The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Please give me a brother -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Milow V. Lewis
Halloween King 2018
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: une matraque teléscopique - un pied de biche - des lames de rasoirs .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/09/2018
Messages : 76
Age IRL : 22
MessageSujet: Please give me a brother   Mar 2 Oct 2018 - 22:43
Please give me a brother



Yulia & Milow

Ils offraient un tableau bien sinistres, Milow et Ryan, lorsqu'ils posèrent leurs esquisses d'affaires dans un coin du hangar. Traînant la patte, sales, amaigris et l'air déjà mort. Et sans Jesse.
Les quelques personnes qui étaient déjà présent à leur premier arrêt il y a quelques mois de cela cherchèrent à peine des yeux l'aîné de la fratrie. Vu la gueule des deux derniers, l'explication était claire. C'était triste, c'est sûr. Mais chacun avait son lot de pertes, et la plupart des gens présents avaient cessés d'éprouver de la compassion. Leur propre malheur leur suffisait amplement.

C'était au milieu du mois de mars. Il faisait encore froid. Ryan, dont les cheveux avaient trop poussé à son goût, s'était donnée un coup de ciseaux seule histoire de ramener sa coupe à la hauteur qui lui convenait : à peine en-dessous du menton. Elle en avait profité pour raccourcir ceux de son petit frère, qui, au final n'en voyait pas vraiment l'utilité. Ils profitèrent de ce faux calme pour se laver, se nourrir un peu et surtout, prendre du repos. De loin, ils avaient tout l'air de deux pauvres animaux errants, des chats peut-être, prenant soin l'un de l'autre sans grande conviction.

La mort de Jesse remontait pourtant au mois de janvier. Mais avec l'attaque de ce camp qui les avait accueilli après le drame, les souvenirs étaient remontés avec violence.

Le lendemain, Ryan avait décidé de faire un tour hors du hangar, dans les alentours sécurisée de la ville. Seule. Milow la connaissait bien : elle allait se mettre dans un coin et pleurer jusqu'à s'endormir. Elle avait cette petite fierté un peu ridicule qui revenait à la charge longtemps après des chocs. Le plus jeune l'avait souvent vu pleuré. Mais il la comprenait. L'isolement, parfois, pouvait avoir du monde. Et il se rendait compte que ça lui ferait du bien, à lui aussi.

C'est ainsi que Milow se retrouva de l'autre côté du hangar, à l'extérieur, assis sur le toit, les jambes dans le vide, à simplement regarder devant lui, plongé dans de sombres pensées, toutes dirigées vers son frère. Des souvenirs, de violentes engueulades qu'il regrettait maintenant, mais aussi des bons moments. Tout ça, pfiouh ! Terminé.
Il essuya ses joues mouillées d'un revers de main et força sa respiration à garder un rythme normal. Il sentait la crise de larmes arriver, et c'était bien la dernière chose qu'il voulait. Pleurer, ça ne faisait pas du tout. Ça ne faisait pas revenir les morts et encore moins le passé.




   
« Si je dois tomber de haut, que ma chute soit lente. »

   
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 979
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Please give me a brother   Sam 10 Nov 2018 - 10:57
Mon retour au No Man’s Land se fait presque en fanfare. Faut dire que ça fait une paie que j’y suis pas passée, et Eddie a commencé à s’faire du souci pour mon cul. T’inquiète que je suis pas du genre à me laisser grignoter, même si c’est clairement pas passé loin pour cette fois. Et c’est pour ça que j’suis revenue dans le coin : besoin de repos, de souffler un peu. Je sais qu’à côté du tenancier des lieux, j’risque pas grand-chose, et que j’ai ce qu’il faut pour tenir le coup jusqu’à mon prochain départ précipité. Pas question de prendre une quelconque expédition donc, de me mettre en équipe, ou de glaner des informations, même si ça m’empêchera pas de laisser trainer une oreille ou deux de temps en temps.

J’m’étire comme un chat en sortant d’ma tente de fortune et j’me prépare un café qui ressemble à un jus de sueurs commune. J’ai toujours détesté ça, mais il faut c’qu’il faut. Si j’fais pas mes trois repas par jours, c’est surtout parce qu’on en a pas les moyens même ici. Et la moindre boisson dégueu fait l’affaire dans ce genre de situation. Blottie dans mes vêtements de la veille, j’me redresse et profite du temps pour aller faire un tour. Eddie jure de regarder mes affaires de près, histoire que personne vienne y mettre le nez. Ça m’permet d’atteindre l’extérieur et la vue dégagée derrière les barricades de fortune du hangar.

Et d’me cramer la langue avec ce café de merde, aussi. J’grogne en m’en rendant compte, essayant d’faire passer cette sensation désagréable, avec qu’mon regard soit attiré par autre chose. Un gamin sur le toit du hangar, qui a l’air de regarder tout sauf c’qu’il faut. Et si j’tourne sur moi-même, c’est pour essayer d’savoir si j’suis la seule à l’avoir remarqué. Etant donné qu’j’suis la seule à fuir l’odeur de poney de l’intérieur, très probablement.

Qu’est-ce que tu fais là-haut ? Que j’lui demande bien fort, pour attirer son attention. Et quand j’y arrive, c’est pour lui adresser un regard curieux, celui qui dit que son idée pue, quelque soit son idée. T’as personne avec toi pour t’dire que ça ressemble à une connerie ?

J’sais pas, des parents responsables par exemple ? C’est pas moi qui vais faire son éducation, donc voilà. Mais quand même, un effort serait le bienvenue.



LOVE I GET SO LOST, SOMETIMES, DAYS PASS AND THIS EMPTINESS FILLS MY HEART. WHEN I WANT TO RUN AWAY, I DRIVE OFF IN MY CAR BUT WHICHEVER WAY I GO, I COME BACK TO THE PLACE YOU ARE... ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Milow V. Lewis
Halloween King 2018
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: une matraque teléscopique - un pied de biche - des lames de rasoirs .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/09/2018
Messages : 76
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: Please give me a brother   Lun 19 Nov 2018 - 20:34
Les larmes avaient continué de couler sans qu'il n'y puisse rien. Le visage de son frère hantait ses pensées, et la culpabilité lui faisait mal. Milow regrettait son attitude, son immaturité. Il regrettait de ne pas être mort lui, et son frère vivant. Parce que Jesse avait plus d'importance et de qualité que lui. C'était injuste. Son aîné n'avait pas mérité ça, il avait toujours été juste en dépit de ce que Milow pensait avant. Il ne méritait pas de subir le même sort que les autres humains finis en rôdeurs. Ce n'était pas normal.

Une voix féminine le fit sursauter et vivement essuyer ses joues trempées. Son regard fut attiré en bas, et il toisa la femme avec un brin de mépris avant de détourner les yeux, espérant qu'elle le laisse seul. Mais elle reprit encore, le forçant à définitivement sortir de sa bulle de tristesse.

- Je fais ce que je veux, cracha-t-il en haussant les épaules. J'vais pas me suicider hein.

Il a un petit rire en secouant la tête en calculant un peu la courte distance – selon lui - qui le séparait du sol. De quoi se mêlait-elle, au juste ? Il était venu ici pour justement être seul et pouvoir méditer sur sa triste vie, pas pour se prendre de sales remarques de la part d'une gonzesse qui aurait très bien pu être une de ces pionnes relous du lycée. Ne savait-elle pas que maintenant, c'était chacun sa merde ? Même s'il avait voulu se foutre en l'air, ça ne la regardait pas. Et ce n'est pas à cette hauteur qu'il allait réussir, de toute manière.

Milow appuya ses mains de chaque côté de son corps et la considéra des pieds à la tête, un sourcil relevé, faisant le fier malgré ses joues et ses yeux rouges. Au final, il avait presque perdu l'habitude de parler à des gens qu'il ne connaissait pas.

- J'suis venu là pour être seul, ajouta-t-il.

Le message était assez clair, non?
Il posa son pied droit sur son genoux gauche et fit doucement balancer sa jambe dans le vide en redressant la tête, imaginant qu'elle allait partir et le laisser tranquille.




   
« Si je dois tomber de haut, que ma chute soit lente. »

   
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 979
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Please give me a brother   Lun 19 Nov 2018 - 21:25
C’est qu’il a du mordant le petit. Sans doute un ado en pleine crise, genre c’qu’on appelle la puberté. C’toujours un peu difficile, y’a qu’a voir avant le merdier que ça peut être. Alors j’imagine pas en pleine apocalypse ! Le pauvre doit plus savoir quoi faire de ses hormones. J’m’en voudrais que la testostérone le fasse atterrir tête la première sur le sol, même s’il m’assure qu’il est pas là pour se suicider. Est-ce que ça va m’empêcher d’le faire chier, sérieusement ?

Ah ouais ? T’as quel âge, huit ans nan ? Que j’demande sans une once de honte, en le regardant.

Nez froncé, yeux plissés, j’suis persuadée que j’arriverais à l’agacer avant qu’il arrive à me faire disparaitre de son champ de vision. J’pourrais même avoir un air un peu mesquin, comme ce sourire que j’lui offre pour répondre à son flegme made in gamin de quinze piges qui se sent comme un homme.

J’crois pas qu’à six ans, on fasse vraiment c’qu’on veut. Que j’fais, en faisant mine de réfléchir. Genre, il est venu là pour être seul en voilà une autre qu’elle est bonne. Le no man’s land, c’est vraiment pas fait pour les gens seuls en vérité, y’a toujours eu mensonge sur l’offre et la demande ; s’il s’y est pas encore fait, c’est qu’il est un peu idiot. C’est attendrissant les enfants idiots : Ah bon, les enfants de quatre ans ils ont besoin d’être seul ?

Allez, j’crois que je peux continuer longtemps comme ça. D’ailleurs, j’avise autour de moi à la recherche d’un accès :

Comment t’es monté là-haut, hein ? C’est pour moi-même, j’rentre dans le hangar, et avise les murs. Moi, j’ai l’vertige, mais ça doit valoir le coup au moins pour la vue. Hm… Ah !

Euréka ! Une échelle monte tout droit vers l’un des toits. Pas celui qu’j’attends, mais il me suffit d’aller vers un autre pour revoir la silhouette fluette de l’ado boudeur du coin. J’crois pas le connaitre, mais c’est pas grave. J’m’approche avant de me planter debout à côté de lui :

Ouais, c’était pas si dur en fait. Donc à deux ans, on peut être aussi débrouillard ? C’est fou, on arrête pas le progrès d’nos jours. Et la vue est pas dégueu en fin de compte. Un peu industrielle, mais c’est pas si pire.



LOVE I GET SO LOST, SOMETIMES, DAYS PASS AND THIS EMPTINESS FILLS MY HEART. WHEN I WANT TO RUN AWAY, I DRIVE OFF IN MY CAR BUT WHICHEVER WAY I GO, I COME BACK TO THE PLACE YOU ARE... ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Milow V. Lewis
Halloween King 2018
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: une matraque teléscopique - un pied de biche - des lames de rasoirs .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/09/2018
Messages : 76
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: Please give me a brother   Mar 20 Nov 2018 - 13:53
Il lui lança une vague oeillade à sa première pique sur son âge, pas du tout amusé. Il avait faim, était sale, triste, affaibli et en colère, il n'avait pas besoin en prime qu'une guignole vienne lui donner des pseudos leçons de vie.
Un lourd soupir lui échappa.

- Tout le monde fait ce qu'il veut maintenant. T'as qu'à marquer un mot dans mon carnet si vraiment t'en as envie.

Elle enchaîna pourtant, apparemment bien motivée à lui casser les noix malgré l'expression fermée du plus jeune. Il n'était clairement pas d'humeur à se faire emmerder gratuitement. Elle avait plutôt intérêt à le laisser tranquille, car sa patience était très limitée.
Il ne répondit pas quand elle lui demanda comment il était monté, et se détendit vaguement lorsqu'elle disparut de son champs de vision … Pour si peu de temps. Non seulement elle n'était pas décidée à le laisser tranquille, mais en plus elle l'avait rejoint.
Un grognement remonta du long de la gorge de Milow quand elle le rajeunit encore.

- A ta prochaine phrase je suis pas encore né, c'est ça ?

D'un vif mouvement, il se mit sur ses jambes, la considéra une petite seconde des pieds à la tête de son regard le plus antipathique et méprisant possible et passa à côté d'elle, bien décidé à trouver un coin où il pourrait vraiment être isolé.

- Je te laisse la place puisque t'as l'air motivée à rester ici.

Peut-être qu'en temps normal, il n'aurait pas dis non à échanger avec elle, à la tacler en retour même, peut-être. Mais ce n'était pas un 'temps normal'. Jesse était mort. Ryan et Milow étaient restés trop longtemps seuls, sans rien à manger. Ils ont échappé à un litige entre deux groupes, et sont arrivés au No Man's Land sans qu'ils ne sachent réellement comment. Alors, il avait beau n'être qu'un 'gosse' qui semblait être en pleine crise … Non, Milow n'avait pas envie de rire.

Alors qu'il avait amorcé un pas en direction de l'échelle, il se tourna vers l'inconnue, une sombre pensée le traversant furtivement. Ouais, il était presque à se dire qu'il pourrait même la pousser dans le vide. Pas parce qu'il voulait la tuer à tout prix. Juste … Il ne savait pas trop. Elle l'avait agacé, elle ne le respectait pas et le considérait comme un vulgaire mioche. Et ce n'était clairement pas le moment de se montrer ainsi face à lui.




   
« Si je dois tomber de haut, que ma chute soit lente. »

   
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 979
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Please give me a brother   Mar 20 Nov 2018 - 14:10
Pourquoi, t'as ton carnet sur toi ? Il a dû arrêter l'école à la fin du collège, autant dire qu'ça remonte pour lui.

J'peux pas lui en vouloir, j'ai même pas fini l'école de mon côté. Le diplome, j'l'ai pas vu passer, et j'étudiais t'façon pas assez pour que ça ait de l'importance pour ma famille. C'est bien avant de m'avoir mis à la porte que mes parents avaient abandonné avec moi. Y penser comme ça, j'crois que ça met pas mal les choses en perspective me concernant : quand ton père et ta mère abandonnent, c'est qu't'en vaux même pas la peine que tu te donnes. Mais j'suis le genre de parasite qui décampe pas avant d'avoir eu ce qu'il voulait. Le problème, c'est que j'sais vraiment pas ce que je veux en général.

La survie obligée a pas vraiment donné la réponse, faut bien l'admettre. Mais mieux vaut faire l'impace là-dessus, à défaut de voir qu'c'est moi qui suis dans une impasse depuis le temps. J'avise l'adolescent d'un regard qui en dit long sur comment je me moque. Et j'me pose là où il est quand il se lève sans doute pour fuir maintenant que l'occasion se présente. Un peu triste mais bon, j'peux pas en attendre beaucoup des gens qui survivent ici :

Bah alors ? T'es levé du mauvais pied ou quoi ? Un peu rentre dans le tas dans le genre, mais faut s'y habituer avec moi. J'suis pas spécialement compatissante. Certains diraient insensible, pas le type à voir quand il faut fermer sa gueule. En vrai, ça m'en coûte mais tu veux y faire quoi ? J'espérais un peu d'répondant là, j'te cache pas que ça m'rend triste d'te voir bouder.

Ouais bouder. Comme un gamin de six ans à qui on achète pas le dernier jouer à la mode. C'est p't'être bien plus sérieux qu'ça en a l'air, mais quand tu vis au jour le jour, t'as juste la fâcheuse tendance à te dire qu'y'a pire peu importe ou tu t'trouves. Et qu'à côté de ça, pleurer, ruminer, déprimer, ça change rien. C'est agir qui fait la différence. Faut juste avoir les couilles.

Tu peux rester. Si t'veux juste pas parler, t'as qu'à pas le faire. Que j'lui balance. Une jambe dans le vide, l'autre ramenée contre mon torse. J'fouille un moment dans mon sac pour en tirer deux barres de céréales un peu dégueu. Une pour moi. Une pour lui s'il se décide à rester.



LOVE I GET SO LOST, SOMETIMES, DAYS PASS AND THIS EMPTINESS FILLS MY HEART. WHEN I WANT TO RUN AWAY, I DRIVE OFF IN MY CAR BUT WHICHEVER WAY I GO, I COME BACK TO THE PLACE YOU ARE... ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Milow V. Lewis
Halloween King 2018
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: une matraque teléscopique - un pied de biche - des lames de rasoirs .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/09/2018
Messages : 76
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: Please give me a brother   Mar 20 Nov 2018 - 14:28
- C'est pas le moment de me faire chier, répliqua-t-il quand elle lui demanda s'il s'était levé du mauvais pied.

Dans quel monde vivait-elle, au juste ? Est-ce qu'elle était stupide, à imaginer qu'il traversait juste une phase de crise d'adolescent ? Est-ce qu'elle avait déjà perdu quelqu'un dans cette merde ? Elle n'avait pas l'air de saisir. À leur époque, ce n'était plus possible de se prendre la tête pour des choses futiles. Et d'abord, elle ne connaissait pas Milow. Rien que là, elle ne devrait pas apporter de jugement.

Il eut un bref rire. Du répondant, n'est-ce pas ? Elle voulait qu'il réponde ? Qu'il cesse de bouder ?

- Si t'arrête pas tout de suite de me balancer tes phrases de merde, je te plante ma lame dans la gorge. Ca te va comme répondant ou tu veux que je joigne le geste à la parole ?

Virulent, le jeune Lewis ? Totalement. De toute manière, personne n'allait porter plainte pour menace. Et si jamais l'inconnue le prenait au sérieux au point de sortir une arme à feu et lui tirer dessus, et bien … Au moins, il n'aura plus à tenter de survivre. Ce sera tant pis pour sa sœur Ryan, qui serait du coup la dernière de la famille. Chacun sa merde.

Elle lui avait pourtant proposé de rester. Mais ce qui motiva Milow fut ce qu'elle sortit de son sac.
Il déglutit, hésita longuement, et s'approcha, sans détacher ses yeux de la jeune femme, juste au cas où. Sa main s'approcha lentement de la barre de céréales, mais l'attrapa d'un seul coup pour éviter un pseudo coup foireux de sa part.

Après avoir fait un pas en arrière, il déballa la friandise et mordit dedans, sans se formaliser du goût ou de l'état de la chose. Il prit le temps de mâcher, croqua encore un bout, jusqu'à la moitié, avant de replier le plastique par-dessus et glisser le reste dans sa poche.

- Tu veux quelque chose en échange, c'est ça ?

Parce qu'il s'était mis en tête qu'il était impensable pour que quelqu'un agisse sans souhaiter un juste retour des choses.
Il glissa ses mains dans ses poches et redressa le menton. Ses prunelles passèrent du paysage, par-delà la jeune femme, à elle.

- Et j'ai seize ans. J'suis plus un enfant.




   
« Si je dois tomber de haut, que ma chute soit lente. »

   
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Please give me a brother   
Revenir en haut Aller en bas  
- Please give me a brother -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» Get up and never give up... [PV Raphaël]
» [FB 1623] Big brother is watching you
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» Maximilien - Big brother is watching you.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: