The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Blood, sweat and teeth -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste & modératrice
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Pistolet 9 mm avec silencieux ainsi que deux couteaux poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 2525
Age IRL : 31
MessageSujet: Blood, sweat and teeth   Blood, sweat and teeth EmptyDim 23 Sep 2018 - 13:05
Trois jours que la russe n'avait pas quitté la prison pour retourner sur les routes et pour cause, une rage de dent la clouait littéralement sur place. De là à s'en occuper sérieusement, c'était une autre histoire. Cependant, plus les jours passaient et plus la douleur s'en faisait grandissante, il fallait bien qu'elle agisse à un moment donné et elle devait prendre sur elle pour se traîner en direction de l'infirmerie afin de retrouver le chilien.

Pâle comme son derrière, les yeux rougis par le manque de sommeil et la douleur, elle se traîna vers le repère de son ami d'un pas lourd et hésitant. Un coup dans le miroir lui avait confirmé une belle grosse tache noire bien installée au niveau d'une de ses pré-molaires, celles du bas. Si le dentiste ne l'enjouait pas par le passé, c'était encore pire maintenant, Riley avait du la pousser pour qu'elle agisse en conséquence. Elle en était donc là, à stationner devant la porte de ce qui serait sans nul doute le tombeau d'une longue souffrance. Dans sa main gauche, deux ceintures de cuir étaient fermement serrées, aucun dentiste dans les environs, la soigner allait sûrement revenir à une bonne séance d'arrachage de dents à l'ancienne. L'idée lui donnait déjà de nombreux frissons dans le dos et une boule au ventre conséquence, mais il fallait malheureusement le faire avant qu'il ne soit trop tard, c'était une étape indispensable.

Toquant à deux reprises contre la porte, elle l'ouvrit lentement après une longue inspiration dans le but de reprendre un peu de sa constance. Sa mine de déterrée la trahirai quoiqu'il arrive, mais ça valait le coup d'essayer. "Herrrrmano ?" Elle poussa un peu la porte et se pencha en avant pour montrer sa petite bouille. Elle n'osait clairement pas passer le palier, le masochisme, ce n'était pas vraiment son truc, mais elle avait confiance en Lisandro pour la sortir de ce mauvais pas, il était doué quand il s'agissait d'encadrer la russe. Un des rares en qui elle avait vraiment confiance, un des rares à connaitre ses capacités, sa fougue et sa douleur. "J'ai b'soin d'toi." Sa voix manquait clairement de punch et de dynamisme. Elle désigna sa mâchoire et abaissa aussitôt son petit museau vers ses godasses sans esquisser le moindre pas, comme si entrer dans l'infirmerie était aussi tortueux qu'entrer dans une église en bonne lesbienne torturée qu'elle était.

Elle ne pouvait maintenant plus faire arrière, ni faire un pas en avant, alors elle leva simplement les deux ceintures qu'elle tendit d'une main maintenant tremblante au chilien en approche. "J'ai prrris ça... Tu en aurrras b'soin, sans quoi j'rrrisque de t'arrrrracher les cojones parr rréflexe." Rien que causer lui faisait un mal fou, elle essayait tout de même de sauver l 'honneur mais sa fierté était loin, très loin, elle était inquiète et quelque peu effrayée pour la suite. Elle nourrissait cependant l'espoir que le chilien puisse la sortir de là facilement, elle le savait capable aussi bien professionnellement que humainement parlant.


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.

Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event ; Beretta, Fusil à pompe, couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/04/2017
Messages : 528
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Blood, sweat and teeth   Blood, sweat and teeth EmptyJeu 25 Oct 2018 - 13:25
Tracassé, il l’était depuis l’annonce de la chute du Ranch. Ainsi que de la décision de Selene de mêler tout le monde à une mission sauvetage qui revêtait des allures de mission suicide. Il était partagé. Inquiet. Il désirait plus que tout venger Sa mort. Mais il était aussi parvenu à se reconstruire. Et ce qu’il avait construit aujourd’hui valait autant, si ne ce n’est plus, que sa vengeance. Elizabeth. Eli. Selene. Andrea. Et tous les autres habitants de la prison faisaient partie des siens. Mais ce qu’il avait construit avec Andrea, c’était encore fragile et nouveau. Parce qu’ils assumaient enfin ce qu’ils étaient l’un pour l’autre. Comment pouvait-il mettre tout ça en danger, pour une guerre vaine ? Comment Selene pouvait demander ça aux siens ? Mais la différence était que Lisandro préférait défendre ses acquis, plutôt que d’étendre ce cercle au-delà. Ils ne pourraient pas gagner contre une armée. Mais que pouvait-il faire de plus ? A part se préparer à la possibilité qu’elles ne reviennent pas, comme lui avait demandé Selene. Mais il restait profondément partagé.

Trois coups à la porte, et un accent trainant et brute qui résonne à l’entrée. Lisandro sort de son bureau pour voir une petite Roza avancer timidement dans l’infirmerie. Il n’aurait jamais pensé qualifier Roza de petite, mais en cet instant, elle semblait minuscule, à vouloir être partout ailleurs, sauf ici. Lisandro eut un sourire amusé. Il s’approcha, observant le magnifique bleu à sa mâchoire, il grimaça. « Santa Madre. » Souffla-t-il. Ensuite elle déploya des ceintures qu’elle lui tendit d’une main tremblante. Et malgré les propos de la Russe. Ce fut trop tentant.

Un peu dubitatif, il se saisit des ceintures. « Tu sais Ruskie, si tu voulais t’essayer au cul avec un homme… On n’est pas obligé de passer par le SM. » Dit-il mi-figue, mi-raisin. Il ancra son regard dans le sien pour savourer la réaction de la brune qui ne se ferait pas attendre. Au bout de quelques secondes, il éclata de rire et se recula, les mains en l’air. « C’est bon, je retire. Passe par là, on va regarder ça. » Dit-il en lui désignant le box vide à côté de lui. Il y avait une lampe qui lui permettrait d’y voir plus clair pour cette possible extraction. Il la laissa approcher pour passer dans le box, un sourire malin aux lèvres encore. « Ça restera notre petit secret. » Il ne pouvait pas s’empêcher d’en rajouter une couche, tant la situation l’amusait. Pauvre Roza, si elle souffrait, Lisandro était d’une humeur bien trop guillerette ce matin. Probablement grâce à la présence d'Andrea à ses côtés au petit matin. Et ce depuis quelques temps.
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste & modératrice
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Pistolet 9 mm avec silencieux ainsi que deux couteaux poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 2525
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Blood, sweat and teeth   Blood, sweat and teeth EmptyLun 26 Nov 2018 - 11:19
Elle aurait donné tout et n'importe quoi pour faire un bon dans le temps et sauter cet arrachage de dent, absolument tout. Mais il n'y avait rien à faire, elle devait passer par là et son teint pâle témoignait à lui seul de son mal être. Le seul réconfort à venir, c'était cette douleur constante dans la mâchoire qui était enfin vouée à disparaître. Faites que ça se passe vite pensait la russe alors qu'elle léguait à son futur sauveur et bourreau le lot de ceintures. La plaisanterie du chilien lui arracha tout d'abord un sourire qui réveilla alors une douleur aiguë et agaça en conséquence la tatouée dont le masochisme n'était que légende. "Tain Lis', sérrrieux !" Il retira aussitôt ces propos avant qu'elle n’enchaîne, la slave se tut donc et se dirigea vers le box vide qu'il venait de lui présenter. Fidèle à lui même, une nouvelle petite pique de plaisanterie quitta ces lèvres et la slave en roula des yeux tout en retenant un soupir. "Arrrrête ça où je vais te cogner aussi forrt qu'une piñata à un goûter d'anniversairrre !" Bien évidement qu'elle ne le ferait pas mais la transition avec cette tradition mexicaine l'amusait toujours autant.

Bien installée, elle appuya sa tignasse contre l'appuis tête prévu à cet effet mais n'ouvrait pas encore la gueule, encore bien craintive quant à la suite. "Elle est toute noirrre cette pute, arrrrache là sans détourr Brro. Je compte sur toi pour vite en finir.." Lentement, elle déposa ses bras tatoués contre les reposes-bras du siège de torture et soupira un long moment en le regardant l'attacher pour la clouer sur place. Quelle scène, si l'on rejetait l'aspect comique de la situation cela en restait quand même sacrément marquant. Elle avait envie d'y glisser une connerie mais la boule d'acide qui commençait à ronger son estomac l'invita au "sérieux". "J'y pense ! Tu pourrrrais p'tet m'assomer, nan ?" L'éclair de pseudo génie ! Très con et pas vraiment fiable vu la douleur qui l'attendait au tournant, ça pourrait bien réveiller un mort. "Hum.. Et si on fait rrrien, elle va finirrr parr tomber toute seule nan ?" C'est qu'elle se chiait tellement dessus qu'elle sortait des conneries plus grosses qu'elle. "Ou mieux ! J'pourrais p'tet me l'arracher toute seule ?" Ouais, nan, c'était vraiment pas mieux comme idée, encore une remarque débile. Le chilien approchait de son petit minois après avoir tourner la lampe dans sa tronche et la panique grimpa d'un nouveau cran : "Hey ! Miracle ! Si je te dis que j'ai plus mal.. tu me crois hein ?" Une vraie enfant paniquée que voilà, aucun doute, cette scène va rester dans les anales...


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.

Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event ; Beretta, Fusil à pompe, couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/04/2017
Messages : 528
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Blood, sweat and teeth   Blood, sweat and teeth EmptySam 29 Déc 2018 - 21:36
C’est un rire sincèrement amusé qui s’échappa de ses lèvres quand il vit la réaction de la Russe face à ses conneries. Au moins savait-elle qu’il n’était pas sérieux, c’était juste pour provoquer chez elle, ce genre de réaction. Et puis surtout que cela semblait la détourner quelque peu de la douleur qui noircissait sa mâchoire. Elle avait vraiment dû prier pour que cette douleur passe toute seule. Parce que pour ce qu’il pouvait en voir, c’était vraiment moche. La brune prit place dans le siège de dentiste qu’ils avaient réhabilité de la prison. Et parce qu’il ne tenait pas tant que ça à ce qu’elle se serve de lui comme piñata, il se força à prendre un air un peu plus sérieux. « C’est promis, j’arrête, je vais m’occuper de toi… Sans mauvais jeu de mot. » Franchement, après, il s’étonnait encore que Duncan le fusille du regard à chaque fois que Sarah venait le voir, pour raison médicale. Pourtant, l’actrice était tout aussi capable que Roza de lui foutre une dérouillée pour avoir dit la connerie de trop.

Il alluma sa petite lampe de poche et incita Roza à ouvrir la bouche, mais elle ne le fit que pour se plaindre. Et chercher une échappatoire. Alors il se posa, attendit qu’elle la ferme pour faire une nouvelle tentative, mais à chaque fois, la Russe finissait par reprendre la parole pour se dédouaner. Il soupira quand elle lui dit que miraculeusement, sa dent ne lui faisait plus mal. « Vraiment ? » Et il tendit la main pour lui caresser la joue, pile là où ça faisait mal. Et comme prévu, elle se tordit de douleur sous sa main. « Franchement, Ruskie, je t’ai connu plus courageuse que ça. Allez ouvre grand. » Et parce  que cette fois-ci, le chilien avait réellement revêtit sa blouse de médecin, il lui lança un regard d’avertissement. Elle pouvait lui montrer d’elle-même, ou alors il s’en chargerait. Mais il la savait aussi raisonnable, alors dirigeant sa petite lampe de poche, il put observer les dégâts. La dent était effectivement bien noire, et surement très douloureuse. Il eut une moue dubitative. « Mh. » Fit-il. Puis il se détourna, cherchant dans l’un des tiroirs une flasque d’un alcool aussi infâme que désinfectant. « Tiens, rince-toi la bouche avec ça. » Dit-il en lui tendant la flasque après lui avoir libéré un bras. « Je te préviens, c’est immonde, mais tu ne vas pas en crever si tu avales. » Ce n’était pas très encourageant, mais ce serait nécessaire.

Il se retourna à nouveau, pour stériliser sa pince dentaire, surtout. Puis il se retourna vers la tatouée, c’est vrai qu’il n’avait pas l’air très rassurant avec sa pince à la main, mais il ne pouvait pas faire mieux. Il vint la rattacher convenablement, avant de continuer. « Je garde la bouteille pour après. Je vais t’expliquer comment ça va se passer. » Il prit place sur un tabouret à roulettes et glissa jusqu’à elle. « Ça va faire mal, tu me laisses regarder pour que je regarde comment je vais m’y prendre ? » Demanda-t-il posément. Et il dût suffisamment la convaincre parce qu’elle finit par ouvrir la bouche. Il se pencha sur elle, pour mieux voir l’étendue des dégâts et voir comment il allait procéder. Quelques secondes lui suffirent pour savoir quoi faire. Approchant la pince, il commença à expliquer. « Je vais l’enlever, mais d’abord je dois voir comment la dent tient, la déloger et l’arracher, finalement. D’accord ? Ça va prendre un peu de temps. On y va. » Sauf qu’il savait très bien comment faire. Il positionna la pince : « Donc nous allons voir comment elle tient… » Dit-il, comme s’il allait réellement procéder par étape. Sauf que… Il arracha sa dent sans plus aucune cérémonie, se leva prestement pour ne plus être à sa portée et jeter la dent abimée dans l’évier. « Je te verserai de l’alcool dans la bouche quand je serai sûr que tu ne me mordras pas. » Dit-il, avec un brin d’humour mal placé.
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste & modératrice
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Pistolet 9 mm avec silencieux ainsi que deux couteaux poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 2525
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Blood, sweat and teeth   Blood, sweat and teeth EmptyLun 7 Jan 2019 - 17:25
Vraiment ? Ouais, ouais ! Vraiment ! C'est ce que ses iris clairs et tremblant se tuaient à lui dire, mais la supercherie ne suffit pas à feinter le chilien. La main posée contre sa joue fait son effet, elle se tortille dans une grimace qui elle aussi se fait bien douloureuse pour le coup. Bien fait pour elle, fallait pas chercher et aligner les conneries comme ça. Quant à la dernière sommation du dentiste, elle finit par s'y plier, pas le choix, et puis c'est pour son bien, c'est ainsi qu'elle se rassure en silence.

La flasque en main, elle l'inspecte puis soupire lourdement tout en virant le bouchon. Sa main tremble, faut dire, sans l'arracher ça fait déjà un mal de chien, de quoi lui laisser une belle idée de la souffrance qu'elle va endurer par la suite. Dommage que le masochisme ne fasse pas parti de ses délires pour le coup. "Désolée d'te décevoir... c'est que ça fait un mal de chien cette merde." Elle s’exécute, rince bien tout ça dans la souffrance et avale sans se faire prier l'alcool infâme qui lui vole une énième et douloureuse grimace. "Mieux que rien... Merci." Plus trop l'humeur de rire, sa main a nouveau attaché annonce le début de la grande épreuve.

Complètement plongée dans le numéro du chilien, c'est une fois convaincue qu'elle ouvre bien grand la gueule alors que son ventre lui fait déjà des misères, comme si elle avait gobé un bol d'acide le matin même. Son ami devait d'abord prendre connaissance du terrain avant d'intervenir pour de bon, ça lui laisse un peu de répit. Enfin, c'est ce qu'elle croit et quand la pince serre la dent dans son étreinte plus que douloureuse, elle geint comme une enfant et de plus en plus fort. Jusqu'à sentir les premiers craquements, ceux des racines qu'on déloge, ça résonne dans ses tempes et le mal conséquent rougit ses prunelles qui se font assassines alors qu'elle les tourne vers son bourreau. L'enfoiré, il arrachait déjà la vilaine dent ! Le mal subit suffit à clore ses paupières qui écrasent de bien nombreuses larmes qu'elle ne contrôle pas. Les pauvres oreilles du croque mort, le ton monte dans les gémissements de l'encrée, tout son corps se contracte, elle se tortille méchamment sur place et le cuir des ceintures grince sous ses poignets qu'elle tire sans ménagement. Jusqu'à ce que tout s'arrête et qu'un goût de fer s'écoule en masse dans sa gorge. Il fait bien de s'écarter, c'est un bon réflexe, l'écho de la douleur subit l'agite sur le fauteuil jusqu'à ce qu'il ne s'efface. Elle ne l'écoute que d'une oreille, ses tempes qui résonnent dans son crâne qui bourdonne trop pour qu'elle puisse se concentrer sur ces dires. Le sang qui découle à du mal à s'arrêter et la russe penche la tête sur le côté pour en dégager le surplus qu'elle n'arrive plus à avaler. Sa tête tourne méchamment en plus de cela, et paf, le petit dej difficilement avalé se fait également la malle pour rejoindre la petite marre de sang. "Shit... Sorry..." Ce que ça faisait du bien de se vider ! Elle était maintenant épuisée et s'en retourna au fond fin du fauteuil bien haletante. "Ahah ! Tu m'crois... si j'te dis... que la balle que j'ai reçu dans mon épaule... faisait vachement moins mal ?" Et ça tilte dans sa petite caboche, la douleur conséquente peut être un excellent moyen de faire parler un muet, c'est une torture efficace et ça ne demande que peu de matériel.

Toujours clouée par la fatigue au fond de son siège, elle crache une dernière fois et relève ses yeux rouges vers son sauveur. "Tu.. tu as pas un kit d'arrachage de dents en rab ?" Pas de repos pour les braves, elle a un camp de fils de putes à trouver et tous les moyens sont permis pour y parvenir, absolument tous. "S'il te plait." Elle n'a pas la force d'insister plus que ça, faut déjà se remettre du mal subi et pour tout avouer, elle n'est pas prête de lever son derrière pour le moment. Quant au pourquoi du comment elle voulait quelques ustensiles, son regard en disait bien assez, c'était pas pour dépanner les copains travelers...


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.

Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event ; Beretta, Fusil à pompe, couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/04/2017
Messages : 528
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Blood, sweat and teeth   Blood, sweat and teeth EmptySam 9 Fév 2019 - 16:58
C’est pas qu’il apprécie entendre Roza crier de la sorte – tout le contraire même – mais le chilien n’était pas du genre à grimacer pour ses pauvres oreilles. Ça le peinait réellement de devoir lui faire du mal, mais si elle n’avait pas attendu aussi longtemps pour venir le voir, il aurait peut-être pu faire quelque chose de moins… drastique. Le point positif, c’était que ce problème était superficiel par rapport à tout ce qu’il pouvait soigner quand tous les siens lui revenaient après une expédition à l’extérieur. Il fallait dire que les gens de la prison n’étaient pas les personnes les plus prudentes qu’il connaissait. Bien du contraire. Excepté peut-être Isaac qui ne faisait qu’attirer la malchance, il n’y en avait pas un pour rattraper l’autre. Et la russe, elle en tenait une sacrée couche dans le genre.

Il attendit patiemment qu’elle se calme, appuyé contre le lavabo, la flasque d’alcool entre les mains. Il n’avait quand même pas le culot de sourire, les dents c’est putain de douloureux. Surtout sans anesthésie. Face à la douleur, la belle russe ne peut retenir la nausée qui la prend et Lisandro regrette de ne pas avoir prévu une bassine pour le coup. Finalement, Roza n’avait peut-être pas aussi bien le cœur accroché que ça. Cela étant, il se gardait bien de le lui faire remarquer cette faiblesse. « Ça, ça s’appelle gâcher un parfait petit-déjeuner. J’aurai dû te demander si t’étais à jeun avant de commencer. Mais j’dois dire, que t’ai pu manger avec une dent pareille, ça tient presque du miracle. » Lui dit-il, avec nonchalance. Quand elle se rassit au fond du fauteuil, il se rapprocha d’elle pour la détacher. « Quand tu l’sens viens à côté. Tu seras mieux sans l’odeur de sang et du vomi. Je dois encore te donner de quoi éviter l’infection. » De la pommade pour les gonflements, et des clous de girole pour les bains de bouche.

En attendant qu’elle se lève, il nettoya ses outils tout en l’écoutant. « J’te crois. Le cerveau humain est incroyable pour ce qui est d’occulter la douleur en fonction du degré de gravité. Puis tu traines ça depuis trop longtemps, Roza. » Puis il se retourne vers elle, la laissant reprendre son souffle, les bras croisés sur son torse, patiemment. Elle venait d’endurer le plus dur, au moins était-elle débarrassée de cette douleur. Mais la question qui s’échappa des lèvres de son amie le surprit. Il resta interdit un moment, avant de comprendre. « Toi, tu viens de comprendre à quel point l’arrachage de dent pouvait être une torture efficace. J’me trompe ? » Il resta silencieux une minute, réfléchissant à ce qu’il pouvait ou non faire. « J’en ai un deuxième, je ne l’utilise plus parce qu’il a commencé à rouiller… Mais je suppose que tu t’en fiches pour l’usage que tu comptes en faire ? » Annonça-t-il finalement. La regardant dans les yeux, c’était le souvenir de la mort d’Alma qui venait le hanter en cet instant. « Tu as une piste ? » Demanda-t-il sombrement. S’il devait un jour confier sa vengeance à quelqu’un c’était bien à elle.
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste & modératrice
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Pistolet 9 mm avec silencieux ainsi que deux couteaux poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 2525
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Blood, sweat and teeth   Blood, sweat and teeth EmptyMer 20 Fév 2019 - 13:00
Il n'avait clairement pas tort le chilien, ce petit déjeuner était gâché à baigner ainsi au sol et qui plus était mélangé au sang qui s'échappait du trou tout juste formé. Quant au fait qu'elle ait pu se nourrir avec une dent dans cet état, la slave gonfla ironiquement sa poitrine pour jouer la carte de la fièvre qui en avait pourtant chié pour avaler ses céréales. Fallait avouer qu'avec le temps et toutes les blessures rencontrées, elle commençait à bien s'en sortir face à la douleur, enfin, à peu près, l'arrachage de dents ne faisait pas encore parti de son niveau de maîtrise.

Une fois détachée, elle apposa sa main sur sa joue et s'afféra à avaler le sang qui en découlait encore, cette douce teinte de fer lui vola bien des grimaces avec qu'elle s'extirpa avec lenteur du siège de torture. L'oreille tendue vers les dires de son sauveur, elle ne put qu’acquiescer quand le chilien posa le doigt sur le fond de ses pensées, sur cette fameuse torture qui pourrait être efficace contre quelques muets. "Tu t'trompe pas." C'était bien ça, et la russe ne s'en étonna pas finalement, elle se savait facile à décrypter, surtout pour un Lisandro, un des rares avec le mexicain du coin à la connaitre sur le bout des doigts.

Une fois debout, elle s'écarta à petits pas de ses restes dont l'odeur titillait déjà ses narines, bien appuyé contre les meubles pour maintenir un certain équilibre, elle les longea dans un léger soupir. "Le rouillé fera très bien l'affaire." C'était mieux que rien et le chilien marquait encore un point, elle n'en avait strictement rien à faire du tétanos, les gens avaient qu'à avoir leur vaccin à jour. "Pas de pistes encore, mais je tuerai pour en avoir une." Au sens propre du terme. "J'espère que ce matériel pourra m'aider à en obtenir, c'est le but en fait." La torture aussi n'était pas un problème pour l'encrée. "Je compte fouiller du côté du No Man's Land pour le moment. J'pense qu'il y aura forcément un passage de leur part, là bas... et j'ai aussi quelques alliés sur place." Yulia, Monroe, Maddy, les têtes qui pouvaient lui prêter mains fortes contre quelques ressources ne manquaient pas et la prison regorgeait de ressources. "Si je trouve rien, je reprendrais la route, ma carte commence à prendre forme, j'sais où chercher." Et puis, Riley et Connor étaient clairement le meilleur duo de survivants avec qui arpenter les routes vers l'inconnu. "Ils peuvent pas m'échapper, je tomberai forcément sur eux un jour." Elle avait relevé le museau vers lui, pour fondre ses iris déterminés dans les siens comme pour mettre au clair sa détermination. Le plus ironique, c'était que l'avenir allait lui jouer des tours, c'était la prison qui serait trouvé et plus tard, ce serait elle qui serait attrapé, jamais elle ne se servirait de ce kit rouillé. "Je préviendrai dans tous les cas la prison avant d'intervenir. J'suis pas suicidaire." Pas encore, pas encore... "Rassure toi." C'était une précision importante pour la tatouée, là où tout le monde aimait comparer la russe à une puce impulsive et dénuée de logique, ils se trompaient tous sur ce point.



JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Blood, sweat and teeth   Blood, sweat and teeth Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Blood, sweat and teeth -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [[??]] True Legend [DVDRiP]uptobox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: