, mais qu’es-ce qu’elle foutait, cette conne de blonde. Elle n’avait pas essayé de démarrer non plus. Lance ne pouvait plus rester là, il força de toute sa force sur le filament métallique pour le resserrer au maximum, il allait falloir que ça marche sans lui au dirait. Le pilote commença à s’extirper du ventre du van, roulant sur le sol en se relevant.

« May ! »

La blonde venait d’être renversée par un des infectés, Lance se jeta vers l’avant et ses mains se refermèrent sur les vêtements du rôdeur qui voulait tenter une position missionnaire sur la fille, le souleva avant de le jeter sur le côté, l’envoyant contre un arbre. Il y eut un craquement sinistre, son dos venait de claquer en deux contre le tronc. Ça aurait achevé n’importe qui mais pas un infecté. Sans se poser la question plus longtemps, il aida May à se relever. D’autres infectés arrivaient. Pas de traces du mouton, fallait croire qu’il s’était fait bouffé.

« On dégage… »

Ils se ruèrent vers le van, se jetant à l’intérieur. Lance se glissa sur les sièges pour s’asseoir sur le siège conducteur. Il tourna le contact, appuya sur le frein et l’accélérateur en même temps tout en refermant sa portière juste avant qu’un contaminé se jette dessus, ses doigts dépourvus d’ongles depuis longtemps arrachés glissant mollement contre la fenêtre, laissant une trainée juteuse comme un putain d’escargot. Trêve de commentaires poétiques, il tourna la clé et le moteur se mit à tousser, puis cala.

« Fuck. Démarre, putain de truc »

Le bruit des mains qui s’appuyaient sur le van augmentait, comme un applaudissement lugubre à leurs malheureux efforts pour faire démarrer ce véhicule de merde. Lance essaya de réfléchir, commença à pomper l’accélérateur. Suffisait juste d’amener un peu de fuel dans l’alimentation, puis la pression ferait le reste… Du moins en théorie. Il tourna la clé.

Le moteur sembla gémir, un bruit aigu et lamentable, un peu comme May et Nate le matin, puis se mit à gronder et enfin commença à tourner. Fuck yeah., il lâcha le frein et le van se mit à grincer en dérapant sur place avant de se mettre à bouger, l’habitacle fut secoué, ils devaient avoir écrasés quelques pieds, mains et autre sur leur chemin au dirait. La meute derrière eux commença à s’éloigner dans le rétroviseur.

« Maaaaaaaaaaaaaay »

What.The.Fuck. Lance tourna la tête et vit le steak sur pattes. Le pilote tourna ses yeux verts vers la blonde.

« On voit tes priorités en tout cas. »

For fuck`s sake.


I press on where others slow down...
I am with many, but I drive alone...
I am the race you cannot win
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de chasse, hachette & couteau de poche suisse avec lampe de poche intégrée (celui de son frère)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1131
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: And our way is on the road again   Mar 27 Nov 2018 - 4:24
C'était pas trop tôt, bordel. La blonde ne détachait pas les yeux de cet infecté qui se brisait le dos contre l'arbre tout près, avant que la main de Lance ne parvienne à la sienne pour l'aider à se remettre sur pied. Oui, fallait dégager, putain, et il fallait le faire maintenant. Et ce taré prenait sa place au volant, semblait-il. Où était la confiance, dans ce foutu duo? C'était pas sa faute si ce putain de van portait la poisse. Pas sa faute non plus si un objet non-identifié avait terminé sa course sous la bagnole. Enfin, ils étaient en vie, c'était le plus important, non? Non. Pour rester vivant fallait aussi se bouger les fesses à l'intérieur et faire démarrer ce truc.

Mais du côté passager, un autre de ces cons l'empêchait d'ouvrir la portière. May soupira bruyamment, vachement agacée. Prenant un élan passablement enragé, elle s'arrêta à mi-chemin, maintenant le décharné en vie quelques secondes en le retenant d'un bras sur son thorax, juste pour voir. Puis, prenant conscience du danger à nouveau, elle enfonça la lame de sa petite hache en plein dans sa gueule, une gerbe de sang colorant ainsi une bonne partie de la peinture du van. Oh well.  Elle s'engouffra finalement à l'intérieur pour y trouver un Starbuck qui avait un brin de difficulté à foutre le camp d'ici. C'était pas sérieux, si? Elle sursauta des premiers bras qui s'abattaient sur la carrosserie, avant de jeter un coup d'oeil à l'arrière. Ils étaient encerclés. Si ce truc ne démarrait pas, ils pourraient aussi bien crever ici comme des cons. Et ce n'était pas envisageable.

Le moteur faisait des siennes jusqu'à ce qu'il démarre enfin, et honnêtement, elle aurait pu l'embrasser à ce moment exact. La blonde grimaça cependant à cette réflexion, refusant carrément l'idée alors que son anxiété diminuait graduellement, au même titre que son rythme cardiaque. Elle se mit à rire en applaudissant le pilote, l'observant de ses yeux clairs. "C'était moins une, fuck." souffla-t-elle encore un peu ébranlée. Mais elle ne pouvait pas mentir, ce genre de situation la faisait presque planer, parfois. Le risque, c'était séduisant, à défaut d'affronter le reste.

Enfin, il était question de la sécurité de l'autre taré aussi, dorénavant. Pas seulement de la sienne. "J'imagine qu'on peut oublier notre petite virée, hein." reprit-elle sans vraiment réfléchir. Ils étaient obligés de rentrer, jamais elle ne serait assez sotte pour risquer d'amener ce tas de ferraille encore plus loin. Lance le savait trop bien, d'ailleurs. Elle n'avait pas besoin de lui dire une seule seconde. Non parce que sérieusement; c'était son putain de soutien-gorge qui leur permettait d'avancer, là. Drôle de sensation.

Le cri du petit agneau derrière eux lui remémorait sa présence tandis qu'elle se retournait vers l'animal. Le pauvre, il ne devait rien piger du tout. Enfin, encore moins qu'à l'habitude. Un cerveau de mouton, ça ne devait pas être trop rapide. C'était quoi les chances, au juste, que cette mignonne bête à quatre pattes finisse sa course dans une bagnole dont l'espérance de vie ne tenait littéralement qu'à un fil? Et Lance en rajoutait, en plus, questionnant ses priorités. La boule blanche sembla le dévisager à sa remarque, le pire. "J'ai toujours voulu un chien." dit-elle en se moquant avant de reprendre plus sérieusement. "Non mais arrête, ça pourrait être utile! J'ai pensé qu'au bien-être du groupe, okay?!" Mensonge. "Ce sera notre nouvelle mission de lui trouver un nom. La poule a fait son temps, ce sera notre nouvelle mascotte, tiens." Sourire aux lèvres, elle hésita avant de poursuivre. "Me remercie pas, tu vas attirer toutes les filles du district avec cette chose." Oh, si, elle savait bien qu'il ne voyait plus que sa ténébreuse Vicky, mais Cendrillon aimait trop se foutre de sa gueule pour se taire.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: And our way is on the road again   
Revenir en haut Aller en bas  
- And our way is on the road again -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Mellindra Road, à votre service !
» Monday Night Raw # 32 - ROAD TO WRESTLEMANIA
» Aden | Your kiss it could put creases in the road
» Why Did The Chicken Cross The Road?
» Hit the road Jack (04/05 à 15h35)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: