The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Children of men -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joann Cain
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Carabine Winchester - 9 mm - Couteau de survie
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/09/2017
Messages : 1256
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Children of men   Jeu 23 Aoû 2018 - 17:28
Children of men


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


Une fois encore elle n'avait pas raté l’œillade de l'hôte, mais Cain était ainsi faite, on l'appréciait ou non, si la vérité ne plaisait pas alors mieux valait changer son fusil d'épaule. Les mots étaient certes francs, elle pouvait effectivement pas blairer le mec de la serveuse, mais comme elle venait de le lui dire, lui était encore là pour elle. Fallait-il encore qu'il ne se tire pas. Une pensée pour Floyd au vol, et elle laissa la brunette rejoindre les sanitaires pour englober la tasse que Amelia avait déposé à son attention. Cette dernière reprenait d'ailleurs au sujet de la force dont pourrait faire preuve Farrel que l'autre tâche l'aide ou non.

- Elle est fragile, Rétorqua l'escort-girl en croisant les jambes sur le bord du sofa. Sans rire, lorsqu'il y avait eu cette merde avec Richardson et l'autre Hyène du District, à la perspective de perdre cet abruti congénital, visiblement la brunette s'était tailladée les veines. ce sera à double tranchants, espérons juste qu'ce soit pas mauvais si le résultat n'est pas celui auquel elle s'attend.

Toute femme réagissait différemment face à la maternité. Certaines avaient cette fibre en elles, à peine nées sans doute. D'autres, comme elle même, l'avaient eu un instant dans leur vie, puis elle s'était effacée, s'estompant au grès des sévices et du reste, pour mieux rejaillir sans plus de moyen de combler le désir d'y prétendre vraiment. Pensive, Joann détourna le regard pour le plonger dans le reflet d'elle que lui offrait le breuvage entre ses paumes. Tim avait besoin d'elle, elle était sans doute la dernière personne en qui il avait confiance puisqu'elle faisait partie du nouvel entourage, déjà restreint, s'étant forgé autour de lui à son arrivée. Prête à interroger son interlocutrice à ce sujet, sur les bons gestes et ce qui serait bénéfique pour ce petit, la Canadienne se ravisa au retour de Jenna dans la pièce. Etant donné ses traits, la rougeur dans le creux de ses billes brunes, pas de doute à avoir. Joe n'avait même pas besoin de fixer le bâtonnet pour comprendre.

Son cœur se serra, elle en baissa les yeux en secouant sa tignasse, préférant masquer le vague sourire, mélancolique, qui étirait ses pétales, eu rebord de la tasse. Bergmann était bien plus diplomate qu'elle pour répondre, elle la laissa faire et se contenta de fixer le test, déposé sur la table basse, et ce sigle gorgé d'une sorte d'espoir. Elle irait avec elle oui, quand bien même étaient elles toutes trois différentes, après tout Jenna s'était appuyée sur elles pour vider son sac et exposer ses craintes. C'était la moindre des choses que d'être présente le temps que son foutu con daigne rentrer de ses petites vacances au camping des flots bleus. Toujours en silence, ayant passé la main à celle qui, sans doute possible, en savait bien plus qu'elle sur ce qu'allait traverser la serveuse, Joann pinça les pétales et se contenta de glisser la paume libre à celle plus froide de leur cadette. Elle serait présente au besoin, même si elle savait pas forcément comment gérer ça, ce à quoi Jenna serait confrontée, le temps qu'elle aurait besoin, Cain lui laisserait sa porte ouverte et, pour ça, y avait pas forcément besoin de mot pour le lui dire. Sa main serrée contre la sienne suffisait.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
Young blood, run like a river. Young blood, heaven need a sinner, you can't raise hell with a saint. Young blood came to start a riot, don't care what your old man say. But we gonna raise hell anyway.
Showing no mercy
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau militaire - Pistolet 9mm - Fusil M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/12/2017
Messages : 1449
Age IRL : 36
MessageSujet: Re: Children of men   Ven 24 Aoû 2018 - 9:07
Children of men

Les deux femmes avaient l’air aussi sonné que Jenna par le résultat du test. La serveuse ne connaissait que peu l’histoire d’Amélia aussi elle ne pouvait pas comprendre précisément le malaise qu’elle ressentait, quant à Joann bien que la serveuse commençait à devenir proche d’elle depuis des mois celle-ci ne s’était jamais confié sur un sujet pareil. La canadienne gardait toujours sa part de secrets sur ses sentiments, elle n’était pas femme à s’étaler sur sa vie privée, à l’opposé de Jenna. Observant les deux femmes avec un regard empli de remerciements pour tout ce qu’elles faisaient pour elle, Jenna se posait sur le sofa pour saisir la tasse d’infusion à son attention. Elle était étrangement silencieuse. Elle fixait le test des yeux sans lâcher le marqueur positif du regard. Bien qu’elle était terrorisée à l’idée d’avoir à mettre un enfant au monde puis d’avoir à l’élever, elle était aussi impatiente en un sens car cela donnait un sens au songe qu’elle avait eu et dans lequel elle avait vu leur enfant. Cela donnait aussi un tout nouveau sens à sa relation avec Lucas, et cela venait sceller la décision qu’ils avaient prises. En un sens il lui tardait déjà de le voir pour lui annoncer la nouvelle et même si elle doutait légèrement de sa réaction elle savait que dans le fond il serait heureux d’apprendre qu’il allait être père, enfin elle espérait.

Serrant les mains autour de la tasse encore chaude le regard de Jenna se posait à tour de rôle sur Amélia et Joann « Merci d’être là. Pour le rendez-vous avec Zhou … Amélia je veux bien que ce soit ici si cela ne te dérange pas comme tu l’as évoqué … je n’ai pas envie que tout le camp soit au courant avant … lui. » buvant une gorgée de son infusion, la serveuse reprenait peu à peu de la consistance et de la force « Je vais attendre que tu reviennes Joann, j’ai besoin que tu sois là … tu es … ce qui se rapproche le plus de ma meilleure amie, j’ai besoin de ta présence si tu veux bien. » Jenna savait que la réponse de chaque femme serait positive, elles avaient bien fait comprendre qu’elles seraient là pour l’aider.

**** **** **** ****

19 août 2018


Les trois femmes devaient se retrouver comme convenues chez Amélia. Elles ne s’étaient pas vues de la semaine, Jenna avait préféré jouer les fantômes dans le camp pour éviter d’éveiller les soupçons de qui que ce soit. Elle avait encore des nausées fréquentes et les cernes sous ses yeux indiquaient clairement qu’elle ne dormait plus aussi bien depuis un long moment déjà. Elle avait foncé chez Amélia sans réfléchir ce jour-là, snobant les quelques personnes sur sa route qui avaient tenté de lui dire bonjour, elle était obnubilée par ce rendez-vous et ce qui allait en ressortir. Même si elle en connaissait l’issue, elle ne pouvait s’empêcher de se dire qu’il y avait encore un certain pourcentage de malchance pour que tout ne soit qu’en fait une illusion … mais elle ne le souhaitait pas. Elle avait passé la semaine à réfléchir, à imaginer ce que serait sa vie maintenant et surtout dans 8 mois, ce qu’elle aurait pu être dans cette situation si le monde n’était pas parti en miettes. Une petite maison de quartier dans la banlieue de Seattle, un mari aimant, un travail simple mais qui lui plaisait … bref un vie « normale ». Elle avait presque tout cela. La maison à Renton, Lucas qui était à ses côtés et les expéditions lui plaisaient … la seule différence était la mort qui rôdait chaque jour à chaque coin de rue. Pas tellement la définition d’une vie normale.

Frappant à la porte de la maison avant d’y entrer, Jenna marquait un temps d’arrêt sur le seuil en voyant Amélia en compagnie de Joann, mais également du Docteur Zhou. C’était donc bien réel, elle n’avait pas rêvé tout cela et ce n’était que la stricte réalité de sa situation. Elle était enceinte et Hokulani allait le lui confirmer dans les minutes qui suivraient tout en lui donnant les conseils et la marche à suivre pour faire que tout se déroule pour le mieux. Un léger rouge sur les joues de gêne, Jenna saluait les trois femmes de la même manière, leur offrant cette fois-ci une bise. La consultation allait pouvoir commencer.
by lumos maxima


Look into my eyes
You will see
What you mean to me
Search your heart
Search your soul
And when you find me there, you'll search no more

Don't tell me it's not worth tryin' for
You can't tell me it's not worth dyin' for
You know it's true
Everything I do
I do it for you


Everythinbg I Do, I Do it for You

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  https://lieenah.wordpress.com/ 
Amelia Bergmann
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Carabine Winchester modèle 70 et machette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 29/07/2018
Messages : 260
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Children of men   Dim 26 Aoû 2018 - 8:56
La fragilité était une notion relative aux yeux de Bergmann, et si elle voulait croire les propos de Joann concernant Jenna, elle voulait aussi croire qu’elle se trouverait une force nouvelle dans cet événement qui serait sans nul doute le plus heureux de sa vie. « Je me chargerai de la faire venir ici, tu n’as pas à t’en soucier. Sois juste là sur le jour convenu. » La brune afficha un sourire rassurant. Puisque tout était décidé, il ne restait qu’à fixer ce rendez-vous, après le retour de Joann d’Agate. L’aînée n’était ici qu’un soutien de circonstances, parce qu’elle s’était trouvée là, et parce que dans le fond elle avait des réponses à apporter aux multiples questions de Jenna mais dans le fond, c’était sans doute le soutien de la canadienne qui importerait le plus à ses yeux.

Le reste de la journée fila lorsque les deux femmes furent reparties, les jours suivants également. Amelia n’avait que peu recroisé Jenna, vaquant chacune à leurs occupations, en attendant le jour fatidique. Hokulani arriva quelques minutes avant l’heure prévue, comme à son habitude et parce que la fin du monde ne devait pas signifier que l’on reniait son humanité et les bonnes manières, Amelia proposa le thé au médecin. Edward avait quitté la maison à la demande de sa fille, bien sûr il avait pesté quelques minutes avant d’aller tuer le temps en compagnie de Darrell Kane, le beau-père de feu le Sénateur Chambers. Entre anciens hommes importants, ils avaient mille et un sujets à aborder sans doute, tant que son père ne leur trainait pas dans les pattes, Amelia s’en moquait éperdument.

Fin de matinée, le rendez-vous était posé pour onze heures, Joann arriva un peu avant l’heure également, dans la foulée de Hokulani. « Jenna ne devrait plus tarder, je vais finir de préparer le thé pour tout le monde. » Mais la plus jeune, et objet de toutes les discussions du jeu approcha à cet instant. « Jenna, bonjour. » Amy lui offrit ce sourire rassurant et une bise sur la joue en guise de salutations, même si le geste la surprit quelque peu.

« Suivez-vous, j’ai dégagé une des chambres d’amis et Edward n’est pas là, nous serons au calme. » La brune s’engouffra dans la maison, elles auraient le temps de discuter là-haut, au calme, à l’abris des regards et des oreilles trop indiscrets. Montant l’escalier en leur indiquant la chambre la plus éloignée sur la droite, celle qui donnait sur la baie, Amelia revint au rez-de-chaussée pour terminer de préparer le thé, ce fameux thé, comme un mécanisme pour penser à autre chose que ce qui se tramait ici.


   
Hurts like Hell
How can I say this without breaking How can I say this without taking over. How can I put it down into words. When it's almost too much for my soul alone. (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Joann Cain
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Carabine Winchester - 9 mm - Couteau de survie
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/09/2017
Messages : 1256
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Children of men   Mer 29 Aoû 2018 - 15:38
Children of men


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


J’ai besoin que tu sois là … tu es … ce qui se rapproche le plus de ma meilleure amie, j’ai besoin de ta présence si tu veux bien.. Ça tournait en boucle dans son crâne depuis l'instant où Jenna avait lâché ça comme une bombe. Meilleure amie ? Elle n'en avait jamais eu jadis, personne sur qui compter lorsque son enfoiré de mari la rouait de coups, personne sur qui se pencher ou à aider en cas de coup dur. Là, sa mort avait comme changé les choses. Bien des gens lui tendaient la main, imaginant sans doute qu'en échange ils pourraient compter sur elle. Qu'avait-elle donc pu répondre d'autre qu'un oui à la serveuse ? Naturel et criant d'un sincérité dont elle se soupçonnait pourtant pas dotée.

Bref, sa semaine au Agate Passage avait filé vite, entre les remontrances et discussions avec Stanley. Elle était rentrée somme toute plus légère, à croire que tous, tous ceux lui étant chers et proches, parvenaient peu à peu à effriter cette armure qu'elle avait revêtue bien des années plus tôt. Est-ce qu'elle les laissait faire ? En un sens oui, après tout qu'avait-elle à perdre désormais ? Plus rien, du moins plus rien hormis eux dont l'importance n'était somme toute pas aussi cher que celui qui n'était plus près d'elle.

Le dix neuf Aout, elle avait donc rendez-vous chez Bergmann pour son amie. Elle avait simplement demandé, une fois encore, à Casey de bien vouloir garder Tim quelques minutes ou heures. Même si le gamin ne bougeait pas d'un cil, ni ne parlait, Cain détestait l'idée de le laisser seul. Une semaine avait suffit, en le retrouvant à son retour ce pauvre mioche paumé s'était rué sur elle comme si elle représentait sa dernière accroche. Tout c'était bien passé d'après Summer, une chance. Elle savait combien certains ne voyaient pas ce garçonnet d'un bon œil, même elle ne l'avait clairement pas considéré comme un Être Humain à part entière quand Joy lui avait offert asile. Enfin peu importait, il s'attachait à elle, elle s'attachait à lui sans vraiment le montrer. Une accroche comme une autre, comme Rence ou Donovan pouvaient l'être lorsqu'elle se noyait dans la solitude désagréable.

En quelques minutes à peine, après avoir quitté la blondinette, Cain toquait chez Amelia qui ne tarda plus à la faire rentrer. La bridée était là, et la brune se contenta d'un signe de tête sans fioriture. Les nian-nian de politesse, la lèche inutile, c'était clairement pas son truc, pas comme Bergmann qui proposait déjà de préparer du thé avant d'aller répondre à celle qu'elles avaient promis d'épauler. Là, en revanche, Joe se permit un sourire à l'intention de la serveuse, néanmoins surprise par la bise, et se contenta de suivre les indications de l'hôte pour rejoindre la chambre en question. Elles allaient donc toute assister à ça ? Farrel jambes écartées, son petit palais simplement préservé par un drap tandis que que Zouh ferait de la spéléologie ? Même si l'idée pouvait prêter à rire, la brune avait pas envie de s'y laisser séduire. Pour Jenna, pour cette fille qui, jadis une rivale, l'invitait à se revoir en elle au sujet de toutes les merdes leur étant tombées sur le coin de la gueule. C'aurait pu être elle là, à sa place, le jour où elle avait passé sa première nuit chez les Blackmore, ou encore après quelques autres.... Fermée, elle soupira et se contenta de tirer un fauteuil jusqu'au flanc du bordel improvisé. De là elle verrait rien mais soutiendrait la serveuse. C'était simplement ce qu'elle lui demandait non ? La soutenir, sans la juger, sans juger le fait que ce futur môme était issu d'un con fini.

- T'as le droit d'me tenir la main mais pas de l'exploser. Plaisanta-t-elle. Garde ça pour ton mec l'jour de l'accouchement.

Parce que tout irait bien pour elle, elle l'espérait. Jenna mènerait à terme cette grossesse et se laisserait aller aux joies de la maternité. Redressant les cils vers Bergmann, elle opina juste en guise de réconfort. C'était pas rien pour cette femme, et là où Joann n'en avait rien à secouer à l'époque, à l'heure actuelle, et parce qu'elle s'ouvrait sans plus lutter, elle comprenait désormais.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
Young blood, run like a river. Young blood, heaven need a sinner, you can't raise hell with a saint. Young blood came to start a riot, don't care what your old man say. But we gonna raise hell anyway.
Showing no mercy
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau militaire - Pistolet 9mm - Fusil M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/12/2017
Messages : 1449
Age IRL : 36
MessageSujet: Re: Children of men   Sam 1 Sep 2018 - 10:26
Children of men

Si le résultat du test était déjà un sacré indice sur la vie qui allait se présenter à Jenna, la consultation avec le Docteur Zhou n’était qu’une manière de confirmer cela. La serveuse n’avait pas réellement de doutes à présent, elle savait très bien que cette grossesse était une réalité avec laquelle elle allait devoir composer pendant les 8 prochains mois. Seulement elle ne savait absolument pas comment elle allait devoir faire, et surtout ce qu’elle allait devoir faire. Si Hokulani lui confirmait bien dans quelques minutes qu’elle était enceinte, la première chose serait de prévenir Lucas. Cela ne pouvait qu’être lui le père aussi elle allait devoir lui annoncer la nouvelle. Cela lui ferait sûrement un choc. Elle commençait à le connaitre dans les moindres détails et même si son comportement avait changé depuis qu’il l’avait demandé en mariage, Jenna savait qu’il ne sentait pas l’âme d’un père, le sien avait été à l’opposé de l’image que l’on peut se faire d’un père aimant et attentionné et Jenna savait qu’il avait une peur incontrôlable d’être comme lui. Mais elle savait aussi que ce n’était pas son père, qu’il était vraiment différent, il le lui avait prouvé en la demandant en mariage. Lucas changeait. En bien et c’était tout ce qui comptait pour la serveuse, aussi elle savait que même si l’annonce serait dure à encaisser, il prendrait tout cela comme ce que cela devait être normalement, une heureuse nouvelle.

Jenna avait suivi le mouvement de son hôte du jour, Amélia et des deux autres femmes. Entrant dans la chambre dédiée à la consultation, elle avait un regard un peu vide mais plutôt serein. Elle avait eu une semaine pour se faire à l’idée et se voir entourée par deux personnes qui comprenaient sa situation était une chose qui l’apaisait mentalement. Elle s’était allongée sur le lit après avoir suivi les quelques consignes de Zhou pour se mettre à l’aise et en position pour la consultation. Joann était venue à ses côtés pour lui tenir la main et cela avait eu le mérite de lui arracher un sourire franc. Pauvre Joann, elle était totalement à contre-emploi dans cette situation et cela se sentait dans ses yeux « Encore une fois merci Joann … tu seras la marraine pour la peine ! » la proposition était tout simplement destinée à détendre l’atmosphère même si elle était on ne peut plus sérieuse. La canadienne était ce qui se rapprochait le plus d’une meilleure amie pour Jenna aussi même si les deux adoraient s’envoyer des piques en longueur de journée, Jenna ne voyait pas les choses autrement. Lui offrant un sourire complice la serveuse serrait la main de Cain un peu plus fort comme pour la faire râler avant de reporter les yeux sur Amélia. Jenna n’avait pas vraiment pris le temps de la connaitre avant cette histoire, les deux femmes s’étaient à peine croisées dans les allées du camp et encore ce n’était pas vraiment ce qu’on pouvait appeler des présentations en règle. Et pourtant Amélia avait de suite ouvert sa porte à Jenna pour l’accueillir et l’aider dans cette situation. Les yeux de la serveuse se posait sur son visage juste avant que celle-ci ne ressorte aussi sec de la chambre pour préparer du thé. Il y avait quelque chose chez cette femme. Si elle semblait heureuse pour la serveuse, elle semblait également touchée par la situation sans que Jenna ne sache pourquoi. Ce n’était pas le moment de lui poser la question, mais Amélia semblait ressentir comme une peine intérieure vis-à-vis de tout cela. Jenna allait devoir la remercier pour tout ce qu’elle faisait et elle aurait peut-être l’occasion de lui parler afin d’en savoir plus.

Quelques instructions de Zhou ramenaient Jenna à la réalité. Elle poussait un long soupir avant de fermer les yeux et d’essayer de se détendre un maximum. Elle n’avait jamais fait cela, c’était bien la première fois qu’elle allait avoir une consultation en règle par une gynécologue. Serrant la main de la canadienne, la serveuse tremblait un peu. Et s’il y avait un problème ? Et si au final le test avait donné un faux positif et qu’elle n’était pas enceinte ? Il ne fallait pas y penser, cela ne pouvait pas arriver de toute façon, Jenna le ressentait au plus profond d’elle, elle était forcément enceinte, car même si l’idée de porter un enfant lui collait une peur monstre, elle le voulait …
by lumos maxima


Look into my eyes
You will see
What you mean to me
Search your heart
Search your soul
And when you find me there, you'll search no more

Don't tell me it's not worth tryin' for
You can't tell me it's not worth dyin' for
You know it's true
Everything I do
I do it for you


Everythinbg I Do, I Do it for You

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  https://lieenah.wordpress.com/ 
Amelia Bergmann
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Carabine Winchester modèle 70 et machette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 29/07/2018
Messages : 260
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Children of men   Sam 8 Sep 2018 - 16:28
Amelia était revenue dans la chambre, les bras chargés d’un plateau sur lequel trônaient une théière, une petite assiette de biscuits secs préparés la veille avec les ingrédients du bord. Dans un effort de la préserver de tout cela, son esprit lui souffla que leur mode de vie devait plaire à tous les survivants vegan, peu voire plus de viande, même ces gâteaux avaient été faits sans œuf, sans lait. Pourtant ils n’étaient pas mauvais, évidemment cela ne valait pas ce qu’elle pouvait cuisiner avant pour Egon, mais c’était mieux que rien, c’était une accroche à une vie passée et en même temps un moyen de penser à autre chose.

Tout le monde était là, et Bergmann n’était pas persuadée que ce soit sa place à elle. Elle ne connaissait que peu Jenna, c’était le hasard qui l’avait mise sur la route de la serveuse ce jour-là, journée fatidique. C’était un concours de circonstances qui la posait donc là, dans cette pièce où le docteur Zhou finirait d’abattre les cartes qui détermineraient le destin de Jenna, accompagnée de son amie. Dans tout cela, Amelia n’était qu’un accessoire, elle aidait parce que la brune avait bien insisté sur l’importance de garder tout cela secret.

« Je vais tirer les rideaux, il y a une petite lampe solaire dans le placard à ta droite Hokulani. » S’exécutant, la brune alla tirer les épais rideaux, offrant plus d’intimité à la scène qui n’avait rien d’anodine. Ce serait un grand bouleversement. Elle laissa le médecin délivrer toutes les explications de rigueur, alla s’installer de son côté dans un fauteuil près de la fenêtre. Son regard sombre restait rivé sur le filet de lumière qui s’écrasait au sol. « Eh bien Jenna, je crois que j’ai une excellente nouvelle. » Ce fut la voix de Zhou qui la sortit de ses pensées, la ramenant à toute cette situation et la replongeant en même temps dans la découverte de sa propre grossesse à l’époque.

La peur, la joie, tout pouvait s’entrechoquer et se mélanger à cet instant-là, c’était comme un raz de marée qui submergeait tout. C’était une annonce qui changeait une vie, comme peu d’événement pouvait le faire. Son regard quitta la contemplation de la lumière, se logeant dans les billes toutes aussi sombres de Cain et dans le regard de la jeune serveuse. La future maman comme on l’appellerait sans doute bientôt, quand cela se saurait. Si une larme roula sur sa joue à la mélancolie des souvenirs, Amelia esquissa un sourire. « Tout se passe bien ? » demanda-t-elle, presque inquiète comme s’il s’agissait d’elle, à l’attention de Hokulani. Ce moment ne lui appartenait pourtant pas, il appartenait à Jenna, il appartenait à son amie, mais Amelia était ici comme le docteur Zhou, une simple pièce utile à l’équation.


   
Hurts like Hell
How can I say this without breaking How can I say this without taking over. How can I put it down into words. When it's almost too much for my soul alone. (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Joann Cain
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Carabine Winchester - 9 mm - Couteau de survie
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/09/2017
Messages : 1256
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Children of men   Jeu 13 Sep 2018 - 10:05
Children of men


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


Marraine ? Si Cain plissa les yeux l'annonce lui fit un drôle d'effet, si elle avait imaginé une fille lui balancer ça un jour, concernant l'humain miniature qui lui poussait dans le bide, c'était certainement pas Farrel, plutôt Summer. Mais bon, autant ne pas la contrarier, néanmoins même si la brunette lui serra la main tandis que Zouh allait explorer un endroit où le missile à tête chercheuse de Richardson avait fait quelques investigations avant – d'enfin – y déposer une mine, la Canadienne songea à son propre rôle auprès d'un tout autre gamin. Tim allait bien, enfin mieux, aussi bien qu'il pouvait aller depuis la disparition de l'unique personne ayant pris la figure de ce qui se rapprochait d'une sœur, ou d'une mère, pour lui. Il parlait toujours pas et Joann se demandait même si elle avait déjà entendu le son de sa voix. C'était pas évident pour elle, néanmoins, et même si elle en avait rien dit à personne, ce garçonnet était sûrement sa seule chance de préserver quelqu'un en ayant besoin. Pas qu'elle s'imaginait devenir la mère de substitution de ce mioche mais.... Enfin elle savait pas, mais dans le regard clair du blondinet, elle revoyait ce qu'elle avait été, ce qu'elle avait perdu, ce qu'elle aurait voulu qu'on lui évite et certainement ce qu'elle voulait lui éviter.

Sentant la serveuse resserrer sa paume plus fort, elle esquissa un sourire. C'était rare, néanmoins depuis quelques temps elle semblait plus encline au contact, à l'ouverture, dire qu'il avait fallu une discussion, suite à une proposition plus qu'indécente et dégradante, au seul type qu'elle imaginait pas capable de lui dire non ou de la conseiller de quelques manières que ce fut, pour lui ouvrir les yeux et la décider à remonter la pente. C'était déstabilisant, mais Donovan avait pris des airs de frangin, ce mec qu'elle aurait aimé avoir auprès d'elle quand c'était la merde dans son existence, pour pouvoir sortir la tête de l'eau et se dire que, finalement, y avait toujours pire que soi ailleurs.... Rence était présent lui aussi, mais la relation n'était pas la même, ça serait jamais la même chose et bien qu'à valeur égale à ses prunelles, les deux hommes n'entretenaient pas le même genre de relation avec elle. Puis, y avait Jenna, sans doute le reflet post apocalyptique de ce qu'elle était elle même autrefois...

La voix de la gynéco la tira de ses pensées, ramenant son regard brun sur la patiente. Excellente nouvelle, dépendait sous quel angle on le prenait. Pas qu'elle imaginait la serveuse incapable de gérer un môme, simplement que dans cette pièce, des trois femmes présentes – si on retirait le médecin – ce rôle aurait davantage sied à l'hôte. Néanmoins si elle remarqua l'air mélancolique affiché par Bergmann, Joann ne pipa mot et se contenta de dévier les prunelles. Elles étaient toutes trois opposées dans cette situation. Une avait enfanté et perdu son enfant, une autre n'en aurait jamais même si elle avait pu y songer, quant à la dernière, elle obtenait ce droit sans peut-être avoir imaginé l'obtenir un jour....

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
Young blood, run like a river. Young blood, heaven need a sinner, you can't raise hell with a saint. Young blood came to start a riot, don't care what your old man say. But we gonna raise hell anyway.
Showing no mercy
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Children of men   
Revenir en haut Aller en bas  
- Children of men -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: