The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- It is a jail without walls -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Will E. Mayfield
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 870
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: It is a jail without walls    Lun 5 Nov 2018 - 7:36
L’avis du mécano sur Morgan était plutôt tranché, finalement cela rejoignait ce que la rousse avait pu sous-entendre et ce qu’elle en tentait pas franchement de changer. Beaucoup la prenaient pour une furie, hargneuse et violente, Will lui devait la vie, il avait entrevu autre chose chez l’ancienne barmaid que cette façade en béton armé présente pour la défendre. « Je peux pas prétendre la connaître par cœur, elle est pas facile à cerner, mais si tu lui cherches pas de noise, à elle ou ce groupe, elle te foutra la paix. » Sinon … Sinon, Morgan ne se laisserait pas démonter et Lance reviendrait avec la même dégaine que May.

Quand les deux parlèrent des otages, et plus globalement de la situation du groupe, des groupes en présence, le blond fronça les sourcils d’abord. Est-ce que le nouveau essayait vraiment de lui rappeler ce qui était en jeu ici ? Le petit coup sur son épaule ne le fit pas broncher d’un pouce, il n’y avait pas la force pour, mais c’était assez pour l’agacer. Il avait l’air cool pourtant ce Lance, c’était l’enfermement qui le rendait aussi con ? « Mon humanité se porte très bien, et ma santé aussi. C’pas un survivant qui m’a troué le bide mais une foutue verrière, de là où j’me tiens, j’me méfie plus des installations en verre et en métal que de mon humanité. » Il y avait une pointe d’humour dans ses mots, mais le californien ne plaisantait pas entièrement non plus.

« Tu vois, c’est ça le problème, du début. Déjà avant tout ce merdier, d’être persuadé qu’il doit y avoir un gagnant et un perdant. On a tous perdu là, quand les morts se sont relevés et ont commencé à bouffer les vivants. Y’a que deux clans dans cette guerre de mes deux, les infectés et nous, mais finalement on est comme nos prédécesseurs avant nous, on préfère se faire la guerre entre nous, pour des ressources qui seront forcément épuisées un jour. Tu l’as dit toi-même, le carburant c’est qu’une partie du problème, pareil pour l’eau potable, les paquets de chips et les pansements. Au lieu de mener une guerre contre un groupe qu’a déjà un genou à terre et garder des otages ici, on devrait plutôt voir comment tous bosser ensemble pour mettre un terme à tout ça. »

Son regard clair balaya le district autour d’eux, ça lui trouait le cul vraiment de voir que tout le monde ici était capable de continuer à vivre sa vie en ignorant le fait qu’ils étaient capables de tuer de sang froid ou de se faire liquider dans la nuit si les autres se rebellaient. May en avait pris conscience, elle avait payé un lourd tribut en tuant ces personnes, et en ce point elle le rassurait, parce que comme lui, elle était humaine. La simple idée de tuer devrait pas être aussi simple.

« Pour répondre à ta question, » recommença finalement le blond pour expliquer les raisons de sa présence ici, « Je suis pas associé avec eux, je suis associé avec personne. J’avais besoin d’un toit, ils avaient une chambre vide. Je savais dans quoi je m’embarquais depuis que j’ai quitté la Californie, c’est pas ça qui va m’empêcher de plus être moi-même. » C’était aussi la curiosité qui l’avait mené là, et finalement dans tout ce groupe il avait trouvé des personnes qui lui permettaient de voir au-delà des actions du groupe. S’il n’approuvait pas les choix, Will savait voir au-delà.


Misery loves company
“Torn apart like the brokenhearted. Up in smoke with the fire we started. Misery loves company”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 174
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: It is a jail without walls    Sam 10 Nov 2018 - 5:19

« Si tu le dis mais… si seulement ça suffisait vraiment pour éloigner Morgan…  »

Will semblait en avoir beaucoup plus à dire que le pilote ne l’aurait pensé, mais heureusement ne semblait pas trop affecté par le réflexe de Lance. Le Texan venait d’un environnement où c’était normal, entre gars du moins. Oh, pas que ça avait empêché nombre de gars de faire de même sur leurs old ladies mais Lance était pas comme ça. Aux dernières nouvelles du moins, Victoria était si agressive au lit qu’on ne voyait pas toujours la différence entre le sexe et une bagarre ouverte entre eux, parfois. La pigiste essayait peut-être de compenser pour les matins plus lents et plus doux… Qui sait ce qui se passait dans la tête de cette conne.

Lance l’écouta attentivement, sans l’interrompre, ce qui n’était pas son genre non plus de toute façon. Il finit par croiser ses larges bras. Ce type était… passionné. On ne pouvait pas lui enlever ça. Mais le pilote avait une opinion carrément opposée au final.

« Ce n’est pas un problème pour moi. J’ai toujours vécu ma vie en cherchant à gagner. Si tu ne gagnes pas, tu perds, aussi simple que ça. Il y a rien de satisfaisant à perdre, ou à s’entourer de perdants. Tu parles comme les gens du Ranch. Une bande de perdants, qui ne fait que perdre, qui n’a eu d’autres choix que de faire comme tu dis, bosser ensemble avec l’autre groupe pour avoir une chance de nous tuer, nous. Et gagner.»

Il haussa les épaules.

« On a pas besoin d’être d’accords sur le sujet. T’as de la chance, t’as des gens qui seront prêts à se salir les mains au besoin, tout ça pour que tu n’ailles pas à le faire. »

C’était pas une insulte, juste un fait. Entre May, Victoria, Morgan, Zac et lui, il y avait bien assez de potentiel pour la violence, gratuite ou payante. Il considéra les mots du gars en silence avant de relever des yeux verts.

« T’es associé avec nous, mon vieux. Même un nouveau comme moi peut le voir. Les gens du Ranch, les gens de l’autre groupe, ils te feront la peau s’ils le peuvent. C’est à toi de voir si tu vas tendre l’autre joue… Ou bien essayer de gagner. J’ai fait mon choix à moi. »

Sois pas aveugle trop longtemps, mec. Tu verras jamais le tournevis se planter dans ton dos, sinon.

« T’essaie d’être un bon gars. Je respecte ça. Mais personne dans ce district n’est un bon gars. Parce qu’on serait pas ici, à faire ça, si on l’était. Et tu sais quoi ? Ça a rien de mal. Bon ou mauvais gars, ça fait aucune différence si tu es mort. Ta seule prison, c’est ta propre tête, Will. »

Il réfléchit en changeant de sujet.

« Tu sais quoi de ce gars… Nate ? Nathan ? »


I press on where others slow down...
I am with many, but I drive alone...
I am the race you cannot win
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Will E. Mayfield
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 870
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: It is a jail without walls    Lun 19 Nov 2018 - 17:34
Eloigner Morgan ? C’était bizarre à ses yeux parce que Will avait plutôt l’impression qu’elle savait s’éloigner toute seule comme une grande, il y avait qu’à voir l’erreur système qu’elle lui avait fait quand il avait eu le malheur de parler d’amitié. Cette nana était sauvage, pas dans le sens violente – quoique – mais surtout dans le sens qu’elle était d’une pudeur à toutes épreuves, qu’elle était si difficile à approcher. Enfin, Lance évoquait sans doute le fait de la tenir à distance de ses parties, de sa Subaru ou de tout ce qui pouvait faire mal, un peu ou beaucoup.

Une vie à chercher à gagner ? Will pouvait le concevoir et le comprendre, loin de lui l’idée de rallier d’autres à sa vision des choses, de ce monde, de leur groupe. Le californien était du genre neutre, la Suisse c’était lui, parce qu’à trop pencher vers l’ombre ou la lumière, on était certain de finir par basculer. Peut-être qu’en fin de compte, ce n’était pas la drogue et les sports dangereux qu’il aurait dû tenter pour apaiser sa conscience mais plutôt une vie de moine au fin-fond du Tibet. Trop tard pour ça désormais ? Et puis qui sait, les moines avaient peut-être fini par se croquer entre eux aussi. C’était bien la première fois qu’il y pensait, à tout ce qu’avait pu devenir le monde dans sa globalité, et c’était aussi la dernière, pas par nombrilisme, juste parce que c’était trop angoissant pour lui de se dire qu’à l’heure actuelle, aucun endroit n’était sûr.

« J’suppose que tout est une question de placement dans la vie. Mais t’en fais pas, si la situation l’exige, j’sais me salir les mains. Enfin sauf en matière de mécanique. » La plaisanterie était là pour détendre l’atmosphère et aussi pour lui éviter à lui de trop penser à cette fois où il s’était effectivement sali les mains pour venger un type avec qui il n’avait passé que quelques jours. « Mais … y’a pas de bon ou de mauvais gars, je me fais aucune illusion sur l’espèce humaine, j’en avais déjà pas avant. Si la situation était inversée, ils auraient agi pareil, et on aurait chialé nos mères en enterrant des gosses. Les personnes comptent plus que les idées, alors même si on est pas d’accord sur tout, t’as l’air d’un type bien, et un mécano c’est toujours utile. »

Puis finalement Lance changea de sujet, ce n’était pas plus mal, ça leur éviterait de trop se prendre la tête et ça éviterait à Will de repenser à ces paroles ô combien vraies quant à la prison que constituait sa propre tête. Et ça faisait un bail qu’il n’avait trouvé aucune clé. « Nate ? En dehors du fait qu’il tente de se taper tout ce qui passe, c’est plutôt un type cool, emmerdeur parfois mais … Ouais, j’vais aller jusqu’à dire que je lui fais confiance. » Sans doute que ça n’aurait pas été le cas si sa femme avait été dans les alentours, là, Will n’aurait eu aucune confiance en Nate.  


Misery loves company
“Torn apart like the brokenhearted. Up in smoke with the fire we started. Misery loves company”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 174
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: It is a jail without walls    Dim 25 Nov 2018 - 23:49

« Tu t’en tires pas si mal en mécanique non plus en fait, mec. Certains se seraient cassés un bras juste à essayer de m’aider, c’est pas peu dire. »

Il éclata de rire. On pouvait pas nier que Will était un gars sympa, le genre qui s’entend avec tout le monde. Lance était pas forcément différent alors il savait qu’ils s’entendraient bien sur presque tout. Mais malgré ses mots, le pilote était loin d’être convaincu qu’il pourrait compter sur lui quand la négociation perdrait sa place au profit de la violence. Mais c’était une question pour un autre jour sans doute.

« Ouais non, t’as pas l’air trop mal je suppose. Mais c’est pas une raison pour penser que tu me tapes dans l’œil. No homo, you know. »

Il éclata de rire, c’était la culture texane qui prenait le dessus.  Le mec lui parla de Will et il considéra ses propos en commençant à ranger ses propres outils, en ayant assez fait pour le moment, surtout avec la journée qui avançait.

« Ouais, c’est ce que je pensais. Je me demandais surtout si il était digne de confiance parce que bon, avec les filles qui se baladent dans ce camp, es-ce qu’on peut lui en vouloir de souhaiter se les taper ? »

Il attendrait de lui parler en personne avant de se faire une vraie opinion mais c’était un bon point de départ. Et puis, si Cendrillon s’intéressait à ce gars, il pouvait pas être si mauvais que ça, non ?

« Bon bah merci pour l’aide, j’aurais galéré pendant une heure pour faire ce qui nous a pris dix minutes avec ta paire de main. Je pense que le seul moyen d’avancer ici, c’est s’entraider alors… Ouais, merci. »

Il savait pas trop quoi dire de plus, posant le coffre à outil dans le coffre de la Subaru. Lance sembla réfléchir puis tourna les yeux vers le gars.

«  Peut-être que tu pourrais me présenter aux otages un de ces quatre.  Tu as peut-être pas tort, et je suis pas trop fier pour donner une chance au coureur. »

Même si ça ne changerait jamais que ces prisonniers, ils ne vivaient que pour les faire vivre eux. Lance espérait que Will ne l’oublierait pas le jours où ceux-ci deviendraient inutiles, ou si le Ranch était suffisamment con pour tenter une rébellion. Avec un peu de chance, ça n’arriverait jamais.

Mais si Lance était un gars relativement chanceux en général, il n’était pas certain que ce fut le cas d’American Dream.

« Allez, il doit rester du Whiskey dans le maison. »


Spoiler:
 


I press on where others slow down...
I am with many, but I drive alone...
I am the race you cannot win
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: It is a jail without walls    
Revenir en haut Aller en bas  
- It is a jail without walls -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» can't help myself but count the flaws, claw my way out through these walls (27/03, 19h25)
» Bringing Down Jericho Walls
» LUCAS a menti au sujet de fevry.
» de l'histroire et des armes
» To the jail [Jørgen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: