The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- The Devil's Advocate -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jenna Farrel
Modérateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau militaire - Pistolet 9mm - Fusil M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/12/2017
Messages : 1281
Age IRL : 35
MessageSujet: The Devil's Advocate   Ven 24 Aoû 2018 - 10:13
The Devil's Advocate


24 août 2018


Cinq jours. Cinq jours que Jenna avait eu la confirmation qu’elle était bien enceinte. Le choc de l’annonce passé, elle commençait à se faire à l’idée et le soutien d’Amélia et de Joann, ses deux amies étaient tout ce dont elle avait besoin pour affronter cela, du moins tant que Lucas n’était pas au courant. Le Docteur Zhou lui avait donné une prescription de médicaments très simple pour faire face aux nausées et cela avait l’avantage de lui permettre de se porter un peu mieux et d’avoir des nuits un peu plus correctes. Aussi c’est plutôt de bonne humeur et reposée qu’elle attaquait cette journée d’été. Hokulani lui avait conseillé de ne pas rester enfermée, d’aller prendre l’air aussi souvent que possible, de marcher un peu mais sans trop se fatiguer tout de même et il fallait suivre les conseils du médecin. Aussi elle était partie se promener dans le camp en essayant de donner le change face aux gens qu’elle croisait dans les allées. Pour la première fois depuis longtemps, elle avait même envie d’aller courir ou s’entrainer. Elle se faisait vraiment à l’idée et comme Zhou le lui avait dit « certes c’est un changement, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut changer de vie », aussi il fallait qu’elle se reprenne, qu’elle recommence à faire des choses dont elle avait l’habitude. Simples et sans danger pour le moment, des patrouilles dans le camp par exemple.

Perdue dans ses pensées tout en observant ce qui se déroulait autour d’elle, elle eut des pensées pour Lucas. Que devenait il depuis presque un mois seul à Renton ? Est-ce que seulement il allait bien ? Avait-il été blessé ? Elle se posait tout un tas de questions sur lui. Il avait fait un pas immense envers elle juste avant son départ pour l’île et cela cumulé à sa grossesse elle avait l’impression que sa vie prenait un tournant monumental, voir prenait un sens … tout simplement. Tournant à l’angle d’un bâtiment sans vraiment réfléchir où elle était et où elle allait Jenna marquait un temps d’arrêt soudain pour éviter de rentrer dans une femme qui se tenait devant la maison « Oh putain … pardon je ne vous … » levant les yeux pour voir la personne dont il s’agissait, le sang de Jenna se glaçait instantanément en décelant les longs cheveux roux attachés parfaitement en chignon … et merde … June. La serveuse avait tellement rôdé dans le camp sans réfléchir qu’elle avait fini par se retrouver devant la maison de la grande perche arrivant pile au moment où celle-ci sortait de chez elle. Et cerise sur le gâteau elle avait failli lui rentrer dedans sans la voir. Tu parles d’une rencontre fortuite. Il fallait vraiment que le destin s’acharne sur Jenna pour lui infliger une pareille rencontre alors qu’elle était plutôt de bonne humeur. On avait coutume de dire que le hasard faisait bien les choses, mais là, la serveuse remettait clairement cet adage en doute « … June … euh … Miss Phelps … je … je ne vous avais pas vu, je suis désolée. » La gêne de Jenna était palpable. Cette femme avait le don de provoquer chez la serveuse un espèce de mélange entre la peur et la colère. Il n’y avait que l’avocate pour déclencher cela. Les deux femmes ne s’étaient pas revues depuis l’entretien et le départ de Jenna pour Renton et la serveuse ne s’en portait pas plus mal à vrai dire. Dès qu’elle pouvait l’éviter Jenna le faisait, elle n’avait aucune affinité June et tout le monde au camp savait que les relations entre les deux femmes étaient plus que tendues.

Reculant d’un pas, Jenna eut pendant un instant l’envie de partir en courant pour éviter toute discussion avec la grande perche mais c’était le meilleur moyen de la froisser et de risquer une fois de plus un retour de flamme aussi prenant son plus beau sourire, la serveuse lui offrit le minimum de politesse dont elle était capable « Vous allez bien ? » la question était totalement fausse tout comme le sourire qu’elle lui offrait. Jenna n’en avait que faire au final. La foudre pouvait bien frapper l’avocate sur le champ que la serveuse n’en verserait même pas une larme, ou alors de rire.
by lumos maxima


We'll do it all
Everything
On our own

We don't need
Anything
Or anyone

If I lay here
If I just lay here
Would you lie with me and just forget the world?

I don't quite know
How to say
How I feel


Chasing Cars

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  https://lieenah.wordpress.com/ 
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 621
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: The Devil's Advocate   Ven 24 Aoû 2018 - 11:42
La relation avec le groupe de Renton était paradoxale. D’un côté, l’avocate restait convaincue que c’était une bonne chose pour leur extension stratégique, surtout si ça permettait d’enrayer la montée en puissance d’un autre groupe conséquent, mais en même temps… c’était un territoire hors de sa juridiction directe. Maniaque comme elle l’était, ça la démangeait de ne pouvoir distribuer les ordres jusqu’à des kilomètres de Fort Ward. Elle ne pouvait pour l’instant que s’en remettre à la gestion d’Ela et de Zack. Bonne ou mauvaise décision, l’avenir le lui révélera.

Cheveux sévèrement noués, jean et ample tee-shirt sur sa silhouette gracile, elle s’était préparée à rendre visite à Lawrence et Savannah. Depuis les derniers tests, les recherches sur le vaccin faisaient du surplace. C’était les aléas des travaux scientifiques, bien sûr, mais le temps se faisait long sans découverte. Impossible de lui enlever la sensation que tout, y comprit l’équilibre même de son royaume, reposait sur une révolution sanitaire. Elle comptait aller prendre la température côté laboratoire quand quelqu’un manqua de lui rentrer dedans juste devant la palissade de son jardin.

Pas n’importe qui : Jenna. Les orbes glacés de la quarantenaire toisèrent longuement sa cadette. Ça tombait plus que bien, parce que lui rendre une petite visite faisait aussi partie de ses projets estivaux. Il était plus qu’évident que son comportement sur le continent lui avait été rapporté et c’était l’une des raisons pour laquelle elle avait explicitement demandé à ce qu’elle soit consignée à Bainbridge jusqu’à nouvel ordre. Pour autant, la rouquine ne comptait pas en rester là, parce que ce n’était pas la première fois que le comportement de la jeune femme nuisait à ses collègues – et quelque chose lui disait que ce n’était pas la dernière.

- Laissons de côté le small talk, rétorqua-t-elle froidement à la serveuse qui lui demandait comment ça allait, on sait toutes les deux que ça ne nous intéresse pas, la science attendrait, elle avait un élément perturbateur à recadrer, venez.

June fit demi-tour pour l’inciter à la suivre vers sa demeure. Elle aurait pu lui proposer de monter jusqu’au bureau mais s’épargna cette peine : son « invitée » n’était pas censée être là pour très longtemps. Cette fois, elle ne lui accorderait même pas le bénéfice du doute ou d’un échange équitable. Moins de quinze minutes et elle serait congédiée. Sans rien lui proposer à boire ni aucune signe de courtoisie, l’avocate désigna seulement le canapé de son salon avec un « assezyez-vous » qui fit virtuellement chuter la température de plusieurs degré.

- Justement, on devait parler de votre avenir. Vous avez pourquoi j’ai à vous parler, n’est-ce pas ? Question purement rhétorique destinée à tester l’insolence de Jenna ce jour-là.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Jenna Farrel
Modérateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau militaire - Pistolet 9mm - Fusil M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/12/2017
Messages : 1281
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: The Devil's Advocate   Ven 24 Aoû 2018 - 12:08
The Devil's Advocate

Un rictus et un soupir. Voilà la seule chose qui échappait à Jenna face à la froideur rigoureuse de l’avocate. La journée venait de prendre un tout autre sens pour la serveuse et elle s’annonçait bien pourrie. Il était évident que le fait que Jenna ait été renvoyé sur l’île sans qu’elle ait son mot à dire avait un lien avec June et avec les quelques accrochages qu’elle avait eu à Renton. Sa manière de faire lors de l’annexion du Ranch ou encore le passage à tabac d’un soldat allié avaient scellés sa destinée et il est claire que la discussion qui s’annonçait aller tourner principalement autour de ces deux points là. Jenna n’avait même pas le temps de placer un mot que June s’engouffrait à nouveau dans sa demeure en ordonnant à la serveuse de la suivre. Peu de choix s’offraient à elle, elle ne pouvait que s’exécuter sans broncher, ce n’était pas le moment de la froisser. Soupirant une nouvelle fois en baissant les yeux au sol, Jenna prenait la suite de la grande perche pour entrer dans la maison.

Le ton de June était froid, voir glacial. C’était à se demander si on était encore en été à vrai dire. Il y avait comme une espèce de blizzard hivernal qui régnait dans cette maison et l’hôte des lieux n’y était pas totalement étrangère. Se décidant à obtempérer dans la mesure de ce qu’elle pouvait supporter Jenna s’installait sur le canapé que lui avait indiqué l’avocate. Pas le temps de respirer que déjà la question fatidique tombait. Evidemment que Jenna savait de quoi il s’agissait et June aussi. Si la question pouvait paraitre comme une forme de politesse, la serveuse savait qu’il en était rien, c’était simple pour la tester et prendre le dessus dès le début de la conversation. Cette façon de faire ne plaisait définitivement pas à Jenna, cette espèce de consistance que se donnait l’avocate lui faisait hérisser les poils et lui donnait la furieuse envie de lui « rentrer dedans » au sens premier du terme, histoire de la remettre en place et de la faire descendre de sa tour d’ivoire où elle se croyait bien à l’abri.

Tout le monde savait que Jenna avait un sale caractère elle aussi et qu’elle n’était du genre à se laisser faire. June le savait. Alors autant ne pas jouer et ne pas faire comme si les deux femmes avaient la moindre considération l’une pour l’autre « Oui je sais. On ne m’a pas renvoyé ici par hasard. » Prenant une grande inspiration pour tenter de contenir une volée d’insultes ou de provocations Jenna levait les yeux pour croiser le regard de son inquisitrice du jour « Je sais que votre temps est … précieux. Alors par quoi commençons nous ? Les accusations ou les sanctions ? » … raté. La première provocation était passée sans que Jenna puisse vraiment la contrôler, mais tant pis. Les deux femmes avaient un franc parler, c’était peut-être le seul point commun entre elles, aussi la discussion promettait de monter dans les tours rapidement, tout comme la première fois. S’installant plus confortablement dans le canapé, Jenna posait les coudes sur ses genoux en croisant les mains, comme pour montrer qu’elle était prête à l’affrontement.
by lumos maxima


We'll do it all
Everything
On our own

We don't need
Anything
Or anyone

If I lay here
If I just lay here
Would you lie with me and just forget the world?

I don't quite know
How to say
How I feel


Chasing Cars

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  https://lieenah.wordpress.com/ 
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 621
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: The Devil's Advocate   Ven 24 Aoû 2018 - 22:11
La première riposte de la jeune femme fit ses lèvres s’étirer en un sourire artificiel et carnassier. Elle pensait toujours pouvoir se tirer d’affaire, hein ? Que l’impertinence et l’insubordination resteraient éternellement impunis ? Jenna n’avait visiblement pas la moindre idée de ce à quoi elle risquait de faire face et continuait de s’enfoncer dans son marasme. L’avocate croisa les jambes sans cesser de darder ses orbes perçants sur sa cadette. A la manière d’un prédateur guettant une proie, elle prenait tout son temps avant d’embrayer :

- Vous vous croyez toujours aussi maligne, n’est-ce pas ? Vous faites n’importe quoi, on vous reprend et vous pensez que c’est oublié ? Son timbre n’avait rien d’engageant, on veut vous s’entretenir sérieusement avec vous et vous vous esquivez avec une pirouette insolente, elle marqua brièvement une pause, jaugeant ou savourant le discours à venir, c’est ce que vous voulez être tout le reste de votre vie Miss Farrel ? Une petite idiote qui se croit au-dessus des règles et en qui plus personne ne fait confiance ?

En fin de compte, il n’était même pas nécessaire de plomber la réputation de la serveuse, elle s’en chargeait parfaitement toute seule. Les équipes d’expéditions n’en voulaient pratiquement plus, de peur qu’elle ne déraille sur le terrain, et Arizona validait l’interdiction de lui confier une arme à feu, même pour veiller aux postes de surveillance. Les rumeurs allaient bon train dans une si petite communauté et à l’instar d’un ancien village où se colportaient les commérages, Jenna était sans doute la personne à éviter par définition. Une sinistre célébrité. La triste vérité était que cette femme insignifiante creusait sa propre tombe. C’était là le sentiment qu’avait la rousse à son égard : un mélange de mépris total et d’indifférence.

- Vous connaissez déjà les accusations, je ne vous ferai pas le plaisir de les répéter, mais… vous savez, je commence à me demander sincèrement si les « sanctions » sont utiles, elle feignit une brève réflexion, je veux dire… vous n’avez pas l’air d’en tirer des leçons, vous vous mettez du monde à dos… et c’est bête parce qu’il pourrait y avoir un accident, dont vous êtes la victime… ou un proche, et personne ne voudra compatir ou entendre votre version des faits, elle avait délivré ces dernières paroles avec une lenteur glaciale et doucereuse, vous voyez ce que je veux dire ? Devrais-je vous donner une autre chance de vous racheter ?


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Jenna Farrel
Modérateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau militaire - Pistolet 9mm - Fusil M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/12/2017
Messages : 1281
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: The Devil's Advocate   Lun 27 Aoû 2018 - 11:28
The Devil's Advocate

Il n’avait pas fallu longtemps que la discussion tourne encore une fois à la joute verbale avec June. Décidemment les deux femmes ne se supportaient pas et cela se ressentait à chaque mot, à chaque expression du corps. L’avocate avait assené ses coups avec une précision méticuleuse, digne d’un horloger suisse. Elle savait précisément où elle tapait et surtout elle savait précisément comment le faire « Oh non je ne me crois pas maline. Je sais que je n’ai pas votre classe pour diriger et manipuler … » un prêté pour un rendu, voilà ce qu’il en était avec Jenna. La serveuse soutenait le regard de June, bien décidé à ne pas baisser les yeux cette fois-ci. Elle restait logée dans le canapé, ne bougeant que peu, gardant une position neutre.

« Je vais vous avouer une chose Miss Phelps … la confiance des autres, c’est une chose dont je me passe depuis ma naissance. Et je ne m’en porte pas plus mal au final. » c’était la stricte vérité. Jenna avait toujours été une mal-aimée, la faute à son comportement bien sûr mais au final elle s’en était accommodé et avait appris à faire avec dans la vie de tous les jours. La seule personne dont elle avait besoin, elle l’avait laissé à Renton en venant ici. C’était le seul qui avait de l’importance pour elle, le seul pour qui elle se mettrait vraiment en danger et pour qui elle serait prête à changer « Je n’ai pas besoin de ressentir de la reconnaissance quand les gens posent les yeux sur moi, tout comme je n’ai pas besoin que l’on me fasse confiance. Je sais ce que je vaux et ce dont je suis capable. » roulant légèrement les épaules pour se décontracter un peu, Jenna reculait un peu sur le canapé pour se mettre un peu plus à son aise, mais sans lâcher l’avocate du regard « Vous le savez. Les règles sont faites pour être contournées. Ce n’est pas votre façon de faire, je l’entends bien. Mais il faut des personnes comme moi dans certaines occasions, dans certains moments où les règles sont un frein dont on se passerait bien. » il en avait toujours été ainsi. C’était un adage que tout le monde connaissait. Les règles sont faites pour être brisées, c’était ainsi. Il arrivait toujours un moment dans la vie de chacun où il fallait le comprendre et surtout l’accepter. Tout ne peut pas être fait dans les règles à chaque seconde. Il faut parfois savoir franchir les limites de la bienséance et de l’éthique, et dans ce domaine, Jenna était devenu une experte.

« Vous pouvez me menacer, ou encore menacer les personnes à qui je tiens … enfin LA personne à qui je tiens serait plus exact, mais vous me connaissez June … » l’utilisation du prénom était bien ciblé cette fois-ci, comme pour instaurer un ton plus sérieux et intime dans la conversation « … vous savez donc l’effet que cela aurait sur moi et mes actions … si l’Apocalypse m’a appris une chose c’est que l’on doit vivre chaque jour comme le dernier, et le mien … comme le vôtre peut arriver à tout instant. » la menace était bien pesée, millimétrée à son tour, et certainement plus directe que celle que l’avocate avait placée. Jenna le savait. June n’était pas stupide, et elle savait pertinemment que si quelque chose arrivait à Lucas cela n’aurait pas l’effet de calmer la serveuse, cela serait tout le contraire.

Un léger sourire s’emparait des lèvres de la serveuse. Elle passait une main dans ses cheveux blonds pour les recaler derrière son oreille et alors que son regard lâchait un instant celui de l’avocate pour détailler la pièce « Vous êtes la finesse et le contrôle, je suis la brutalité et l’impulsivité. Nous ne nous entendrons jamais sur la manière de faire les choses, nous le savons toutes les deux. Tout ceci …  » d’un geste de la main elle montrait la pièce et la bâtisse plus généralement « … ce n’est que du vent. Tout peut disparaître du jour au lendemain vous le savez. Pas de mes mains … j’ai d’autres priorités croyez-le ou non. Mais si tout cela venait à tomber, je préfère grandement ma façon de faire… »
by lumos maxima


We'll do it all
Everything
On our own

We don't need
Anything
Or anyone

If I lay here
If I just lay here
Would you lie with me and just forget the world?

I don't quite know
How to say
How I feel


Chasing Cars

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  https://lieenah.wordpress.com/ 
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 621
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: The Devil's Advocate   Lun 27 Aoû 2018 - 12:55
June ne put s’empêcher… de rire. En voyant sa cadette soutenir son regard, se mettre à l’aise, défier son autorité avec une assurance bien mal placé. Un rire glacé, sans joie, sans âme. Carnassier. Le menace que lui renvoyait la serveuse come un revers de tennis ne la fit pas sourciller, parce qu’elle était affreusement prévisible et atrocement puérile. Jenna l’avait dit elle-même : elle était l’impulsivité et la brutalité. Bien incapable de commandité un meurtre et donc, bien incapable de l’atteindre. Et contrairement à ce qu’elle pensait, le soutien des autres, elle en aurait plus que besoin.

- Waw, souffla-t-elle avec une expression feinte d’admiration, vous croyez vraiment à votre numéro de petite anarchiste, n’est-ce pas ? Elle prit un nouvelle instant pour jauger son interlocutrice du regard, ses yeux émeraudes taillés pour la transpercer, pourtant vous l’affirmez : je suis le contrôle. Vous pensez réellement que tout arrive par hasard ? Elle désigna vaguement de la main ce qui les entourait, en écho au geste de la jeune femme, ou vous pensez que je ne fais que faire semblant ? La question n’attendait pas de réponse, alors elle poursuivit, je suis bien au-dessus de votre petit jeu de survivante complexée. Je connaissais bien Siobhàn Chambers ainsi que son mari, vous savez ? Et pourtant, pensez-vous que je sois là par chance ? Ou par dépit ?

Le bruit qu'avait fait Stanley Maverick était certainement une excellente diversion, ce serait mentir que de dire qu’il n’avait pas soulevé la voix populaire. Néanmoins, dans la dernière ligne droite, c’était l’avocate qui avait murmuré aux bonnes oreilles pour s’assurer une part du trône. Elle aurait tout aussi bien pu rapporter à temps à ses amis ce qui se tramait pour qu’ils redressent la barre, au mieux, ou qu’ils s’échappent avant qu’il ne soit trop tard. Sauf que comme elle l’avait toujours fait : la carrière prévalait sur l’humain. Son hilarité était calmé mais son sourire supérieur demeurait.

- Je vous rappelle que j’ai ordonné la mise à mort de notre ancien leader et… j’ai été applaudie pour ça. Je pourrai demander à ce que vous soyez exécutée en place publique demain matin et on me remerciera encore, tacla-t-elle froidement, sans plus s’encombrer de sous-entendu, ou bien… il se pourrait tout simplement que vous tombiez malade ou que vous soyez empoisonnée avec votre ration du jour… je peux vous atteindre n’importe quand et partout Miss Farrel alors que votre seule chance de mettre vos menaces à exécution, c’est ici et maintenant, elle restait calme et détendue après cette provocation évidente qui ne l’empêcha pas d’ajouter, si vous ne voulez pas participer à ce qu’on construit ici, partez, je vous l’ai déjà dit. Je n’ai ni peur, ni besoin de vous.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Jenna Farrel
Modérateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau militaire - Pistolet 9mm - Fusil M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/12/2017
Messages : 1281
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: The Devil's Advocate   Lun 27 Aoû 2018 - 14:18
The Devil's Advocate

Anarchiste ? Jenna ? … sérieusement elle s’en moquait royalement. Elle n’avait aucune envie de déstabiliser l’ordre établi et les puissances en place, elle les ignorait tout simplement et elle souhaitait juste que l’inverse soit vrai, qu’on lui foute royalement la paix en somme. Jenna ne demandait qu’à faire sa vie comme elle l’entendait et surtout qu’on la laisse tranquille.

La serveuse avait une fois de plus écouté les menaces de mort claires qu’exprimait l’avocate, non sans un sourire empreint de provocation et de moquerie. Evidemment que June avait toute latitude pour faire disparaitre la serveuse et elle avait sûrement raison en disant que beaucoup de monde la remercierait mais bien que les menaces pleuvaient comme une longue journée d’automne Jenna était toujours là après des mois, toujours à lui faire face à elle. Ce que devait ignorer la grande perche, c’est que la serveuse n’avait pas peur de la mort. C’était la fin pour chacun de toute façon, aussi à quoi bon en avoir peur puisque de toute façon on ne pouvait l’éviter, même tous les efforts du monde. Cela était encore plus vrai maintenant que la Mort rôdait à chaque coin de rue et sur chaque sentier, route, chemin … la Mort était le quotidien de chacun, et chacun s’évertuait à l’éviter soigneusement, tout du moins à la retarder puisque c’était une fin inéluctable. Se redressant sur le canapé pour se tenir le dos droit les yeux de Jenna revenaient se poser sur la rousse face à elle « J’entends vos menaces June … il était même inutile de les exprimer, elle transpire de votre corps. » le ton de la serveuse était on ne peut plus classique, le même qu’à son habitude, loin du froid glacial qui lui était opposé « Vous savez j’étais partie … enfin vous ne m’aviez plus dans les jambes et pourtant vous m’avez faite revenir … parce que je me doute que l’ordre émane de votre cher intellect … aussi … » prenant appui de ses mains sur ses genoux Jenna se relevait pour se mettre debout face à l’avocate « … soit vous me dites le fin mot de cette conversation, soit je vais retourner à mes occupations qui vous chagrinent tant. Croyez-moi si vous voulez, mais j’ai vraiment d’autres priorités plus importantes que de se balancer des menaces de mort à la figure.»

La serveuse se tenait debout face à son inquisitrice, les mains sur les hanches, attendant sagement ce qui allait suivre. Mais Jenna n’était pas connu pour sa patience et elle avait à faire, notamment un rendez-vous avec le Docteur Zhou pour le suivi de cette grossesse qui était SA priorité actuellement. L’espace d’un instant, Jenna esquissait un sourire à nouveau, se souvenant que l’avocate n’était pas au courant pour sa grossesse et elle ne put s’empêcher de se demander comment celle-ci réagirait si elle venait à l’apprendre. Au vu du glaçon qui devait lui servir de cœur, la réponse était évidente mais on ne savait jamais réellement ce que pensait les gens et il n’y avait qu’à voir la réaction de Joann pour savoir que cela pouvait être à l’opposé de l’image que l’on s’en faisait. Jenna se passait à nouveau une main sur le visage pour remettre ses cheveux dans l’ordre, son regard sur l’avocate respirait l’indifférence la plus totale « Alors nous continuons à nous écharper verbalement ou puis-je rejoindre le Docteur Zhou pour ma consultation ? » . Le pas était franchi, Jenna avait lâché le morceau en toute connaissance de cause, en sachant pertinemment que l’information allait se répandre sur l’île comme une trainée de poudre que l’on enflamme. Mais elle s’en moquait. Il devait arriver dans quelques jours et elle aurait tout loisir d’avouer à l’homme qu’elle aimait qu’il allait devenir père, qu’importe si les gens le savaient, de toute façon elle ne pourrait le cacher bien longtemps.
by lumos maxima


We'll do it all
Everything
On our own

We don't need
Anything
Or anyone

If I lay here
If I just lay here
Would you lie with me and just forget the world?

I don't quite know
How to say
How I feel


Chasing Cars

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  https://lieenah.wordpress.com/ 
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The Devil's Advocate   
Revenir en haut Aller en bas  
- The Devil's Advocate -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» The devil's advocate [pv Nem]
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Alignement NewJersey Devil
» Supernatural;; Sympathy For The Devil
» [Defense Devil] Présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: