The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Not good or bad choices, just choices -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92 - Couteau Récupéré : mitrailleur MP5 et gilet pare balle
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/04/2017
Messages : 977
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Not good or bad choices, just choices   Mar 21 Aoû 2018 - 22:52

L'unité était leur force et encore aujourd'hui cela se vérifiait. Elle avait la revanche dans la peau et elle lui sonnait toutes les nuits, comme une alarme, une alerte. Elle y pensait tous les jours, en dormant, mangeant, en se changeant ... Comme si elle était prisonnière, qu'elle gardait le soin de la protéger. Depuis cette fameuse journée où elle ne s'attendait pas à voir son bien aimé, Caroline avait repris quelques forces. Les otages n'étaient pas en maltraitance et chaque mois ils en avaient eu la preuve. Un espoir, des vies de sauvés. Et pour cela, sa détermination à récupérer leurs biens et leurs familles avait nettement pris de l'ampleur.

Aujourd'hui était une journée spéciale. Au volant du second véhicule qui suivait les filles devant, le silence était de mise dans l'habitacle. Seuls certains coups d’œils se lançaient machinalement et via le rétroviseur. Histoire de jauger le ressentis des autres et surtout, leur motivation. La vétérinaire elle, l'était à 200%.

Une fois arrivé, elle gara le véhicule avant de sortir et prendre ses effets dans le coffre de celle-ci. Elle se tourna vers les filles afin de les écouter, enfin surtout Sere, le temps de mettre sa ceinture avec les armes. Les traits de la trentenaire ne se détendirent pas. Alors que le petit topo fut terminé, ils prirent la direction des magasins. Arleen à ses côtés n'était pas au niveau pour ce qui était des entrainements. Ce sera l'occasion pour elle de déterminer son niveau et de voir véritablement comment elle pourrait s'en sortir.

Elle rejoignit ensuite Fred et Finan et leur adressa un fin sourire N'ayez pas en tête de compter les points entre les femmes et les hommes, vous avez perdu d'avance, fit-elle en essayant d'alléger un peu sa pression, profitant de cette expérience mais aussi de leur humour.



Help me understand what, I've given in to all the years, And this darkness I have known, Disconnect and self destruct one woman at a time || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Not good or bad choices, just choices   Dim 26 Aoû 2018 - 22:06
Chaque moment de l'existence d'Eileen était tourné vers un unique but : retrouver son mari disparu. C'était sans doute la seule chose à laquelle elle se raccrochait pour continuer à avancer, avec une sorte de rage farouche. Une étincelle ne s'éteignait jamais en elle, même lorsqu'elle se trouvait au bord du désespoir. Voilà pour quelle raison elle s'était embarquée dans cette expédition un peu spéciale ce jour-là. Durant tout le trajet, elle était restée plutôt muette, le regard fixé sur le paysage désolé qui défilait de l'autre côté des vitres du véhicule. Comme d'habitude, des pensées se bousculaient dans son esprit, menaçant parfois de la submerger. Il n'était pas toujours facile de faire le tri dans tout ce qu'elle ressentait. Pour l'heure, elle avait une certitude : s'entraîner davantage ne lui ferait pas de mal. Certes, Caleb lui avait appris à se servir d'une arme et à se défendre dans le monde hostile où ils vivaient désormais. Elle lui devait tout ce qu'elle savait, et ne s'en sortait pas mal du tout. Pour autant, cela ne suffisait plus. Avec la situation actuelle et la rage qu'elle avait au ventre, elle voulait finir par être capable de faire mouche et de tuer à chaque balle qu'elle tirerait, à chaque coup de couteau qu'elle donnerait. C'était sans doute utopique, le rêve de quelqu'un qui cherchait un but et quelque chose à quoi se raccrocher pour l'atteindre. Pour autant, cela l'aidait à avancer.

Lorsque tout le monde descendit de véhicule pour écouter le topo des têtes pensantes de leur groupe, la jeune femme fit de même sans pouvoir s'empêcher de regarder partout autour d'eux. Elle avait survécu sur les routes pendant tellement longtemps que les vieux réflexes de survie avaient la vie dure. Et heureusement, en quelque sorte. C'était ce qui la tenait en vie. La brune garda le silence pendant que les autres parlaient et exposaient le but de leur présence. S'entraîner loin des regards, voilà pourquoi ils étaient là, et cela lui convenait très bien. Non loin d'elle se trouvaient Finan et Frederik, ce qui lui permit d'entendre ce qu'ils se disaient. Caroline qui passait par là lança par ailleurs une pique aux garçons. Un instant, le regard d'Eileen resta posé sur celle-ci. Lors de leur arrivée au ranch, elle avait été plutôt hostile à leur présence. Toutefois, elle était à présent dans la même situation qu'elle, avec sa moitié retenue en otage par leurs tortionnaires. Cela avait tendance à changer les perspectives et à gommer les différences. Laissant filer un court soupir entre ses lèvres, la brune fit quelques pas vers les garçons avant de s'adresser à Finan.

« T'es assez sobre au moins ? »

Elle lui adressa un vague sourire pour désamorcer ce qui aurait pu sembler acide dans ses propos. Ce n'était qu'un trait d'humour. Pourtant, la question n'était pas totalement dénuée de sens. Il avait assez eu tendance à lever le coude depuis la mort de Meg, et ce n'était pas le moment pour qu'un accident arrive.
Revenir en haut Aller en bas  
Addison N. Harper
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de chasse - Beretta 92 - 870 exp Marine Remington
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/04/2017
Messages : 1238
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Not good or bad choices, just choices   Mar 28 Aoû 2018 - 9:48
Not good or bad choices, just choices


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


Ses yeux clairs passèrent de la Russe, à Elena et Serena. Après un coup d’œil à la leader présente, et quelques mots de la tatouée, ce fut donc Martinez qui pris sur elle d'exposer les choses à ceux sur lesquels elle déposait les prunelles. Tout ces gens avaient besoin de confiance en eux mêmes, les enfoirés leur avaient volé ça en piétinant impunément leurs terres, en leur arrachant de précieuses vies, néanmoins rien n'était jamais acquis. La militaire appuyait sur les bons mots. Ensemble oui. Main dans la main, en comptant sur ce qu'ils savaient déjà mais avaient visiblement mis de côté pour laisser au deuil et à la soumission le droit de s'étendre contre eux. Ils ne s'en sortiraient pas de cette manière et bien que silencieuse, la rouquine songeait à sa discussion avec Roza, Selene et Ashley des jours plus tôt.

Il fallait frapper fort, lorsqu'ils ne s'y attendraient pas. Qu'ils n'auraient aucun moyen de battre en retraite, sans solution pour leur retourner la chose. Si Elena ajouta quelques mots, ce ne fut que pour inviter tout ce beau monde à les suivre. Elle aussi entrerait. D'après ce qu'elle savait une passerelle menant aux bureaux dessus la galerie donnait une vue suffisamment dégagée des entrailles du cœur du centre. Tout irait bien, c'était la meilleure chose à faire. Elle n'avait de cesse de se répéter ça depuis qu'elle s'était levée, depuis que ses prunelles allaient et venaient sur les visages des personnes qui avaient confiance en leurs cheffes, en Serena et elle....

Ce ne serait peut-être plus le cas ensuite, c'était justement dans cette hypothétique optique que Ashley songeait à galvaniser les leurs dès leur retour. Fermant la marche, la trentenaire eut loisir de fixer les quelques sourires présents. Fred, Finan.... Damian, Caroline. Quant à Eileen et Arleen, elle espérait qu'elles feraient preuve de courage, encore, plus que d'accoutumé. Une d'elle s'était vue arracher son époux, ce pilier auquel se raccrocher, l'autre était effrayée dès que les choses tournaient au vinaigre. C'était sûrement les deux femmes à veiller en ce jour et, en croisant les billes de son amie Russe à coté d'elle, après avoir lancé un coup de menton en direction de l'épouse du sénateur et de Williams, il n'y eut aucunement besoin de mots pour que Votiakova comprenne que ces deux femmes étaient sans doute celles sur lesquelles il fallait garder les prunelles rivées pour leur simple protection. Proche de l'entrée, la rousse opina au regard lancé par la militaire et la Grecque. Le corridor derrière était sécurisé, il n'y avait aucun danger imminent, elles auraient le temps de pénétrer le hall, là où se jouerait l'un des moments important de leur groupe.

- Soyez sur vos gardes, ce genre d'endroit était bondé lorsque cette merde s'est développée, Indiqua-t-elle.  Observez, c'est pas parce qu'on voit rien qu' y a rien. Elle qui voulait se taire n'en avait pas le courage, elle tenait à bien des gens présents et ses yeux flirtèrent avec les leurs. Finan, Damian. Inutile de leur dire que de jouer de la pétoire là dedans serait pas une bonne idée, ils n'étaient pas con bordel. Endeuillés, peinés, mais loin d'être cons. Vous devez avoir confiance en vous, autant en vous même qu'en ceux qui vous entourent. Nous sommes une unité, si l'un des rouages merde c'toute la machine qui s'pétera la gueule.

Quand enfin la porte s'ouvrit, que tout le monde put distinguer les faisceaux de lumière glissant par les taules translucides qui formaient la galerie principale, Addison referma la porte après avoir retiré une chaîne et un cadenas de son sac. Fuir n'était pas envisageable tout autant qu'il n'était pas pensable que d'autres qu'eux pénètrent ces lieux. Autour d'eux, dans la galerie vide, les râles soulevaient le silence sans pour autant que les créatures approchent. Elles étaient là pourtant, derrière les quelques rideaux de fer des boutiques, prête à entrer en jeu. Quatre magasins clos dans la galerie, quatre femme détenant les clés pour leur ouvrir.

- C'est parti les filles, chacune sait ce qu'elle a à faire. Elles ouvriraient aux monstres, les leurs devraient s'en débarrasser.

Il y avait de l'espace, un étage qu'elle n'avait pas dégagé des potentielles charognes. C'est pas parce qu'on voit rien qu'y a rien un vague sourire nerveux fila ses lèvres, ça concernait autant les monstres que les sales connards sensés les protéger. Y avait de quoi faire, de quoi trouver comment mieux se battre à l'unisson.

made by LUMOS MAXIMA



crackle bones -  by anaëlle.
Words like violence break the silence. Vows are spoken to be broken. Feelings are intense, words are trivial. Plesasures remain so does the pain. Words are meaningless and forgettable.
Beyond death
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Roza Votiakova
Graphiste qui déchire
Motherrr Rrrrussia
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un M16 et un pistolet 9 mm avec silencieux ainsi que deux couteaux poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 2032
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Not good or bad choices, just choices   Mar 28 Aoû 2018 - 17:22
Les nouvelles têtes débarquaient en bon nombre et l'une d'elle sut retenir l'attention de la russe qui dévisagea Finan avec curiosité avant d'esquisser un fin sourire sous sa capuche, suivi d'un timide signe de main à son intention. Il y a quelques mois, elle l'avait rencontré sur les routes non loin du No Man's Land et ce n'était pas l'échange le plus fun qui soit. Alors, le retrouver ici même, ainsi noyé dans la merde dans laquelle elle baignait jusqu'au cou depuis la chute du lycée, c'était triste et rassurant à la fois : ils étaient maintenant dans le même camp.

Par la suite, Serena eut la politesse de la présenter à toute ses nouvelles ses têtes et la russe la remercia d'un signe de tête entendu avant de reprendre son observation dite discrète des quelques inconnus qu'elle croisait. Une belle brochette de volontaires, ça avait ce don de redonner un peu d'espoir à la tatouée dans sa guerre qui avait maintenant atteint le stade de l'obsession et du non retour. Le réflexe de l'attachée de presse qui dévisagea les environs et qu'elle reconnue en un coup d’œil lui arracha un petit sourire en coin de lèvres. Elle aussi avait survécue à la vie de nomade et conservait ses réflexes de vagabondes à l’affût du moindre danger, pas une grande surprise en soi. Elle connaissait les noms des survivants et avait pu faire le lien entre elle et Caleb déjà croisés sur la route l'année passée. La tatouée aurait aimé lui faire part de son soutien quant à la situation de son mari, tout comme Caroline qui partageait ce triste sort, mais elle n'était pas là pour ça, pour aujourd'hui tout du moins.

Toujours aussi peu emballée par le plan des têtes pensantes du ranch, elle n'en dit rien et se détacha de son mur pour rejoindre discrètement les natifs et nouveaux venus du ranch. Un regard échangé avec Addison suffit à la russe pour qu'elle assimile aussitôt les têtes qu'elle allait devoir surveiller, à savoir Eileen et Williams. Elle lui rendit alors un hochement de tête entendu et prêta l'oreille pour la suite en sortant déjà ses précieux couteaux de leurs étuis.

L'entrée passée, elle lança un dernier regard à Addison et ses iris clairs coulèrent ensuite vers les chaines et le cadenas qu'elle extirpa déjà de son sac.  "Tu es sexy comme ça, j'aurrrai prrresque envie d'êtrrre la porrrte pourrr le coup." La connerie de la russe était sans limite... Elle s'en retourna ensuite vers Serena dont elle attira l'attention en gratifiant son épaule de sa paume, paume qu'elle extirpa aussitôt. "On y va. Je vais ferrrmer la marrrche, prrrend ces deux là avec nous." Dit-elle à voix basse en lui désignant aussitôt du menton les deux femmes qui lui avait présenté Addison, la position de Serena lui semblait plus propre à lancer la marche, là où elle ne souhait pas s'imposer.


I am not a girl...
I'M A STORM WITH SKIN
SOMETIMES YOU GOTTA FIGHT THE DEVIL WITH A DEMON.

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Pistolet semi-automatique SIG Sauer P320, tournevis et tisonnier en fer
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 03/06/2018
Messages : 334
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Not good or bad choices, just choices   Mer 29 Aoû 2018 - 16:47
Déjà, tout le monde semblait relativement prêt à passer à l'action. Enfin, pour la plupart. Rien n'était joué, bien entendu, mais c'était assez pour étirer les lèvres de la brune d'un petit sourire satisfait malgré une certaine anxiété. Ils répondaient présents, au moins. Maintenant, tout ce qu'elle leur demandait silencieusement, c'était qu'ils puissent comprendre que ce qu'ils allaient vivre, c'était pour leur bien. Qu'ils puissent se concentrer sur ce qui les attendait, les priant d'oublier un instant ce qui hantait leurs pensées troubles depuis trop longtemps. Près de l'entrée, aux côtés de Roza et Addison, elle ne pu que manifester son approbation aux paroles de cette dernière, ne trouvant rien à ajouter à ses instructions destinées à leur faire saisir l'importance de leur travail d'équipe et de leur concentration.

Une fois la porte ouverte, tous pouvaient s'engouffrer à l'intérieur des murs. Les échos vides d'un tel endroit -  jadis si vivant - filait la chair de poule, même à elle, mais Sere se reprit sans attendre, portant son attention sur le bruit que faisaient les grognons derrière les grilles métalliques des magasins. Ses billes noisette avaient ensuite dévié sur le reste de la troupe, attentive. Assurément, ils se poseraient peut-être quelques questions en lien avec la chaîne et le cadenas que la rouquine utilisait pour barrer la porte. "Si vous voulez vous tirer, c'est maintenant ou jamais..." dit-elle en blaguant à moitié.

Mais Harper donnait aussitôt le départ, mentionnant que chacune connaissait leur rôle. La tatouée posait la main sur elle à peine une minute plus tard, la faisant se retourner pour qu'elle acquiesce à sa proposition de se lancer. Williams et Campbell seraient leur priorité, la militaire était bien de son avis. Le but était que rien n'arrive à personne, évidemment, mais les deux femmes étaient probablement les moins douées du groupe pour se défendre, et un incident était vite arrivé. Si les trois mecs pouvaient être sérieux et ne pas déconner, ce serait vachement bien aussi. Et pour ce qui était Caroline, elle était sans aucun doute celle dont la miss doutait le moins.

Reena prenait les devants, donc, invitant les siens à la suivre plus loin dans le centre commercial. L'hispanique jeta un dernier regard à Elena et Addi qui montaient un escalier roulant arrêté, leur permettant d'atteindre l'étage d'où elles pourraient agir au besoin, alors qu'elle et la russe ferait équipe ensemble au rez-de-chaussée où tous se trouvaient. "J'espère que vous êtes prêts!" déclara-t-elle comme si elle sonnait le début d'une course, surtout pour aviser sa partenaire du jour - et le groupe au complet - qu'elle passait à l'acte. Sans perdre plus de temps, elle s'empara des clés qui pouvaient débarrer les rideaux de fer les séparant des infectés. Faisant grincer le mécanisme d'un geste vif et rapide, elle libéra enfin la première dizaine de vilains décomposés, les attirant doucement vers elle à cause du bruit qu'elle causait. Roza ouvrirait bientôt les autres boutiques selon leur performance.

Martinez recula rapidement par la suite, laissant le champ libre à leurs six recrues de prouver ce dont ils étaient capables pour s'en débarrasser. Ils étaient seuls maintenant, laissés à eux-mêmes alors que les quatre jeunes femmes ne poseraient plus un seul geste pour les aider. Seraient-ils à la hauteur pour communiquer efficacement et abattre convenablement les morts? Ils le sauraient bien assez vite.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Damian A. Bancroft
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: un manche à balai aiguisé - le pistolet 9mm d'Arleen ( il lui a piqué)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/06/2018
Messages : 373
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Not good or bad choices, just choices   Mer 29 Aoû 2018 - 17:53
Allons y gaiement mes petits bichons ! Je sais pas ce qui est pire en fait, entre prendre le train et avoir un vague espoir de survie, ou bien savoir que là on va quasiment à l'abattoir en tout état de connaissance et avec toujours ce vague espoir de survie. Vraiment ça devient philosophique mon questionnement. Mais bon qu'à cela ne tienne, allons donc être de la chair à canon, les futurs bouchées vapeurs pour rôdeurs. Et en plus ça rime, vapeur-rôdeur, tout ça tout ça. J'suis sûr on pourrait lancer une affaire comme ça, les bouchées vapeur-rôdeur !

Ce qui est marrant aussi, ou pas, c'est qu'en fait tout le monde semble déjà avoir formé des duos et j'me sens comme sur la ligne de touche, genre le gars remplaçant qu'on choisis pas, ou bien le dernier pris dans les équipes pour un jeu, celui qu'on prend par défaut parce que c'est le seul qui reste. C'est presque douloureux mais en fait je m'en balance un peu aussi. Je sais que là j'vais devoir aller faire mordre la poussière à des pseudos sosie de Dark Vador sans sa foutue armure de jedi et son casque respiratoire. Je serre mon lance-balai dans la main et avance à la suite de ce joyeux petit groupe qui semble tirer la tronche, et dans lequel j'entends quelques phrases pour Finan. Ha ha il se revendique Irish et bon buveur, mais mon gars tu passes juste pour un alcoolique notoire, y'a quedal à revendiquer d'être irlandais dans ces cas là, si la seule faon dont on le reconnaît est pour son alcoolisme.

M'enfin bon, je regarde un peu les têtes de groupes et bizarrement le fait qu'elle soient à l'écart me semble pas top. On se croirait vraiment à l'époque des grandes batailles où le roi et ses sujets importants observent la bataille faire rage devant eux, en se disant "ah dites donc on est épuisé ! Quel grand combat auquel nous participons !" Et bah quedal ! Quedal ! Quedal ! Quedal ! Dalle de queue ! je sais ça n'a aucun rapport mais je m'en tamponne le coquillard parce que c'est pas très juste tout ça. Et... He mais ! Oh c'est quoi cette naine encapuchonnée comme un gobelin de jardin qui drague la rousse que j'ai en vue parce que quand même faut se dire les choses, les cougars de ce groupe sont assez chouettes à regarder.  Je fronce donc les sourcils et serre mon manche à balai taillé en pointe dans la main, tout en enfonçant mon autre main dans ma poche de jean. Si l'autre miss-k-way la touche encore je lui envoie mon balai dans le cul et je pense qu'elle le sentira passer. Et puis bonjour les échardes. Pas touche à mes plates bandes hein ! Je lui ai roulé une galoche donc j'estime qu'elle est un peu à moi la Addibou. Non mais !  

Me reprenant en entendant la voix de Macarena je soupire et regarde cette joyeuse bande, tout en entendant les autres gros moches qui doivent se dire qu'on leur est servi sur un plateau en argent. C'est sadique comme façon de faire ! Allez les enfants allons nous faire croquer ! Je crois que peut-être je vais envisager les douches....

Dans le lot je vois une nana... Ah non deux qui semblent péter plus haut que leur cul, et bizarrement je vais vers elle. Eileen et Arleen je crois, je suis pas tellement sûr. Et puis elles ont aussi des prénoms qui riment c'est marrant ça. Ca va être la journée des rimes  !  "Bonjour bonjour mesdames, je suis Damian. Si vous voulez on peut faire équipe, j'suis tout seul, j'suis jeune et nouveau, alors être en votre compagnie c'est chouette. Puis si y'a besoin j'peux aider aussi."Et blablabla et blablabla. Oui oui je sais je parle beaucoup pour dire peu, mais c'est comme ça, je suis comme ça, et j'y peux rien. Merde. M'enfin bon, je n'ai guère le temps de discutailler plus longtemps que le feu vert est lancé et que j'ai juste envie de brailler "tayoooo"   en faisant pataclop pour m'élancer dans la bataille. Parce que je dois pas valoir mieux que mes ancêtres... Génocide 2.0 qu'on aurait dû appeler ça ! Bande de sadique !!

Voyant les premiers rôdeurs charger j'ai la musique de cet orchestre qui me vient en tête et bizarrement je trouve ça très drôle parce que ça me fait aussi penser à une pub où l'on voit un chien courir pour de la bouffe. Bah là c'est pareil, on voit des Moches "courir" aussi pour de la bouffe, mais j'suis pas des putains de croquettes moi ! Voyant alors le premier avancer dans notre direction j'enfonce le manche pointu dans le crâne du machin. Et observa rapidement les autres, une idée me venant. "He ! Et si on faisait comme les première lignes des batailles ! Ceux ayant moins peur du corps à corps en première ligne, les autre en seconde et ceux là guident aussi les premiers pour éviter qu'ils se fassent bouffer ! Ca vous va ou pas ?" Pas que je veuille jouer les dirigeants, c'est pas mon délire en plus, mais bon je pense que si on adopte une façon de faire peut-être qu'on paraître moins désorganisé, après je dis ça je dis rien.


Trust

Losing sleep and all my faith. I’m a story, just a man on a bridge that’s burning down
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une machette, un 9mm et un Colt hérité de Megan
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/06/2017
Messages : 2078
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Not good or bad choices, just choices   Jeu 30 Aoû 2018 - 12:55
- Ouais mais aujourd'hui c'est ton coup de marteau légendaire que j'veux voir ! avait-il répliqué en rendant la tape amicale que lui avait lancé sur l'épaule, laissant de côté son aversion pour les contacts humains en cette journée si particulière. L'oreille attentive aux topo de la militaire mexicaine, voulant démontrer toute sa bonne volonté et qu'il en était finit de l'ivrogne qu'ils avaient pu observer depuis le mois de mai, ce qu'il ne manqua pas de rétorquer aux propos d'Eileen. Plus sobre que la sobriété elle même ! , avant de se tourner vers Caroline, un sourire amusé aux coins des lèvres. C'est c'qu'on verra.

Rendant le salut que lui offrit Roza, reportant son attention sur les derniers conseils que leur promulguait Addison avant de suivre le troupeau à l'intérieur de la bergerie, ou plutôt de l'abattoir. Les râles retentissant avec écho et le son des doigts putrides raclant le métal des grilles ayant clôturés les petites boutiques de ces allées donnaient le ton et le cliquetis du cadenas finit par lui donner une meilleure idée de ce qu'ils attendaient d'eux.
Rika, petite cachottière, elle ne lui avait pas tout dit sur ce plan machiavélique !

- On va bien s'éclater ! s'exclama-t-il, enthousiaste à l'idée de pouvoir évacuer la pression par un peu de cassage de putrides alors que le top départ était donné.

Dégainant sa machette qu'il fit tournoyer à deux reprises tel un soldat romain extrayant son glaive pour l'enfoncer dans des fions d'gaulois, histoire de se donner un style, il emboîta le pas de Damian pour se débarrasser d'un second putride avant de reculer de deux pas pour se replacer dans le cercle.
Ça y est, il y était, ça allait "chier des bulles" comme disait sa mère de son vivant.

- Moi ça me va ! affirma-t-il au jeune juif en avançant au devant du rang, pas qu'il aime particulièrement l'idée de lui obéir mais il était plus doué pour suivre que pour décider et dans l'urgence, il ne voyait pas meilleure façon de procéder. Et de deux Caro énuméra-t-il entre deux souffles et un cadavre s'écroulant sur le sol. J'suis chaud, venez les laiderons !

Il avait la vague impression d'être sur un terrain connu, les immenses couloirs de ce centre ressemblant presque à celle où il avait passé quelques semaines avant de découvrir Cascadia...L'école, son groupe, sa famille... C'était pour eux qu'il devait terrasser tout ces sacs à merde et montrer aux leaders du ranch qu'il pouvait être utile, lorsqu'il ne buvait pas.



Après avoir embrassé, le front d'un mort que l'on voyait imbattable, on change... J'ai tant changé en trois années...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Not good or bad choices, just choices   
Revenir en haut Aller en bas  
- Not good or bad choices, just choices -
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Bad choices make good stories - PV Ambou ♥ [Terminé]
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» oh sometimes i get a good feeling[17/05 à 13h46]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: