The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Heroes for a day -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eleanor C. Hopper
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Pied de biche
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/02/2018
Messages : 605
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Heroes for a day   Lun 6 Aoû 2018 - 8:08
Toute seule maintenant. En somme, Mina était certainement comme beaucoup de survivants, séparée des siens, obligée d’apprendre à se débrouiller, sauf qu’elle était bien plus jeune. « On a pas le choix je suppose … » commenta la rouquine à voix basse sans se défaire de son sourire. Son esprit dériva doucement vers la maison de sa mère à Langley, les plages sauvages de Whidbey Island. Tout cela lui manquait et même si au fond d’elle Eleanor espérait un jour y retourner, la certitude qu’elle n’y remettrait jamais les pieds de peur de ne plus rien y trouver s’était installée dans son cœur et son esprit.

Les deux survivantes avancèrent finalement dans le grand hall, Eleanor observant chaque porte, chaque fenêtre, comme persuadée que de chaque issue pouvait débarquer un cadavre. C’était ainsi que cela fonctionnait après tout, même si beaucoup d’endroits avaient déjà été nettoyés et vidés de tous leurs occupants décharnés. « Hum … Mes cours de chimie remontent un peu et … en toute honnêteté c’était pas ma matière préférée. Il faudra que tu m’apprennes ! » glissa l’ancienne assistante médicale avec ce sourire et cette intonation dans la voix qui laissait penser qu’elles auraient le temps de jouer au savant fou. « Oh non jamais parce que je ferais rien de ce que je trouverais dedans … Peut-être qu’avec un livre je m’en sortirai … mais on peut plus vraiment regarder de tuto sur YouTube … » Elle pensait à voix haute mais se coupa dans le fil de ses pensées en voyant débarquer un rôdeur.

Grand, très grand. Plutôt comique avec ses outils de mathématique plantés dans la tête. « Les maths lui ont vraiment donné mal au crâne … » plaisanta Eleanor pour elle-même avant de le regarder approcher, son pied de biche tenu fermement dans sa main gauche. « Faut bien un avantage à frôler le mètre quatre-vingt … je peux essayer. » La rousse inspira un grand coup avant d’avancer vers les rôdeurs, et plus elle avançait plus il lui paraissait grand. Sa taille plus la longueur de son bras, ça devrait passer pourtant. Mais le problème c’était qu’elle n’était pas certaine d’avoir la force nécessaire, ou l’agilité, pour le tenir en respect avant de le planter.

Zut ! Il s’était trop rapproché, l’obligeant à se jeter sur un côté pour éviter de se faire croquer. Ely remarqua alors un vieux chariot de ménage, encombré par des balais dont un lui fit de l’œil. La rousse glissa son pied de biche à sa ceinture avant de se saisir d’un balai pour tenter de le briser sur sa cuisse. « Aïeuh ! » pesta-t-elle face au morceau de bois résolument plus résistant que ce qu’on pouvait voir dans les films à l’époque. La lenteur du cadavre jouant à son avantage à elle, elle fracassa finalement le balai contre l’encadrement de la porte, affichant un sourire vainqueur face à cette arme de fortune qui lui offrait plus d’amplitude pour planter le gardien des lieux. Elle le laissa à nouveau approcher juste assez pour reculer ses coudes, ses deux mains tenant le manche à balai, avant de les avancer dans la direction de la tête du monstre. Le bois se planta dans son œil, des fluides noirâtres se répandant sur l’arme. « Ew … » souffla-t-elle avec une grimace en secouant la tête, lâchant tout pour que le corps s’effondre finalement sous son poids.

Frottant ses mains ensemble avec un sourire vainqueur, Eleanor reprit à l’attention de Mina. « Et voilà l’travail ! »


i'll find my way home
And I won't let you get me down. I'll keep gettin' up when I hit the ground. Oh, never give up, no, never give up (c) by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Mina Moon
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau & 9 mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 31/07/2018
Messages : 30
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Heroes for a day   Lun 6 Aoû 2018 - 16:47
Elle aurait bien rigolé à la petite plaisanterie de sa partenaire, sauf que l’adolescente dut éviter que le grogneur-géant ne l’empoigne par la tignasse. L’avantage d’être petite du coup, c’était qu’elle put habilement se faufiler entre ses jambes pour se retrouver dans son dos. Là, Mina le poussa de toutes ses forces en avant. A défaut d’avoir pu l’envoyer au sol, elle put faire gagner quelques précieuses secondes à Ely qui ne parvint pas à casser son balai comme dans les blockbusters américains. Le rôdeur quant à lui, faisait lentement demi-tour, un peu plus énervé qu’auparavant.

- J’te couvre, vas-y ! Encouragea la jeune fille en dégaina son arme.

Fort heureusement, elle n’eut pas à l’utiliser : la rouquine avait brisé son manche contre une porte et empalait la chimère droit dans l’œil. Bim ! Une opération propre et efficace, y’avait carrément un potentiel de duo de choc. Les yeux crocodiles de la cadette s’attardèrent un peu sur la dépouille démesurée – pour être sûre que sa mort soit définitive – puis elle regarda son aînée. Pouce en l’air, flingue rangé et sourire jusqu’au oreille. Elles s’étaient rendues un service chacune, si ce n’était pas de l’équité ça !

- C’était bien joué, approuva Mina, garde-le, on en aura peut-être besoin.

Elle parlait de son arme improvisée, des fois qu’il y ait d’autres charognes d’une taille hors norme. Dans leur dos, les mordeurs de l’extérieur avait atteint la porte et se mettait mollement à frapper dessus. Les vibrations résonnaient en écho dans tout le bâtiment plongé dans une inquiétante semi-pénombre. Une fois traversé tout le rez-de-chaussée, elles purent constater que malheureusement, les salles de sciences devaient être à l’étage. Trouver l’escalier n’avait pas été le plus dur, le souci était plutôt les deux rôdeurs affalés aux pieds de ce dernier. Les jambes rongées jusqu’à l’os, sans doute affamés, car ils avaient à peine la force de redresser la tête.

- Tu m’laisses faire ? Demanda l’adolescente.

Le premier ? Du gâteau. La lame de son couteau s’enfonça dans le haut de son crâne avant qu’il n’ait compris quoique ce soit. L’autre devait être un peu plus futé parce que quand Mina arma son coup, il saisit brusquement sa cheville de ses doigts squelettiques. Par réflexe, elle balança son pied libre si fort que la tête du cadavre émit un craquement sonore et se décrocha. Elle roula en direction des deux filles, ce qui provoqua un bond en arrière chez la plus jeune.

- Oh putain !

Une fois arrêtée, la tête du rôdeur était toujours vivante – bien sûr. Sa mâchoire claquait dans le vide, ses yeux blancs roulaient dans ses orbites. C’était dégoûtant.  


« Like a vampire »
♫ Let's say sunshine for everyone, but as far as I can remember... ♪ we've been migratory animals, living under changing weather ♪ Someday we will foresee obtacles, through the blizzard ♫
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Eleanor C. Hopper
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Pied de biche
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/02/2018
Messages : 605
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Heroes for a day   Mar 7 Aoû 2018 - 10:48
Avec l’aide de l’adolescente, Eleanor était parvenue à neutraliser le rôdeur format titan. Elle se sentait l’âme d’une aventurière, un genre de Sydney Fox mais rousse, et sans Nigel – mais elle avait Corey – et nettement moins plantureuse que l’actrice dont elle se rappelait. Le cadavre chuta lourdement au sol, le calme relatif revint. « Je vais le garder oui, ça pourrait toujours s’avérer utile, et si je décide de planter des fruits ou des légumes ou des plantes ou des fleurs, je pourrai m’en servir de tuteur. » Si le balai en morceaux survivait jusqu’à ce qu’elle ait l’idée et le nécessaire pour, la vie dans la nature et la main verte, ce n’était pas exactement le style d’Eleanor.

A l’extérieur, le groupe de rôdeurs s’agaçait, frappant à la porte dans l’espoir sans doute que quelqu’un vienne leur ouvrir, ou plus sérieusement qu’elle cède sous leurs assauts. Il ne fallait pas trainer ici, dans ce bâtiment, dans ce rez-de-chaussée, dans cette ville peut-être même. Rien au premier niveau de l’établissement, il faudrait aller visiter les étages, c’était bon pour la santé de monter des escaliers, non ? La rouquine grimaça en voyant les cadavres vautrés aux pieds de l’escalier, comme deux cancres qui refusaient d’aller en cours, depuis longtemps vu leur état. « A toi l’honneur … » Après tout, elle avait rempli son quota de mouvements héroïques et classes avec le géant plus tôt.

Sursautant lorsque le cadavre saisit la cheville de Mina, Eleanor afficha une moue dégoutée en voyant la tête rouler jusqu’à elles. C’était vraiment ignoble, elle ne s’y ferait jamais et même si elle savait se débrouiller face aux rôdeurs, elle en avait toujours une peur bleue mêlée de dégoût. Fronçant les sourcils devant cette tête, désolidarisée du reste de son corps, claquant mollement et tristement des mâchoires dans l’espoir de les croquer elles, bien vivantes et sans doute savoureuses, Ely attrapa son pied de biche qu’elle planta dans l’œil de la tête. « C’est vraiment … J’espère qu’un jour, on trouvera un moyen de sortir de ça » Elle désigna l’état de décomposition des deux cadavres qui vivaient encore quelques secondes auparavant.

Grimpant finalement les escaliers, sur ses gardes, l’ancienne assistante observa le couloir qui s’offrait à elles sur le palier. Plongé dans l’obscurité, un autre étage au-dessus de leur tête rendait l’atmosphère encore plus lourde. « Gauche ou droite ? » Vers la gauche au moins il semblait y avoir un minimum de lumière, sans doute l’issue de secours au bout du couloir, mais ce n’était quand même l’assurance d’une exploration sans encombre. Quelques râles semblèrent d’ailleurs venir d’une des salles perdues là-bas, au fond du couloir, en dépit de la mince lumière filtrant par la porte vitrée. « Ils auraient pu prévoir des plans … Comment les élèves faisaient pour s’y retrouver franchement … » Pas vraiment Sydney Fox dans l’âme, Eleanor n’aimait pas le danger et l’aventure, ou alors à dose homéopathique.


i'll find my way home
And I won't let you get me down. I'll keep gettin' up when I hit the ground. Oh, never give up, no, never give up (c) by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Mina Moon
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau & 9 mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 31/07/2018
Messages : 30
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Heroes for a day   Mar 7 Aoû 2018 - 16:15
- Hum…

Sur le coup, Mina ne sut pas quoi répondre au souhait de sa complice. Ce n’était pas qu’elle se plaisait à vagabonder, manger les restes, sentir mauvais ou être seule, mais… elle n’avait que 16 ans. Quand toutes ces horreurs avaient commencé, elle était tellement jeune… deux ans et demi avaient presque suffit à effacer tous les souvenirs de sa vie d’avant. Bien sûr qu’elle n’avait pas oublié les cours, ses amis, sa famille, ses consoles de jeu, ses bande-dessinées… mais c’était comme une boule à neige où on observait quelques flocons synthétiques tomber sur un décor imaginaire. Le ressenti était le même. Quand elle ouvrait la boîte du passé, l’adolescente ne trouvait qu’une brûlante mélancolie qui lui faisait se demander si elle n’avait pas rêvé. Si la situation actuelle n’avait pas existé depuis toujours et existerait encore pour toujours.

A l’étage, elle dut sortir sa lampe-torche de son sac. Les couloirs sombres étaient en apparence déserts mais quelques râles indiquaient que des rôdeurs trainaient dans certaines salles de classe. Par pur instinct, la blondinette désigna la gauche et pris les devants. La complainte d’Ely a propos de la taille des lieux fit à Mina retrouver son sourire.

- J’entrais au lycée l’année où ça a commencé, raconta-t-elle à voix basse, j’étais en avance de deux ans, précisa-t-elle un brin fière d’elle-même, je me suis perdue quatre fois en une semaine, pourtant ce n’était pas aussi grand. Je crois que le stress y était pour beaucoup… c’était un peu intimidant pour moi, j’étais plus petite que tout le monde, en taille certainement, mais en âge surtout, au final je me suis trouvé des repères. Ça m’avait donné envie de développer une appli comme un google map mais à l’échelle de mon lycée. On aurait pu voir des itinéraires, savoir quel cours était à quel endroit, être tenu informé des matchs de foot et des concerts… tout un projet.

Malheureusement avorté dès le mois d’octobre. Ils s’étaient pourtant réuni deux fois avec ses amis, dont une avec son père, qui allait leur donner un coup de main là-dessus. Sur la théorie, ce n’était pas si difficile. Le contenu aurait été en grande partie communautaire, et donc la petite équipe de la jeune surdouée n’aurait même pas eu à l’alimenter de A à Z. Une fois l’appli sortie, leur travail aurait plutôt été de la maintenance et des mises-à-jour. Des petites-annonces, des invitations, des appels à membres pour les associations… des idées annexes, ce n’était pas ce qui manquait.

- Ah, c’est ici ! Elle désigna une porte entrouverte flanquée de lettres autocollantes « Science ».


« Like a vampire »
♫ Let's say sunshine for everyone, but as far as I can remember... ♪ we've been migratory animals, living under changing weather ♪ Someday we will foresee obtacles, through the blizzard ♫
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Eleanor C. Hopper
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Pied de biche
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/02/2018
Messages : 605
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Heroes for a day   Jeu 9 Aoû 2018 - 10:59
A gauche toute, donc. Eleanor, armée de son pied de biche et de sa lance de fortune, avançait avec l’adolescente, surveillant chaque porte, chaque recoin pour ne pas se trouver dans une situation compliquée. Mais ce genre d’établissements était bien comme dans sa mémoire, de vrais labyrinthe, de quoi décourager les collégiens, lycéens, étudiants. Son arrivée à la faculté à Seattle lui revint à l’esprit, perdue mais enthousiaste, ici en revanche elle ne ressentait qu’une peur latente. Les paroles de Mina affichèrent néanmoins un sourire sur son visage.

En avance de deux ans, donc elle avait en face d’elle une adolescente sans doute plus futée qu’elle, plus intelligente, plus évoluée. Un brin honteuse et jalouse peut-être, Ely n’en montra rien, écoutant son idée géniale avec un air sincèrement intéressé. « Je suis persuadée que ça aurait eu un succès fulgurant, t’imagines, t’auras pu étendre ça aux universités, devenir la reine des GPS communautaires ! » Elle aurait pu, mais le monde avait chuté lourdement depuis son piédestal. « Tu pourrais toujours trouver un moyen de faire la même chose de nos jours … Des cartes en libre accès qui mentionnent les endroits sûrs … Ce genre de choses. » La rousse pensait naïvement que cela profiterait à tout le monde si cela existait, mais elle savait pourtant que les survivants étaient devenus bien plus égoïstes que soudés dans leur malheur.

Parvenant finalement devant une salle de physique-chimie, les deux survivantes se stoppèrent. La porte était entrouverte, l’intérieur avait l’air relativement calme mais Eleanor avait appris à ne pas se fier au calme. Ou plutôt elle l’avait appris, oublié, appris à nouveau, oublié à nouveau, et ainsi de suite. La frayeur qu’elle avait eu en ouvrant le coffre de la voiture plus tôt avait servi de rappel, donc cette fois, Eleanor toqua doucement à la porte, pour ne pas agiter les rôdeurs qui étaient encore assez loin mais attirer l’attention de ceux qui pouvaient être dans la pièce. Aucun son ne répondit à son appel du poing sur la porte. « Allons-y ? »

Pénétrant dans la pièce, la rousse plissa les yeux pour y voir dans la demie pénombre. La lumière de l’extérieur ne leur parvenait qu’en mince rayons dans lesquels dansaient de fines particules de poussière. Elle récupéra sa lampe torche et balaya du faisceau lumineux l’ensemble de la pièce, sursautant en voyant deux cadavres au fond de la pièce. Morts, pour de bon, mais la vision était suffisamment surprenante dans cette ambiance. « Au moins … ils ont été libérés de leur triste existence … » Peut-être que ces personnes n’avaient pas même pas fait de passage par la case rôdeur et étaient mortes tuées par la main de l’homme, les deux pensées lui soulevèrent l’estomac, sensible qu’elle était au sort des autres.

Ses billes teintées de rubis parcoururent l’endroit, les plans de travail, les bureaux, les tableaux au mur. Tout cela la ramenait des années en arrière, à Langley, dans ce lycée qu’elle avait tant voulu quitter, ce village qu’elle avait voulu fuir et qui lui manquait affreusement aujourd’hui. « Tu as besoin de quoi comme ingrédients exactement ? » demanda-t-elle en affichant un sourire qui camouflait toutes ses pensées.


i'll find my way home
And I won't let you get me down. I'll keep gettin' up when I hit the ground. Oh, never give up, no, never give up (c) by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Mina Moon
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau & 9 mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 31/07/2018
Messages : 30
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Heroes for a day   Ven 10 Aoû 2018 - 15:19
Elle n’était pas peu fière de voir l’admiration d’Ely à son sujet. C’était vrai quoi, ça faisait toujours plaisir. D’ailleurs, la rouquine n’avait absolument pas dit de bêtises : déjà, l’adolescente réfléchissait à comment elle pourrait recréer un système de « réseau » qui permettrait aux survivants de rapidement se repérer dans la région. Trouver des endroits sûrs, des refuges, des personnes, etc. Dans l’absolu, Mina visualisa une grande carte de Seattle, étendue sur un panneau en bois. Les passants pourraient placarder des choses dessus, écrire sur le plan, laisser des mises en garde, des annonces ou des appels à l’aide. Bien sûr, cela demandait de supposer que le fond de l’humanité restait bon, qu’il y aurait plus de gens pour utiliser cet outil à bon escient que pour traquer et piller les autres. Mina n’était pas tant optimiste mais elle était jeune et elle rêvait. Elle avait la fougue des inventeurs, des créateurs un peu téméraires. Une part d’insouciance aussi.

La blonde fut tirée de ses pensées par le constat fait en entrant dans la classe. Deux cadavres. La vision était effectivement saisissante dans la semi-pénombre de la pièce. Chaque fois, la lycéenne ne pouvait réprimer un frisson. Elle avait beau s’habituer, ils dégageaient toujours quelque chose de triste. Comme si en mourant, ils laissant derrière eux un esprit torturé qui demandait « pourquoi ». Pourquoi tout était à ce point parti en vrille…

- Moui…, marmonna l’adolescente avec pudeur.

Une fois sûre que la pièce ne contenait aucune mauvaise surprise, elle referma la porte pour s’intéresser aux armoires. Bien sûr, elles étaient verrouillées mais fort heureusement, les clefs étaient rangées dans l’un des tiroirs du bureau professoral. Tout en se dépatouillant pour trouver quelle petite clef ouvrait quelle – petite – serrure, Mina répondit à sa partenaire du jour :

- En priorité de l’acide sulfurique, du bicarbonate de sodium, du nitrate de potassium, de l’acide acétique s’ils en ont gardé en bouteille, elle ouvrit grand le meuble aux portes vitrées et se tourna vers la rouquine pour préciser, c’est du vinaigre quoi. Sinon, il me faut aussi du fil de cuivre, du fil de fer, si tu en trouves, des ciseaux, des petites pinces-crocodiles, du scotch, et…

La jeune fille donnait sa liste de course au fur et à mesure que sa fusait dans son esprit, ce ne serait pas étonnant qu’elle ait déjà largué sa camarade. De toute façon, elle s’était mise elle aussi à fouiner dans les grosses bouteilles et récipients, pour lire les intitulés et repérer ceux qui allaient lui servir. Comme par exemple ce reste de bromure de potassium ! C’était un parfait anticonvulsivant, sédatif voire poison selon la dose. On n’était jamais trop prudent et c’était le genre d’astuce auxquels des gens mal intentionnés ne s’attendraient pas.

- Oh, et des gants en caoutchouc et des masques aussi. Fais attention à rien ouvrir, il y a des produits qui peuvent être dangereux au contact de la peau ou en les respirant, fallait prendre ses précautions.


« Like a vampire »
♫ Let's say sunshine for everyone, but as far as I can remember... ♪ we've been migratory animals, living under changing weather ♪ Someday we will foresee obtacles, through the blizzard ♫
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Eleanor C. Hopper
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Pied de biche
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/02/2018
Messages : 605
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Heroes for a day   Sam 11 Aoû 2018 - 18:16
Dans cette salle de classe, Eleanor avait eu comme un flashback de ses années lycée, pas si éloignées que cela dans le fond mais qui lui paraissaient pourtant si loin d’elle. Elle se rappelait encore avoir rougi comme une idiote quand le garçon star du lycée lui avait demandé son aide en chimie et que tout ce qu’elle avait trouvé à répondre était une suite de mots sans aucun sens. Secouant la tête en souriant tristement à ces souvenirs, elle commença à fouiller, en écoutant la liste faite par Mina. « Acide sulfurique, bicarbonate, nitrate, vinaigre … » Elle sortirait des placards tout ce qui avait l’air intéressant de près ou de loin, et pas trop dangereux.

Des gants et des masques, bonne idée, parce que la rousse avait peur pour l’instant de finir intoxiquée, empoisonnée en cherchant de quoi aider une adolescente à fabriquer … elle ne savait trop quoi d’ailleurs. Sur une armure au fond de la salle, elle lut une étiquette où se distinguait encore le mot fournitures. Les fournitures ce n’était pas dangereux, donc la rousse avança vers le placard en question et tira les portes vers elle avant de sursauter. Un bond en arrière de bien un mètre, la forçant à se heurter à une table, l’angle s’enfonçant dans son dos. « Aïeuh ! » pesta la rouquine en se tournant vers la table comme pour l’engueuler.

Mais sa frayeur se rappela à elle, son regard chocolat se reportant aussitôt sur l’armoire où une énorme araignée pendait au bout d’un fil invisible. Enorme, au moins deux centimètres d’envergure, toutes pâtes dépliées. D’un coup d’œil, Eleanor chercha de quoi la déloger, portant son choix sur sa lance de fortune, enroulant la toile comme une barbe à papa avant de pousser l’araignée du bout de l’arme pour jeter le tout au sol. L’ancienne assistante se tourna finalement vers Mina, l’air gêné. « Il y avait une grosse araignée … » se justifia-t-elle avant de fouiller le meuble, aux aguets de toute autre créature monstrueuse.

« Une boite de gants, un sachet de masques. Quelques éprouvettes, une petite bonbonne de gaz … Je crois qu’il y a de quoi faire ici. Il y a même des blouses pliées. » La rousse en sortit une de son emballage pour l’enfiler après avoir déposé son sac à dos au sol. Se tournant vers Mina, elle ajusta ses lunettes imaginaires avant de reprendre. « Nous devons continuer de travailler d’arrache-pied pour trouver la formule du vaccin ! Je ne trouverai de repos qu’une fois l’humanité sauvée ! » Pouffant de rire, la rousse enleva la blouse pour la plier et la glisser dans son sac, ça pourrait toujours lui servir. Sur la gauche du meuble, elle remarqua un autre meuble, plus bas, fermé à clé. « Celui-ci est fermé, on y trouvera peut-être des choses encore plus intéressantes ? » Elle brandit son pied de biche en haussant les épaules, cela devrait fonctionner pour casser la serrure de la porte, sauf si l’adolescente avait un autre moyen pour ouvrir la porte, comme des compétences en crochetage ou un passe-partout.


i'll find my way home
And I won't let you get me down. I'll keep gettin' up when I hit the ground. Oh, never give up, no, never give up (c) by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Heroes for a day   
Revenir en haut Aller en bas  
- Heroes for a day -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Age of Heroes [DVDRiP]
» City of Heroes Freedom
» Coup de Coeur : Star City Heroes - [Rpg Super Héros]
» [Cycle Échos de la Force] Paquet de Force 1 : Héros et Légendes - Heroes and Legends
» Blood Of Heroes - Rpg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: