The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Beautiful little fool -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roza Votiakova
Graphiste qui déchire
Motherrr Rrrrussia
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un M16 et un pistolet 9 mm avec silencieux ainsi que deux couteaux poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 2120
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Beautiful little fool   Dim 25 Nov 2018 - 19:02
"Me remercie pas, tu en ferais autant pour moi." Nan ? Bah si, sans doute, elle n'avait que peu de doute là dessus, qu'on le veuille ou non, y avait bien une solidarité toute particulière entre ces deux là.

Kleptomanie ou pas, Yulia était ce qu'elle était, une survivante qui faisait avec les armes qu'elle avait. La juger pour ça ? Non merci, l'aider par contre : carrément ! Si les russes savaient se montrer généreux et accueillant entre eux sur leur sainte terre rouge, ici, chez l'oncle Sam, c'était bien différent et la notion de pseudo fierté Américaine savait changer bien des âmes. Rien à foutre de ces conneries pour la tatouée, si elle pouvait empêcher Romy se prostituer, elle le ferait, si elle pouvait chasser tous les pillards de Seattle, elle le ferait, si elle pouvait aider le ranch et la prison à bâtir un avenir saint, elle le ferait. Alors s'en faire pour Yulia, s'inquiéter pour elle, ouais, c'était tout naturel. Le sourire et la question posée lui arracha tout de même quelques rougeurs, l'admettre, c'était pas toujours évident et elle savait que ça pouvait lui donner une image de Mère Thérésa à la con. Puis au fond, avouons le avec un peu de franchise : si elle voulait aider toutes les femmes qu'elle croisait sur sa route, c'était surtout pour elle, pour pouvoir se regarder dans un miroir sans se dire qu'elle n'était qu'uniquement coupable de la mort de les siens, fallait rééquilibrer la balance un peu. "Gnagnagna." Elle n'avait rien d'autre à dire sur ce sujet non plus, alors, autant utiliser un dialecte commun qui savait en dire long !

"J'vais prendre la direction du sud, je peux te déposer ouais." Retour à la prison, tant pis pour sa tente, c'était pas ça qui manquait dans les environs, ça se trouvait dans presque chaque garage. "Y a le restaurant de d'Reznikov sur la route, tu connais ? C'est juste à côté, on peut y passer la nuit. La vieille avait une sacré réserve de vodka dans sa cuisine, il doit en rester pas mal, enfin, avec un peu de chance." La cheffe Galina Reznikov avait recadré la russe plus d'une fois par le passé, une vraie perle c'est femme et une sacré mère de substitution pour la russe.  "Tu pourrais les récupérer et les planquer dans un coin, ce sera une super denrée à échanger quand tu retourneras au No Man's Land. J'ai entendu dire que la forgeronne cheloue et bien d'autres craquaient facilement pour de l'alcool." Quel sens du sacrifice ! Yulia avait vraiment une place à part pour que la russe accepte de sacrifier quelques bouteilles pour sa trogne. Et puis, si ça pouvait lui éviter de voler quelques temps, c'était un coup double.

Sa quoi ? Sa chérie ? Elle se stoppa nette et s'en retourna d'un bon vers sa camarrrrade. "Hein ?" Sa relation avec Riley était grillée ? Aaaah.. nan... la moto ! "Ah ! Ikora ?! Elle est juste à côté, cachée dans le jardin, là bas." Elle lui désigna du menton l'entrée du quartier résidentiel à quelques mètres de là et accéléra le pas pour vite retrouver son fidèle engin. Quelques coups de kick plus tard, l'engin démarra enfin et elle invita sa poto à monter derrière pour vite prendre la route avant que la nuit ne tombe.


THIS IS NOT REVENGE, IT'S PUNISHMENT.

In certain extreme situations, the law is inadequate. In order to shame its inadequacy it is necessary to act outside the law. To pursue... Natural Justice.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1239
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Beautiful little fool   Dim 25 Nov 2018 - 19:22
Me retrouver derrière Roza à m’accrocher à elle pour pas m’péter la gueule, ça fait très bizarre. J’en suis à un point ou limite mon sac manque d’me gêner sur la selle, et j’arrête pas de glisser vers l’avant sans réussir à m’tenir. J’suis sûre que dans son crâne, elle se fout d’ma gueule en mode violent, j’le sens venir gros comme une maison. J’râlerais bien mais j’suis sûre que ça reviendrait à abuser de la gentillesse de la russe. Surtout qu’la route est presque pas si longue jusqu’à l’endroit qu’elle m’a donné. Y’a possiblement d’la ressource à en tirer, de quoi passer sereinement la nuit.

Roza m’étonnerait sans doute toujours. A chercher à réparer tout ce qu’elle a pas cassé elle-même. J’sais pas trop si c’est pathologique – un peu comme mon envie d’voler tout ce qui traîne – mais en tout cas, c’est ancré en elle. Bien davantage qu’un tatouage, c’est une cicatrice désormais. Un truc qui saigne encore, qui pullule toujours de saloperie dont elle arrivera pas à s’débarrasser. Mais j’suis pas sa psy, et j’ferais pas mieux à sa place de toute façon…

Donc quand le moteur ralentit, j’me redresse en posant la main sur son épaule. Ça change plutôt que d’la tenir par la taille comme depuis le début.

Alors c’est là ? Que j’lui demande.

Ma réponse arrive au bout de quelques secondes supplémentaires, ou elle contourne le local pour venir planquer sa moto à l’arrière. Le bruit qu’elle a fait a de quoi se répercuter sur les bâtiments alentours, p’t’être ne pas donner totalement notre position. Mais on a pas le temps de descendre du cheval qu’un mort est déjà présent sur le parking et un peu content d’nous voir. D’un signe de la tête, j’annonce à la russe que j’m’en occupe, et un coup d’masse dans la mâchoire lui passe l’envie d’nous saluer.

Tu sais, ça a encore un peu de gueule. Que j’lui dis en nettoyant les éclats sur les fringues du macchabées. Charmant. C’est pas un d’tes nombreux abris quand même ?

Question con. En tout cas, c’est un endroit qu’Roza connait plutôt bien. J’ai aucun doute là-dessus. Mes yeux se posent sur elle, et j’lui affiche un grand sourire moqueur :

Sinon j’vais finir par croire qu’tu me prends pour un chaton. Qui griffe et qui mord pas assez fort. Qu’on a envie d’câliner et de gratouiller derrière les oreilles.

Mort de rigole.

En tout cas, j’la suis, et quand elle force l’arrière porte, c’est pour rentrer dans un endroit qui a bien pris la saleté depuis le temps. Une profonde inspiration m’fait tousser comme jamais. Voilà qu’on remue la crasse avec nos conneries, et qu’moi j’avale tout. J’suis sûre, avec ça, j’ai forcément choppé un cancer :

Ah merde… J’ai avalé de la poussière… Ma voix s’étrangle dans ma gorge, j’respire plus, j’tousse à la place. Quelle con putain.



Sur la longueur, t'économises des pleurs. Ensuite, t'auras peur de t'investir, tu t'diras qu'c'est mieux ailleurs qu'chez toi, tu vas rater l'meilleur de c'que t'as déjà.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Roza Votiakova
Graphiste qui déchire
Motherrr Rrrrussia
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un M16 et un pistolet 9 mm avec silencieux ainsi que deux couteaux poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 2120
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Beautiful little fool   Lun 17 Déc 2018 - 14:56
Yulia n'était pas dans le faux, la russe se moquait silencieusement et allègrement de son homologue de patrie, la sentir glisser comme ça, ça avait au moins le mérite de la faire sourire ! Pas de quoi la déconcentrer pour autant, elle esquivait habilement les rôdeurs ainsi que les carcasse de véhicules abandonnés qui jonchaient la route. Si son engin était bruyant, il avait au moins le mérite de se faufiler un peu partout et d'apporter un gain de temps considérable dans ses nombreux voyages.

"C'est là ouais ! On y sera bien pour la nuit." La slave coupa le moteur et se voit déjà séparée de sa copine qui part passer le coup de balais en dézinguant un rôdeur affamé. C'était trash le coup de masse et bougrement efficace par la même occasion, de quoi voler un sourire carnassier à la russe qui se délecte du violent spectacle.

Son sac maintenant sur son dos, elle dévisage un instant le restaurant avant de répondre à Yulia sur un ton enjoué. "On peut dire ça ouais ! Par contre ça fait plus d'un an que j'y ai pas remis les pieds..." Et elle n'avait vendu à personne son petit repère, l'alcool présent dans les cuisines étaient trop précieux. Il n'y avait plus qu'à espérer que personne n'avait osé s'y rendre. Pressée de s'en assurer, elle se dirigea vers l'arrière du restaurant pour y enfoncer la porte. "Un chaton ? Même pas en rêve meuf. Tu es plutôt un cafard sous méthamphétamine, increvable, qui trace et qui grignote partout." La comparaison n'était certes pas bien flatteuse mais elle avait au moins le mérite d'être plus efficace qu'un ridicule petit chaton ! Les cafards étaient dur à attraper, dur à achever et également de sacré gourmand efficace.

C'était que la porte résistait et la russe poussa un lourd grognement tout en luttant contre les gongs rouillés de la porte jusqu'à qu'ils cèdent en l'entraînant dans leur lancée. Un élan de surprise qui manqua de la faire chuter, elle qui se rattrapant de justesse contre un mur. Du coup, que sa pote gobe la poussière et tousse, ça lui passa l'envie de se moquer maintenant qu'elle s'était ridiculisée elle aussi.

Débarquant directement dans la cuisine, la tatouée invita sa copine à la suivre avec prudence, ces deux couteaux dégainés et le pas prudent. "♫ ♪" Sifflotant avant d'avancer à nouveau, elle patienta quelques secondes tout en tentant l'oreille. Aucun râle à l'horizon, aucun bruit de pas, ça s'annonçait bien. "Good, on a l'air d'être seules..." Un coup d’œil vers les placards toujours fermés lui indique également que personne n'est passé derrière elle pour dévaliser l'endroit. Elle vérifie néanmoins et en ouvre un, celui où se trouvaient les bouteilles d'alcool qui répondaient toujours présentes. Sa parano l'invita tout de même à continuer de visiter les lieux avant de s'installer. Elle sortit alors des cuisines pour dévisager ce qu'il restait du restaurant. De la poussière, des fenêtres bouchées par quelques meubles vintage, les portraits de Lénine et Staline toujours accrochés aux murs rouges et le comptoir peint d'un énorme "CCCP", rien n'avait bougé. L'ambiance du restaurant était fidèle à ce qu'elle avait délaissé et elle s'empressa d'allumer les bougies abandonnées qui trônaient sur les tables de la grande salle afin de s'offrir un peu de lumière.

"Alors ?! Pas mal hein ?!" Elle fit glisser son sac sur le comptoir et posa son derrière fatigué sur l'un des tabourets avant de se passer la main sur le visage. "Les banquettes du fond sont hyper confortables, on va pioncer comme des bébés." Moyennant des tours de gardes, bien entendu, les filles n'étaient pas nées de la dernière pluie pour oser sombrer en même temps. "Apéro direct' ? Bouffe avant ? Qu'est-ce qui te botte ?" La tatoué avait tout simplement envie de mettre son cerveau en off pour sa part, peu envieuse à l'idée de décider de la suite de l'emploi du temps, elle était prête à suivre les désirs de sa camarrrade.


THIS IS NOT REVENGE, IT'S PUNISHMENT.

In certain extreme situations, the law is inadequate. In order to shame its inadequacy it is necessary to act outside the law. To pursue... Natural Justice.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1239
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Beautiful little fool   Lun 17 Déc 2018 - 17:52
La toux m'passe, même si franchement, la gorge m'brule bien comme il faut. J'me sens pas encore assez à l'aise pour prendre mes aises ici, et j'dois bien admettre que le lieu est pas encore assez chauffé pour que j'me mette tranquille sur l'une des banquettes si confortables dont elle me parle avec autant d'engouement. J'lui adresse juste un sourire, toussant une dernière fois avant d'reprendre mon souffle, et j'essuie d'un revers de main une petite larme qui s'est formé sous mon oeil.

Rappelle-moi comment tu connais c't'endroit ? Que j'lui demande en passant deux doigts sur l'bar poussiéreux. J'dépose mes affaires lourdement au pied d'un tabouret, prête à les abandonner ici et à m'dire que ça pourrait l'faire. Pour peu qu'l'endroit soit bien bloqué, j'aurais aucun souci. T'y as bossé, ou t'étais juste une régulière ?

Va savoir c'que le passé d'Roza a encore à m'offrir. J'suis sûre qu'elle est pleine de secrets, d'une vie inavouable dont j'aimerais bien connaitre toutes les vérités. P't'être juste par curiosité malsaine, on peut s'le dire. Est-ce que ça s'rait si impudique d'avoir envie d'savoir ? J'ai l'impression qu'on en est plus là avec ma camarade Russe, même si dans l'fond, qu'est-ce que je connais vraiment d'elle et d'sa vie d'avant ? Son métier ? Même pas où elle vivait, ni comment elle a débarqué en Amérique.

Apéro ! que j'lance avec enthousiasme. Dépend comment on l'commence d'ailleurs. J'tire de mon sac une partie de c'que j'ai réussi à rassembler : à savoir une boite de conserves et un peu d'viande séchée qui tiendra bien au ventre quand on en aura envie. Certes, ça manque de saucisson et d'cacahuètes, mais bon, j'vais pas m'en plaindre : Tu m'as parlé d'une réserve de vodka, si ça a pas été entamé avant, j'en veux !

On tiendra encore la distance. Même si l'apocalypse nous a un peu fait fondre au niveau du gabarit, on a quand même l'sang de la mère patrie dans les veines, celui qui fait qu'on a une descente qu'il vaut mieux pas remonter à vélo :

Et du coup, tu comptes repartir ou une fois qu'tu m'auras lâchement abandonné ici ? Que j'lui demande distraitement, avant d'lui offrir un grand sourire amusé : Chez une autre de tes innombrables maîtresses ?

Va savoir si elle a vraiment une régulière d'ailleurs. J'en ai pas l'impression, mais sur l'image que j'me fais désormais de Roza, difficile de la mettre avec qui qu'ce soit. Pas qu'personne est digne d'elle, plus qu'elle fait trop chat sauvage pour vraiment réussir à s'coller dans un appart. Pourtant, même les animaux en liberté ont b'soin de tendresse, et quelqu'part, ça serait pas si étonnant venant d'mon acolyte du soir.



Sur la longueur, t'économises des pleurs. Ensuite, t'auras peur de t'investir, tu t'diras qu'c'est mieux ailleurs qu'chez toi, tu vas rater l'meilleur de c'que t'as déjà.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Roza Votiakova
Graphiste qui déchire
Motherrr Rrrrussia
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un M16 et un pistolet 9 mm avec silencieux ainsi que deux couteaux poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 2120
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Beautiful little fool   Mar 18 Déc 2018 - 11:30
Comment elle connait cet endroit ? Elle en lève les yeux au plafond tant la question la pousse loin en arrière, à l'époque où elle venait de débarquer sur les terres de l'oncle Sam. Aidée par Tasha dans son apprentissage sur la langue et le mode de vie à l'américaine, celle-ci l'aura tourné dans ce restaurant pour qu'elle puisse y retrouver quelques racines et surtout qu'elle rencontre Galina Reznikov, la patronne et cheffe cuisinière des lieux. Elle n'eut pas le temps de répondre que sa camarade enchaînait déjà avec une nouvelle question sur le même sujet. "Un peu des deux. Ça a commencé y a neuf ans, une pote m'avait amené là pour que je garde le moral et retrouve un peu mes racines." Un petit sourire bourré de nostalgie étirait doucement ses lèvres alors que son timbre se faisait plus léger. "Puis j'ai bien accroché avec la patronne, elle disait que je ressemblais à sa fille, elle m'aimait bien et c'était réciproque." La pauvre fille en question n'était plus de ce monde à l'arrivée de Roza, résultante d'un cruel et injuste accident de voiture. "Je suis donc devenue une régulière et je lui ai donné quelques coups de mains à l'occasion, je faisais ça en même temps que ma formation de tatoueuse et elle me nourrissait en échange, m'aidait avec l'anglais, c'était le bon plan !" Elle s'en retourna vers les banquettes du fond, effaçant doucement son sourire par la même occasion. "La vieille m'a souvent ramassée et j'ai pas mal décuvé sur ses banquettes..." Elle y avait pas mal sombré quand Tasha lui avait tourné le dos et quand Riley en avait fait autant. La faute à qui ? À la russe bien sûr, elle et sa foutue addiction à la drogue. Heureusement, Galina ne lui tourna jamais le dos, c'était même tout le contraire. Encore une chose que la russe avait encore gâché, les années l'avaient poussé vers une belle consommation et une transformation en papillon de nuit, à flirter et festoyer à foison. Assez pour se rendre de moins en moins souvent chez la vieille russe jusqu'à ne plus s'y présenter du tout. À grand regret, encore là, elle tuerait pour remonter le temps. Et tout ça, elle n'était pas prête de l'avouer à haute voix et préféra sauter sur l'apéro.

Glissant du tabouret, ses petits pas se font plus rapides alors qu'elle fonce pour dénicher une précieuse bouteille de vodka et deux verres qu'elle dépose sur le comptoir poussiéreux. "Ah ah ! J'vais pas t'abandonner ici, j'vais t'déposer encore plus au sud dès d'main, j'ai qu'une parole !" C'était sur sa route en prime. Pour les maîtresses, elle en ria de bon cœur et étira un sourire carnassier derrière. Ça représentait bien sa vie passée ce genre de remarque, le présent en était malheureusement tout autre. "Ooooh... S'tu veux que je t'ajoute à la liste de mes ladies, suffit de demander et je change mes plans !" Un clin d’œil plus tard et les verres étaient enfin servis. L'encrée resta de l'autre côté du comptoir et y posa les coudes pour faire face à sa camarade. Elle ne pouvait clairement pas lui parler de la prison et des femmes qui s'y trouvaient, aussi, elle changea le sujet. "Raconte moi plutôt des détails croustillants sur toi, ou au moins des bonnes nouvelles, d'quoi lever nos verres quoi." Si Yulia ne savait que peu de chose sur la tatouée, mine de rien, ça allait clairement dans les deux sens, il était temps de rattraper ça, c'était l'occasion, non ?


THIS IS NOT REVENGE, IT'S PUNISHMENT.

In certain extreme situations, the law is inadequate. In order to shame its inadequacy it is necessary to act outside the law. To pursue... Natural Justice.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1239
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Beautiful little fool   Mer 19 Déc 2018 - 10:47
Oh, donc t'es digne d'notre mère patrie si j'comprends bien. Avec une sacrée descente donc. J'crois qu'depuis le temps qu'on s'connait, c'est p't'être la première fois où on s'retrouve comme ça avec Roza : dans un coin presque intime, ou la discussion à toute sa place : C'est elle qui t'a appris à parler ? J'suis curieuse ouais.

Etrangement curieuse. C'est pourtant mon genre, ça l'a toujours été. J'ai jamais regretté d'poser les questions qu'il fallait, bien plus de d'mander à l'aide aux mauvaises personnes impliquaient autour de moi. Roza est p't'être bien la première pour qui ça a d'l'intérêt d'le faire. Et p't'être bien qu'ensuite, j'verrais autre chose chez elle que j'voyais pas jusqu'ici :

L'accent qu'tu prends la majorité du temps, c'est totalement pour l'personnage. J'souris devant cette constatation. P't'être parce que... C'est étrange de s'cacher derrière ça pour pas montrer comment on est avec. Roza, elle s'définit pas seulement par son pays d'origine, j'crois pas en tout cas. J'sens que ça t'ferait bien trop plaisir ! Si t'as d'bons arguments, j'pourrais y réfléchir.

J'me pose en face d'elle, près du comptoir, m'accoudant à c'lui-ci. Un vague passage du bras m'permet d'virer un peu d'poussière, même si c'est pas si fameux qu'ça. On fera avec pour ce soir à l'évidence, pas trop l'choix en fait. J'soupire. Mon verre s'vide pas d'un coup, j'scrute surtout Roza intensément quand elle s'montre curieuse :

Croustillant ? J'répète ça parce que l'mot veut sans doute dire beaucoup. J'sais pas à quoi elle s'attend : sans doute à tout, et au pire. J't'ai jamais dit c'que j'faisais comme taff, pas vrai ?

ça l'amusera sans doute d'le savoir. Même si au passage, ça la rassurera pas forcément. Mais j'me sens d'lui dire, parce qu'au fond, j'ai l'impression que j'lui dois bien ça pour tout c'qu'elle fait pour moi.

J'étais indic, pour les stups. Et j'attends qu'la révélation s'pose pour faire son effet : Totalement accro à la poudre, et parfois à la piqûre. Et parce qu'finir en taule impliquait qu'il faudrait que j'décroche, j'ai préféré balancer mes fournisseurs. J'pince les lèvres, fronce un sourcil : C'qui, avec le recul, est stupide parce que j'aurais plus eu où m'fournir.

P'tit rire amusé, j'sais pas si c'est d'bon ton mais c'est comme ça d'toute façon. J'reviendrais pas sur c'qui m'a transformé :

L'apocalypse est arrivée au bon moment, j'ai pas eu l'choix que d'décrocher. J'entame mon verre, avisant la brune d'un regard en coin. Dans l'attente d'une réaction, d'un mot, même d'un reproche que j'pourrais comprendre : C'est assez croustillant pour toi ? Croustillant, et c'pas une blague ouais. J'mérite un verre chargé. que j'précise.

J'l'ai vidé à moitié, et il est passé comme du p'tit lait.



Sur la longueur, t'économises des pleurs. Ensuite, t'auras peur de t'investir, tu t'diras qu'c'est mieux ailleurs qu'chez toi, tu vas rater l'meilleur de c'que t'as déjà.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Roza Votiakova
Graphiste qui déchire
Motherrr Rrrrussia
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un M16 et un pistolet 9 mm avec silencieux ainsi que deux couteaux poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 2120
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Beautiful little fool   Mer 19 Déc 2018 - 12:02
C'est bien ça, elle valide d'un hochement de tête, la vieille tout comme Tasha l'a aidé à maîtriser la langue et autre commodité du coin, c'était aussi une parfaite mère de substitution, quelqu'un d'important pour la slave à qui elle devait énormément.

Yulia n'est pas débile, loin de là, elle a sans mal remarqué le jeu d'accent de la russe et ne semble pas l'associer à une simple puérilité. À juste titre, la tatoué lui dégaine un de ces habituels clin d’œil et lui apporte tout le nécessaire pour terminer sa réflexion. "En effet, c'est juste un rôle. Ce monde n'est qu'une putain de grande scène. Alors... j'oriente juste les gens à se faire un avis pour pas qu'ils tentent de gratter plus loin. Je me protège et je maîtrise ainsi mon image." Celle d'une russe paumée et à l'humour puéril. Ainsi, l'on ne lui demandait que rarement de sortir de son rôle confortable et familier. "Et ça fait peur aux petits 'Ricains aussi, parfois, ça les dissuade de jouer aux cons." Que du bonheur !

Quant à son pseudo jeu de séduction enfantin qu'elle venait elle même de lancer, elle en pouffe légèrement en attrapant son verre et enchaîne aussitôt derrière : "L'argument, y en a qu'un, celui de t'offrir une attrayante, plaisante et douce parenthèse." Ouais, nan, c'est un peu trop sérieux, peut-être que Yulia ne va pas comprendre. "Tsunami dans ta culotte, quoi." Mais quelle est con...

Le croustillant ! Elle s'accoude davantage sur la table pour mieux tendre l'oreille et secoue la tête dans le sens de la négation face à la question posée, soulignant l'ignorance même du passé professionnel de Yulia, elle en avait vraiment eu un ? Et la réponse fusent jusqu'aux tympans de la tatouée comme une bombe mais qui lui arrache tout de même un énième sourire, elle ne l'a vraiment pas vu venir et ça vaut bien un bon cul sec ça ! Elle repose son verre dans un fin râle, celui d'une gorge qui se chauffe tout juste. L'ancienne addiction de la brunette ne la surprend pas vraiment, entre ex-junkies, y a des signes qui ne trompent que rarement. "Je te croyais pas du genre à te faire attraper. Je suis déçue." Lance t-elle sur un petit ton taquin avant de reprendre un semblant de sérieux. "Plus sérieusement, ça devait être chaud et pesant quand même. Tu as du en chier...." Roza connaissait assez le milieu pour connaitre le sort qu'on réservait à ceux qui se faisaient pincer avant qu'ils ne "décident" de se transformer en indic'. Mine de rien, ça l'aidait à mieux comprendre sa camarade, que ce soit pour sa débrouillardise, l'absence de peur et le courage conséquent qui l'animait. "Ils t'ont forcé à faire ça longtemps ?" La vie ne lui avait jamais vraiment sourit, et elle continuait de lui en faire voir de toutes les couleurs, même maintenant. Était-elle à plaindre en conséquence ? La russe en doutait grandement après réflexion, ce passé tortueux avec toutes les emmerdes qui allaient avec, ça lui offrait de bonnes armes pour survivre, non ?

Elle vient remplir les verres, le sien vide retrouve tout son contenu et celui à moitié entamé de son amie subit le même sort. "Trinquons à l'apocalypse alors et à notre sevrage conséquent ! Gratuit et efficace !" Toujours voir le bon côté des choses, ça aide à relativiser, il parait. Les verres se cognent dans un doux tintement et elle s'enfile une nouvelle gorgée d'une bonne levée de coude avant de s'attaquer à un morceau de viande séché pour éponger un peu,sait-on jamais, elle n'a pas bien mangé ces derniers jours. "Si tu en as d'autre des news, comme ça, je prends." Yulia ne serait pas jugée, la preuve en était, ce n'était vraiment pas le genre de la tatoueuse qui jouissait de la même curiosité que sa vis à vis.



THIS IS NOT REVENGE, IT'S PUNISHMENT.

In certain extreme situations, the law is inadequate. In order to shame its inadequacy it is necessary to act outside the law. To pursue... Natural Justice.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Beautiful little fool   
Revenir en haut Aller en bas  
- Beautiful little fool -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» beautiful dream
» You're Beautiful ( Comédie sentimentale )
» Horse Beautiful; RPG équin/ humain.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: