The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Back to The Red Leather Club -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Back to The Red Leather Club   Back to The Red Leather Club EmptyMar 14 Aoû 2018 - 16:35
Back to the Red Leather Club


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Ça avait pas changé. 'Fin si, putain la peinture était écaillée ça et là, la façade avait plus rien de sa superbe. Quant au néon qu'il se souvenait être rose fluo, un truc à faire saigner les rétines peut-être pour éviter à certains mecs de caler combien les foutues bombes de la clientèle en étaient pas vraiment toutes, il était explosé depuis des lustres et se pétait à moitié la gueule le long de la porte barricadée par un tas de bordel infâme. Fuller avait parqué la caisse un peu plus loin, et même si jusqu'à présent son pote, et sponsor de safe-baise, avait pu vraiment penser qu'ils allaient se fournir en essence, assez loin du District et en ville histoire de s'assurer une multitude de stations-service, en le voyant zieuter ce vieux « bar », il pouvait désormais soupçonner la grosse baleine sous le gravillon qu'il avait présenté à la grande Tige. Porte avant trop encombrée, y avait plus qu'à espérer que celle, par laquelle ils étaient passés des années plus tôt avec Raven, soit accessible.

Lunettes noires sur le nez, Nate esquissa un sourire en se souvenant de cette soirée. Pour ça il avait une sacrée mémoire, tout ce qui concernait le cul de près ou de loin se gravait dans sa tête et défilait, parfois, comme la bande d'un film plaisant. Avec sons et couleurs en prime, pas le genre de porno que ses grands parents pouvaient se mater, en noir et blanc, à l'occaz'. Longeant le mur de droite, bientôt le battant sombre, devenu passablement gris avec le temps et l'absence d'entretien, Nate télescopa sa matraque et la fit claquer un bon coup sur le métal. Pas de réponse, au moins le premier corridor, assez étriqué dans son souvenir, était pas peuplé par de potentiels gorilles dépecés.

- Osef d'l'essence pour l'moment, on va faire l'plein d'carburant autrement, t'veux Don' ? Tout le monde l'appelait Donovan, Floyd ou encore Donnie, on pouvait bien innover, après tout, c'était même pas con puisque ce mec était le parrain de la mafia sexuelle du District.

L'image le fit marrer. Le trentenaire tourna la clinche, accompagnant ça d'un bon coup d'épaule et, une fois dedans, alluma sa torche pour revoir les tags fluo - qui filaient le long de l’escalier menant aux entrailles de la perversion - préservés par la pénombre suffocante des lieux, se refléter dans le faisceau de lampe. Descendant déjà les quelques marches pour se retrouver devant le rideau, désormais mité, et l'autre porte, Nate réitéra ses gestes précédents. Là encore, rien. Putain même pas une hôtesse zombiesque pour venir les distraire ? Bref, au moins ils auraient accès à la salle principale et au bar, histoire de se rafraîchir le gosier après avoir tapé ces kilomètres, dans la Malibu aux ressorts de sièges merdiques, jusqu'à Seattle. Battant passé, sa torche et celle de Donnie leur permettaient d'avancer. C'était plus si cool, mais là, en voyant le décor, les quelques fresques et les trucs un peu space un peu partout, Floyd pouvait plus douter du genre d'endroit dans lequel ils venaient de foutre les pieds.  Le laissant faire, le journaliste se dirigea vers le bar gavé de poussière, déjà à regarder ce qui restait sur les étagères vitrées dégueulasses.

- T'd'vineras jamais avec qui j'suis v'nu ici, quand c't'ait encore in. Rit-il. Et parce qu'il avait pas envie d'attendre, tout autant de se faire mousser un peu, parce que finalement il allait peut-être aussi savoir si, vraiment le grand sec tatoué lui était passé dessus aussi, Nate agrippa une bouteille quasi pleine, qu'il fit glisser vers son acolyte, tout en décapsulant l'autre prisonnière de ses mains et suspendit le goulot à ses lèvres pour reprendre. Victoria «suction cup» Raven ….. Hilare quant au surnom que son ex connaissait pas, Nate avala une gorgée de sa teille, grimaça un peu vu le goût, puis arqua un sourcil pour ponctuer. J'l'ai même ramoné dans la salle 4, un genre d'truc pour les amateurs de clos'up, côte à côtisme, en matant une p'tin de bombasse avec des nibards mec, le genre d'blacon où tu pourrais t'noyer tant ça donne envie t’asphyxier.

made by LUMOS MAXIMA

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Back to The Red Leather Club   Back to The Red Leather Club EmptyJeu 16 Aoû 2018 - 12:30
L’avantage quand on était le gars en charge des expéditions, c’était qu’on pouvait bien faire ce qu’on voulait en tant qu’expédition, tant qu’on ramenait quelques merdes, personne venait vous cuire les couilles. Donovan en profitait donc allègrement, déjà qu’il était moins assidu dans son travail, plutôt occupé ailleurs comme par exemple entre les cuisses de Collins, la plupart du temps, le tatoué aurait pas été étonné qu’on lui sucre son rôle important. Est-ce que ça l’inquiétait ? Pas vraiment, tant qu’il avait un toit sur la tête et la perspective d’une nana au bout de sa queue, le tatoué s’estimait heureux dans cette foutue fin du monde.

Nate l’avait donc embarqué dans une sortie, soit disant pour de l’essence, mais un truc lui soufflait que le plus jeune carburait pas au gasoil ou au sans plomb mais plutôt au cul tout simplement. En fait, il était un peu comme lui, mais plus jeune. C’était presque ce petit frère qu’il avait jamais eu, un abruti de première qu’il pouvait embarquer dans toutes ses conneries et avec qui il pouvait parler sans retenue, de tout et de toutes leurs conquêtes. Et quand ils débarquèrent sur le lieu du crime, Donovan siffla d’un air impressionné. « Ça, c’est des paroles divines Fuller. » Don’, le brun haussa les épaules, Don Donovan, quand il pensait aux autres Don, ça lui plaisait bien. C’était toujours mieux que Donnie.

Il avait laissé Nathan jouer avec sa matraque pour vérifier la sécurité des lieux, il le laissa aussi s’aventurer en premier dans l’antre des plaisirs lubriques, qu’il en profite parce qu’il lui laisserait pas toujours la première place dans ce genre d’endroit d’ailleurs. La déco du baisodrome était d’un kitsch à faire vomir, l’odeur aussi d’ailleurs, mais malheureusement pas un seul rôdeur en bas résille pour le faire rire. Balayant la zone du faisceau de sa lampe torche, Donovan avança vers le bar, dépoussiérant d’un revers du bras un des tabourets pour y poser son cul. « Hum ? » Avec qui donc ? Il était curieux pour le coup, parce que pour lui poser la question comme ça, c’était forcément quelqu’un qu’il connaissait.

Une bouteille de tequila glissa jusqu’à lui avant que Nate lui apporte la réponse. « No way ? Tu l’as embarquée ici ? Remarque … ça me choque pas tant d’elle. » Pensif, le tatoué se remémora leur baise, parce qu’on pouvait difficilement parler de faire l’amour dans leur cas. C’était bien son genre ce genre d’endroits, décomplexé, sulfureux, jouissif. « C’était pas trop tentant d’aller faire trempette à côté ? J’veux dire, Blanche-Neige a un châssis d’enfer mais côté parechoc, y’a plus imposant. » Ramenant le goulot à ses lèvres, Donovan but une bonne gorgée de tequila. Bordel elle arrachait sa maman celle-là, sans doute un peu plus fermentée que de rigueur, mais la valeur n’attendait point le nombre des années ou une connerie du genre.

« C’était sérieux toi et Blanche-Neige ou juste des coups comme ça vite fait bien fait ? » Il avait compris qu’il y avait eu un truc entre eux, et dans le fond il s’en raclait l’anus sur le macadam, il se doutait bien que d’autres gars avaient déjà fait de la spéléo avec la plupart des nanas qu’il avait eu l’occasion de visiter mais l’image que ça lui collait en tête était pas forcément celle qui le faisait planer. Mais ça le fit néanmoins rire de se dire qu’ils avaient un trou en commun.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Back to The Red Leather Club   Back to The Red Leather Club EmptyJeu 16 Aoû 2018 - 13:07
Back to the Red Leather Club


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Ils finiraient sûrement bien, pas ronds comme des queues de pelle étant donné qu'il faudrait se rentrer les miches à Renton, mais bien ouais. A planer suffisamment à coup d'alcool frelaté et de conversations légères. Wohhh putain son nouveau pote était quasiment surpris de sa révélation, enfin pas tant que ça non plus. Y avait qu'à regarder Vicky pour comprendre qu'elle avait pas palpé qu'une batte, comme jouet, dans sa vie. Ouais donc, la trentenaire chaudasse l'avait amené ici, il l'avait baisé ici aussi, et tout ça en reluquant la paire de roberts bien plus fournie d'une autre brunette. D'ailleurs Floyd lui faisait remarquer un truc qui, à cette époque, lui avait effleuré l'esprit si fort qu'il en avait sans doute bandé plus dur mais pas dans la bonne grotte. Il aurait peut-être dû finalement, faire trempette dans la culotte de Vampirella, mais à la manière dont son mec l'avait reluqué, limite à se lécher les canines en imaginant sans doute lui visiter le fondement, Fuller avait gardé sa bite là où il avait sécurité et habitude. Deuzio, s'il sautait juste Raven à ce moment là c'était dans un but précis et certainement pas pour le chassis avant trop maigre à son regard, truc que venait de souligner le brun face à lui et qui, tandis qu'il souriait comme un enfoiré de première, lui confirmait que ouais, il lui avait finalement bien tapissé l'intérieur à Blanche neige … Une rasade sèche en bouche, il manqua de s'étouffer en se marrant quant à ce surnom tordant.

- Blanches Fesses et s'deux paires d'lèvres aux gorges profondes ? Si c'était sérieux. Un rictus fila ses lèvres avant qu'il se rince encore le gosier, et s'accoude au bar comme pour lui faire une confidence. Allez quoi entre potes. Ce mec était quasiment comme son frangin spirituel, sponring de ses baises endiablées sans risque en plus de ça. Bon, sauf avec May. Songeant à elle une minute, il dégagea les images d'un revers et les noya sous une énième rasade piquante. Ouais, Lâcha-t-il avant de rire. sérieux si t'trouves qu'la sauter pour être sûr d'la baiser autrement derrière, alors ouais, c'était sérieux. Amusé, Fuller fit tourner la matraque entre ses doigts libres avant de reprendre. Y avait bien eu un truc plus sérieux entre eux mais à l'époque il en avait pas eu connaissance et, en l'apprenant dans ce monde de merde, il s'était senti con à souhait. Redevable peut-être pour la misère que ça avait causé à la pigiste. Mais p'tin, l'peu qu'ça à duré j'suis pas allé fouiller dans les placards d'autres poules hein, donc j'suppose qu'ça ressemblait à un truc d'couple à la con. C'qui fait qu'ouais, m'suis pas plug ailleurs qu'entre ses guibolles c'soir là et les autres.

Inspirant, dardant son regard sur le décor, franchement moins bien qu'à l'époque où Darla et son mec les avaient abordé pour s'éclater ensemble sans pour autant se palper le cuir, Fuller en revint à son pote pour mieux l'interroger.

- Y en a une autre qu'est trop bonnasse mais p'tin rien qu'la gueule qu'elle tire t'aurais peur qu'elle t'sectionne la queue, la brune là, celle qui s'est tapée un catfight avec Vicky... S'tu m'dis qu'tu l'es tapé, j't'appelle parrain. Rit-il avant de reprendre. Histoire que Floyd ait matière à baver autant que lui. Et Tiny toon là, ta coloc'. Avalant à même le goulot, Nate dressa l'index comme pour rendre ses propos plus élogieux. Elle, celle avec qui Baby-face s'est liée, on dirait une p'tin d'sainte nitouche, t'as juste envie d'lui montrer qu'y a d'autres boules qu'celles des chapelets à palper dans la vie.

made by LUMOS MAXIMA

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Back to The Red Leather Club   Back to The Red Leather Club EmptyVen 17 Aoû 2018 - 17:41
Blanches-Fesses. Rien que ça suffit à faire éclater de rire le grand tatoué, d’autant qu’à bien y repenser, elle avait effectivement le cul plutôt blafard, non pas que ça l’ait dérangé sur le moment. Au contraire, Donovan avait plutôt apprécié la vue plongeante pendant qu’il plongeait. Ses souvenirs s’effacèrent aux explications de Nate. Fronçant un sourcil à la première réponse, Donnie réalisa qu’il avait peut-être un paquet de nanas avec qui c’était sérieux dans ce cas avant de se sentir rassuré. C’était sérieux que quand on faisait en sorte de pas faire de la descente en rappel dans d’autres cavernes, noté. Donc sa dernière relation sérieuse c’était … Une gorgée de tequila lui brûla la gorge, diluant toutes mauvaises pensées ou sentiments négatifs de culpabilité.

« La fidélité … C’est vraiment pas mon truc. » souffla-t-il le plus naturellement du monde possible. Toutes ses tentatives avaient été des échecs, pas parce qu’il avait trompé ses ex, non Donovan était pas comme ça, simplement parce qu’un beau matin il s’était réveillé avec une furieuse envie d’aller sauter la voisine juste pour le fun en plus d’une matinale classique. Alors non, la fidélité, c’était juste un coup à lui faire des nœuds au cerveau et aux couilles, les deux se rejoignant souvent.

Une autre bonnasse ? De leurs critères à eux, tout ce qui avait une paire de miches et trois orifices praticables pouvait s’apparenter à une bonnasse, mais la mention du combat de catch dans la boue avec Victoria l’éclaira. « Joann, c’est Joann. » Affichant cet air qui voulait dire que ouais, elle était grave bonne, Donovan se mordit la lèvre, écoutant toujours la suite du discours du brun avant de répondre. « Pour répondre dans l’ordre, j’ai eu l’occasion sur un plateau d’apprendre à la connaître davantage, pour toutes les fois où j’avais tenté, mais finalement j’ai dit non moi ! Quel abruti hein ? Mais j’avais pas envie de passer après le gosse qu’est crevé. »  Ni Joann ni Evy étaient là pour l’entendre parler de Swann, paix à son âme, ou pas.

Tiny Toon. Un mince sourire étira ses traits. « Evy par contre … » A nouveau cet air fier et satisfait de critique culinaire, sans le inaire. « C’est comme les frites trucs chiottes là, ceux qui en parlent le moins qui en mangent le plus. J’ai claqué des doigts et elle tombait dans mes bras et crois-moi, elle apprend vite, elle devient même plutôt très douée côté billard. » Bah quoi ? C’était bien une histoire de queue et de boules non ?

Ramenant le goulot à ses lèvres, le tatoué s’arrêta dans son geste avant de secouer la tête. « Mais non j’te la prêterai pas, t’as déjà une blonde canon accroché au bout de la queue. »  Il savait où il voulait en venir avec ça, savoir ce qui se tramait entre May et Nate, et aussi, sans doute un peu, se réserver le droit d’éduquer Evy pour la protéger des autres connards. « Hey au fait … T’as déjà pensé à écrire une chanson là comme  la pub … Je mets Maybelline… » Fier de sa connerie, Donovan éclata d’un rire lourd, gras grâce au tabac. D’ailleurs, sortant son paquet de clopes, le tatoué en cala une entre ses lèvres avant de faire glisser le paquet vers le plus jeune.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Back to The Red Leather Club   Back to The Red Leather Club EmptyVen 17 Aoû 2018 - 18:42
Back to the Red Leather Club


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Pour l'instant le tatoué s'était contenté de continuer à picoler, assimilant ce qu'il bavait sans plus réfléchir, cependant les réponses allaient plus tarder et la première d'entre elles, concernant la bonasse brune, Nate l'imprima dans un coin de sa mémoire. Dommage, maintenant qu'il avait son prénom à elle, elle était plus des membres de l'île encore en colonie de vacances, barrée depuis le début du mois. Enfin remarque, vu comme elle l'avait insulté, y avait peu de chance qu'il ait réussi à la harponner. En revanche ce que Floyd lui sortit là, il en arrondit les billes, manquant de s'étrangler avec une rasade de gnôle frelatée. Ha bha putain, elle avait tendu ses miches au grand sec et ce con là avait dit non.

- Dickhead, Rit-il. p'tin t'étais malade où t'avais un souci avec ta queue c'jour là, merde sérieux ? Ouais, Don' était sérieux, mais là ça lui faisait un second trou de balle à Fuller.

Bordel, refuser de sauter une michetoneuse du genre c'était comme refuser de se faire lustrer le poireaux par une porno-star. Bref, déjà il reprenait sur les autres sujets, en particulier Tiny-toon et là, quand même, il s'en doutait hein, une petite sainte pareille, la vierge immaculée, qui vivait avec un type comme le militaire, fallait se douter qu'elle tripotait pas que des cierges. Hilare à ses propres pensées, la comparaison avec les frites d'une grande marque le fit sourire. Fallait pas toujours se fier au costume finalement, mais imaginer cette petite blonde là aussi douée que le certifiait son aîné, le clouait sur place.  

- La vierge maculée plutôt qu'immaculée ouais, j'vois l'genre. Un éclat de rire mal contenu, et gavé d'alcool, explosa dans la salle en ruine avant qu'il ramène de nouveau le goulot à ses lèvres dès lors qu'on en revint à sa blonde. Ouais bha finalement il avait tendu le gode pour se manger une bifle hein. Forcément Floyd lui rendait la pareille mais, étonnement, sa réplique le fit s'étrangler au spiritueux trop sec avant qu'il baisse le coude pour crever de rire en accompagnant celui de Donotrain. J'la mets ouais, j'l'enfile comme un gant et ça m'sied parfaitement, c'ni trop vaste, ni trop étriqué.

Tu réfléchis jamais avant d'baver connard. Ouais, son lui intérieur avait raison pour autant ici y avait personne pour l'entendre où lui reprocher d'être ce qu'il était : un sale con, ex snobinard de mes deux en plus. Séduit par ce titre personnel, Nate esquissa un sourire avant de décliner les clopes qui venaient de glisser vers lui. Au moins ça on pouvait pas lui reprocher.

- J'fume pas, j'fume les truites en r'vanche. Un rictus filant sa gorge le trentenaire reprit. J'ai d'jà pas mal d'vices d'après certains, surtout c'lui d'aller boucher les trous, j'peux pas m'en empêcher donc t'vois, t'es pas l'seul à pas être adepte de la fidélité. Clairement la fidélité c'était pas son dada, pas parce qu'il avait pas envie de l'être, oui si, enfin non, mais simplement car comme il disait se poser l'empêcherait de continuer à poursuivre dans sa routine rassurante. Comme dirait Maïté, faut juste savoir cuisiner l'anguille. T'peux faire genre et aller t'baigner dans la piscine d'la voisine, l'temps que t'as de la chance, ou des capotes. Pas pour rien qu'y a plus d'nanas sur terre que d'mecs. Même c'putain de con inexistant voulait qu'on soit polygame. Pas d'jalouse sauf les thons, perso là non je founris pas la mayonnaise.

Une grimace étira ses lèvres. Là non, jamais de la vie il se sauterait une nana capable de l'étouffer entre ses plis. Les bouledogue non merci, il était peut-être queutard mais pas zoophile.

made by LUMOS MAXIMA

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Back to The Red Leather Club   Back to The Red Leather Club EmptyLun 20 Aoû 2018 - 14:06
« Elle allait très bien merci de poser la question, mais non … Y’a quelques mois j’me serais pas fait prier mais depuis chais pas, Joe c’est ma pote tu vois. Puis j’ai pas envie d’passer après le gosse. » L’idée de visiter un endroit que Swann avait déjà pu fourrer l’enchantait pas, et pourtant dieu seul savait que Joann avait le pouvoir de lui faire sauter la braguette. « J’ai des principes. » Pas des masses, mais il en avait quand même un peu. Fier de lui, Donnie se récompensa d’une gorgée d’alcool brûlant dans le gosier, c’était pas dégueu’ mais c’était pas génial non plus. Ils allaient devoir apprendre à en faire de l’alcool sinon les soirées seraient bien tristes dans le futur. Peut-être qu’il allait se reconvertir là-dedans tiens, ça et la recherche pour fabriquer des capotes. Deux business d’avenir.

La vierge maculée. Le tatoué éclata de rire, manquant de recracher son alcool à la gueule de Nate. Maculée, pas tant que ça, ils avaient pour l’instant pas varier leurs pratiques à ce point-là, Evy découvrait donc il y avait déjà beaucoup à faire, mais elle apprenait vite. Un sourire abruti étira ses traits en y pensant, pas tant pour le plaisir de ces moments-là, pour quelque chose de plus léger, plus discret. Le plus âgé retourna finalement la question sur la blonde à Nate, la jolie May. Elle aussi, s’il y avait pas déjà une chasse gardée sur son cul, le tatoué aurait tenté sa chance, mais il y avait un accord tacite, jamais évoqué. C’était une amie d’Evy et le plan cul de Nate, ça faisait trop de complications potentielles.

« T’as raison, ça fait plus de clopes pour moi, déjà qu’on doit s’partager les nanas restantes. » La clope entre les lèvres, cet air de baroudeur décontracté collé au visage, Donnie écouta les paroles du plus jeune. « Mais c’est exactement ça, j’veux dire la reproduction et perpétuer l’espèce, okay j’suis d’accord, j’vise pas l’extinction de la race mais d’où ça sort cette idée qu’on devrait se maquer avec une personne à vie. Y’a tellement de nanas canons, tellement à expérimenter. C’est presque médical à c’niveau-là, je les vois et … » Et il avait de se les taper. Seulement c’était pas du goût de tout le monde et si lui prônait le zgeg libre, il connaissait beaucoup de nanas qui préférait la queue sous cloche.

« Surtout maintenant, on aura bientôt fini de fumer les dernières clopes du monde, vidé les dernières bouteilles. On pourrait au moins nous foutre la paix pendant qu’on remplit tous les calices de la terre. » Beaucoup de trash et un soupçon de poésie, tout ça pour dire que ça le gavait de devoir se limiter. Les femmes, il les aimait énormément, et il les respectait beaucoup, matin, midi et soir dans le meilleur des cas. Mais ça, tout le monde comprenait pas. Et ça, ça lui faisait du mal, parce qu’il essayait de faire mieux pour les autres.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Back to The Red Leather Club   Back to The Red Leather Club EmptyMar 21 Aoû 2018 - 10:22
Back to the Red Leather Club


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Des principes, bien un truc qu'il connaissait pas ça, un truc qui lui passait au dessus complet temps qu'il obtenait ce qu'il cherchait. Enfin c'était bien parce que Floyd avait fait preuve d'un minimum de sérieux en lui balançant ça qu'il avait pas recraché la goulée sèche dans sa gorge. Quant au sujet blondes, visiblement c'était sensible aussi bien pour lui que pour son aîné. Autant pas traîner là dessus et plomber l'ambiance merde. En plus ils étaient foncièrement d'accord sur ce que Nathan avait avancé plus tôt.

- Médical ouais, Rit-il, étouffant son esclaffe en cherchant ce qui pouvait bien y avoir d'autre dans ce bar. gynéco deux points zéro, faut voir ça comme des frottis améliorés.

Son regard sérieux sonda le plus clair de son voisin avant qu'il se mette à ricaner. Pas besoin de faire des dessins à Donotrain, il savait parfaitement de quoi il causait. En parfaite osmose. De la synchronisation de pensées. Sourire de connard aux lèvres, le journaliste dégota un truc sympa sous le comptoir dans une cache. Ha bha putain c'était pas une légende ce truc, les barmans gardaient des pétards sous le coude pour plomber le cul des clients chiants. Dégainant l'arme, un pompe poussiéreux, il ouvrit le cœur pour voir si ce truc était chargé. Non okay, il l'arma à une main avant de viser tout en écoutant son pote, forcé de sourire plus largement à l'évocation des calices.

- Amen parrain, Lâcha-t-il en baissant la pétoire devant ses mirettes. t'm'excuse mais l’Ostie j'le mets pas sur n'importe quelle langue. Ca rejoignait sa tirade sur les thons, ça l'invitait aussi à penser au petit clou bien sympa planté sur la langue de May. Un sourire con fila ses pétales, enfin, il l'effaça en secouant la tête. Quand y a trop d'pâte à pétrir c'pas fun, pis j'aime pas r'passer. Le trentenaire abandonna le pompe sur le comptoir et continua ses fouilles avant de plisser les yeux quand un truc bien familier lui chatouilla l'oreille. Des râles …. Wow, y a un manouche ou deux qui traînent dans l'coin,

Bingo, du fond du corridor sombre qui menait aux salles de jeu, Fuller vit débarquer deux morues bien sèches avec tout l'attirail. D'ailleurs il ne put s'empêcher de rire vu le merdier qu'une avait d’harnaché à la bouche. Elle claquait des chicots sur la boule qui l'avait sûrement empêché de gueuler quand un connard lui avait bouffé la trachée. Résilles troué, lingerie de cuir, elle sortait de la zone des sados pour sûr, quant à l'autre, c'était pas mieux.

- Son p'tin d'balcon a pas été arrosé d'puis un bail, Se dégageant du bar, Nate agrippa sa matraque pour chopper la première à portée. La plus bavarde, bouche ouverte devant lui, il lui enfonça l'arme dans la gueule pour la faire reculer tandis que ses doigts libres s'emparaient de son couteau. La pipe c'comme l'vélo, même mortes elles oublient pas. Suck-it, on parle pas la bouche pleine. Un coup dans la guibolle, la traîne savate à genoux, Nathan lui enfonça la lame dans la gueule avant de retirer la matraque pour la repousser sur le côté. Donovan s'amusait de son côté. Si c'pas malheureux, des vicieuses pareilles comme ça, t'veux aller faire un tour dans les autres salles, histoire d'balayer un minimum, on pourra peut-être sûrement ram'ner des conneries pour l'éducation d'ta blonde. Sourit-il en enjambant le corps.

made by LUMOS MAXIMA

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Back to The Red Leather Club   Back to The Red Leather Club Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Back to The Red Leather Club -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Demande de création d'un club
» Loveless Fan-Club~
» Visite au club 3M de Colmar
» 05. A book club ? Yes sir !
» Club de manga

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: