The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Good to the last drop ? -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de chasse, hachette & couteau de poche suisse avec lampe de poche intégrée (celui de son frère)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1131
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Good to the last drop ?   Jeu 13 Sep 2018 - 7:05
Tout d'abord, la Britney de 2007 avait tout son respect, okay? Elle aussi se serait bien rasé la tête - en balançant son parapluie à la gueule du premier venu - à quelques reprises dans sa misérable vie, alors si elle ne pouvait pas être irrespectueuse envers Jar Jar, qu'il ne le soit pas non plus envers la reine de la pop, putain! Encore moins envers Kurt. Autrement, il se mangerait une claque. Encore heureuse qu'il ne la compare pas à Courtney, tiens. Elle se marrait quand même, tout comme Victoria qui, visiblement, se foutait de sa gueule autant que lui.

Mais le sérieux revenait emplir le garage de fortune, alors que Lance affirmait qu'il n'y avait rien au sud, qu'il ne faisait que se démerder, au final, visitant le seul endroit du coin qui correspondait à ses besoins, ne manquant pas de faire une nouvelle référence à ses fictifs tatouages de carte routière. Le plus drôle était à venir, cependant, à croire que le mec était une putain de montage russe. Esclavagisme, bestialité et inceste?! Elle répétait les trois thèmes dans son crâne, aussi étonnée que Blanche-neige de l'entendre dire de pareilles conneries. Elle ne pouffait peut-être pas autant que sa copine, mais elle affichait tout de même un sourire incrédule. Parce qu'en fait, plus les secondes s'écoulaient, plus elle se disait qu'au moins un mot sur trois était probablement bien réel, en fin de compte.

Éviter Renton, oui. C'était même ce que la brune elle-même lui avait déjà conseillé, jadis. Et être en contact avec d'autres survivants pouvait bien passionner sa copine enquêtrice en chef, mais May n'en avait pas grand chose à foutre, en fait. Principalement parce qu'elle craignait peut-être où tout ça pouvait les mener. Parce que dans sa petite tête d'idéaliste un peu sombre, aucun territoire n'appartenait vraiment à personne, non? C'était que du vide, une fausse assurance, au même titre que les billets de banque auparavant. Mais elle ne pouvait pas se permettre de jouer les anges pessimistes, pas maintenant. "Les groupes c'est chiant, de toute façon." maugréa-t-elle tout de même, déviant son regard sur sa pote qui comprendrait très bien quelle partie d'American Dream elle trouvait chiante. Autant au niveau des règles qu'au niveau des rouquines.

Haussant les épaules lorsqu'il évoqua une certaine Amelia, elle s'étouffa ensuite avec sa salive à la référence aussi débile que glauque de la pigiste. Des soeurs, esclaves & cannibales, qui se bouffaient dans tous les sens du terme. Merde, il y avait que Vicky pour sortir un truc du genre. Reprenant son souffle en riant, la blonde peinait à départager son ressenti. Être pétrifiée de l'image qu'elle avait en tête ou en rire encore. Mais Starbuck voulait savoir d'où elles venaient, de toute façon. Faudrait bien lui répondre un truc avant qu'il ne pense qu'elle lui balance des mensonges, Vicky venait bien de le faire, elle. En étant honnête, semblait-il. Quelle belle attention.

"J'viens de Portland." lança-t-elle simplement, tirant finalement une chaise à la propreté douteuse pour poser les fesses sur celle-ci, dossier devant pour appuyer ses bras sur le dos de son joli trône improvisé. "J'croyais pouvoir retracer certaines personnes, dans les environs." reprit-elle le plus sincèrement du monde, non sans une pointe d'amertume. Elle n'osait même pas regarder Vic, sachant très bien ce qu'elle avait pensé à propos de son projet avorté pour retrouver sa fratrie. Enfin, la petite n'avait toujours répondu à la question la plus pertinente du lot, n'est-ce pas? Muscle ou Import? C'était son petit plaisir, à ce Lance, de créer des polémiques, ou quoi? Il devait être le type qui voulait à tout prix devenir viral, avant, hein? "Un jour, peut-être, on se fera un remake de Fast & Furious version apocalyptique, et tu verras dans quelle bagnole j'embarquerai." le taquina-t-elle en lui offrant un sourire moqueur. Elle aimait bien l'emmerder, le rigolo de service.

Elle s'éloignait du sujet, en revanche, la blondinette. Leur but était pas de trouver des trucs valables à ramener au district? C'était le plan, techniquement. "Alors si j'ai bien compris, tu sais pas quelle pièce de la transmission est foutue? On fait comment, nous, pour te laisser ce dont t'as besoin tout en récoltant des morceaux utiles?" demanda-t-elle en pointant son bébé du menton. Quoi, elle allait tout de même pas lui arracher des mains ce qu'il était venu chercher alors qu'elles ne savaient même pas ce qu'elles recherchaient. En même temps, si elle était capable de s'en foutre, elle pourrait bien prendre tout ce qu'elle voulait, sans considération, et ce serait terminé. Pas facile d'être mi-ange, mi-démon, putain.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 174
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Good to the last drop ?   Jeu 13 Sep 2018 - 18:40
Rassuré ? C’était une façon de parler mais bon. Lance considéra les deux femmes. La discussion était tout à coup bien moins détendue et impersonnelle. On pouvait certainement le blâmer pour ça, mais… Et Britney qui avait fini par s’asseoir, ça voulait tout dire. Encore, à savoir si c’était un bon ou un mauvais signe. Chocomousse semblait se divertir du côté ridicule des rumeurs, et Lance était certainement d’accord. Le monde n’est pas devenu détraqué à ce point-là… Non ?

Mais le pilote n’était pas si naïf par rapport aux réalités qui pouvaient vraiment être en cours.  Et Victoria et May avait cette personnalité, ce caractère… Le genre qui est peut-être gérable avec 2, mais 4 ? 10 ? 20 ? Son regard se tourna vers Samantha Fox, intrigué par sa remarque, mais la blonde semblait concentrée sur son acolyte grunge. Oh, ça sentait les secrets tout ça.

« Curieux, alors pourquoi tu y es reste ? »

Toutes les rumeurs ont un fond de vérité. Lance était peut-être pas un intellectuel mais il pouvait lire entre les lignes, surtout quand c’était écrit en surligneur rouge. Walker était déçu qu’ils ne connaissent pas son acolyte d’église mais sa confirmait qu’elles ne devaient pas appartenir au même groupe. Pourquoi elles mentiraient sur ça ?

« Au moins vous habitiez le coin alors, c’est déjà ça. Portland c’est cool. L’Oregon Trail et tout le tralala. Tu faisais quoi avant ?»

Il avait fait l’Oregon Trail Rally Race il y a quelques années, même s’il ne se souvenait pas de grand-chose d’autre par rapport à la région. Lance avait beaucoup voyagé, mais ne restait jamais bien longtemps une fois les courses terminées.

« De quoi vous avez l’air ? J’ai déjà répondu non. À moins que tu aimes ça quand je te décris… Tu me fais penser à une journaliste, Gilmore Girl. J’en ai connu pas mal, à poser les mêmes questions plusieurs fois en espérant que la réponse change. Et moi j’ai l’air de quoi ? »

Il haussa les épaules avec un grand sourire avant de s’adresser à May.

« Qui tu cherches ? Je peux faire passer le message dans mon coin. Et pour ta course… N’importe quand, ce serait un plaisir, je suis plus Paul Walker que Vin Diesel cela dit. On s’amuse tellement rarement de nos jours… Et pour ce qui est des pièces… »

Il se leva alors, relevant son pied et la crosse de son fusil par la même occasion, la poignée de l'arme retrouvant sa main droite. Lance tourna sur lui-même en agitant un doigt vers les deux femmes, le canon de son arme pointé vers le plancher, avec un regard moqueur.

« Mais relaxxxxez ! Je suis pas méchant. J’ai l’air méchant ? »

Il roula des yeux en imitant leur ton railleur de tout à l’heure. Après avoir posé l'arme contre la voiture pour signifier qu'il avait pas de mauvaises intentions, L’ancien pilote désigna la pile de petites boites près du parechoc de la WRC, et s’accroupit en faisant le tour des étiquettes.

« Je veux pas faire un cours de mécanique 101 mais la transmission est pas facile à diagnostiquer tant que je l’ai pas sous les yeux. J’ai une idée relative du problème mais je ne peux pas confirmer avant de jeter un oeil… Mais j’apprécie ta considération de me laisser de quoi réparer, en tout cas. Avant votre arrivée, j’ai fait le tour dans l’inventaire pour ce qui devrait me permettre de m’en tirer. Normalement. »

Il s’appuya contre le capot de la voiture. Ce n’était pas tout à fait vrai, mais Lance n’était plus aussi doué en mécanique que pendant son adolescence, quand c’était tout ce qu’il faisait en attendant de pouvoir devenir pilote. Dans les dernières années avant l’épidémie, des techniciens avaient fait tout ça pour lui. Et la WRC n’avait absolument rien de comparable aux voitures sur lesquelles Lance avait travaillé jadis.

« Soyons honnêtes, est-ce que vous savez ce que vous êtes venus chercher, au moins ? C’est quoi pour toi, des morceaux « utiles », Lady Gaga ? »

Il secoua la tête en soupirant.

« Je connais le catalogue Subaru par cœur depuis le temps. Je peux trouver ce que vous cherchez bien plus vite et facilement. En échange, pourquoi ne pas me dire ce qui se passe vraiment dans le coin ? Comme ça, les rumeurs partiront dans le bon sens la prochaine fois »


I press on where others slow down...
I am with many, but I drive alone...
I am the race you cannot win
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event : 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 908
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Good to the last drop ?   Ven 14 Sep 2018 - 22:20
- En vérité, j’y suis pas restée. J’suis partie et rev’nue. L’appel des racines, tout ça…, s’amusa Victoria en mêlant réalité et mystère.

En fait, elle n’était même pas sûre de savoir pourquoi elle était revenue à Renton. Sans doute parce qu’elle n’avait nulle part d’autre où aller. A l’époque, elle était une nomade endurcie, incapable de rester en place ou de se faire accepter dans un groupe. Son comportement l’avait faite bannir d’un camp, elle subvenait à ses besoins principalement en dépouillant les cloches qui croisaient sa route. Mine de rien, il y en avait pas mal. Quelques mois plus tôt et May aurait sans doute moins aimé sa meilleure copine mais… avec des « si » on faisait rentrer la tour de Seattle dans le cul serré d’Ela.

- Ouai, j’adooooore quand tu m’décris…, exagéra-t-elle d’une voix suave alors que Lance esquivait habilement la réponse, toi, t’as l’air d’un zinzin, j’te l’ai d’jà dit, relança-t-elle du tac-o-tac.

La répartie, c’était le genre de terrain où il ne la battrait pas. Ça lui évitait aussi de défendre qu’elle s’en secouait les ovaires avec un presse-citron de ce qu’il faisait avant. Fermier, banquier, pâtissier ou gros enculé, les gens avaient tous été changés maintenant. Est-ce qu’on formait les pigistes à ruiner des gueules à coup de batte ? Est-ce qu’on apprenait aux monsieurs-madames tout le monde de réduire une communauté entière en « esclavage » ? Non. Trois fois non. Starbuck pourrait avoir été sage-femme et avoir viré psychopathe, donc ça n’avait strictement aucun intérêt à ses yeux.

Victoria se crispa brusquement en voyant bouger le fusil et son propriétaire eut la mauvaise – très mauvaise – idée de lui retourner sa moquerie à la tronche. Le sourire qui fendit le visage laiteux de la trentenaire avait quelque chose de carnassier, sans doute à cause de l’accentuation exacerbé de son expression pseudo-amusée. Fallait le savoir ça : il y avait des trucs avec lesquels on déconnait pas avec elle – du moins, pas quand elle en était la victime. Le fonctionnement normal des choses, c’était : elle se moquait, l’autre subissait. Du coup, elle l’aimait un peu moins jojo-café. Dommage.

- Les morceaux utiles, c’tout qui fait qu’la caisse roule pas quand tu les sors du moteur, répondit-elle brusquement en coupant l’herbe sous le pied à Cendrillon, mais on s’en fout d’la bagnole, on peut s’servir comme des grandes, ça devait se sentir à son timbre – ou ses mots – qu’elle ne rigolait plus vraiment, j’te propose un aut’ deal Captain kawa : s’tu nous disais où rencontrer les autres survivants avec qui t’as des contacts ? On t’dira tout c’que tu veux savoir sur Renton, clair qu’il en aurait pour son argent…


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de chasse, hachette & couteau de poche suisse avec lampe de poche intégrée (celui de son frère)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1131
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Good to the last drop ?   Sam 15 Sep 2018 - 5:04
"Même avant tout ce bordel, je passais le plus clair de mon temps avec des cadavres pour fouiller des indices qui pourraient permettre de coffrer des coupables de meurtre. Mon propre jeu de Clue, t'imagines!" répondit-elle en riant sarcastiquement. Elle se trouvait drôle, le pire. Mais il avait qu'à pas poser autant de questions, putain. Et alors comme ça, il parlait de l'Oregon Trail? Il savait quoi de l'Oregon, en fait? May voulait bien lui demander mais il ne la laissait pas placer un mot de plus. Il demandait qui pouvait-elle bien chercher ici, loin de chez elle. Son air changea bien malgré elle, heureusement qu'il enchaînait encore au sujet de leur supposée course pour la faire un peu divaguer, mais la petite voulait tout de même répondre... Juste au cas où.

Elle posa un regard incertain sur Lance à sa proposition de passer le message, lui rappelant certainement des discours similaires, que ce soit celui de Romy ou d'Hernando. "C'est... gentil de le proposer." dit-elle d'abord. "Mon frère. Jayden. Peut-être aussi ma soeur Addison, mais pour elle c'est vachement plus facultatif." reprit-elle d'un ton relativement dur, sauf pour la pique envoyée concernant sa frangine. Fallait bien blaguer un peu pour cacher ce qui l'habitait, même si elle n'était pas douée. Oui, elle allait apprendre à les enterrer un jour. Non, pas aujourd'hui.

Sa tentative de se foutre de leur gueule, par contre, ça ne passait pas. En le voyant saisir son flingue, elle s'était levée en même temps que lui, comme un putain de chien de garde. C'était étourdissant, ce petit jeu de chat et de la souris camouflé, au final. Elle n'était même pas complètement certaine du rôle qu'elle interprétait, qui plus est. Ça avait été marrant, oui, mais plus maintenant semblait-il. La miss voyait Vicky dans son champ de vision, crispée, vachement agacée et clairement moins ouverte aux conneries de Starbuck, tout d'un coup. La pigiste répondait pour elle à la question de celui qui venait de mettre les pieds dans les plats, précisant que tout morceau leur serait utile si elle le décidait. Qu'elles se serviraient, en d'autres mots.

Aucune surprise n'était affichée sur les traits de la princesse concernant la réaction de la brune. Elle voulait tourner la situation à leur avantage. Il voulait savoir ce qui se passait dans le coin et proposait de les aider à trouver ce qu'elles cherchaient? Elle avait mieux à proposer, comme à l'habitude. De l'information pour de l'information. N'était-ce pas ce qu'il y avait de plus précieux, de nos jours? Cendrillon le comprenait tout à fait, maintenant. Ce n'était peut-être pas aussi clair pour leur copain, par contre. Dans tous les cas, il capterait rapidement qu'il était mieux de coopérer avec sa pote, au risque de le regretter. Aussi, une fois le choc de son geste passé, Liv s'avança un peu plus près de lui. Vic protégerait son cul au besoin, elle n'en doutait pas.

Bras croisés sur sa poitrine, se penchant à peine vers lui, elle ouvrit enfin la bouche après l'avoir toisé longuement. "J'te suggère d'accepter l'offre. Et d'abandonner les blagues de merde. T'crois peut-être qu'elle a seulement l'air de savoir se servir de la batte, mais j'te confirme qu'elle est excellente!" Et malgré le fait que ce soit vrai, elle le disait probablement plus pour le prévenir, le protéger d'une décision stupide même. Blanche-neige ne voulait plus jouer. Oh, ça ne voulait pas dire non plus qu'elle allait réellement l'utiliser, sa précieuse arme d'aluminium, mais fallait bien se préparer à l'éventualité. Lui autant que May.  
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington 870P
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2018
Messages : 174
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Good to the last drop ?   Sam 15 Sep 2018 - 20:39
Ça pouvait sembler dramatique, mais Lance s’estimait plutôt chanceux dans la part des choses. Tout scénario dans lequel il était encore en vie restait dans la catégorie des meilleures éventualités. L’ancien pilote commençait à mieux cerner les deux gonzesses et en était venu à la conclusion qu’éviter leur colère aurait été impossible de toute manière. Lance s’estimait être un type relativement raisonnable : il n’allait pas en delà de son chemin pour foutre la merde, occupé qu’il était à sauver sa propre peau. Mais il n’était pas non plus une victime et n’avait pas survécu tout ce temps en se faisant couper la laine sur le dos.  

« T’es genre CSI Miami quoi. Ça devait bien payer. Quoique je me dis que ça ne devait pas être aussi glamour qu’à la télévision. »

Un peu comme le stéréotype où les gens dans Fast and Furious changent de vitesse 27 fois dans une courbe. Son regard divagua sur la brune et sa batte.

« Sympa Morticia Addams, cool à savoir, mais vraiment ce n’est pas à toi que je posais la question »

Ses yeux glissèrent sur la blonde. Si t’aimes pas les groupes – et donc ton groupe – qu’es-ce que tu y fous encore ?. Il n’ajouta rien de plus sur le sujet, c’était juste une curiosité personnelle. Walker n’était pas là pour sauver des princesses en péril. Mais il pouvait rester civil. On ne pouvait pas en dire autant de tout le monde. Il sembla fouiller sa mémoire en s’appuyant contre le capot de la voiture puis secoua la tête, incapable de fournir les réponses que Paris Hilton aurait voulues.

« Jayden et Addison… J’ai peut-être entendu les noms mais j’en ai pas souvenir.  Ils ont quel âge ? C’est quoi le nom de famille ? Je connais quelqu’un à Gig Harbor qui serait plutôt habile dans ce genre de truc. Une ancienne flic, du moins à ce que je sais. »

Walker était sincère. Même s’il était fils unique, il avait connu un lien similaire avec son partenaire de jadis, Donovan. Même s’ils étaient désormais en mauvais – très mauvais- termes, il aurait tout donné pour revoir le gars et lui serrer la pince. Lance ne s’était jamais demandé s’il avait survécu l’épidémie. Tout ce qui était en dehors des dernières et des prochaines 24 heures semblait avoir perdu tout son sens désormais.

Il considéra les deux femmes après l’offre de Batte-Girl un moment. On ne riait plus, c’était clair. Du moins, elles ne riaient plus. Même la blonde – qui s’était assise un total de douze secondes au dirait- se tenait prête à bondir comme un lion. Ses doigts triturèrent la crosse du fusil à pompe.

« Excellente j’en doute pas. Plus rapide qu’un calibre douze, je sais pas. Vous vous entendez parlez ou quoi ? Come on»

Il soupira, relevant les yeux.

« Vous êtes sympa mais vous me faites pas confiance alors pourquoi moi je le ferais ? Wake up, I aint one of your bitches. Deal with it. Je suis gentil mais c'est donnant-donnant or bust

Lance ne sortirait peut-être pas vivant de ce garage, mais il ne pouvait pas garantir qu’elles s’en sortiraient toutes les deux aussi. Il y eut un moment de silence, ce qui était sans doute inhabituel pour le pilote. L’ironie, c’est qu’il ne se considérait pas comme bavard en réalité. Juste l’effet prolongé de la solitude, peut-être. Après ce moment, il finit par prendre une grande inspiration, et glissa la main sous le pare-soleil  du côté conducteur de la voiture. C’était un petit paquet de cartes routières reliées avec un élastique à cheveux et un marqueur permanent. Les réflexes d’un pilote de rallye étaient difficiles à tuer, même après trois ans. Il sortit l’une des cartes ramassées dans les différents dépanneurs abandonnés qu’il avait pillé au cours des ans. Il déplia la carte sur le capot de la voiture tout en leur faisant signe de s’approcher. Elles étaient peut-être prêtes à crever pour des pièces d’auto et un égo surdimensionné, mais pas lui.

« Ça c’est Renton. Cascade-Fairwood au sud-est, c’est là que je traine en général. Orilia au sud-ouest. Tukwila et Bryn à l’ouest, mais personne ne va là, il y a rien là. »

Il passa les minutes suivantes à encercler différents endroits sur la carte à l’aide du marqueur pour indiquer là où il avait rencontré des survivants ou bien leur logis habituel. Walker n’indiqua évidemment que ceux qui le faisait chier, il ne sentirait pas mal de les voir disparaitre. Ceux qui ont jamais rien de bon à échanger ou qui sont un peu trop avares.  Plus la densité de population était faible, plus survivre serait facile de toute façon. Il n’indiqua rien à l’intérieur de Renton, puisqu’il évitait le coin comme expliqué précédemment.

« Rien de tout ça n’a plus qu’une demi-douzaine de personne. Je deal plus avec les grands groupes depuis Dirtfish. »

Il roula des yeux.

« Va savoir pourquoi. Satisfaites ? Si vous avez plus l’intention de me frapper avec votre gode géant, je compte bien célébrer avec le whiskey dans mon sac. »


I press on where others slow down...
I am with many, but I drive alone...
I am the race you cannot win
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event : 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 908
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Good to the last drop ?   Dim 16 Sep 2018 - 1:09
Ce qu’elle était gentille Cendrillon à aller dans son sens en vantant ses talents ! Mais Jean-Michel café ne trouva rien de mieux à faire que rétorquer par une menace – encore. Il perdait des points deux fois plus vite qu’il les avait gagnés, c’était vraiment dommage ! Tout cette histoire aurait pu se terminer en threesome sauvage sur le capot d’une bagnole de luxe s’il avait bien joué son coup, c’était vraiment un crétin.

L’expression de Victoria pouvait alors être qualifiée de… « mauvaise ». Les yeux plissés, les sourcils légèrement froncés, les lèvres en passe d’être retroussés. Il avait l’air d’oublier simplement un détail dans sa version du scénario où il était assez rapide pour tirer : c’était qu’il était BEAUCOUP plus dur de viser quand un avait pris un gnon dans les glandes ; et à la distance à laquelle May se trouvait de lui, elle aurait le temps de lui exploser les couilles avant qu’il n’ait le doigt sur la gâchette.

Question de bon sens, mais ils n’eurent pas besoin d’en arriver à un tel scénario, puisque Lance daigna finalement attraper une carte à l’intérieur de sa caisse. Le visage de la pigiste se détendit d’un coup : gagné, elle avait ce qu’elle voulait ! Enfin, ça y ressemblait. Non sans un regard entendu avec Cendrillon, pour lui dire silencieusement qu’elles devaient rester sur leur garde, la trentenaire s’approcha pour voir les zones que le mec entourait sur son papier.

Elle ne s’attendait même pas à ce qu’il passe à table aussi facilement en fait mais… raaaah, elle ne pouvait objectivement pas dire si ça sentait l’arnaque ou pas. Ce gars était tellement bizarre qu’il pourrait tout aussi bien être effectivement être du genre à vendre les autres qu’être capable de lui tisser de belles histoires au fil de l’eau. Il ne pouvait s’agir que de six personnes, mais il suffisait que ces six personnes soient chacune liée à ne serait-ce que trois survivants, et ça faisait dix-huit connexions supplémentaires et autant de chances de débusquer un campement bon à piller.

Finalement, Victoria recommençait à bien l’aimer dis donc ! C’était peut-être l’homme de sa vie, vu comme il lui faisait faire l’ascenseur émotionnel. Tssss elle regretterait presque de lui avoir raconté des cracks parce que bien évidemment, elle n’avait aucunement l’intention de lui dire la vérité sur l’endroit d’où elle venait et ce qu’ils pratiquaient. S’asseyant à moitié sur le capot, elle pencha la tête sur le côté, le timbre limite suave pour demander :

- C’passé quoi à Dirtfish ? Mauvaise rencontre ?

D’un coup d’œil, elle tenta de faire passer à May le message : prend la carte. Des fois que ça parte en sucette par la suite, fallait pas qu’elles s’en aillent les mains vide. C’était potentiellement de l’or les infos de Starbuck – si elles étaient exactes. Y’aurait peut-être même moyen d’en faire son nouvel indic officiel ? Maintenant que Romy ne zonait plus pour elle au No man’s land, il lui fallait bien des yeux et des oreilles ailleurs !


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de chasse, hachette & couteau de poche suisse avec lampe de poche intégrée (celui de son frère)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1131
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Good to the last drop ?   Lun 17 Sep 2018 - 17:49
Était-il conscient de ce qu'il laissait miroiter à la blonde? Elle n'avait fait qu'hocher la tête concernant le glamour de son job, avait volontairement fait planer le silence à son regard qui lui apprenait que c'était à elle qu'il posait la question par rapport à l'emmerdement partiel que représentait son cher groupe, mais là, il causait de Jay & Addi en disant qu'il en avait peut-être entendu parler? Qu'est-ce que ça pouvait bien vouloir dire? Excellente question. Comme si un quelconque flic avait plus de moyens qu'eux, de nos jours, pour retracer qui que ce soit. C'était l'intention qui comptait, pourtant, n'est-ce pas?

Des souvenirs de son père en uniforme envahissaient alors sa mémoire, encore. Il lui arrivait souvent de se dire qu'il aurait assurément survécu dans ce monde, qu'il aurait même assuré, s'il n'était pas décédé quand elle était adolescente. Enfin, fallait se reprendre. Il lui avait semblé qu'elle avait plus ou moins abandonné ce genre de réflexions depuis son arrivée chez American Dream, non? Visiblement, pas totalement. "Jayden me ressemble comme deux gouttes d'eau. Addi est plus vieille... Goldenberg, le nom de famille." répondit-elle finalement, un peu absente. Elle avait hésité, un moment. Peut-être voulait-elle se prouver qu'elle pouvait résister à l'envie de le revoir sain et sauf. Mais non, elle était vouée à l'échec. Ainsi, May avait craché le morceau. Qui ne tente rien n'a rien, après tout.

Et puis, c'était pas un peu loin, Gig Harbor? Si sa mémoire ne lui jouait pas de tour, il lui semblait bien que oui. Il avait des contacts jusque là-bas, alors? Elle haussa les sourcils, intriguée, mais Lance parlait encore, s'échappant sur un autre sujet, cependant. Cette fois, il justifiait son absence de confiance envers elles en même temps qu'il vantait les mérites de son flingue qu'il croyait supérieur à ce qu'elles pouvaient lui servir. Ce serait à valider, pensa-t-elle en le mettant au défi intérieurement. La princesse avait posé ses yeux clairs sur lui, l'air de lui demander s'il voulait peut-être un groupe de soutien ou un truc du genre, bordel. Dans tous les cas, Starbuck avait visiblement accepté la proposition de Vicky qui elle la dardait pour lui dire de se méfier.

Des cartes routières, en papier et non pas en tatouage. C'était ce qu'il avait dans les mains, dont une en particulier qu'il ouvrit sur le capot dont Cendrillon s'approchait alors que le mec décrivait quelques endroits. Sincèrement, si la demoiselle comprenait la valeur des informations qu'il donnait, elle n'y était cependant pas particulièrement intéressée dans l'immédiat, voguant encore sur le rappel constant que sa fratrie n'était pas ici, bien malgré elle. Elle se conditionnait à oublier, mais il l'avait eu par surprise, le taré. Et maintenant il spécifiait qu'il ne faisait plus dans les grands groupes, depuis Dirtfish. Elle souffla un petit rire, sans nécessairement le vouloir, incapable de ne pas se rappeler qu'elle tenait le même discours avant Renton. Faudrait qu'il se barre d'ici et vite s'il ne voulait pas tomber dans le même piège qu'elle. Enfin, la miss ne regrettait pas le piège, au final... Malgré tout.

Victoria posa la question qu'elle-même crevait d'envie de poser avant que les yeux de sa pote ne lui passent un message silencieux, de nouveau. Elle voulait la carte. Aussitôt, et bousculant légèrement Lance par le fait même, Liv replia rapidement le morceau de papier et le fourra entre sa peau et la taille de son jeans avant de poser les billes sur le principal intéressé. Quoi, s'il n'avait pas voulu pas que ses informations trouvent preneur, il n'aurait simplement rien indiqué sur la carte, non? "J'en ai marre de vos histoires." lança-t-elle, désinvolte. C'était la vérité pure et dure. Ça devenait trop sérieux, tout ça. Elle voulait bien capter que plus elles avaient d'éléments, mieux c'était, mais c'était chiant, à la fin. Leur rencontre avait pourtant bien débuté, non? "J'veux bien un peu de cet alcool que tu traînes dans ton sac, par contre." Du café? Oui. De l'eau-de-vie? Encore mieux. S'il avait voulu réellement les faire chier, il n'aurait pas coopéré, de toute façon, non? "Tu sais bien qu'on a jamais eu l'intention de te frapper..." dit-elle ensuite en éclatant de rire parce que tous les trois savaient que ça, par contre, c'était probablement très faux.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Good to the last drop ?   
Revenir en haut Aller en bas  
- Good to the last drop ? -
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» drop sur les boss monsters
» diverses questions sur les drop ns et les mob de moonshines
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Strayana Drop et EXP
» DROP DES NOUVEAUX DONJONS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: