The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
- Look Who's Talking -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: MP5 - Hache
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/10/2017
Messages : 779
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Look Who's Talking   Mar 30 Oct 2018 - 20:26

Dos à Jen', les mains ancrés sur le bois du bord de la table, j'essayais de faire pression sur mes phalanges contre la matière pour ne pas me foutre la pression. Rester calme était la première des choses à faire. Impulsif comme moi sérieux, putain c'était comme demander à un chien de ne pas remuer de la queue. Mon esprit me montrait plein de couleurs mais les seules que je voyais c'était le noir et le rouge : la haine envers mon père et le sang sur ses mains. Sur les miennes. Je n'hésitais pas à donner des poings pour me faire entendre et pour faire entrer une idée dans le crâne. Comment un homme tel que moi, pouvais éduquer un enfant. Une chance de me racheter, de faire le bien et de faire les choses différemment. Oui mais sous quelles conditions ?  ici tout le monde me regardait de travers. C'était pas nouveau. Mais est-ce qu'ils avaient raisons sur mon compte ? Que je ne changerais jamais ?

La voix de Jen' me sortit de mes pensées et je fermais les paupières pour reprendre contenance et lui faire face à nouveau. Elle avait pas compris. C'est pas que je ne le voulais pas c'est que je ... Je ne savais pas ce qu'on allait devenir, dans ce monde pourri où chaque jour était le dernier. Heureusement, qu'elle n’avait pas participer aux envahisseurs il y a une semaine. Entre elle et Clay qui était un super humain, oui ça faisait beaucoup et oui j'allais me remettre en question.

J'avançais vers elle mais lorsqu'elle fit mention du médecin Zouc, je pris la mouche Non mais t'es dingue ou quoi je te demanderais jamais une chose pareille putain ! A croire qu'en ce moment même c'est moi qui avait un problème d'hormones. Je fermais les yeux, les mains en avant pour lui faire comprendre que j'allais reprendre calmement. Je les rouvris pour fixer Jenna complètement à plat, triste à cause de mes réactions. Mais je ne pouvais faire autrement. C'est pas ce que j'attendais aussi Jen' j'aimerais que tu le comprenne. Tu sais qui je suis et ce que nous avons traversé et tu me demandes là, d'être excité d'avoir un gosse dans les prochains mois. Mais merde c'est insensé.

De la voir comme ça me tordait les boyaux. Laisse moi ... laisse moi du temps tu veux ... fis-je en baissant la tête, un air désespéré dans mon regard. Je l'aimais. Lui aussi je l'aimerais. Mais maintenant je voulais enquiller cette nouvelle. Mes jambes m'emmenèrent vers la porte d'entrée. Un tour. Me fallait juste un tour pour réfléchir.


***


Il était tard lorsque je suis rentré. Jen' n'était pas au salon sûrement qu'elle était à l'étage. Ces quelques heures dehors m'ont fait du bien, je dois l'avouer. J'ai essayé de voir les pour et contre. Essayer de voir l'avenir comme un con de voyant. Mais rien, le néant. Parce que je ne sais pas qui j'étais vraiment. Non ... mais j'avais pourtant demandé sa main et voulu quelque part fonder une famille. J'étais dans un camp avec quelques amis, un ordre établi, mon mauvais caractère et surtout ... je l'avais elle.

Je montais les marches pour lui dire quelques mots, sûr de moi à présent et du fond de ma pensée. Je vis de la lumière dans la chambre, j'étais prêt à y entrer ...



I just needed time alone, with my own thoughts Got treasures in my mind but couldn't open up my own vault My child-like creativity, purity and honesty is honestly being crowded by these grown thoughts || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau militaire - Pistolet 9mm - Fusil M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/12/2017
Messages : 1377
Age IRL : 36
MessageSujet: Re: Look Who's Talking   Mer 31 Oct 2018 - 10:09
Look Who's Talking

Il était parti … sérieusement ? Lucas était parti en laissant Jenna planter là toute seule au milieu de cette grande maison. La serveuse s’était retrouvée un peu stupide par sa réaction, bien qu’elle l’eût comprise. Il avait besoin de temps pour se faire à l’idée de devenir père, et il avait besoin d’un grand bol d’air pour se remettre les idées en place. Elle ne pouvait pas trop lui en tenir rigueur. Déjà parce qu’elle l’aimait plus que tout et qu’elle était prête à tout pour lui mais également parce que son passé n’était pas la chose à plus facile à porter. Il était donc sorti pour prendre l’air, laissant la serveuse face à ses questions et ses doutes.

Ravalant les quelques larmes qui perlaient sur ses joues Jenna s’était levé du fauteuil en le regardant sortir, puis elle avait pris la direction de l’étage et de la chambre. Elle avait besoin de se reposer, d’essayer de faire le vide dans son esprit, de ne plus penser à l’éventualité qu’il ne rentrerait peut-être pas. Parce que oui c’était une possibilité. Elle savait qu’il n’était pas comme cela mais ce ne serait pas le premier homme à partir en courant suite à une annonce pareille. C’était le genre de chose qui secouait sévèrement l’esprit … mais Lucas n’était pas comme cela non, ce n’était pas possible. Il avait bien des défauts mais il assumerait la nouvelle et son nouveau rôle, c’était certains, il fallait que Jenna s’en persuade. S’allongeant sur le lit, elle se blottissait en position fœtale sous la couette avant de fermer les yeux pour trouver le sommeil.

Malgré les doutes, malgré la peur, le rêve était beau. Le soleil était au firmament et il n’y avait aucun nuage à l’horizon. Il y avait une légère brise qui dansait sur le parvis de la maison. Une belle maison au milieu d’un quartier résidentiel. L’herbe du jardin était d’un vert saisissant et les brindilles se balançaient en cadence. Jenna se tenait sur la terrasse ombragée, sur un rocking-chair, tenant dans ses bras une jeune enfant. Une jolie petite fille brune, âgée de quelques mois tout au plus. La serveuse était sereine, ses yeux rivés sur le fruit de ses entrailles. Elle arborait un magnifique sourire rempli de satisfaction et de fierté. La porte de la maison s’ouvrait doucement, Lucas apparaissait sur le pas de la porte, il souriait tout autant en voyant les deux femmes de sa vie. Jenna tournait la tête vers lui, le regard rempli d’amour, puis reportait le regard sur le jeune bébé « Regarde ma chérie, c’est papa. »

Lorsque qu’elle ouvrit les yeux, Jenna était toujours seule dans la chambre, voir dans la maison. Elle ressentit un pincement au cœur. Il n’était toujours pas rentré. Elle repoussait la couette sur le pied du lit et se levait péniblement. La nuit avait fait son apparition et l’obscurité dans la pièce dissimulait les traits fatigués de son visage. Elle tendait le bras vers la lampe pour éclairer un peu la pièce, puis se levait lentement. Elle avait la bouche pâteuse et bien que le rêve fût beau elle ne pouvait pas s’enlever de la tête qu’il ne rentrerait pas. Réorganisant ses cheveux rapidement, elle approchait de la porte et saisissait la poignée de la main avant de l’ouvrir…

… il était là, juste devant elle.
by lumos maxima


And if you complain once more
You'll meet an army of me
And if you complain once more
You'll meet an army of me

You're alright
There's nothing wrong
Self sufficiency please!
And get to work


Army of me

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  https://lieenah.wordpress.com/ 
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: MP5 - Hache
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/10/2017
Messages : 779
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Look Who's Talking   Mar 6 Nov 2018 - 21:16

Je montais doucement les escaliers en approchant de la porte. Je voulus rentrer mais ma main resta comme suspendue au-dessus de la poignée. Jen' murmurait quelque chose. Lorsque je compris ces mots, je fermais les yeux, des frissons parcourèrent mon dos. Encore une fois elle rêvait. Encore une fois elle avait des prémonitions. Sans déconner, j'aimais pas ça. Parce que la première fois s'était avérait vrai. Et si maintenant je faisais gaffe à ce qu'elle disait, on aurait une fille. Une fille ... et voilà que ça m'écrasait le coeur au point d'en vomir une seconde fois.

Alors que ma pensée tranchait avec mes envies et ce que j'avais à lui dire, Jenna ouvrit la porte brusquement et je tombais nez à nez avec elle. Elle était belle, même au réveil. Même après une sieste. Elle l'était toujours. Alors qu'elle attendait une réaction de ma part, je pris mon menton dans mes mains avant de lâcher, relâchant le bras J'ai a te parler.

Je l'a fais asseoir sur le bord du lit alors que moi ... fallait que je reste debout. J'enlevais ma veste pour l'étaler sur les draps, avant de croiser mes bras. Je me tournais tout en lui disant C'est pas facile pour moi ... cette situation. J'appuyais mon dos contre le mur, à côté de la porte Elle est pas facile pour toi aussi. En fait, je suis ... choqué de savoir que j'ai droit a une chance d'être ... d'être, d'éduquer un enfant. Je mis mes mains dans mes poches continuant sur ma lancée Il y a encore quelques années je m'éloignais des femmes car j'avais peur de leur faire du mal. Aujourd'hui, le connard que je suis va avoir un môme.

Je penchais la tête reniflant par pur réflexe et gène. En vraie la peur était sur mes lèvres Et si ... si je le battais comme mon propre père. Si j'étais comme lui, si ça allait réveiller un truc en moi ? Je suis resté correct avec toi car tu as quelque chose qui fait que. Tu as une emprise sur ma personne mais lui qu'aura-t-il ? Et si je le ... et si j'étais pire que lui. J'ai peur oui j'avoue, j'ai peur qu'il arrive même pas à ces 5 ans. A cause de ce monde de merde, des autres et de moi. De moi Jenna !

La peur était immense mais elle était bien présente. Pour une fois dans ma vie j'avais peur de moi, de mes gestes. De cet éternel recommencement. J'avais une fierté. J'y étas arrivé. J'ai peur de foirer. J'ai peur que mes pulsions avec un enfant prennent le dessus. J'avais pas de patience, j'avais rien à lui offrir. M'aimera-t-il ? Car moi mon père ... je le haissais de tout mon être. Mais il n'était plus de ce monde fort heureusement ...



I just needed time alone, with my own thoughts Got treasures in my mind but couldn't open up my own vault My child-like creativity, purity and honesty is honestly being crowded by these grown thoughts || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau militaire - Pistolet 9mm - Fusil M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/12/2017
Messages : 1377
Age IRL : 36
MessageSujet: Re: Look Who's Talking   Mer 7 Nov 2018 - 9:09
Look Who's Talking

Le regard de Jenna était fixé sur Lucas. Il était doux mais inquiet, elle le dévisageait alors qu’il étalait ses doutes à présent. Et des doutes il en avait à revendre, toute une panoplie, principalement lié à son putain de père. Jenna n’avait pas eu l’occasion de rencontrer cet homme, Lucas ne lui en avait parlé que peu, mais elle le détestait de toute son âme. Cet homme était un monstre sans nom, il ne méritait en rien sa place sur terre. Jenna avait des défauts, bon nombre de défauts, mais une chose qu’elle haïssait plus que tout c’était les hommes comme ce « père ». Violent envers les femmes, envers les enfants. C’était paradoxal, parce que Jenna n’était pas une tendre, c’était même une meurtrière, mais savoir que le père de Lucas avait tué sa femme juste par pure violence conjugale n’était en rien tolérable. Et outre la violence physique il avait aussi fait preuve de violence psychologique sur Lucas. Il n’y avait qu’à voir l’état dans lequel il se trouvait, adossé au mur, doutant de ses qualités, doutant de sa propre personne. Il avait tellement peur d’être comme lui.

La serveuse avait sagement écouté les mots de son amoureux, assise sur le lit, puis elle s’était levée pour venir se coller à lui, lui posant un doigt sur la bouche « Cela suffit. Tais-toi. » le ton était sec et très directif. Elle en avait marre que Lucas se remette en question et ne voit pas la chance qui s’offrait à eux « Tu vas m’écouter maintenant. » Jenna attrapait les mains du grand brun, les lui faisant sortir de ses moches pour venir croiser ses doigts aux siens et les poser une fois de plus sur son ventre « C’est notre enfant. C’est ton enfant. Et tu n’es pas lui. Tu m’entends tu n’es pas lui ! » le regard de la serveuse était déterminé, plus que jamais « Cet enfant, c’est une bénédiction Lucas. Notre chance de construire quelque chose. De prouver quelque chose. De prouver que nous ne sommes pas comme tout le monde nous voit. Tu n’es pas lui. Tu n’as jamais été lui et tu ne le seras jamais. » Jenna venait déposer un baiser sur ses lèvres « Tu m’as moi. Je ne te laisserais pas être lui, jamais. Je t’interdirais de devenir comme lui. Tu ne seras pas comme lui. »

Si Lucas était apeuré, ce n’était pas le cas de Jenna. Elle faisait preuve d’une détermination à toute épreuve, et surtout elle en avait pour deux. Elle se sentait prête à tenir le coup pour elle et lui, elle n’aurait pas réellement le choix de toute façon. Reculant d’un pas, toujours en tenant les mains de Lucas, elle l’entrainait vers le lit pour le faire asseoir dessus, avant de venir sur ses genoux, face à lui. Elle passait les mains sur ses cheveux puis sa nuque pour avoir les bras autour de son cou « Tu vas te marier et tu vas avoir un enfant. Avec moi. C’est ta chance de prouver que tu n’es pas comme lui, que tu vaux mille fois mieux que lui. Et je sais que cette chance tu ne la laissera pas passer Lucas. Simplement parce que je suis là. Et que l’on s’aime. » le regard de la serveuse était devenu doux et tendre à nouveau, elle se voulait rassurante. Lucas l’avait rassuré maintes fois, dans bien des situations mais ce soir là, c’était à son tour de le faire, d’être là pour lui, pour lui montrer que tout irait bien.
by lumos maxima


And if you complain once more
You'll meet an army of me
And if you complain once more
You'll meet an army of me

You're alright
There's nothing wrong
Self sufficiency please!
And get to work


Army of me

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  https://lieenah.wordpress.com/ 
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: MP5 - Hache
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/10/2017
Messages : 779
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Look Who's Talking   Dim 18 Nov 2018 - 11:34

Je m'imaginais le pire. Je m'imaginais la douleur. Rien de bon ne pouvais sortir de moi. Pourtant j'avais prouvé que j'avais un coeur et que je changerais. En partie, venir ici sur l'île m'avais changé. J'avais revu Clay après des années. Il a soulagé m'a conscience, me racontant son histoire et comme quoi, tout le monde ici avait subi des pertes et des sequelles dû à la contamination. Et puis, ma plus belle rencontre avec Evy m'avait donné l'espoir de pouvoir la protéger. Je la considérais comme ma petite soeur, fragile mais tellement têtue. Et Jenna était entrée aussi dans ma vie pour le meilleur et ... le pire. On avait tout vécu ensemble. Je ne me voyais pas vivre sans elle. En réalité mon coeur était devenu un artichaut. J'étais susceptible à ce sentiment qui était devenu l'amour sous toutes ses formes. Alors que je m'y refusais il y a encore des années en arrière.

Bella se déplaça, pris mes mains pour les poser sur son ventre. Je les retenais un instant avant de faire ce qu'elle m'entraînais à faire. J'avais du mal, vraiment mais ce n'était pas contre elle. Elle essaya de me rassurer, j'osais à peine la regarder. Peut-être la peur de me dire qu'en la fixant cela deviendrait réel. Elle me fit asseoir. Elle avait beau dire qu'elle était aussi acharnée et folle que moi, elle était romantique et des fois, je la charriais sur ça. J'étais pas à l'aise. Avec tout ça. Il fallait que je comprenne et que je m'accepte comme je suis. Le passé me hantait mais désormais j'étais un autre homme. Aujourd'hui plus qu'auparavant.

Oui je t'ai toi, heureusement, dis-je me laissant aller contre ses bras. La réalité était que j'allais devenir père. Le mot "père" restait inprononçable encore mais j'y arriverais. Fallait que je sois heureux, que je m'ouvre à cet évènement, au delà de mes cicatrices et de mes stigmates. J'y arriverais Je suis... je suis heureux, mais il me faudra du temps, lui di-je front contre front, essayant de la rassurer. Je veux cet avenir avec elle et je veux cet enfant. Inconsciemment, je savais qu'il me changerai bien plus encore, pour devenir l'homme ou le père, que j'avais toujours rêvé d'être.



I just needed time alone, with my own thoughts Got treasures in my mind but couldn't open up my own vault My child-like creativity, purity and honesty is honestly being crowded by these grown thoughts || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Look Who's Talking   
Revenir en haut Aller en bas  
- Look Who's Talking -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Talking to the moon ◎ 12/07 | 01h25
» They’re talking about you boy, but you still the same. (13/06 à 22h22)
» Keep talking and nobody explodes... your head
» 03. Quand les sangs se mêlent
» Tracy CHAPMAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: