The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Into the valley once more now we go -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2505
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Into the valley once more now we go   Into the valley once more now we go - Page 2 EmptyMar 28 Aoû 2018 - 10:40
Il n’y avait pas trois milles possibilités pour entrer à l’intérieur du complexe. Ou bien ils s’attaquaient directement aux vitres du poste de garde, ou bien ils s’aventuraient par-dessus le portail, en dépit des barbelés, ou bien ils tentaient carrément de passer par-dessus le mur d’enceinte. La première option était bien sûr la moins éprouvante, mais pour cela fallait-il encore parvenir à briser les carreaux. Juste après qu’Amelia ait réveillé les deux agents de la sécurité, Stan s’approcha à son tour, nullement impressionné par les créatures qui léchaient presque la vitre dans l’espoir de le gouter. Il tapota sur cette dernière pour en évaluer l’épaisseur et en conclut ce que l’héritière savait déjà : ces dernières étaient bien épaisses et ne se briseraient pas facilement. Au même moment, Eddie sortait du sac qu’il portait une pince coupante.

- On se fait le barbelé, affirma-t-il et Stanley acquiesça. C’était certainement la meilleure option. Passer par-dessus le vrai mur leur couterait bien trop d’efforts et le saut de l’autre côté pourrait être malheureux ! Sauf s’ils utilisaient leur corde, mais c’était déployer tout un attirail pour pas grand-chose. Le regard du jeune homme parcourut la rue alentours pour rechercher un moyen de se hisser plus facilement à la hauteur souhaitée.
- Là ! S’exclama-t-il en pointant du doigt une grande poubelle un peu plus loin.

La déplacer ferait un peu de bruit, mais vu la fréquentation du quartier, c’était un risque à prendre. Car se débarrasser d’un barbelé en mode courte échelle, c’était de la gymnastique ! Il ne fallut que quelques secondes pour que la poubelle soit approchée. L’équipe l’avait en partie soulevé pour atténuée le bruit de son roulement sur l’asphalte. Eddie put alors grimper dessus et s’activer pour couper le fil coupant au-dessus de la porte. Avec précaution, il fit une brèche d’un bon mètre et coinça le fil coupé, dans la partie qu’il n’avait pas touchée. Il reçut les hochements de tête de ses compagnons pour signifier que c’était bon. La pince retourna dans le sac, et le trentenaire fut le premier à se hisser pour passer au-delà de la porte coulissante. Michelle et Amelia furent les suivantes, tandis que Stan s’éloignait rapidement pour achever trois rôdeurs qui s’étaient approchés. Il en guetta davantage pendant quelques secondes, mais aucun n’apparut. Alors qu’il passait à son tour dans le complexe, une gerbe de sang éclaboussait la vitre du poste de sécurité par l’intérieur. Eddie et Amelia avaient réussi à s’y glisser.

- Est-ce qu’ils auraient des pass pour entrer dans les différents bâtiments ? Demanda le militaire en pénétrant à son tour dans la cabine fraichement nettoyées. Il avisa la quadragénaire. Les corps des hommes en uniforme gisaient sur le sol. Ces derniers avaient dû être réquisitionnés pour protéger l’usine au début de l’épidémie. Grassement payés certainement, pour ce que ça les avait avancés… Pour contourner l’électronique…

Tout le matériel informatique de la cabine était éteint, certainement mort depuis longtemps, en même temps que l’électricité avait cessé d’alimenter l’intégralité de la ville.


Into the valley once more now we go - Page 2 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Into the valley once more now we go   Into the valley once more now we go - Page 2 EmptyMar 4 Sep 2018 - 13:38
Amelia avait exposé ce qu’elle savait, pour le reste elle devait laisser agir les professionnels, même si elle savait désormais plus ou moins se débrouiller en extérieur, la brune était loin d’avoir leur agilité ou leur dextérité et encore moins leur force. Elle laissa donc à Stanley et Eddie le soin de rapprocher une poubelle pour gagner la hauteur suffisante pour découper les fils barbelés en haut du portail. Dès lorsqu’il fut de l’autre côté, Amelia et Michelle suivirent. L’héritière Bergmann manqua de s’écorcher la cheville dans un mouvement trop ample mais cette fois elle s’éviterait toute petite cicatrice disgracieuse comme celle qui parcourait son avant-bras depuis cette sortie dans une église non loin du District.

Quelques secondes passèrent avant que le plus jeune ne les rejoigne, cela ne semblait pas inquiéter les deux autres militaires alors Amy n’en fit pas cas. Observant un instant les alentours, la cour intérieure derrière le portail, la voix d’accès vers le bâtiment principal qui abritait le laboratoire, les chemins qui menaient aux entrepôts. Le militaire présent de ce côté du portail attira son attention, désignant la cabine du poste de garde. D’un hochement de tête la brune confirma qu’elle avait compris, entrer, neutraliser les morts coincés  à l’intérieur.

Elle le laissa entrer le premier, s’occuper du premier mort sur son chemin avant d’achever le deuxième de sa machette. Une gerbe de sang teinta la vitre, Amelia retenant un haut le cœur, elle n’était toujours pas habituée à tout cela, encore sensible aux odeurs et à la vue. Sans doute que comme tout le reste, ce n’était qu’une question d’habitude et le temps ferait son effet maintenant qu’elle vivait davantage pour le camp. Stan arriva à ce moment-là, posant une question à laquelle elle n’avait pas de réponse dans l’immédiat, ce qui voulait dire … « Je vais vérifier. »

Bergmann fouilla le premier cadavre, rien, d’un regard elle demanda à Eddie de faire de même avant qu’elle ne se lance dans la fouille du petit bureau. Rien sur le bureau, rien dans le premier tiroir, mais dans le deuxième tiroir qu’elle dut forcer légèrement, la brune trouva une petite boite. « Elle est fermée à clé … » Une boite cachée qui avait été fermée à clé, aucun signe de la clé. Cette fois, c’était quelque chose qu’elle savait faire, une petite serrure simple. Un peu le même genre que sur le coffre de son père quand elle était plus jeune. Retirant une pince de ses cheveux, Amelia la glissa dans la serrure qui céda. « Il fallait bien que je m’occupe ado. » commenta-t-elle avec un sourire en ouvrant la boite.

Un jeu complet de clés, dont un passe-partout. « Je crois que c’était ce qui servait pour les exercices d’évacuation, normalement ça doit ouvrir chaque porte du complexe. » C’était plutôt prometteur donc. Amelia récupéra également un des petits flyers qui étaient distribués aux visiteurs et le déplia sur le bureau. Au centre du dépliant il y avait une carte simplifiée de tout le complexe. « Ce qui nous intéresse dans l’immédiat, c’était l’état des entrepôts, ils sont derrière le laboratoire, la sécurité était au maximum là-bas donc … ils ont dû résister à ces trois années normalement. » Invasion de rôdeurs, attaque à l’arme lourde et séisme compris. Qui savait ce qui avait pu se passer ici depuis trois années. Fourrant le flyer dans la poche de son jean, Amelia garda le jeu de clé et le passe-partout avec elle avant de quitter la cabine du poste de garde pour indiquer la direction à prendre. Si tout était intact, ils devraient faire en sorte d’être les seuls à pouvoir y entrer.

La zone était désolée mais contrairement à la rue, elle n’avait pas tant cet aspect ravagé. Le temps avait fait son œuvre évidemment mais là, dans les restes de l’empire Bergmann, Amelia avait l’impression de traverser une ville fantôme recréée de toutes pièces. C’était oppressant.
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2505
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Into the valley once more now we go   Into the valley once more now we go - Page 2 EmptySam 8 Sep 2018 - 23:11
Ils fouillèrent le bureau, mais si pass il y avait, celui-ci n'était pas en évidence. Rapidement, Amelia dénicha toutefois une boite suspecte. Stan n'aurait probablement pas parié énormément dessus, pourtant en un tour de main, la quadragénaire la crocheta pour révéler les clés qu'ils cherchaient. Il échangea un regard avec Eddie et ne retint pas un sifflement admiratif, à la fois pour le geste et la trouvaille. Un sourire en coin se dessina sur son visage quand elle se justifia. Lui avait davantage bu des bières, flirté avec des nanas et joué au billard dans son adolescence, mais après tout pourquoi pas ?

- C'est bon ça, ne se retint-il pas de commenter alors que la brune expliquait l'origine du trousseau. Ça va bien nous simplifier la vie en tout cas. Amelia leur déplia un plan de la zone et leur indiqua le premier objectif. Direction les entrepôts alors, conclut le garçon, avant qu'ils ne désertent tous les quatre le poste de sécurité qui empestait la mort.

La cour intérieure était entièrement dégagée et l'intégralité du complexe était parfaitement silencieux. Il semblait que les pronostics de l'héritière Bergmann était corrects : ils ne rencontreraient que peu de résistance par ici. Une aubaine. Rapidement, l'équipe contourna ainsi le laboratoire pour rejoindre les bâtiments qu'ils recherchaient. Ces derniers étaient tout en longueur et paraissaient à première vue en parfait état. Ils l'étaient. Ainsi ils ne se trompaient probablement pas en en déduisant que personne n'était venu là depuis le début de l'épidémie. Quelques camions de transport, recouverts de rouille, étaient toujours garés à proximité des aires de chargement. Michelle accéléra le pas pour les contourner en éclaireur, il n'y avait ni âme vivante, ni âme errante.

- La voie est libre, annonça-t-elle en revenant rapidement vers eux. Ils purent alors rejoindre les entrées des entrepôts en trottinant pour presser le mouvement. L'instant suivant, les trois militaires observaient Amelia jouer avec les différentes clés qu'ils avaient trouvées pour pénétrer à l'intérieur. Quelques secondes tout au plus, au cours desquels les trois autres prirent bien en main leurs revolvers, parés à toute éventualité. Le verrou claqua et Stan fit un mouvement de tête en direction de la brune pour lui affirmer qu'il prenait le relai. Il fit un signe à ses acolytes, afin qu'ils se tiennent prêts, et ouvrit la porte vivement avant de reculer à son tour de trois pas. Tenant en joug un adversaire invisible, comme les autres, qui ne surgit pas.
- On entre, déclara ainsi le jeune homme, avant de passer le premier cette fois par l'ouverture.

S'il s'était attendu débouler par un hall quelconque, ce ne fut pas le cas. L'entrée qu'ils avaient choisie ouvrait directement sur un immense hangar, d'un seul tenant, tout en hauteur. L'éclairage naturel était faiblard, les maigres ouvertures s'étaient recouvertes de crasse avec les années. Pourtant ils pouvaient deviner les rayons aux proportions hallucinantes. Stanley remit son Beretta dans son holster et alluma une lampe tout en s'approchant d'une des rangées au hasard. Sur cette dernière, se trouvaient des cartons. Tellement de cartons. Il se retourna vers Amelia, les sourcils dressés. Est-ce que c'était ce qu'ils cherchaient ?


Into the valley once more now we go - Page 2 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Into the valley once more now we go   Into the valley once more now we go - Page 2 EmptySam 15 Sep 2018 - 15:50
Amelia était on ne peut plus rassurée d’avoir trouvé ce trousseau de clés, il les aiderait à se frayer un chemin dans le complexe sans avoir à forcer la moindre porte. Cela leur offrirait la discrétion mais aussi, et surtout, la sécurité de pouvoir tout cadenasser derrière eux quand ils repartiraient. Ainsi ils n’auraient qu’à revenir armés du même jeu de clés dès qu’ils voudraient se servir ici. « Allons-y. » ajouta la brune, sûre d’elle, lorsque Stan donna le signal pour aller vers les entrepôts.

Voir dans cet état un des forts de l’industrie Bergmann avait quelque chose de douloureux, son grand-père et son père avaient créé et fait prospérer cette entreprise, elle de son côté s’était occupée de la faire grandir, s’étendre par-delà leurs frontières, mais aujourd’hui Bergmann LLC n’était plus qu’un nom qui tomberait dans l’oubli, un logo fané par le temps. Laissant le soin aux militaires du groupe de s’assurer que les lieux étaient sûrs, Amelia resta en retrait, contemplant la zone. C’était comme si tous les vivants avaient été téléportés ailleurs, ôtés à cet endroit d’un coup, sans la moindre annonce, sans la moindre trace.

Devant la porte de l’entrepôt finalement, la brune s’affaira à trouver la bonne clé. Dès lors que le clac de la serrure se fit entendre, Amelia imprima la clé en question dans son esprit pour s’en rappeler les prochaines fois. Il faudrait étiqueter chaque clé pour ne pas perdre de temps. Se décalant pour laisser à Stanley le soin de vérifier que les lieux étaient sûrs, Amelia glissa les clés dans la poche de son jean avant de récupérer sa machette. Prête à en découdre à quiconque ou n’importe quoi, elle entra d’un pas discret dans l’entrepôt. Rien ni personne, le destin semblait leur sourire, peut-être un brin moqueur tout de même car les événements ne les avaient pas épargnés dernièrement.

Armée de sa lampe torche, Amelia avança vers la première allée qu’elle put voir. Ces entrepôts étaient assez grands, vastes. Des rangées comme celle-ci il y en avait des vingtaines là, comme un centre commercial mais uniquement rempli de médicaments prêts à l’emploi. D’un revers de la main, elle balaya la poussière sur un carton avant d’afficher un sourire fier et confiant. « Ibuprofène ? » Elle sortit du carton une boite de comprimés et la lança à Stanley, dans quelques mois ils n’auraient plus le même effet, mais tout ce qui était entreposé ici aurait son utilité. « Il doit y avoir un bureau plus loin, je voudrais que l’on trouve un plan de l’entrepôt, un inventaire aussi peut-être. Nous ramènerons quelques échantillons pour June et comme ça la prochaine fois … » La prochaine fois ils videraient cet entrepôt, ils auraient de quoi tenir des mois peut-être même des années, commercer peut-être avec d’autres groupes ?

« Par là-bas. » Elle désigna le bout de l’allée, il y avait un genre de vitre en plexi, derrière peut-être le fameux bureau. Attendant le feu vert des militaires pour avancer, Amelia ouvrit quelques cartons et ramassa quelques boites. Il y avait de tout, mais il y avait surtout de quoi montrer sa valeur et asseoir sa place dans le camp.
Revenir en haut Aller en bas  
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: le dé...
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/05/2013
Messages : 7142
MessageSujet: Re: Into the valley once more now we go   Into the valley once more now we go - Page 2 EmptyDim 30 Sep 2018 - 21:45


Inter MJ

Amelia c'est sans crainte aucune que tu te mets à fouiller quelques autres cartons après avoir fait une première trouvaille partagée avec ton coéquipier. Si dans les premières boites tu trouves diverses sortes de médicaments, dans la dernière que tu ouvres, un couinement t'interpelle. Rien de bien dangereux, simplement une minuscule petite souris. Nichée dans les boites rongées, vous n'avez guère le temps d'agir qu'elle s'est déjà carapatée entre les jambes de Stanley.

Espérons que vous ne soyez pas atteins de musophobie !


Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2505
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Into the valley once more now we go   Into the valley once more now we go - Page 2 EmptyMer 17 Oct 2018 - 10:16
C’était comme s’ils venaient de trouver le Saint Graal ! Les trois militaires restèrent stoïques en attendant le verdict final, mais quand la brune jeta une boite d’anti-inflammatoire vers Stanley, ce dernier ne retint pas un « wooo » enthousiaste, après avoir rattrapé maladroitement la boite au vol. Il avait reconnu le type d’emballages qui contenaient les gélules qu’il avait avalées en masse après le tremblement de terre et son opération. Le visage de Michelle, comme celui d’Eddie, se fendit d’un grand sourire.

- Tout ça ? Demanda la jeune femme, montrant les nombreuses étagères et s’approchant à son tour de l’un d’entre elle. Mais oui il semblait bien que l’entrepôt était encore plein à craquer de médocs en tout genre. Ils n’auraient pu en espérer davantage !

Ils se perdirent tous un peu dans l’excitation de la découverte, si bien que Stan mit quelques secondes avant de lancer son équipe vers le potentiel bureau pointé par Amelia. Le temps pour une petite souris de jaillir d’un des cartons pour filer entre les jambes du garçon. Il ne cilla même pas. Car si les déchets avaient envahi le paysage, c’était également le cas de certains nuisibles, et il n’était pas rare que leurs expéditions les fassent croiser rats et divers cancrelats. Cela n’empêchait toutefois pas quelques cris de surprise parfois…

- Allons voir, déclara alors le jeune homme, entrainant ainsi rapidement ses acolytes vers le bout de l’allée d’étagères. La porte de la pièce – sur laquelle se posait le nom d’un ancien employé - était une nouvelle fois verrouillée et les militaires laissèrent de nouveau l’héritière jouer avec son trousseau de clés. Stanley s’approcha des vitres et tenta d’éclairer l’intérieur du bureau de sa lampe. Des stores vénitiens partiellement fermés, ainsi que l’obscurité ambiante empêchait d’y voir vraiment, mais l’endroit était tout du moins toujours vide.

Hélas ils durent se rendre à l’évidence après avoir essayé toutes les clés : aucune d’entre elles ne permettait d’entrer ici. Pas grave, elle ne présentait pas une grosse difficulté, et armés de leur pied de biche, les deux garçons s’activèrent pour faire sauter les gonds de cette dernière. Un bruit sec résonna dans l’immense entrepôt et Michelle jeta un coup d’œil en arrière, vers le gros volume sombre qui s’étendait derrière eux.


Into the valley once more now we go - Page 2 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Into the valley once more now we go   Into the valley once more now we go - Page 2 EmptyVen 19 Oct 2018 - 22:23
Ibuprofène, antibiotiques, antidépresseurs, sirop pour la toux. Amelia fouinait dans les cartons à portée, faisant un petit échantillon de tout ce qu’elle trouvait pour le ramener à June et ainsi justifier de monter de plus grosses expéditions. Comme convenu. Concentrée, la brune ouvrit un nouveau carton, ne prêtant pas de suite attention au bruit qui s’en échappait avant de réaliser que les médicaments ne faisaient pas de bruits. Lorsque la souris jaillit des cartons, Amelia lâcha tout, retenant un petit cri de surprise avant de reprendre son souffle. Elle avait sauvé les apparences jusqu’ici, elle ne s’était montrée ni faible, ni empotée, ni peureuse, fidèle à elle-même, ce n’était pas le moment de commencer.

Le petit groupe se mit suite à cet incident en route vers le petit bureau qu’elle avait désigné plus tôt. Devant la porte close, Bergmann sortit à nouveau le trousseau de clés, sûre de son coup, mais malheureusement cette fois cela ne passerait pas. Irritée par ce contretemps, la brune laissa donc deux des militaires du groupe s’occuper de la porte de manière moins discrète mais tout aussi efficace. Le bruit se répercuta contre chaque étagère, chaque mur de l’entrepôt. Il fallait espérer qu’aucun employé de chez Bergmann LLC n’ait décidé de faire des heures supplémentaires. Amy jeta un coup d’œil en arrière avant de se faufiler dans le bureau, commençant à fouiller chaque tiroir, chaque placard.

« Merde … il n’y a rien ici. Il doit y avoir un autre bureau, celui servait peut-être uniquement pour les livraisons et les commandes. » Sans doute que celui qui gérait l’inventaire des stocks était ailleurs, de mémoire car elle n’était pas souvent entrée dans ce bâtiment, Amelia se rappelait que tous les bureaux étaient alignés sur ce même mur, du moins pour ceux en lien avec les stocks. « Un peu plus loin, à gauche ou à droite, ça sera comme un coup de poker. » Elle espérait que la chance leur sourirait car la pénombre dans l’entrepôt commençait à lui taper sur le système.

La brune prit avec elle un petit calepin au cas où, à l’intérieur des notes de l’employé qui travaillait ici durant les derniers jours avant la fin. Les dernières livraisons, les dernières commandes. Tout semblait si loin. Du bout des doigts elle caressa l’encre encore vive sur les pages pourtant jaunies, se perdant un instant dans ses pensées avant de sortir de ce réduit pour choisir la direction à prendre. Vers la gauche, dans le pire des cas ils se rapprocheraient des laboratoires pour vérifier l’état du bâtiment. Amelia espérait néanmoins que le deuxième bureau qu’elle voyait plus loin leur offrirait ce dont ils avaient besoin pour que la mission soit une réussite.

Un bruit attira son attention, perdu derrière eux dans les ombres épaisses qui couvraient la surface de l’entrepôt. Tournant la tête vers l’arrière, Amelia posa son regard sur Stanley. « Tu as entendu quelque chose aussi ou mon imagination me joue des tours ? » La brune déglutit, portant sa main à son arme, juste au cas où.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Into the valley once more now we go   Into the valley once more now we go - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Into the valley once more now we go -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Sasha - In the valley of the dolls we sleep
» Morgane Dell'Valley (Serpentard)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: