The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Comme si ça pouvait pas être pire ... -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daniella Offman
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Couteau de Chasse et un Pistolet automatique .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/05/2018
Messages : 1152
Age IRL : 29
MessageSujet: Comme si ça pouvait pas être pire ...    Comme si ça pouvait pas être pire ...  EmptyMar 18 Sep 2018 - 14:33


    Depuis pas mal de temps Daniella vivait au No Man's Land . Elle avait passé pas mal de temps seule depuis la disparition de James elle espérait toujours le retrouver un jour ou l'autre ; lui et son sourire réconfortant ; lui et sa bonté , sa protection , ses blagues idiotes et ses petites taquineries . Elle n'était plus là même depuis qu'il avait disparus ce matin là . Elle était actuellement au No Man's comme toujours ; elle se réveillait près d'Eddy ce vieux papy qu'elle considérer comme son père. Elle s'étira , se releva et attacha ses longs cheveux ; elle pris une bouteille et bu quelques gorgée d'eau avant d'attraper une barre chocolatée qu'elle avait trouvé dans un distributeur , dans des bureaux là où peut de monde était allée piller . Elle rêver de plus en plus de ce trouver un groupe, un endroit où elle pourrait vivre à nouveau , rencontrer du monde et pourquoi pas développer une nouvelle vie  et non pas une survis . Elle avait toujours espoir dans le genre humain .Elle retira son tee shirt pour en mettre un autre , un peu moins sale et abîmé ; c'était une chose qui se trouvait assez bien les vêtements et elle prenait plaisir à ce changer de temps en temps ; un petit plaisir bien rare dans ce nouveau monde . Une  photographie   tomba de son sac, elle la regarda et souris ; elle se souvenait de ce jour heureux avec un autre couple d'amis où elle avait pus prendre cette photo . C'était tellement agréable . Il n'y avais pas encore tout ces rôdeurs , et c'était magique . Son coeur se serra un peu alors que ses yeux s'humidifiaient   « Je vais te retrouver James ... Où que tu sois ..  »   ...Un bruit sourd se fit entendre . Un bruit de grognement . Attrapant son couteau de chasse Danny s'approcha de la porte du NML . Elle l'ouvrit doucement - du moins le plus silencieusement possible vu la taille de la porte - et regarda au dehors ; une silhouette se distinguée du reste du paysage ; un rôdeur , il ne semblait pas très abîmé , surement pas très vieux . Ses vêtements étaient sale et déchiré par endroit , il était de dos grognant en direction d'un véhicule . Doucement Danny s'approcha de cadavre ambulant . Elle était habituée à les tuer ce n'était pas son premier et ce ne serait pas son dernier c'était certain . Elle approcha et marcha sans le vouloir sur une branche qui craqua ; le rôdeur se stoppa et se retourna ... Et là ce fut un cauchemar pour Danny qui en lâchât son couteau de chasse poussant un cri d'horreur qui brisa le silence environnant ; les larmes coulaient sur ses joues brouillant sa vision .  « JAAAAMEESSS ... Non ... James .. pas toi ...  ..  »  la tête lui tourna , son monde s'arrêtait brusquement ; de nombreux souvenirs , de nombreuses visions arrivaient dans son esprit alors que le James , aujourd'hui rôdeur s'approchait dangereusement d'elle . Ses jambes tremblèrent et elle tomba à genoux  . Prète  à recevoir la mort qui avançait vers elle . Elle avait vu son père mort ; avait perdu la trace de Mike ... et maintenant James . C'était trop pour elle . La mort avançait vers elle et elle la laissait l’accueillir sans même un mouvement . . .


Sourire malgré les morts.
Il es temps de retrouver le sourire et la joie de vivre. On ne peux pas changer le monde d'aujourd'hui mais on peut se changer soi sans se ramollir pour autant. by anaëlle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nathan E. Fuller
leader | American Dream
Nathan E. Fuller
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: n PK31 SUPER - Smith & Wesson 952-2 PC
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/02/2018
Messages : 795
Age IRL : 33
MessageSujet: Re: Comme si ça pouvait pas être pire ...    Comme si ça pouvait pas être pire ...  EmptyMar 18 Sep 2018 - 15:20
Comme si ça pouvait pas être pire


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Si y avait bien un endroit où pouvait s'chopper des informations, c'était là où le journaliste avait plus remis les pieds depuis qu'elle lui était tombée dessus. Raven seule savait ce qu'elle venait y foutre en ce jour, pour autant Nate l'avait accompagné histoire de s'oxygéner et, surtout, de pas lorgner ailleurs que sur celle à qui il avait promis l'exclusivité. Il conduisait, elle guidait, ça se cantonnait à ça depuis le début du trajet, jusqu'à ce qu'il repense à cette sortie qu'elle avait mené, avec May et d'autres gars sous les ordre de la fleur du désert, chez les pécores d'Issaquah. Goldenberg lui avait rendu sa matraque depuis, et quand bien même avait-il ri à ce qu'elle lui avait rapporté concernant la fameuse bouille d'ange, la version de Vic l'intéressait tout autant.

- T'm'as pas raconté s'ils étaient contents d'te voir nos amis les bêtes ? Elle répondrait à sa guise, ponctuerait comme ça lui chantait, mais lorsqu'il les avait vues revenir, lui semblait pas que les choses se soient mal passées de leur côté. Une fois encore ils avaient filé des graines à ses abruties de poule. Là bas, ça grattait la terre, ça caquetait alors que ça aurait eu bien plus de mérite à la fermer. T'as obtenu c'que tu voulais, enfin c'que tout l'monde veut?

Savoir où se trouver ce fameux point de chute, ça devait filer des insomnies à ceux qui les dirigeaient. Nate s'en touchait copieux.  Jusqu'ici tout roulait, il faisait ce qu'il avait à faire, se rendait parfois chez les autres groupes pour récupérer les courses, quant au reste... Pas de nouvelle bonne nouvelle nan ? Enfin, le trentenaire n'avait pas de doute quant à leur supériorité, aussi bien intellectuelle que numérique face à tous ces demeurés leur étant asservis.  

Bifurquant à un embranchement, il termina par parquer la bagnole à l'abri des regards. Dans le coin rôdaient pas que des manouches mais de véritables Romanos, ceux là bien vivants, valaient mieux éviter de se faire tirer la bagnole. Prêt à reprendre, aux abords de l’entrepôt dans lequel il avait dû crécher, bien malgré lui, un temps après avoir fait faux bond à son dernier clan, Fuller se ravisa. C'était quoi ce bordel ? Des cris, des pleurs ? Super, à peine arrivé que c'était déjà la merde, quant à celle – car c'était bien les lamentations d'une nana qu'il captura en avançant plus vite – qui se laissait aller, elle allait en attirer un paquet à couiner de la sorte. A quelques pas, il ne put s'empêcher de ricaner. Un mort, un seul putain de macchabée. Il s'était attendu à plus, à se demander comment la fameuse nana s'était démerdée pour subsister jusqu'à présent. Enfin, pas le temps de tergiverser dix piges, matraque dégainée, il en logea la tige rigide dans les cannes du mort, par deux fois, avant de le tirer en arrière. Victoria l'acheva, un bon travail d'équipe, parfaitement exécuté et sans en chier à contrario de celle sur qui son regard redressa le cap en un sourire digne du mec qu'il était plus sensé être. Une bonnasse... C'aurait été dommage qu'elle y passe.

- L'mur des lamentations c't'a Jerusalem chérie, Souffla-t-il, l'air rieur creusant les ridules à ses mirettes. Les traits gavés de larmes, pour un peu la brunette leur aurait fait une syncope. C'fini t'inquiète ... Enfin, ce serait fini lorsque Vic lui aurait quémandé de troquer avec eux sans doute. Après tout sa vie valait bien qu'elle passe à la caisse non ? Rien n'était plus gratos dans ce monde de merde.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
Sucker love is heaven sent, you pucker up our passion's spent. Carve your name into my arm, instead of stressed I lie here charmed. Cause there's nothing else to do, every me and every you.
We'll have so much fun
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
Administrateur
Victoria L. Raven
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: perso : 1 piolet, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 1042
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Comme si ça pouvait pas être pire ...    Comme si ça pouvait pas être pire ...  EmptyMar 18 Sep 2018 - 18:58
- C’que des p’tites tarlouzes là-bas, bien sûr j’les ai fait causer…, répondit-elle nonchalamment à son ex en mâchonnant un chewing-gum.

C’était pas parce que des types l’avaient menacée la dernière fois qu’elle allait arrêter de venir au No man’s land – manquait plus que ça ! Trouver des pistes et des indics, c’était ça qui la motivait. Toutes les informations qu’elle dénichait n’étaient pas exploitables, malheureusement, alors plus elle en avait, mieux c’était. La pêche des dernières semaines avait plutôt été bonne et elle avait toujours autant de mal à supporter la sale gueule de Morgan… deux excellentes raisons de partir en mission sur Seattle !

Une fois la voiture garée, ils eurent à peine le temps de faire quelques pas dans l’air frais et humide de la fin de saison qu’un hurlement retentit. Ils faisaient cet effet là maintenant quand ils débarquaient ?! C’était la rançon de la gloire ça. Mais non : les deux complices eurent tôt fait de découvrir que les lamentations provenaient d’une brune plantureuse complètement désemparée devant un vorace. Rohlala, il n’était même pas bien dégueu celui-là, ça chialait pour rien les midinettes…

Bondissant en avant comme le héros qu’il n’était pas – ou seulement quand il y avait un 95 E dans l’équation – Nate empêcha le cadavre de mordre la pauvrette et le tira en arrière. Victoria l’accueillit d’un violent homerun qui le fit basculer à la renverse. Mais chiotte de merde : il était récent ce macchabé ! Du coup, sa boîte crannienne ne s’était pas fendue sous le choc et le grogneur continuait de gesticuler.

- Putain, f’chier, marmonna la pigiste qui avait prévu de faire autre chose de son temps libre.

Du talon, elle écrasa brutalement le nez du mort pour le renvoyer au sol, sans penser une seconde qu’il s’agissait d’un proche de la brune. De son point de vue, il ne s’agissait que d’une vermine mortelle, accessoirement, alors elle n’avait pas le temps de lui donner l’extrême onction. La batte s’abattit une paire de fois, puis une autre, puis une troisième avant que les os du crâne ne soient réduits en charpie. Une fois le rôdeur inerte, elle souffla les cheveux noirs retombés en bataille devant son visage et s’approcha de Nathan qui se moquait de la jeune femme.

- Sois pas un connard, lui dit-elle en le bousculant, tout en arborant une esquisse de sourire narquois, tout l’monde sait pas s’défendre avec c'trucs, alors que sur sa batte métallique luisaient encore des fluides coagulés et des morceaux de cervelle, elle avait tranquillement repris la mastication de son chewing-gum à l’eucalyptus, ç’va aller meuf, l’méchant est mort. T’es toute seule ? Et toi, reste pas planté là comme un abruti, ajouta-t-elle à l’attention de son ex en lui flanquant un coup du revers de la main dans le ventre, donne un mouchoir à la dame.


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Daniella Offman
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Couteau de Chasse et un Pistolet automatique .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/05/2018
Messages : 1152
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Comme si ça pouvait pas être pire ...    Comme si ça pouvait pas être pire ...  EmptyMar 18 Sep 2018 - 19:14
Ce que se passa sous ses yeux étaient encore pire que réaliser que James était décédé ... Il venait de se faire démolir la tête par les deux super-héros en papier mousse. Les mains sur sa bouche sous l'horreur qui se passait sous ses yeux elle était comme paralysé alors que le garçon se moqua d'elle puis vint la jeune femme - plus sympathique visiblement - les deux semblaient venir à elle comme pour aider un enfant perdu .. Elle pus simplement murmurer le nom de « James...  »  elle se releva difficilement manquant de retomber tant ses jambes de la tenait plus .. Elle laissa échapper la fameuse photo d'elle et de .... du rôdeur avec le visage explosé et s'approcha de ce dernier . Elle se mise à coté du corps sans vie - et sans mouvement - du jeune homme avant de lui retirer rapidement sa chemise - le laissant en débardeur - pour venir lui poser sur le visage . « Il me faut une pelle ... il faut ... il faut que je l'enterre .. .  »  finis t'elle par articulé sans vraiment y parvenir ... Toujours à genoux près de ce James dont elle répétait le nom .

C'est alors que sortie du No Man's le vieux Eddy qui avait entendu sa protégée crier de détresse , il avait assister à la scène de devant la porte ; il faut dire qu'il ne marchait vraiment pas bien . Il s'approcha des deux jeunes gens ; ramassa la photo et finit par leur expliquer ce que Danny n'était pas capable de faire . « Olalala ... Quel tristesse ... Merci d'avoir sauvé ma petite Danny les enfants..   » il regarda la photo d'un air triste et la tendit à la jeune femme qui venait d'exploser le rôdeur . « C'est ce jeune là à qui tu viens d'éclater la tête ma jolie ... Danny est une bonne combattante et elle l'aurait eu un tour de couteau si ce n'était pas son petit ami ... ça fais longtemps qu'elle m'en parle et qu'elle le cherche la petite ... Elle va pas s'en relever facilement de ça j'vous l'dis ! » Il repartie comme ci ne rien était laissant la Danny encore sous le choc , et la photo dans la main de la brunette aux cheveux courts .

Danny se releva les larmes continuaient de couler sur son visage ; elle ne quitta pas tout de suite des yeux James . ça y est c'était fini et bien fini ... il n'était plus là pour elle ; elle ne reverrait plus son sourire . . . Elle était officiellement célibataire ou veuve sans être mariée . Elle n'avait certes plus les mêmes sentiments suite aux nombreuses semaines loin l'un de l'autre mais il restait son ex petit ami ; et surtout un ami proche ; un homme génial . Elle repris doucement ses esprits et passa ses mains sur son visage pour retirer les larmes .. Elle lança un regard en direction des deux jeunes gens . Leur en vouloir ? Pas vraiment ils ne savaient pas .. Elle s'approcha d'eux d'un pas las et perdue . « Je .. hum .. .  »   elle baissa les yeux , repris sa respiration et leur dis enfin . « Merci ... merci d'avoir fait en sorte qu'il ne reste pas comme ça je ... je n'aurais pas pus ...  »  Elle ne savait pas vraiment quoi dire . Elle était totalement perdue il n'y avait pas d'autres mots .


Sourire malgré les morts.
Il es temps de retrouver le sourire et la joie de vivre. On ne peux pas changer le monde d'aujourd'hui mais on peut se changer soi sans se ramollir pour autant. by anaëlle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nathan E. Fuller
leader | American Dream
Nathan E. Fuller
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: n PK31 SUPER - Smith & Wesson 952-2 PC
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/02/2018
Messages : 795
Age IRL : 33
MessageSujet: Re: Comme si ça pouvait pas être pire ...    Comme si ça pouvait pas être pire ...  EmptyMar 18 Sep 2018 - 21:00
Comme si ça pouvait pas être pire


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


De la bouillie, ouais... Y avait pas d'autres mots pour décrire ce que Vic venait de faire avec le crâne de ce rôdeur. Et si sur le vif le journaliste avait pas pigé, qu'il avait autre chose à foutre que de se pencher sur les ressentis des autres, clairement il mit pas longtemps à percuter que ce type là devait certainement être un des copains de cette nénette à qui Vic lui disait de tendre un mouchoir.

- J'pense qu'elle en a strict'ment rien à foutre d'un kleenex. Il tourna son sourire d'enfoiré dans la direction de son ex, arquant un sourcil au passage. T'as décapsulé son pote merde. A moitié hilare, il retint ses esclaffes juste parce que Vicky imaginait sans doute tirer quelque chose de cette donzelle, enfin si elle parvenait à parler. Parce que là, hormis pleurer et recouvrir ce qui restait du faciès de son copain, elle était pas foutue d'aligner deux mots ou si, visiblement le prénom du macchabée après avoir quémandé une pelle. J'peux accéder à ta r'quête, mais par pour l'enterrer.

Cette fois le regard particulier de la pigiste l'invita à songer à May. Mouais, sa promesse et nianiania, il était au courant, davantage encore qu'en dépeignant sa batte il avait encore moins envie qu'elle le défonce avec. Puis un vieux se radina à l'extérieur à l'en faire plisser le front. Les enfants..., il les avait bien regardé pépé ? Déjà il ramassait un cliché qu'il tendit à Vic en lui balançant que c'était ce mec qu'elle venait de démonter, puis disparut comme il était venu sans même réconforter la brune. Paye tes amis !

Est ce que le No Man's Land avait toujours abrité autant de demeurés quand il y était ? Sans doute ouais. Après tout l'apocalypse tapait sur le système de pas mal de monde mais plus encore lorsque vous erriez seul comme un putain de chien. Ou le vieux avait peut-être plus toute sa tête, cependant Nate en resta sur le cul dix secondes avant de fixer Raven. Elle était sûre que c'était un bon filon de venir dans le coin pour tailler une bavette avec des clodos ? De coin de l’œil il vit la bonasse se redresser puis se rapprocher d'eux. Sûr qu'avec le nez rougi et le reste elle était bien moins vergeable mais qu'importait là, elle les remerciait et c'était sans doute une première pour lui. Jadis on le remerciait déjà pas, encore moins dans ce monde et depuis qu'il faisait parti des American Dream, alors autant savourer l'effet que ça lui faisait, à savoir : pas grand chose. Mais l'envie de rire était présente, nerveuse sans doute, parce qu'elle les remerciait d'avoir offert la paix à son mec mais qu'il y avait sûrement des moyens plus softs de le faire que celle que Victoria avait employée.

- P'tin m'étonne que t'aurais pas pu, Un rictus lui échappa avant qu'il se reprenne. c'rien ..... C'normal dans c'monde, si on s'entraide pas qu'est-ce qui reste au juste ? Un large sourire étira ses lèvres. On attrapait pas les mouches avec du vinaigre et puisqu'elle avait une gueule de déterrée, qu'elle était sûrement plus canon sans tout le merdier qui lui dégoulinait des yeux, Fuller extirpa un linge propre de la poche de son cuir et lui tendit. Nate ... Elle c'est Vic. Autant qu'elle sache à qui elle avait affaire.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
Sucker love is heaven sent, you pucker up our passion's spent. Carve your name into my arm, instead of stressed I lie here charmed. Cause there's nothing else to do, every me and every you.
We'll have so much fun
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
Administrateur
Victoria L. Raven
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: perso : 1 piolet, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 1042
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Comme si ça pouvait pas être pire ...    Comme si ça pouvait pas être pire ...  EmptyMer 19 Sep 2018 - 19:04
Elle voulait une pelle la nénette, pour l’enterrer. Son air interloqué fit un aller-retour de la jeune femme au cadavre et… Oooooh elle le connaissait ? C’était son mec ? Simple déduction puisqu’il était trop jeune pour être son père. Remarque, ça aurait pu aussi être son frère, mais ça aurait fleuré un peu l’inceste vues ses larmes de crocodiles. Et ce con de Nate qui en rajoutait à côté, avec un jeu de mot – assez drôle il fallait en convenir – mais de mauvais goût compte tenu des circonstances. Y’en a qui essayait d’être sérieux ici !

- Désolée, fit-elle sans avoir l’air attristée le moins du monde, j’pas d’pelle sur m-Woh !

La pigiste avait été surprise par le vieux débarqué de nulle part pour monologuer sur sa petite Danny. Ouai, bah il était où le grand-père quand il fallait défendre sa petite Danny ? C’était bien beau de faire le bon génie qui apparaissait pour défendre l'amour-propre de la donzelle, mais ça servait pas à grand-chose. Surtout si c’était pour repartir aussi sec en la laissant en plan. Quel putain d’hurluberlu ; avec des amis comme ça, elle devait être sacrément allumée la demoiselle.

La trentenaire jeta vaguement un œil à la photo qui lui avait été tendue mais la vérité… c’était qu’elle s’en battait un peu les roubignolles. Le visage enfouit dans une main, Victoria dut se convaincre que c’était pour la bonne cause qu’elle n’allait pas voir ailleurs : une nana comme ça, elle devait forcément avoir des trucs à se faire piquer et dans un tel état de faiblesse, elle n’allait pas trop se défendre hein ?

- Ouai, f’s’entraider, appuya-t-elle en écho à Nate tout en balançant négligemment le cliché, faut bien qu’y’ai des gens qui savent y faire avec ces trucs pour protéger les p’tites fesses des autres, un mince sourire moqueur fit un passage fugace sur ses lèvres : non, elle ne croyait pas un mot du papi. Si Dannette voulait prouver qu’elle savait se défendre, elle n’avait qu’à pas se mettre à brailler comme une jouvencelle en détresse, j’sais c’que c’est, confia-t-elle non sans mensonge, mon mec d’avant s’est fait tuer d’vant moi, j’ai dû l’ach’ver pour qu’il s’transforme pas, ce souvenir n’était plus qu’un vague pincement maintenant, comme quand on se souvenait avoir perdu un rouge-à-lèvre, mais ça l’encouragea à jouer son rôle, s’tu veux, on t’aide à trouver une pelle – doit bien y avoir ça dans l’coin, on s’laisse pas tomber entre meuf, pas vrai ? Elle jeta un regard entendu à son ex pour qu’il la suive sans faire l’idiot, t’qu’à nous parler d’toi pendant c’temps. T’crèches dans l’coin j’suppose ? Règle principale : tout info est bonne à prendre.


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Daniella Offman
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Couteau de Chasse et un Pistolet automatique .
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/05/2018
Messages : 1152
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Comme si ça pouvait pas être pire ...    Comme si ça pouvait pas être pire ...  EmptyMer 19 Sep 2018 - 19:31
En temps normal elle aurait surement tournaient les talons ; ce couple avait l'air franchement cons ! ... Mais là elle avait d'autres chats à fouetter .. ou pour le coup un ex petit ami à enterrer . Elle lança un regard noir au dénommé Nathan . « Et ça te fais marrer toi ..? . » si il voulait qu'elle lui mange dans la main ou qu'elle fasse tout autres choses pour lui c'était mal barré pour son compte . Elle regarda alors la femme en question ; la Vic . Elle avait l'air calculatrice , elle semblait plus ou moins sympathique mais elle n'en était pas moins sur. Elle pris néanmoins le sorte de mouchoir avec un simple merci et s'essuya le visage . Elle était bien plus agréable à regarder sans toutes ses larmes , ce nez qui coule et tout le tralala restant .

Son regard était plus dur elle écouta les blabla de la fameuse Vic . Elle parlait d'avoir vécu la même chose et d'avoir achever son petit ami mais pas un seul sentiment dans sa voix ; pas un tremblement. Cela ne lui faisait donc rien du tout . Mais qu'avaient vécus ces deux là pour être tellement sans coeur ? Elle devait se méfier elle le compris bien vite .Elle ramassa son couteau de chasse qu'elle remis à sa ceinture . Et récupéra la photo de James et elle . Elle ne regardait pas le corps de son ex gisant au sol . Elle essayait de faire bonne figure même si , en réalité elle ne voulait qu'une chose .. être seule dans une pièce avec alcool et drogue à volonté non , une seconde chose aurait pus la satisfaire se réveiller et que tout cela ne sois qu'un mauvais rêve .

Elle restait néanmoins absente , son regard était vide . Comme ci rien n'avait d'importance pour elle à ce moment précis . Elle ne regardais pas Vic mais lui répondit sans sentiments « S'entraider ? Ouai surement ... Faut trouver une pelle .. au moins ça . » dis elle en se dirigeant vers un tas de véhicule et de débris un peu plus loin du NML elle trouverait peut être son bonheur vers là bas . Le couple semblait la suivre vu qu'ils voulaient lui apporter son aide . Et la femme lui posait des questions ; elle n'avait pas envie de répondre mais elle lui devait bien cela en plus ça lui permettrait de penser à autre chose . « Ouai .. ici et là . J'aime pas les clans tout fais ; je préfère être seule et le no man's c'est pas mal pour ça .. et vous ...? Vous avez un petit nid douillé ou un truc du genre ? » demanda t'elle en cherchant des yeux une pelle . Ce n'était pas simple à trouver mais il le fallait. Elle chercherait plusieurs jours quitte à aller plus loin avec sa moto . Elle n'allait pas le laisser pourrir au soleil .

Elle se demandait toujours comment ça se faisait que cette Vic avait parler de son mec sans sentiments ... quand même ... ce n'était pas rien de tuer l'homme qu'on aimait . « T'a l'air d'avoir vécus des trucs pas jojo pour en avoir rien à foutre de défoncer le crane d'un être humain ou ... pour parler de la mort de ton ex aussi froidement . A moins que ça est été un connard fini . » dis elle sans prendre de pincettes . Elle était comme une coquille vide ; un zombie à vrai dire .


Spoiler:
 


Sourire malgré les morts.
Il es temps de retrouver le sourire et la joie de vivre. On ne peux pas changer le monde d'aujourd'hui mais on peut se changer soi sans se ramollir pour autant. by anaëlle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Comme si ça pouvait pas être pire ...    Comme si ça pouvait pas être pire ...  Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Comme si ça pouvait pas être pire ... -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» les bugnes comme chez le patissier
» Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire.[Alfred]
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: