The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Show me Chaos /!\ -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victoria L. Raven
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event : 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 908
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Show me Chaos /!\   Mar 2 Oct 2018 - 20:23
A la manière d’un chat sauvage qui se laissait apprivoiser, Victoria le défiait du regard mais ne bougeait pas. Elle laissa la main glisser à travers ses cheveux, le long de son cou, sur le cuir de son manteau. Elle nierait jusqu’à la mort avoir frissonné. Ça n’avait rien à voir avec ses parties de jambes en l’air occasionnelles avec Donovan ou sa dernière fois avec Nathan, rageusement cathartique. C’était… merde. Encore un peu et elle frémirait comme une adolescente. C’était tous ces préliminaires platoniques qui nourrissaient l’appréhension plus que de raison.

Volontairement immobile, elle attendit que les lèvres de Lance épousent les siennes pour lui rendre son baiser. Sincèrement. Fougueusement. Pas un de ces bisous de pucelle effarouchée – oh que non. Par pure réflexe, elle mordit sa lèvre inférieure quand il la relâcha, ce qui ne rendit que plus lascif le regard qu’elle lui jetait. Du désir et de l’impatience plein ses prunelles marron-vert. Un grand sourire en coin fendit ses joues rosies à la question métaphorique de son partenaire.

- J’t’ai dit osef des parents, répliqua-t-elle en l’attirant à lui pour une deuxième manche langoureuse.

***

La pigiste ne chercherait pas à dire combien de temps ils avaient passé à tester le confort de la Subaru. L’important c’était qu’elle ait pris son pied, pas vrai ? Elle ne lui ferait pas plaisir en lui confirmant qu’il avait fait un bon chrono ; c’était pourquoi le genre de phrase typique qu’il aimait entendre. Encore essoufflée, les cheveux en pagaille, Victoria avait remis son débardeur taché de sang mais avait abandonné le manteau sur la banquette arrière. Des entrelacements de mèches sombres collaient à sa peau moite, sur son front, ses tempes, sa nuque, ses épaules blanches.

Recouvrant déjà ses airs naturellement détachés, elle essuya la buée qui s’était formée sur la vitre pour voir à l’extérieur. La nuit était complètement tombée désormais et visiblement : soit c’était la nouvelle lune, soit les nuages étaient épais. Dans tous les cas, il faisait un noir aussi opaque que l’obscurité qui régnait dans le véhicule. C’était vraiment parce que ses pupilles s’étaient dilatées – et qu’elle commençait à avoir l’habitude – qu’elle distingua les deux silhouettes décharnées qui rôdaient à moins de dix mètres.

- Y’a des voyeurs qu’approchent, souffla-t-elle en cherchant ses rangers à tâtons, ou des jaloux, elle haussa les épaules avec dédains et poursuivit, sans ressentir ce besoin de discuter de ce qu’il venait de se passer, j’prends un des deux sacs dans ma caisse et tu m’suis jusqu’à la maison.

Bah oui : fallait pas déconner. Maintenant qu’il avait eu ce qu’il voulait, rien ne pourrait l’empêcher de se barrer et avec sa voiture de merde, elle ne risquait pas de rattraper un bolide en pleine nuit. Fallait pas oublier qu’elle était sacrément vénale comme nana, mais hé : elle lui faisait confiance à hauteur de 50% de sa prise ! C’était vraiment pas mal.


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 174
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Show me Chaos /!\   Mar 2 Oct 2018 - 21:01
Lance s’appuya la tête contre son siège. Essayant de reprendre son souffle, il s’essuya le front couvert de sueur en jetant un œil à la fenêtre embuée. Il faisait carrément nuit, maintenant. Minute, stop, on peut reparler de ce qui venait d’arriver. Sauf que le pilote avait pas vraiment les mots pour décrire même en essayant. She`s…! Lance chercha son t-shirt sur le siège arrière en fouillant de la main.  Elle avait raison sur un point, valait mieux que les parents aient pas entendus – ou vus – tout ce qui venait d’arriver.

Comme tout bon gars qui se respecte, il espérait avoir son score mais elle lui fit pas cette satisfaction. Mais son silence était tout aussi éloquent, avec cette brune fallait savoir lire entre les lignes constamment. Lance grogna plus ou moins silencieusement, il avait le dos en feu. Il tâta des doigts. Bordel Vic, les griffes c’était vraiment nécessaire ? Le pilote n’en fit aucune mention, elle savait, il savait, elle s’en foutait. Fallait choisir ses combats avec elle. Reste que Kawai in the streets, Hentai in the sheets, ça lui allait bien à elle aussi, quoi.

Pas moyen d’être trop surpris quand elle veut un des sacs. La confiance, ça faisait tellement 2015 de toute façon. Lance se contenta d’hocher la tête, encore un peu sonné et léthargique, comme tout gars qui se respecte après un exercice physique de ce calibre. Il appuya sur le bouton qui faisait ouvrir le coffre, comme ça elle chercherait pas comme une conne dans le noir, puis tourna la clé pour ouvrir les phares. Elle avait pas tort, il y a deux trois chimpan-dead qui devaient avoir entendu les bruits plus… aigus. Il termina d’enfiler son pantalons en gigotant comme une anguille, et enfonça ses pieds dans ses bottes.

« Je m’occupe de tes admirateurs, playgirl, reviens avec ta caisse et je te suis. »

Lance sortit de l’auto – un gars prenait jamais autant de temps à s’habiller qu’une fille, c’est la première loi de l’humanité – et alla à l’arrière, fouillant dans sa part du butin pour sortir une longue hache qu’il avait trouvé dans le sac de Ficello. Le style bucheron professionnel. Le truc devait être trop lourd pour feu Squelettor, mais pas pour lui. Se frottant les yeux pour chasser la fatigue – elle l’avait vidé, littéralement- il fit tourner la hache dans sa main avant de frapper le premier infecté à la tête, l’envoyant au sol dans une gerbe de sang. Il tourna le côté plat de la tête de hache et ramena son élan, frappant le deuxième en plein genou, l’éclatant dans un craquement sonore. Le cadavre animé s’étendit sur le sol sous le choc, mais la hache revenait déjà vers sa tête , la scindant en deux au niveau du nez. Lance considéra l’arme, pas mal, pas mal du tout… Il se tourna un bref instant vers la brune.

« Tu fous quoi ? Si t’attend de ressentir tes jambes à nouveau, on en a pour un moment ! »

Clin d’œil.


I press on where others slow down...
I am with many, but I drive alone...
I am the race you cannot win
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event : 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 908
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Show me Chaos /!\   Mer 3 Oct 2018 - 9:50
Ouai, qu’il s’occupe des rôdeurs, elle n’avait pas l’énergie pour ça – mais elle ne l’avouerait pas. L’endorphine qui coulait dans ses veines endormait les douleurs de son poignet mais elle n’était pas d’humeur à rejouer de la batte. La pigiste se laissa retomber contre son fauteuil, le regard perdu dans le vide du plafonnier. Putain de merde. Non seulement c’était la première fois qu’elle couchait avec quelqu’un d’extérieur au camp mais en plus, elle ne s’était pas protégée. Voilà pourquoi fallait toujours se balader avec quelques capotes sur soi, Nate avait parfaitement raison – enfin, elle soupçonnait que ce soit son genre en tout cas.

- ’bordel, grogna-t-elle en quitta finalement la voiture.

Ouuh, il faisait frais dehors. Les fins d’été à Washington n’était pas ce qu’on faisait de plus agréable en termes de température, surtout une fois la nuit tombée. En comparaison, c’était un sauna qui puait le sexe à l’intérieur de la bagnole. Non sans un coup d’œil désintéressé à son partenaire qui fendait littéralement en deux le crâne d’une charogne, Victoria ouvrit la portière arrière pour récupérer son blouson. Tout en l’enfilant, elle rétorqua une mise en garde lourde de sous-entendus :

- M’cherche pas sweethart

… ce qui pouvait tout dire en fait, vu son expression mutine. Qu’elle pourrait lui écraser les couilles avec sa batte ou bien le chevaucher à nouveau, jusqu’à ce qu’il ne puisse plus sentir son joystick. Lui faire regretter ou lui faire plaisir. Son sourire en coin resta accroché à ses lèvres encore rouges, même quand elle s’empara de son arme fétiche, même quand elle s’éloigna pour rapprocher le van qui n’était pas bien loin. C’était différent de quand elle s’envoyait en l’air juste pour le cul, c’était… enfin… bref. Mieux valait ne pas y penser, elle voulait pas se la jouer sentimental.

- c’pas très loin, précisa-t-elle une fois prête à repartir, quand on s’ra là-bas, fais c’que j’te dis et f’pas l’con.

Dans la mesure du raisonnable en tout cas. Difficile pourtant de ne pas l’imaginer offrir un café dans une tasse Star Wars à Morgan et déjà, la pigiste en ricanait intérieurement. Ok, fallait qu’elle arrête : les yeux qu’elle avait posés sur lui à cet instant n’était même plus teinté d’impertinence. Elle s’empressa de rectifia ça, de renfiler son voile d’impénétrabilité par la même occasion, et croisa les bras pour demander :

- S’t’as des dernières questions, j’t’écoute. Une fois qu’tu s’ras là-bas, c’sera pas pareil.

HRP:
 


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 174
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Show me Chaos /!\   Mer 3 Oct 2018 - 18:05
Lance la considéra – elle et son joli cul – pendant qu’elle s’éloignait, posant la hache sur son épaule comme un authentique homme des bois. Last chance, bro. Si elle avait pris sa part, c’est qu’elle avait forcément songé qu’il risquait peut-être de se défiler. Pour être franc, le pilote avait jamais pensé que ça irait aussi loin. D’abord, qu’il sortirait en vie de ce garage hier. Ensuite, que ce rencart lancé à la demi-blague – elle, s’intéresser à un gars comme lui ? – se réalise pour de vrai. Puis que ce soit un relatif succès. Et maintenant, d’avoir la réponse à ses interrogations directement sous les yeux, et à portée de main. Mais il était encore libre. Il avait vu ce qui était arrivé quand un esprit libre de son genre comme May pouvait devenir dans le côté sombre de Renton. S’il se faisait la malle, même l’intelligence vive de Victoria serait pas suffisante pour le retrouver. Il irait se planquer au fond du sud, espacerait encore davantage ses sorties au No Man`s Land. C’était faisable.

Mais c’était pas ce qu’il voulait, clairement. Elle lui avait montré un autre chemin. Vic` était plus qu’une survivante, c’était une gagnante. Elle faisait ce qui était nécessaire pour émerger au-dessus des autres. C’était pas différent de la course automobile. Tu rejoins une équipe avec des gens qui pensent comme toi. Le pilote se faisait pas d’illusions sur le genre de personne qui l’attendait là-bas. Mais c’était toujours mieux qu’être seul.

Il retourna à la voiture. Sweetheart. Un sobriquet affectueux de sa part ? Lance réussit à ne pas faire la même tête que lorsqu’elle avait accepté le rencart le plus étrange de tous les temps, mais un fin sourire flotta sur ses lèvres alors que le moteur de la Subaru se réanimait, attendant que le van revienne. Pas le temps de s’inquiéter d’un mordeur qui aurait été un peu trop chanceux pendant la courte marche, elle était déjà de retour. Hideux, son véhicule d’ailleurs. Il ne sonnait pas très bien non plus. Le pilote jetterait un œil sous le capot plus tard. S’occuper des affaires de quelqu’un d’autre lui sembla très bizarre sur le moment. Too long on my own I guess. Elle revint quelques instants pour échanger de derniers mots. C’était lui, ou elle semblait presque… Concernée pour lui ? Tu tiens à ton plan cul, Vic, ou… ?

« À vos ordres, Capitaine Vicky. T’es sexy quand t’es autoritaire, alors…»

Petit rire. Il se demanda si elle se questionnait sur le bon sens de l’opération, elle-aussi. C’était clairement un peu bizarre qu’elle prenne la peine de l’avertir.

« J’ai toujours préféré improviser de toute façon, alors let`s get going. Mon charme naturel fera le reste. Ça a marché avec toi non ? »

Clin d’œil, mais Lance n’était pas complètement crétin. Il se doutait bien que les choses deviendraient rapidement moins drôles avant de le revenir. Mais ça ne servait à rien de se faire des histoires maintenant. Quand ça compterait, il ferait le nécessaire. Lance avait toujours fait que ça au final…

« Je te laisse un bon 250 mètres d’avance, si t’as besoin d’avertir des vigiles ou je sais pas quoi. Si ça s’annonce mal, klaxonne longuement et je disparais. »

Lance croyait pas que ce serait nécessaire, mais il avait pas survécu aussi longtemps sans accorder une place raisonnable à la chance, et une autre à la prudence. T’as de beaux yeux Vic, mais essaie de pas me faire tuer à l’arrivée, tu veux ?


I press on where others slow down...
I am with many, but I drive alone...
I am the race you cannot win
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event : 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 908
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Show me Chaos /!\   Mer 3 Oct 2018 - 19:41
- Moi c’pas pareil, avait-elle rétorqué avec une arrogance toute exagérée.

Il n’avait pas tort pourtant. Son arrivée chez la YMCA Family n’avait pas été des plus simples ni des plus cordiales. Son impertinence aurait pu lui coûter la vie dix fois, mais… son charme naturel et ses répliques poétiques avaient conquis le cœur de Zack. Ahah. Même en blague, personne n’y croyait. Docteur café n’était pas bête et il était prévoyant avec ça. Une distance de sécurité, hein ? Les paupières de la trentenaire se plissèrent mais elle n’objecta rien. S’il avait l’intention de se tirer, il pourrait le faire de toute façon, sans se bricoler une pseudo marge de sécurité.

- Ouai, souffla-t-elle nonchalamment, on a qu’à faire ça, elle s’en foutait en fait.

***

Elle n’avait même pas cherché à rediscipliner ses cheveux une fois arrivée à destination. Ce que les autres gus du camp pouvaient imaginer lui passait loin au-dessus. Alors sans se mettre la pression le moins du monde, elle avait rapidement prévenu les vigies qui gardaient leur barrière aménagée qu’elle était suivie. Quelques secondes plus tard, la Subaru pouvait rentrer dans le quartier sécurisé par l’alliance des « croquemitaines ».

- Laisse les sacs, on v’rra ça après, dit-elle à Lance une fois qu’ils furent garés devant la grande maison principale, file tes armes.

Elle lui fit un petit geste pour encourager la demande et patienta mains sur les hanches qu’il obtempère. Il n’avait pas fait tout ce chemin pour faire le con une fois dans la gueule du loup, pas vrai ? Victoria attendit donc qu’il lui confie tout ce qu’il avait de dangereux, depuis sont fusil à pompe soi-disant déchargé à sa clef à molette ensanglantée. Un demi-sourire colora ses lèvres, elle le toisa de haut en bas et se détourna.

- S’tu caches un coupe-ongles dans son slip, j’veux pas l’savoir, arrange-toi juste pour qu’personne le trouve, enfin, théoriquement, elle le saurait s’il avait un objet dissimulé entre deux couilles, mais… bref, reste-là.

Elle le planta sur le perron pour rentrer seule dans le pavillon. Quelques éclats de voix, le ricanement d’hyène de son ex résonnait à l’étage et une odeur de bouffe flottait encore. Ils l’avaient pas attendu pour dîner les enculés ! Elle avait faim du coup. Pour trouver Zack ? Rien de plus suivre : suivez les chutes de températures jusqu’à atteindre le zéro absolu. Généralement, il était à l’origine du phénomène.

- Hey-hey ! Zack, grosse journée hein ? Elle portait encore ses fringues souillé du sang d’un grand ado pour en témoigner, elle est pas finie ! T’souviens d’ce sourire corporate qu’t’avais fait quand Romy est arrivée ? T’peux l’sortir du placard, y’a un type qu’tu dois rencontrer, oui elle avait encore fait venir un étranger, ça devenait une sale habitude, il a les tripes, il m’a aidé à braquer une bande de bouffons qui s’sont installés pas loin. Pas dégeu la prise, commenta-t-elle avant de lui glisser un clin d’œil, c’t’un beau mâle en plus, j’t’autorise à mater un peu s’tu veux mais j’suis presqu’sûre qu’il appréciera pas d'se faire enfoncer des trucs dans l’derrière.

Spoiler:
 


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 174
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Show me Chaos /!\   Mer 3 Oct 2018 - 20:49
Chester Bennington hurlait Somewhere I belong mais Lance réduisit le son progressivement, ce réflexe bizarre que les gens ont pour augmenter leur concentration. Les lumières de la Subaru éclairèrent progressivement l’installation fortifiée, pas loin de la van de Victoria. Il pouvait voir des silhouettes, mais il faisait tellement noir cette nuit que ça ne changeait pas grand-chose. Il y aurait eu quelqu’un sur le siège arrière qu’il aurait pas vu la différence actuellement.

La caisse de la brune s’immobilisa devant une maison qui semblait centrale à cette espèce de camp. Pour un gars comme Lance qui n’avait jamais trainé dans le moindre groupe de survivant organisés, c’était… Impressionnant pour le moins. This is what humanity does when it is pushed to the limit. Sa main se serra contre le levier d’embrayage de la voiture de Rallye, comme pour se stabiliser dans cet étrange environnement. Tous ses instincts de vagabond lui disaient de rebrousser chemin mais il était trop tard depuis longtemps. La voiture pouvait être rapide, les balles de fusil l’était encore davantage. Alors au lieu de ça, il se gara à côté du camion de Vic.

Il éteignit le moteur, sortit et se dirigea vers l’arrière pour sortir le sac de randonnée, mais elle l’arrêta dans son geste. Lance la considéra un instant après sa demande. Évidemment que le pilote s’y attendait, mais ça restait pas plus facile à faire. Après un moment de silence, les yeux plantés dans les siens, il soupira et rejoignit l’avant de la Subaru. Il sortit d’abord le couteau de chasse de l’étui à sa ceinture, et le déposa sur le capot, faisant de même avec le M1911 trouvé sur Jeffrey, et qui avait buté TJ ensuite. Lance était pas sûr de combien il restait de munitions dedans, mais l’action était encore fermée alors au moins une balle.

Il ouvrit la portière et sortit à la suite la grosse clef à molette couverte de sang, la grande hache puis le fusil à pompe Remington M870P. Ce truc le suivait depuis des années. Lui jetant un regard, il fit jouer la pompe. Vide. Le posant sur la Subaru avec le reste, il sortit de la poche de son manteau une poignée de cartouches de calibre 12, celles récupérées dans le fusil de TJ.

Il restait encore la machette de Ficello, mais elle était dans le sac de randonnée. Même s’il aurait voulu l’utiliser, ça aurait pris une minute juste pour la sortir de là. Il serait mort dix fois avant. Se sentant nu même avec vêtements, il fit un signe de bras indiquant que tout était là.

« Ok. »

Il s’appuya les fesses contre le pare-chocs de la Subaru en croisant les bras dans l’air frais de la nuit. On le dévisageait mais à part attendre, même un clown comme lui pouvait pas faire grand-chose pour alléger l’atmosphère. Son regard se promena sur les bâtiments. Ils étaient nombreux, très nombreux. De la façon dont Victoria l’avait présenté, il avait pensé qu’ils étaient plus une bande qu’une fichue armée.

Pas du genre à rester sans rien faire, il se mit à taper du pied inconsciemment, sa voix un murmure.

«Very superstitious, nothin' more to say
Very superstitious, the devil's on his way
Thirteen month old baby, broke the lookin' glass
Seven years of bad luck, good things in your past
When you believe in things that you don't understand
Then you suffer
Superstition ain't the way, no, no, no


I press on where others slow down...
I am with many, but I drive alone...
I am the race you cannot win
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Zack M. Atkins
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Desert Eagle .50, un .44, un couteau de chasse, et un poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/03/2016
Messages : 4018
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Show me Chaos /!\   Mer 3 Oct 2018 - 21:49

Spoiler:
 



Une équipe était partie au matin rendre une petite visite aux pécores du ranch avec, dans leurs rangs, Victoria et May. Ils étaient partis accompagnés de deux de leurs otages, Edward et Nola. Le but était simple : obtenir des informations concrètes sur les fameux alliés des Ranchers, à savoir leur emplacement et, pour cela, tous les coups étaient permis, quitte à devoir sacrifier les vies de leurs deux prisonniers. Ou plus. Comme toujours, les American Dream et leurs propres alliés tenaient leur parole : si les pecnots suivaient les règles, aucun mal ne leur serait fait. Sauf que voilà, ils n'avaient pas suivi les règles et s'étaient entêtés comme des mules à ne pas vouloir leur fournir cette information pourtant si simple et le résultat avait été le suivant : trois morts du côté de Ranchers. Pas de quoi alarmer le grand blond qui avait tout de même soupirer d'un air las lorsque la nouvelle lui était parvenue. Était-ce seulement possible qu'ils soient idiots au point de sacrifier la vie des leurs pour un foutu emplacement ? Apparemment. Mais qu'importait, le quarantenaire et les siens avaient désormais l'information dont ils avaient besoin, ce ne serait donc plus qu'une question de temps avant qu'ils ne tombent également sur le groupe de la prison de Gig Harbor, celui de Selene.

Autant dire que l'ancien homme d'affaires avait été nerveux tout au long de la journée, ne prenant qu'à moitié la peine de répondre à ce qu'on lui demandait et la raison était très simple : il lui fallait cette adresse. Ne serait-ce que pour savoir si cette fameuse Selene était la Selene. Il n'aurait pas sa réponse dans l'immédiat mais quelque chose qui lui permettrait de s'en assurer au moment venu serait non négligeable. Son humeur ne s'était faite que partiellement meilleure, notamment dû au fait qu'il ne dormait que rarement ces derniers jours, son départ pour Seattle étant prévu pour quelques jours plus tard. Aussi, quand Victoria avait informé brièvement qu'elle ressortait parce-qu'elle avait ''un truc à faire'', il s'était contenté d'un grognement approbateur relativement désintéressé. Cela faisait désormais longtemps qu'il ne faisait plus vraiment attention aux moindres faits et gestes de la pigiste, ayant suffisamment confiance en elle pour savoir que, quoi qu'il arriverait, elle resterait fiable et finirait toujours par rentrer. Du moins l'espérait-il.

En tous cas, ce soir-là encore, elle était revenue. Installé en haut des escaliers extérieurs de la cuisine, ceux qui menaient au jardin, l'ancien homme d'affaires avait tourné la tête vers elle à ses mots, arquant un sourcil alors qu'une cigarette se consumait lentement entre ses lèvres. « On dirait bien » avait-il rétorqué en la toisant sans gêne de haut en bas, ne faisant cependant aucune remarque sur ses vêtements ensanglantés. La suite des paroles de la brune lui fit froncer les sourcils. Ok, il se rappelait du sourire mais... elle avait encore ramené quelqu'un ? À ce train-là tous les survivants -ou presque- à cent kilomètres à la ronde seraient des leurs, mais Victoria l'avait déjà prouvé : elle ne ramenait pas n'importe qui. Et apparemment, ce fameux type l'avait aidée à piller un groupe. Maigre garantie mais qu'avaient-ils de plus ? La dernière remarque de la femme le poussa à pencher la tête sur le côté et à lui lancer un sourire faussement reconnaissant. « C'est vraiment trop d'honneur » avait-il lancé sur un ton à la fois ironique et amusé avant de tirer une dernière fois sur sa barrette de nicotine pour finalement l'écraser dans le cendrier présent sur la balustrade.

Le quarantenaire avait alors laissé la pigiste passer devant, la suivant jusqu'au dehors où se trouvait sa voiture avec, installé contre le pare-choc, un type totalement inconnu au bataillon. À nouveau les sourcils de l'aîné se froncèrent. « T'as amené un type qui parle tout seul... je rêve » avait-il marmonné en levant les yeux au ciel. Les lèvres de l'inconnu bougeaient en effet mais, en réalité, le blond se foutait bien de ce qu'il disait. Arrivant à sa hauteur, il laissa filer son regard sur sa silhouette, notamment pour s'assurer qu'il ne portait pas d'armes, avant de lui tendre la main. Un peu de politesse ne tuerait personne après tout, et puisqu'il n'était pas d'humeur à sortir le ''sourire corporate'', autant qu'il se limite au strict minimum. « Zack. Tu as aidé Victoria aujourd'hui si j'ai bien compris » avait-il commencé sur ce ton à la fois calme et légèrement condescendant qui était le sien tout en plantant ses prunelles claires dans celles de son vis-à-vis. « Qu'attends-tu en retour et qu'est-ce qui nous prouve que nous pouvons te faire confiance hormis la parole de madame ? » Un sourcil arqué, le quarantenaire toisait le type en face de lui, attendant une réponse claire et acceptable. Bien sûr, il se doutait bien que l'inconnu demanderait un toit, de la bouffe, et ce genre de banalités, mais c'était bien la seconde partie de la question la plus importante. Ce n'était pas qu'il doutait des mots de Victoria, mais l'avis d'une seule personne n'était plus suffisante en ce monde alors lui poser ce types de questions lui permettrait déjà de commencer à le cerner un minimum.


Hell is not what you think it is, it's cold, and dark my friend. MAIZ.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Show me Chaos /!\   
Revenir en haut Aller en bas  
- Show me Chaos /!\ -
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Mercenaires du chaos vs gamines
» Retro Taco Show.
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: