The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Good to the last drop ? -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victoria L. Raven
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event : 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 914
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Good to the last drop ?   Lun 10 Sep 2018 - 18:55
Elle aussi penchait plutôt pour la troisième option mais ne dit rien pour faire mine de trinquer avec leur bienfaiteur. On ne changeait pas une profiteuse professionnelle et en ces durs temps de disette, hors de question de cracher sur un café gratuit. De toute façon, la suite de la discussion tendait à confirmer qu’il était fou. Fou mais beau parleur, ce qui lui valut un clin d’œil exagérément aguicheur de la pigiste. Des « déesses de la mécanique », sérieux… mais en même temps, c’était infiniment moins lourd que les obsédés du slip comme Nate, Donovan et Clayton. Clairement, ça changeait.

- Arrête d’m’appeler Chocolat, Starbuck, rétorqua-t-elle après qu’il eut confié son fantasme de GHB, j’m’appelle Victoria.

Il avait mérité son vrai prénom ce con. Sans doute parce que son incroyable nonchalance n’avait d’égale que la sienne et la trentenaire aimait voir des gens botter dans sa catégorie. Presque sincèrement passionnée par son tableau de Jar Jar, elle l’écouta jusqu’au bout de la comparaison. Un mec qui te filait dix balles quand tu lui en devais soixante ? Un pigeon quoi. Au final, elle pouffa et riposta du tac-o-tac :

- On devrait tous être un peu crétin donc ?

Très peu pour elle. Les autres faisaient déjà tellement bien les cons, elle ne voulait pas risquer de se ridiculiser en se mesurant à de tels talents. Mais voilà que l’inconnu enchainait sur leur voiture et là… là ça devenait sérieux. Les avait-il vraiment entendues arriver ? Si oui, cela confirmait l’hypothèse comme quoi il pourrait avoir préparé son coup. Victoria le détaillait avec encore plus d’attention maintenant, cherchant à capter dans ses expressions un signe qui trahirait la vérité. Si elles s’étaient trompées de garage ? Non…

- C’pas l’café, c’est l’musc de beau gosse qu’tu dégages à 3 km à la ronde qui nous a attirées, rétorqua-t-elle malicieusement.

C’était une connerie, bien entendu, mais ça permettait de continue de jouer la carte de la désinvolture. En vérité, la trentenaire aurait beaucoup de mal à croire qu’un comité de plusieurs personnes se soit installé sur Renton sans que personne ne les repère. Avec tous les allées-venues qu’ils faisaient depuis le camp, impossible de leur échapper. Finalement, un sourire semi-taquin revint colorer ses lèvres pâles après une nouvelle gorgée tranquille.

- J’sais pas c’que dit R2D2, mais moi j’pense qu’t’es tout seul, elle haussa brièvement les épaules, croisa le regard de May et reposa ses yeux olivâtre sur Starbuck, t’as supposé qu’on était des hallucinations. Quelqu’un qu’à des complices s’interroge pas sur sa santé mental… sauf si ses complices sont d’jà des hallucinations, elle lui fit un clin d’œil pour conclure, sûre d'elle, donc option trois : t’es zinzin.


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de chasse, hachette & couteau de poche suisse avec lampe de poche intégrée (celui de son frère)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1134
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Good to the last drop ?   Mar 11 Sep 2018 - 5:30
Alors comme ça, il rêvait d'un repos bien mérité au GHB? Il était assurément seul, donc. Crevé, besoin de repos, à bout de souffle? Peut-être. Ce serait plausible s'il se démerdait sans aide. Il l'avait avoué, d'ailleurs, après sa remarque les comparant à de quelconques divinités. Vic lui révélait son prénom, aussi, alors que la petite hésitait encore, surprise de voir son aînée lui céder cette information, et ce même si ce n'était qu'un putain de nom. Au discours du type concernant encore Jar Jar, May leva les yeux au ciel de cet entêtement maladif qu'il avait de prendre sa défense, alors que la brune traitait ultimement son personnage fétiche de crétin. Bingo! Elle pouffait de rire en se disant qu'elle avait gagné le point de cette manche.

Mais à l'écouter parler, il les avait entendu arriver? Liv doutait fortement de cette affirmation, honnêtement. Il aurait préparé cette mise en scène juste pour les piéger? On entendait pas grand chose, en fait, de l'intérieur... Et qu'est-ce qu'elles avaient qu'il pourrait bien vouloir? Un morceau de la locomotive à vapeur? Il se foutait définitivement de leur gueule. Il enchaînait, cependant, prétextant que lui avait une raison valable d'être là, alors qu'elles non. Et puis quoi encore, c'était la fin du foutu monde, elles pourraient bien aller où elles voulaient, bordel. "Qu'est-ce qui te fait dire qu'on cherche pas une pièce pour une Porsche? Peut-être qu'on a une putain de Porsche?"  Après tout, c'était le même type de moteur à plat pour ce genre de bagnole de luxe, il lui semblait s'en rappeler. Le mec le saurait aussi, forcément.

Non parce que s'il y avait bien un truc qui passionnait son défunt paternel, outre la chasse, c'était bien les voitures. Et à défaut de pouvoir apprendre ce qu'il connaissait du sujet à sa fratrie, c'était avec May que son père avait passé des journées à bosser sur des moteurs avant de sortir la bagnole du jour au grand air. Il savait trop bien qu'elle adorait ce genre de sorties. Ainsi, la blonde n'était pas experte, loin de là, mais elle avait assez entendu parler son cher papa pour lui répondre au sujet de sa Subaru chérie, de ses cylindres et de ses pistons. De là à changer les pièces, ça, par contre, elle n'était pas assez douée.

Enfin. Il revenait à la charge, assurant aux demoiselles qu'il n'y avait pas d'embuscade. Il disait ça comme s'il les sous-estimait, ou bien elle divaguait? "Mes jambes interminables pourraient bien te mettre le pied au cul, okay?" lança-t-elle en le croyant réellement et en le zieutant, prise entre l'amusement et l'irritation à la suite de son commentaire. Mais Blanche-neige intervenait déjà de nouveau, questionnant habilement la santé mentale de leur hôte. Elle jouait avec lui, c'était bien visible. Liv n'avait fait que sourire en hochant la tête, se donnant un air faussement innocent, pour approuver les dires de sa copine qui confirmait son côté un peu débile, à moins qu'il ne soit seulement aussi nonchalant que la brune ici présente. Et c'était quoi, ça, son deuxième petit clin d'oeil à l'intention du beau gosse et de son parfum. "Vous voulez peut-être que j'vous laisse un peu tranquilles, tous les deux!?" demanda-t-elle en levant les cils vers sa pote, la narguant sans gêne avant de rire aussitôt.

Okay, okay, très bien, peut-être valait-il mieux se calmer.  "Oh, moi c'est May, en passant." avoua-t-elle finalement. Tournant encore autour du véhicule, elle termina d'une traite ce qu'il lui restait de café avant de poser de nouveau son regard bleu sur Starbuck, n'arrivant toujours pas à le saisir complètement. Ses iris de retour à la bagnole, Cendrillon plissa les yeux avant de parler, cherchant dans ses souvenirs ce que la carrosserie sur quatre roues lui rappelait.  "C'est une voiture de rallye, j'me trompe? Et t'as trouvé... c'que tu cherchais, ici?" reprit-elle en laissant sa question en suspens. Était-ce une façon détournée de se demander si elles repartiraient les mains vides? Possiblement. Mais autant savoir tout de suite s'ils allaient pouvoir s'entendre, autrement un des deux côtés de la force allait devoir céder.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 177
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Good to the last drop ?   Mar 11 Sep 2018 - 17:59
Lance soupira et battit en retraite par l’entremise de sa tasse de café. C’était également un bon moyen de camouflé le fait qu’il avait été un peu décontenancé. C’était bien sa chance, tomber sur quelqu’un qui s’y connaissait en voitures, surtout une femme. Ça avait rien de sexiste, elles étaient rares déjà avant l’apocalypse. Mais une chose à la fois. Il fit la moue devant les noms donnés. Les surnoms tenaient mieux la route, c’était dommage.

« Lance. »

La dénommée Victoria semblait bien se marrer, mais May était bien énervée elle. On s’éloignait de R2D2 et on s’approchait de Chewbacca au-dirait. Mais l’ancien pilote n’était pas assez zinzin – contrairement aux dires de Chocolat- pour lui faire remarquer, vu sa réaction aux propos précédents. Au lieu de ça , il eut un petit rire et fit mine de sentir son avant-bras.

« L’avantage des bains bimensuels ! »

Quoi ? Ce n’était pas vrai mais ça aurait pu l’être. Le glamour hygiénique d’avant l’épidémie était bel et bien mort depuis le temps. L’eau non-potable restait quand même assez facile à trouver, on pouvait ne pas en dire autant de son inverse. Mais qui a besoin d’eau quand on a du café !?

« C’est moi le zinzin, mais c’est toi qui insiste à te demander si je sers d’appât pour attirer des demoiselles dans un garage. C'est certain que c'est une question pertinente avec mes airs de bogosse et mon corps de dieu grec.Mais j’ai dit que ce n’était pas le cas au moins deux fois. À croire que vous avez pas confiance en un parfait inconnu…»

Il fit la mimique.
Spoiler:
 

« Je veux dire, là où en est, ça devient un risque assumé, non ? Rien de ce que je peux dire ne pourrait te convaincre, non ?  Et puis, je m’interroge encore sur ce que ça peut bien changer. Je fais que boire mon café, moi. Quoi, le deuxième rencart c’est la guerre ouverte, Victoria ? Come on.»

Il secoua la tête.

« Si on était un peu plus crétins, comme tu dis, on profiterait du café plutôt que de se demander si on va mourir dans les prochaines minutes. Si je faisais ça, je serais mort d’épuisement depuis un bail… Je suppose que c’est plus un problème pour vous autres. »

Son attention se porta sur la blonde. La brune cachait mieux son jeu mais la dénommée May l’intriguait. Walker était évidemment un passionné de voitures et pouvait en parler pendant des heures. Il réalisa que c’est probablement ce qu’il aurait voulu aussi. Pour le moment cependant, ça restait juste un autre rêve à ranger dans un tiroir. Il la considéra un instant sa semi-menace qui était somme toute marrante en fait. Lance aurait pas dit non à un peu de corps-à-corps avec Vanille…

«  Une Porsche ? Là tu parles mon langage ! … Mais si c’était une Porsche, vous seriez allés à Meister Werks Garage, à environ dix minutes d’ici, non ?... Je le sais parce que c’était mon plan B si je ne trouvais pas ce que je voulais ici. Enfin, je suis bien heureux que ça se soit pas passé comme ça au final… Jambes comprises»

Lance ne croyait pas une seconde leur histoire, alors elles devaient être là pour des pièces. Pour quelqu’un d’autre.Soupir. Un jour, Walker ferait bien d’écouter sa voix intérieure qui lui disait encore et toujours de pas trainer dans Renton. Encore, si tout le monde dans leur groupe ressemblait à Victoria et May, ce n’était pas un destin si sombre que ça…

« C’est ce que la brochure dit au moins, May. Et pour te répondre, je ne sais trop encore. Je comptais me pencher en-dessous demain matin. Sans outils électriques, ça me prendra une bonne journée au moins pour démonter la transmission, trouver le problème exact, remonter. Tu sembles t’y connaître, alors tu sais ce que c’est. »

Il fit la moue.

« Si votre truc, c’est une question de territoire ou je-sais-pas, je n’ai pas l’intention de rester plus longtemps que nécessaire. Je traine dans le sud d’habitude. »

Haussement d’épaule.

« J’ai pas grand-chose à échanger, un peu d’information peut-être. Et du café !»

Parlant de ça, il en restait encore alors autant se resservir.


I press on where others slow down...
I am with many, but I drive alone...
I am the race you cannot win
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event : 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 914
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Good to the last drop ?   Mar 11 Sep 2018 - 20:21
Grrrrrr, Cendrillon montrait les griffes et sa faisait intérieurement marrer sa pote. C’était amusant comme la blonde était la première à jouer le chat de gouttière et pourtant, Victoria était bien la plus violente des deux. Sauf qu’entre deux cassages de couilles – activité à prendre au sens littéral – elle aimait bien l’accalmie de la déconne. Elle avait cru un instant que Lance rentrait dans son jeu mais au final, il déblatéra dieu sait quel charabia pour prouver grosso-modo que sa méfiance n’était pas objective, et patati, et patata…


Voilà à peu près la tête qu’elle avait fait. Il n’avait pas tord sur un point ceci dit : tout devenait si compliqué en termes de rapport humain… en moins d’une minute, ils étaient passés d’une joyeuse plaisanterie autour de Star Wars et du café, pour en arriver à des questions de territoires. Wow wow, qui avait parlé de ça ? Pour l’instant, elles n’étaient que deux nanas descendues dans un garage pour euh… leur moteur plat de locomotive. Un truc du genre, elle n’avait rien suivi de ce qui concernait la mécanique.

- D’quoi tu parles Starbuck, oui elle avait entendu son prénom, mais le surnom était carrément plus drôle, est-ce qu’on t’a dit qu’t’étais pas l’bienvenu ? Est-ce qu’on a l’air d’vouloir t’faire dégager ? Relaaaaaaaxe, l’invita-t-elle en exagérant la dernière syllabe.

Mais le charme était déjà rompu. Un peu comme quand on perd le frisson de l’amour et qu’on se rendait compte que son mec était un connard comme les autres. Enfin, c’était ce que la pigiste avait lu dans les magazines de gonzesse, parce qu’elle n’était – heureusement – encore jamais tombée amoureuse. Un copain qui la faisait jouir et qui avait des thunes, c’était bien plus simple ! Mais là n’était pas le sujet. Victoria finit donc son breuvage pour entrer dans le domaine de ce qui l’intéressait désormais, quand elle rencontrait quelqu’un.

- C’quel genre d’info qu’t’échanges ? Sur ces mots, elle lui rendit la tasse Dark Vador en lui jetant l’un de ses regards insouciants, si elles sont aussi bonnes qu’ton café, ça doit valoir… qu’est-ce qu’ça vaut Cendrillon ?

Bien sûr qu’elles avaient de quoi faire du troc si Lance les mettait effectivement sur une bonne piste. La trentenaire n’évoquait volontairement pas à quoi elle pensait, pour ne pas risquer de se voir dire ce qu’elle « voudrait entendre » aux yeux de l’homme. De toute façon, la réponse était simple : elle voulait tout savoir, y comprit pourquoi ils vivaient « plus au sud ». Pourquoi là et pas ailleurs ? Pourquoi être monté ? Pourquoi ne pas rester ? Enquêtrice un jour, enquêtrice toujours. Et c’était dingue ce qu’on pouvait lire entre les lignes…


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de chasse, hachette & couteau de poche suisse avec lampe de poche intégrée (celui de son frère)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1134
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Good to the last drop ?   Mer 12 Sep 2018 - 4:46
Elle voulait bien le croire, oui. Mais ce n'était tout de même pas sa faute si Renton, Bainbridge, Issaquah et toutes les histoires qui s'y rattachaient la rendait plus méfiante qu'elle ne l'avait jamais été. Plus méfiante en groupe qu'en solitaire, c'était pas peu dire. Elle avait plus à perdre, probablement. Or, s'il n'arrivait pas à convaincre Vicky, c'était bien dommage pour lui, mais il courait le risque de rencontrer sa batte, peut-être? Cette pensée la fit ricaner, honteusement, mais non. Elle semblait l'aimer bien, finalement. Le petit discours de Lance, donc, sur la nécessité de profiter de la pause café plutôt que de s'inquiéter de leurs sorts avait le mérite d'être vrai, malgré tout. Tout n'était que gestion de risques, de nos jours, avouons-le. Alors pourquoi pas? Carpe diem, merde.

Le type semblait surpris de l'entendre parler de bagnole, lui demandant d'ailleurs pourquoi ne pas s'être pointé au Meister Werks Garage si elles cherchaient des pièces pour une Porsche. "Tu crois que j'ai la carte routière du coin tatouée sur le corps, peut-être?" demanda-t-elle en haussant les sourcils. Comme si elle savait quel putain de garage était où. Nouvelle remarque sur ses jambes; nouveau soupir de la miss malgré un soupçon d'amusement. Starbuck lui avouait qu'il n'avait pas encore travaillé sur son bolide, ne sachant toujours pas quelles pièces lui seraient nécessaires ou non. Il n'avait pas fouiné non plus? Enfin, c'était valide comme explication, mais s'il croyait qu'elle était capable de changer une transmission, fallait pas rêver non plus. En revanche, la blonde avait seulement hoché de la tête, ne ressentant pas le besoin de démentir ses allusions à cet instant.

Ainsi donc, pour lui, c'était une question de territoire? C'était vraiment ce qu'il croyait? À sa remarque, elle se rappela avoir eu sensiblement la même réflexion quand elle avait rencontré Blanche-neige pour la première fois. Elle remettait les pendules à l'heure, d'ailleurs. Son aînée l'invitait à relaxer, et son ton la faisait bien se marrer, alors qu'elle se tenait encore debout, pas trop loin de cette dernière. La princesse avait croisé les bras, mordillant un peu les ongles d'une de ses mains en appuyant les dires de sa copine d'un simple regard. "Ouais, faut se détendre. On est pas méchantes, on a l'air méchantes?" reprit-elle en se foutant bien de sa gueule.

Mais la brune avait déjà sauté sur l'occasion, sans aucune surprise, pour obtenir des informations, peu importe lesquelles, de la part du fournisseur de café. Il n'était plus question de guerres intergalactiques ou d'autres conneries, dorénavant. Des plans pour qu'il se braque devant la subtilité légendaire de sa copine. Elle lui rendait sa tasse, d'ailleurs, rappelant à Lively qu'elle avait encore la sienne entre les doigts. S'approchant donc du mec sans attendre, elle déposa sa tasse directement devant lui. "Désolée, j'suis pas en mesure de faire la vaisselle." dit-elle tout bas, faussement attristée, alors que Victoria demandait au même moment ce que pourrait ultimement valoir ses informations.

La pigiste allait à la pêche; c'était sa façon à elle de faire du troc. Un sourire de petite peste étira ses lèvres. Elle pencha la tête, songeuse, le fixant silencieusement en se demandant sincèrement s'il avait réellement de quoi les intéresser. Et surtout quel prix elles étaient prêtes à payer. "Tu pourrais gagner un rencard cinq étoiles avec Miss désinvolture ici présente?" pouffa-t-elle avant de se pincer les lèvres pour arrêter de rire. Pourquoi fallait-il toujours que ce soit vraiment la merde pour qu'elle soit sérieuse? Bonne question. Mais putain, il était pas con; il voyait bien qu'elles seraient en mesure de faire des échanges intéressants, non? Elle leva un peu la main devant elle pour faire signe qu'elle allait la fermer, pas besoin de lui dire de se clouer le bec, ça allait. Sa curiosité prenait le dessus, cependant, ouvrant de nouveau la bouche après avoir contrôlé ses éclats de rire. "Et il y a quoi, au sud, dis-moi? Tu fous quoi ici si c'est pas dans tes habitudes? T'explores de nouvelles galaxies? Tu fuis?" Non mais c'est qu'il avait de la jasette, le type. Il était bien capable de leur répondre, alors, non? Maintenant plus que jamais.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 177
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Good to the last drop ?   Mer 12 Sep 2018 - 7:09
Bon, le charme de depart avait peut-être disparu, mais c’était peu payé pour que Vanille arrête de se lécher les babines devant sa voiture. Et Chocobanane s’offusquait des pseudos-accusations, mais c’était surtout des coups de perche dans le noir. Lance s’étonnait lui-même de s’abaisser à des jeux d’esprits de ce genre. Il détestait ça, l’ancien pilote aimait que les choses soient simples, et surtout, pas trop sérieuses, c'était vraiment dépriment autrement. Du moins, jusqu’à ce que la vraie course commence. Ils marchaient encore sur la fine ligne pour le moment, mais ça pouvait changer n’importe quand. Il esquissa une moue moqueuse vers la blonde.

« T’es un peu trop habillée pour que je puisse voir ce qui est tatoué ou pas, May, mais si jamais tu veux vérifier… »

Spoiler:
 

Quant à Victoria, il haussa les épaules l’air de dire J’y peux pas grande chose Coco. La question était posée.

« Jsais pas. Avoir l’air méchant, c’suggestif. Je veux dire, Vic`, au dirait que tu sors d’un album de Nirvana. Ce n’est pas nécessairement mal, Kurt Cobain c’était un sacré type. Darth Nirvana, tu vois le genre. Et toi Vanilla - Ice Ice Baby désolé il fallait que je le dise -, un mix Britney Spears post-meltdown et Cendrillon… Difficile à expliquer, mais j’aime à fond ! Non, le côté méchant vient probablement de la batte en métal qui pointe vers mes couilles depuis tout à l’heure. »

Il désigna sa tasse qu’il reposa près du brûleur. Son bras à lui suffirait pour montrer le méchant au besoin… Voilà qui sonnait terriblement mal. Rayer cette phrase du subconscient. Voilà.

« Ou bien c’est juste la dose de caféine après un an de disette. Un des trois. Ou plusieurs. Qui sait. »

Ou plusieurs. Il ramassa la tasse offerte par la blonde. R2D2, que ferais-tu toi ? Soupir avant de la reposer à côté de Jar Jar Binks. Vous avez de la chance d’être dans une galaxie fort, fort lointaine… Parlant de ça.

« Il y a rien au sud, c’est bien là la blague ma pauvre May.»

Il détacha la bouteille de propane du brûloir, la secoua un peu pour en éprouver le poids, puis la remit dans son sac.

« J’ai juste jamais eu besoin de venir par ici avant. Mais les ressources s’amenuisent quand tu dépends de ce que tu trouves. Et vu que généralement je pille que ce qui est mort, ou entre les deux – je veux dire, à part quand je tends de vicieux pièges à des femelles dans un garage-, bah ça fait quand même trois ans alors c’est plus aussi facile qu’avant. Et ce garage est le seul concessionnaire potable dans le coin. »

Son regard se tourna vers May.

« Si t’as besoin d’un repère géographique corporel, May, Walker Subaru est quelque part sur ton nombril et le prochain garage quelque part sur ton pied droit, quoi. Je te laisse évaluer l’échelle de distance »

Retour vers Chocofondant. Elle avait un de ces regards quand tu t’attardais, en fait…

« Bref. J’entretiens pas mal de contacts avec d’autres survivants qui font la même chose que moi – mais sans mon avantageuse apparence – et le mot d’ordre depuis quelques mois est d’éviter Renton. »

Il haussa des épaules.

« Ça part dans tous les sens après ça. Esclavage, bestialité, inceste, tout y va mais c’est le mot que si tu traines trop longtemps dans Renton, tu finirais par être l’un, faire l’autre ou être le produit du dernier. »

Difficile de savoir à laquelle de ces catégories elles appartenaient. À moins que May cache un mini-moi avec sa carte géographique. Mystère quand tu nous tiens.

« Perso j’y crois pas, la preuve je suis là. Mais je fais pas mal de rencontres dans le coin, j’ai jamais été aussi populaire en fait. Vous connaitriez pas une Amelia d’ailleurs ? Brune, Aristocrate, 9/10 comme vous autres ? »

Qui ne tente rien n’a rien.

« C’est une question légitime, si cet endroit « appartient » à quelqu’un. Je sais qu’il y a de larges groupes de survivants dans le coin, même si j’ignore les fins détails. Mais j’en ai assez dit, c’votre tour. D’où vous venez au juste ? Et la question qui m’intéresse vraiment. »

Il pointa un doigt vers Chocolacho.

« Avenged Sevenfold ou Metallica ? »

Et Barbiemo.

« Muscle ou import ? »


I press on where others slow down...
I am with many, but I drive alone...
I am the race you cannot win
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event : 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 914
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Good to the last drop ?   Mer 12 Sep 2018 - 9:53
Victoria se marrait allégrement. Y’avait de quoi ! Entre May qui se faisait comparer à Britney Spears et sa suggestion de récompenser Starbuck par un rencard… elle en oubliait presque la pression que mettait visiblement sa batte fétiche sur le pauvre homme. Sans doute une question de complexe de taille. Non sans un éclat malicieux dans ses yeux indéchiffrable, elle ôta son arme de ses genoux pour la poser au sol. Toujours à portée de main et de toute façon, entre son piolet, son arme à feu et les lames… disons que ce n’était pas le choix qui manquait en cas d’attaque impromptue.

- Rassuré ? Taquina-t-elle en recalant nonchalamment une mèche de cheveux derrière son oreille droite, t’peux rayer une option d’ta liste.

Sur « pourquoi elles avaient l’air méchante ». Mais là n’était plus la question, Lance avait toute l’attention de la pigiste quand il se mit à raconter ce qu’il faisait dans le coin. Discours un peu bateau – blablabla les ressources s’épuisaient, blablabla il ne pillait que ce qui ne respirait plus, plus une autre blague sur leur rendez-vous improvisé. Darth Nirvana aimerait bien gueuler un bon gros « bullshit » mais le problème des histoires comme ça, c’était qu’elles tenaient la route. Faute de preuves plus tangible.

Là où toutefois, Victoria fronça sérieusement les sourcils, ce fut sur son histoire « d’éviter Renton ». Elle en avait squizé la petite boutade sur son physique ravageur. Qui ? Pourquoi ? Leur champ d’action s’étendait principalement hors de la ville alors à moins qu’un abruti ait eu la langue trop pendu… on était dans le domaine de la spéculation ou de la voyance. L’un comme l’autre, elle ne manquerait pas d’en parler à qui de droit, mais ne put sur le moment s’empêcher d’éclater de rire. Heureusement que ça servait parfaitement sa couverture.

- Esclavagisme ? Bestialité ? Inceste ? Son regard allait de May à l’étranger sans qu’elle ne s’arrête de pouffer, l’mec qui t’as raconté ça avait une bouteille de gnôle dans une main et un bouquin des frères Grimm dans l’autre ?!

En vérité, que ces rumeurs tombent juste par un heureux hasard ou qu’il y ait réellement une pipelette chez eux, ça n’en restait pas moins grisant que de savoir qu’ils étaient les croquemitaines de la région. Bouuuuh, mangez vos légumes les enfants, sinon Victoria va venir manger vos doigts de pieds. …bon, dit comme ça, c’était dégueulasse, mais y’avait de l’idée. Quand à Amelia, elle ne voyait pas vraiment qui s’était mais avait croisé plus d’une aristo avec les aller-retours de leurs alliés, alors…

- Connait pas d’Amelia et t’as d’jà vu une bourgeoise traîner avec Nirvana ou Britney Spears, avoir prononcé le nom de l’icône pop venait de relancer son hilarité – désolé Cendrillon, et ni l’un ni l’autre, plutôt Rage against the machine, ça c’était pour la question inutile, mais elle ne pouvait pas vraiment ignorer l’autre, à ton avis, d’où on vient ? Est-ce qu’on a des gueules d’sœurs esclaves cannibales qui s’broutent mutuellement l’minou ? Elle avait volontairement réuni toutes les idées reçues de Starbuck, pour les rendre encore plus absurdes – heureusement, il n’y croyait pas, j’habitais à Renton avant déjà. J’juste pas bougé, confia-t-elle en fin de compte.

Ce n’était même pas complètement un mensonge alors ce n’était pas difficile de rester naturel. Ses parents habitaient là et quand l’épidémie avait été déclarée, la trentenaire était venue se réfugier chez eux avec son petit-ami de l’époque. De l’eau avait coulé sous les ponts depuis mais… restait que Renton, c’était chez elle.


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Good to the last drop ?   
Revenir en haut Aller en bas  
- Good to the last drop ? -
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» drop sur les boss monsters
» diverses questions sur les drop ns et les mob de moonshines
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Strayana Drop et EXP
» DROP DES NOUVEAUX DONJONS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: