The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Show me Chaos /!\ -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victoria L. Raven
American Dream
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 824
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Show me Chaos /!\   Ven 28 Sep 2018 - 19:42
Qu’est-ce que c’était que cette connerie ? Très bonne question ! Victoria n’avait jamais compris le délire du beurre avec le Nutella et pourtant… il y avait deux écoles. Après, les américains étaient un peu les spécialistes pour les mélanges absolument écœurants. Pop corn et ketchup, cornichon et pâte à tartiner, … ceci, la pigiste avait son point faible : frite/milkshake vanille, c’était pas dégueu. Elle fut néanmoins chassée de ces considérations par Starbuck qui osait supposer qu’elle se dégonflait. Son visage mua en une moue qui voulait clairement dire « PEURDON ?!! ». Il se rattrapa toutefois admirablement avec la suite de son discours et la trentenaire ne put qu’approuver.

- Si, complèt’ment.

Elle aimait sa façon de voir les choses et se dit que, peut-être, elle l’avait mal jaugé. Au premier apport, la brune avait cru avoir affaire à un geek solitaire un peu barge et un peu trop curieux. Le genre qui se prétendait moralement au-dessus des autres et les gens comme ça la faisaient chier. Elle lui avait donné sa chance pour son inépuisable répartie, sa capacité à dénoter à chaque instant et… finalement, c’était une facette sombre qu’elle découvrait sous ses sourires de beaux parleurs et ses vannes. Un aspect suffisamment dérangé pour planifier le braquage d’une bande d’abrutis – par défaut, tous les gens que ne connaissait pas Victoria étaient des abrutis.

- Hummff, expira-t-elle.

La voiture s’était immobilisée, en retrait dans la rue, à proximité des panneaux qui annonçait le stationnement pour Tempress. Lance avait mis habilement le doigt sur le fait que la pigiste n’avait pas tenu sa part du marché la veille – zut, il n’avait pas oublié – et la narguait en laissant planer en filigrane la possible existence d’un secret. Elle le fixait pourtant de ses yeux olivâtres, exceptionnellement ouvert tout grand, mais pour le coup, elle ne décelait rien. Raaaaah c’était vil de la prendre par les sentiments ! Une nana curieuse et fouineuse comme elle ne supporterait pas de ne pas savoir. Rien que par principe. Par sécurité aussi.

- L’tour d’quoi ? avait-elle demandé de sa voix traînante mais son partenaire était sorti.

Profonde expiration. C’était quand même la soirée « romantique » la plus chelou de l’histoire, non ? Voire la soirée la plus chelou tout court. Rencontrer un mec un jour, fomenter une attaque sur un coup de tête prudent le lendemain. Comment allait-elle raconter ça à May ? « Bah écoute, au lieu d’mettre d’la musique, d’me faire à manger et d’me poser des questions à la con pour faire semblant d’apprendre à m’connaître, il m’a emmené assassiner et piller des gus. ». C’était drôle dit comme ça en fait. Bref. Elle quitta l’habitacle pendant que Lance finissait sa préparation. Le flingue flanqué dans le dos du cadavre, la dépouille balancée sur son épaule, tout ça. Victoria fit mouliner sa batte pour montrer qu’elle était prête – elle n’avait laissé aucune arme dans la voiture.

- J’l’impression d’une d’ces soirées où t’vas dans un resto' dans l’noir là… t’sais, t'vois ni la personne avec qui t’manges, ni c’que tu manges, elle lui jeta un coup d’œil amusé, t’inquiète, j’me dégonfle pas. Mais j'ai aucune putain d'idée d'dans quoi j’m’embarque. J’espère qu’si j’suis l’actrice principale, j’ai l’droit d’improviser, quoi, elle était Lara Croft, non ? Elle commença à s’éloigner sans attendre de réponse et se retourna pour proposer d’un air pensif, hum… si tu t’tires vivant d’tout ça, parce que oui : elle le laisserait crever si ça lui permettait de s’en sortir pénarde, tu m’donnes des réponses et j’t’en donne. Pour de vrai, précisa-t-elle avec un sourire mutin.


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Lance Walker
American Dream
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 104
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Show me Chaos /!\   Ven 28 Sep 2018 - 21:21

« ... Le tour du building, quoi d’autre? »


Victoria avait bien des atouts mais semblait parfois avoir la tête si bourdonnante d’activité qu’elle en avait du mal à bien saisir ce qui se passait directement devant elle. Ça restait mignon au moins, mais elle aurait probablement pas bien pris qu’on lui fasse remarquer. Tempress faisait partie d’un plus grand centre du genre mall commercial. Le stationnement était ouvert, mais il y avait des arbres autour et avec les années sans entretien, ça faisait une bonne couverture. Il suffisait à la fille d’atteindre l’autre côté du stationnement, rejoindre le building en traversant le parking et longer le mur extérieur jusqu’à rejoindre la grosse boutique. À moins que les amis du cadavre sur son épaule se soit planqués ailleurs, personne la verrait, et vu leur nombre ça semblait peu probable. Lance la considéra un instant pendant qu’elle s’éloignait – matant son cul comme n’importe quel mec ferait – et fit une moue du genre pourquoi pas. Ça restait un marché inéquitable, il avait déjà donné sa part hier, mais c’était mieux que rien. Vic était insatiable, faudrait juste lui faire réaliser qu’il serait pas sa victime chérie.

« Marché conclu, mais assure toi d’rester en vie aussi, tiens. Jsais pas trop ce que je dirais à May. »

Elle le truciderait. Elle disparut et il soupira en balayant ses cheveux vers l’arrière, focalisant son attention sur la suite, fermant les yeux quelques instants. C’était un vieux truc, comme une tradition avant la course jadis. L’exercice était un peu différent, mais l’objectif final était le même : gagner. Walker rouvrit les yeux et adressa un regard au cadavre en commençant à marcher.

« T’as pas l’air très en forme, alors je vais faire le dialogue pour toi, ça te va ? »

Pas de réponse. À quoi vous vous attendiez ? Il s’approcha à bon pas de la couverture de végétation. L’entrée du stationnement de ce côté de la rue menait directement devant l’enseigne. Lance se demanda ce qu’il pouvait bien fabriquer dans les temps, ce Tempress. Pas que ça change grand-chose. La façade était en vitrines, mais c’était si sale depuis le temps qu’on ne voyait pas vraiment à travers même avec le soleil plombant de l’après-midi. Il traversa les derniers mètres, un de plus et il serait direct à vue du bâtiment. Lance calma sa respiration en changeant sa prise sur le macchabée, un peu comme un chevalier et sa princesse, mais c’était … deux mecs… et un était pas très en vie… C’était ironique, jusqu’à ce que la mort nous sépare c’est ça ?. Dernière inspiration. Il s’avança dans le stationnement.

« À L’AIDE ! À L’AIDEEEEEEEEEE ! PITIÉ IL VA MOURIR, QUELQU’UN AIDEEEEEEEEEEEZ MOI »

Il fit mine d’avoir du mal à marcher, le poids du gars était trop lourd, c’était l’ultime tragédie. Plus qu’à se souvenir de la fin de Il faut sauver le soldat Ryan et il avait les yeux qui lui piquait.

« PITIÉ, S’IL VOUS PLAIT, JE VOUS EN SUPPLIEEEEEEEE »

Les portes s’ouvrirent à la volée, la première chose qu’il vit c’était le bout des canons pointés vers lui. Il y avait toujours une chance qu’ils tirent sans se poser de questions. Ils avaient fait ça la dernière fois après tout. Encore une seconde, pas de coups de feu ou de trou béant dans sa poitrine, c’était bon signe.

« BOUGE PAS ENCULÉ, TU FAIS UN PAS DE PLUS ON T’EXPLOSE »

C’était le premier gars qui était sorti, un latino avec le crâne rasé. Sérieux, qui prenait encore le temps de se raser la tête de nos jours ? Mais plus important, c’était le fusil à pompe dans ses mains. Le deuxième qui sortit était grand et horriblement mince, le genre qui était probablement déjà maigre avant même l’épidémie.

« Bordel TJ, c’Jeffrey ! »

« Ficello » brandissait une machette qui ressemblait tellement à ses longs et fins bras qu’on aurait pu croire que c’était juste une extension. Le troisième type sortit alors, celui-là était bel et bien black et avait à la main un revolver qui avait l’air d’une antiquité. C’est quoi ce groupe, la réincarnation dégénérée de S Club Seven ?. S Club is gonna take you ouuuuuuuut…

« S’IL VOUS PLAIT, IL VA MOURIR-»

« C’EST JEFF ? »


C’était une plus petite voix. Et aigue. Une fille ? Elle se tenait derrière le black. Pas l’air d’être armée, ou bien elle voyait pas l’utilité avec les trois autres membres de la sitcom. Le dénommé TJ releva le canon de son fusil.

« PITIÉ, JE VOUS EN SUP-»

« FERME LA DU CON ! FERMEZ TOUS VOS GUEULES ! D’abord tu vas déposer Whitaker, t’as deux secondes et après je te bute! »

Lance fit signe de renifler en retenant ses larmes tout en obtempérant, restant à genoux en appuyant le front contre le cadavre, l’air d’implorer.

« Oh jeffy, je suis désolé, je suis tellement désolé, c’est ma faute, oh jeffry-»

« MAIS TA GUEULE PUTAIN ! Garry tu le fouilles, connard tu fais un putain de geste t’es mort t’as compris »


Lance leva les mains en signe de soumission alors que les autres s’échangeaient des regards d’incompréhension. Le black s’avança en le menaçant avec le revolver. Quoi, c’est lui Garry ? De tous ces types, et c’est le black qui avait le nom de blanc ? Incroyable…

« J’ai rien, me tuez pas, il m’a dit de venir ici, il m’a dit- »

« TA GUEULE »


Les mains du gars commencèrent à le palper et il s’efforça de rester dans le personnage. Il sentit la clé anglaise sortir de sa ceinture, mais il n’y eut pas de réaction de la part du groupe. Ça faisait trois ans, trouver quelqu’un sans absolument aucunes armes aurait été franchement plus suspect. Garry se releva et indiqua d’un signe de la main qu’il était clean. Il y eut des bruits de sanglots, la fille Lopez essayait de s’approcher mais Ficello la retenait. Les canons étaient toujours pointés sur lui.

« Tu vas me dire ce qui s’est passé, c’est toi qui l’a buté ? »

« Quoi ? Non je vous jure, je vous jure, je ferais jamais de mal à Jeff… Je l’ai trouvé comme ça dans la rue, je crois qu’il s’est fait renverser par une voiture… Il a juste eu le temps de me dire Tempress et il parle plus depuis… Aidez-moi je vous en supplie, je pense qu’il respire plus ! »


C’en était trop pour Lopez qui se dégagea des bras décharnés de Ficello et se rua sur le corps.

« Jeff! Jeff ! Jefffffffffff »

« Tu vas essayer d’me faire avaler cette histoire de merde ? »

« J’ai essayé de l’aider, je vous jure, t’as vu mes vêtements ? Je suis pas pas con vous savez, n’importe qui d’autre, je l’aurais laissé là, mais c’est jeff… PUTAIN C’EST JEFF »


Regards perplexes, Garry avait baissé son pistolet. Même TJ semblait plutôt confus.

« Quoi, tu le connais ? »

Lance leva des yeux larmoyants.

« On était amis d’enfance, mais je l’ai perdu de vue quand j’ai déménagé au Texas… Je pensais jamais le revoir… »

Lopez essayait de secouer le cadavre. Garry s’approcha et l’entoura du bras.

« C’est fini, Nina… Il est mort »

Ficello se mit à donner des coups de pieds contre la vitrine, visiblement émotionnellement affecté. TJ regarda ses comparses et constatant qu’il était le seul avec l’arme levée, céda à la pression sociale et se rapprocha d’un air méfiant.

« Jeff trainait avec nous depuis quelques mois… Et toi t’es qui ? »

Le pilote hocha la tête, les mains serrées sur le gilet du décédé en essuyant ses larmes.

« Lance… Juste Lance… Je viens du sud, je passais juste dans le coin. Je suis désolé, tellement désolé. »


Nina s’épongea les yeux avec le bandana rouge qu’elle portait autour du cou.

Le pilote jeta un regard au groupe.

Sorry, not sorry.


But really, I`m a pacifist...
That being said, there`s only ever one winner to any race...
So come at me, B*tches !
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
American Dream
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 824
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Show me Chaos /!\   Sam 29 Sep 2018 - 0:11
Evegreen city ballet, c’était le nom de l’école de danse à côté de la boutique qu’ils visaient. Allez savoir pourquoi ça lui paraissait ironique ; peut-être parce que du coup, elle imaginait des trous du cul en tutu. La pigiste gardait pour elle le fait qu’un peu plus d’observation n’aurait pas pu faire de mal et se mit à suivre l’ombre des arbres sur le parking. Vrai quoi : parce qu’un connard lui avait dit qu’il avait quatre potes, il le croyait sur parole ? Et si c’était un mytho ? Et s’ils étaient assez malin pour se poster à des endroits suffisamment stratégies pour avoir une bonne vision du quartier ? Elle avait quand même une bonne expérience du braquage des communautés mais si ça foirait, elle pourrait toujours dire qu’elle le connaissait pas. Rahlala. Les mecs.

- Putain d’con, souffla-t-elle en entendant la voix de Starbuck résonner dans le début de soirée.

Quand il jouait un rôle, il faisait pas semblant lui. Victoria arrivait tout juste en position quand ça nommait TJ et Jeffrey ; elle ne ferait pas l’effort de retenir les noms, elle aurait oublié dans cinq minutes. Ces types étaient de sacrés idiots. Sans déconner. Outre le drama exacerbé, qui se pointait chez les autres avec un cadavre dans les bras maintenant ? Qui chialait comme ça à part les lavettes comme Kyle ? Et bordel de merde : renversé par une voiture ? Le trafic était mort de chez mort depuis trois ans et s’il avait pu le porter jusque-là, c’était que ça ne s’était pas passé loin. Ohlala… rien n’allait dans cette pièce de théâtre : s’il avait été face à la trentenaire, il aurait pris une balle entre les deux yeux au milieu du premier acte.

L’avantage, c’était que comme ils beuglaient tous comme des porcins, elle n’eut pas à craindre que le bruit de son arme ne soit perçu. Enlever la sécurité, d’abord, trouver une cible ensuite. Elle ne pourrait pas – et ne devait pas – tous les descendre d’entrée de jeu. Elle avait appris qu’exploiter les vivants, c’était quand même plus rentable que les macchabés sur le long terme. Lance avait peut-être un compte à régler mais elle, elle avait une entreprise à alimenter. Elle ne manquerait pas une occasion de se faire du profit. Blablablabla… ils avalaient tout le baratin du pilote, une vraie gorge profonde auditive et oooooh en voilà une belle occasion. Le type tellement enragé qu’il s’en était retourné pour se défouler sur la vitrine. Entre celui qui menait l’interrogatoire, la gamine qui chouinait et le black qui la consolait…

Effort maximum, comme dirait l’autre. La pigiste sortie de sa planque et le dénommé Ficello n’eut pas vraiment le temps de réagir avant qu’elle ne lui colle deux balles dans le torse. Dans le feu de l’action, elle voulait enchaîner avec le gus au fusil à pompe mais dans l’empressement – et parce qu’elle tenait son flingue à une main puisque l’autre serrait sa batte – elle visa moins bien que prévu. Elle lui troua la peau du bras et garda le canon dressé.

- Salut les têtes de glands ! J’ai deux nouvelles pour vous : la bonne, c’qu’on est pas des témoins d’Jehovah, deux contre deux et demi, ça devenait plus équitable, non ? Surtout quand ils avaient baissés leurs armes, laissez tomber les joujoux, sinon y’en a un autre qui va s’faire renverser par une voiture, railla-t-elle ouvertement.


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Lance Walker
American Dream
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 104
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Show me Chaos /!\   Sam 29 Sep 2018 - 11:50
Il relevait les yeux mais le moment défilait déjà. Des éclats de cheveux noirs, puis des coups de feu. Un, deux. Ficello constata sa perte un peu trop tard, c’était comme une sculpture d’allumettes qui s’effondrait. Lance fut presque aussi surpris que les autres, même si c’était pas pareil, vu qu’il n’était pas, théoriquement du moins, la cible. Cette garce était carrément incroyable. Il lui avait juste demandé d’attendre qu’il tire le premier coup, mais même ça était tombé aux oubliettes. Vic avait un besoin surnaturel d’avoir la première place. Ils pouvaient s’entendre là-dessus, comme sur bien d’autres choses. Bordel, cette fille, c’était autre chose quoi.

La mention du « on » sembla cliquer dans leurs petites têtes en même temps. Ils étaient pas les survivants les plus intelligents de tous les temps mais le passé de Lance ne l’avait pas porté à croire que ça aurait été le cas. TJ cria, c’était probablement pas très confortable le trou dans son bras. Garry se crispa, le revolver commença à s’agiter. Lance plongea le bras sous le cadavre en poussant celui-ci du pied pour heurter le black qui perdit l’équilibre momentanément. Sa main se referma sur le pistolet et Lance fit un pas en arrière.

« Ce n’est pas ma faute, il n’avait pas regardé de chaque côté avant de traverser… »

Lopez sembla prendre une ou deux secondes de plus à comprendre ce qui se passait, faire la connexion entre Jeffrey, Lance et Victoria, puis il y eut un cri hystérique qui naquit de sa gorge, franchement agaçant, alors qu’elle se jetait sur le pilote, mais Walker l’attendait de pied ferme littéralement, l’envoyant dans ses côtes, expulsant l’air de ses petits poumons et mettant enfin fin au supplice sonore. Le pilote attrapa la femme par les cheveux et la traina en arrière en plaquant le canon de son pistolet contre sa tête.

« Vous avez entendu la damzelle ? Ou bien vous voulez voir à quelle point la tête de Nina est vide, littéralement »

« Putain de salope, je vais tous vous-»

Lance soupira et releva le pistolet avant de faire feu. Il n’était pas un très bon tireur avec ce genre de truc, mais à cette distance c’était impossible de manquer la cible. La tête de TJ devint une auréole rougeâtre, s’agitant quelques instants comme une poule décapitée avant de s’écraser au sol.

« D'autres commentaires pertinents ? Non ? »

Son regard se porta sur la brune. Elle n’avait pas tué les autres quand elle en avait eu l’occasion, genre maintenant. Ça voulait dire qu’elle avait autre chose en tête. Et évidemment, il ne l’avait pas été mis au courant. Ça valait bien le fait qu’il n’ait pas trop poussé sur les raisons qui avaient menés à ce moment. Il ne pouvait donc pas vraiment être contrarié, même si Lance se demandait ce qu’elle pensait pouvoir extirper de deux survivants à peine assez intelligents pour respirer tout seul. Bordel, cette fille lui jouait les mêmes tours que lui à elle en fait. Ils se ressemblaient bien plus qu’il ne voulait l’avouer…

Garry laissa tomber le revolver, que Lance poussa plus loin du pied avant de repousser en avant Nina pour libérer sa main.

Son regard se porta sur Vic, et il fit mouliner sa main, pas très différent du geste qu’elle avait fait dans la voiture.  Keep going. What now ?

Parce que si ça dépendait que de lui…
« Vous êtes qui putain »

Le pilote fit un grand sourire à Nina.

« Bonnie et Clyde, c’clair »


But really, I`m a pacifist...
That being said, there`s only ever one winner to any race...
So come at me, B*tches !
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
American Dream
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 824
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Show me Chaos /!\   Dim 30 Sep 2018 - 12:58
Ouf, Lance avait suivi le mouvement. Non parce qu’il aurait aussi pu essayer de l’entuber, il était certainement assez imaginatif – pour ne pas dire fourbe. Une hystérique maîtrisée et un crâne explosé plus tard, le ratio tombait à deux pour deux. Deux hommes, deux femmes. Putain, excellente parité, c’était les féministes qui seraient contents. Y’avait même un noir dans l’histoire, histoire qu’on ne les accuse pas de tuer les minorités en premier. Dans la mesure où la nénette ne semblait pas bien dangereuse et que l’autre type avait lâché son pistolet, Victoria rangeait le sien. Son partenaire assurerait la couverture. Tandis qu’elle avançait de quelques mètres pour se rapprocher de leurs victimes, elle jouait à faire nonchalamment mouliner sa batte.

- Bonnie and Clyde en mieux, précisa-t-elle avec un vague sourire, et comme v’z’avez pas l’air d’avoir la lumière à tous les étages, j’vais faire court, elle marqua néanmoins une pause pour les faire chier un peu, j’prends tout c’que vous avez. La bouffe, les munitions, votre caisse si jamais, même tes tampons chérie, ils sont à moi, ils n’avaient peut-être pas grand-chose mais vu qu’elle n’était pas sortie pour ça à la base, ce n’était que du bonus, après… raaah c’est après qu’c’est compliqué.

Ses yeux olive passèrent des deux inconnus à Starbuck. Elle était passée en mode prédateur, ça se voyait dans sa manière de les toiser, de rester à une distance décente et de leur tourner autour comme un fauve. Sa batte ne cessait de tourner, de se balancer, envoyant un message clair : tic-tac, tic-tac, sur la tête de qui allait-elle finir ? Un moment, elle avisa les deux cadavres d’un air faussement désolé.

- C’con qu’vous soyez plus qu’deux… ç’fait moins d’monde pour bosser pour moi ça. Surtout qu’faut bien j’trouve une façon qu’vous filiez pas, parc’quand j’reviendrai, j’vous vous voir avec mes r'ssources emballées dans du papier cadeau, finalement, Lance avait un aveu indirect de l’activité principale de la pigiste – et il pourrait ainsi constater qu’il avait eu un vrai traitement de faveur, oh, j’crois qu’j’ai une idée ! Elle surjoua une mine ingénue en se tournant vers son complice, on a qu’à casser les deux jambes d’la nana. Comme ça… elle ira pas loin, ou ils risquaient de tous les deux crever sur la route si blackos voulait la porter.


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Lance Walker
American Dream
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 104
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Show me Chaos /!\   Dim 30 Sep 2018 - 18:44
Lance ne put s’empêcher d’être perplexe, mais n’ajouta rien quand elle révéla ses intentions. Il aurait dû s’y attendre, probablement. Là c’était clair, on avançait en terrain inconnu pour le pilote. Comment c’était censé marcher ? Et pourquoi ils garderaient parole une fois qu’ils seraient partis ? Elle et lui venait de buter la moitié de l’équipe, même si Lance suspectait qu’ils avaient d’autres amis dans la région – mais ça Victoria pouvait pas le savoir avec certitude. Elle avait rangé son flingue mais pas lui, guettant un geste de trop de la part du combo chocovanille encore en vie.

« Ça risque de ruiner le look talons hauts par contre »

Quoi c’est vrai. T’es du genre talons haut toi Vicky ? Probablement pas, mais ça lui irait bien. Une idée pour plus tard. Il soupira en se déplaçant de côté pour avoir le dos moins exposé à la rue. Le bruit des coups de feu finirait par rameuter quelque chose de vivant ou de mort, et il ne voulait pas être pris au dépourvu. Il y avait un autre soucis avec les intérêts particuliers de la Brune, son plan supposait qu’ils les laisseraient en vie. C’était pas exactement la méthode habituelle de Lance, pas qu’il soit un meurtrier en série non plus. Mais ce n’était pas son habitude de laisser respirer quelqu’un qui avait pointé un flingue dans sa direction, pour commencer. Il se pencha vers feu TJ et ramassa le fusil à pompe légèrement crasseux de sang et de restes humains.

Le black finit par lever les mains en guise de soumission.

« Écoutez, on fait que squatter dans le coin , on a rien qui- »

Lance balança la crosse du fusil contre la tête du mal-nommé, l’envoyant sur le côté. Nina eut un cri de surprise.

« Pas le temps pour vos conneries. Vos couleurs de gang là, c’est pour faire joli peut-être ? T’as deux choix Garry, tu te casses de Renton ou bien tu paies le loyer comme tout le monde… Petit indice, un de tes choix mènent inévitablement avec un mort passablement plus lente que TJ ici présent. Tu veux voir à quoi ressemble de la peau qui frotte sur du bitume à 100 km/h »

Lance ne savait pas quoi dire de plus. Ça aurait été tellement plus simple de juste tirer et d’en avoir fini avec eux. Bordel de femme capricieuse, quoi. Elle avait de la chance qu’il soit patient. La Black avait une main à la tête, là où Lance avait frappé, mais il semblait conscient. Dommage pour lui, il sentirait probablement la batte en aluminium passer s’ils continuaient à jouer les imbéciles – encore plus qu’ils ne semblaient l’être du moins.

« Gary ? La terre appelle Gary. T’as compris ou bien Bonnie doit stimuler tes couilles à coup de batte ? »

« … Ok… »


Ta da. Lance jeta un regard à la Brune en replaçant sa prise sur le fusil.

« Alors la caisse ? »

« … On en a pas. TJ avait envoyé Jeffrey voir s’il restait quelque chose d’utilisable à Walker Subaru… »


Nina éclata en sanglots à la mention de tous ses copains morts. Pauvre Ficello, au dirait que personne l’aimait lui. Personne aimait les maigrichons, c’était une loi universelle. Lance en savait bien assez pour le moment. Ils étaient supposés faire quoi maintenant ? Les ligoter, les assommer ? Son regard se porta sur les locaux de Tempress, puis sur Victoria.

You wanted this, so keep calling the shots.


But really, I`m a pacifist...
That being said, there`s only ever one winner to any race...
So come at me, B*tches !
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
American Dream
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 824
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Show me Chaos /!\   Dim 30 Sep 2018 - 20:42
HRP:
 

Pffff… est-ce que ce serait mal de dire qu’elle l’adorait déjà ? Professionnellement parlant bien sûr. En plus d’être surprenant et drôle, ce type savait gérer les négociations à la dure. Tu te casses ou tu payes le loyer, putain c’était de la bonne punchline ! Elle en mouillerait presque sa culotte. Son regard toisa un instant le black à demi sonné par un coup de crosse. Mentait-il ? Ne mentait-il pas ? Est-ce qu’ils étaient cons au moins de leur mentir encore ? Le problème avec les imbéciles, c’était qu’on n’était jamais sûr.

- Oh ta gueule, cracha-t-elle à la nana qui fondait en sanglot.

SHTUNK. La batte venait de lui fracasser la gueule. Basculée sur le côté, il fallut que la dite « Nina » se redresse pour que tout le monde puisse voir le sang qui pissait sur son menton. Damn, sa lèvre inférieure avait sacrément morflé et avant de pouvoir se plaquer la main sur la gueule, elle cracha quelque chose qui ressemblait à des morceaux de dents. Dommage que tous les médecins spécialistes du coin avaient mis la clef sous la porte, ça allait lui faire un sourire original.

- Hey ! Pourquoi t-
- J’voudrais être sûre qu’le message soit passé : on a pas l’temps pour les conneries. Donc j’repose la question : z’avez une caisse ?
- … Non ! N-NON ! S’empressa de répondre Garry en voyant la batte se lever à nouveau, notre bagnole est tombée en panne. C’est pour ça qu’on squatte ici, on faisait que pas-
- Ok-ok, j’m’en ballec d’ta vie, l’interrompit-elle.

Hum… admettons, pour l’instant. Après tout, ils avaient beau être nombreux, ils ne pouvaient avoir des yeux partout. Lance avait bien pu se faufiler dans le coin, pourquoi pas cette bande de ploucs ? Un râle de fond attira l’attention de Victoria ; une première charogne, attirée par le tintamarre. Elle était désorientée maintenant que ça ne tirait plus mais les éclats de voix la mettraient très vite dans la bonne direction.

- Bah qu’est-ce qu’on attend ? Faites-nous visiter p’tain, qu’on voit c’que nous a apporté l’père Noël !

L’autre jeune femme faisait de gros efforts pour retenir ses sanglots, son visage était crispé et écarlate. Elle ne cessait de toucher du bout des doigts les contours enflés de sa bouche et les angles brisés de trois de ses incisives. La pigiste s’écartait pour laisser parler les victimes en tête de file : qu’ils n’aient pas l’occasion de tenter une stupidité. Une fois qu’ils se seraient servis, Nina n’aurait pas fini d’en chier, parce qu’elle comptait vraiment lui bousiller les genoux. Si elle était immobilisée, son pote serait bien obligé de rester sur place ; et s’il voulait rester sur place, il devrait payer le loyer.

- S’t’as une requête ou un truc à dire, c’mainteant, glissa-t-elle à voix basse à Starbuck en le rejoignant.


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Show me Chaos /!\   
Revenir en haut Aller en bas  
- Show me Chaos /!\ -
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Mercenaires du chaos vs gamines
» Retro Taco Show.
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: