The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- [FLASHBACK] Look What We've Become [TERMINÉ] -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 22, Colt M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 221
Age IRL : 24
MessageSujet: [FLASHBACK] Look What We've Become [TERMINÉ]   Dim 26 Aoû 2018 - 11:46

Look What We've Become

Cora R. Haver & Romy Sednaoui

Je me rappelle de mes débuts au No Man's Land. C'était en plein hiver 2016, je venais de croiser enfin les premiers survivants non hostiles depuis mon groupe de Clatsop. Cela me fit presque un choc au second degré de voir que les autres personnes qui survivaient n'avaient pas forcément envie de me tuer. C'était le cas par exemple de cette gamine croisée dans cette armurerie, de ce type un peu dérangé sur la 16th Avenue SW qui passa à côté de moi sans s'arrêter, l'exception notable à cette non-agression étant le sauvetage in extremis de Kara alors qu'elle se faisait agresser lorsque je sortis de l'entrepôt.

Les premières arrivées dans l'entrepôt du No Man's Land étaient... tendues. Forcément, c'était d'autres survivants, peut-être ils avaient aussi tous connus leurs lots de saloperies dans cette crise et il fallait aussi dire que contrairement à eux, je présentais un peu mieux, certains avaient l'air de n'avoir pas pris de douche depuis le début de la crise. De plus, la présence d'une arme comme celle d'un fusil d'assaut suscitait la méfiance. Je venais en plus avec mon gilet pare-balles du FBI et c'était à peine si je ne risquai pas une rixe juste par ma présence. Fort heureusement, à part quelques impertinents, personne ne vint m'emmerder lorsque je m'installai dans un coin du NML. D'ailleurs, je ne restai jamais très longtemps dans l'entrepôt, jamais plus d'une journée ou de quelques heures, le temps de me reposer, d'échanger quelques paroles avec un autre être humain au moins dans la journée. Quand je me le sentais, j'allais voir le vieux Eddy ou quelqu'un d'autre. C'était parfois rassurant de se dire qu'il subsistait cette poche dans cette ville. On y faisait des rencontres.

Ces souvenirs me revinrent en mémoire pendant que je vérifiai le cordage d'une de mes sorties de secours par les fenêtres. Je mâchouillai entre mes lèvres un cure-dents et mon regard se porta au lointain, vers ce que je pensai être le NML. Le NML était aussi étrangement lié à quelqu'un dans mon esprit, une jeune femme qui se faisait appeler Romy.

FLASHBACK

L'été approchait et les températures se firent plus douces en cette saison. Je commençai à être une habituée du NML mais comme d'habitude, personne ne posa de questions à mes arrivées et personne encore ne s'étonna de mes départs. Quelques regards s'élevaient toujours lorsque la porte se fit entendre mais très vite, c'était des regards indifférents et les autres vaquaient à leurs occupations. Pour ma part, je m'étais trouvée un coin dans l'entrepôt pas trop dégueulasse et en gardant un espace entre moi et mon voisin, je m'étais installée sur un vieux tapis de sport ou de yoga pas encore trop usé pour oublier l'inconfort du sol. Il fallait aussi dire que mon dos me fit parfois mal à me poser comme ça. Avec l'artillerie que je portais, personne ne viendrait m'importuner avec ce M4 dans les mains mais je sortis le kit de nettoyage de mon fusil d'assaut afin d'enlever la crasse de l'arme. Mon voisin s'arrêta dans ce qu'il faisait et fixa mon M4. Je captai son regard et je posai la main sur mon Glock 22 en le fusillant du regard pour lui montrer le terrain miné devant lui.

N'y pense même pas.


DEV NERD GIRL



Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 15/01/2018
Messages : 239
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Look What We've Become [TERMINÉ]   Jeu 30 Aoû 2018 - 17:08
Dans l’esprit de Romy, le No Man’s Land avait toujours été là. Depuis le début de l’apocalypse certainement. Elle imaginait en tout cas dès les premières semaines des survivants s’abriter ici et essayer de survivre à tout ce gâchis. Personne n’avait jamais su lui dire réellement comment ce lieu avait vu le jour. Ses premiers résidents avaient sans nul doute passé l’arme à gauche depuis bien longtemps. À cette échelle, l’égyptienne et sa cousine Leila étaient en quelques sortes des petites nouvelles. Ce n’était qu’au début de l’été 2017 qu’elles avaient découvert l’existence de cet endroit. Alors que l’apocalypse les avait déjà fait chavirer à maintes reprises.

~ Flashback

Elles revenaient ici pour la deuxième fois. La première, elles s’étaient fait accompagner par une « connaissance » qui leur avait mentionné l’entrepôt. Cet endroit était pour elles une aubaine. Car à cette époque déjà, elles vivaient des charmes qu’elles troquaient contre des vivres. Mais croiser des survivants au hasard n’était pas un marché rentable, car ces derniers n’étaient guère nombreux. Aussi les deux femmes étaient-elles relativement misérables. Les joues creusées, les traits tirés, elles ne respiraient pas franchement la santé. Rien de bien glamour, mais en même temps, il suffisait de regarder la faune qui avait élu domicile au No Man’s Land pour la nuit, pour comprendre que personne ne ferait de chichis…

- Lui ? Qu’est-ce que tu en dis ? Les filles s’étaient installées dans un coin une heure plus tôt et avant de se lancer, elles évaluaient la population qui les entourait. Leila venait de faire un mouvement du menton en direction d’un vieillard : Eddy. Romy haussa un sourcil.
- Ça fonctionne encore à cet âge-là ? Demanda-t-elle, sans aucun jugement négatif. Elle ne prétendait pas y connaitre grand-chose à la machinerie masculine passé un certain âge. Encore que les trois hommes avec lesquels elles avaient vécu quelques mois pendant la grossesse de la bouclée n’étaient eux-mêmes plus tous jeunes…
- C’est sûr que celui-ci doit être plus vaillant, murmura la trentenaire, en avisant cette fois un homme robuste d’une vingtaine d’années.

La plus jeune fit un sourire, même si elle ressentait une pointe de nervosité. Elle avait appris ces derniers mois à s’offrir à des hommes qu’elle ne connaissait pas, mais elle mentirait en affirmant que cela la laissait complètement indifférente. Au fond d’elle, elle n’aimerait jamais ça. Surtout qu’ici, il y avait tant de témoins. De gens pour vous observer et vous juger. Elle n’était alors pas encore complètement en phase avec elle-même, loin d’assumer à cent pour cent ce qu’elle était amenée à faire pour subsister. Son regard sombre se posa notamment une seconde sur une blonde, assise avec une arme impressionnante sur les genoux.  Hum…

- Je prends celui-là, ok ? Je te laisse choisir ta première proie… Leila haussa un sourcil et l’autre acquiesça.

Les cousines se séparèrent ainsi pour aller accoster ces hommes dont elles parlaient. Romy resta sur Eddy, dont le visage ridé lui inspirait une certaine sagesse. Elle s’approcha de lui et s’assit pour discuter, à voix basse. Quelques minutes, sans se montrer oppressante. Il commença par grommeler, l’envoya un peu bouler, mais quand elle arriva à lui parler de sa démarche, son regard changea. Il s’excusa, mais ce n’était plus pour lui tout ça. Mais Romy avait plusieurs cordes à son arc et elle fit quelques propositions au vieil homme avant de le quitter pour le laisser méditer. Une bonne demi-heure s’était écoulée. De son côté, Leila parlait toujours avec l’autre type et avait cet air séducteur que sa cousine lui avait découvert dernièrement.

La jeune femme jeta un coup d’œil vers elle, passa une mèche de ses cheveux derrière son oreille, et reprit le chemin des quelques affaires qu’elles avaient installées plus loin. En passant près de Cora, elle croisa son regard.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 22, Colt M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 221
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Look What We've Become [TERMINÉ]   Ven 31 Aoû 2018 - 16:33

Look What We've Become

Cora R. Haver & Romy Sednaoui

Je lisais bien dans ses yeux que le fusil sur mes genoux le faisait saliver mais j'avais la main sur la poignée de mon Glock et j'étais même prête à le sortir avant qu'il ne le remarque et fasse un pas en arrière, comme si j'étais déjà en train de lui mettre le flingue sur la tempe. L'aminche commençait à m'énerver et en général, je devenais très mauvaise ainsi.

Ça vaaaa merde, j'admire ta pièce d'artillerie !


Mon cul, mate moi aussi non ? Alors ferme la, pose encore les yeux dessus et je n'hésite pas une seconde à te flinguer entre les deux yeux devant tout le monde. Ne me tente surtout pas...


Le gugusse écarquilla les yeux en me voyant saisir la poignée de mon Glock et il prit précipitamment la fuite vers l'autre bout de l'entrepôt. Comme réaction, tout en le regardant fuir, je hochai négativement la tête pour exprimer mon exaspération envers ce genre de convoitise maladive en remettant le Glock dans mon holster. Bien entendu, j'aurai hésité à le tuer devant tout le monde voire je ne l'aurai sûrement pas fait mais la dissuasion et la menace étaient le plus efficace envers les crétins dans son genre. C'est comme arrêter une petite frappe ou un homme de main, une légère pression et il se mettait directement à table.

Je repris comme si de rien n'était le décrassage de mon fusil avec le kit prévu à cet effet lorsque la porte s'ouvrit. Comme tout le monde, je n'ouvris qu'un œil désintéressé envers les arrivants mais quelque chose m'interpella. Les nouveaux venus étaient nouvelles et il fallait dire que les deux femmes ne payaient vraiment pas de mine. L'aspect sale et misérable, elles n'avaient pas meilleure mine que le débile que je venais de chasser mais à ceci près que les femmes me parurent beaucoup plus jeunes que le dit débile. Merde si sur les cocos du NML, les stigmates de la survie pouvaient se voir, celles-là portaient des traces plus importantes de la vie horrible au dehors. L'une d'elles avait même l'air plus jeune que l'autre, elles pourraient être mes filles. Je me sentis alors désolées pour elle alors que je venais à peine de les connaître, au moins ici, elles devraient moins se faire emmerder que dehors. Je les suivis du regard alors qu'elles s'installèrent dans un coin sans rien demander à personne.

Je nettoyais avec minutie mon M4, c'était un ancien collègue que j'ai connu d'abord dans l'armée avant d'être agent fédéral qui m'avait montré comment bien nettoyer son fusil et ses souvenirs m'étaient bien utiles, c'est pourquoi je pris mon temps pour le faire. Mon fusil désormais aussi propre que possible sur mes cuisses, je pris un autre kit de nettoyage dans une poche de mon gilet pare-balles, plus petit celui là pour mon Glock 22. La manœuvre était la même que pour le M4 sauf qu'ici, je savais parfaitement quoi faire et personne ne m'avait conseillé. J'avais retiré la culasse et la chambre de tir ainsi que le canon de l'arme de poing lorsque autre chose attira encore mon regard. Mais... c'était une de ces deux nanas de tout à l'heure ? Qu'est ce qu'elle est allée faire avec le vieux Eddy ? À peine cette réflexion me traversa l'esprit que je cherchai l'autre jeunette des yeux et quelle ne fut pas mon incrédulité en la voyant aux côtés d'un jeune homme, sale lui aussi et pas à l'aise. Je fronçai les sourcils lorsqu'en une fraction de seconde, je compris que la jeune fille était en train de tripoter le garçon voire de le séduire mais malheureusement, celui ci avait l'air nerveux et presque apeuré. Je ne pus en voir davantage car ce fut au tour de l'autre de passer devant moi en croisant mon regard. Je lui rendis le mien, plus sévère et pourtant cela ne l'empêcha pas de s'arrêter devant moi. Je me demandais bien qu'est ce qu'elle attendait, me voyait-elle comme un plan potentiel aussi ? Rien que cette pensée me fit stresser comme le jeunot.

Tu veux me faire du gringue comme ta copine ou tu cherches autre chose, gamine ? Oublie pour le flingue, j'suis la seule ici à savoir m'en servir correctement.


L'accueil n'était pas hostile quoique un brin, j'étais surtout blasée pour cacher mon embarras.

DEV NERD GIRL



Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 15/01/2018
Messages : 239
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Look What We've Become [TERMINÉ]   Sam 8 Sep 2018 - 11:24
Dans le regard qu'elle reçut de Cora, Romy perçut une certaine froideur. Elle n'aurait su dire ce qui la fit réellement s'arrêter, mais pendant une seconde, elle cessa son mouvement, dévisageant plus en détails cette femme sur laquelle les cousines ne s'étaient guère attardées précédemment. C'était sûrement quelque chose dans l'allure de la blonde. Son port de tête peut-être. Elle avait déjà un certain âge mais dégageait une classe indéniable. Comme quelqu'un de très éduqué ou simplement intelligent. Elle affichait la tête haute et pendant une seconde la bouclée l'envia. Elle allait en rester là, mais la femme en question, intriguée par cette analyse, l'interpela. Romy se trouva confuse, comme prise en flagrant déli. Ses yeux sombres allèrent une seconde rejoindre de nouveau Leila un peu plus loin, puis se posèrent sur l'arme que portait l'autre sur les genoux. Elle secoua négativement la tête.

- Oh euh... non je ne cherche rien, pardon. C'est juste que vous êtes... bien. Enfin propre, tout ça. Il était vrai qu'en comparaison à la population moyenne de l'endroit, Cora affichait une belle image. Romy détonnait certainement à ses côtés, dans ses vieux vêtements abimés et avec ses longs cheveux emmêlés. Je... je peux vous demander comment vous faites ça ?

Certes nettoyer ses vêtements ou les changer régulièrement n'était certainement pas indomptable. Mais quand on fuyait l'extérieur pour ne jamais s'exposer aux nouveaux monstres qui peuplaient la terre, cela relevait tout de même du défi. Les filles étaient pourtant conscientes qu'elles devaient améliorer leur hygiène de vie. Et d'autant plus avec l'activité qu'elles pratiquaient pour survivre ! Mais ce n'était hélas pas toujours aussi facile... Cela viendrait toutefois, progressivement.

Romy avait ainsi osé s'approcher de la blonde. En la regardant de plus près, les rides de la quadragénaire se devinaient davantage. Son assurance paraissait moins nette également, comme si elle était finalement tendue. Cela l'intrigua. Car déjà la bouclée avait en passion de connaître les histoires des autres, et celle de Cora attisa sa curiosité. Qu'est-ce qui pouvait bien conduire une femme dans son genre, dans un endroit comme celui-ci ? L'égyptienne ignorait encore les motivations principales des résidents plus ou moins réguliers du No Man's Land. Au cours des prochains mois, elle apprendrait à les deviner d'un simple coup d'oeil, mais pour l'instant, cela restait un mystère. Un mystère intéressant.

- Dites moi si je vous ennuie, précisa-t-elle. Si elle voulait la chasser, elle n'insisterait pas. Mais si je peux me permettre, qu'est-ce qui vous a amené ici ?
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 22, Colt M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 221
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Look What We've Become [TERMINÉ]   Mar 11 Sep 2018 - 10:46

Look What We've Become

Cora R. Haver & Romy Sednaoui

Comme je l'escomptai, froideur et arme en vue étaient de bons arguments de dissuasion et sur une pauvre fille comme elle, cela marchait sans trop forcer. Du coup, je me détendis en entendant les réponses de la jeune femme bien que restant sur mes gardes. Maintenant qu'elle était plus proche, je pus la détailler davantage et le moins que je puisse dire, c'était qu'elle ne présentait pas très bien, rien d'étonnant à ce que l'autre pas vraiment en meilleur état n'insiste autant auprès du jeunot là bas me dis-je en jetant un regard derrière celle qui se tenait devant moi. D'ailleurs cette dernière me fit la remarque inverse, que contrairement à elle et à la plupart des gens du No Man's Land, j'avais une meilleure apparence et je paraissais plus propre, habillée dans mon jean bleu nuit et portant un t-shirt bleu marine en dessous de mon gilet pare-balles. Je détournai le regard un instant, me sentant plus tranquille en sa présence avant de la regarder en retour, l'air ici impassible.

Ce n'est pas toujours le cas. Mais je prends autant soin de moi que possible. On arrive à faire bien des choses après trois années de crise.


Lorsque la jeune femme s'approcha, son odeur corporelle m'assaillit les narines et je fus presque écœurée de l'odeur. Mon dieu mais depuis combien de temps n'avait-elle pas prise de douche... Un genre de fumet avec des relents de sueur, de crasse et... une odeur... non... de sperme ? Par précaution, je ne la laissai pas approcher trop près de moi et je mis une petite distance entre elle et moi malgré le fait que je l'ai autorisé à s'assoir à côté de moi. Peut-être interprétait-elle cela comme un réflexe de ma part car je ne la connaissais pas ou autrement mais je me fichai bien de ce qu'elle pensait de moi. En revanche, passé le stade de la méfiance envers elle, je commençai à éprouver une certaine pitié. Si elle faisait comme son amie, elle en était résolue à se prostituer pour survivre. Mon dieu mais comment pouvait-on en arriver là... Pour me concentrer sur autre chose, je repris le nettoyage de mon Glock 22, ma petite brosse passant dans le canon.à l'air libre, la culasse et la chambre de tir à côté de moi. Lorsque sa question parvint à mes oreilles, je m'arrêtai un instant et je le regardai en retour, sans répondre et sans expression. Les lettres FBI passées en noir sur mon gilet pare-balles pour être plus discrète n'en disaient pas déjà assez ? Mon armement ?

Rien, comme tout le monde ici. Et vous, une raison particulière à part de se mettre en quête d'une nouvelle proie ? C'est la première fois que je vous vois ici mais quelque chose me dit que ce n'est pas votre première dans cet entrepôt, je me trompe ? Le vieux Eddy avait l'air de vous connaître, de vue du moins.


Je l'avais regardé sans rien dire avant de reprendre le nettoyage de mon arme et d'enfin lui répondre après un instant de silence. Instinctivement et sans que je ne m'en rende compte immédiatement, mû par les années d'expériences comme agente fédérale, je m'étais mise à l'interroger et à interpréter les quelques signes que je voyais. En revanche quant à moi, je refusai d'en dire plus, je me disais que les lettres sur le gilet, mon arme et la carrure de mon corps que j'avais forgé par les entrainements et les années de survie étaient suffisamment parlants, elle n'avait pas besoin d'en savoir plus. L'air d'être concentrée sur ma tâche, j'étais néanmoins attentive à ce qu'elle disait et que je tentai ici de faire abstraction de son odeur.

DEV NERD GIRL



Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 15/01/2018
Messages : 239
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Look What We've Become [TERMINÉ]   Lun 8 Oct 2018 - 14:09
Romy avait gardé une distance raisonnable avec la femme, consciente que la promiscuité était parfois compliquée et perçue différemment selon chacun. D’autant que Cora, rappelons-le, était lourdement armée ! Aussi elle ne se douta pas du trouble qu’engendra son odeur sur la blonde. Elle-même ne la sentait plus réellement, tout comme elle ne faisait plus attention aux odeurs des autres. La crasse et la mort avaient envahi leurs narines depuis longtemps. La femme resta vague quant à son secret beauté / propreté et l’égyptienne se fit simplement la réflexion qu’elles devraient certainement s’installer quelque part près d’une rivière afin de pouvoir se laver elles et leurs vêtements plus régulièrement. D’ici peu, elles découvriraient d’ailleurs la maison qui les accueilleraient pour les mois suivants. Leur maison : la Jonquille.

Sans la chasser, Cora resta distante et ne répondait finalement qu’à ses questions avec la même distance. Romy ne croyait pas une seconde que rien n’amenait la femme ici. Si cette dernière le croyait, alors elle se mentait à elle-même.

- Une proie ? Répéta-t-elle, sans comprendre l’allusion. Après tout, elle ne percevait pas une seconde le commerce qu’elle exerçait de cette façon. Car qui disait proie disait victime. Et il n’était de toute évidence pas question de ça ! Leila s’était d’ailleurs détachée du jeune homme qu’elle séduisait. Elle lui avait fait sa proposition, elle le laissait méditer sans pression. Car non, elles ne forçaient la main à personne… C’est la seconde fois, en fait, répondit sa cadette un peu plus loin. On ne nous a parlé de cet endroit que dernièrement. Eddy est ce vieil homme ? Ajouta-t-elle en effectuant un mouvement du menton vers ce dernier. Sa courte conversation avec le vieillard ne lui avait pas permis d’apprendre son prénom. Elle capta alors son regard. Non, nous venons de nous rencontrer. Elle ne pensait pas l’avoir vu la première fois qu’elle était venue ici. L’impression de Cora laissait sous-entendre qu’une part du charme de la bouclée avait toutefois fait son effet sur le bonhomme. Mais je pense que nous reviendrons régulièrement. Fréquenter d’autres… survivants, ça change tout. Tout ce temps qu’on peut passer seul, sans savoir qui ou comment s’en sortent les autres gens. Alors qu’ils sont parfois tout près.

Probablement que Cora ne partageait pas ce point de vue. Elle semblait méfiante avec autrui, ce qui rendait sa présence ici doublement intrigante. Ce n’était pourtant pas parce qu’on pouvait craindre les autres qu’on cherchait nécessairement à les fuir. L’Homme était sociable dans son essence.

- Ce gilet… c’était le vôtre ou vous l’avez récupéré sur quelqu’un ? Demanda-t-elle ensuite, espérant bien en apprendre progressivement tout de même un peu plus sur son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 22, Colt M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 221
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Look What We've Become [TERMINÉ]   Mer 17 Oct 2018 - 11:45

Look What We've Become

Cora R. Haver & Romy Sednaoui

Mon nettoyage se poursuivit quoique il était effectué de manière machinale, sans vraiment de concentration car par habitude. Mes mains agissaient d'elles-mêmes, effectuant des gestes que je faisais aussi fréquemment que possible depuis la crise ou du moins depuis que je survivais. Je tâchai d'entretenir mes armes le mieux possible, mes anciens collègues ou même anciens militaires que je connaissais disaient souvent que des armes bien entretenues rendaient toujours le meilleur d'elles mêmes à leur utilisateur et pour les fois où j'avais dû faire parler les armes, elles ne m'ont jamais trahies. Cependant, mon attention ici était accaparée par la conversation avec cette jeune femme dont je ne connaissais même pas encore le nom, plus particulièrement lorsqu'elle se mit à dire que voir d'autres survivants et non hostiles qui plus est lui changeait l'existence. Là, elle marquait un point, en mon for intérieur, je le pensais aussi. Voir d'autres survivants nous amène à nous dire que nous ne sommes pas seuls. C'était pour moi une raison de se serrer les coudes, pas de s'isoler les uns des autres. Malheureusement, ça avait l'air d'un point de vue minoritaire.

Mon nettoyage se termina, la brosse passant une dernière fois sur les parties les moins accessibles de mon arme avant que je ne commence à remonter mon Glock 22. Remonter une arme de poing était beaucoup plus facile que de le faire pour une carabine comme le M4 mais je prenais délibérément mon temps car si au départ la présence de la bouclée m'indisposait, je commençai à l'écouter avec un intérêt croissant doucement. Mes mains savaient très bien ce qu'elles faisaient, si je devais rester concentrée sur le remontage de mon M4, celui de mon Glock 22 je le faisais depuis Quantico. La question de la jeune femme fusa et machinalement, je jetai un regard sur mon propre gilet, mes yeux parcourant rapidement les lettres FBI autrefois blanches repassées en noir. C'est qu'elle était curieuse celle là, poser des questions pouvait lui attirer des ennuis. Heureusement pour elle, j'étais méfiante voire renfermée mais pas une connasse ou un dégénérée, si je ne voulais pas en dire énormément à mon propos, je pouvais lui en dire un peu. De toute manière, je voulais aussi l'interroger car ses remarques avaient attiré mon attention. C'était donnant-donnant.

C'est le mien. J'étais fédérale, avant.


Avant la crise, sous entendu. Sobre, simple et efficace, j'avais répondu à sa question. Je revins au remontage de mon arme pour le finir sans pour autant remettre le chargeur qui était dans une poche de mon gilet pare-balles. Je vérifiai que mon arme fonctionnait correctement en rechargeant à vide et en m'assurant que la gâchette fonctionnait bien avant de remettre la sécurité et d'y encastrer le chargeur. Je vérifiai bien que tout fonctionnait avant de remettre mon flingue dans le holster à ma cuisse. Faisant attention au placement de mon M4 dans mon dos, je m'adossai finalement contre le mur de l'entrepôt avant de reposer mes coudes sur mes genoux. Je fronçai doucement les sourcils envers la jeune femme, non pas par colère mais par concentration, je voulais l'interroger par pur intérêt.

Vous avez parlé de fréquenter d'autres survivants. Je pense comprendre... ce que vous faites dehors pour pas crever de faim ou crever tout court. J'en conclus donc que vous êtes seule ? Que vous ne faites pas partie d'un groupe ?


Je partais du principe que tous ceux qui venaient ici au NML ne faisaient pas partie d'un groupe et/ou n'avaient pas de pied à terre quelque part ou d'une planque. Pour le coup, qu'une nouvelle du NML soit là m'intriguait désormais. Peut-être savait-elle quelque chose sur le dehors que je ne savais pas, je ne passais pas tout mon temps dehors au contraire.

DEV NERD GIRL



Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Look What We've Become [TERMINÉ]   
Revenir en haut Aller en bas  
- [FLASHBACK] Look What We've Become [TERMINÉ] -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Est-ce que c’est vraiment ça la guerre ? (Flashback) - [Tour II - Terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: