The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Wish we could turn back time -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jesse O. Lewis
Administrateur
Jesse O. Lewis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau militaire & 1 beretta 92
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 31/10/2015
Messages : 1621
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Wish we could turn back time   Wish we could turn back time - Page 2 EmptyLun 8 Oct 2018 - 12:41

Le simple soufflement méprisant de son cadet suffisait à prouver qu'il ne savait pas quoi répondre aux propos du bouclé. Sans doute était-il trop sec dans ses mots, probablement jouait-il trop au ''papa'', mais c'était son rôle depuis que leur propre géniteur était totalement dépassé par sa vie et ses responsabilités. Bien sûr, rien ne l'obligeait à faire cela, il pouvait simplement rester à sa place de frère et ne pas se donner plus de mal que nécessaire mais que deviendraient ses cadets si lui-même n'était plus là pour les encadrer un tant soit peu ?

Une réponse plus significative qu'un simple ''pf'' fut enfin prononcée par Milow. Et autant dire qu'elle glaça le sang de l'aîné autant qu'elle le fit affluer dans tous ses membres, amenant une colère aussi grande que la peine qu'il ressentit à l'entente des propos durs de son frère. Il n'était pas son père, certes, il le savait et ne se prendrait jamais pour tel mais cela restait une information qu'il pouvait digérer sans trop broncher. La suite en revanche... Qu'est-ce que ça pourrait lui faire que l'adolescent se tue ? Jesse ne le supporterait pas. Il aurait moins de problèmes ? Absolument pas. Pour autant, une part de lui se demanda s'il avait déjà laissé entendre à ses cadets qu'ils représentaient un ''problème'' à ses yeux. Inconsciemment, peut-être, mais il ne les blâmait pas eux pour autant, au contraire, le seul blâmable dans cette histoire était Ewan qui n'était pas foutu de tenir son rôle. Et probablement un peu leur mère qui n'avait su se refaire à une vie qu'elle ne considérait plus comme sienne.

Totalement sous le choc, partagé entre la rage et la déception, le blond n'avait pas eu le temps de répondre que Milow vint le repousser vivement. Un choc suffisant pour le ramener à la réalité. Qu'avaient-ils bien pu faire pour en arriver à un tel stade ? Pour que le plus jeune suppose que le réceptionniste préférerait le voir mort plutôt que d'avoir encore à se soucier de lui ? Voyant qu'il clopinait vers la sortie, Jess ne réfléchit pas plus et mis une brève seconde à rejoindre le plus jeune, l'agrippant vivement par le bras pour le tourner face à lui. « Alors c'est ça ton but ? C'est à ça que tu joues ? Prendre des risques pour finir par te tuer et ne plus être un ''problème'' ? Sérieusement Milow ? » Son ton était sec, froid, lourd de cette colère qui assombrissait d'avantage ses prunelles. Serrant légèrement sa prise sur le bras du plus jeune pour l'empêcher de se défiler, il reprit. « T'es-tu seulement demandé, en me balançant une telle connerie, ce que ça ferait réellement si ça arrivait ? Si Ryan pourrait le supporter ? Si moi-même j'y arriverais ? Merde on a déjà assez perdu pour pas encore avoir à perdre quelqu'un et là ton attitude c'est juste... juste digne d'un petit con. » Relâchant son cadet, le blond avait secoué la tête en lui lançant ce regard à la fois coléreux et peiné. Oh il se doutait bien que Milow se fichait royalement de l'inquiétude qu'il causait à ses proches, tout comme il ne pouvait apparemment pas prendre conscience du fait que si l'aîné réagissait de la sorte, c'était réellement parce-qu'il s'inquiétait de perdre encore quelqu'un. Le brun était beaucoup trop borné et en colère pour se rendre compte de quoi que ce soit, Jesse pouvait le comprendre, mais de là à suggérer qu'il préférerait le voir mort pour avoir moins de problèmes ? Un petit con oui, rien de plus en cet instant.




♪♫
« Don't push me further, don't try to strike me down. You don't wanna dig the monster out, do you ? »
(skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Milow V. Lewis
Halloween King 2018
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: une matraque teléscopique - un pied de biche - des lames de rasoirs .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/09/2018
Messages : 160
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: Wish we could turn back time   Wish we could turn back time - Page 2 EmptyLun 8 Oct 2018 - 13:46
Oui, Milow aurait pu traverser la ville tout seul avec une entorse toute fraîche. Ou alors, peut-être ce serait-il arrêté dans un coin pour atténuer la douleur et, l'adrénaline passée, n'aurait pas pu reposer le pied au sol.
Il avait blessé Jesse, et il le savait. Et, sur le coup, il était totalement satisfait. Qu'il soit blessé ! Que le monde entier soit blessé pour lui ! Au moins, ainsi, Milow se défoulait, et les gens qui avaient mal en face de lui voyaient à quel point lui aussi était mal ! C'était bien fait pour Jesse, il n'avait qu'à pas se prendre pour son père.

La poigne de l'aîné arrêta net le jeune casse-cou qui fit brusquement volte-face, plus énervé que jamais. Il se débattait pour se détacher de son étreinte, rouge de rage. Il oubliait très souvent qu'ils avaient onze ans de différence, et qu'il ne faisait, en effet, pas le poids, même s'il essayait toujours. Un jour, il arriverait à mettre son frère à terre.

- Lâche-moi !

Sa voix prenait des intonations un peu plus cassées tandis que des larmes d'énervement et d'injustice lui grimpaient aux yeux. Il n'écoutait que d'une oreille les propos scandalisés de son frère.

- Lâche-moi j'te dis ! Fous-moi la paix !

Autour d'eux, les regards avaient commencé à se tourner dans leur direction. Ceux en plein travail les observaient, agacés. Mais Milow ne les remarquait même pas.
En vérité, Jesse avait raison, sur toute la ligne. Jesse prenait sur lui, comme toujours, et était le diplomate, le réfléchi des deux. Mais pouvait-on vraiment blâmer Milow ? Il n'était jamais parvenu à prendre du recul sur cette situation. Dommage pour son frère aîné … c'était lui qui prenait. Le cadet, lui, ne pensait pas aux conséquences qu'engendreraient sa disparition. Sa soeur ? Il n'y pensait pas plus qu'à son frère, ou même son père, qui souffrirait énormément malgré tout. Il se disait juste qu'il serait tout simplement un poids en moins pour le monde entier.

Lorsqu'il le lâcha, Milow partit en arrière et se rééquilibra avec peine. Il prit une grande inspiration, toisant son frère de bas en haut avec dédain, en manque d'argument, comme souvent. Mais Jesse venait de l'insulter, et ça, il n'aimait pas du tout. Alors, réaction digne, justement, d'un sale petit con, il lui crachat au visage.




   
« Si je dois tomber de haut, que ma chute soit lente. »

   
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Jesse O. Lewis
Administrateur
Jesse O. Lewis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau militaire & 1 beretta 92
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 31/10/2015
Messages : 1621
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Wish we could turn back time   Wish we could turn back time - Page 2 EmptyLun 8 Oct 2018 - 21:22

Toisant son cadet, Jesse gardait cet air à la fois excédé et blessé. Sentiments clairement perceptibles dans ses prunelles sombres mais Milow ne devait pas s'en rendre compte, bien décidé à n'en faire qu'à sa tête et à chouiner comme un gosse pour qu'il le lâche plutôt que d'assumer pour une fois ses torts. Et le réceptionniste avait fini par le lâcher, totalement désabusé. Il ne parviendrait pas à lui faire entendre raison, tout comme il ne parviendrait pas à atténuer sa colère pour l'instant alors soit, il le laisserait ronchonner dans son coin jusqu'à ce qu'il daigne admettre que ses actes tout comme ses mots avaient dépassé les limites de l'acceptable.

Mais encore faudrait-il que l'adolescent l'admettre un jour et il semblait que le moment n'était pas arrivé. Si Jess s'était attendu à ce qui reprenne son avancée vers la sortie, à clopiner bêtement sans ses béquilles, il ne s'était clairement pas attendu à ce qu'il aille jusqu'à lui cracher au visage pour lui montrer son mécontentement et sa rancœur. Sa haine peut-être également ? Sans doute. D'abord sous le choc, une seconde à peine, le bouclé avait porté ses doigts à la sa joue, toisant brièvement sa main d'un air dégouté avant de replanter ses prunelles sur Milow. Inspirer profondément. Contenir sa colère. Ne pas céder à la rage. Garder le masque. Ou pas.

La gifle partie un bref instant plus tard, assenée directement à la joue déjà rougie par la colère de l'adolescent. Là, il devait l'avoir à cent pourcent, le rôle du père. Un père totalement dépassé par la situation, tout comme Ewan. Sauf que leur géniteur n'était pas, et tout le souci était précisément là. Avant que le plus jeune n'ait pu se remettre de l'attaque du bouclé, ce dernier l'agrippa au col, le poussant jusqu'à ce que son dos heurte le mur derrière lui. « T'as dépassé les limites, Milow. Je sais pas ce qui me retient de t'en remettre une là... » avait-il sifflé d'un air mauvais. Qu'est-ce qui le retenait en effet ? Ah oui. Cette pointe culpabilité qui l'étouffait déjà rien qu'à l'idée qu'il venait précisément de lever la main sur le plus jeune. Voilà ce qui le retenait : Milow le décevait, c'était un fait, mais lui-même se dégoûtant d'autant plus en cet instant.

Une main vint alors se poser sur son épaule, le tirant vivement en arrière alors qu'un autre policier s'attelait à lui faire lâcher le vêtement de l'adolescent. « Si vous avez des affaires personnelles à régler faites le ailleurs, à moins que vous ne souhaitiez passer la nuit en cellule » lui avait craché l'homme, dardant sur lui un regard des plus mauvais. Se reculant de lui-même, Jesse secoua la tête. « C'est bon. On se tire. » Sur ces mots, l'aîné Lewis avait récupéré les béquilles au sol, les refourgant à son cadet assez brutalement avant de prendre ses affaires et se diriger vers la sortie. Ne pas faire plus de vagues oui, parce-qu'il avait clairement autre chose à foutre que passer la nuit ici. Milow voulait jouer au grand ? Qu'il assume. Du moins, c'était ce dont Jesse essayait de se persuader, que le plus jeune était le seul à blâmer dans cette histoire. Il tentait d'y croire sans pouvoir faire abstraction de la culpabilité qui s'immisçait désormais en lui comme un poison.




♪♫
« Don't push me further, don't try to strike me down. You don't wanna dig the monster out, do you ? »
(skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Milow V. Lewis
Halloween King 2018
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: une matraque teléscopique - un pied de biche - des lames de rasoirs .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/09/2018
Messages : 160
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: Wish we could turn back time   Wish we could turn back time - Page 2 EmptyLun 8 Oct 2018 - 22:11
Au fond, peut-être qu'il le provoquait un peu. Peut-être qu'il n'attendait que de faire craquer son frère. Cet ultime geste de provocation en était effectivement un. Pourquoi d'autre aurait-il fait ça, autrement ? C'était un geste honteux, vulgaire, rabaissant, et, à vrai dire, il n'était pas sûr d'avoir jamais fais ça avant. Alors, oui, sûrement qu'il le cherchait, Jesse. Parce qu'il savait ce qu'il avait au fond de lui, et s'il avait eu les mots pour lui dire de se lâcher, de vider son sac, peut-être qu'il l'aurait fait. À la place, il utilisa la manière forte.
Et le crachat eut l'effet escompé.

Mais Milow n'eut même pas le temps de voir la gifle arriver. Elle cingla sur sa joue, sur sa tempe, sur son oreille, faisant exploser des acouphènes à l'intérieur de son crâne. Un bref flash blanc inonda sa vue une fraction de seconde, et il crut qu'il allait se retrouver par terre, sur le cul, tant la violence de ce simple geste était intense. Il allait plaquer sa main contre la moitié de son visage meurtri, mais la tornade Jesse continua sur sa lancée, et le cadet eut le souffle coupé par ce plaquage digne d'un film d'action.

Il cligna des yeux pour ne pas perdre contact avec ceux de son frère qui, à présent, étaient noirs de colère. Ses mains s'agrippèrent à ses poignets dans l'espoir de le faire lâcher la pression qui ployait contre son buste.
Ses mots, crachés entre ses dents serrés, ne calmèrent pourtant pas Milow qui, toujours dans son audace mal-placée, n'était pas en reste de provoc'. Probablement n'aurait-il pas osé agir de la sorte si Jesse n'avait pas été son frère.

- Ben vas-y frappe ! Frappe encore ! T'oses pas c'est ça ?!

Pourtant, son œil gauche pleurait encore de cette gifle cinglante et sa joue avait viré au rouge pivoine. Le cœur du plus jeune tambourinait fort dans sa poitrine. Il avait envie de faire un meurtre. Il ne supportait pas d'être plus faible que lui, et semblait l'oublier à chaque fois qu'il créé la confrontation.

Heureusement pour lui, les autorités intervinrent et les séparèrent. Un poil hébété, Milow resta appuyé contre le mur, le souffle court, le cœur au bord des lèvres. Le fait qu'ils aient été séparé lui donna l'impression de revenir dans la réalité. Il voyait son frère, là, en colère comme il l'était rarement, avec ses gestes brusques et nerveux. Les flics, autour, qui n'avaient pas manqué une miette de la scène et qui les observaient, chacun leur tour, des émotions différentes sur le visage. Subitement, le cadet de Lewis eut honte. Il avait envie de leur hurler de regarder ailleurs. À la place, il se contenta de rattraper les béquilles que Jesse se donnait la peine de lui envoyer.

L'un des flics le regarda, lui, avec une certaine compassion au coin du regard. Un homme approchant bien de la soixantaine, moustachu, pas bien épais, qui balança ses prunelles claires par-dessus ses lunettes pour mieux toiser le jeune adolescent comme pour lui demander si ça allait. Milow se contenta de détourner la tête et d'enfourner ses béquilles.

L'orage passé mais grondant toujours, il finit par sortir à la suite de son frère, les lèvres serrées, peut-être au bord des larmes.




   
« Si je dois tomber de haut, que ma chute soit lente. »

   
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Jesse O. Lewis
Administrateur
Jesse O. Lewis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau militaire & 1 beretta 92
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 31/10/2015
Messages : 1621
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Wish we could turn back time   Wish we could turn back time - Page 2 EmptyJeu 11 Oct 2018 - 22:48

Le sac de son frère en main, Jesse s'était activement dirigé vers la sortie du commissariat, de ce pas sec qui trahissait clairement la colère grondante qui faisait rage en lui. Il ne s'était pas défilé et avait affronté chaque regard qu'il croisait. Et il savait pertinemment ce qu'il y avait dans la tête de ces flics. Ils devaient avoir de pitié pour Milow que son père n'avait même pas pu chercher, se disaient probablement que ce n'était qu'un pauvre gamin dont personne ne s'occupait. Et, une fois encore, le bouclé devait avoir le rôle du tyran qui ne savait pas gérer l'éducation de son jeune frère. À bien y réfléchir, il n'aurait même pas eu à faire son éducation, ce n'était pas son rôle, pas du tout, mais les choses étaient telles qu'elles étaient et si le blond maudissait toujours son père pour sa présence fantomatique, il ne pouvait se résoudre à laisser ses deux cadets livrés à eux-même. Qu'importait qu'il passe pour un type totalement dépassé et sanguin, il avait appris depuis longtemps à ne pas se formaliser de ces regards lourds de jugement, tout comme il avait appris à ne pas les fuir et à garder la tête haute face à tout ce qui lui tombait sur le coin du crâne.

Il avait à peine pris la peine de retenir la porte pour l'adolescent quand, enfin dehors, le réceptionniste inspira profondément, ne s'arrêtant pas pour autant. Une bonne bouffée d'air frais qui lui remettrait les idées en place, du moins l'avait-il espéré bêtement tout en sachant qu'il faudrait bien plus qu'un peu d'air pour digérer les paroles blessantes du plus jeune. La manière dont il l'avait provoqué n'avait fait qu'accentuer sa rage à l'instar de sa culpabilité. Jamais Jesse n'aurait dû agir de la sorte. Jamais il n'aurait dû lever la main sur lui, qu'importait la colère et la peine, il n'avait pas le droit. Et pourtant il l'avait fait. Cette violence était toute aussi lourde à porter que les reproches que lui avait adressé Milow, voire même plus parce-qu'il avait en cet instant juste l'impression de ne pas être foutu de prendre réellement ses responsabilités. Tout comme Ewan.

Les muscles crispés, bien trop tendu, le blond avait machinalement ralenti un peu la cadence pour ne pas forcer son frère à accélérer alors qu'il clopinait déjà ridiculement avec ses béquilles trop grandes. Il n'avait pas rouvert la bouche depuis qu'ils étaient sortis du commissariat, se sachant bien incapable en cet instant de parler calmement, de ranger la rage et la déception et d'avoir une discussion tranquille avec son jeune frère. Le brun ne s'en formaliserait peut-être pas, il devait avoir l'habitude de le voir se fermer totalement quand quelque chose l'atteignait vraiment, le mettait hors de lui. Mais la subtilité était là : pour qu'il se ferme à ce point, c'était précisément que le cadet Milow avait piqué tout juste là où ça faisait mal. Et il n'avait pas fait que piquer. Il avait remué le couteau dans la plaie poussant le blond à faire tomber le masque et laisser sortir toute la rage et la rancune qu'il accumulait encore et encore depuis tant d'années. Mais à aucun moment le jeune n'aurait dû être la victime de ce manque de contrôle.

La sonnerie du cellulaire de l'aîné le tira de force de son mutisme. Le nom de leur sœur s'affichait à l'écran. Décrochant après un soupir, il se contenta d'un « mh ? » avant de hocher la tête comme si la jeune femme le voyait. « Je le ramène, on sera là d'ici cinq minutes » avait-il expliqué. Un « ça va » ponctua la brève conversation et il rangea son téléphone en un nouveau soupir, évitant soigneusement de poser ses prunelles sombres sur le plus jeune. Milow savait faire l'enfant à la perfection ? Bien, lui aussi pouvait garder le silence comme un foutu gosse blessé. Et il n'avait pour l'instant aucune intention d'engager une quelconque conversation puisque, de toute façon, Milow ne pouvait entendre. Ou peut-être ne le voulait-il simplement pas parce-qu'il s'en fichait royalement.




♪♫
« Don't push me further, don't try to strike me down. You don't wanna dig the monster out, do you ? »
(skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Milow V. Lewis
Halloween King 2018
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: une matraque teléscopique - un pied de biche - des lames de rasoirs .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/09/2018
Messages : 160
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: Wish we could turn back time   Wish we could turn back time - Page 2 EmptyMer 17 Oct 2018 - 18:12
Sa fierté le forçait à avancer d'un pas rapide, mais malgré ça, la distance entre Jesse et lui se creusait doucement mais sûrement. Son poids ployait sur son pied blessé alors qu'il tentait de s'appuyer sur ces fichues béquilles, en vain. Peut-être même qu'il s'en sortirait mieux s'il tentait d'avancer sans elles. Milow ne tarda pas à avoir chaud, et une fine pellicule de sueur vint recouvrir son front. Tant pis, au point où il en était.
Il était, de plus, encore secoué par cette montée de colère, et peinait à reprendre ses esprits. L'adrénaline passé, ne demeurait plus que ce désagréable sentiment d'injustice et de frustration qui lui tordaient le ventre. À vrai dire, il prenait sur lui pour ne pas pleurer. La douleur n'était pas non plus là pour l'aider. Fichue tuile. Si elle avait été bien fixée, ils n'en seraient pas là. Il aurait semé ces flics pourris, Jesse serait resté à son travail de merde, et lui aurait continué à sautiller de toit en toit gentiment.

Il tendit l'oreille pour suivre la conversation entre son frère et … son père ? Non, bien sûr que non. C'était Ryan qui, inquiète, prenait des nouvelles. Ewan, lui … Devait être de toute manière beaucoup trop occupé pour s'intéresser à cet incident pour l'instant. Mais Milow savait qu'il allait s'en reprendre une couche lorsqu'il reviendrait du travail. Et alors, les punitions allaient pleuvoir : privé de sortie, de console, de téléphone … Toutes ces punitions que, de toute manière, il n'allait pas suivre. Parce qu'Ewan ne pouvait de toute manière pas le surveiller.
Un léger soupir filtra entre ses narines.

Il finit par ralentir réellement l'allure, avant de s'arrêter pour de bon, le visage tordu par une grimace de douleur. Il leva son pied blessé, s'appuya contre le mur, et cala sa jambe par-dessus son autre genoux pour se soulager un peu. Son visage resté baissé vers le sol. Un petit coup d'oeil lui confirma cependant que Jesse s'était arrêté à son tour.

Milow renifla un coup avant d'essuyer ses yeux humides d'un vif et colérique geste de la main. Il était tourmenté, et n'aimait pas ça. Ses émotions lui jouaient des tours, et il avait beau faire ce qu'il pouvait pour toujours rester de marbre, lorsque la limite était dépassée, tous les sentiments néfastes qu'il gardait pour lui dégueulaient sans qu'il puisse les retenir.

Après quelques secondes où il se reprit comme il le pouvait, il récupéra ses béquilles et se remit maladroitement en route, pressé de rentrer chez lui pour s'enfermer dans sa chambre jusqu'à ce que mort s'ensuive.

Le duo silencieux finit par arriver dans leur immeuble. Un vieux bâtiment pas vraiment luxueux où vivaient plusieurs familles pas vraiment riches. Les Lewis étaient au cinquième étage, sans ascenseur bien sûr.
Milow avisa les marches avec une certaine lassitude. Il essuya son front sur la manche de son sweat et jeta un regard relativement noir à son frère.

- C'est bon m'attends pas, j'peux me débrouiller, lâcha-t-il.

Sa fierté, toujours l'empêchait d'accepter n'importe quelle aide qui serait pourtant la bienvenue.
Il tendit ses béquilles à Jesse malgré tout, préférant s'aider de la rembarde. Bien cramponné, il grimpa lentement, en posant son pied avec grande précaution, s'arrêtant à chaque marche pour reprendre un bon appui comme un petit vieux.




   
« Si je dois tomber de haut, que ma chute soit lente. »

   
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Jesse O. Lewis
Administrateur
Jesse O. Lewis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau militaire & 1 beretta 92
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 31/10/2015
Messages : 1621
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Wish we could turn back time   Wish we could turn back time - Page 2 EmptySam 20 Oct 2018 - 22:35

Alors qu'il poursuivait son avancée, presque pressé d'âtre arrivé au domicile de la famille Lewis, plus pour ne plus avoir à supporter ce silence pesant que par envie de se débarrasser de son cadet, Jesse remarqua qu'il ne percevait plus les pas claudiquant de Milow derrière lui. Il s'arrêta, remarquant qu'il s'était arrêté contre un mur, apparemment mal en point. La douleur dans son pied ou la colère qui retombait ? Peut-être les deux. Le réceptionniste attendit sans toutefois s'approcher de lui, restant simplement planté au milieu du trottoir à attendre que son petit frère soit en état de reprendre leur route. Il se gardait d'ailleurs bien de lui jeter un regard, sachant pertinemment que malgré toute sa propre rancune et colère, le plus jeune y lirait une compréhension silencieuse. Parce-que oui, malgré tout, Jesse le comprenait. Totalement. Il comprenait son goût du risque, son besoin de défier son autorité, de le remettre à sa place et de s'affirmer. Il le comprenait, mais ce n'était pas pour autant qu'il acceptait ni qu'il avait digéré ses mots.

Lorsque le jeune casse-cou considéra qu'il était prêt à reprendre, l'aîné se remit également en route, toujours dans un silence qui à lui seul suffisait à témoigner de tous les reproches qu'ils se faisaient, et ce sans même qu'ils n'aient à les prononcer encore et encore. Bien sûr qu'il voulait lui dire, qu'il était désolé, peiné pour lui, pour leur situation, mais il était trop blessé par ses mots pour daigner lui adresser des excuses et, de toute façon, il connaissait suffisamment Milow pour savoir qu'il se prendrait une nouvelle salve de paroles acerbes qui appuieraient là où ça faisait mal. Alors oui, il préférait nettement se taire et garder pour lui, tout porter sur ses épaules. Encore.

Enfin ils arrivèrent devant l'immeuble et, déjà, le réceptionniste appréhendait la montée des marches. Surtout pour son cadet à dire vrai. Mais là non plus il n'en montra rien, se contentant de s'assurer qu'il passait bien la porte sans encombre. Le coup d’œil dont il écopa cependant au bas des marches le poussa à arquer un sourcil. Qu'est-ce qu'il avait encore ? Ah. Donc il pouvait se débrouiller, mais lui refilait quand même ses béquilles. La bonne blague. Il le laisserait se débrouiller donc, mais n'avancerait pas trop, l'attendant tout de même, juste au cas où.

Un nouveau coup d’œil en arrière alors qu'ils avaient à peine atteint le premier étage lui suffit à voir l'expression douloureuse qui tirait les traits de son cadet. Jesse ne retint pas un soupir résigné, secouant la tête en redescendant de quelques marches pour arriver jusqu'à lui. « Range ta fierté mal placée dans une boîte et arrête de faire la mule, ce sera plus simple pour tous les deux » avait-il murmuré en passant un bras autour de la taille de son frère pour l'aider dans sa montée. Et tant pis si ça ne lui plaisait pas. Qu'il relativise, ç'aurait pu être pire : Jess aurait bien pu décider de le porter jusqu'à l'appartement. Au lieu de cela il le soutenait juste, alors Milow avait tout intérêt à ne pas trop broncher s'il souhaitait arriver en haut avant la tombée de la nuit.




♪♫
« Don't push me further, don't try to strike me down. You don't wanna dig the monster out, do you ? »
(skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Wish we could turn back time   Wish we could turn back time - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Wish we could turn back time -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Don't waste your time to looking back you're not going that way
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» I'll never forget. Please, come back. ♦ Lou
» Back to Hogwarts...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: