The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- No rest for the wicked -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 171
Age IRL : 26
MessageSujet: No rest for the wicked   Dim 7 Oct 2018 - 9:41
Lance s’efforça de ne pas bailler, mais le corps gagna et il faillit se décrocher la mâchoire en descendant les escaliers de la tour de guet – nom glorieux pour une autre maison de ce foutu district – après avoir salué les autres. Quand il avait demandé à Zack, le grand Boss de lui donner du temps pour des actes, Lance avait pas vraiment pensé au fait qu’il serait presque aussi prisonnier des lieux que les otages d’Honey Well eux-même. S’il mettait un pied à l’extérieur, une balle se logerait dedans. S’il faisait le moindre truc stupide, même résultat. C’était une épreuve en soi, songeait-il, mais ça restait terrible, surtout pour quelqu’un habitué à l’autonomie et la vie en solitaire comme l’ancien pilote.

En attendant, il faisait de son mieux pour se rendre utile, rafistolant peu à peu les véhicules négligés du groupe tout en se faisant des contacts avec les membres de l’autre groupe, comment ils s’appelaient déjà ? Lance n’était pas doué pour ce genre de truc. Toujours est-il que dans le même ordre d’idée, il avait passé la nuit dans la tour de guet avec les autres vigiles, à surveiller les lieux contre d’éventuelles percées infectées ou pire encore, bien vivantes. Après ce qui semblait être arrivé à Gig Harbor, le danger devenait plus réel que jamais et même sans fusil, une paire d’œil de plus ne faisait pas de mal. Un exercice nécessaire, il pouvait respecter ça. Mais d’un ennui terrible, et comme tout gars qui venait de passer la nuit debout et qui n’a plus vingt ans, le pilote avait l’impression d’être creux à l’intérieur et ne pensait plus qu’à une chose, aller se jeter dans la voiture- argh, un autre réflexe… Je veux dire, dans sa chambre de la fichue maison style Occupation Double pour se caler la tête contre son sac à dos et sombrer dans le pays des rêves quelques heures.

Il parcouru la distance entre les deux maisons d’un pas plus ou moins trainant, espérant quand même qu’on le confonde pas pour un infecté, l’ironie serait réelle. Pas un bruit au 6509, le matin perçait à peine, tout le monde devait être encore endormi, ailleurs ou encore en début de matinée torride. Il avait encore une bonne demi-heure avant que les gémissements d’un endroit ou l’autre se fassent entendre. Le pilote espéra que Vic avait pas le même genre de plan en tête, ce serait difficile d’être performant tout en baillant – on a des standards ou on en a pas non ? Une tête brune se pointa dans le couloir. Ansel. Le black le regarda avec méfiance. Lance le salua de la main, mais Fink l’ignora complètement et disparut.

« … Bon matin aussi… »

Il monta les escaliers pour accéder à l’étage supérieur, essayant de pas trop faire de bruit lui-même. Sa chambre était à côté de ce qui semblait avoir été l’espace pour le lave-lessive et la sécheuse, et l’immense suite de Zack. Sa chambre à lui était pas grande, mais avait une belle grande fenêtre qui donnait sur la rue et ça lui était bien suffisant. Lance entra et referma la porte derrière lui avant de soupirer. Le pilote renifla son gilet à manche longue et entreprit de le retirer distraitement quand il entendit des pas rapides s’avancer jusqu’à sa porte. Juste le temps de se retourner, le vêtement à moitié relevé révélant de somptueux abdominaux que la porte s’ouvrait sans cérémonie.
Spoiler:
 
Lance savait qui c’était parce qu’elle vivait aussi dans cette maison, mais surtout parce que c’était, à ce qu’il comprenait, la numéro deux du groupe. Mais ce n’était certainement pas pour l’avoir connue personnellement, puisqu’elle ne lui avait jamais même accordé un deuxième regard depuis son arrivée, ou un seul mot pour tout dire. Du moins jusqu’à aujourd’hui, ce n’est pas tous les jours qu’une jolie rouquine s’introduit dans ta chambre sans même cogner à la porte… Lance la considéra un instant, tenta un sourire encourageant.

« Morgan. Bon matin… »


I press on where others slow down...
I am with many, but I drive alone...
I am the race you cannot win
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Glock 17 Gen4 - des fléchettes pro métalliques
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 8684
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: No rest for the wicked   Mer 10 Oct 2018 - 23:11
7 Octobre 2018

Le bras immobilisé elle commençait à tourner clairement en rond. Comme un fauve en cage et quel coup de chance, la couleur de ses cheveux était "fauve". A croire que bien des choses semblaient liés, hors, là, Morgan n'en pouvait tout simplement plus. Déjà en revenant elle s'était prise une réflexion d'Ansel qui lui avait redit de faire attention. Lui aussi savait que Zack n'hésiterait pas à tuer si on la touchait, et tout en la raccommodant il lui avait offert un joli petit sermon, rien d'agressif juste une mise en garde. Quoi de plus normal. En peu de mois il avait été plus sollicité que l'an passé. Il avait de quoi les sermonner et leur répéter de faire attention un eux, qu'un jour il ne serait plus là pour les soigner. Ouais, un jour, mais c'était pas aujourd'hui, ni demain. Mais les réflexions du toubib n'avaient pas été les seules à l'agacer. Will aussi s'était chargé de lui dire qu'elle avait la poisse. Ha ha. En attendant, elle au moins ne s'était pas retrouvée perforé par une barre en métal et clouée au sol pendant plusieurs heures. Elle avait juste pris une balle dans l'épaule et par chance ça n'avait pas défoncé la clavicule. C'était passé en dessous et n'avait pas traversé l'omoplate. Puis Morgan avait convenu que les gilets par-balles c'était une vraie merde, ça ne protégeait pas assez et elle s'en sortait bien mieux quand elle n'en portait pas. Bref, cette confrontation de merde resterait dans sa mémoire et sur sa peau déjà bien marquée par d'autres aventures.

Sortant donc difficilement de son lit, la rousse avait remis l'atèle trafiqué par le toubib pour maintenir son bras en place. Bon dieu que ça l'emmerdait ce machin ! Impossible de faire des gardes, de tuer de la charogne convenablement d'aller en sortie à l'extérieur. Du repos, de l'immobilisation. Alors ok. Elle se contenterait de surveiller les otages, de faire des rondes en mode boulet, de juste s'amuser à faire chier son monde en étant toujours aussi aimable. Il fallait bien qu’elle trouve comment s'occuper après tout. Alors, après s'être préparée elle était sortie de sa chambre, prenant toujours soin de bien la fermer à clé. C'était son lieu à elle, juste une seule personne y avait accès. C'était tout. Sa chambrée était sa sorte de cocon, son endroit pour souffler. Le lieu aussi où les cauchemars et les angoisses du passé savaient venir l'envelopper de leurs bras. Si Morgan était fatiguée ? Oui , comme tout le monde, elle ne dormait pas beaucoup à cause de ces cauchemars, mais là encore moins à cause de bras. Si elle retrouvait le connard qui lui avait fait ça, elle le buterait cette merde. Et sans scrupule.

Alors, tout en étant aussi renfrognée, aimable et souriante comme une porte de prison, elle entra sans toquer, ni autres cérémonies dans la chambre du nouveau. Nouveau que cette pute de Victoria avait ramené. Putain elle pensait vraiment que chez eux c'était l'église Notre Dame et que pour entrer fallait dire Asile à son entre cuisse !? A croire. Et ça la foutait encore plus en rogne. Alors ne faisant même pas attention à ce que foutait ce type, elle plongea son regard sombre et froid dans le sien. Il la saluait, tant mieux, mais la rousse n'était pas du genre à répondre à cela non plus. Ils étaient peu à mériter des salutations de sa part.

"Toi. Tu vas aider. Faut faire l'écurie."

Le poney de l'autre cloporte crevé était toujours des leurs, Beverly, la poule aussi. Et elle pondait plutôt bien, cela faisait plus d'un an qu'ils l'avait et la rousse n'était pas peu fière d'avoir ramené cet animal, ou du moins de l'avoir volé à son ancien groupe, et voyagé avec l'animal durant l'hiver. Cette poule était une sorte de warrior. Alors sans plus de regard, elle s'écarta de la porte et fit signe de tête au nouveau dont elle avait fait le choix de se souvenir à peine du prénom, de la suivre et ce, sans négocier. Elle n'était pas d'humeur et autant dire qu'elle savait qu'il était au courant de qui elle était et comment elle était. Alors ça ne lui servirait à rien d'essayer de se comporter autrement. Et de toute façon, la rouquine était la seconde du leader alors dans la hiérarchie il n'avait rien à lui dire. Ce mec n'était que le nouveau.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. Out tryna find the American dream.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 171
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: No rest for the wicked   Sam 13 Oct 2018 - 1:52

« Faire… Hein? »

C’était peut-être la fatigue ou bien le choc mais il capta absolument rien de ce qu’elle lui cracha dessus. Une écurie ? Quelle écurie ? On était en plein quartier résidentiel bordel.  Son regard vert la jaugea, un de ses bras semblait useless. La fameuse Morgan, elle faisait honneur à sa réputation. Pas juste ça, genre 0 réaction à entrer dans la chambre d’un mec en train de se changer sans même cogner. Si on était dans une université, ça coinciderait avec un bon 75% des tentatives de viol. Heureusement pour elle, il était pas comme ça. Mais c’était un peu bizarre que ça lui fasse absolument rien. Même Vic fondait pour de bons abdos de survivant, tiens. Silence et malaise, apparemment elle ne comptait pas discuter. Il soupira en se passant la main sur le visage. Bordel, elle pouvait pas voir qu’il avait passé la nuit debout ?

« … Deux minutes »

Ça servait probablement pas plus de lui dire qu’il n’avait pas la moindre idée de quoi faire dans une écurie. Les seuls chevaux qu’il connaissait, c’était ceux qui fonctionnaient à la vapeur, va savoir. Si Morgan tenait temps à piétiner son espace privé, qu’elle assume. Il enleva sans cérémonie son gilet pour le jeter dans un coin avant de fouiller dans son sac pour sortir un t-shirt vert, le genre qu’il portait souvent. C’était utile les otages, pour faire la lessive du moins. Il l’enfila, ignorant le regard glacé de la rousse. Allez régale toi, minette… Non ? Bordel. Elle préférait peut-être jouer aux ciseaux, mais à ce qu’il sache elle n’était pas bien plus populaire chez les dames du camp. Ptete transgenre. Par cela, il voulait bien dire : une vache dans un corps de fille. Lance avait espéré qu’elle se lasse d’elle-même mais ça avait pas l’air d’être dans les plans non plus. Il se releva en ramassant son manteau de cuir.

« Après toi. »

Il savait même pas c’est où alors tu peux au moins mener la marche, je pourrai au moins te mater le cul quelques instants. Le pilote ferma la porte derrière eux, peut-être que les autres auraient un peu plus d’hésitation avant d’aller tripoter ses trucs.

« C’est vraiment nécessaire de faire ça maintenant ? Le soleil est à peine levé. »

Il soupira en emboita le poids. Si elle avait décidé de faire ça maintenant, c’était peine perdue d’essayer de trouver une logique. Si ça se trouve, elle le faisait payer pour l’existence de Victoria, peut-être. Cette brune était douée sous les draps mais lui amenait la misère comme c’était pas possible. Les mots de May lui revenait à l’esprit et il savait bien qu’il pouvait faire des histoires avec cette fille-là. Morgan valait pas un rond dans l’équation, mais il pouvait pas se permettre de se mettre Zack à dos. Des plans pour se réveiller avec un couteau sous la gorge. Ils semblaient arriver quelque part.

« C’bien rigolo tout ça, mais les véhicules vont pas se réparer tous seuls pendant que je me tape ton truc de paysan, hein »

En vérité, il aurait été dans le pays des rêves à l’heure actuel sans l’intervention de Gingergirl mais bon ça il avait pas besoin de préciser.

« Ok, et je suis censé faire quoi, Morgan ? Je suis pas exactement un gars de campagne. Je parie qu’il y a quelqu’un dans ce camp de mieux pour faire… Whatever this is. »


I press on where others slow down...
I am with many, but I drive alone...
I am the race you cannot win
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Glock 17 Gen4 - des fléchettes pro métalliques
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 8684
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: No rest for the wicked   Lun 15 Oct 2018 - 23:25
L'air étonné, peut-être stupéfait de l'autre, ne lui fit ni chaud ni froid. Elle avait développé une sorte de carapace quand aux corps devenus athlétique des hommes qui survivaient. Et puis autant dire les choses, pour Morgan le physique passait bien au delà. Mais ça personne ne le savait, elle était donc là à regarder le type lui répondre de patienter. Bien. Mais qu'il se dépêche elle n'avait pas que ça à faire, et puis elle pourrait aussi l'observer, savoir pourquoi un nouveau était venu renfloué leur rang. Ok Neil était mort, il avait été remplacé par l'autre pute de May. Il venait remplacer qui ce type !? Agacée face à ce énième bouleversement dans son environnement, puis tournant en rond la journée, la trentenaire trouvait désormais à s'occuper en obligeant les autres à faire des tâches bien lourde. Et si Morgan se plaisait à les voir pester, ça lui permettait à elle, de s'occuper un minimum la journée.

Elle allait aussi voir les otages et s'amusait à les questionner toujours autant, chercher et trouver la faille puis venir et parler à nouveau l'air de rien en appuyant là où ça faisait mal. Parfois elle s'occupait de Hope, ou du moins elle s'obligeait à s'en occuper, à jouer les gentilles, comme au bon vieux temps mais sans sourire. La môme lui avait déjà demandé pourquoi elle ne souriait plus et la rouquine avait trouvé une excuse à la con qu'une gosse de son âge goberait tout rond.
Mais aujourd'hui elle avait envie d'emmerder un peu ce type. Elle savait qu'il avait passé la nuit à veiller, mais c'était ainsi, Morgan aimait pousser les gens à bout. A voir leur faille, à observer ce qui les énerve, ce qui les perturbe et là elle avait saisit que Lance trouvait peut-être étrange que dans son regard elle ne s'extasie pas devant son physique, qui cela dit, n'avait rien d'intéressant. Il était banal voir bas de gamme.

Mais lorsqu'il fut prêt elle passa devant descendant au rez-de-chaussé, le laissant causer à lui demander si c'était nécessaire. Intérieurement elle sourit, mais rien ne parut sur son visage aussi froid que le marbre.

"Ca l'est."

Ca ne l'était pas vraiment mais c'était amusant de les faire rager. Et puis au moins il aurait un nouvelle bonne raison d'aller se pieuter. Et lorsqu'il aurait fini, peut-être qu'elle irait voir Ansel pour qu'il change son pansement, et reviendrait à la charge auprès de Lance, si elle ne changeait pas d'avis entre temps, où qu'elle ne faisait pas autre chose dans cette cage dorée qu'était le district. Parfois la rousse s'installait sur les marches d'une maison et observait en silence les vas et viens des gens du camp, les jugeant intérieurement, les haïssant en silence.
Mais elle coupa bien vite le flot de ses pensées quand ils eurent atteint le sous-sol et la pièce qui servait d'écurie et non peu fière, même si une fois encore on ne pouvait rien lire sur son visage ni dans son regard elle fit signe à l'autre castor, d'entrer.

"Tu vas nettoyer l'écurie. Virer la paille sale, et sortir ensuite le cheval dans le jardin. Puis revenir pour nettoyer tout et refaire tout bien propre. Je reste pour vérifier que tu le fais bien."

Et oui, on ne la dégageait pas facile la petite mauvaise herbe. Et elle savait qu'on l'avait rhabillé pour l'hiver alors autant voir s'il craquait comme Gaston là, l'autre routier qui s'était barré chez lui sur l'île.
La barmaid alla alors tirer une chaise de son bras valide et s'installa dessus tout en croisant les jambes. Après tout, elle n'avait que ça à faire, et tant pis si ça ne plaisait pas au nouveau.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. Out tryna find the American dream.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 171
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: No rest for the wicked   Ven 19 Oct 2018 - 18:08
Fucking bitch.

Lance soupira en regardant la pièce qui semblait servir de logis pour l’immense animal. Le pilote ne rigolait pas en disant qu’il ne savait rien des chevaux, être Texan ne voulait pas dire qu’il était né avec un chapeau de cowboy et un lasso dans la main. Cette fille était timbrée, le balais enfoncé dans son cul semblait appuyer sur son cerveau tellement il était profond en fait. Il la considéra un instant, sa tête de princesse des glaces comme le début d’un mauvais porno où le titre contient une combinaison de « first time » et « teen » alors que la gonzesse a au moins trente ans et est plus usagée qu’une Buick 1992. Elle est vraiment, vraiment sérieuse en plus.

« Ok… »

Mais il sembla se raviser du moins partiellement, levant une main vers l’animal géant.

« Mais je touche pas à ce truc. Pas question. Il t’reste un bras, utilise le, tiens. »

Il était pas complètement soumis non plus, puis c’était de bonne guerre, ça allait probablement mal tourner si il essayait de faire bouger ce tas de viande sur pattes. Panne de carburant ou pas, Lance n’était pas du tout prêt à accepter la transition vers le déplacement équestre. C’était lent, pas confortable, et surtout, comment tu pouvais conduire un truc vivant et espérer faire des trucs précis ? La voiture de Lance était avant tout un outil entre ses mains. Le pilote chercha de  ses yeux fatigués de quoi travailler, trouva une brouette et une pelle, et s’affaira à la tâche. Au final, Lance était un gars simple et travaillant. Puis, il savait choisir ses combats.

Juste pour empirer les choses, elle restait là à le reluquer, assise sur une chaise. C’est maintenant que tu décides de te rincer l’œil, sérieux ? Pendant que je ramasse de la paille couverte de merde ? À chacun son fétichisme, il supposa. Son regard vert s’attarda sur sa silhouette un court instant.

« C’quoi, tu vois un truc qui te plait, peut-être, Morgan? »

Il eut un petit rire de dépit en mettant un peu plus d’effort, mais il était crevé alors c’était à peu près le mieux qu’il puisse faire dans les circonstances. Elle était clairement pas là pour rigoler non plus. Et si c’était un plan cul déguisé, c’était franchement pas l’environnement le plus hygiénique mais bon… En supposant que c’était autre chose, pourquoi essayer de se le mettre à dos comme ça ? La dénommée Morgan espérait peut-être qu’il se casse. Bonne chance, salope.

« Alors, t’es genre la sous boss, c’est ça ? Enfin, quand je suis arrivé, j’ai pas vu de caucus entre toi et le Boss avant de me donner ma carte de membre. T’étais probablement occupée, je suppose »


Ou bien il se branlait de ton opinion ? Coup d’œil entendu, Lance eut un petit rire avant de se remettre au travail, essayant d’ignorer le marteau-piqueur qui creusait dans son crâne péniblement.

« Me regarde pas comme ça, Morgan. Tes jolis yeux sont pas si vides que ça non plus. »

I’ll figure you out soon enough.


I press on where others slow down...
I am with many, but I drive alone...
I am the race you cannot win
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Glock 17 Gen4 - des fléchettes pro métalliques
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 8684
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: No rest for the wicked   Dim 21 Oct 2018 - 22:37
Utiliser son bras valide pour sortir la jument du box. Bah voyons, crétinos ne semblait en effet pas être à l'aise avec le cheval et cela ravissait plus ou moins la rousse même si elle n'en montrait rien. A quoi bon, elle n'avait pas envie de sympathiser avec cet énergumène. Alors toujours silencieuse elle soupira et leva les yeux au ciel, agacée. Puis montra le mord et le licol, et oui, il faut mettre ça en usant de ses deux mains, et comme l'avait si bien dit l'autre crétin elle n'avait qu'un bras de valide.

"Il en fat deux pour mettre ça au cheval."

ce furent les seuls mots qu'elle lui accorda. Juste pour lui dire qu'il était con comme un manche avec ses dires et pas vraiment observateur du tout. Et non, décidément ce mec avait du laisser son cerveau entre les cuisses de quelqu'un. Mais ça elle le tairait, c'était toujours plus amusant de constater des choses en silence et de sortir les faits au bon moment. Juste pour taquiner bien comme il faut. Elle passerait certes pour une garce mais après tout ne l'était-elle pas ?

L'autre crétin des Alpes continua de parler, encore... Il ne pouvait décidément pas fermer son putain de grand clapet celui-là ? Et en plus pour dire des conneries. Su ce qu'elle voyait lui plaisait ? Non. Il n'avait rien d'intéressant, rien qui ne puisse lui plaire. Ce type devait être vraiment con de chez con pour se dire que toutes les gonzesses qu'il aller croiser allaient épancher sur son physique. Et bien non. Pour Morgan ce truc n'avait rien pour lui, alors elle préféra ne rien répondre. A quoi cela lui servirait-il au final ? A quedal.

Tout en continuant de l'observer il causa encore. Putain mais qu'il la ferme ! Ca n'était pas en parlant sans cesse et en essayant d'être drôle ou intéressant qu'il avancerait dans son boulot. Et puis elle le voyait aussi se plaindre comme quoi elle n'en foutait pas une, c'était vrai. Mais c'était tellement mieux de regarder les autres faire à sa place, comme lorsqu'ils avaient creusé la tombe de l'autre tapette de Neil. C'avait été plaisant à voir, presque satisfaisant pour ne pas dire que c'était carrément satisfaisant de le voir mort.

L'autre causait toujours, et parlait du fait qu'elle n'était pas là, sûrement occupée, lors de son arrivée. En effet et qu'es-ce que ça pouvait bien lui faire ?! Rien alors qu'il ferme sa grande gueule et travaille. L'agacement qu'elle éprouvait devait se voir au travers de son regard sombre. Sûrement brillait-il d'éclat de colère. Colère qui la faisait avancer et vivre. Colère qui faisait qu'elle était Morgan. Inspirant pour se calmer elle lui adressa un regard noir quand il reprit parole. Wow, vraiment ! Grande avancée qu'il y avait là, il avait su percevoir qu'elle causait aussi par le regard. Formidable, elle lui donnerait peut-être une gommette. Mais hélas elle n'en avait pas. Zut alors. C'était con ça.
Reportant son observation sur l'ensemble de la pièce elle regarda les murs et fronça les sourcils, il allait falloir les nettoyer aussi s'ils ne voulaient pas avoir de soucis de moisissures, et là encore elle ne pourrait pas le faire. De un elle était petite, de deux, elle n'avait qu'un bras valide et de trois, elle n'avait pas envie de le faire. Alors elle gardait cette idée en tête pour l'énergumène. Pour plus tard du moins...


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. Out tryna find the American dream.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 171
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: No rest for the wicked   Sam 27 Oct 2018 - 22:24
Pas causante cette salope en tout cas. Toujours ce regard et cette tête en plus. On reprend l’exemple du porno, maintenant elle a la tête que les filles ont quand elles te font une pipe en regardant la caméra. I-DEN-TIQUE.  Elle secouait l’espèce d’harnais-truc comme si elle venait de découvrir un sex-toy, et le pilote regarda la chose en haussant les épaules, s’appuyant sur la pelle. Apparemment, des bulles d’air semblaient flotter dans sa tête. Okay…

« Hey, Morgan. »

Il releva les sourcils. Oui, j’ai ton attention ?

« T’as vu ma pelle ? »

Le pilote désigna l’outil, le faisant tourner dans sa main. Puis il releva l’autre main habillée d’un gant de jardinage.

« Et t’as vu mon gant ? »

Il replia les doigts en exhibant un doigt d’honneur.

« Tu prends ma pelle, et tu prends mon gant. Et tu t’enfonces l’un puis l’autre dans le cul. Et voilà, deux bras à nouveau ! Parce que je touche pas à ce putain de cheval, ma grande. »
Spoiler:
 

Il releva les mains l’air de dire je peux pas faire mieux avant de se remettre au boulot, satisfait intérieurement, mais il y avait quelque chose de plus, Lance avait senti l’étincelle dans son regard de pornstar et tout ce qu’il faisait, c’était pousser un peu plus loin, graduellement, question d’savoir. Savoir quoi, c’était pas important pour le moment.

« Je veux dire, ça doit pas être très plaisant, es-ce qu’on t’a même demandé ton opinion ou tout le monde est occupé à te détester ? Ou bien t’étais occupée à te détester toi-même ? J’sais pas. »

Si compliqué ! Mais que pouvait trouver Zack à une fille comme ça ? Et t’avais Will qui essayait de rester dans sa friend-zone en plus. Ils avaient quoi à essayer de jouer les amis gays avec elle ? Je veux dire, Zack jouait bel et bien dans l’autre équipe alors peut-être que ça faisait un minimum de sens pour lui. Mais Will ? Baaaaaah.

« T’sais Morgan, si t’veux que les gens soient heureux autour de toi, un bras c’est bien suffisant. Pour la plupart, du moins. »

La brouette était pleine alors il en profita pour la sortir, c’était une bonne excuse pour sortir de cet endroit de merde, se débarrasser de cette compagnie de merde, et enfin déposa ce tas de paille de merde. Le seul inconvénient, c’était qu’il aurait à retourner là-dedans éventuellement. Et c’était majeur, il avait pas vraiment envie de crever dans une foutue écurie.

Alors quand il fut temps, il jeta un œil bien prudent pour vérifier les intentions de la rousse avant de se remettre au boulot…


I press on where others slow down...
I am with many, but I drive alone...
I am the race you cannot win
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: No rest for the wicked   
Revenir en haut Aller en bas  
- No rest for the wicked -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Oo-Supernatural-oO No Rest for the Wicked || Forum RPG
» [F] ▲ CHARLOTTE FREE - ain't no rest for the wicked
» Sloan H. Bernstein ▲ ain't no rest for the wicked
» Sloan H. Bernstein ▲ ain't no rest for the wicked
» (M) CHARLIE HUNNAM ○ no rest for the wicked.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: