The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- You called me strong, you called me weak but still your secrets I will keep -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 987
Age IRL : 26
MessageSujet: You called me strong, you called me weak but still your secrets I will keep   Dim 30 Sep 2018 - 10:55
La musique est pas si pire. En tout cas, c’est ce que je me dis alors que mon casque galère à diffuser le son dans mes deux oreilles. Y’en a une de péter c’est sûr, et ça vaut clairement pas le temps de le réparer. Je le basarderais quand j’aurais l’occasion dans une benne miteuse, et je trouverais très probablement mieux ailleurs. Resserrant ma couverture contre mes épaules, je râle intérieurement du fait qu’elle démange même à travers les vêtements. Mais je me gèle et j’ai pas mieux en stock. Faudrait que je me refasse un équipement qui vaut la peine. Faudrait. Mais je bouge trop pour ça en ce moment, à cause des mauvaises relations que j’me fais sans trop le vouloir. Parait qu’insulter les gens ou les voler, c’est pas sympa.

C’est Eddy qui m’a dit ça. Moi, je lui ai juste répondu qu’il fallait bien survivre. Et puis, ces gens étaient pas aussi sympathiques qu’ils le prétendent alors, j’me sens un peu l’âme d’un robin des bois dans ces moments-là. Sauf qu’au lieu de donner aux pauvres, je garde ça pour moi. Je grelotte un peu, me redressant pour essayer de chasser ce frisson qui se coince dans mes côtes. Un soupir, je ramène la couverture à ma tête, et me love un peu plus contre elle. J’ai l’impression que même en me mettant directement dans le feu devant moi, j’arriverais pas à me réchauffer. Ça fait chier.

Mais j’suis pas la seule à vouloir profiter de l’antre devant moi. Une femme se pose de l’autre côté, et je la repère pas tout de suite. Probablement parce que la fatigue me tient depuis plusieurs heures déjà, comme la nausée à cause du fait que j’ai pas fermé l’œil depuis au moins vingt heures sans discontinuer. La musique m’a empêché de l’entendre approcher, et maintenant que je la vois, je sors ma main de mon abri pour retirer le casque que j’ai sur les oreilles. J’la scruta, plisse les yeux et fronce les sourcils :

Oh bordel… C’est le premier truc qui m’échappe. Elle pourrait être belle si ses yeux rougis et gonflés ne gâchaient pas le tableau. Ajoute à ça qu’elle a pas l’air spécialement dans son assiette et tu as une image assez claire de ce que je vois moi. Pourtant, malgré ça, y’a tout le reste qui fait l’affaire : j’en connais qui hésiterait pas à mordre un morceau vu son allure de mannequin des magasine. Tu t’es fait rouler dessus par un trente-trois tonnes conduit par une horde ou quoi ?

La question sort toute seule, avec l’insolence qui me caractérise depuis toujours. Pas de respect, pas de politesse, pas de vouvoiement. On doit avoir à peu près le même âge, et face à la fin du monde, on est tous égaux. Elle pourrait s’appeler Marie-Christine de Saint-Prout-Prout que ça m’en toucherait une sans faire bouger l’autre. Déjà avant, il n’y avait qu’une personne pour m’intimider, et c’était Dana.

T’as une sale gueule.

Et la conclusion sort d’elle-même.



LOVE I GET SO LOST, SOMETIMES, DAYS PASS AND THIS EMPTINESS FILLS MY HEART. WHEN I WANT TO RUN AWAY, I DRIVE OFF IN MY CAR BUT WHICHEVER WAY I GO, I COME BACK TO THE PLACE YOU ARE... ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Couteau de Chasse et un Pistolet automatique .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/05/2018
Messages : 792
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: You called me strong, you called me weak but still your secrets I will keep   Dim 30 Sep 2018 - 11:30
    Cela faisait plusieurs jours que James avait été retrouvé en Rôdeur , plusieurs jours que le quotidien de Danny était fait de larmes et d'eau puis de whisky un peu aussi avec une bouteille qui lui était resté et dont il ne restait plus grand chose . Daniella était une belle femme , même quand elle était toxico elle faisait des envieux mais aujourd'hui avec ses yeux rougies par les larmes elle était un peu moins jolie ; elle restait désirable mais à vrai dire elle s'en moquait pas mal . Elle n'avait jamais fais attention à son physique à vrai dire.

    Elle se leva enfin de son coin ce jour là car il faisait froid , elle avait pris son sac de couchage qu'elle avait ouvert un peu pour en faire une couverture bien chaude ; dessous un pantalon de randonnée beige , des rangers , un tee shirt noir et un sweet de même couleur . la capuche sur sa tête pour se réchauffer un peu, ses longs cheveux tombées de chaque part de son visage ; et ses yeux , azur qui fixait comme ci son âme n'était plus là . Elle avait un peu d'alcool dans le sang et bien peut de nourriture , une barre chocolatée à vrai dire . Elle avait bus un peu d'eau et était venu se réchauffer .

    Elle arriva devant le feu et vis une autre jeune fille de l'autre coté ; elle se posa silencieusement la couverture autour d'elle quand la femme ouvrit la bouche pour dire une vérité tellement naturellement que cela fit sourire Danny , depuis quand n'avait elle pas sourit depuis la mort de son ami et amour ? Elle la regarda puis répondit calmement « C'est presque ça .. » elle sourit tristement après tout c'était bel et bien un problème de rôdeur « Il y a quelques jours j'étais pire encore .. là ça commence à aller n peu mieux .. je me lève c'est déjà ça .. » puis elle se leva pour aller s'approcher de la jeune femme . « T'as pas une super gueule non plus miss . » avoua t'elle alors . Oui elle semblait pas avoir dormi depuis des années !

    Danny regarda le feu un moment tenant sa couverture bien contre elle ; il faisait tellement froid . C'était de ces moments elle où aurait aimé avoir James contre elle pour la réchauffer elle frisonna et ravala une boule qui prenait naissance dans sa gorges ... Mike .. James ils n'étaient plus là . Elle se souvint de sa nuit avec Lance ... il y avait bien d'autres hommes mais tellement moins bien que son James ; lui était tellement parfait . Il lui manquait ; elle essayer de ne pas pleurer puis reporta son attention sur la jeune femme « T'es toute seule ? . » demanda t'elle simplement comme pour continuer la discutions et surtout ne pas penser à son ex .




C'est la base depuis l'apocalypse ; on rencontre des gens ; on les apprécie puis on les perd.  .
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 987
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: You called me strong, you called me weak but still your secrets I will keep   Dim 30 Sep 2018 - 11:46
La musique passe encore dans mon casque, je l’entends. Moins bien qu’avant mais tout de même. Ça permet probablement de tuer le temps et le silence, de laisser croire que c’est normal de vivre comme ça. Mon ventre se creuse : avec Dana, on aurait eu des choses à se dire pour combler le vide. On avait réussi pendant plus de deux ans, toutes les deux. Faut dire qu’on avait beaucoup de trucs à penser toutes les deux, rien que l’idée d’être ensemble faisait tout. C’est plus le cas, et j’peux plus me raccrocher aux souvenirs d’une personne probablement morte depuis le temps. Je suis toujours persuadée qu’elle m’aurait déjà retrouvé sinon, elle aurait tout fait pour en tout cas.

La nana en face finit par me répondre – et me raconter un peu sa vie. J’me redresse, comme pour mieux entendre, piquer par une curiosité morbide. Les gens vivent que des mauvais jours dorénavant, je vois pas à quoi je m’attends de sa part. Elle chevauche pas des licornes pour aller d’une ville à l’autre pour rendre le monde plus beau. Cendrillon s’est pétée la gueule de son poney depuis longtemps, et elle a cassé le talon de sa chaussure de verre.

Dure… Semaine ? Parce que ça peut pas être seulement aujourd’hui, elle l’a dit elle-même. Je pourrais lui demander si c’est pas le mois entier, ou bien l’année complète qui est une véritable angoisse pour elle. Mais ça, c’est juste l’évidence des faits : c’est la merde pour absolument tout le monde de toute façon.

Sa réflexion sur mon physique me renfrogne. Je pique mais j’aime pas être piqué en retour. Sourire amer, je serre un peu plus ma couverture contre moi, avec toujours l’envie de m’endormir dans le feu histoire d’avoir un peu plus chaud qu’à l’instant. Je lui lance un regard sombre, qui la fusillerait sur place si c’était des flingues à la place :

Ouais, mais moi je fais pas la première page de Vogue Magazine. Alors forcément, que je sois moche aujourd’hui ou demain, c’est du pareil au même pour ma pomme. Je crois pas que la princesse beauté soit mieux loti du coup. Quand à savoir si je suis toute seule, elle a déjà un excellent échantillon de mon caractère, et du pourquoi personne s’est laissé tenter à m’accompagner dans ma nuit : Vaut mieux ouais.

Je suis charmante que quand ça m’arrange, et très rare sont les personnes qui ont pu voir ce coté de moi. De toute façon vaut mieux pas se faire d’illusion : les gens qu’on finit par aimer sont ceux qui nous blessent le plus. Etre seul, c’est la sécurité avant tout, physique. Mental, un peu moins mais ça, c’est secondaire quand il faut survivre. Et je reste persuadée que les gens qui sont encore parmi nous aujourd’hui sont pas des enfants de chœurs. On a tous été conduit à faire des horreurs, y’a plus d’échelle dans l’immonde.

Tu pues l’alcool. Et je constate ça quand elle se pose à côté de moi, dégageant la couverture de mes cheveux pour la scruter : T’en as encore ?

Parce qu’elle pourrait partager, quand même.



LOVE I GET SO LOST, SOMETIMES, DAYS PASS AND THIS EMPTINESS FILLS MY HEART. WHEN I WANT TO RUN AWAY, I DRIVE OFF IN MY CAR BUT WHICHEVER WAY I GO, I COME BACK TO THE PLACE YOU ARE... ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Couteau de Chasse et un Pistolet automatique .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/05/2018
Messages : 792
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: You called me strong, you called me weak but still your secrets I will keep   Dim 30 Sep 2018 - 12:50
« On va dire ça ouai ... » une semaine ? Oui c'était peut être le cas .. Elle se souvient même plus vraiment ; mais peut importe il n'était plus là c'était tout ce qui tournait dans sa tête . Cette jeune femme semblait vraiment bizarre ; peut être seule depuis trop longtemps . Il y avait de moins en moins de personnes sympathique aujourd'hui et s'était malheureux . Elle en avait marre ; tellement marre ... La vie n'était pas assez galère pour en plus se montrer négatif et antipathique ? Puis elle lui parla de Vogue , Danny ne pus pas retenir ce petit rire « Vogue Magasine ?? hahaha non non pas vraiment .. Toxico Magasine peut être .. Et encore ! » dis elle en arrêtant de rire quand elle vis le visage et surtout le regard de la jeune femme « rooo ça va .. T'arrêtes de faire la gueule ouai ..? » elle l'avait laché comme ça ; sans réfléchir mais elle avait franchement marre des gens qui faisaient la gueule , oui c'était la fin du monde , oui on perdait les gens qu'on aimait , oui c'était la merde mais putain .. on avait pas vraiment le choix en faite . Est ce que c'était l'alcool ou la fatigue ? Elle n'en savait rien mais elle avait eu un petit moment de STOP !

La petite râleuse lui affirma qu'elle puait l'alcool non mais vraiment elle s'arrêtait pas celle là ! Puis elle fini par lui demandait si elle en avait encore . Partager avec une chouineuse vraiment ? Avec une rebelle un peu chieuse ? Après tout ça valait de l'or aujourd'hui . « Pourquoi je t'en filerais ? Tu te fou de ma gueule depuis que tu m'as croisé et t'es même pas agréable avec moi ... » affirma t'elle alors d'un ton interrogatif avant de se lever laissant la jeune femme seule quelques courtes minutes pour aller vers son coin du NML et récupérer sa bouteille à moitié vide . Elle revint alors à sa place . « Je connais même pas ton prénom .... miss râleuse . » dis elle calmement en prenant une gorgée de sa bouteille certainement pour la faire chier mais surtout pour faire passer la vie de merde .

Puis elle regarda la jeune fille . A vrai dire tous avait une sale tête et commençait à être désagréable alors en soupirant regardant le feu elle tendit la bouteille à la demoiselle . Si ils ne partageaient pas aujourd'hui qu'est ce qui pourrait faire de plus ? .. Elle était bien sous sa couverture , rien ne valait un bon sac de couchage spécial hiver ! c'était vraiment top ! elle avait même parfois presque chaud la nuit . Ce plan avait été le meilleur qu'elle avait reçu ! C'était génial d'avoir des vêtements neufs et PROPRE car autant dire que laver ses fringues étaient pas bien facile aujourd'hui ? Alors sentit l'alcool était le moindre mal .. Certains sentaient presque plus mauvais que les rôdeurs à vrai dire !


C'est la base depuis l'apocalypse ; on rencontre des gens ; on les apprécie puis on les perd.  .
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 987
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: You called me strong, you called me weak but still your secrets I will keep   Dim 30 Sep 2018 - 13:17
Toxico ? Evidemment que ça m’interpelle. Je la regarde avec les yeux ronds, essayant de déduire son type de consommation. J’en ai vu des gens qui sniffaient, fumaient ou se piquaient. Comme quoi, c’est jamais marqué sur la gueule ce genre de trucs : Toi ?

Je rigole pas avec ce genre de trucs. Rien que d’en parler, j’ai l’intérieur du coude qui me démange, et l’envie de m’en griller une. Frénétiquement, je cherche dans la poche avant de mon sac à dos, avant de réaliser que mon paquet est fini depuis longtemps. Je le balance dans le feu, par dépit, et une pointe d’énervement dans le geste.

Et elle est susceptible en plus… Je grogne ça plus que je ne l’articule, elle en ferait ce qu’elle voudra : Comment tu as réussi à survivre dans ce monde en prenant aussi mal tous les faits qu’on peut t’énoncer ? Elle a une sale gueule et elle pue l’alcool, qu’est-ce que j’y peux ? Elle préfère quoi, que je lui mente ? Que je lui tienne la main et que je lui dise que tout ira bien ? Je suis peut-être fatiguée mais j’ai du second degré ! Et beaucoup d’ironie pour survivre à ce monde bien pourri.

Je secoue la tête, un peu par dépit en la regardant. Mes yeux se recentrent finalement sur le foyer qui se nourrit de lui-même, et qui me réchauffe le visage au passage. Je lui présente mes paumes, mes doigts glacés par la température extérieure, ou le fait que même à l’abri, y’a pas encore le chauffage qui fait la différence.

Détends-toi, c’est pas contre toi : je suis agréable avec personne. Autant lui préciser, qu’elle se fasse pas d’illusions sur tout ça : J’ai aucune obligation à l’être, et on se reverra probablement jamais alors j’vois pas pourquoi je me forcerais.

Tout comme elle n’est pas obligé de se montrer sympa avec moi, ou de vouloir m’arracher un sourire. On se doit que dal, même pas la compagnie qu’on s’offre et ce semblant de conversation. Et dans tout ça, moi qui avais pris comme résolution de me remettre au contact des gens pour avoir l’air plus humaine, je me retrouve à revoir mes attentes largement à la baisse. Sérieusement, c’est quand même difficile de nouer des liens :

Mais tu vois, si tu partages, je suis vachement plus sympa une fois alcoolisée. Je force même un sourire qui dévoile toutes mes dents - encore présentes pour la totalité ! J’ai même pas perdu une molaire. On peut même dire que j’ai l’alcool joyeux ! Quoi qu’avant d’accepter, mieux vaut vérifier un doute : Tu as personne avec toi ?

Qu’un groupe de treize connards me tombe pas dessus pour me dépouiller et vendre mes organes au plus offrant si je me retrouve à pas pouvoir marcher droit ou me défendre.



LOVE I GET SO LOST, SOMETIMES, DAYS PASS AND THIS EMPTINESS FILLS MY HEART. WHEN I WANT TO RUN AWAY, I DRIVE OFF IN MY CAR BUT WHICHEVER WAY I GO, I COME BACK TO THE PLACE YOU ARE... ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Couteau de Chasse et un Pistolet automatique .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/05/2018
Messages : 792
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: You called me strong, you called me weak but still your secrets I will keep   Dim 30 Sep 2018 - 13:33
La demoiselle commençait à parler c'était un peu agréable ; cela fit sourire Danny . « Ouaip , moi . Je sais pas pour qui ou quoi tu me prends mais visiblement tu te paume . » dis elle clairement . La petite princesse modèle de Vogue ? C'était clairement pas elle ! Elle se demanda alors comment Danny avait pus survivre en prenant mal ce que les autres disaient elle réfléchit alors . « Seule je pense ! ... Désolé j'ai pas l'âme rieuse en ce moment .. » avoua t'elle alors .Oui elle aurait surement ris à l'époque en ce moquant en retours de la jeune femme - qui n'avait toujours pas dis son nom - . Puis elle la vie jeter son paquet de cigarette avec une certaine rage . « C'est super galère de trouver de quoi fumer maintenant .. Certains font un sorte de tabac avec des feuilles sauvages mais bon .. si on connaît pas on peux vite être malade comme un chien . » elle connaissait deux feuilles qu'on pouvait fumer .. la feuille de patate et celle de framboises qui semblait t'il le hic c'est que elle n'en avait pas trouvé sinon elle aurait pus manger un peu mieux .

Puis elle précisa avoir l'alcool joyeux , surement pour que Danny lui donne de quoi boire . C'était assez réconfortant avec ce froid et cette fin du monde . . « ..Non il y a que moi .. et ceux du No Man mais ils te feront rien t'inquiète pas . » affirma t'elle . Puis elle compris vite que la jeune femme avait vraiment très froid en même temps pas étonnant avec la couverture merdique qu'elle avait sur le dos . ELle s'approcha alors plus de la jeune femme et étira sa couverture-sac de couchage pour en filer une partie sur l'épaule de la miss; elles étaient certes super proches ainsi mais surtout elles auraient bien moins froid . . « T'en fais pas je vais pas t'attraper mais .. j'ai enfin quelqu'un pour papoter et partager ma bouteille , tu vas pas crever de froid direct .. . » oui elle ne devait rien à cette jeune femme sortie de nul part mais Danny croyait en l'humanité mine de rien et elle n'était pas méchante ..

Elle lui tendit donc à nouveau la bouteille avec un air simple et plutôt sympathique. . « Ouaip on se doit rien c'est sur mais la vie aujourd'hui est super pourrit ... ça sert à rien d'être con en plus ou désagréable non ? » elle regardait le feu gagner en intensité avec le paquet de la jeune femme , le plastique brulait et faisait des petites flammèches . . « .Pourquoi tu dors pas toi ? Enfin pourquoi cette sale tête ? .. » demanda t'elle par simple curiosité . Elle avait envie de papoter avec une autre personne qui ne souhaitait pas ni la tuer , ni la voler , ni la violer ... bon certes elle ne connaissait pas plus cette fille mais les connards sont souvent super sympathique au départ comme Vic et Nic par exemple qu'elle appréciait pas du tout ..


C'est la base depuis l'apocalypse ; on rencontre des gens ; on les apprécie puis on les perd.  .
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 987
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: You called me strong, you called me weak but still your secrets I will keep   Dim 30 Sep 2018 - 14:18
Et il t’arrive quoi pour ça ? Je rétorque ça un brin sèchement, mais faut se dire qu’avec moi, c’est juste ma manière de parler. Elle, elle a l’air plus sympa que je le serais jamais, j’serais triste pour elle si elle le perdait. Mais c’est pas moi qui l’aiderais à le préserver : Laisse-moi deviner : Le monde est pourri, et il t’a tout pris au passage ! Tu as plus personne pour te supporter ou te soutenir, il te reste plus rien ?

Sauf que ça, c’est l’acabit de tout le monde sur cette planète à chier. Quand on entend les histoires des gens qui nous entourent, y’a juste le même dosage d’horreur et d’angoisse. Bienvenue en enfer, quoi. Je vais pas me montrer plus compatissante, c’est pas de ma pitié dont elle a besoin. Même si, lorsqu’elle s’approche pour passer sa couverture autour de moi, j’ai le réflexe de me raidir soudainement et de la regarder avec de gros yeux : quand j’disais qu’elle était pas méchante, c’est clairement la vérité. Mais elle sait pas sur qui elle peut tomber. Elle prend des risques :

Merci, je crois… Je dis ça comme si j’recrachais un morceau de charbon sur le sol. Et j’évite ses yeux, surtout par gêne.

Non, j’ai décidément pas l’habitude qu’on se montre sympa avec moi. Faut dire que je comprends pas pourquoi elle le fait : j’ai pas été cool avec elle. Je le suis avec personne en règles générales, mais on peut pas admettre qu’elle ait été une exception pour l’instant. Et qu’elle le veuille ou non, les gestes trop sympas, ça a tendance à me rendre encore plus méfiante que je l’suis déjà. J’ai peur qu’il y ait un prix à payer à ça… Un prix couteux. Alors, certes, sa couverture me tient déjà chaud, et l’odeur d’alcool qui émane d’elle est moins dérangeante que celle de poney de notre abri… Mais j’sais pas, ça m’fait peur.

J’ai pas souvenir qu’être agréable m’ait ouvert les portes de quoi que ce soir. Ni avant, ni aujourd’hui. Je hausse les épaules par dépit : Je tends pas l’autre joue pour qu’on continue à me cogner. D’ailleurs, j’laisse pas l’occasion qu’on le fasse.

Mes yeux se tournent vers les quelques signes de vie qu’on peut encore voir autour de nous. Il est tard, et c’est pour ça que la plupart pique déjà du nez :

Parce que la dernière fois que j’ai dormi ici, on m’a tiré des affaires. J’vais pas reproduire la même erreur. Et puis, je fais pas de jolies rêves. Les bonnes nuits sont celles où aucun rêve ne me vient : Le truc, c’est que seule, c’est dur de trouver un endroit où dormir peinard et de pouvoir vraiment récupérer. Pour autant, j’cherche pas un abri durable non plus. Je crois pas qu’j’sois capable de vivre en communauté. De toute façon, pour ça, faudrait me supporter : Et toi, pourquoi tu pleures ?

Curiosité mal placée ? A voir si elle me répond ou si elle se remet à pleurer.



LOVE I GET SO LOST, SOMETIMES, DAYS PASS AND THIS EMPTINESS FILLS MY HEART. WHEN I WANT TO RUN AWAY, I DRIVE OFF IN MY CAR BUT WHICHEVER WAY I GO, I COME BACK TO THE PLACE YOU ARE... ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: You called me strong, you called me weak but still your secrets I will keep   
Revenir en haut Aller en bas  
- You called me strong, you called me weak but still your secrets I will keep -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» A weak state by the non-virtue of our constitution?
» 05. If You're too Weak, I Will Take Advantage of You... [Sakura Kami]
» One Piece Strong World 0
» SHU LIN • be strong and endure
» Five Pussy for ONE REAL MAN (RATED R - Strong Language -) 1/1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: