The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- /!\ Once more with feeling -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan B. Saddler
Recovery Grove
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Sig Sauer P320 - Hot Bend bilisong C29 (couteau papillon)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 27/05/2017
Messages : 933
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: /!\ Once more with feeling   Jeu 27 Sep 2018 - 20:37
Once more with feeling


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Il en avait oublié le café sur le coup, plus préoccupé par son père qui déambulait à l'extérieur. Frances avait pas besoin de lui dire qui elle avait croisé, ça coulait de source, et quant à ses dires concernant le fait que la rumeur filerait le camp à toute allure, passerait sans doute le mur du son avant qu'ils aient collé un pied dehors, Saddler n'en doutait pas une seconde. Malgré ses airs bourrus, son amour pour le bricolage et la mécanique, son père n'était pas le dernier à apprécier les ragots, et s'il n'avait pu en faire perdurer en quelques temps de solitude, maintenant qu'il avait un autre vieux à qui tout raconter, autant dire qu'il se priverait pas pour parler sur leurs dos. Enfin, qu'importait réellement, après tout le wedding-planer était droit dans ses bottes au sujet de la brunette auprès de lui. Mais elle....

- Dix minutes ? Répondit-il en haussant les épaules. Mouais, cinq minutes même, et encore, après tout Adrian avait pas agité la langue avec un congénère depuis des lustres, ce serait donc pas étonnant que Billy soit le premier au courant concernant leur … Leur quoi au juste ? C'est comme filer une sucette à un gosse en manque de sucre.

Enfin, il noya ce qui lui passait déjà dans le crâne, puis les mille et une questions possibles et imaginables qui lui brûlaient la langue, à coup de café. Mug récupéré, il imita le geste de la Coréenne avant de poser les yeux sur le nourrisson désormais frais comme une rose. Ouais, lui se fichait bien des histoires de cœur de sa mère et il aurait bien le temps, des années l'espérait-il, avant de se le faire piétiner par tout un tas de jeunes femmes, ou, à contrario, piétiner le leur. Après tout quand on avait les gêne de Whitaker, fallait s'étonner de rien. Un sourire étira la commissure de ses lèvres à cette idée ci, pour autant, s'il y avait une chose dont Ethan était sûr, concernant l'avenir de ce petit bonhomme, c'était qu'il serait pas sans savoir se défendre, sa mâchoire se rappelait parfaitement l'impression des phalanges de la chanteuse qui, à l'instant T, le remerciait d'être resté.

Saddler en soupira discrètement. Pas de gêne, pas d'agacement, juste d'interrogation. Elle ne voyait pas ce qu'il était foutu de faire pour elle, elle comprenait pas que c'était inné, qu'il avait forcément envie de rester auprès d'elle, comme ça, parce que sa présence auprès de lui le réconfortait autant qu'il était visiblement capable de l'apaiser elle ? Pourtant, quand elle s'approcha, puis recula d'une traite, il sourcilla en esquissant un rictus. Qu'est-ce qu'elle lui faisait là ? Elle regrettait ? T'embaumes le lait fermenté surtout ! Ouais, il s'en racla la gorge, forcé de lâcher le rictus en se grattant l'arcade de l'extrémité de l'index.

- Quelque chose hein ? Y avait du progrès, passer du regret de la mort à quelque chose, ce n'était pas rien. Mais finalement, elle s'y hasarda tout de même à ce quelque chose, lui dérobant un battement de cœur et un baiser plutôt chaste qui l'invita à passer la langue contre ses lèvres avant de sourire plus franchement. R'mercie ton fils ..... S'il a un super pouvoir, on sait lequel c'est ! Malgré tout, il jeta un regard épris vers le bambin qui papillonnait des cils dans son berceau. Il était adorable, comme un trait d'union entre lui et sa mère même si Ethan ne remplacerait jamais l'homme ayant pu participer à créer un si petit bout de magie dans un monde teinté de noirceur. Fabriquer des boules puantes sur commande.

Mais ouais, lui même ne sentait pas la rose, mélange de lingettes et de restes de couche. Mieux valait se rafraîchir et, prêt à sortir, la main sur la clinche de l'unique porte de la loge, Saddler revint sur ses pas et glissa rapidement les mains à sa nuque pour greffer les lèvres aux siennes. Tant pis pour la gêne occasionnée, ça valait tous les supplices du monde. Ça répondait sans doute à toutes les questions qu'elle devait se poser, autant qu'à ces remerciements qui n'avaient pourtant lieu d'être. Se détachant d'elle, un large sourire aux lèvres, enfin le trentenaire s'éloigna.

- Ah et, j'suis comme les clebs. Tu m'as invité une fois sur ton lit, j'viendrai sûrement t'gratter le bras tous les soir maintenant, avec les yeux de cocker s'il faut. Amusé, le trentenaire secoua la tête. Direction le coffre du Land pour empoigner des fringues propres, et de quoi se lessiver la pomme.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
I'm a man with a one track mind, so much to do in one life time. Not a man for compromise, so I'm living it all & I'm giving it all. I heard him say gotta find me a future move out of my way.
No pain, no gain
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Frances M. Whitaker
leader | Recovery Grove
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une lance faite maison, un couteau, une petite hache et un Glock 9mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/04/2017
Messages : 2101
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: /!\ Once more with feeling   Sam 29 Sep 2018 - 8:40
Dix minutes ou moins, Frankie en était consciente et elle redoutait un minimum la réaction de Billy qui était proche d’Isiah. C’était idiot car dans un sens cela ne concernait qu’elle et la coréenne n’était pas du genre à trop se préoccuper de l’avis des autres … Encore une nouveauté pour laquelle elle devait remercier le blond, il l’avait changée à plusieurs égards et il avait disparu de sa vie. Il lui manquait et elle le détestait. Qui sait même si elle se serait laissée aller à parler si ouvertement à Ethan sans cela, elle ne l’aurait même sans doute jamais connu. Son regard sombre passa du brun à son fils qui gigotait parmi ses peluches, un sourire attendri étirant ses lèvres avant qu’elle ne se décide à revenir confier au brun le fond de sa pensée et de son cœur.

Ethan dédramatisa ce geste, fort heureusement, car même la coréenne n’avait pas envie de le discuter. Elle l’avait fait, c’était déjà beaucoup, ce baiser plus chaste que tous ceux qu’ils avaient échangé jusqu’ici. « Qui sait ça pourrait peut-être servir à éloigner mes nombreux fans à l’extérieur ? » Frankie esquissa un sourire amusé et dégoûté à la fois, peu convaincue du plan malgré tout car les rôdeurs sentaient déjà la mort. Un peu comme le wedding-planner à cet instant-là, ce qu’elle s’empressa de lui faire remarquer.

La diva allait déjà s’en retourner aux gazouillis de son fils mais Ethan qui quittait le camping-car s’en revint vers elle. Finalement, elle le voulait ce baiser-là aussi, plus appuyé, plus sensé. Ses doigts glissèrent un instant à sa mâchoire, elle était prête à le retenir là, le garder avec elle encore quelques heures finalement. Mais il se recula, la laissant presque sur sa faim. Sa remarque lui arracha un soupir et un roulement des yeux. « Tu sais que j’aime pas les chiens, fais gaffe que je t’accueille pas avec un coup de pied. » Elle plaisantait, d’une part elle n’avait jamais frappé de chien parce qu’ils lui faisaient tous trop peur, d’autre part, elle n’aurait pas le cœur et l’envie de le renvoyer vers le Land. C’était magnétique, de plus en plus, chaque fois, elle avait envie de le retrouver.

« Mais tu peux toujours essayer, si t’aimes vivre dangereusement. » Un sourire amusé aux lèvres, Frankie le laissa filer, revenant de son côté vers Aaron. « Tu l’aimes bien toi à Ethan ? » Le nourrisson gazouilla un peu plus, un de ces sourires qu’il avait appris à faire récemment, rivé aux lèvres. « Oui je suis d’accord, il chante nettement moins bien que moi. » Amusée de sa propre plaisanterie, Frankie rit toute seule, enfin avec son bébé mais Aaron ne riait pas encore. « Tu veux qu’on sorte prendre l’air ? » Aaron saisit ses doigts tendus au-dessus du berceau, signe qu’il voulait effectivement sortir faire un tour.

Le temps de l’emmailloter suffisamment, d’enfiler elle aussi un petit gilet supplémentaire pour ne pas attraper froid, et Frankie sortait la poussette de sa loge pour la déposer devant et finalement ressortir avec Aaron dans les bras. « Bien dormi ? » Cet accent et cette voix, c’était Billy, et il la dévisageait l’air sérieux, avant de lui adresser un sourire. « Aaron a été sage, donc oui, assez bien dormi. » L’infirmier hocha la tête, avant de venir saluer le petit bout de chou. « Bien, tant mieux. Je peux venir le promener avec toi. » La coréenne hocha la tête, croisant plus loin le regard d’Ethan, un petit sourire aux lèvres, pire qu’une midinette après son premier baiser. Elle se dégoûta elle-même et préféra se reconcentrer sur Aaron, Billy, et la promenade. Mais malgré tout, là, à cet instant-là, Frankie se sentait bien. Tout commençait à aller mieux, tout irait encore mieux.


Things get damaged, things get broken • Precious
(c) ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
- /!\ Once more with feeling -
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» oh sometimes i get a good feeling[17/05 à 13h46]
» 05. Can't fight this feeling anymore.
» Bed, stay in bed, the feeling of your skin locked in my head
» Got me feeling drunk and high. So high. (Mag)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: