The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- You only get to keep what you refuse to let go of. -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/11/2017
Messages : 164
Age IRL : 28
MessageSujet: You only get to keep what you refuse to let go of.   Mar 25 Sep 2018 - 3:16
Quand Selene lui avait dit qu'il pouvait rester (et "autant qu'il voulait", pour être précis, il s'en souvenais parfaitement), il s'était d'abord contenté de hocher la tête sans réfléchir. Bien sûr ça lui avait fait plaisir qu'elle lui dise ça, pour tous un tas de raisons qui allaient de la joie inconsidérée qu'il éprouvait quand on ne le rejetait pas jusqu'à celle tout aussi irrationnelle que la présence de la jeune femme lui inspirait, mais une fois qu'il s'était retrouvé à nouveau seul dans la petite cellule qu'il avait déjà occupée plusieurs mois plus tôt, il s'était mis à paniquer. D'abord, il avait essayé de se calmer (en respirant, en fixant le plafond, en comptant jusqu'à 7849) puis il s'était résolu à tenter de comprendre ce qui clochait. Facile, en vrai. Le truc, c'est qu'il n'avait aucune idée de ce qu'il devait faire à présent. Il se sentait affreusement stupide et il était à deux doigts de se cogner la tête contre un mur. Okay, ça n'avait peut-être pas été grand-chose, mais ce qui s'était passé pendant leur entraînement au tir l'avait complètement chamboulé et ils s'étaient séparés assez rapidement dès qu'ils étaient rentrés – enfin, il s'était un peu enfui en vérité, en s'autoexcusant parce qu'il se disait qu'elle devait avoir plus important à faire que de continuer à s'occuper de lui ce jour-là de toute façon. Il n'empêche qu'avant tout ça, il était venu pour se préparer au conflit qui allait arriver ; bien que formatrice, la journée qu'il avait passée avec Selene ne suffirait sûrement pas. Il allait en falloir d'autres, et il était terrifié à l'idée d'aller lui demander en quoi consisterait la suite des opérations.

Il tourna en rond pendant un bon moment, si bien qu'il rata l'heure de manger. Et même là il aurait sans doute encore pu aller la trouver pour en discuter directement, mais il n'osa le faire que le lendemain après avoir repoussé au maximum l'échéance en prenant une douche un peu trop longue pour être considérée comme raisonnable. Le truc c'est qu'à la différence de la première fois où il avait mis les pieds ici, il refusait de ne servir à rien. Il aurait pu rester planqué dans sa chambre en attendant que l'heure de la bataille arrive, mais il se sentait coupable rien qu'en envisageant cette possibilité. Et puis il avait trop la trouille pour attendre ça sans rien faire, de toute façon. Non, il devait faire ce pourquoi il était venu. C'était pas le moment de s'attacher, sûrement encore moins que d'habitude... La mort dans l'âme, il alla donc frapper à la porte de la chambre de Selene après l'avoir cherchée pendant un petit moment dans le bâtiment principal sans réussir à mettre la main sur elle. Il ne savait pas vraiment s'il devait sans réjouir ou pas mais elle était bien là, et il releva les yeux vers elle avec difficulté quand elle ouvrit enfin la porte.

"Salut, euh... Je t'embête pas ? C'est juste... Je sais pas si t'as du temps aujourd'hui... Pour m'aider à m'entraîner hein !" - ajouta-t-il rapidement, soudainement effrayé qu'elle puisse interpréter ça différemment. "Ou demain... Enfin, je me sens pas prêt du tout à me battre et tout ça, sérieusement j'ai..." Il regarda nerveusement dans le couloir et haussa les épaules sans plus réussir à la regarder directement. "... Désolé."

Il se sentait encore plus pathétique qu'avant. Mais rien que de l'avoir en face de lui, ça lui arrachait pas mal de ses moyens et il était complètement nul pour le cacher.


It's all fucked



(c) proserpina
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
membre du conseil | The Haven
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 5902
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: You only get to keep what you refuse to let go of.   Mar 25 Sep 2018 - 8:01
Pour être honnête… elle avait essayé de ne plus penser à ce qui s’était passé avec Simon. A l’extérieur, quand ils n’étaient que tous les deux, ça apparaissait comme une troublante possibilité mais maintenant qu’elle avait retrouvé l’organisation du quotidien, ça ne semblait qu’une évidente complication. Quand elle ne veillait pas au stock de ressource, elle prenait ses tours de garde à la cabane, veillait à l’assainissement du périmètre, discutait avec Juliet ou, bien sûr, s’occupait de sa fille. Selene faisait son possible pour participer à son éveil, pour la voir grandir et s’épanouir dans un univers complètement saugrenu.

Huit mois, déjà. L’âge de l’exploration infatigable, des premières dents, de la curiosité exacerbée, du babillage abondant. La musicienne n’était pas objective mais elle la trouvait magnifique. Ses cheveux annonçaient déjà une crinière toute en grandes boucles, encore plus volumineuse que celle de sa mère, alors que ses yeux noirs étaient perçants et expressives. Parfois, la pianiste réussissait même à s’amuser avec son ex-petit-ami des progrès d’Elizabeth et parfois… elle se souvenait pourquoi ça ne marchait plus entre eux. C’était comme ça, quelque chose c’était brisé et puisqu’aucun ne lâchait du terrain, ils se réfugiaient dans le non-dit.

Depuis qu’Andrea lui avait dit que ce n’était peut-être pas ça aimer, la jeune femme avait cessé de se battre ou d’espérer. Effectivement, peut-être que tout simplement… ça avait été un beau rêve, une fantasme adolescent fulgurant de passion, mais la réalité n’était pas onirique. Aujourd’hui, c’était encore au tour de Selen d’aller passer quelques heures au poste de surveillance. Elle boucla la ceinture de son jean, enfila un tee-shirt, boutonna un gilet, puis se tourna vers la petite chipie assise sur son lit qui faisait tout pour attirer son attention.

- Effy, arrête de crier. Je vais te donner à manger dans deux minutes, d’accord ?

Où est-ce qu’elle avait rangé ses élastiques ? Son épaisse chevelure brune était pour l’instant sauvagement lâchée sur ses épaules graciles. Elle préférait généralement les attacher quand elle sortait – on ne savait jamais. Un accident est vite arrivé et mourir parce qu’un mordeur avait agrippé sa tignasse, ce n’était pas au programme. Elle s’interrompit en entendant qu’on frappait à la porte de sa chambre et sauta par-dessus le tapis d’éveil de sa fille pour aller ouvrir.

- Oh…

C’était Simon. Elle se sentait prise en flagrant délit… mais de quoi ? De l’éviter un peu ? Peut-être. Selene ouvrit la bouche sans savoir quoi dire, même pas un « bonjour » alors qu’ils ne s’étaient pas vus depuis la veille. Le trentenaire ne paraissait pas plus à l’aise qu’elle, ce fut sans doute ce qui la poussa à le rattraper par la manche alors qu’il s’excusait déjà de sa venue. Encore et toujours, il demandait pardon, alors que sa présence était plus que souhaitée.

- Attends… pars pas, murmura-t-elle, ses yeux bleus sombrement désincarnés l’embrassèrent pourtant avec une douce intensité, viens, rentre. J’allais donner à manger à Effy avant de partir à la cabane. Tu veux venir ? Elle s’écarta pour que son ami rentre dans son entre et referma machinalement derrière lui, on a jamais trop d’yeux pour faire le guet, alors…, et puis ça ne perturberait pas encore le planning de Sarah puisqu’il n’y figurait pas – encore, tiens, tu commences ? Elle lui colla malicieusement dans les mains un tupperware rempli d’une purée faite maison et une cuillère en plastique, faut que je trouve de quoi attacher mes cheveux dans mon bordel. T’en fais pas, elle mord pas, taquina-t-elle en glissant un regard attendri au bébé assis dans son lit et entouré d’une paire de jouets.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/11/2017
Messages : 164
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: You only get to keep what you refuse to let go of.   Mar 25 Sep 2018 - 14:26
Il releva à nouveau les yeux vers Selene quand elle l'attrapa par la manche de sa veste, s'autodénigrant trop de toute façon pour croire qu'il aurait droit à autre chose qu'à un rembarrage en règle. Sauf qu'elle lui offrit totalement autre chose – d'entrer, en l’occurrence. Il entrouvrit la bouche comme pour s'excuser à nouveau mais il parvint cette fois à le garder pour lui, et il se sentit pas mal soulagé. Apparemment, elle lui en voulait pas, ou quoi que ce soit du même genre, et c'était à peu près tout ce qu'il osait demander. Il fit un pas dans la chambre et referma la porte avant de se figer quand elle dit qu'elle allait nourrir sa gamine. Parce que bon, il imagina immédiatement qu'elle allait enlever ses fringues pour lui donner le sein et cette idée le fit paniquer, jusqu'à ce qu'elle lui dise que c'était à lui de commencer. Il eu une seconde de latence avant qu'elle ne lui colle la boîte en plastique dans les mains et il poussa alors un léger soupir. Putain, il se sentait vraiment con. Et du coup il avait pas vraiment écouté le reste.

"La cabane ?..." répéta-t-il avec incompréhension, avant de réaliser que ça devait être un genre de poste de surveillance avancé. Donc dehors. Enfin, en dehors de la sécurité de la prison. Il savait bien qu'il allait devoir rapidement ressortir à nouveau d'ici, mais il se dit qu'il arriverait sans doute jamais à être complètement serein à cette idée, ce qui était pas mal ironique vu l'inquiétude que lui inspirait déjà la prison en tant que telle à la base.

"Ouais, je viens, bien sûr" s'empressa-t-il alors de répondre, et on sentait bien qu'il aurait dit ça pour n'importe quelle autre proposition qu'elle aurait pu faire. Tout plutôt que de rester seul ici, et puis si ça pouvait lui donner l'occasion de lui prouver qu'il n'était pas toujours aussi inutile que la veille, il allait pas cracher dessus. Et puis... il avait un peu la trouille de se retrouver à nouveau avec elle dans un endroit isolé, mais en même temps c'était une perspective qui l'attirait sans doute plus que ce qu'il aurait fallut.

Du coup il était complètement content qu'elle lui propose ça à lui et pas à quelqu'un d'autre, mais il tenta de feindre un air un peu blasé pour ne pas qu'elle se mette à imaginer des trucs. Ou qu'elle envisage la vérité, ça dépendait du point de vue.

Simon tourna ensuite la tête et regarda Elizabeth, comme si c'était une créature féroce et qu'il avait de la chair fraîche plein les bras à lui jeter en pâture mais qu'il risquait de perdre une main au passage. Il avait jamais fait ça, lui, et le peu de contacts qu'il avait eus avec la fille de Selene la fois précédente n'avaient pas suffit à l'habituer à ça. Et puis franchement, on aurait plus du tout dit le même bébé, elle avait incroyablement grandi. Il se demanda si elle pouvait comprendre ce qu'ils disaient, et c'était une idée un peu angoissante mais il la garda pour lui et s'assit un peu timidement au bord du lit pour ouvrir la boite avant de se raviser et de prendre l'enfant sur ses genoux d'abord. Déjà, ça lui pris un moment parce qu'il avait peur de la casser, mais visiblement Effy ne s’embarrassait pas de tout ça et en avait surtout après la bouffe alors il n'eu aucun mal à lui mettre la cuillère dans la bouche.

"Mais, elle bave partout..." geignit-t-il peu après, mais surtout pour lui même, et il essuya sa bouche avec le dos de la cuillère pour limiter les dégâts. "Cette cabane, elle est loin d'ici ? Comment on fait pour communiquer de là-bas, si y a un problème ?.." demanda-t-il ensuite un peu plus fort à l'intention de Selene, et ce n'était que le début de la liste des trucs qui le préoccupaient. "On y va juste tous les deux ?"


It's all fucked



(c) proserpina
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
membre du conseil | The Haven
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 5902
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: You only get to keep what you refuse to let go of.   Mar 25 Sep 2018 - 19:37
Dos tourné à la scène pour fouiller dans une grande boîte pleine de babioles – y compris d’élastiques cassés qu’elle se maudissait pour la millième fois de ne pas encore avoir jetés – Selene en profitant pour sourire en entendant son aîné se prêter au jeu. C’était une nouvelle fois, toute une différence avec son précédent passage et elle ne s’autorisait pas à penser que c’était, ne serait-ce qu’en partie, grâce à elle. Obsédée par son grand projet de vie en communion avec le ranch, Simon n’avait d’abord été qu’un effet auxiliaire. Elle l’aidait parce que ça aidait leurs alliés ; et parce qu’il en avait sérieusement besoin. Toujours bredouille, elle se retourna sans dissimuler un petit rire alors que le trentenaire se plaignait.

- Tu t’en sors très bien pourtant, taquina-t-elle : il avait l’air plus que mal à l’aise.

Pour autant, elle ne manifesta pas l’intention de prendre sa place. Au lieu de ça, elle fouilla dans une petite pile de vêtement réservée à Elizabeth pour en tirer un bavoir qu’elle tendit à son acolyte du jour. Ensuite, elle renvoya en arrière sa tignasse et entreprit – par dépit – de constituer un chignon qui, bien évidemment, ne tint pas en place tout seul. S’agiter pour un tel détail, ça lui permettait de ne plus se focaliser sur ce qui se tissait avec Simon. Excellente échappatoire. La musicienne souffla ensuite une longue mèche tombée devant ses yeux bleus puis répondit :

- Ce n’est pas très loin. Quelques minutes en voiture. Du coup si on voit quelque chose, on l’annonce aux autres par talkie. Généralement, Sarah ou Duncan en garde un allumé, système qui avait d’ailleurs déjà fait ses preuves le jour où Markus avait débarqué dans les environs, on sera que tous les deux oui. Pas besoin d’être beaucoup, même toute seule, ça pourrait aller.

Bien entendu, elle espérait qu’il ne sauterait pas sur l’occasion pour s’esquiver. Elle ouvrit la bouche pour essayer d’anticiper en l’en dissuadant, resta muette parce qu’elle butait sur les mots à choisir et fut finalement interrompu par l’ouverture intempestive de la porte de sa chambre. Bien sûr, c’était Eli, qui ne termina pas la phrase d’accroche qu’il avait entamée. Depuis le temps, il avait toujours un peu de mal à frapper avant de se manifester – à moins qu’il n’ait fait exprès, difficile à dire. Dans tous les cas, Selene ne manqua pas son regard qui insista un peu trop sur Effy, puis Simon, puis Effy, puis Simon, avant de dévier vers son ex.

- Rien c’bon. On verra plus tard.
- El….i, tenta de le retenir la pianiste, coupée par la fermeture du battant, désolée…, murmura-t-elle sans trop savoir pourquoi, ni si le trentenaire avait perçu le même malaise.

La petite semblait prendre un malin plaisir à s’en mettre partout, à croire qu’elle faisait exprès. La musicienne avait oublié qu’elle cherchait de quoi attacher ses cheveux. Son regard se perdit un instant sur la petite et le plissement malicieux des paupières qu’elle réservait à celui qui la nourrissait. Elle ne savait pas encore parler mais sa mère était devenue experte pour déchiffre ses expressions. Ça lui donnait aussi l’opportunité de rattraper l’ambiance soudainement un peu étrange.

- Je crois qu’elle t’aime bien. Tu veux que… tu veux que je la prenne ?


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/11/2017
Messages : 164
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: You only get to keep what you refuse to let go of.   Mer 26 Sep 2018 - 1:02
Simon attrapa le bavoir avec sollicitude. Selene ne lui avait pas fait de remarque alors il supposait qu'il ne se débrouillait pas trop mal, mais il se demandait si c'était normal que le bébé en foute autant partout ou si c'était de sa faute à lui ; dans tous les cas, au moins, il avait l'esprit assez occupé pour commencer à se détendre un peu malgré la présence de la jeune femme à qui il jetait des regards réguliers pendant qu'elle tentait visiblement de se coiffer. Ça lui aurait été difficile d'expliquer ce qu'il ressentait mais heureusement elle n'avait pas l'air de vouloir revenir là-dessus, et il l'écouta lui parler de leur système de talkies et du reste. Elle lui dit qu'elle pourrait parfaitement assurer la mission seule et il n'en doutait pas un seul instant, mais du coup il se demanda pourquoi elle lui avait proposé de venir ; il ne lui posa pas la question pourtant, après tout ça aurait pu l'inciter à changer d'avis et il voulait pas ça.


Il avait à peine fini d'attacher le bavoir autour du cou d'Elizabeth quand la porte de la chambre s'ouvrit, laissant entrer un type qui n'avait pas forcément l'air enchanté à la base mais qui sembla l'être encore moins quand il aperçu la scène. Interrompu dans ses réflexions internes, Simon releva les yeux vers lui et croisa son regard pendant quelques instants, se sentant aussitôt mal à l'aise. Il savait pas qui était ce mec, mais il n'était pas totalement stupide non plus. Heureusement encore, il se tira assez vite et Simon n'eut pas à expliquer quoi que ce soit, ce qui l'arrangeait franchement.

Il ne réussit pourtant pas à s'empêcher de tourner la tête vers la jeune femme, juste au moment où celle-ci s'excusait. Là, il haussa un sourcil avant de regarder à nouveau la gamine qui s'agitait un peu sur ses genoux, et il repris de la purée pour lui en remettre dans la bouche, silencieux.

Parce que ouais, manifestement, ce mec c'était le père d'Effy. Selene lui en avait déjà parlé la dernière fois, vaguement ; ils n'étaient plus ensemble à ce moment-là, mais il n'avait aucune idée de la situation actuelle, après tout. Mais à cause du fait qu'il soit entré sans même frapper une seule fois, Simon avait tendance à se dire qu'ils étaient peut-être plus proches maintenant qu'ils n'avaient pu l'être la fois précédente. Et... ça l'affectait un peu.

"Non attend, je termine, t'inquiètes" répondit-il alors seulement en secouant légèrement la tête quand elle lui proposa de prendre le bébé. De toute façon il avait déjà de la purée sur sa veste, alors ça changerait plus grand-chose, et puis à peine une minute après il lui sembla qu'Elizabeth n'avait plus faim vu sa façon de rejeter la cuillère. Il posa alors la boite à côté de lui, et là seulement il se releva avec le bébé dans les bras pour aller la rendre à sa mère.

"Il voulait quoi, tu penses ?" demanda-t-il finalement en songeant toujours à l'entrée un peu fracassante d'Eli. Ca l'avait foutu mal à l'aise alors qu'en soi, il n'avait rien à se reprocher, cette fois. Mais il se rendit aussitôt compte que sa question était sûrement trop intrusive et il rougit vaguement en détournant le regard vers la porte. "Enfin, laisse, ça me regarde pas. On part quand ?"


It's all fucked



(c) proserpina
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
membre du conseil | The Haven
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 5902
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: You only get to keep what you refuse to let go of.   Mer 26 Sep 2018 - 11:23
Elle fut étonnée de voir Simon préférer continuer son entreprise avec sa fille. Suspendue dans ses recherches et un mince sourire aux lèvres, elle l’observa alors silencieusement jusqu’à ce qu’Elizabeth repousse la cuillère avec des gestes maladroits. Si son aîné pris cela pour un signe qu’elle n’avait plus faim, la jeune maman savait ce qu’il en était et ne se laisserait pas berner par le caractère lunatique de son bébé. La musicienne le prit alors dans ses bras pour s’asseoir à son tour sur le lit et récupérer le tupperware.

- Faut pas te laisser faire, elle est aussi têtue que moi, expliqua-t-elle patiemment.

C’était son truc parfois, de jouer à celle qui ne voulait plus manger. Ce n’était pas une question d’appétit, c’était sans doute qu’avoir vu son père lui donnait brusquement envie d’aller le rejoindre. Ils faisaient la paire tous les deux, c’était indéniable. A ce sujet, le trentenaire osa une question que la pianiste aurait préféré ne pas aborder. Enfin… elle n’avait rien à cacher et son ami avait tout à fait le droit de s’interroger. C’était juste… en parler, ça rendait cette situation trop réelle. Elle et eux deux.

- Honnêtement, je sais pas, répondit-elle en parvenant à faire Effy avaler une autre bouchée de purée de légumes, il est un peu… jaloux et possessif quand quelqu’un qu’il ne connait pas trop approche sa fille, Selene fit une petite moue sincèrement désolée, ça lui passera, elle ne dirait pas que voir un autre homme lui tourner autour, ça devait également provoquer une réaction épidermique chez le mexicain, il n’y a plus rien entre nous, précisa-t-elle ; elle réalisa qu’elle ne l’avait jamais vraiment fait auparavant, mais… c’est un super papa, je peux pas lui retirer ça.

C’était d’ailleurs – sans doute – la source du conflit perpétuellement latent entre eux. Il était l’image du parent présent, attentionné et dévoué, quand elle prenait le rôle de la mère absente et occupée. Pourtant, ils poursuivaient tous les deux le même but : le bien-être d’Elizabeth, sauf qu’ils n’empruntaient pas le même chemin. La musicienne voulait se battre pour son avenir, Eli voulait s’assurer qu’elle ait un présent. Ils se complétaient mais n’avaient jamais su se comprendre. Pas avant en tout cas et maintenant… trop de mots avaient été dit pour reprendre une relation saine.

- Il est plus doué que moi pour ça…, souffla-t-elle, mi-lucide, mi-triste.

Ses gestes étaient devenus naturels pourtant et il n’y avait que quand ils se posaient sur son bébé que ses yeux bleus décolorés par les horreurs retrouvaient un éclat de vie. Elle qui avait dû devenir cheffe, guerrière et maman, avant de devenir adulte. Selene poussa un soupir tout en préparant la prochaine bouchée. Les petits doigts d’Elizabeth essayaient d’attraper ses mèches interminables.

- Encore… deux cuillères et on y va. On l’apporte à Duncan – il est de corvée de babysitting aujourd’hui – et on va s’équiper. Tu ne sais pas monter à cheval par hasard ? Elle présumait de la réponse, mais autant demander quand même.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/11/2017
Messages : 164
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: You only get to keep what you refuse to let go of.   Mer 26 Sep 2018 - 14:23
Simon laissa Selene se rasseoir à sa place avec sa fille pour continuer à lui donner à manger, et il recula légèrement pour aller s'appuyer contre un meuble en les regardant. Malgré ce qu'il avait dit, il avait bien envie qu'elle réponde à sa question, et il fut soulagé qu'elle le fasse. Donc, c'était bien le père d'Effy. Il ne compris pas vraiment la notion de possessivité qui avait pu s'appliquer à la situation présente, parce que tout ce qu'il avait fait avec ce bébé c'était de se faire baver dessus, mais après tout il avait pas d'enfants, lui. Le truc qui l'intéressa davantage et un peu malgré lui, c'est quand elle précisa d'elle-même qu'ils n'étaient plus ensemble. Il le lui avait pas ouvertement demandé après tout, il aurait jamais osé faire ça, mais il sentit une étrange vague de satisfaction s'agiter dans son estomac en entendant ça.

Il mis ses mains dans ses poches pour tenter de paraître plus zen et détaché qu'il ne l'était, mais ce qu'elle dit ensuite lui fit à nouveau hausser un sourcil.

"N'importe quoi. Enfin, je le connais pas, mais toi... T'as l'air de vraiment bien te débrouiller avec elle..."

C'était sincère, il n'avait aucune raison de mentir là-dessus. "Même, ça m'impressionne un peu, je veux dire, tu m'impressionne un peu. Tu diriges tout ça et tu t'occupes d'elle en même temps, c'est... Ouais, c'est classe." Il aurait pu dire admirable, mais le vocabulaire c'était pas tellement son fort. Ilse racla ensuite la gorge, comme s'il s'en voulait un peu de lui avoir fait un compliment ou que c'était une marque de faiblesse ou quelque chose du même genre, et il secoua légèrement la tête. Monter à cheval ? Il allait peut-être la surprendre, mais cette fois, c'était pas totalement quelque chose qui lui était inconnu. Il avait passé les premières années de sa vie au fin fond de la campagne, et des chevaux il y en avait pas mal dans le coin.

"Si, je sais ! Enfin, j'en ai fais y a longtemps, quand j'étais petit, je sais pas si j'y arriverais encore... On peut pas reprendre la voiture d'hier ?"

En soi, il s'en fichait. Ca lui foutait moins la trouille que les armes de la veille.


It's all fucked



(c) proserpina
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: You only get to keep what you refuse to let go of.   
Revenir en haut Aller en bas  
- You only get to keep what you refuse to let go of. -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Obéhit moi !!! - NON Je refuse ! [Libre]
» Pourquoi refuse tu mon peu de gentillesse ?
» Le Canada refuse d'octoyer des visas à 35 entrepreneures haitiennes
» Je refuse le bonheur que l'on me donne pour le distribuer #Nana Kumatzu
» Haïti refuse un cargo d'aide alimentaire mexicaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: