The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Sujet #275 - Anomalie -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lawrence G. Davis
Leader | Remnants
Administrateur
Lawrence G. Davis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Rieeen
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 31/10/2015
Messages : 2417
Age IRL : 26
MessageSujet: Sujet #275 - Anomalie   Sujet #275 - Anomalie EmptyMar 18 Sep 2018 - 17:42

Près de dix jours s'étaient écoulés depuis que l'annonce quant à l'immunité de Clayton avait été révélée au camp entier. Autant de jours où tous nourrissaient l'espoir d'un lendemain meilleur, d'un avenir peut-être moins sombre que tout ce qu'ils avaient connu jusqu'à présent. Un avenir où ils n'auraient plus à craindre de succomber aux morsures des infectés et où il n'auraient plus non plus à tuer leurs proches pour qu'ils ne se relèvent pas. C'était un beau projet, sur le papier, le plus beau qui puisse être, mais au-delà de tout cet engouement, cette avancée pesait clairement sur les épaules de Davis. Et sur celles de toute son équipe au global mais surtout sur les siennes. Parce-que c'était à lui de diriger les troupes, à lui de repasser derrière, d'envisager toutes les possibilités. Parce-que c'était lui qui avait toujours autant de mal à déléguer. Ç'avait déjà été ainsi avant que le monde ne tombe, lorsqu'il s'était rendu en Guinée pour évaluer la situation alors que toute une partie du pays était ravagée par Ebola, cette fièvre hémorragique qui semblait aujourd'hui presque insignifiante comparée au fléau qui secouait réellement le monde. Là-bas aussi, il avait voulu tout contrôler, comme toujours. Jamais mieux servi que par soi-même. Alors oui, il prenait tout ce poids sur ses épaules. Pas par pure envie, simplement que c'était dans ses habitudes, que son professionnalisme était tel qu'il ne pouvait pas fonctionner autrement. Mais également parce-que se tuer à la tâche lui permettait de ne pas penser à sa propre perte.

Amanda n'était plus. Contrairement au routier, elle n'avait pas survécu à la morsure et s'était éteinte au cinquième jours. Si de rares personnes avaient essayé de s'entretenir avec lui sur le sujet, le virologue l'avait constamment évité, exprimant clairement son manque d'envie de ressasser ce qui était arrivé. Et à ceux qui avaient osé lui demander où était passé son corps, il se contentait de leur répondre qu'il l'avait enterré dans le jardin de leur maison. Tous le connaissaient suffisamment pour savoir qu'il n'allait de toute façon pas faire de cérémonie funéraire, quand bien même la sœur Davis était appréciée au sein du camp. C'était sa perte, à lui. Les autres n'étaient que des pièces rapportées dans leurs vies, des êtres insignifiants qui n'avaient aucun poids dans ce lien qui les unissait, qui ne pouvaient en rien comprendre ni partager sa perte. Alors non, il n'aurait pas fait l'effort de faire venir qui que ce soit près du corps de sa jumelle. C'était son deuil à lui. Point. Fin de l'histoire.

Comme tous les jours précédents, le quarantenaire était à son bureau. Buchanan devait arriver d'une minute à l'autre pour qu'il puisse s'atteler à des tests plus poussés que précédemment. Sur lui, évidemment. En attendant, Davis relisait encore et encore ses notes, celles de ses fourmis, cherchant la moindre incohérence, la moindre information qui soulèverait une question sans réponse. Et il y en avait beaucoup trop pour l'instant. Tant de questions qui nécessiteraient un temps considérable pour obtenir une quelconque justification.

Des coups à la porte le poussèrent à lever la tête et Chad passa la sienne dans l’entrebâillement. Le bactériologue ne se formalisa qu'à moitié des traits tirés de son supérieur, de ces cernes qui cerclaient ses yeux froids et las, de cette barbe pas du tout entretenue à l'instar de ses cheveux grisonnants qui bouclaient légèrement. « Clayton est là » informa Sanders, écopant d'un hochement de tête de l'aîné. Ce dernier inspira et se leva, prêt à rejoindre le routier pour qu'ils aillent dans cette salle où ils effectueraient tous ces tests et prélèvements. Pas le sous-sol. Le sous-sol devait rester invisible aux civils de l'île.


xxx
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Clayton Buchanan
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse et un bâton télescopique.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/07/2017
Messages : 899
Age IRL : 43
MessageSujet: Re: Sujet #275 - Anomalie   Sujet #275 - Anomalie EmptyDim 23 Sep 2018 - 0:19
A l’annonce de son  immunité contre le virus H1R1 Clayton n’en avait, tout bonnement, pas cru ses oreilles. Primo parce que c’était, carrément, impensable qu’une personne puisse résister au virus et le combattre jusqu’à peut-être, complètement, le détruire. Et secundo parce qu’il y avait une chance sur des milliards de possibilités, que cette opportunité tombe sur lui. Mais pourtant, c’était vrai. Oui, c’était bien vrai, il était le seul à être immunisé contre cette maladie. Et par la même occasion, le seul qui pourrait peut-être sauver l’humanité ? Enfin, du moins avec le concours des scientifiques et notamment de Lawrence.  

Quoiqu’il en soit, après être sortie de la salle de soins ou il était retenu en observation par les médecins, Clayton s’était empressé d’aller rejoindre ses amis. Notamment pour leur montrer qu’il était, encore, bien de ce monde. Et puis, aussi pour les rassurer sur son état de santé. Mais, il s’empressa surtout d’aller rejoindre « sa fille ». Kassidy était, en effet, la seule chose qui comptait le plus à ses yeux. Elle n’était, certes, pas sa véritable progéniture mais pour Clay, c’était tout comme. Tous les deux avaient, en effet, connus un bon nombre de galères avant d’en arriver là. Qui plus est, ils étaient de parfaits inconnus, quand ils s’étaient rencontrés. Mais plus maintenant car aujourd’hui ils formaient une vraie famille.  

Clayton était donc heureux d’avoir retrouvé son rôle de père et puis, aussi de s’en être sortis indemne. Alors, il commença à le crier sur tous les toits et à se vanter d’être « L’Elu », celui qui pourrait terrasser le virus. En fait, il était devenu « l’attraction principale », l’homme que tout le monde voulait côtoyer et avec qui on souhaitait parler. Chose qui était une véritable aubaine, pour un homme aussi arrogant que Clay. Une aubaine qui pouvait, cependant, très vite basculer et se transformer en une épine dans son pied.

Et c’est Lucas, en bon ami qui se respecte, qui lui déclara que cette « bénédiction » n’était pas si avantageuse que ça. En fait, il lui déclara même, qu’elle pouvait devenir un véritable calvaire pour lui, notamment par les nombreux tests qu’il aurait à effectuer. Et puis, aussi qu’il devrait se méfier des convoitises si son secret venait à être connu des rebelles qui sillonnaient les routes. Après tout, son sang était devenu comme le sang du Christ. Dans ces conditions, celui-ci pourrait donc être convoité par n’importe quel malade en dehors de leur camp. Suite à ces déclarations, le barbu commença alors à prendre conscience qu’il n’était peut-être pas si chanceux que ça.  

Mais, puisqu’il était tout de même « Le Messie », il avait maintenant des obligations. Et c’est avec Lawrence, le frère de la malheureuse Amanda, qu’il devrait les faire. Clay aurait, sans doute, des appréhensions quand aux tests que lui ferait passer le scientifique ? Mais, il obtempérerait. De toute façon, il n’avait pas vraiment le choix. C’est donc à l’heure prévue que Clayton se présenta au labo ou il était attendu. Et la première personne qu’il salua fut Chad, un des nombreux collègues de Lawrence. Collègue de Lawrence qui le convia, immédiatement, dans une salle d’attente préparée à son attention et ou quelques livres y étaient déposés. En fait, c'est là qu'il attendrait Lawrence.


Sujet #275 - Anomalie Fbc5a13da259c5f60178db8e80568af3
☠️ I swore to protect and defend the constitution ☠️
against all enemies foreign and domestic.
I'm honored to be one of this
Great nations guardians
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Lawrence G. Davis
Leader | Remnants
Administrateur
Lawrence G. Davis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Rieeen
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 31/10/2015
Messages : 2417
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Sujet #275 - Anomalie   Sujet #275 - Anomalie EmptyMar 16 Oct 2018 - 10:32

Prenant son carnet de notes -ou plutôt de formules incompréhensibles pour le commun des mortels-, Davis avait quitté son bureau afin de rejoindre Buchanan dans la salle d'attente où il avait été placé. Si depuis le début, le virologue considéraient Clayton tout aussi insignifiant que les quatre-vingt dix-neuf pourcent des personnes qui vivaient sur l'île, la donne avait changé à l'instant même où ce dernier s'était avéré être porteur de protéines spéciales qui l'immunisait contre ce virus dont chaque vivant était porteur sain. Le routier était devenu spécial, ou du moins son ADN l'était, lui n'était qu'une enveloppe charnelle porteuse de ce qui pourrait peut-être les sauver tous. Certes, une part du quarantenaire lui était reconnaissante d'avoir tenté de sauver Amanda mais elle n'était plus désormais et le deuil du jumeau restant était tel qu'il ne pouvait se réjouir pleinement de l'acte ''héroïque'' du géant. Il restait cependant bien conscient que si Buchanan n'avait pas eu la chance d'être immunisé, il serait lui aussi mort à l'heure actuelle, tout ça pour avoir voulu sauver la brune.

Poussant la porte de la salle dans laquelle attendait le sujet, Lawrence leva le nez vers lui. Probablement qu'avec leurs vingt centimètres de différence il n'en n'aurait pas mené large dans d'autres circonstances, mais là, en ces lieux, c'était lui qui menait la danse. Et l'autre avait tout intérêt à ne pas jouer à la diva s'il ne voulait pas se faire littéralement drainer de son sang si précieux. « Clayton » avait simplement dit le quarantenaire en guise de salutation, le prénom accompagné d'un bref hochement de tête. L'avantage -ou le désavantage, dépendait du point de vue- de ne pas être réellement bavard en temps normal était qu'il n'avait pas à faire comme si tout allait bien maintenant que sa jumelle n'était plus. Il parlait toujours aussi peu qu'aurapavant, du moins avec ceux qui ne comptaient pas, et tant pis si ceux-ci estimaient que la mort de sa moitié ne l'atteignait pas, il n'avait aucun compte à leur rendre.

« Tu peux me suivre, on va aller en salle d'analyses. » Lui adressant un regard appuyé bien qu'un peu las, le scientifique était ressorti de la pièce, s'assurant bien que Buchanan le suivait. Il garda le silence jusqu'à ce qu'ils n'arrivent dans la salle en question, quelques couloirs plus loin. Tenant la porte, Davis attendit que l'autre entre enfin avant de refermer la porte derrière lui. « Nous allons refaire une série de prélèvements et voir comment tes cellules réagissent au virus. Si les résultats sont concluants nous t'inoculeront directement les souches virales. » Sa voix était relativement morne, professionnelles, dénuée de la moindre empathie. Comme si annoncer à quelqu'un qu'il allait potentiellement avoir droit à une dose de H1R1 était totalement banal, comme s'il n'y avait pas le moindre risque pour sa vie. Et bien sûr, le quarantenaire n'en n'avait pas grand chose à faire de la vie du routier mais son organisme restait précieux, il n'allait donc évidemment pas lui administrer le virus sans s'être un minimum assuré au départ que ses anticorps réagissaient bien mais comme partout, le risque zéro n'existait pas.

« Installe-toi » avait-il dit en désignant le brancard au milieu de la pièce, se détournant pour préparer son propre matériel.


xxx
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Clayton Buchanan
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse et un bâton télescopique.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/07/2017
Messages : 899
Age IRL : 43
MessageSujet: Re: Sujet #275 - Anomalie   Sujet #275 - Anomalie EmptyDim 21 Oct 2018 - 11:47
Patientant dans la salle d’attente, Clayton s’installa donc confortablement dans son siège. Et puis, après avoir rapidement scruté la pièce où il se trouvait, le barbu commença à fouiner dans le tas de revues, de livres et de magazines qui avaient été déposées ici spécialement à son attention. Parmi ces revues, il y en avait qui donnaient des conseils pour apprendre à faire de la couture. Et puis, d’autres, qui parlaient des derniers potins de la vie des acteurs célèbres d’Hollywood.

Songeur face à ce qu’avaient bien pu devenir toutes ces stars, le routier ricana donc un instant. Et puis, il écarta toutes ces revues inutiles afin d’en trouver une qui l’intéresserait. D’ailleurs, il souhaita prendre une revue spécialisée sur le tuning automobile. Alors, il la souleva pour la lire. Mais, juste en dessous de celle-ci, se trouvait un magazine Playboy. Attiré par la jeune femme qui prenait magnifiquement la pose sur la couverture, Clay reposa donc la revue automobile. Et c’est sans perdre une seconde qu’il se décida à se saisir du magazine spécialisé pour homme afin d’en feuilleter les premières pages.

Bras tendu et en tenant le magazine grand ouvert devant lui, Clay contempla ensuite la splendide créature dénudée qui était en page centrale. C’est d’ailleurs à ce moment, que Lawrence pénétra dans la salle d’attente. En extase devant cette beauté, Clay replia alors rapidement la revue sur elle-même. Et puisque le scientifique, qui avait très bien vu que Clay était en train de se « rincer l’œil », lui demanda de le suivre pour commencer ses premiers examens, le brun ne tarda pas à lui faire un grand sourire en le saluant et en lui déclarant : - « La lecture était intéressante, dommage » Avant de reposer le livre et de suivre le scientifique.

C’est donc en première position, que le barbu pénétra dans « l’antre » du Docteur Frankenstein. Scrutant la pièce, le brun commença d’ailleurs à poser ses yeux sur le brancard ou il devrait bientôt aller s’étendre. Et puis, il chercha du regard tous les ustensiles de médecine que pourrait utiliser Lawrence sur lui. Non pas par peur de voir le scientifique lui faire des choses effrayantes avec mais plutôt par curiosité quand à ce qu’il allait devoir subir pendant une longue période.

D’ailleurs, Lawrence lui annonça dans la foulée, qu’il allait bientôt lui injecter le virus H1R1, une nouvelle fois dans le corps. Alors, Clay s’empressa de lui dire : - «  Ok, je comprends » Avant d‘hésiter à lui parler de sa défunte sœur mais de lui dire quand même : - « Au fait, je suis désolé pour Amanda » Le routier marqua ensuite une courte pause avant de poursuivre : - « J’ai fais tout mon possible pour la sauver mais … » En ne terminant pas sa phrase.

Ce n’est qu’après s’être installé sur le brancard, que le barbu se décida finalement à reprendre la parole, pour demander à Lawrence : - « J’enlève la chemise ou je relève simplement les manches ? »


Sujet #275 - Anomalie Fbc5a13da259c5f60178db8e80568af3
☠️ I swore to protect and defend the constitution ☠️
against all enemies foreign and domestic.
I'm honored to be one of this
Great nations guardians
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Lawrence G. Davis
Leader | Remnants
Administrateur
Lawrence G. Davis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Rieeen
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 31/10/2015
Messages : 2417
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Sujet #275 - Anomalie   Sujet #275 - Anomalie EmptyDim 4 Nov 2018 - 0:23

Lecture intéressante hein ? Davis s'était contenté de souffler d'un air qui pouvait être tout aussi amusé que méprisant, n'ayant aucune envie de relever. Oh pas que le sujet était tabou, simplement qu'il avait pour le moment des milliers d'autres choses à penser que le contenu d'un magazine Playboy. Il ne jugeait cependant pas le fait que cela ait pu distraire le routier quelques minutes. Après tout, le magazine était là pour ça, autant que certains y trouvent leur compte. Malheureusement pour Buchanan, il avait depuis la découverte de son immunité des occupations bien plus importante. Et les tests à venir ne seraient que les premiers d'une longue série. Au fond, le virologue se foutait bien que la situation du plus grand ne serait pas agréable, qu'il se sentirait peut-être comme un rat de laboratoire, qu'il finirait pas en avoir marre : il n'aurait pas le choix. Et non, il ne ressentait aucune culpabilité à avoir à lui infliger cela alors que l'autre n'avait pas demandé à avoir cette fameuse immunité. Il faisait son travail, Buchanan n'avait qu'à prendre son mal en patience et autant dire que, pour l'instant, sa situation n'avait pas l'air de tant le gêner, en tout cas sa manière de se pavaner comme un coq fier montrait bien l'inverse. Pour l'instant.

Après lui avoir brièvement expliqué ce à quoi devait s'attendre l'immunisé pour la journée, le quarantenaire l'avait invité à s'installer en s'attelant à la préparation de son propre matériel. Le routier comprenait. Bien. Le contraire n'aurait de toute façon pas changé grand chose : Davis n'était ni médecin ni psy, il n'avait pas été formé pour prendre des pincettes en s'adressant à ses pairs ni même à gérer des patients de la sorte. Ordonnant les seringues et autres scalpels sur le petit plateau métallique près du brancard, il se figea net en entendant son cadet parler de sa jumelle. Le moment était mal choisi pour se laisser emporter par ses émotions. Ce deuil si difficile à porter et si angoissant devait rester bien sagement dans ce coin de son esprit où il n'y avait plus rien qu'un néant. Du vide. Apprendre à gérer la perte, à accepter la douleur de cette dernière, à comprendre ses émotions. Il faudrait du temps. Temps qu'il n'avait pas pour l'instant. Alors tous ces ressentis devaient rester de côté et travailler l'aidait à ne pas se laisser englober par la peine. Du moins si on ne lui rappelait pas que, désormais, Amanda n'était plus.

Il avait inspiré difficilement, reprenant le cours de sa tâche d'organisation. « Je sais » avait-il simplement répondu. Sans doute sa voix était-elle trop morne, quasiment dénuée d'émotion, distante. Probablement aurait-il dû se montrer plus avenant envers celui qui avait en effet essayé de sauver sa moitié. Celui qui aurait pu mourir. Et il aurait dû mourir, s'il n'avait pas été immunisé. Pourtant, même sans avoir connaissance de cette information, Buchanan s'était jeté à la suite d'Amanda pour l'aider, tout en sachant les risques qu'il encourait. Il serait mort s'il n'était pas immunisé. Soupirant doucement, Davis avait dégluti en se tournant vers lui. « Et je t'en suis reconnaissant » avait-il alors ajouté en dardant son regard clair sur lui. Pas de sourire ni de ton plus enjoué, simplement un regard qui signifiait qu'il comprenait bien ce qu'avait risqué l'autre pour la brune. Sa vie.

À sa question, le plus petit hocha la tête. « Tu peux garder la chemise. » S'il n'avait pas peur qu'elle soit tâchée du moins. Attendant que le géant remonte au moins ses manches, le virologue avait mis des gants, rapprochant le chariot métallique du brancard pour finalement nouer un caoutchouc autour du biceps du routier. Il récupéra une seringue et lui intima de serrer le poing avant d'effectuer sa prise de sang. « Comment se passe ta rémission ? Tu te sens bien ? » Pas qu'il se souciait de son bien être. Non, il demandait cela à titre uniquement professionnel, simplement pour faire un suivi correct de l'état de son sujet et s'assurer qu'aucun signe d'activation du virus ne pointe le bout de son nez.


xxx
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Clayton Buchanan
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse et un bâton télescopique.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/07/2017
Messages : 899
Age IRL : 43
MessageSujet: Re: Sujet #275 - Anomalie   Sujet #275 - Anomalie EmptySam 24 Nov 2018 - 20:15
Clayton se doutait bien que Lawrence n’avait strictement aucune envie de parler de sa défunte sœur jumelle. Avec lui comme avec d’autres, d’ailleurs. Mais, le routier avait pourtant jugé préférable de lui déclarer ses condoléances de vive voix. Tout en se doutant néanmoins, que le scientifique aurait largement préféré que ce soit le routier qui meure à la place de sa frangine. Réaction qui était d’ailleurs parfaitement compréhensible pour un frère envers sa sœur. Et encore plus, vis-à-vis de jumeaux. Mais, qui pouvait paraître déplacée ? Surtout à l’encontre du routier. Après tout, c’était lui qui avait risqué sa vie pour la jeune femme. La morsure dans son dos en était effectivement la preuve.

Quoiqu’il en soit la vie était ainsi faite, Clay était apparemment « béni des Dieux » ? Contrairement à tous les autres rescapés qu’il connaissait ? Et pour être vivant, il l’était bien. Il l’était même dans tous les sens du terme et aussi peut-être un peu trop ? Et également en pleine forme. Pleine forme qui ne cessait d’ailleurs d’intriguer toute la petite communauté des scientifiques de l’île de Brainbridge. Pensif à ses privilèges de survivant, parmi les survivants de l’île, Clay remarqua toutefois que suite à ses paroles Lawrence stoppa immédiatement tous ses mouvements.

A ce moment, le routier se demanda alors, si le scientifique allait tout bonnement l’envoyer sur les roses ? Ou lui balancer tous ses instruments au visage ? Ou alors lui dire de la fermer ? Mais, Lawrence n’en fit rien puisqu’il le remercia. Par contre, ses remerciements furent brefs. Preuve que l’homme était encore sous le choc de cette perte douloureuse. Il semblait, cependant, ne pas vouloir s’apitoyer sur son sort, contrairement à d’autres ? En tout cas, il ne tarda pas à se reconcentrer sur son travail et plus précisément sur son « cobaye » de service, qui n’était autre que Clayton. Professionnalisme qui l’empêchait, sans doute, de sombrer dans une profonde mélancolie suicidaire et destructrice ?

En tout cas, l’homme expliqua au barbu qu’il débuterait les examens par une prise de sang. Clayton retroussa alors sa manche droite de chemise. Et puis, il se laissa poser le garrot que le scientifique tenait en main. Et ce n’est que quelques secondes plus tard que l’homme lui planta la seringue dans son bras. Songeur face aux futurs tests qu’il subirait, Clay se demanda alors, comment toutes ces « grosses » têtes parviendraient pour vraiment trouver un vaccin ? Et surtout s’ils y arriveraient un jour ?! Principalement parce qu’il n’avait aucune envie de passer ses jours à se faire ponctionner le sang. Ou pour subir d’autres examens, étranges, tout droit sortis de la tête de toute cette brochette de savants fous. Après tout, Clay n’était pas un éternel cobaye avec lequel on pouvait s’amuser tous les jours !

D’ailleurs, cette interrogation commençait sérieusement à lui foutre les jetons. Alors, quand l’homme face à lui, lui demanda s’il se sentait bien, il ne tarda pas à lui répondre de vive voix : - « Je me sens parfaitement bien. Et j’ai suivi toutes vos recommandations. Et ce, au pied de la lettre. Mais, pourrais-tu me dire quels seront les examens qui suivront ? Je n’ai pas fait les grandes écoles, comme vous autres, mais je me doute bien que les prises de sang ne suffiront pas pour trouver un vaccin » Fixant le scientifique du regard, il s’empressa ensuite de reprendre : - « J’espère donc que vous n’allez pas être tenté faire des expériences tordues sur moi ? Genre en m’injectant du sang de macchabées dans les veines. Ou en me faisant mordre à nouveau, par une de ces pourritures ? »


Sujet #275 - Anomalie Fbc5a13da259c5f60178db8e80568af3
☠️ I swore to protect and defend the constitution ☠️
against all enemies foreign and domestic.
I'm honored to be one of this
Great nations guardians
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Lawrence G. Davis
Leader | Remnants
Administrateur
Lawrence G. Davis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Rieeen
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 31/10/2015
Messages : 2417
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Sujet #275 - Anomalie   Sujet #275 - Anomalie EmptyJeu 13 Déc 2018 - 19:50

Si le quarantenaire était concentré sur sa tâche, pas distrait pour un sou comme à chaque fois qu'il s'agissait de son travail, il répondait tout de même aux quelques questions de Buchanan. De manière concise, certes, mais c'était toujours mieux que rien, et Davis n'avait jamais été de ceux qui parlaient pour ne rien dire. Sans doute que quelqu'un de plus bavard aurait permis au routier de se détendre d'avantage quant à ce qui l'attendait, certainement même, mais il devrait malheureusement se débrouiller seul pour atténuer son anxiété et ne surtout pas compter sur le virologue qui était bien connu pour son manque d'empathie total.

Malgré tout, il lui demanda comment il se sentait. Plus par intérêt scientifique que parce-qu'il se souciait réellement de lui. Les dommages collatéraux avaient toujours fait partie de l'équation à ses yeux, mais Clayton était pour l'instant leur seule piste vers une potentielle découverte concernant ce virus alors mieux valait qu'il tienne le choc et que son corps ne lâche pas. Rien ne garantissait que ses anti-corps ne finiraient pas par se retrouver dépassés par les souches du H1R1, que ce dernier ne finirait pas par muter, qu'il survivrait. Tout était envisageable et il fallait s'y préparer, mais ils ne pourraient y arriver s'ils négligeaient l'état de leur sujet. Aussi, quand le plus grand répondit à sa question, le scientifique avait arqué un sourcil attentif, hochant la tête par moment en accompagnant son geste d'un « bien » des plus professionnels.

La question posée par le routier le poussa cependant à arrêter tous mouvements. Échantillon de sang en main, Lawrence leva le nez vers lui. Quels seraient les examens qui suivraient ? Voulait-il vraiment avoir le programme dès maintenant ? Dans un agenda peut-être ? Ou avec un power-point ? Malgré sa maigre patience en cet instant, Davis comprenait que son cadet souhaitait avoir ces informations. Aussi grand et costaud soit-il, il ne devait pas être franchement rassuré d'être dans une telle situation. Cette immunité était un cadeau empoisonné en un sens. Il avait survécu, mais le prix à payer risquait fort d'être salé. Lorsqu'il fut question d'expériences tordues, le quarantenaire souffla de cet air mi-amusé mi-dédaigneux, déposant l'échantillon au côté des autres pour planter ses prunelles claires sur le sujet.

« Tu apprendras bien vite qu'en science, l'éthique peut parfois devenir secondaire » commença-t-il sans le quitter des yeux, arborant cet air à la fois sérieux et indifférent qui était le sien. « J'imagine que tu as bien conscience d'être actuellement l'unique espoir que nous avons de trouver une solution à ce virus -rien que sa démarche de fier coq le prouvait- alors imagine combien tu seras remercié quand, grâce à tes sacrifices, nous aurons de quoi sauver toute cette communauté ? » Arquant un sourcil, il laissa planer sa question un instant, laissant ainsi le temps au routier de bien prendre conscience de la mission qui lui était incombé, de ce qu'ils pourraient accomplir grâce à lui ; ou en partie du moins, parce-que Buchanan n'était qu'un outil dans toutes ces avancées potentielles, un outil nécessaire pour l'instant mais il ne ferait pas tout.

Se détournant pour prendre un scalpel sur le plateau derrière lui, Davis cala à nouveau ses prunelles sur le plus grand, soutenant son regard pour bien appuyer ses propos. « Nous devrons t'inoculer des souches actives du H1R1 afin de voir précisément comment réagit le virus dans ton corps mais soi rassuré, tu n'auras pas à subir d'autres morsures. » Serait-il rassuré pour autant ? Peut-être pas. Qu'importait cependant, il n'avait plus vraiment le choix maintenant qu'ils avaient découvert son immunité alors mieux valait qu'il coopère parce-que s'ils devaient arriver à leurs fins par la force, cela s'avérerait être d'autant moins agréable pour lui. « Avant d'en arriver là nous allons évidemment tester le virus sur les échantillons que nous prélèverons, afin d'être au maximum certains de ne pas te conduire aussi bêtement à la mort » avait-il jugé bon d'ajouter afin d'éviter que l'autre ne se mette à paniquer pour pas grand chose. Davis n'avait pas de limites, certes, mais il n'était pas idiot pour autant.


xxx
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Sujet #275 - Anomalie   Sujet #275 - Anomalie Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Sujet #275 - Anomalie -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» ❧ LES EQUIPES ♣ Les Mouches Où! [sujet de flood]
» 78HG — sujet du lieu b
» Sujet IMPORTANT !
» [ANOMALIE] début du jeu, mort de pokemons.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: