The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- And our way is on the road again -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de chasse, hachette & couteau de poche suisse avec lampe de poche intégrée (celui de son frère)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1131
Age IRL : 28
MessageSujet: And our way is on the road again   Lun 15 Oct 2018 - 22:36
Des conneries. Tout ce que ces deux là savaient faire ensemble, c'était des conneries. De la musique aux insultes en passant par le poker, il fallait quand même parfois revenir à la réalité, ce que May avait tendance à oublier depuis son arrivée dans le groupe. Près de la moitié d'une année s'était écoulée, déjà, et même si sa place était définitivement chez American Dream, elle était toujours la même petite idiote prête à tout pour une aventure ou deux. Fin du monde ou pas, même avant tout ce merdier, combien de fois avait-elle souhaité tout recommencer, l'espace d'un instant? C'était pareil depuis l'épidémie, chaque nouvelle sortie représentait une nouvelle opportunité qu'elle était prête à jouer comme une partie de cartes. Le fait d'avoir le pilote à ses côtés rimaient avec emmerdes, ils se ressemblaient possiblement un peu trop, mais elle n'en avait rien à foutre.

Non parce que le plan de la journée était tout tracé dans sa cervelle. Des petits groupes avaient pointé quelques endroits potables dans le coin de Bellevue, selon sa chère Vicky. Et puis, que ce soit ses vieilles habitudes de survivante solitaire ou pas, il fallait renflouer les coffres un brin. Elle ne s'expliquait pas trop comment ni pourquoi, mais certaines ressources venaient à manquer, et depuis qu'elle savait que les gens de l'île vivaient comme des putains d'héritiers, la blonde avait envie de plus de confort, certains jours. S'ils trouvaient quelques babioles pour améliorer leur niveau de vie, elle ne pourrait qu'en être heureuse. Ça valait le coup d'essayer, dans tous les cas.

Et si elle avait envie de sortir d'ici, Liv savait très bien que Starbuck aussi. Mais il travaillait sur sa bagnole, semblait-il, et la princesse ne voulait certainement pas voler la place qui semblait strictement réservée à sa meilleure copine. La pensée la faisait rire, alors qu'elle se dirigeait vers le retardé de service dans le petit salon de leur baraque pour lui offrir de l'accompagner. "Hey, fucker. Je sors, et si tu m'embêtes pas pour conduire, tu peux venir avec moi." May n'allait quand même pas lui dire qu'elle avait plutôt besoin de lui, mais elle n'était pas conne au point de partir seule. Elle haussa les sourcils comme une enfant qui lui offrait un billet pour Walt Disney, attendant sa réponse comme si elle ne savait pas déjà ce qu'il allait dire. "Pas besoin du ukulélé, cette fois." dit-elle en se marrant au lieu de préciser son plan.

La miss se barrait déjà, de toute façon, embarquant derrière le volant du van de merde de la faction sans artifices. Ce truc méritait les poubelles, s'ils pouvaient se le faire voler, elle enverrait même un chèque au coupable. Elle démarra le moteur; il faisait pas un drôle de bruit, d'ailleurs? Bref, son fidèle sac à dos prenait place à l'arrière, la même trousse d'urgence à l'intérieur, un flingue et quelques munitions au besoin ainsi qu'un tas d'autres trucs probablement inutiles. Le plus important - le couteau de Jayden - trônait à sa taille. Allez, un peu d'air frais, des tas de possibilités qui s'offraient à eux et une ballade en voiture... What's not to like, and what could go wrong?
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 171
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: And our way is on the road again   Ven 19 Oct 2018 - 19:56
Lance déplia le vieux magazine playboy, les pieds appuyés sur la petite table du salon.  Il s’intéressa au contenu littéraire, évidemment. Difficile de capturer tous les détails alors il tourna le cahier de côté et le poster intégré se déroula vers le bas. Bien plus facile maintenant, c’est beau la technologie. Bruits de pas derrière lui et  il fila un regard vers l’arrière. Si ce n’était pas Barbie, R2D2 ou tout autre prénom pour dénommer cette blonde au moins aussi cinglée que lui. Le pilote n’en déposa pas moins son magazine, May baverait probablement autant que lorsqu’on lui parlait de Nate, c’était pas peu dire. Il fut quand même un peu surpris de l’entendre parler de conduite et d’elle-même dans la même phrase.

« La Subaru roule pas – quoi ? »

Son regard vert s’attarda dans le sien, elle voulait conduire. Il soupira avant de hausser les épaules. Lance avait rien de mieux à faire de toute façon, Wally pouvait bien attendre encore un peu, elle le faisait chier depuis quelques jours, des problèmes de pression d’huile. Pourquoi tu peux pas juste pas vieillir, beauté ? Ce serait bien plus simple. Le pilote déposa le magazine, ramassa son sac et le fusil à pompe déposé à ses pieds, pas très différent de lorsqu’il avait rencontré May pour la première fois dans ce garage. Old habits die hard.

« I`ve seen you driving. Or what you call driving, anyway. »

Il eut un regard de dépit en voyant qu’elle était embarquée dans le van de merde. Lance allait se couper les veines avant qu’ils arrivent à destination, ça devenait obligé. Avec un grognement de frustration, il s’installa sur le siège passager, déposant son sac et son fusil derrière le siège. Elle avait pas voulu son ukulele, c’était un peu dommage, il aurait pu lui jouer des tunes pendant qu’elle conduisait. Ceci étant dit, elle avait probablement besoin de toute sa concentration s’ils comptaient pas finir dans un fossé avant leur retour au bercail. Il croisa son regard.

« Fais pas cette tête, R2D2. Non, il ne sonne pas bizarre. Il sonne juste normal depuis que je l’ai réparé. Ce truc tient à peine en un morceau »

Il savait pas trop pourquoi ils sortaient, mais Lance avait pas vraiment besoin d’une raison non plus. Elles étaient toutes bonnes pour sortir de ce trou quelques heures, à vrai dire. C’était juste dommage de transformer un bon vieux road trip en bad trip.

« Alors Fuckette, c’est quoi ce besoin de liberté soudain ? Me dis pas que t’en as mare de Kékette-Nate et qu’tu veux graduer avec The Lance ? Vic aime pas partager, c’connu »

C’était même pas vrai. Victoria l’aurait refilé à un vieux clodo gay si ça avait servi ses intérêts. You sexy bitch.

« Ou bien c’est l’autre soir, l’strip poker, and you can`t get enough anymore »

Ce ne serait pas la première fois, mais le Bro code était toujours en place, pauvre cloche. Il finit par rouler les yeux en lui adressant un simple sourire avant de s’appuyer la tête contre son siège de merde.

« Doesn`t matter. I like it. Where to, Samantha ? »


I press on where others slow down...
I am with many, but I drive alone...
I am the race you cannot win
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: le dé...
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/05/2013
Messages : 6386
MessageSujet: Re: And our way is on the road again   Sam 20 Oct 2018 - 19:31


Trick or Treat ?
Ah qu'il est agréable de sortir du camp ! Non, vraiment, il n'y a pas à dire. Les températures ont forcément baissé et la nuit arrive de plus en plus tôt, pourtant, sentir les rayons du soleil sur sa peau à de quoi vous réchauffer. Sauf que tout ne peut pas forcément se dérouler comme dans un film, oh non.

La vie est difficile, et il n'est pas question de celle des Hommes, la mécanique aussi souffre. Votre Van fait des siennes, le moteur toussote et vous force à vous arrêter à peine partis. Vous n'avez guère le choix. A peine stoppé, vous entendez une étrange voix au loin. Que dit-elle ? Ne rêvez-vous pas ? « Maaayyy..... Maaaayyyy ». Une ancienne connaissance ? Une mauvaise blague de l'un de vos petits camarades ? « Maaayyy..... Maaaayyyy »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de chasse, hachette & couteau de poche suisse avec lampe de poche intégrée (celui de son frère)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1131
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: And our way is on the road again   Lun 29 Oct 2018 - 15:23
Un regard mortel. C'était tout ce qu'elle avait pu lui servir à sa remarque sur sa conduite. Comme c'était rafraîchissant pour un redneck dans son genre de juger sa façon de manier le volant juste parce qu'elle n'avait pas de couilles et qu'elle était blonde. Peut-être préférait-il son magazine collant débordant de brillantes trouvailles à cette sortie improvisée? Enfin, son air un peu renfrogné s'effaça bientôt au profit d'un sourire amusé, remarquant le visage de Lance qui ne trépignait pas d'impatience à l'idée de monter dans le van. Il détestait vraiment cette bagnole, c'était marrant. May l'observa se torturer pour finalement la rejoindre à l'intérieur, alors qu'on aurait dit qu'il lisait dans ses pensées en mentionnant que le bruit du moteur était tout à fait normal. Vraiment? Non. Son petit doigt lui disait qu'un truc ne tournait pas rond. Mais elle n'avait pas non plus envie de faire demi-tour. Pas déjà. Et puis visiblement, elle pourrait le blâmer s'il arrivait quoi que ce soit; le cowboy venait de confirmer qu'il avait travaillé sur ce tas de ferraille pour le rendre fonctionnel.

Elle leva les deux mains dans les airs une seconde, comme pour abandonner. Très bien, le van était en état s'il le disait. Mais il revenait déjà à la charge avec ses questions à la con. Liv ne pouvait pas nier que ses conneries étaient drôles, après tout elle venait d'éclater de rire, mais elle répondit aussitôt quelques mots. "Tu me tapes, Starbuck. Dois-je regretter mon invitation? Laisse Nate en dehors de tout ça, tu veux bien?" Non parce que tout ce qui concernait le journaliste était compliqué, récemment, surtout depuis leur soirée poker trop arrosée où il n'avait même pas tenté de cacher qu'il sauterait volontiers n'importe qui, alors qu'elle avait des étoiles dans les yeux pour lui. Seulement lui. Mais bref, hors de question d'ouvrir cette brèche pour l'instant. "Et garde ton engin à l'intérieur de ton pantalon, okay?" dit-elle avec un sourire en coin. Cet imbécile ne détonait pas du tout dans leurs rangs, finalement. "J'aime bien prendre l'air. Me fais pas croire que t'es étonné?" reprit-elle en posant ses yeux bleus sur lui quelques secondes. Impossible qu'il soit réellement surpris, non. Lance était comme elle, à quelques détails près.

Mais il voulait savoir où ils allaient, avec raison sans doute. "Quelque part à Bellevue, c'est pas trop loin. Les informations sont une gracieuseté de ta sombre chérie. Si jamais tu crèves, j'lui dirai que c'est de sa faute." Sourire de peste avant d'essayer de ne pas trop rigoler jusqu'à ce qu'une drôle de sensation ne lui parvienne sous les pieds. Quelques bruits inquiétants plus tard et le moteur s'arrêta littéralement. Incrédule, Cendrillon frappa un peu sur le tableau de bord - comme si ça allait aider - avant de tourner la tête affreusement lentement vers son cher co-pilote. Elle pinça les lèvres en silence avant de laisser filer un soupir. Génial, coincée au beau milieu de nulle part sur cette route qui ressemblait plus à du gravier qu'à un chemin pavé. "Si tu répares les voitures aussi bien que t'assures au lit, je sais pas si je suis si contente pour Vicky, finalement." C'était une blague, clairement, mais son ton passif-agressif traduisait son agacement.

Sans attendre, ni même sans vérifier quoi que ce soit, May ouvrit la portière et la claqua derrière elle, bien décidée à trouver la source du problème en observant attentivement l'extérieur du véhicule. Le problème était peut-être bénin, après tout. Mais elle cherchait quoi, précisément? Excellente question. Faudrait ouvrir le capot. Dans tous les cas, la miss n’eut pas le temps de faire quoi que ce soit avant que sa cheville jadis blessée ne glisse sur une roche. Un cri étouffé puis elle s'étala par terre, s’éclatant la tête sur la carrosserie au passage. Impossible de ne pas se casser la gueule à chaque fois, hein? C'était à se demander comment elle avait pu réussir à survivre jusqu'ici.

Avait-elle perdu conscience une toute petite seconde? C'était quoi, ces bruits étranges qui ressemblaient à son nom? Cette voix? Était-ce seulement sa tête de pioche qui se vengeait du choc précédent? Le moteur? Des rôdeurs? Un coup monté par Morgan pour lui faire faire une crise cardiaque et enfin être débarrassée d'elle? Il était où, Lance? Putain, Liv était un brin confuse, visiblement. Elle s'aida de ses bras pour se redresser, appuyant le dos sur la roue avant du van. Elle passa une main dans sa tignasse blonde, à la recherche de la source de sa douleur, avant de lever les yeux vers son copain qui venait d'apparaître. La petite ne riait pas, pour une fois, ce qui prouvait bien son malaise. Est-ce qu'il avait entendu la même chose qu'elle? Était-elle en train de devenir folle? Enfin, encore plus détraquée qu'à l'habitude? Pourquoi cette sortie devait-elle encore virer au vinaigre? Bordel de merde, Starbuck était bien mieux de faire redémarrer cette pourriture.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: le dé...
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/05/2013
Messages : 6386
MessageSujet: Re: And our way is on the road again   Lun 29 Oct 2018 - 17:27


Trick or Treat ?

Il y a de quoi être déboussolée, c'est sûr. Entendre un son ressemblant parfaitement à la prononciation de son prénom sans pour autant reconnaître la voix, c'est des plus troublants ! D'ailleurs, après quelques secondes de répits, ça repart de plus belle ! « Maaayyy..... Maaaayyyy » et ce, pas moins de trois fois à intervalle régulier.

L'origine de ce cri semble se rapprocher de plus en plus, au point où vous entendez distinctement l'herbe et les feuilles bouger jusqu'à apercevoir une petite masse blanche. « Maaayyy..... Maaaayyyy » bêle l'agneau... Qu'allez-vous en faire ? Le garder, en faire abstraction ? Libre à vous de choisir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 171
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: And our way is on the road again   Mer 31 Oct 2018 - 0:02
Elle lui demanda de pas rementionner Nate, enfin quelque chose comme ça, et Lance roula des yeux en soupirant, reportant son regard par la fenêtre du van de merde. Pauvre cloche, t’es complètement conne au dirait, surtout si tu veux épargner un mec comme lui. Mais Lance n’était vraiment du genre à se mêler des affaires des autres alors il tenu sa langue. Sa remarque lui arracha toutefois un sourire et il la considéra de ses yeux verts.

« Hé, c’est toi qui m’a invitée, pas le contraire, hein… »

Il ne rigolait pas, Victoria lui ferait la peau si il agitait la Lance dans la mauvaise direction. Le prix pour baiser la fille la plus chaude du camp. C’était pas un mauvais deal…  Pas un mauvais deal du tout si on considérait que toutes les autres étaient au moins aussi cinglées à leur manière. Elle l’observait et il sortit de sa rêverie pour faire de même, soufflant du nez, amusé.

« Pas étonné, non. C’est comme si tu avais lu mes pensées, en fait. »

5 minutes de plus dans ce camp de merde et il était prêt à s’ouvrir les veines verticalement. Et figurativement, Lance était même pas sûr de pouvoir mentalement songer au suicide. Son cerveau avait des fils qui se touchaient sur le sujet, peut-être. Pas une grande surprise, non ? Il ne resta longtemps dans sa rêverie, quelques minutes à peine et Lance sentit que quelque chose ne tournait pas rond. Son expérience de pilote lui acheta quelques secondes pour savoir que ça allait arriver, mais ne l’empêcha pas d’arriver pour autant, le moteur cala et le véhicule s’immobilisa. Il soupira de frustration et la blonde en rajouta une couche, il lui jeta des couteaux avec les yeux en observant les alentours pour voir quel était leur niveau de « de dans la merde ». Shut up, bitch.

« Donc t’étais contente pour elle ? Intéressant. Hold that thought. »

Il lui fit un clin d’œil avant d’ouvrir la portière pour sortir, allongeant le bras pour ramasser son fusil à pompe. La rue semblait déserte mais ça ne voulait rien dire. Lance songea à la vibration sous ses pieds, quelques instants avant que la van ne s’immobilise. Il tapota la carrosserie pensivement. Lance pouvait en dire ce qu’il voulait, le pilote l’avait pourtant bien rafistolée dans les dernières semaines… Donc…

« May, il…-»

Il y eut un bruit sec puis un éclat métallique. R2D2 ? Lance jeta un œil de l’autre côté la van, la portière était ouverte mais pas de bombe blonde en vue. What the fuck ? Il fit le tour, fusil à la main en jetant des yeux agités autour. Il la trouva sur le sol, appuyée contre une roue. Confus, le pilote chercha une blessure qui semblait invisible. Il finit par expirer, l’attrapant par le col de son vêtement pour la relever sur ses pieds sans vraie difficulté, la fille pesait moins qu’un tas de pierres – et en avait souvent la personnalité. Elle avait pas l’air solide sur ses pieds mais c’était mieux qu’attendre de crever assise, non ?

« Bouge pas de là, t’es molle comme une nouille. Qu’es-ce que –»

Il se figea alors que des bruits étranges lui arrivaient aux oreilles. What. The. Fucking. FUCK. Son regard croisa celui de la blonde mais n’y trouva rien à part davantage de confusion. Une mauvaise blague ? Il s’imagina Morgan ou Nate qui se cachait dans le van, et qui devait bien se marrer maintenant. Mais ça n’aurait fait aucun sens. Ni l’un ni l’autre ne se serait donné autant de mal pour un truc qui était après tout, dangereux à mort aussi. Les bruits revinrent , de plus en plus forts. Il actionna la pompe de son fusil en faisant le vide dans sa tête, appuyant le canon sur le capot du van alors que les buissons s’agitaient de l’autre côté de la rue. Lance retint son souffle, les bruits s’accentuèrent et puis…

A fucking goat.

Le pilote considéra la bête , à moitié sous le choc, à moitié carrément éberlué. Il se passa la main sur le visage, soufflant du nez après un moment de réflexion. Tu parles d’une manière de commencer la putain de journée. Lance considéra la bête, fit une moue en relevant son arme.

Avant d’inverser sa prise, relevant la crosse du fusil comme si c’était une batte de baseball. Il s’approcha de l’agneau avec des intentions bien claires.

It’s lunch time, Bitch.


I press on where others slow down...
I am with many, but I drive alone...
I am the race you cannot win
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de chasse, hachette & couteau de poche suisse avec lampe de poche intégrée (celui de son frère)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1131
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: And our way is on the road again   Ven 2 Nov 2018 - 14:07
Putain, sa tête allait éclater. Enfin, c'était jusqu'à ce que la nausée ne remplace la douleur, soudainement soulevée dans les airs par le col, un brin trop rapidement pour qu'elle ne puisse réellement s'y opposer. Le sol semblait se dérober un peu sous ses pieds à ses premières tentatives de pas, mais la petite s'accrocha encore au pilote quelques instants, puis à la bagnole. Lance lui disait de ne pas bouger de là, comme si elle était assez conne pour essayer. Oh, peut-être qu'elle l'était, en fait. Dans tous les cas, il n'avait plus de couteaux dans les yeux, cette fois. C'est alors qu'il sembla entendre ce qu'elle avait entendu plus tôt. Ça recommençait, comme un putain de mauvais rêve qui revenait vous hanter encore et encore. Mais si ce n'était pas des hallucinations, alors qu'est-ce que c'était?

May observa Starbuck viser la source du bruit de son fusil, et s'il semblait ne plus respirer, la blonde non plus ne soufflait pas de travers. Les yeux rivés sur ce qui allait sortir des buissons, elle ne pouvait que s'inquiéter du fait qu'ils étaient mal barrés et à découvert si c'était la merde qui éclatait. Mais non. De toutes les choses qu'elle avait imaginé, elle n'avait certainement pas prévu ça. Un agneau. Un bébé mouton tout blanc. Et il avait l'air franchement con à gueuler comme un idiot. Il faudrait lui apprendre à ne pas attirer les infectés, à cette mignonne petite bête. Oui oui, lui apprendre comme on apprend à un chien. Parce que c'était déjà clair dans son esprit que l'animal allait revenir avec eux au district et deviendrait copain avec la poule, d'ailleurs. American Dream ou la ferme de Disney, bordel.

Soulagée, sa main s'était portée de nouveau à sa tête quelques secondes. Et alors qu'elle avait finalement repéré l'enflure près de sa tempe et le sang qui colorait à peine ses mèches blondes, elle se rendit compte que l'autre retardé fonçait vers l'animal avec l'intention évidente de fracasser sa tronche avec la crosse de son arme. Alors là, non! Ayant reprit un peu le dessus, Liv s'élança derrière lui. "WALKER!" dit-elle d'un ton autoritaire, en essayant de ne pas crier pour ne pas faire fuir le truc à quatre pattes. Ce n'était probablement pas un si bon signe si elle utilisait le nom de famille.

"Si tu crois que j'vais te laisser l'abattre..." ajouta-t-elle, défiante, en se plantant entre lui et l'animal - qui était étrangement docile pour le monde sauvage dans lequel il devait évoluer. Peut-être même plus docile que Lance lui-même, au final. Ce n'était pas rien, merde. La demoiselle hocha la tête de gauche à droite, comme pour réitérer ce qu'elle venait de dire en posant la main sur son torse, avant de se retourner vers l'agneau. Techniquement, une brebis pouvait faire du lait, non? Et même si ce n'était pas une femelle, on pourrait utiliser sa laine? Mais en réalité, soyons honnêtes, May n'avait rien à foutre du côté pratique de tout ça. C'était une jolie bestiole et déjà, elle s'y attachait comme une conne. Au mouton, bien sûr. Qu'est-ce qu'il était chou avec ses toutes petites oreilles. Elle l'attira avec quelques brindilles d'herbes, contemplant avec innocence la boule blanche, un bref moment, avant de réussir à toucher son duvet et d'y enfouir les doigts. Cendrillon se retourna vers le pilote comme une enfant, tout sourire et les yeux brillants, avant de revenir brusquement à la réalité.

"T'as d'autres trucs à faire toi, de toute façon, champion." reprit-elle en désignant du menton le van en excellent état. "Faudrait lui trouver un nom pendant que tu t'appliques à réparer le travail bâclé d'un autre!" lâcha-t-elle ensuite en se mettant à rire. Assurément, il n'y avait rien de plus divertissant que de se moquer de lui. Elle s'occuperait de surveiller les alentours avec leur nouveau petit protégé, celui-là même dont elle venait de sauver d'une mort certaine juste parce que monsieur le taré crevait la dalle. Mais son éternelle curiosité et son entêtement à vouloir tout savoir reprenait le dessus alors qu'elle fixait la voiture. "Sérieusement, il a quoi, le tas de ferraille, tu crois? Il va repartir? Parce que si on est coincés ici..."  May observa les alentours avant de reprendre. Pas de grognons en vue mais à entendre bêler la bête, certains pouvaient certainement se ramener. Mieux valait ne pas y penser. "On a même pas de ukulélé pour se divertir."
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: And our way is on the road again   
Revenir en haut Aller en bas  
- And our way is on the road again -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Mellindra Road, à votre service !
» Monday Night Raw # 32 - ROAD TO WRESTLEMANIA
» Aden | Your kiss it could put creases in the road
» Why Did The Chicken Cross The Road?
» Hit the road Jack (04/05 à 15h35)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: