The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-31%
Le deal à ne pas rater :
– 100€ sur ASTRO Gaming A50 Casque sans Fil pour PS5, PS4, PC, ...
219.99 € 319 €
Voir le deal

Partagez
- Summertime sadness -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Summertime sadness   Summertime sadness EmptyMar 28 Aoû 2018 - 16:20
C'était une journée comme une autre, de celles où il n'était pas parvenu à déterminer ce qui l'avait tiré du lit. Peut-être le bruit ambiant et les effusions bourrues de certains soldats qui profitaient d'un peu de temps libre -et lui tapaient joyeusement sur le système- , le sentiment d'insécurité qui n'avait fait que croître depuis son arrivée ici, ou l'insomnie qui ne l'aidait pas toujours à trouver le repos. Mais c'était autant de raisons de rester actif, d'autant qu'il était convaincu qu'on serait sans doute venu lui demander des comptes si il avait décidé de se la couler douce.

Il ne pouvait faire autrement que de se remémorer avec tristesse la visite au Ranch qui avait sans doute fait bien plus de bien à Nola qu'à lui. Hope et elles se soutenaient du mieux qu'elles pouvaient, sans doute rapprochées par leur plus jeune âge, et la perception qu'elles avaient des choses. Lui revoyait sans cesses Caroline, qu'il aurait voulu embrasser plus fort avant qu'il ne doive partir, et qu'il n'ait même plus la sensation de sa main dans la sienne, ainsi que son parfum qui avaient disparu au cours ce qui avait du être une banale journée d'été pour beaucoup d'autres. Ne restait désormais que le manque et la frustration pour l'accabler, et la conviction qu'il ne passerait sans doute pas de meilleure journée avant bien longtemps.

Jefferson se précipitait d'une attribution à l'autre, il s'était chargé d'emporter jusqu'à l'entrepôt une caisse pleine de bric à brac, et d'autres objets qui avaient sans doute jadis appartenu à des personnes qui avaient eu moins de chance que lui, et dont ils ne pourraient probablement pas tirer grand chose, il avait plutôt hâte d'en finir, étant donné qu'il lui restait encore du travail et qu'il aurait rapidement fait d'en voir le bout.

C'est donc les bras chargés et un peu contrarié qu'il n'eut certainement pas le temps d'anticiper ce qu'il se passa, alors qu'il percutait tout à coup une autre personne, relâchant alors sa prise sur la caisse qu'il fit tomber " Ah bon sang c'est... " c'était pas un de ses camarades, au contraire. Juste une jolie blonde qui reprenait ses esprits suite à cette rencontre impromptue.

Il ne l'avait jamais réellement coutoyée et ne connaissait d'ailleurs pas son prénom, mais sans doute que sa présence ici -et de surcroît, si elle n'était pas dans son camp- ne devait pas être sous-estimée " ...C'est rien. " le rouquin se baissa alors afin de commencer à ramasser les choses qui étaient tombées, ne préférant pas accorder trop d'importance à ce tas de bricoles.
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
Modératrice
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1635
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Summertime sadness   Summertime sadness EmptyJeu 30 Aoû 2018 - 5:50
Instable. Il n'y avait pas d'autres mots pour décrire l'état de May depuis quelques temps. Elle était souvent à fleur de peau, en fait. Partagée entre différentes réalités qui ne faisaient qu'embrouiller ce qui tournait dans son crâne. Ce qu'elle partageait avec Nathan était... hors de ce monde. Il accompagnait bien souvent chacune de ses pensées, qu'elle le veuille ou non, incertaine encore de savoir si elle pouvait vraiment se laisser aller à cette relation, quelle qu'elle soit. Sans parler de Victoria qui était maintenant pour elle la soeur qu'Addison n'avait jamais su être avant tout ce merdier. Enfin, au final, ce petit groupe hétéroclite qu'elle avait tant détesté à son arrivée ici était aujourd'hui, en quelque sorte, le sien. La petite pouvait bien s'entêter à croire le contraire, c'était pourtant la vérité, autant pour Will, Ao et Kyle, merde même pour Zack, simplement parce qu'elle avait ce sens de la loyauté qui lui bousillait la tête. Pour Morgan, c'était une autre histoire, mais même dans son cas, la blonde et son éternelle tête de pioche cherchait quand même à comprendre. Oh, rien n'atténuait les envies de meurtre, mais bref.

Elle n'avait jamais connu Renton sans otages, s'étant pointé le bout du nez en même temps qu'eux et les types de Bainbridge. En revanche, elle n'avait jamais non plus approuvé la façon dont s'était déroulé les événements au Ranch. Certes, personne n'avait cherché à obtenir son approbation, tout le monde s'en battait les couilles avec raison, mais tout de même. Cendrillon avait toujours eu le réflexe de fuir la merde, de fuir beaucoup de choses, en fait. Pour elle, il n'était pas prudent de faire autrement dans certaines situations. Issaquah était dans son esprit une occasion manquée de s'éloigner de tout un tas de complications possibles. Mais qui était-elle pour juger tout ça alors qu'elle venait presque de poser ses valises? La question se posait. En tous les cas, May se retrouvait devant une situation qu'elle n'acceptait pas, malgré les raisons relativement valables de leur leader. Or, si tout foirait, c'était les siens qui allaient en payer le prix, et ça, elle ne l'acceptait pas davantage.

Liv était donc partie marcher un peu, comme elle en avait l'habitude, pour changer d'air et qui sait, possiblement trouver la réponse miracle qu'elle cherchait obtenir depuis tant de temps. Rêve toujours, se moquait la petite voix qui résonnait dans sa cervelle. Si elle trouvait normalement un truc à faire pour se rendre utile, personne n'était de sortie en cette journée nuageuse, et tourner en rond ne faisait que ressortir la petite peste en elle. La princesse ne savait pas ce que foutait ses copains, et franchement, peut-être avait-elle besoin d'être un peu seule, comme dans le bon vieux temps. Évidemment, elle n'avait pas le choix de passer près du quartier des otages, ne souhaitant pas s'y attarder, du moins jusqu'à ce qu'on lui rentre dedans avec une violence suffisante pour lui faire perdre pied.

Une caisse et tout un tas d'objets au sol, tout comme son cul, elle releva les cils vers le responsable de sa chute, le dévisageant carrément en se replaçant les idées pour comprendre ce qui venait de se passer. Fuck, elle ne prétendait pas connaître son nom, mais elle savait très bien qu'il faisait partie des otages. Un soupir fila de ses lèvres, se redressant en posant la main à sa cuisse par réflexe, se protégeant encore de la douleur qu'elle avait longtemps enduré. La cicatrice n'était pas bien jolie, pas assez horrible du moins pour l'empêcher de porter ses shorts. C'était rien, qu'il disait. Ah? C'était peut-être rien pour lui, mais bordel, ça l'emmerdait, elle. Il ramassait déjà les résultats de sa maladresse par terre, alors qu'elle le regardait faire quelques secondes avant de se décider à l'aider un tantinet. "Où tu vas, comme ça? Fais un peu attention, putain, c'est contre-productif ton truc." lança-t-elle un peu contrariée avant de reprendre en posant une question qu'il devait attendre. "Personne te... surveille?" Faudrait pas qu'elle endosse ce rôle, si? Pitié, non.


'Cause everything I touch turns to ashes, and everything I love walks away from me, everything I've lost casts a shadow, I'm trying not to hold on


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Summertime sadness   Summertime sadness EmptyJeu 11 Oct 2018 - 4:39
Parce qu'en plus ça parle ces choses ? Cette espèce de fée clochette qui avait grandi dans le costume ? Jeune adulte / Amazone d'un autre monde et plutôt sexy ? Elle lui rappelait cette foutue actrice que Connor avait serré... En réalité, elle l'énervait déjà, sévèrement.

Mais par chance, cette petite ingénue -qui semblait avoir réponse à tout- ne l'avait pas encore cogné assez fort pour qu'il perde la raison... L'intrigante qui lui avait fait donc simplement fait perdre le contrôle de son conteneur bancal -au moment précis où ils s'étaient tous les deux rentrés dedans- le blâmait déjà pour ce dont il n'était qu'en partie responsable et critiquait en plus sa besogne... Quelle tornade ! Et il y avait un supplément avec ça ? Où il pouvait prendre à emporter ?

Trop cool ce forfait d'été ... Plus déprimant tu meurs ! Brise moral ? Brise c... Ouais ... Elles étaient gonflées ces filles... Victoria n'avait définitivement aucuns scrupules et il l'expulsait par tous les pores possibles d'un million de peaux de rôdeurs. Morgan imposait le respect d'elle-même, froidement. Les autres... Il savait pas trop quoi en penser. Agissait avec sagesse, préférait éviter Nate et le condamner que l'empoigner... Et il avait fort à faire pour s'occuper des travaux journaliers... Et de Hope -bien que le cadeau inattendu de Will aidait pas mal !- ou tempérer Nola qui aurait rongé ses barreaux si elle le pouvait...

Encore un peu et il allait vraiment avoir envie de la réprimander cette jolie blonde. Dans d'autres circonstances, peut-être ? Pas celle où il n'était plus que l'ombre d'un homme qui avait autrefois le sourire pour tout et n'importe quoi. Le bas du visage et le menton dissimulé dans sa chemise, son foulard et sa parka rapiécée, un béret vissé sur le crâne... N'étaient visibles qu'une barbe rousse mi broussailleuse / mi"entretenue" -malgré les coupures- et parfois l'éclat d'un œil noisette sous l'ombre de son couvre-chef. Jefferson la toisa un moment, écoutant ses propos, avant de pousser un profond soupir. " Une question à la fois, la prochaine fois... Tu comprends, avec ma condition, et les outils que j'ai à ma disposition... " la rembarra-t-il, la voix un peu chevrotante, sans toutefois être sec. Il remarqua qu'elle avait consenti à lui filer un coup de main, malgré la velléité qu'elle dégageait de sa longue crinière blonde. " Merci. "

Le canadien récupéra la caisse, une fois sûr qu'elle ne la tenait plus. Prêt à reprendre la route, le quadragénaire lui parla toutefois une dernière fois, avec flegme, par dessus son épaule, caisse sous le bras. " Je pense que je rêvais inconsciemment de vivre une telle situation avant le grand fondu au noir... Mais on s'en est sortis, je suis content. " il traînait un peu la patte, sans doute à cause de la fatigue -ou bien parce qu'il avait la flemme, ou se foutait d'elle- elle ne saurait jamais vraiment... Et lui n'aurait peut-être pas à lui expliquer... A moins que ?
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
Modératrice
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1635
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Summertime sadness   Summertime sadness EmptySam 13 Oct 2018 - 17:27
Oh putain. Barbe rousse osait soupirer. Pire que ça, il exigeait qu'elle ne pose qu'une question à la fois. Son petit cerveau était au ralenti à cause de la détention forcée ou quoi? Et puis, elle lui donnait un coup de main pour ramasser les trucs que lui avait fait tomber et il prétendait pouvoir la menacer? ... Avec quoi, ses outils de jardin? May essayait de ne pas trop le dévisager, mais c'était bien connu, elle n'était certainement pas la plus douée pour cacher quoi que ce soit. Il disait merci tandis que la princesse, elle, ne disait toujours rien, visiblement sous le choc de ce qui ressemblait presque à un niveau d'insolence encore plus grand que le sien, sans vraiment être assumé. C'était pas peu dire.

Disons que pour un premier contact réel avec un otage, ça n'aidait pas la princesse à les apprécier davantage. Elle était passée par toutes les phases, avec eux; faire comme s'ils n'existaient pas, les prendre en pitié, presque s'identifier à eux - surtout après sa fugue ratée - et finalement à avoir envie de les emmerder tous autant qu'ils étaient parce que, bordel, elle n'était pas responsable de ce qui se passait ici, et était d'autant plus impuissante de l'éventuelle suite des choses. Enfin. Cendrillon allait le laisser filer; après tout, ce n'était pas son problème à elle s'il allait faire des conneries ailleurs. Mais quelque chose dans son attitude l'irritait, comme s'il ne la prenait pas au sérieux, comme s'il se moquait - autant d'elle que du reste, d'ailleurs. May n'avait rien fait pourtant, selon elle, la petite n'allait donc certainement pas se laisser marcher dessus par le type, quand même.

Il reprenait presque son chemin quand elle entendit ses propos plutôt vagues. Il rêvait de lui rentrer dedans avant de crever? Sérieusement, elle avait bien compris? Ou la situation qu'il décrivait n'avait rien à voir? Il était en manque ou complètement sénile, le quarantenaire? Confuse et sourcils froncés, Liv se plaça devant lui pour l'obliger à s'arrêter, ne le quittant pas de ses yeux bleus. "Ça tourne pas rond chez toi ou quoi?" Clairement, mais le demander était inutile. Comment pourrait-il bien se porter alors qu'il n'était ici qu'une marchandise à leur profit? Mais elle n'était pas de bien belle humeur, la petite. Son ton était encore relativement bas, agacé. "Répète ça, pour voir?"

Décidément, le mec venait de mettre les pieds dans les plats. Il ne fallait pas la piquer, surtout pas ces derniers temps. Il ne faudrait pas qu'elle éclate. Et si elle était désolée pour lui, au plus profond d'elle-même; qu'elle n'avait pas la moindre envie de se prendre la tête, la demoiselle n'appréciait certainement pas son attitude à deux balles. Levant les cils vers lui, May s'entêtait à lui montrer qu'il ne s'en sortirait pas aussi facilement. "J'attends tes explications." reprit-elle sans poser d'autres questions. Elle respectait son souhait, putain! Et après on disait qu'elle n'était qu'une petite peste, non mais! Elle ne le menaçait même pas, d'ailleurs, suite à son affront. Il n'aurait certes pas eu la même chance avec d'autres habitants du district.

Non, la blonde allait le laisser déblatérer ce qu'il avait à dire - il était mieux de le faire - et aviserait ensuite. Quel modèle de calme et de maturité, mademoiselle Goldenberg. Peut-être que sa pitié prenait le dessus sur son caractère de merde, l'espace d'un moment.


'Cause everything I touch turns to ashes, and everything I love walks away from me, everything I've lost casts a shadow, I'm trying not to hold on


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Summertime sadness   Summertime sadness Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Summertime sadness -
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: